mardi 30 mai - par PRCF

Grève des routiers, les stations services bientôt à sec ! [1/3 des stations en rupture en Ile de France]

Lancée vendredi, la grève des routiers chauffeurs de transport de matières dangereuses se poursuit et se renforce ce lundi, à l’appel de la CGT. Alors que la Commission Européenne impose une nouvelle directive de libéralisation du transport routier, les conducteurs de camions citernes luttent pour la reconnaissance des « spécificités » propres aux matières dangereuses, dans leur convention collective du transport routier.

Grève massive : plus de 70% des chauffeurs en grève

La CGT indique que 70% des chauffeurs sont en grève. La raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne) et le dépôt de la Rochelle sont bloqués ce lundi et au moins 8 barrages filtrants sont en place devant d’autres dépôts de la région parisienne. L’important dépôt de Donges en Loire Atlantique avait été bloqué samedi.

Fabrice Michaud de la CGT transport confirme que contrairement aux annonces rassurantes du gouvernement et du patronat, 70 à 80% » des stations-service sont « en risque de rupture de stock ». Ces dernières n’ont en effet qu’une autonomie maximale de trois jours et faute d’approvisionnement, dès mardi de nombreuses stations services pourraient se retrouver à sec.

Un tiers des stations Total en rupture totale ou partielle de carburant en Ile de France

Ce lundi, d’après les chiffres communiqués par Total, un tiers des stations Total était en rutpure totale de carburant. Le gouvernement via le préfet de police a dépêché ses forces de répressions pour faire pression sur les manifestants faisant valoir leurs revendications légitimes aux abords des dépôts pétroliers, notamment en informant les chauffeurs routiers pour qu’ils rejoignent le mouvement.

Si la préfecture de police prétend qu’il n’y a pas de rupture et qu’il n’y a pas de risque de rupture, on se demande donc pourquoi elle recommande aux automobilistes de ne pas anticiper leurs pleins.

La CGT revendique une durée journalière maximum de travail de 10h un suivi médical semestriel spécifique, un taux horaire minimal de 14 euros de l’heure et un treizième mois. Depuis le 10 mai la CGT n’a eu aucune réponse à ses revendications de la part du patronat.

L’attaque contre la durée légale du travail, les salaires et conditions de travail impulsée par le patronat avec le soutien actif de l’Union Européenne ne concerne à l’évidence pas que les chauffeurs routiers. Cette mobilisation pourrait bien faire tache d’huile alors que Macron est en train de préparer – profitant d’une étonnante et inquiétante passivité des états-majors syndicaux – une grande offensive estivale pour faire sauter ce qui reste du code du travail et exposer l’ensemble des salariés à la précarité, et soumettre chaque salaire à l’euro dumping social

JBC pour www.initiative-communiste.fr

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/greve-routiers-stations-services-bientot-a-sec/?preview_id=32612&preview_nonce=3d9aec9d4c&preview=true



98 réactions


  • Remosra 30 mai 08:41

    Eh oui, les principaux syndicats ne font plus leur travaille depuis longtemps déjà, mais ça aussi, personne n’en parle vraiment.
    J’aimerais bien que cette grève dure un bon moment, jusqu’à épuisement total des stations d’essence, là ce serait un grand coup porté, car là il y aurait une paralysie de la France et le nouveau gouvernement serait tout autant paralysé.


    • Lugsama Lugsama 30 mai 10:29

      @Remosra


      Quel intérêt a par créer des chomeurs ?

      Même les gouvernement socialistes ont fini par imposer le choix entre l’armée et la reprise du travail lorsque les pompes étaient à sec.

    • Leonard Leonard 30 mai 11:46

      @Remosra

      Oh oui... plus d’essence...

      Plus de ravitaillement de nourriture aux supermarchés...

      Et la... quand les gens auront faims... tu verras la vrai nature humaine tete de noeud...

      T’es pas un peu debile parfois ?

    • Gogonda Gogonda 30 mai 23:35

      @Leonard

      « Et la... quand les gens auront faims... tu verras la vrai nature humaine tete de noeud... »

      A force de dire que l’homme n’est qu’un animal et que la vie c’est marche ou crève voila ce qui arrive.

    • Leonard Leonard 31 mai 07:52

      @Gogonda

      L’homme est un animal et c’est marche ou crève...

      T’as cru au père Noël toi ?

    • Gogonda Gogonda 31 mai 09:26

      @Leonard

      Vouloir s’en sortir c’est croire au père noël ?

    • Ruut Ruut 4 juin 22:21

      @Leonard
      C’est sur que rendre l’accès a la nourriture dépendant des importations c’est criminel.


  • oncle archibald 30 mai 08:52

    Eh oui, la CGT tire un coup de semonce en direction du gouvernement ... Le message est clair : au coup de sifflet et avec seulement une poignée de mecs nous avons encore le pouvoir de paralyser l’économie du pays ....

    Reste à savoir si un tel mouvement va enthousiasmer « les gens » ou bien si au contraire les grévistes vont se faire huer par « le peuple » qui en aura rapidement marre d’être pris en otage par quelques syndicalistes représentant une infime partie des salariés.

    Vous le savez bien, vous n’arrivez toujours pas à l’admettre mais il faudra vous y faire : en démocratie ce sont les électeurs qui décident de la politique qu’ils souhaitent pour les prochaines années, pas la CGT. Refuser de discuter et foutre la merde, c’est l’essentiel du boulot du cégétiste de base !


    • flourens flourens 30 mai 09:59

      @oncle archibald
       « le peuple » qui en aura rapidement marre d’être pris en otage par quelques syndicalistes représentant une infime partie des salariés.

      le peuple a bien pris les congés payés, la sécu, et toutes les protections gagnées par quelques syndicalistes
      moi même j’étais cadre syndiqué et délégué à la CGT, une hérésie pour un cades, certains de mes collègues me crachaient presque dessus, mais quand on arrivait à un accord favorable, ils le prenaient tous, alors que la décence aurait voulu qu’ils refusent ce qui venait de syndicalistes infimes preneurs d’otages,
      en revanche quand le gouvernement prend la population en otage avec l’état d’urgence à perpétuité, plus rien, bandes de tartuffes


    • Yaurrick Yaurrick 30 mai 10:54

      @flourens
      Attention quand vous dites que le peuple a bien pris les congés payés, la sécu, et toutes les protections gagnées par quelques syndicalistes.
      Ces éléments ne sont pas gratuits et sont donc forcément payés par quelqu’un (à l’époque par les gains de productivité des salariés) voire même dans la plus grande partie par le salarié lui-même (c’est donc du salaire en moins).

      Pour ce qui est de la négociation, la logique voudrait que seules les parties prenantes (les salariés et leurs représentants syndicaux, la direction) interviennent. Il n’y a donc aucune raison de prendre en otage un groupe de tierces personnes (ici le peuple). Vous ne serez donc pas étonnés de voir que le peuple en a marre qu’un groupe use de la force quelque soient les raisons invoquées.


    • flourens flourens 30 mai 11:24

      @Yaurrick
      d’accord, dans ce cas le peuple n’a qu’a se taire, plus de CSG, la ferme, plus de TVA, ta g......, moins de salaire, écrase, moins de santé, moins d’école, mais plus de prison, falalit pas voter pour nous,
      dans le cas des cotisations, au contraire c’est du salaire en plus, du salaire qu’on touchera plus tard ou en cas de besoin, avant quand on était malade, on n’avait rien, voire dans les mines on était viré de son logement, je le dis, sans les prises en otage on en serait encore à germinal, mais bon, bavez sur les syndicats, vous prenez quand même ce qu’ils ont obtenus
      article 35 de la DDH de 1793 (ils l’ont vite fait disparaitre)
      « quand le gouvernement viole le droit des peuples, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs »


    • Yaurrick Yaurrick 30 mai 12:16

      @flourens
      Je n’ai pas dit qu’il fallait se taire ou ne rien faire, mais pourquoi vouloir nuire au peuple qui n’ a absolument à rien à voir avec le problème des routiers ? Pourquoi ces derniers ne vont ils pas voir les responsables de l’état à la place ? C’est facile de s’en prendre aux citoyens qui dans la plupart dans des cas ne peuvent rien faire et donc en subissent les conséquences.

