Les derniers commentaires

    La digue du GUD


  • Cadoudal Cadoudal 23 mars 13:04

    @agent ananas
    Un bon indien est un indien mort :

    Sur le plan démographique, ils sont plutôt plus vieux, blancs, ruraux, pas riches, pas très bien éduqués et tout à fait religieux. Nous devons aller les chercher. Nous devons trouver des moyens de tuer leur Dieu et de tuer leur amour pour leur patrie.

    http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/03/22/il-est-temps-de-tuer-dieu-et-la-patrie_1557655?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1490260292

  • Unir le peuple !


  • LE CHAT LE CHAT 23 mars 13:04

    ce n’est pas Macron von Rotschild , marionnette de Gattaz qui aidera à améliorer la situation personnelle des français ! smiley

  • La méthode Coué et l’Islam en France


  • François Vesin François Vesin 23 mars 13:04

    @Amaury Grandgil

    Amaury Grandgil 20 mars 19:48

    @François Vesin
    Tiens un adepte du gourou cosmoplanétaire anti ricain


    et ça, c’est quoi Monsieur le donneur de leçons au front bas ?!!!

  • Macron surement le pire ?


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 mars 13:04

    @Le Panda
    Ma foi, je trouve que cette campagne électorale de caniveau est aussi pourrie que celles des USA !! La mafia Clinton a bien savonné la planche à Sanders... !
    Il ne restait aux perdants de la mondialisation qu’à éliminer... celle qui représentait la mondialisation !


    C’est aussi ce qu’on fait les électeurs du Brexit. Il suffit de regarder la carte des votes en GB, plus on s’éloigne de Londres, plus les électeurs ont voté pour le Brexit !

    Ce sont les laissés pour compte de la mondialisation qui vont décider du futur Président français, sans doute ? Les mêmes causes produisant les mêmes effets.

  • La digue du GUD


  • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 13:03

    @Seudo
    parce que vous ne lisez pas bien la presse

    les articles démontrant le creux évident du programme de macron s’accumulent
    faut croire que vous lisez la presse en diagonale.
     smiley
  • Y a-t-il un peuple français ?


  • Gasty Gasty 23 mars 13:02

    Le territoire qu’on appelle la France n’a pas été crée par les rois germanique.Il existait déjà.L’Amérique n’a pas été crée par Christophe Colomb ou les vikings, ce territoire existait aussi bien avant leur venues.
    Est-ce que les Français étaient un peuple, est-ce que les amérindiens étaient un peuple ? J’ai du mal à comprendre ou est le problème dans l’histoire de ce territoire qu’on appelle aujourd’hui la France...
    Vous voulez parler d’histoires de pouvoir peut etre ?

  • Macron surement le pire ?


  • Tall Tall 23 mars 13:02

    @Fergus

     
    et ça continue ..... c’était le com du « mélenchoniste »  smiley  smiley  smiley
  • Macron le meilleur d’entre tous


  • Marc Filterman 23 mars 13:02

    @arthes Bonjour
    En réalité notre presse est aussi sous influence américaine, y compris de quelques milliardaires. J’ai épluché la coordination presse prétendument anti-FN, mais pro-Macrom et vous allez encore mieux comprendre en allant sur mon article voir §n°4.
    Comme les sondages sont faussés, il est impossible de dire qui passera, sans parler des trucages des votes. Je sens qu’il y aura beaucoup de bulletins nuls. La méthode, les bulletins dans les poches et les chaussettes, une mine de crayon sous un ongle pour raturer les bulletins, méthodes utilisées dans les communes de gauche de la couronne de Paris et autres villes.

  • #GOPE 2017 #Présidentielle l’UE publie le programme du prochain président, pour y échapper, une nécessité, le FREXIT populaire !


  • Harry Stotte 23 mars 13:01

    @Fifi Brind_acier


    J’ai écrit « Les musulmans y prenaient leur part.... »


    Qu’est-ce que tel discours de Hitler, la propagande de Vichy et la multimillionnaire stalinienne ont à voir là-dedans ?
  • Liberté chérie… Celle vieille flamme qui n’a plus la cote ? 


  • Crab2 23 mars 13:01

    Vouloir très fort la liberté, des femmes de plus-en plus nombreuses ont toujours et toujours-été en première ligne car

    contre les dieux, ce que femme veut, elle le prend pour le rendre à toutes les femmes – CRAB

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/contre-ce-que-femme-veut-tous-les-dieux.html

  • Macron surement le pire ?


