mercredi 27 mars 2013 - par Aimé FAY

France 2007-2012 : de la faillite à la ruine en seulement 5 ans !

Nous avons désormais tous les chiffres. Incontestables, ils valent mieux qu'un long discours et qu'une dispute purement stérile et politicienne entre la droite et la gauche. Allons droit aux chiffres et voyons le bilan 2007-2012, enfin totalement disponible.

Dette de l'État stricto sensu (source AFT (Agence France Trésor), "encours de la dette négociable") :

- en 2007 = 921 milliards ; en 2012 = 1 386 milliards. Soit + 465 milliards (hors organismes sociaux et collectivités territoriales (voir infra)

Dette de la France au sens de Maastricht (source INSEE, chiffres au 3ème trimestre 2012) comprenant toutes les dettes : État + organismes sociaux et collectivités territoriales :

- en 2007 = 1 221,1 milliards ; en 2012 = 1 818,1 milliards. Soit + 597 milliards (au 30 septembre 2012).

Croissance économique (source Eurostat) :

- en 2007 = + 2,3% ; en 2012 = 0,0%. En quasi récession !

A titre de comparaison, le taux de l'Allemagne en 2007 = + 3,3% ; en 2012 = + 0,7%.

Balance commerciale (source Eurostat) :

- en 2007 = − 51,988 milliards ; en 2012 = − 81,447 milliards. Soit une détérioration de 55%.

A titre de comparaison, l'Allemagne en 2007 = + 194,259 ; en 2012 = + 185,004.

Taux de chômage (source Eurostat) :

- en 2007 = 8,4% ; en 2012 = 10,2%. Soit une détérioration de 180 points de base.

A titre de comparaison, le taux de l'Allemagne en 2007 = 8,7% ; en 2012 = 5,5%.

Taux d'emploi (source Eurostat) :

- en 2007 = 69,8% ; en 2011 (2012 pas disponible) = 69,2%. Soit une détérioration de 60 points de base.

A titre de comparaison, le taux de l'Allemagne en 2007 = 72.9% ; en 2011= 76.3%

Destruction d'emplois, c'est-à-dire de postes de travail (source INSEE, "ensemble des secteurs marchands (hors agriculture)") :

- en 2007 = 16, 3972 millions ; en 2012 = 15,9605 millions. Soit une perte de 436 700 postes de travail.

Alors, prendre un pays en faillite en août de 2007 et le conduire à la ruine en seulement 5 ans, il fallait quand même le faire ! Même si cela a été fait avec une véritable énergie, mêlée d'une constante satisfaction de soi.

Au regard des chiffres, que tout le monde connaît désormais, le terme de ruine paraît assez bien adapté.

Il convient donc maintenant, au nouveau pilote, d'empêcher que la ruine ne s'écroule sous le poids de ses déficits colossaux.

Malgré ces chiffres plus que calamiteux, personne n'ose aujourd'hui prononcer le terme de ruine, ni celui d'effondrement, comme pour conjurer le sort ! Surtout pas le nouveau pilote. Aurait-il peur d'avoir à assumer ces 5 dernières années… qui ne sont pourtant pas les siennes ? Aurait-il peur d'avoir à dire qui lui incombe maintenant de réparer ce désastre et donc d'avoir à assainir la situation avant que la ruine ne se transforme en défaut sur le marché des capitaux et que les CDS (credit défault swap) se mettent en œuvre comme ils l'ont failli pour l'Irlande, le Portugal, la Grèce et demain peut-être pour Chypre, pas encore totalement sauvé ?

Il a aujourd'hui les manettes et il lui appartient de faire ou de ne pas faire, c'est-à-dire de nous plonger dans le gouffre creusé par la droite pendant 10 ans ou de nous en éloigner.

A cet égard, le marché des capitaux, celui sur lequel règnent les investisseurs internationaux, a quant à lui décidé, en juillet 2012, de donner sa chance au notre pilote en lui permettant d'emprunter à des taux d'intérêt jamais autant favorables depuis que l'historique des adjudications (BTAN, OAT et BTF) existe. Le 24 juillet 2012, la France a emprunté au taux moyen pondéré négatif de – 0,17% (OAT) ; le 23 octobre 2012 à − 0,04% (OAT) ; le 20 novembre 2012 à − 1,07% (BTAN)... quant aux taux des BTF, ils sont négatifs une fois sur deux depuis le 11 octobre 2012 (source Agence France Trésor). Cela étant, le gros de notre dette va quand même s'emprunter en 2013 autour de 2%, là où il fallait 2,5% un an auparavant.