      Vous faites l’erreur habituelle de penser de que les cotisations sont du salaire en plus que l’employeur paierait sous la contrainte. Ce qui est faux, puisque l’employeur ne voit qu’une chose, le cout total (salaire net + charges salariales & patronales) et qu’il faut que le travail du salarié lui rapporte plus qu’il ne coute, ce qui est logiquement le cas vu qu’il l’a embauché.
      Que ce soit le salarié ou l’employeur qui fasse le chèque destiné à l’URSSAF ne change rien, c’est retenu sur le salaire du salarié.

      Ce qui a rendu possible de pouvoir consacrer de l’argent à ces éléments dit sociaux, ce sont les gains de productivité via l’investissement et le capitalisme. A l’époque de Germinal, il était tout juste possible d’avoir de quoi se loger et se nourrir tellement la productivité était faible, donc avoir de quoi payer le chômage ou la santé était hors de prix pour la plupart des citoyens.
      Prétendre que le confort actuel ne provient pas de ces gains de productivités est une erreur, et
      D’ailleurs si la productivité n’avait pas d’effet sur les salaires, on pourrait se demander pourquoi les employeurs ne paient pas tous leurs salariés au SMIC, alors que cela concerne moins de 10% des salariés ?


    • Ouallonsnous ? 30 mai 16:14

      @oncle archibald

      « en démocratie ce sont les électeurs qui décident de la politique qu’ils souhaitent... »

      De quelle démocratie parles vous Archibald ?

      Feriez vous allusion à celle de l’oligarchie siono-UE/OTAN qui a pris l’Elysées ?


    • Norbert 30 mai 18:50

      @oncle archibald

      La vraie prise d’otage est en réalité celle des banques que l’on doit renflouer de leurs mauvaises opérations.

      Vous mettez le doigt sur une vérité : Par sa possibilité d’arrêter l’économie et couper le robinet des profits, la classe ouvrière internationale est toujours la clé pour changer le monde.

      VIVE LA GREVE !


    • Alren Alren 30 mai 19:09

      @Yaurrick

      « Je n’ai pas dit qu’il fallait se taire ou ne rien faire, mais pourquoi vouloir nuire au peuple qui n’a absolument à rien à voir avec le problème des routiers ? »

      Bloquer les dépôts d’essence, ce n’est pas "nuire au peuple", c’est d’abord nuire aux propriétaires de ces dépôts et aux employeurs de ces camionneurs qui ne vendent pas de carburant et essuient une perte de profit.

      Et accessoirement cela montre au « peuple » dont très populairement vous vous préoccupez, qu’il ne peut se passer du travail des camionneurs de transports dangereux et que les faire travailler plus de dix heures par jour du fait d’un salaire insuffisant et du besoin d’heures supplémentaires pour boucler les fins de mois, augmente le risque d’une catastrophe dont le « peuple » pourrait aussi, en sus du chauffeur impliqué, victime.

      Pour qu’ils cèdent aux revendications, pour maximiser le taux de profit (qui est exorbitant dans l’industrie pétrolière) il faut que cette perte soit insupportable pour eux. C’est ça une lutte sociale  : il y a opposition frontale d’intérêts entre patrons et salariés. Et comme dans toute lutte, le vainqueur est le plus fort. Notons en passant qu’a priori le plus fort est celui qui dispose de ce formidable pouvoir qu’est l’argent, donc le patron.

      Et pour gagner, les salariés doivent souffrir financièrement beaucoup plus que lui et parfois souffrir physiquement des gaz lacrymogènes quand ce ne sont pas les grenades offensives, comme celle qui a tué Rémi Fraisse, les gouvernements de l’UMP au PS mettant gratuitement au service du capital, pour fausser la balance, la force publique.

      Publique, c’est-à-dire qui devrait rester neutre dans un conflit du travail qui ne dégénère en violences qu’après les provocations policières commandées au-dessus de la tête des préfets par le ministre de l’intérieur, comme ne le reconnaît pas ce petit, tout petit bonhomme de Cazeneuve, incapable d’assumer devant l’opinion et l’histoire sa responsabilité dans la tragédie de Notre-Dame-des-Landes.

      « Pourquoi ces derniers ne vont ils pas voir les responsables de l’état à la place ? »

      Non mais vous êtes tombé de la dernière pluie ou quoi ?

      Ce gouvernement Macron est fondamentalement, viscéralement opposé aux salariés (et indirectement aux non-salariés des classes moyennes), tout entier au service de l’oligarchie qui va injecter dans la spéculation, les milliards qui font tant défaut à l’économie réelle.

      C’est facile de s’en prendre aux citoyens qui dans la plupart dans des cas ne peuvent rien faire et donc en subissent les conséquences.

      Ben vrai ça ! J’espère que vous l’écrirez encore avec indignation quand le gouvernement Macron sabotera, par la suppression de 120 000 fonctionnaires, les service publics dont le « peuple » est encore bénéficiaire, baissera les pensions de retraites en gelant leur montant tout en augmentant considérablement la CSG des retraités et qu’il livrera les salariés du privé à la rapacité des « actionnaires » avec baisse de salaires à la clé sous prétexte de "rester concurrentiel".

      Nécessité qui ne frappera évidemment pas les hauts salaires de l’entreprise, en premier lieu celui du PDG non plus que des profits retirés au maximum de la comptabilité de l’entreprise au mépris de l’investissement productif. Hauts salaires et profits qui augmenteront beaucoup plus vite que l’inflation.

      « Vous faites l’erreur habituelle de penser de que les cotisations sont du salaire en plus que l’employeur paierait sous la contrainte. Ce qui est faux, puisque l’employeur ne voit qu’une chose, le coût total (salaire net + charges salariales & patronales) et qu’il faut que le travail du salarié lui rapporte plus qu’il ne coûte, ce qui est logiquement le cas vu qu’il l’a embauché. »

      Mais d’où débarquez-vous à la fin ?

      Bien sûr que c’est sous la contrainte que l’employeur paie les cotisations. Et c’est bien normal pour l’assurance maladie qu’il y ait un partage des contributions. Car c’est dans l’entreprise que les salariés contractent les maladies professionnels et pas seulement la silicose ou le cancer de la plèvre, mais aussi des problèmes de dos (le mal du siècle), les affections cardio-vasculaires liées au stress et à la volonté de certaines directions de malmener le personnel. Attitude stupide et contre-productive selon toutes les études et conduisant à des suicides.

      « Que ce soit le salarié ou l’employeur qui fasse le chèque destiné à l’URSSAF ne change rien, c’est retenu sur le salaire du salarié. »

      Cette pseudo-réflexion « de bon sens » serait justifiée si le transfert de cotisation du patron au salarié s’accompagnait d’une augmentation de salaire en couvrant le montant. Mais cela ne sera pas le cas, si le gouvernement réactionnaire l’envisage.

      « Ce qui a rendu possible de pouvoir consacrer de l’argent à ces éléments dit sociaux, ce sont les gains de productivité via l’investissement et le capitalisme. »

      Le capitalisme n’est pour rien dans les progrès techniques et il a toujours recherché à minimiser l’investissement productif. Allant jusqu’à acheter des brevets pour que leur objet ne soit pas développé ou intervenant auprès des banques pour que les créateurs d’entreprises exploitant une idée nouvelle ne puissent trouver les crédits pour ce faire.

      Ce n’est pas le capitalisme qui a eu des idées nouvelles, ce sont des scientifiques, des ingénieurs, des êtres humains.

      Les patrons paient davantage que le SMIC des employés dont ils ont un besoin impératif pour que leur entreprise fonctionne, pas par bonté d’âme.


    • Yaurrick Yaurrick 30 mai 20:06

      @Alren
      Parce que sous le prétexte de faire entendre des revendications, il est nécessaire de nuire aux propriétaires d’entreprises voire même de leur infliger des pertes économiques ? Vous ne concevez les revendications entre salariés et employeurs que comme un affrontement et une opposition systématique alors que les 2 ont un intérêt commun. Je comprends que beaucoup de français n’approuvent pas ces méthodes et que le taux de syndicalisation soit si faible.

      Non je ne suis pas tombé de la dernière pluie comme vous semblez le croire , seulement je suis pragmatique et contrairement à vous, j’estime qu’en France, le cadre fiscal et législatif est un boulet aux pattes des moteurs de l’économie que sont les entreprises.
      Cette abondance de contraintes législatives et fiscales, en conséquence, génère cette fameuse pression répercutée sur les salariés (rien que les 35h, il a fallu du jour au lendemain gagner plus de 10% de productivité, et je passe sur la rigidité du code du travail).