  • Fergus Fergus 23 mars 13:00

    Bonjour, Le Panda

    Très franchement, je ne crois pas qu’il y ait là matière à inquiéter Macron. Certes, il y a du flou dans les explications qu’il a données sur son patrimoine, et l’on peut logiquement penser qu’il a planqué du fric. Encore faudrait-il qu’il y ait des éléments factuels pour que le PNF puisse lui chercher des poux dans la tête. Or, personne n’a pu produire ces éléments à l’heure actuelle.

    Sur le volet Servier, il s’est très vite débarrassé du cardiologue en question dès que les relations de celui-ci avec le laboratoire ont été connus. Pas de quoi inquiéter Macron là non plus.

    Cela dit, les choses peuvent évoluer. A suivre...

  • Macron surement le pire ?


  • lermontov lermontov 23 mars 13:00

    "Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous."

    Préambule DDHC 1789, socle de la République, base du contrat social.

  • #GOPE 2017 #Présidentielle l’UE publie le programme du prochain président, pour y échapper, une nécessité, le FREXIT populaire !


  • foufouille foufouille 23 mars 13:00

    @Fifi Brind_acier
    toi pas comprendre ?
    toi devoir rembourser 100 milliards tout de suite maintenant.
    toi accepter beaucoup autres conditions.

  • A propos de l’agitation médiatique et politique à l’occasion de l’évocation des actes terroristes de Bruxelles un an après leurs déroulé


  • Christian Labrune Christian Labrune 23 mars 12:59

    . L’élection ne fait pas la démocratie. Si cela suffit alors Israël doit reconnaitre l’Iran comme étant une démocratie.
    @Olivier MONTULET

    « Israël doit être rayé de la carte du temps ». C’était le beau projet génocidaire formulé par l’ayatollah Khomeiny. Ahmadinedjad l’aura sans cesse souvent répété, et le très souriant Rohani, face à des journalistes français qui jouaient les carpettes, alors même qu’on négociait sur le nucléaire iranien, aura eu le culot de reformuler encore cet abominable projet qu’on retrouve aussi bien du côté sunnite dans le 7e article de la charte du Hamas.
    Une « démocratie » qui projette, comme l’Allemagne nazie (qui l’avait fait après Wannsee mais sans oser le dire) d’exterminer tout un peuple, c’est quand même une bien curieuse démocratie. Il est admis que les démocraties disposent d’armées, mais elles doivent être, comme Tsahal (Tsva Haganah lé-Israël ce qui veut dire "Force de défense d’Israël), des armées de DEFENSE, et non pas des armées d’agression. A l’époque de la guerre froide, les Russes (qui étaient pourtant à l’intérieur victimes du totalitarisme communiste) aussi bien que les Américains, auront sans cesse répété que leur intention n’était pas de détruire l’adversaire, mais d’empêcher qu’il attaque. On ne prendrait jamais l’initiative d’un conflit. La dissuasion a très bien fonctionné, et la guerre est restée froide.
    Avec l’islamo-nazisme iranien ou la Corée du Nord, c’est très différent. Actuellement, le Hezbollah, bras armé de l’Iran dans cette région, oblige le régime d’Assad à laisser passer vers le plateau du Golan les armes sophistiquées made in Russia qui pourraient, s’ajoutant à plus de cent mille missiles à moyenne portée dont il dispose déjà, lui servir à détruire Israël puisque c’est son projet explicite. Tsahal, avec l’accord des Russes, bombarde systématiquement les convois de missiles perfectionnés qui traversent la Syrie en direction du Golan syrien. Serait-il préférable que le gouvernement israélien attendît que des missiles tombent sur Haïfa (où Nasrallah projetait de faire sauter d’énorme citernes industrielles remplies d’ammoniaque) voire sur Tel-Aviv, sur la centrale nucléaire de Dimona voire Eilat ?
    Le régime iranien ressemble à une démocratie comme vous ressemblez, s’il faut en juger par votre photo (et moi aussi bien) à une danseuse des Folies Bergère.

  • Je suis un populiste


  • LE CHAT LE CHAT 23 mars 12:59

    populiste n’est pas un gros mot ! pas plus que souverainiste ou nationaliste !

    on est ce qu’on est , on assume ses racines , c’est ainsi !