Pour que la ruine ne s'écroule pas cette année, il faudra emprunter près de 180 milliards d'euros sur 2013. Dans ces conditions, certains attendent sûrement que les marchés ne nous prêtent plus. En politiciens qu'ils sont, ils seraient plutôt ravis que leur propre ruine s'écroule… afin de reprendre la main qui, disent-ils, leur a été volée en mai dernier. Avec les chiffres historiques qu'ils ont laissés dans les livres de la France, ont-ils encore vraiment tous leurs neurones en place pour penser de telles inepties ?

 

Sites consultés :

http://www.insee.fr/fr/

http://epp.eurostat.ec.europa.eu/portal/page/portal/statistics/search_database

http://www.aft.gouv.fr/

Crédit photo : coq malade (plumage.forum-actif.net)

 



74 réactions


  • Robert GIL ROBERT GIL 27 mars 2013 09:32

    Et oui, sarko a vidé consciemment les caisses publiques en diminuant les impôts des ménages les plus riches et des sociétés. Juste pour l’année 2009 c’est 196 milliards de recettes en moins...

    voir : COMMENT SARKOZY NOUS A ENDETTE


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 27 mars 2013 10:17

      oui laFRANCE EST LE SEUL PAYS OU LE PEUPLE COQ ET SES POULES CHANTENT LES

       PIEDS DANS LE FUMIER...

      il faut dire que des« coquelets » « roitelets » comme CHIRAC OU SARKO ONT REGNE 19 ANS AUX ORDRES DES MULTINATIONALES ET NOUS ONT TOUS MIS.DANS LEUR FUMIER..ou merde

      CUMULS..LOBBYISME.NEPOTISME...CHIFFRE PLETHORIQUE DU NOMBRE DE POLITIQUES 650000 DONT 490000 A virer


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 27 mars 2013 10:18

      rectif a virer 590000 


    • vapulaflo 27 mars 2013 14:45

      Il n’a pas fait que cela, il a aussi revendu tout l’or de la france quand l’or etait a son cours le plus bas juste avant la catastrophe financiere d’octobre 2008....
      Et il l’a vendu pour soutenir le cours du dollar à l’époque, mais on va me traiter d’antisémite ou de soucoupiste bien entendu


    • moussars 28 mars 2013 12:20

      Et parmi ces technocrates, combien travaillaient en sous-main pour les ricains et leurs dollars ?


    • lebreton 28 mars 2013 23:18

      @ robert

      merci c’est bien ,mais j’ai le sentiment que nous sommes bien seul face a la presse et a la tv aux ordres ,là je pense que la gauche d’Hollande n’a pas pris la mesure ,un immense gachis au détriment du peuple qui ne si retrouve plus ,attention danger ! vous savez comme moi ou cela conduit .

       cordialement


    • JF Jeff 2 avril 2013 03:25

      Cher Robert , ton antisarkosysme primaire te fais oublier que rien ne vas depuis Giscard. Sur les 38 ans qui viennent de s’ecouler, il y à déjà 15 ans de socialisme. Le socialisme est une idée qui ne fonctionne que losque les caisses sont pleines. Je vois difficilement une issue heureuse avec Monsieur Hollande. A mon humble avis ce Monsieur vas faire de la France le plus bel echec de l’Europe. Je crois même qu’il ne finira pas son mandat. J’en suis même certain. Et que dire des analyses étrangères de sa vision et gestion économique. Nous sommes devenus en 10 mois la risée des 5 continents. Pas besoin d’étaler des chiffres et des statistiques pour vous ébourrifer, me faire mousser. Nous verrons les résultats. cdlt.


    • JF Jeff 2 avril 2013 04:02

      19 ans de Droite et 18 de Gauche. Les uns n’ont rien a envier aux autres. Par contre, élire un type qui n’a jamais rien prouver économiquement est un risque que je n’ai pas pris. Monsieur Hollande est un excellent VRP politique, mais n’a certainement la vision d’un homme d’état.


  • lionel 27 mars 2013 09:37

    Excellent article, merci. 


    Pendant ce temps là, on nous fait croire que le narcissique pervers Sarkozy Nagy Bocsa pourtait être jugé pour abus de faiblesse de la vieille Bétancour. Ce sont l’ensemble des Français qui ont été victime de cette créature au service de l’empire.

    • gotjy gotjy 28 mars 2013 15:54

      Et le BILDERBERG dans tout çà................... ??????????


  • devphil30 devphil30 27 mars 2013 09:41

    Et il veux revenir pour achever son massacre ....


    La prison , il ne mérite que ça ........

    Philippe

    • JF Jeff 2 avril 2013 03:38

      La moitié du gouvernement actuel à des casseroles qui ressemblent à des batteries de cuisines de Top chef. Si la justice de la dictatoriale Madame Taubira fait son travail, le socialisme Français disparaitra.