      Je ne vois pas pourquoi vous parlez de transfert de cotisations, il n’y a que le salaire super-brut (le cout employeur) et les cotisations qui y sont retirées et constitue le salaire net. Seulement, il été fait en sorte de masquer ce cout employeur, en faisant croire que les charges patronales n’étaient pas payées par le salarié.
      Et si on donnait l’opportunité à chacun de faire le chèque à l’URSSAF pour ces cotisations ? Vous verriez bien vite une prise de conscience et une grogne générale car le vrai cout des services serait révélé et là, il y aura vite une pression et remise en cause du fonctionnement de notre modèle social.
      Parce que je suis désolé, en tant que salarié moyen, voir tout les mois quasi 50% de mon salaire partir sans que je puisse dire si oui ou non le service est à la hauteur ou même utile, c’est fichtrement plus grave que vos considérations sur le montant de tel ou tel haut salaire, qui n’est rien de plus que de la jalousie.

      Des idées provenant de scientifiques, d’ingénieurs, ce n’est pas ce qui manque... Sauf qu’une idée, ça ne reste qu’une idée si on ne sait pas ou bien si on a pas la capacité de la mettre en œuvre (donc du capital)... Et même avec, il n’est absolument pas sur que cela fonctionnera, et si ça ne fonctionne pas(c’est à dire souvent) que se passe -t’il a votre avis ? Ce sera la faillite, donc les créanciers devront éponger les dettes, donc du capital détruit.

      Oui, les patrons ne paient pas les employés plus que le SMIC par bonté d’âme, en quoi cela vous pose problème ?


    • doctorix doctorix 30 mai 20:54

      @Yaurrick
      Vous ne concevez les revendications entre salariés et employeurs que comme un affrontement et une opposition systématique 

      Mais bien sur que c’est un affrontement nécessaire. Les actionnaires n’ont jamais rien lâché que sous la contrainte. Tous les avantages sociaux ont été obtenus de cette manière, et il n’y a que quand ont touche l’actionnaire là ou ça lui fait mal (au portefeuille), qu’on obtient des résultats.
      Depuis un certain temps, le peuple entre dans une mollesse coupable, et se fait retirer miette par miette tout ce que ses aïeux ont obtenu par des sacrifices difficiles. Il a encore le ventre trop bien rempli. Il n’a pas compris que le vrai patron, c’était lui.
      Même si ça gêne certains pendant un certain temps, ça finit par profiter au plus grand nombre. 
      Actuellement, la mode est de dire que c’est la faute à Bruxelles. On est d’accord la-dessus, mais alors pourquoi ne pas avoir voté pour le seul qui voulait nous débarrasser de cette engeance ?


    • Gavroche 30 mai 21:25

      bonsoir @doctorix


      Votre commentaire est absolument parfait sauf la dernière phrase..

      Ce n’est pas la faute à l’Europe si un patron garde pour lui ou ses actionnaires la majorité des richesses produites par ses travailleurs. Il peut partager s’il veut.

      « La mode est de dire que c’est la faute à Bruxelles on est d’accord la dessus »
      «  Non on n’est pas d’accord, c’est la mode mais pas la réalité !!

      Personne en EU n’empêche le patron de dire à son DRH : » on a bien travaillé, on s’est goinfrés, Ce mois ci, doublez la paie pour tout le personnel.«  ils ne le font jamais.

      Comme personne ne l’empêche de dire à son DRH » Les actionnaires ont été trop gourmands, car on a bien travaillé , ce qui fait que nous sommes déficitaires. Virez immédiatement les cdd.«  Ils le font très souvent.

       »Mais bien sur que c’est un affrontement nécessaire. Les actionnaires n’ont jamais rien lâché que sous la contrainte. Tous les avantages sociaux ont été obtenus de cette manière, et il n’y a que quand ont touche l’actionnaire là ou ça lui fait mal (au portefeuille), qu’on obtient des résultats."

      Bravo ! alors, Frexit ou pas, commencer déjà par ça serait un bon début.


    • doctorix doctorix 30 mai 23:01

      @Gavroche
      Sans le Frexit, c’est un smic à 5 euros qui nous attend, c’est ce qu’ose dire Lemaire, en précisant que c’est bien bon pour les alcooliques mal fringués :

      Ces gens n’ont pas de scrupules, et plus ils sentent qu’ils peuvent tirer la ficelle, et plus leur culot se fait insolent.
      Une taxe de 3 malheureux pour cent avait été exigée par le gouvernement sur les bénéfices des entreprises : Bruxelles a décidé qu’elle était illégale en regard des lois européennes, il va falloir rembourser.
      Vous en voulez d’autres ? Allez étudier les GOPE, qui sont le seul programme de Macron.
      Nous n’avons plus de politique intérieure nationale, c’est ce que dit la vice-présidente de la commission européenne, en pleine assemblée nationale à Paris. Si ça vous convient, moi pas.


    • doctorix doctorix 30 mai 23:02

      sur les bénéfices des entreprises 


      Sur les dividendes.


    • Yaurrick Yaurrick 30 mai 23:29

      @Gavroche
      C’est une erreur grossière de dire qu’un patron garde pour lui ou les actionnaires la majorité des richesses produites : ce sont les salariés qui en obtiennent très largement la plus grande part.
      En plus, il y aussi la participation et l’intéressement qui, dans certains cas peuvent représenter plusieurs mois de salaires. A l’inverse quand il y a des pertes, ce sont pas les salariés qui doivent rembourser.


    • Yaurrick Yaurrick 30 mai 23:50

      @doctorix
      Non, dire que la faute proviendrait de Bruxelles uniquement est fausse.
      C’est Bruxelles qui a mis en place les 35h d’autorité sans se préoccuper des spécificités des entreprises ?
      C’est Bruxelles qui a instauré un salaire minimum élevé en rapport du salaire médian ?
      C’est Bruxelles qui a écrit un code du travail de 3000 pages ?

      Les exemples ne manquent pas.... l’état français a largement sa part de responsabilité dans le marasme actuel.


    • doctorix doctorix 31 mai 00:17

      @Yaurrick
      Ne racontez pas trop d’âneries tout de même.

      Aujourd’hui, les actionnaires veulent des dividendes à deux chiffres, malgré une inflation nulle. Et chaque fois qu’on annonce des licenciements ou des délocalisations, les actions grimpent.
      Vous nous la jouez bisounours alors qu’on parle de requins.
      Cela n’exclue nullement qu’il y ait de bons patrons. Mais l’actionnaire a pris une place beaucoup trop importante dans le système : il s’en croit le moteur, alors qu’il n’est que la cinquième roue de la charrette. Voire le parasite. On peut prendre l’exemple des mutuelles, imposées par le clan sarkozy : quand on paye 1000 euros de cotisations, près 500 reviennent aux actionnaires, aux dirigeants, aux frais de fonctionnement faramineux et même 10% à l’Etat :
      « Dans le cas de la sécurité sociale le coût de fonctionnement de l’organisme s’élève à 8 % environ. Dans le cas des mutuelles il dépasse habituellement les 15 %. Pour les « mutuelles » privées (en réalité des assurances cotées en Bourse), les salaires des cadres dirigeants sont 10 à 15 fois supérieurs à ceux des dirigeants des caisses. Le budget de publicité se compte en millions d’euros et les actionnaires touchent des dividendes. L’Etat prélève également son impôt qui approche les dix pour cent.
      C’était le sujet d’un de mes articles il y a deux ans :

      Par ailleurs, il y a urgence à empêcher la libre circulation des capitaux, qui est au centre du système européen et mondialiste. Il n’y a pas deux solutions : il faut quitter l’UE.

       »A l’inverse quand il y a des pertes, ce sont pas les salariés qui doivent rembourser."
      Non, c’est vrai. Ils se contentent de perdre leur boulot. Un détail...

    • Dzan 31 mai 08:24

      @Yaurrick
      contrairement à vous, j’estime qu’en France, le cadre fiscal et législatif est un boulet aux pattes des moteurs de l’économie que sont les entreprises.

      Yess. Comme chez les Grands Brittons, le contrat zéro heure. Pourquoi, ne pas revenir à l’esclavage, ou tout au moins au servage...C’était tellement mieux.
      Lutter contre le Bangladesh, où la Chine ? Il faut donc que les salariés Français des cendent au niveau salarial de ces pays ?


    • Le421 Le421 31 mai 08:57

      @Yaurrick
      Ces éléments ne sont pas gratuits et sont donc forcément payés par quelqu’un (à l’époque par les gains de productivité des salariés) voire même dans la plus grande partie par le salarié lui-même (c’est donc du salaire en moins).