  • Macron surement le pire ?


  • Lloyd PALUN Lloyd PALUN 23 mars 12:59

    @Le Panda

    Salut Mateo PAVLOVIC, ça boum alors ? Tant mieux !

  • Pas de choc des civilisations


  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 mars 12:59

    @Elliot
    Oui le problème c’est notre allégeance au spectacle marchand

  • Ces taux négatifs qui sont en train de nous sauver la vie


  • Fabien Sabinet Fabien Sabinet 23 mars 12:58

    @Fifi Brind_acier


    Oui il y a une bulle, et c’est logique : avant d’accumuler l’argent sur des comptes (pratiquement) inactifs ils ont essayé de le dépenser le plus possible, ils ne bloquent pas l’argent par « méchanceté » ou par bêtise, mais simplement parce qu’il n’y a plus rien à en faire de « valable » à leurs yeux tout simplement. Tout est « hors de prix », et finalement bon an mal an un petit taux d’un ou deux pour cent voir rien du tout sur un compte leur va très bien puisqu’il n’y a pas vraiment d’inflation... smiley

    Mais pendant ce temps le monde s’effondre par manque de liquidité smiley.

    Par contre si on rend les taux négatifs et que leur capital s’amenuise alors ils vont se trouver à nouveau « motivé » pour essayer de trouver quelque chose à acheter ! C’est là qu’est l’astuce géniale.

  • Le complotisme ? Qu’est-ce que c’est que ce truc ?


  • troletbuse troletbuse 23 mars 12:58

    Le complotisme : une théorie inventée par les vrais comploteurs afin de marginaliser et dénigrer ceux qui ne croient pas à leurs fausses explications des attentats et autres manipulations. Théorie pour gogos. Théorie mise en par nos journaputes afin de détourner les vrais débats.
    Exermple amusant :
    Sur le site Cent-papiers, j’ai vu que Morice, alias Ghostbuster, devenait complotiste. Oui,54 ans après, Momo fait une kyrielle d’articles pour nous dire que Lee Harvey Oswald n’était que le bouc émissaire dans l’assassinat de JFK.. Il vient sûrement de s’en apercevoir. Merci Momo. J’espère vivre assez longtemps jusqu’à ce qu’il nous révèle les dessous des attentats en France et en Europe. Dépéchez vous, la médecine.  smiley

  • Pas de choc des civilisations


  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 23 mars 12:58

    @La Voix De Ton Maître
    Et ils protègent leurs gosses

  • Le complotisme ? Qu’est-ce que c’est que ce truc ?


  • Harry Stotte 23 mars 12:58

    @howahkan

    «  une phrase qui me semble incorrecte... »



    Pas d’accord, bien évidemment. 


    Je maintiens ma version, et je la jusitifie : que le dalaï lama soit vivant ou mort, que le dalaï lama réside au Potala, croupisse dans une geôle chinoise, ou séjourne dans un Hilton quelconque, qu’il soit le bienvenu ou, au contraire, persona non grata, dans tel ou tel pays de la planète, en quoi est-ce que cela touche de près ou de loin, aux intérêts de la France ?
  • Euro-régions : le mensonge récurrent de l’UPR


  • Matthieu 23 mars 12:58

    Voici un exemple typique d’article fallacieux dont le but est comme toujours de discréditer l’UPR ainsi que son Président.

     

    Points par points, je vais vous apporter ici les preuves de ce que l’UPR ne cesse de dire depuis 10 ans, en totale contradiction avec cet article. Chacun se donnera la peine bien sûr de prendre le temps de lire et de recouper les informations pour en établir la véracité. Comme François Asselineau l’explique dans sa conférence sur les euros-régions www.youtube.com/watch ?v=2gHw_ukFFDI&list=PLKVgrNogVYWIAOTPmQjs2IKTeadJ3C8uT&index=2

    (à partir de 19min 30), la carte géographique en question provient du groupe parlementaire européen Les Verts/Alliance Libre Européenne qui est l’un des sept groupes parlementaires présents au Parlement européen :https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_des_Verts/Alliance_libre_europ%C3%A9enne

     Cette carte n’est donc pas le fruit d’un groupuscule ultra minoritaire inconnu de tous. Cette carte a d’ailleurs été reprise et commentée par le parti UKIP, grand vainqueur du Brexit

    www.ukipmeps.org/articles_861_The-Greens---Partisans-for-a-Europe-of-Ethnicities.html