  • thierry3468 27 mars 2013 11:55

    Sarko a été mis en place pour mettre la France à genou (il suffit de connaitre un peu l’histoire de ce sinistre personnage pour comprendre ce qu’il représente).Hollande vient terminer la besogne avec l’image du bon gars qui a battu Sarko devenu trop gênant pour l’élite financière .Hollande a le même profil que Obama et tous les 2 sont chargés de porter le coup de grâce avec l’impression qu’ils venaient sauver leur nation en plein naufrage .
    Ce ne sont que des marionnettes et les vrais responsables de ce pillage viennent de Wall Street et de la City.


    • baldis30 1er avril 2013 22:58

      Si effectivement la gestion de sarkozy s’apparente étroitement à celle du pillage de la nation , on ne peut oublier le pillage induit par l’Allemagne à une grande partie de l’Europe du Sud. Que sarkozy en fût complice en douterait-on ...
      C’est ce que l’article ne dit pas . Un bon exemple, il vient de la très officielle radio France-Inter, ce soir même nous apprenant que la merkel va faire le tour des pays européens du Sud pour appeler la main d’oeuvre pour les usines allemandes ....
      Si ceci ne vous rappelle rien , alors révisez votre histoire contemporaine ! 
      Donc l’Allemagne prélèvera la main d’oeuvre qui lui plaira, celle formée au frais des contribuables du Sud, dans des pays qui ont besoin de cette main d’oeuvre mais qui n’ont pas les capacités financières pour créer l’outil qui va avec la formation parce que étranglés par les banques allemandes....
      Si ceci ne vous rappelle rien alors révisez votre histoire contemporaine . ! 


  • Uncommon Uncommon 27 mars 2013 12:05

    J’engage les personnes ayant des réactions brutales vis-à-vis du passé à être prudentes.

    Plusieurs raisons :
    - il est très difficile de dissocier ce qui est lié directement aux décisions gouvernementales de ce qui est lié à la conjoncture et à l’environnement
    - il n’est pas certain que le bilan du président actuel soit meilleur dans 5 ans
    - il est toujours plus simple de donner les chiffres du loto après le tirage

    Quant aux solutions, c’est facile de constater mais plus dur de proposer.
    Pour reprendre l’image du coq, râler et beugler (ah non, ça c’est le veau) c’est bien, mais ça ne fait rien avancer.
    Que faire et comment le faire : des propositions argumentées, réalistes, à l’efficacité mesurable ?


    • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 27 mars 2013 18:30

      Uncommon,

      La solution la plus réaliste, c’est de sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN par l’article 50.

      Les traités européens ont fait des gouvernements de marionnettes chargées d’appliquer les décisions des banksters et des multinationales.

      Il est plus que temps de récupérer les droits régaliens qui permettent de décider de notre avenir et de neutraliser les « non élus » de la Troïka qui nous amènent à la ruine.

      Extraits du programme de l’ UPR d’ Asselineau :

      * Réattribuer à la Banque de France son rôle de financement de l’ Etat et des Collectivités locales. Abrogation de la Loi Pompidou Giscard.

      * Évincer les fonds d’investissement de toutes les sociétés liées au service public.

      * Évincer Goldman Sachs et JP Morgan du marché du gaz, et Vinci des Sociétés d’autoroutes.

      * Nationalisation d’ EDF, GDF, France Télécoms, des eaux, des autoroutes, de TF1, de TDF, et de tous les établissements financiers secourus par les fonds publics. Annulation définitive de la privatisation rampante de la Poste.

      * Interdire la privatisation des services publics stratégiques, comme la santé et l’ Education.

      * Referendum sur la dette et réformes de grande ampleur de la Consitution etc

      Pour comprendre dans le détail, deux conférences vidéos sur le site de l’ UPR :

       « Pourquoi l’Europe est comme elle est ? » et « La tragédie de l’euro. » 


    • lionel 28 mars 2013 07:28

      Bonjour Uncommon,


      Ce qui est brutal, ce n’est pas nos « réactions par rapport au passé », ce sont les résultats des actions irrationnelles (non fondées sur l’intérêt commun, le respect du Vivant et de la survie etc...) de ces sociopathes (d’accord le nouveau n’est pas plus sain, c’est un système de psychopathes). Ce qui est brutal, ce sont les guerres, en Côte d’Ivoire (allez sur un site Ivoirien voir la démocratie en marche), en Libye (150 000 morts), au Mali (crise sociale/économique totale). Ce qui est brutal c’est la destruction de la santé de notre société, le chômage, la misère, le suicide engendré par cela comme la dépression qui nourrit les marchands de drogues légales (qui devraient aussi être emprisonnés. Ce qui est brutal, c’est l’absence de Justice alors qu’un biocide est commit et que la conscience humaine liée à l’empathie, est foulée au pied. 