      Faux et archifaux.
      C’est du salaire « différé », pas « en moins ».

      On joue là-dessus pour faire croire aux pécores qu’ils vont être augmentés en diminuant leurs funestes « charges ».
      Déshabiller Pierre pour habiller Paul.

      Et les baisés, toujours les mêmes !

      En plus, à partir de 1200€ de retraite (une fortune ma bonn’dame !!), les retraités vont casquer.
      Bravo !!
      Effet Kiss’Cool garanti.


    • Yaurrick Yaurrick 31 mai 12:27

      @doctorix
      Vouloir faire de cas particuliers une généralisation applicable à l’ensemble des entreprises n’est pas honnête. Bien sur qu’il y a des requins, comme il y a aussi des salariés qui sont loin d’êtres modèles... Est-ce qu’il faut en faire une généralité ? Non.
      Je serai curieux de connaitre selon vous le rôle d’un actionnaire : pour vous il ne devrait qu’investir dans l’entreprise sans son mot à dire, sans être rétribué pour le risque de perdre son capital ?

      Quant à l’exemple des mutuelles par rapport à la sécu, le problème vient des monopoles et autres distorsions du marché ? Si la concurrence joue son rôle et si on laisse les personnes libres de choisir, en quoi est-ce problématique, on verra vite ce que souhaiteront les personnes.
      Vous voulez interdire la libre circulation des capitaux ? Et les mesures de rétorsion, qu’en faites vous ? Et que dire du moindre investissement en France qui en découlera ?


    • Yaurrick Yaurrick 31 mai 12:30

      @Dzan
      C’est sûr en France, on préférera qu’une personne soit condamnée au chômage plus qu’avoir un poste précaire qui lui permettrai d’acquérir de l’expérience ou de prouver ses talents... Et vous voulez faire croire que c’est une bonne chose ?


    • Yaurrick Yaurrick 31 mai 12:39

      @Le421
      Salaire différé ? C’est bien payé par quelqu’un, donc forcément en moins à quelqu’un, sauf qu’on essaie de maquiller cela. Comme vous dites. on cache le montant réel des cotisations, :
      - le salarié n’a pas de contrôle dessus, ce que vous dites est juste.
      - le salarié devrait avoir le choix d’affecter tel ou tel montant à tel ou tel service, et aussi simplement de ne pas y participer si il estime ne pas en avoir besoin.
      Au final, si on met en évidence ce que le salarié coute à son employeur et la liberté de choix dans ses cotisations, le système sera plus vertueux... car on responsabilise chaque personne.


    • Dzan 1er juin 08:26

      @oncle archibald
      C’est con hein ? Le gouvernement et les patrons se sont mis à table et le conflit va se terminer.
      Salauds de CGT ?


  • cathy cathy 30 mai 08:58

    Pourquoi elle demande de ne pas anticiper leur plein ?

    Réfléchissez un peu ? Non ? Vous ne voyez vraiment pas ?
    Parce que seulement une partie de la profession fait grève, et si la demande de carburant est trop forte, alors il y aura pénurie. 

    • doctorix doctorix 30 mai 23:07

      @cathy

      Réfléchissez deux minutes.
      Au Venezuela, les USA organisent des pénuries régulièrement pour que le peuple mécontent se révolte contre le gouvernement, afin de le renverser.
      Il suffit de faire la même chose ici, pour virer rapidement tous ces malpropres.
      Le peuple mérite mieux qu’un Macron.

  • Decouz 30 mai 09:16

    Tout à fait, si tout le monde se précipite, cela entraine une pénurie, indépendamment de la grève qui elle aussi peut entrainer une pénurie.
    Donc aucune conclusion à tirer, puisque en cas de pénurie le gouvernement ne va pas non plus conseiller de se ruer sur les stations.


  • Lugsama Lugsama 30 mai 10:27

    Pour l’approvisionnement généralement les grèves stoppent quand l’Etat annonce qu’il va envoyer l’armée pour gérer le réappro.


    Peut être que Macron aura le courage d’agir plus vite, les autres gouvernements attendaient toujours des mois sans raison autre que la peur de passer pour autoritaire.

    • taktak 30 mai 11:44

      @Lugsama
      Ecoutez bien les gens : Lugsama veut vous envoyer la troupe. Comme TEMER au Brésil en ce moment.

      C’est cela l’ultra libéralisme : l’armée pour écraser les travailleurs et nous faire trimer comme des esclves

      Bref, pour appliquer son programme anti populaire et antidémocratique, après 6 49.3 durant les 5 dernieres années, Macron va avoir recours à la force.

      Cela a un nom : la dictature et le fascisme


    • Lugsama Lugsama 30 mai 18:39

      @taktak

      Sous Jospin la grève a stoppé quand il a décidé d’envoyer l’armée. Et il ne s’agit pas d’envoyer « la troupe » tiré sur les manifestants comme la fait le héro de la CGT avant la Grande Guerre, mais de faire le travail de réapprovisiontement pour sauver l’économie française et ses travailleurs qui n’ont pas à être pris en otage par une minorité.

      Votre propagande communiste de PMU .. retournez à votre apéro et laissez les gens sérieux travailler.

    • Alren Alren 30 mai 19:15

      @Lugsama

      Qui c’est y « le héros de la CGT » avant la 1ère guerre mondiale « qui fait tirer sur les manifestants » ?

      Clémenceau ?

      Décidément on peut lire n’importe quoi sur Agoravox qui pue la haine rancie des salariés.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 19:59

      @taktak
      Le premier rôle d’un syndicat c’est d’informer. Informer les salariés que nos gouvernements sont subordonnés à la Commission européenne, dans le domaine économique et social.


      Le rôle des syndicats est d’expliquer que l’avenir de leurs salaires et de leur santé, ne peut passer que par la sortie de l’ UE, ce qu’ils se gardent bien d’expliquer. Ils vont se servir des salariés pour faire leur cirque habituel : faire croire que c’est le gouvernement qui décide !

      Comme ils l’ont fait l’an dernier avec la Loi El Khomri !
      Ils se sont bien gardés d’expliquer que cette loi était la conséquence de l’ UE & de l’euro ! Quand on ne peut pas dévaluer la monnaie, il faut « dévaluer »le prix du travail.

      Voici le communiqué commun des syndicats l’an dernier, aucune trace de la responsabilité de Bruxelles et des Traités européens ...

    • Dzan 31 mai 08:27

      @Lugsama
      La CGT a fait tirer sur des manifestants ???
      J’ai du rater un épisode de l’Histoire de France.


    • Le421 Le421 31 mai 09:02

      @Lugsama

      Votre propagande communiste de PMU .. retournez à votre apéro et laissez les gens sérieux travailler.

      Là, c’est du lourd !!
      On voit tout de suite le sérieux du client.
      Et je ne vous ferais pas le plaisir de répondre à de tels arguments.


    • Lugsama Lugsama 31 mai 16:23

      @Alren

      Oui Clémenceau, qui est toujours défendu par les leader de la CGT comme un modèle.

      J’aurait du préciser envoyer la troupe après avoir promis en personne qui ne le ferait pas. Après le contexte historique est différent, je ne suis pas anti-Clémenceau et c’est même plutôt devenu un héro qui a permis à la France de gagner la Grande Guerre..

      Mais je répondait simplement à l’autre éxcité qui entre deux pastis m’accusait le plus naturelement du monde vouloir envoyer l’armée pour massacrer les manifestants.

      Je suis simplement pour le droit, les grèvistes n’ont pas le droit de bloquer les raffineries qui ne sont pas en grève, l’Etat à le droit (et même le devoir) de procéder à des réquisitions pour permettre à l’économie de fonctionner. 
      J’en ai marre de cette absurde complaisance en France, quand on voit que certains trouvent normal de séquestrer des cadres.. si la Justice appliquait le droit ces fous furieux resteraient pleusieurs années en prisons pour séquestration (20ans possible légalement) et ça ne se reproduiraient plus.

    • Lugsama Lugsama 31 mai 16:24

      @Le421

      Je me suis mis à son niveau, et encore..

    • Dzan 1er juin 08:29

      @Lugsama
      Le droit ? Pour les Balkany, pour Thevenoud qui n’écope d’un an d’inégibilité, por Lagarde a qui on a dit « C’est pas bien » etc...etc...