    L’auteur de cet article est donc manifestement ignorant de ces questions. Vous en jugerez rapidement par vous-même en écoutant un court extrait du grand discours de Philippe Seguin prononcé à l’Assemblée nationale en 1992 :

    www.youtube.com/watch ?v=Og5_RVGR6r4

    Quand à dire que l’UPR ment, et de surcroît de façon récurrente, c’est absurde, tant l’UPR recoupe les sources de façon journalistique impeccable. https://www.upr.fr/sources-et-references

     

    A vous d’en juger

     

     

  • Mélenchon repart nettement à la hausse et dépasse Hamon


  • BA 23 mars 12:57

    Népotisme, voiture de fonction… Jean-Luc Mélenchon attaqué sur son passé d’élu local.

    Inéligibilité à vie des élus condamnés, interdiction d’embaucher les membres de sa famille… Jean-Luc Mélenchon s’est montré intraitable sur l’intégrité des élus lundi soir lors du grand débat de TF1. Pour son vieil ennemi Christian Schoettl, élu de l’Essonne, le candidat de « La France insoumise » est pourtant loin d’être irréprochable en la matière.

    Christian Schoettl – prononcez « cheutl » – est maire de Janvry, un village champêtre du nord-est de l’Essonne, et ancien conseiller départemental du coin. Aujourd’hui, il bat la campagne dans la circonscription de Limours-Longjugmeau, avec le soutien d’une partie de l’UDI. Mais ce n’est pas ce qui l’a fait connaître : ce centriste doit surtout sa renommée à ses coups d’éclat en justice. Il a notamment fait condamner à dix-huit mois de prison avec sursis et 15.000 euros d’amende Xavier Dugoin, l’ancien président RPR du conseil général, qui avait subtilisé 1.200 bouteilles de vin au département. Aujourd’hui, c’est à Jean-Luc Mélenchon qu’il s’attaque. Interview.

    Capital : Vous ne partagez donc pas la conviction de Jean-Luc Mélenchon, selon qui la droite mériterait d’avoir un candidat « plus présentable » que François Fillon ?

    Christian Schoettl : Ça va bien les rodomontades ! Jean-Luc Mélenchon est une espèce de matamore qui dénonce les dérives de ses adversaires en oubliant qu’il a fait à peu près la même chose. Quand je l’ai entendu, le 1er mars, déclarer depuis Concarneau, dans le Finistère, que les électeurs de droite « auraient le droit d’avoir un candidat qui puisse être présentable », j’ai pensé qu’il avait perdu la mémoire ou qu’il avait un sacré culot. Alors, on va lui faire une piqûre de rappel, et lui parler de sa propre désinvolture. Parce qu’en décembre 2009, c’est sa fille Maryline qu’il a fait embaucher par le conseil général de l’Essonne.

    Capital : Et pourquoi n’aurait-il eu pas le droit de le faire ?

    Christian Schoettl : Mais parce qu’elle n’a pas été embauchée comme collaboratrice du groupe socialiste au conseil général. Là, le recrutement aurait été à la discrétion du politique, comme pour les attachés parlementaires d’un député. Mais en 2009, c’est en tant qu’agent administratif que Maryline Mélenchon a été engagée. Pour réaliser ce recrutement, la collectivité territoriale devait respecter les règles, notamment d’impartialité, qui s’appliquent à toute la fonction publique.

    Quand une administration a un poste vacant, elle doit publier une offre d’emploi, recevoir les candidats et recruter le plus compétent, sans bien sûr se préoccuper de savoir quelle est son appartenance politique. Or, à l’issue de cette procédure de recrutement, qui voit-on arriver à un poste de « chargée de coopération » ? La fille d’un ancien vice-président du conseil général, par ailleurs toujours sénateur de l’Essonne. La fille de l’ami des présidents socialistes successifs du conseil général – à l’époque, c’est Michel Berson qui est à sa tête. Vous avouerez que c’est quand même une étrange coïncidence. D’autant plus étrange, que ce n’est pas la première.

    Capital : Vous voulez dire que ce n’est pas la première fois que Maryline est embauchée grâce à son père ?

    Christian Schoettl : Son premier job, elle le décroche comme agent administratif à la mairie de Viry-Châtillon, toujours dans l’Essonne. On est en 1998 et elle a 24 ans. Son père est déjà vice-président du Conseil général. C’est, avec Julien Dray, l’un des leaders de la Gauche socialiste, un courant du PS qui entraine dans son sillage pas mal d’élus de l’Essonne. Justement, le lieutenant de Jean-Luc Mélenchon s’appelle Gabriel Amard, et c’est le maire de Viry-Châtillon. Mieux : on le surnomme « monsieur gendre », parce qu’il est le compagnon de Maryline. Si ce n’est pas du favoritisme, je voudrais qu’on me dise ce que c’est.

    Capital : Que peut-on faire, selon vous qui connaissez bien les collectivités locales, pour empêcher ces dérives ?

    Christian Schoettl : C’est une question de sens moral : les élus devraient être irréprochables. Mais que voulez-vous, ils ont toujours vécu très confortablement de l’argent public ; ils n’ont jamais connu les fins de mois difficiles des autres Français. Alors ils dépensent sans retenue les impôts payés par leurs concitoyens.

    Voyez Jean-Luc Mélenchon, encore lui. J’ai là une facture adressée en décembre 1998 au Conseil général par une petite boite de communication événementielle, l’agence Eventissimo, et signée de Mélenchon lui-même. La commande concerne la « conception » artistique d’une carte de vœux, mais sans la fabrication ni l’impression. Cette simple « création » a coûté 94.671 francs soit 18.489 euros aux contribuables essonniens ! Et vous savez qui était la patronne d’Eventissimo ? Je vous le donne en mille : Isabelle Thomas, l’égérie du mouvement étudiant de 1986 contre la loi Devaquet, et animatrice l’aile gauche du PS avec Jean-Luc Mélenchon.

    La facture de l’agence Eventissimo :

    Capital : Vous avez d’autres histoires de ce type ?

    Christian Schoettl : Malheureusement oui ! Et ils montrent que Mélenchon a toujours fait preuve désinvolture avec l’argent public. Nous sommes toujours en 1998. A l’époque, il est chargé de l’information et de la communication au conseil général. Il passe commande d’une campagne de relations presse pour vanter les mérites de la Fête de la République à Euro RSCG, l’agence amie des socialistes, que dirigent Jacques Séguéla et Stéphane Fouks. Eh bien, ces 7 journées d’attachée de presse ont coûté 98.972 francs, soit 19.329 euros au conseil général ! Un beau cadeau aux copains.

    La facture d’Euro RSCG :

    Capital : En 2007, vous avez enfin obtenu une décision de justice contre Jean-Luc Mélenchon…

    Christian Schoettl : En effet. J’avais attaqué Mélenchon parce qu’en 2004, d’avril à juin, il avait utilisé pendant trois mois un véhicule avec chauffeur du conseil général. Or il n’y avait plus droit puisqu’il n’était plus au Conseil général. Cela s’apparente à un détournement de fonds public dont il a bénéficié, lui, et personne d’autre. J’ai porté plainte ce qui a conduit le procureur de la République à lui signifier un rappel à la loi sous la forme d’un avertissement solennel.

    L’avertissement du procureur de Créteil :

    Capital : C’était peut-être pour un usage professionnel ?

    Christian Schoettl : J’en doute. Jean-Luc Mélenchon était devenu sénateur. Pourquoi n’utilisait-il pas le généreux pool de voitures du Sénat si tel était le cas ? Vous savez, Mélenchon est un professionnel de la politique, qui a toujours vécu de la générosité des contribuables.

    Tenez, un dernier exemple : entre 2000 et 2002, lorsqu’il était devenu ministre délégué à l’Enseignement professionnel, il n’a quasiment jamais plus mis les pieds au Conseil général. Mais plutôt que de démissionner, il a continué à percevoir une indemnité de 2.300 euros par mois. Au total, c’est 57.500 euros d’argent public qu’a perçu le conseiller fantôme. On en pense ce qu’on en veut, mais si la France de Mélenchon est insoumise, Jean-Luc n’est pas indifférent au fric.

    http://www.capital.fr/a-la-une/politique-economique/nepotisme-voiture-de-fonction-jean-luc-melenchon-attaque-sur-son-passe-d-elu-local-1215807

  • Macron surement le pire ?