  • taktak 30 mai 10:31

    Chacun peut constater le totalitarisme absolue qui règne dans les médias

    En ile de france, environ un station service sur trois présente des difficultés d’approvisionnement. Silence radio

    Ne surtout pas en parler

    Ne surtout pas parler non plus des revendications des chauffeurs routiers.
    Une journée de maximum 10H ( simple bon sens quand on sait le danger que représente un camion citerne rempli d’essence !)
    un salaire horaire de minimum 14€ de l’heure (soit un salaire brut de 1900 €, pas le perou quand on le rapporte aux fortunes des pétroliers, à la difficulté du métier) alors qu’aujourd’hui c’est le SMIC.

    En réalité, on devrait tous suivre l’exemple de ces chauffeurs routiers. C’est nous les travailleurs qui faisons tourner le pays. SI on s’arrête, la production s’arrête, il n’y a plus de création de richesse.
    Démontrant que les Macron, En marche, FN et ci, les grands patrons, les actionnaires, leurs banques etc... c’est ça les parasites, qui volent la richesse produite exclusivement par les travailleurs.


    • Trelawney Trelawney 30 mai 10:41

      @taktak
      En ile de france, environ un station service sur trois présente des difficultés d’approvisionnement. Silence radio

      3 dépots sur les 9 de l’ile de France sont bloqués, mais c’est surtout 3 dépots sur les 200 de France qui sont bloqués. Cette grève est un flop

    • taktak 30 mai 11:45

      @Trelawney
      lol

      Les chiffres de Total décrivent bien une pénurie dans une station sur trois en ile de France.


    • Trelawney Trelawney 30 mai 12:19

      @taktak
      Petit détail qui a son importance et assez courant chez Total.

      Le pétrole a chuté de prés 50% sur 5 ans, ce qui a permis au gouvernement d’augmenter les TIPP.
      Ce gouvernement a augmenté cette taxe pour intégrer les milliards d’euro dépensé dans les portiques qui n’ont pas servis.
      Mais en général le pétrole fait un petit rebond chaque début de mois pour se re-stabiliser en millieu de mois. Il tourne autour des 5$ du baril et ne remonte plus.
      Donc Total profite de cette grève pour ne pas approvisionner ses Total Acces (bas prix) au profit des Total classique comme cela ça lui fait plus de marge grâce aux syndicats. mais allez dans les SuperU Carrefour, Auchan etc et vous constaterez qu’il n’y a pas de problème.

      Pour qui roule la CGT on se le demande ?

    • Lugsama Lugsama 30 mai 18:51

      @taktak

      Pas de panique = pas de pénurie. Donc les médias ont raison pour une fois de ne pas faire le buzz juste pour le créer.

      Pis augmenter le smic pour faire fuir les emplois au profit de quelques privilégiés non merci...

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 20:09

      @taktak
      En Grande Bretagne le principal Syndicat des Transports, très à Gauche, a appelé au Brexit .
      Qu’attendent les syndicats français pour informer les salariés des plans imposés en France par la Commission européenne, et appeler au Frexit ?


      Ce n’est qu’en sortant de l’ UE, et en coupant les liens avec la CES, que les salariés pourront reconstruire des syndicats indépendants .

      Vous comptez sur la CGT pour faire la révolution ? Vous êtes naïf ou ignorant ?

      Comme tous les syndicats affiliés à la CES, elle est là pour remuer de l’air, assurer la promotion de l’ UE et assurer la paix sociale.

      « Syndicats, corruption, dérives et trahisons » livre de Lenglet et Touly


  • Trelawney Trelawney 30 mai 10:33

    Il n’y a pas pénurie et seulement quelques stations en Ile de France (celle ouverte la nuit qui ont été prises d’assaut par les consommateurs sont en rupture momentanée le temps de ce faire approvisionner dans la semaine.

    Tous les camionneurs ne font pas grève au point qu’il n’y a aucune ouverture des négociations avec les transporteurs (70% c’est peut être 70% des syndiqués CGT, c’est à dire peanuts)
    Cette grève qui est plus politique que syndicale vise à démontrer au gouvernement que la CGT conserve encore un pouvoir de nuisance.
    Pour l’instant c’est raté. Peut être que les ports suivront, mais comme il n’y a déjà plus de bateaux dans les ports français ça ne se verra pas.
    Le CGT démontre encore une fois qu’elle n’est plus un syndicat représentatif du monde du travail

  • Spartacus Spartacus 30 mai 11:04

    Irresponsabilité de la CGT qui manipule un groupe social pour se faire de la politique.

    Une énième grève ridicule politique 

    Une CGT qui n’a absolument rien de rien a foutre des salariés du transport du carburant.
    La seule chose voulue est de foutre le bordel pour démontrer ce syndicat croupion n’est componsé que de trous du culs irresponsables....

    Vous comprenez, les employés des restaurants, de l’hostellerie, des services à la personne, des stations services, des bureaux, des obligés des déplacements vous ne travaillerez pas parce que ces trous du cul ont décidé de favoriser sur votre compte une petite caste ridicule et se faire de la pub sur votre compte.....

    Ce sont des millions d’euros d’euros de petites sommes cumulées de milliers d’autres salariés qui vont partir en fumée dans la poche de ceux qui ne sont pas concerné, et les plus modestes d’entre les Français.

    En rien la CGT n’aide jamais les salariés. Elle aides juste des castes croupionnes au détriment des millions de personnes de la société civile non syndiquée toute entière....

    Un syndicat Has been dont les dernières études indiquaient que 40% des adhérant sont des vieux retraités moisis et frustrés du bolchevisme et de fonctionnaires abonnés aux régimes spéciaux ou aux statuts favorisés sur le compte des autres....
    Des gens du 18eme siècle qui décrivent le travail comme le bagne et en sont resté à Zola et Karl Marx...


    • flourens flourens 30 mai 11:28

      @Spartacus
      ahhhhh, on retrouve Spartacus en pleine forme comme perroquet de ses maitres, comme chaque fois je lui demande s’il fait cadeau de ses congés au patron, s’il fait cadeau de ses maigres remboursement sécu au gouvernement, s’il profite lachement des transports en commun, s’il profite aussi de l’école pour tous, non bien sur, mais pour complaire à ses maitres que ne ferait-on pas


    • taktak 30 mai 11:47

      @flourens

      Une question à spartacul

      Son salaire dépasse t il les 10€ de l’heure ? Travaille il moins de 10h par jour ?
      Dans ce cas - et vu son volume de commentaire sur agoravox, c’est le cas - qu’il s’excuse. Car le privilégié et le preneur d’otage c’est lui.


    • Spartacus Spartacus 30 mai 12:25

      @taktatrouducul


      Le manuel du parfait coco CGT à bien été étudié semble t-il.
      Déjà arrivé à la page ou « faute d’arguments il faut s’attaquer à la personne pour faire oublier que le contradicteur a raison ? ».

      Je travaille pour gagner très bien ma vie aux horaires qui me plaisent.
      Mes revenus ne sont pas horaires, ils dépendent de mes résultats, mes marges et chiffre d’affaire. 

      Imaginez donc ! Quelques speed commentaires sur Agoravox doit sembler avec le courage du coco moyen qui ne vit que pour en faire moins chaque jour, un exploit extraordinaire...
      Il est vrai que pour un coco faire une lettre prend la semaine et ils sont dé-bordés. 

      Je ne parles pas de "preneur d’otage, mais d’irresponsabilité....C’est bien plus grave.

      Question pour question
      Comment peut-on en portant préjudice à des milliers de personnes par les actes de grèves en manipulant un petit groupe se prétendre défenseur des ouvriers.
      Les grèves CGT sont responsables d’une image déplorable de la France et de la conséquence de l’absence d’investissement en France, créatrice d’emplois.

      A cause de ces grèves politiques débiles et ubuesques, ces futurs emplois ne seront pas crées. 
      Le CGTiste se croit intelligent, ces emplois non créés dont il est la cause ne manifesteront pas.
      Il est vrai que CGTiste ne vit que sur le compte des autres et qu’a court terme que pour lui.


    • Spartacus Spartacus 30 mai 12:33

      @flourens

      Tu ferais mieux de me dire merci.

      C’est moins qui paye ta retraite. Les congés des autres et fait le percepteur pour la sécu des autres...
      Les transports en commun ne sont pas gratuits.
      L’école Française est merdique, les résultats Français sont à chier. Un Bac ES est un bac en socialisme dramatique. 
      Avec 20% qui sortent sans diplômes ou diplôme de pacotille, l’école Française est un concept a vomir.

      C’est moi qui finance ceux qui ne créent rien, ne sont qu’a charge et sont incapable de se prendre en charge par facilité.
      Par contre, je ne voudrais jamais avoir plus de droit qu’un autre comme un statutaire ou que ma catégorie sociale soit privilégiée par rapport aux autres....

    • taktak 30 mai 13:09

      @Spartacus
      Donc acte

      Spartacul qui veut que vous travailliez plus pour gagner moins, mes chers concitoyens, avoue que lui est un riche
      Payé bien plus que 10€ de l’heure et qui travaille bien moins que 10h par jour. Minima qu’il veut pourtant imposer à tous le monde.

      Démasqué, il n’a que l’insulte à la bouche. Ses éructations contre la CGT sont semblables à celles des pétainistes en leurs temps. Va t il comme lugasma proposer de faire liquider les grévistes par l’armée ?


    • Spartacus Spartacus 30 mai 14:33

      @taktatrouducul

      Quoi il gagne sa vie ? Quelle horreur mes pauv’ gauchistes ! 
      Imaginez donc qu’une personne puisse être libre....
      Et comble de l’infamie gagne plus de 10€ de l’heure......
      C’est un coup à ce que Karl Marx se retourne dans sa tombe !

      Et puis t’as pas finit de savoir mieux que moi ce que je pense, le temps que je travaille et inventer des niaiseries Zola, la mine et Pétain ?
      Incapable de développer aucun argument sauf vociférer ad personnam comme un mulet ?

      Et alors en quoi vivre correctement devrait culpabiliser qui que ce soit ?
      Que la réaction est ridicule et pitoyable....

      Bien au contraire moi, quand je vois quelqu’un qui s’en sort je le félicite, ne le jalouse pas ni l’accuse de quoi que ce soit.

      Moi je veux que les gens gagnent plus en sortant de leur condition basique par le travail et pas suivre les tarés de la CGT qui les entraînent dans le débilisme du déni de la réussite et de la jalousie maladive de ceux qui gagnent plus que eux.

      A ce que tout le monde peut constater, de visu, c’est surtout toi et ta caste CGT qu’on voit défavoriser des centaines de milliers de personnes pour qu’ils gagnent moins par les grèves qu’ils subissent...

      Moi j’embauche, je permet a des gens de vivre décemment, acheter maison ou consommer sans vivre aux dépens des autres et gagner plus.

      Je n’ai pas de leçon de social à recevoir d’un taktatrouducul qui n’a jamais rien créé, jamais rien proposé d’autre que de foutre le bordel ou promut la jalousie collectiviste.
      Les employeurs sont les personnes les plus sociales de la société, les CGTistes sont les moins sociales de la société, car ils ne recherchent qu’a profiter des autres tout en ne recherchant qu’a en faire le moins....

      La CGT n’est pas un syndicat, c’est juste des décalés resté au 18eme siècle....Irresponsables.



    • Spartacus Spartacus 30 mai 14:55

      @taktatrouducul


      Rétablissons la vérité !
      Il n’existe pas de chauffeurs de produits dangereux payés au SMIC.

      Selon la convention et le vice président de l’union des transport de France....Sic !
      1-Il existe un système de classification (A, B, C) et rares sont les chauffeurs de la dernière classification. Ces chauffeurs sont très bien payés par rapport à la masse des chauffeurs nationnaux.

      2-Il y a chaque année entre 2 et 4 réunions entre employeur et syndicats. 
      Aucune grève n’a été prévue à la dernière réunion. Et la suivante n’a pas encore eue lieu....

      Juste une grève pour la grève.....Dramatique !
      Et des manipulés et des salariés agressés par le conflit qui vont perdre de l’argent par les cons de la CGT qui ne fait que de la manipulation politique...


    • Etbendidon 30 mai 20:03

      @Spartacus
      BRAVO sparta
      Taktaktroudeballe ne sait pas ce que c’est qu’un VRAI TRAVAILLEUR
      * au fait pour les nouveaux sur ce site : Le PRCF c’est taktak il a plusiuers comptes
       smiley


    • doctorix doctorix 31 mai 00:35

      @Spartacus
      N’ayez pas trop d’illusion sur vous même.

      Vous ne gagnez beaucoup que parce que d’autres gagnent peu.
      Je suppose que vous estimez valoir dix fois plus qu’un autre, peut-être bien plus. Que c’est très bien qu’un Carlos Ghosn se fasse 1 million par an chez Renault, de même qu’un Macron quand il émargeait chez Rothschild.
      Mais personne ne vaut ça. Ni vous, ni eux.
      Aussi quand vous prétendez payer généreusement pour les autres, vous ne faites que leur rendre une petite partie de ce que vous leur avez volé. Vous n’êtes ni une victime, ni même généreux.
      Il serait temps d’avoir une moins haute opinion de vous même, parce que votre prétention et votre suffisance commencent à nous bassiner. 

    • Dzan 31 mai 08:29

      @Spartacus
      Tiens, v’la le gladiateur de série C.


    • Dzan 1er juin 08:33

      @Spartacus

      Alors gladiateur de mes 2 ; La grève va se finir. Si les Français, à chaque coup « d »alerte" ne se précipitaient pas, les retraités en 1er, i n’y aurait pas de pénurie. Mais, foin de la solidarité, ma gueule d’abord !
      En, fin de compte, malgré vos crachats, ainsi que d’autres, les autres syndicats dont la jaune CFDT, ont été par leur bases obligé de prendre le train en marche, et du coup...UN accord a été trouvé.
      C’est con...hein !


    • Spartacus Spartacus 1er juin 09:15

      @doctorix

      Vous avez raison, vous vous êtes jaloux de Ghosn, Macron, ou Bill Gates, et les autres qui gagnent plus que vous, moi pas.

      Et qu’il est stupide de croire que la richesse s’obtient aux dépens des autres....


    • samuel 1er juin 11:03

      @Spartacus


      « Et qu’il est stupide de croire que la richesse s’obtient aux dépens des autres.... »

      Si ce n’était pas le cas, on pourrait devenir riche seul. Le capitalisme démontre tous les jours que la richesse c’est l’exploitation d’autrui par le salariat.

      Dans le cas contraire, je vous invite à licencier tous vos employés et à devenir riche en vous donnant des ordres à vous même !


    • Spartacus Spartacus 1er juin 13:27

      @samuel
      Artistes, footballeurs, traders, chirurgiens, écrivains, gagnants de loto.

      Ce ne sont que des exemples de gens qui deviennent riche seuls...

      On est souvent l’employé de soi même lorsque l’on dirige.
      Le salariés sont libres. Ils s’enrichissent avec l’entreprise. Ils peuvent démissionner. Personne n’exploite personne......
      I y a même des gens qui viennent travailler avec plaisir.

      Et y’a longtemps que le salariat n’est pas la « mine »et qu’ils ne sont pas exploités....

      Aujourd’hui n’importe qui peut s’enrichir avec un simple business plan, une innovation un concept de rupture d’usage sans avoir un sous dans la poche. 


    • samuel 1er juin 15:05

      @Spartacus

      l’écrivain a besoin d’un imprimeur.
      le chirurgien a besoin d’un hopital
      le trader a besoin d’une banque
      le footballeur d’un club, de kiné, médecins, nutritionnistes

      Et ces gens seraient seuls.... blague

      Quand à vous, j’attends que vous fassiez l’ensemble des tâches que vous demandés à vos employés seuls. Allez-vous devenir riche ?

    • Jean Pierre 2 juin 01:19

      @Spartacus

       
      Vous affirmiez vous mêmes dans de précédents commentaires que l’enrichissement naissait de l’échange. Aujourd’hui, changement complet d’idée. Vous affirmez l’inverse : on peux s’enrichir seul.

      En fait, si on y regarde de près, vous dites n’importe quoi.


    • Spartacus Spartacus 2 juin 21:59

      @Jean Pierre
      Va chier avec tes attaques personnelles. 



    • Jean Pierre 3 juin 00:01

      @Spartacus

      Si le relevé de vos incohérences vous met dans des états pareils...
      Pauvre Spartacus.

    • Spartacus Spartacus 4 juin 10:05

      @Jean Pierre

      C’est bon on a compris votre conclusion systémique sur mes opinions. Je suis incohérent, imbécile et monstrueusement stupide. 
      Allez chier ailleurs.
      Il y a surement d’autres personnes sur Agoravox a rabaisser, et harceler systématiquement d’anathèmes méprisants.





  • Leonard Leonard 30 mai 11:45

    C’est vrai qu’ils vont encore prendre tout le monde en otage...


  • Orageux / Maxim Orageux 30 mai 12:46

    On va leur laisser l’illusion qu’ils ont encore de l’influence les Gégétistes....