  • lermontov lermontov 23 mars 12:57

    @ Le Panda

    Il n’y a qu’une question à poser à chacun d’entre eux : ’qu’est-ce que le peuple ? pourriez-vous définir ce qu’il est ?’.

  • Pas de choc des civilisations


  • Crab2 23 mars 12:56

    Contre ce que femme veut tous les dieux sont-impuissants

    Contre les dieux, ce que femme veut, elle le prend pour le rendre à toutes les femmes – CRAB

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/03/contre-ce-que-femme-veut-tous-les-dieux.html

  • Pas de choc des civilisations


  • Elliot Elliot 23 mars 12:56

    S’il n’y avait eu l’illustration ( où, par parenthèse, je trouve que la demoiselle voilée et vêtue de noir à la droite de la photo est de loin la sylphide la plus élégante du paysage et la blonde étalant ses attraits assez vulgaire ) on aurait cru qu’à nouveau la laïcité s’affrontait à son grand ennemi, l’Islam.
    Un thème qui est assurément très porteur sur Agoravox où les mêmes personnes répètent à l’envi leurs obsessions pour rassasier ceux qui leur ressemblent dans leurs préventions, ou en un mot, leur haine et d’autres tout aussi formatés qui leur répondent jusqu’à plus soif le même discours creux.

    Dieu merci ! ( c’est une expression qui n’implique nullement mes croyances en une divinité quelconque sous ses différentes appellations ), le corps de votre article est beaucoup plus nuancé que son illustration pouvait le laisser supposer et dépeint assez bien qu’en réalité le choc qu’enregistre notre civilisation vient davantage de notre sujétion à la gadgétisation libérée qui nous vient des States, de Chine, du Japon ou d’ailleurs que du loup garou inventé – par ceux-là mêmes qui font mine de le combattre - pour des raisons politiques.

    Il est certain que ceux que leur cupidité amène à nous abreuver de toutes ces nouveautés technologiques ont un intérêt majeur à faire oublier leur propre entreprise de décérébration pour focaliser l’attention sur le supposé péril islamiste qui devient vite musulman ( même si les Musulmans sont frappés à l’identique par le délabrement mental initié par leurs trouvailles ).

    On se demande bien comment certains auraient pu vivre sans cela dans les siècles passés, pour eux la préhistoire ; il est vrai aussi qu’à l’époque, leurs semblables lisaient et écrivaient ou produisaient des œuvres artistiques. Encore heureux quand aujourd’hui ils lisent un livre sur leur tablette et au vu de la production d’œuvres numérisées, ils ne doivent pas être fort nombreux

    Toutes ces entreprises qui, répondant à une demande atavique venue du fond des âges et qui est inhérente à la nature humaine, celle de la violence contre autrui, nous relient – contraints ou volontaires - aux dernières nouveautés de l’univers ludique numérique où la violence - le droit de tuer - est le plus souvent une des figures de proue de toutes ces productions.
    Qu’elles trouvent parfois leur application dans la vie courante quand des activistes parviennent à convaincre des esprits faibles et nourris à ces jeux de passer de l’autre côté du miroir dans la réalité n’est hélas ! étonnant que pour ceux qui sont payés pour faire mine de s’étonner ou de s’indigner.

  • Débat TF1 : Mélenchon le plus convaincant, Le Pen impressionnante


  • BA 23 mars 12:55

    Népotisme, voiture de fonction… Jean-Luc Mélenchon attaqué sur son passé d’élu local.

    Inéligibilité à vie des élus condamnés, interdiction d’embaucher les membres de sa famille… Jean-Luc Mélenchon s’est montré intraitable sur l’intégrité des élus lundi soir lors du grand débat de TF1. Pour son vieil ennemi Christian Schoettl, élu de l’Essonne, le candidat de « La France insoumise » est pourtant loin d’être irréprochable en la matière.

    Christian Schoettl – prononcez « cheutl » – est maire de Janvry, un village champêtre du nord-est de l’Essonne, et ancien conseiller départemental du coin. Aujourd’hui, il bat la campagne dans la circonscription de Limours-Longjugmeau, avec le soutien d’une partie de l’UDI. Mais ce n’est pas ce qui l’a fait connaître : ce centriste doit surtout sa renommée à ses coups d’éclat en justice. Il a notamment fait condamner à dix-huit mois de prison avec sursis et 15.000 euros d’amende Xavier Dugoin, l’ancien président RPR du conseil général, qui avait subtilisé 1.200 bouteilles de vin au département. Aujourd’hui, c’est à Jean-Luc Mélenchon qu’il s’attaque. Interview.