    Le PCF est moribond, le grand soir tant attendu ne viendra jamais, et les lendemains qui chantent ne sont que des couacs !!!

    Ce baroud d’honneur des grévistes n’est qu’un pétard mouillé, j’habite en Ile de France, on peut faire son plein en allant de station en station .....


    • jaja jaja 30 mai 12:58

      @Orageux Plutôt que vos prévisions sans intérêt vous pourriez peut-être vous prédire à vous même les chiffres du Loto... pourquoi ne l’avez-vous pas fait ?


  • jaja jaja 30 mai 13:04

    Ceci dit c’est encore une fois un secteur isolé qui part au combat alors que dans le cadre d’une grève générale le blocage des raffineries est essentiel...
    A quand le « tous ensemble » qui n’est pour le moment que slogan ? Ce tous ensemble en grève générale illimitée qui, seul, nous permet de gagner...


    • Orageux / Maxim Orageux 30 mai 13:16

      @jaja
       Gagner quoi, des prunes comme d’habitude .....vous me faites marrer avec vos utopies de paralysie du pays ..

      Quand le frigo est vide et que la paie est amputée des jours de grèves déduits, qu’il y a les traites de la Logan à payer, que le terme arrive pour le loyer, et qu’il faut réserver la place du Camping les Flots Bleus pour Juillet, le gréviste reprend dare dare le boulot parce que Bobonne fait la gueule !!!


    • jaja jaja 30 mai 13:47

      @Orageux

      Ce commentaire en dehors d’être sexiste contient tous les lieux communs de la droite contre la grève et celles et ceux qui la font...
      Mais notre Ami Orageux a bien compris que le nerf de la guerre, l’argent, manque au gréviste faute de quoi il pourrait tenir plusieurs années smiley

      C’est pourquoi à la grève générale il faut ajouter l’insurrection pour se débarrasser de nos oppresseurs....


    • Orageux / Maxim Orageux 30 mai 14:41

      @jaja

      Normal , prendre les gens au portefeuille et ça y’est , tout le monde repart au boulot, alors votre insurrection quand le frigo est vide et que les gosses ont faim , ce n’est que du fantasme !

      Quant à tenir plusieurs années avec plus rien à acheter en supposant que les grévistes aient l’argent, à part faire du feu avec les billets , quoi d’autre ?

      Le Front Populaire et la lutte des classes c’est terminé tout ça.....le prolo il s’est embourgeoisé , il a sa bagnole et sa baraque à crédit, sa télé pour regarder le foot et plus belle la vie, son barbecue dans le jardin , sa bouteille de Ricard et tire son coup avec Bobonne le Samedi soir......

      Il a pris du bide et n’a pas envie de se coltiner avec les CRS !!!


    • jaja jaja 30 mai 14:52

      @Orageux

      Le vrai prolo n’a pas changé et ce que vous décrivez c’est l’aristocratie ouvrière, celle des petits chefs et ouvriers hautement qualifiés, souvent historiquement au PCF... Qui ont tenu le haut du pavé dans les syndicats... Depuis ces couches ont du en rabattre avec la désindustrialisation...

      Et les prolos c’est aussi les quartiers populaires et les chômeurs qui n’ont pour beaucoup ni baraque ni jardin et pas seulement les zones pavillonnaires péri-urbaines où sont les mieux lotis d’entre eux...


    • oncle archibald 30 mai 15:43

      @jaja : "c’est encore une fois un secteur isolé qui part au combat alors que dans le cadre d’une grève générale le blocage des raffineries est essentiel...« 

      Dans les trains c’est pareil. On met les contrôleurs en gréve, ils sont peu nombreux et un train ne peut pas démarrer sans contrôleur à bord.

      Le calcul de la CGT est le suivant : comment foutre le bordel maximum avec un minimum de grévistes, car ces pauvres mecs qu’on envoie au charbon il faudra bien les »dédommager« sur les »fonds de solidarité" du syndicat ... sinon c’est cuit, ils ne feront plus grève à la demande.

      Cette grève est une démarche politique infecte, point barre.


    • Orageux / Maxim Orageux 30 mai 15:43

      @jaja
       

      Je ne plains personne, comme on fait son lit on se couche, que celui qui n’est pas heureux de son boulot le laisse à un autre

      Sa vie on se la fait soi-même et c’est trop facile de toujours trouver un bouc émissaire pour s’exonérer de ses échecs ou de sa médiocrité ...

      Alors qu’ils aillent se faire foutre vos grévistes !!


    • jaja jaja 30 mai 16:31

      @oncle archibald

      Contre-vérités... Si la CGT voulait vraiment foutre le bordel maximum comme vous le dites elle aurait les moyens de le faire... Et c’est bien ce que je reproche à sa direction... d’envoyer au casse-pipe chaque secteur professionnel chacun à son tour mais jamais tous ensemble... pour effectivement paralyser totalement ce pays jusqu’à ce que le patronat cède...

      Et c’est bien ce dont se rendent compte de plus en plus de syndiqués et de non syndiqués qui se sentent roulés dans la farine par des directions syndicales achetées !


    • oncle archibald 30 mai 16:42

      @jaja : Ah ! merde ! Encore un complot ! Quousque tandem Catilina ...


    • jaja jaja 30 mai 16:46

      @oncle archibald

      Quel complot ? C’est de notoriété publique et c’est pas nouveau.... Mais ça changera inévitablement... Le plus tôt sera le mieux !


    • oncle archibald 30 mai 16:58

      @jaja : il y a un truc qu e vous n’avez pas encore compris. « Le peuple » en a marre de gens comme vous qui ne sont que négatifs. Il les connait par cœur maintenant et avec le recul il voit que depuis 35 ans c’est toujours la même merde.

      Et « les gens » ont envie d’essayer autre chose. Ils ne sont pas sûrs que ça marchera, ils seront p^robablement impitoyables si ça ne marche pas, mais ils ont envie d’essayer. Vous le constaterez le 18 Juin au soir en comptant les députés « nouveau genre » que « le peuple » aura envoyés siéger à l’assemblée nationale.

      Gare à ceux qui voudraient empêcher l’expérience. J’ai comme une idée que « la majorité silencieuse » ne le restera pas longtemps. Une gréve ne peut tenir que si elle est approuvée par « le peuple » et ni la CGT ni Mister Melenchon Ronchon ne représentent « le peuple ».


    • jaja jaja 30 mai 17:23

      @oncle archibald

      Pour ma part je pense que le « peuple » est un conglomérat de classes opposées entre elles qui n’ont rien de commun à dire sauf lorsque votre bouche se hasarde à parler en leur nom. Le « peuple » est une fiction et nos organisations syndicales devraient se contenter de représenter la grande masse de celles et ceux qui n’ont que leur force de travail, manuel ou intellectuel, à vendre aux capitalistes...
      Le négativisme ne vous épargne pas vous-même... Vous qui datez seulement de 35 ans une merde qui dure depuis bien plus longtemps que ça et qui refusez aux travailleurs de défendre leurs droits, y compris par la grève...

      L’expérience du gouvernement Macron de casse sociale sera combattue... Quoi que vous en pensiez, vous et vos amis de droite...
      Quand au législatives, pour ma part je m’abstiendrai, aucun candidat de mon secteur n’ayant un programme qui me convient... Aussi je vais dès demain partir quelques jours et je serai là dès le 19 juin pour manifester et cet été pour combattre les ordonnances prévues par votre nouvel ami smiley


    • oncle archibald 30 mai 18:08

      @jaja : Pour ma part je pense que le « peuple » est un conglomérat d’individus qui naissent libres et égaux en droits et en dignité, qui sont frères et dont les intérêts individuels passent de façon incontournable par la nécessité de vivre ensemble et en paix, ça s’appelle la fraternité, ce troisième terme de notre devise nationale qui est totalement occulté.

      Vous niez l’intérêt de la démocratie, ce système politique qui est est le pire système de gouvernement, à l’exception de tous les autres ... Nous ne pourrons jamais nous entendre, c’est sûr, et je vous plains de ne rêver que de ce fameux grand soir, inévitablement précédé de la grande hécatombe.

      Le grand Georges le dit mieux que personne : « Depuis tant de »grands soirs" que tant de têtes tombent, Au paradis sur terre on y serait déjà. Mais l’âge d’or sans cesse est remis aux calendes, Les dieux ont toujours soif, n’en ont jamais assez, Et c’est la mort, la mort toujours recommencée... Mais de grâce, morbleu ! laissez vivre les autres ! La vie est à peu près leur seul luxe ici bas ; Car, enfin, la Camarde est assez vigilante, Elle n’a pas besoin qu’on lui tienne la faux. Plus de danse macabre autour des échafauds ! Mourrons pour des idées d’accord, mais de mort lente, D’accord, mais de mort lente."


    • jaja jaja 30 mai 19:19

      @oncle archibald

      Quel délire ! Et dire que ce sont toujours les partisans de l’odieuse dictature des « entrepreneurs » capitalistes, qui nous font bosser pour des salaires de merde avec juste le droit de la fermer, qui nous font le coup de la démocratie et de la fraternité !

      La seule démocratie qui vaille c’est celle qui s’exercera au coeur de la cité comme des entreprises par le biais des Assemblées générales décisionnaires : la démocratie directe et non cette pseudo démocratie représentative où les médias et le fric choisissent un roi au service de la classe dirigeante...

      Oncle archibald vous prenez les gens pour des cons...C’est vrai que ça marche encore mais ça ne durera pas !


    • oncle archibald 30 mai 21:59

      @jaja : puis je vous faire respectueusement observer que votre axiome fondamental est que « les gens » sont des cons incapables de savoir où se trouve leur intérêt tandis que vous, oh Grand Mage illuminé, vous savez mieux qu’eux ce qui est bon pour eux. 


      Quel délire en effet ! La démocratie dont vous rêvez s.appelle une dictature. Fut elle celle du proletariat je n’en veux pas. La justice sociale doit être décidée par l’état par le biais des prélèvements et des redistributions de l’impôt et des cotisations sociales.

  • covadonga*722 covadonga*722 30 mai 13:06

    heu toute cette agitation ne serait elle pas un peu liée au fait qu’il a décider d’ assécher le flot de subventions ect.. et oui les cotises ne représentent que 18/20%du train de vie de nos syndicats subventionnés 

    Puis je permettre de vous rappeler que la France compte le plus faible taux de syndicalisation et paradoxalement le pourcentage le plus élevé de détachés syndicaux !
    Je ne vous ferait pas l’injure de vous donner les chiffres des apparatchiks cgt et fo .
    Tiens le grand révolutionnaire bolivarien Bénito Mélenchon , n’a t il pas commencé sa carrière de cumulard de la ripoublique comme détaché syndical dans l’enseignement.

  • Orageux / Maxim Orageux 30 mai 13:27

    Melenchon, avec sa veste récupérée chez le fripier de Staline , un raté comme tous les révolutionnaires de Café du Commerce ...Faisant son show devant tous les paumés et alcoolos et chômeurs professionnels de Marseille ...

    Triste clown faisant son dernier tour de piste !

    Lénine est mort dans la débilité mentale, Staline n’était qu’un psychopathe et tyran domestique ,

    Marx a terminé dans la misère la plus noire et sa frangine aussi timbrée que lui s’était donnée la mort avec son autre timbré de mari Paul Lafargue ...


  • sweach 30 mai 13:41

    *profitant d’une étonnante et inquiétante passivité des états-majors syndicaux*

    On ne peut pas reprocher aux syndicats d’être passif, ils sont complice.


    *Macron est en train de préparer une grande offensive estivale pour faire sauter ce qui reste du code du travail et exposer l’ensemble des salariés à la précarité, et soumettre chaque salaire à l’euro dumping social*
    HO !
    Macron va détruire le code du travail ? 
    Mais qu’elle surprise ! 

    Vous avez lu son programme ? c’est pourtant écrit noir sur blanc, 21 Millions de personne ont voté pour ça, pourquoi s’en offusquer maintenant ? Tout le monde a bien fait barrage au FN, sans se préoccuper une seul seconde des conséquences.

    Ha oui aussi, vous avez vu comme les médias n’en parle presque pas de ce blocage ? la dernière fois il n’y a pas eu de pénurie et les médias en parler tout le temps, là c’est silence radio, juste un fait divers.

  • UnLorrain 30 mai 16:24

    Greve des routiers annees 1992 j’y etais hihihi.

    Un camion absolument condamne a ne plus pouvoir avancer,en un lieu strategique sans doute.. ? Pas grave,le dirigeant plenipotentiaire usera d un amx30 de l armee pour decagnier le 38 T. Ce routier,reticent,ne descend pas de sa cabine ? Pas grave,le Manhurin 357 magnum agite sous le nez,par ce crs le rendra doux comme un agneau smiley


  • Lugsama Lugsama 30 mai 18:41

    Qu’on les laisses faire la grève jusqu’a ce qu’ils soient ruiner, ils retourneront bien bosser. Oui à la réforme du travail.


  • Gavroche 30 mai 21:54

    Au fond, à lire les commentaires, il est facile de comprendre pourquoi depuis deux cent ans, les riches sont plus riches et les pauvres plus pauvres : 


    Parceque les riches et les exploiteurs qu’on n’entend jamais se plaindre des grévistes sont défendus becs et ongles par des tas de Mougeons qui revendiquent haut et fort leur qualité d’esclaves volontaires.

    Mougeon = mouton/pigeon.. Le genre à cracher sur les syndicats briseurs de grèves parfois, mais qui ne refusent jamais l’avantage social parfois obtenu après une grève.

    On n’entend jamais les patrons se plaindre des syndicats ou des grévistes, leurs propres exploités le font si bien à leur place, et avec quel zèle, quelle emphase, quel enthousiasme !! 

    Mais non, ce ne sont pas des patrons ici qui défendent leur beefsteak, lisez leurs commentaires ! 

    Un patron est intelligent ! et malin ! il se goinfre mais n’utilise pas ce langage de nervis à l’encontre de travailleurs qui luttent simplement pour vivre décemment de leur labeur.

  • Gavroche 30 mai 22:09

    Lisons les commentaires de @Spartacus, ce militant manifestement d’extrême gauche sous marin , ils forcent le trait afin de rendre le capitalisme écœurant et insupportable : 

    certains, pas toujours fortunés, qui gobent l’appât pourtant plus que grossier détectable à cent lieux , le plussent ! smiley

    Brave Spartacus, il s’en donne du mal pour la bonne cause populaire ! 

    Il fait plus lui contre les requins du capital avec ses élucubrations forcenées d’esclave volontaire que tous les gens de gauche réunis smiley

  • nours77 nours77 30 mai 22:46

    On se dirige vers un bon gros conflit sociale pour cette été... c’est aussi une épreuve de force pour le nouveau gouvernement, qui craint par-dessus tout que la lutte s’étende à d’autres secteurs et permette aux travailleurs et à la jeunesse de se préparer face aux attaques qu’ils comptent faire passer dans les prochains mois... la loi travaille numéro 2.
    Certains médias commencent déjà à parler de « pénurie » et incitent les gens à réduire leur consommation d’essence durant leurs déplacements, pointant du doigt les grévistes « preneurs d’otage ». Bien qu il y est des réserves pour quelque mois (jusqu a 56 heures par semaine pour un smic...). Un moyen évident de ne pas aborder les problèmes de fond, et notamment les conditions de travail difficiles pour les travailleurs.... Ils couvrent le patronat, qui refuse de prendre en considération la moindre revendication. Cependant la période est mal choisie pour faire pression, l été avec ces vacances sont une période ou l activité ralentis, les dégâts seront donc limités pour les entreprises. Et cela m étonnerais beaucoup que cela dure jusqu a septembre...
    Mais cela va allumer la protestation, qui risque de rallumer les braises toujours chaudes de la contestation de la loi travaille de M Valls.


  • Sergio Sergio 30 mai 23:12

    A force de faire grève, ils vont s’auto-gréver, vu qu’il n’y aura plus d’essence, du coup ils vont avoir gain de cause sans le faire exprès !


  • Mooney 31 mai 07:10

    Je comprends les personnes qui luttent contre les effets du néolibéralisme, d’autant plus que ce dogme pourri toute la société et les esprits (et que cela ne va faire que s’amplifier avec Macron). Ceci dit, je ne pense pas qu’empêcher les gens de circuler en asséchant les pompes à essence soit de nature à faire naitre l’indispensable support de toute la société vis à vis des grévistes. Le syndicalisme combatif a sans doute besoin d’inventer de nouvelles formes de luttes qui soient plus populaires pour ne pas que la population se retourne contre ces personnes (les médias mainstream se chargent bien d’ailleurs d’en ajouter des tonnes : pris en otages, syndicalistes du 19eme siècle etc ...).


Réagir