    Capital : Vous ne partagez donc pas la conviction de Jean-Luc Mélenchon, selon qui la droite mériterait d’avoir un candidat « plus présentable » que François Fillon ?

    Christian Schoettl : Ça va bien les rodomontades ! Jean-Luc Mélenchon est une espèce de matamore qui dénonce les dérives de ses adversaires en oubliant qu’il a fait à peu près la même chose. Quand je l’ai entendu, le 1er mars, déclarer depuis Concarneau, dans le Finistère, que les électeurs de droite « auraient le droit d’avoir un candidat qui puisse être présentable », j’ai pensé qu’il avait perdu la mémoire ou qu’il avait un sacré culot. Alors, on va lui faire une piqûre de rappel, et lui parler de sa propre désinvolture. Parce qu’en décembre 2009, c’est sa fille Maryline qu’il a fait embaucher par le conseil général de l’Essonne.

    Capital : Et pourquoi n’aurait-il eu pas le droit de le faire ?

    Christian Schoettl : Mais parce qu’elle n’a pas été embauchée comme collaboratrice du groupe socialiste au conseil général. Là, le recrutement aurait été à la discrétion du politique, comme pour les attachés parlementaires d’un député. Mais en 2009, c’est en tant qu’agent administratif que Maryline Mélenchon a été engagée. Pour réaliser ce recrutement, la collectivité territoriale devait respecter les règles, notamment d’impartialité, qui s’appliquent à toute la fonction publique.

    Quand une administration a un poste vacant, elle doit publier une offre d’emploi, recevoir les candidats et recruter le plus compétent, sans bien sûr se préoccuper de savoir quelle est son appartenance politique. Or, à l’issue de cette procédure de recrutement, qui voit-on arriver à un poste de « chargée de coopération » ? La fille d’un ancien vice-président du conseil général, par ailleurs toujours sénateur de l’Essonne. La fille de l’ami des présidents socialistes successifs du conseil général – à l’époque, c’est Michel Berson qui est à sa tête. Vous avouerez que c’est quand même une étrange coïncidence. D’autant plus étrange, que ce n’est pas la première.

    Capital : Vous voulez dire que ce n’est pas la première fois que Maryline est embauchée grâce à son père ?

    Christian Schoettl : Son premier job, elle le décroche comme agent administratif à la mairie de Viry-Châtillon, toujours dans l’Essonne. On est en 1998 et elle a 24 ans. Son père est déjà vice-président du Conseil général. C’est, avec Julien Dray, l’un des leaders de la Gauche socialiste, un courant du PS qui entraine dans son sillage pas mal d’élus de l’Essonne. Justement, le lieutenant de Jean-Luc Mélenchon s’appelle Gabriel Amard, et c’est le maire de Viry-Châtillon. Mieux : on le surnomme « monsieur gendre », parce qu’il est le compagnon de Maryline. Si ce n’est pas du favoritisme, je voudrais qu’on me dise ce que c’est.

    Capital : Que peut-on faire, selon vous qui connaissez bien les collectivités locales, pour empêcher ces dérives ?

    Christian Schoettl : C’est une question de sens moral : les élus devraient être irréprochables. Mais que voulez-vous, ils ont toujours vécu très confortablement de l’argent public ; ils n’ont jamais connu les fins de mois difficiles des autres Français. Alors ils dépensent sans retenue les impôts payés par leurs concitoyens.

    Voyez Jean-Luc Mélenchon, encore lui. J’ai là une facture adressée en décembre 1998 au Conseil général par une petite boite de communication événementielle, l’agence Eventissimo, et signée de Mélenchon lui-même. La commande concerne la « conception » artistique d’une carte de vœux, mais sans la fabrication ni l’impression. Cette simple « création » a coûté 94.671 francs soit 18.489 euros aux contribuables essonniens ! Et vous savez qui était la patronne d’Eventissimo ? Je vous le donne en mille : Isabelle Thomas, l’égérie du mouvement étudiant de 1986 contre la loi Devaquet, et animatrice l’aile gauche du PS avec Jean-Luc Mélenchon.

    La facture de l’agence Eventissimo :

    Capital : Vous avez d’autres histoires de ce type ?

    Christian Schoettl : Malheureusement oui ! Et ils montrent que Mélenchon a toujours fait preuve désinvolture avec l’argent public. Nous sommes toujours en 1998. A l’époque, il est chargé de l’information et de la communication au conseil général. Il passe commande d’une campagne de relations presse pour vanter les mérites de la Fête de la République à Euro RSCG, l’agence amie des socialistes, que dirigent Jacques Séguéla et Stéphane Fouks. Eh bien, ces 7 journées d’attachée de presse ont coûté 98.972 francs, soit 19.329 euros au conseil général ! Un beau cadeau aux copains.

    La facture d’Euro RSCG :

    Capital : En 2007, vous avez enfin obtenu une décision de justice contre Jean-Luc Mélenchon…

    Christian Schoettl : En effet. J’avais attaqué Mélenchon parce qu’en 2004, d’avril à juin, il avait utilisé pendant trois mois un véhicule avec chauffeur du conseil général. Or il n’y avait plus droit puisqu’il n’était plus au Conseil général. Cela s’apparente à un détournement de fonds public dont il a bénéficié, lui, et personne d’autre. J’ai porté plainte ce qui a conduit le procureur de la République à lui signifier un rappel à la loi sous la forme d’un avertissement solennel.

    L’avertissement du procureur de Créteil :

    Capital : C’était peut-être pour un usage professionnel ?

    Christian Schoettl : J’en doute. Jean-Luc Mélenchon était devenu sénateur. Pourquoi n’utilisait-il pas le généreux pool de voitures du Sénat si tel était le cas ? Vous savez, Mélenchon est un professionnel de la politique, qui a toujours vécu de la générosité des contribuables.

    Tenez, un dernier exemple : entre 2000 et 2002, lorsqu’il était devenu ministre délégué à l’Enseignement professionnel, il n’a quasiment jamais plus mis les pieds au Conseil général. Mais plutôt que de démissionner, il a continué à percevoir une indemnité de 2.300 euros par mois. Au total, c’est 57.500 euros d’argent public qu’a perçu le conseiller fantôme. On en pense ce qu’on en veut, mais si la France de Mélenchon est insoumise, Jean-Luc n’est pas indifférent au fric.

    http://www.capital.fr/a-la-une/politique-economique/nepotisme-voiture-de-fonction-jean-luc-melenchon-attaque-sur-son-passe-d-elu-local-1215807

  • Macron le meilleur d’entre tous


  • Marc Filterman 23 mars 12:51

    @moderatus
    Maintenant j’ai aussi épluché la coordination presse, voir §n°4, et vous allez encore mieux comprendre. Il faut rajouter le partenariat entre CSA et BFMTV. Elabe est aussi dans une nébuleuse de sociétés que n’ai pas eu le temps d’éplucher, mais je vais y retrouner quand j’aurais du temps.

    (Sananès) "il a redonné une visibilité médiatique très importante à l’Institut CSA, notamment par un partenariat avec BFM TV lors des soirées électorales des municipales et européennes de 2014 et des départementales de 2015. Il est d’ailleurs un consultant de la chaine d’information en continu et participe chaque mercredi à l’émission « 20 h Politique » enfin à l’époque.

  • A qui le tour avant le déluge ?


  • ddacoudre ddacoudre 23 mars 12:51

    @Laurent 47

    bonjour j’ai lu cela aujourd’hui dans l’article du Panda qui est precis et donne des liens je t’invite à le lire cordialement.ddacoudre.over-blog.com.

  • Macron surement le pire ?


  • Le Panda Le Panda 23 mars 12:51

    A tous

    AGV assume pleinement, merci à vous tous. Je tiens vivement à remercier BFMTV et particulièrement Irène Frachon et bien d’autres. Pour avoir pu mener cette enquête. J’ai pris des engagement face à VOUS tous. Au nom des amitiés et aussi conflits qui ont pu nous heurter Carlo merci pour la démonstration que tu fais avec ton équipe que je n’oublie pas. Puis le fait que ton dernier article « article » je m’en souviens Il était passé chez moi 2 mois avant. Vous allez le constater. Les acquits lorsque les gens de conviction montrent leurs valeurs, bien des choses peuvent changer.

    Avec tous mes remerciements

    Le Panda