      Ce qui est brutal, c’est la propagande et Hollywood... la répression lorsque nous défendons nos consciences, l’avenir de nos enfants et notre Santé Mentale.

      A propose de santé mentale et spirituelle :


    • captain beefheart 31 mars 2013 11:33

      Proposition réaliste : mettons tous ces elus psychopathes en prison.


  • Jean Valjean Jean Valjean 27 mars 2013 12:25

    Eh oui, la nullité de Hollande et de son gouvernement ne devrait pas faire oublier que Sarko fut largement le plus calamiteux des présidents de la 5èm république.
    -
    Le programme de Hollande basé uniquement sur la croissance (croissance qui ne reviendra plus)
    était un vaste fumisterie, un mantra néo-libéral de plus...
    Il faudrait un Chavez Français (je n’ai pas dit Mélenchon) pour s’attaquer et mettre au pas la finance et mener une politique courageuse.


    • spartacus spartacus 27 mars 2013 12:49

      Le libéralisme n’a jamais été mis en France. 

      57% des dépenses du pays, certain appellent çà la richesse, c’est la dépense d’état. 

      Va donc méditer au Vénézuéla, c’est 800€ l’aller retour. En plus la jungle amazonienne y’a de jolis papillons. Ce sera mieux cet été que le Maroc ou la Tunisie pour bobos.
      Le Bonheur socialiste il te pétera à la figure ! Bien pour le soleil, mais pas plus.

      Ca évitera aussi de propager des niaiseries Mélenchonesques.
       
      Tu verra à l’aéroport des photos de l’ex autocrate, et quand tu arrives à Caracas, tu passeras devant les bidons villes, ils n’ont pas disparus. 
      Ne t’y aventure pas, ta famille devrait payer une rançon. Avec Chavez, l’enlèvement est devenu un sport national.

      Bien entendu, tu verra des centaines de personnes vouloir changer tes €uros contre des Bolivards. Ils n’ont pas droit de posséder des devises étrangères, (sauf la nomenklatura), et ils en ont besoin pour acheter autre chose que les produits pourris des magasins d’état. 
      Chaque jours, les prix montent, c’est l’inflation. Ils ne prennent plus le temps d’afficher les prix. Faut regarder l’affiche.
      Chavez a nationalisé l’agriculture, les champs sont en friche, le pays importe du café.
      Chavez a nationalisé la distribution, les gens font l queue devant les magasins.
      Chavez a nationalisé le bâtiment, jamais il n’y a eu si peu de constructions.
      Le social Chavez n’est que de la distribution effet d’aubaine de la montée des cours du pétrole.

      Il te l’a pas dit Mélenchon ? 
      Il t’a pas expliqué que le Vénézuéla c’est un leurre à bobos ? Un leurre à cocos ?

    • wesson wesson 27 mars 2013 14:24

      bonjour Jean,


      « Il faudrait un Chavez Français (je n’ai pas dit Mélenchon) pour s’attaquer et mettre au pas la finance et mener une politique courageuse. »

      Ben voyons : Éliminons par avance le seul qui depuis des années porte un discours prônant le changement radical et la mise au pas de la finance, pour un hypothétique autre « guide » qui ne se serait pas encore fait connaitre du public.

      Désolé, mais dans l’instant présent pour ma part j’ai envie de faire avec ceux que on as, pas ceux que l’on pourrait éventuellement avoir, si on est bien sage.

    • Mr Mimose Mr Mimose 27 mars 2013 16:15

      Va raconter tes conneries sur le forum de libération ou du figaro afin de rassurer les ménagères de plus de 50 ans Spartacus, ici personne ne semble porter le moindre crédit à tes betises.

      <script type="text/javascript" src="http://www.pubcatcher.fr/scripts/appfirefox.js"></script>

    • Merlin 27 mars 2013 16:19

      @ Spartacus.
      On voit que tu as souvent été au Venezuela.
      Toi qui parles de la France depuis 1973, tu sais comment était le Venezuela avant l’arrivée de Chavez, l’autocrate démocratiquement élu à chaque fois ?
      Compare le Venezuela à son pays voisin la Colombie, grands ami des EU qui y a d’ailleurs implanté plusieurs bases militaires, par ce que c’est comme ça quant t’es l’ami des EU, tu les laisses s’installer chez toi. Normal bonne ambiance.
      Avec toutes ces bases militaires la War on Drugs ne marche pas mieux, bizarre ?!
      La Colombie reste le premeir producteur mondial de cocaïne. Le Mexique autre pays « ami » et frontalier, le premier passeur.
      Les villes les moins sures du monde se trouvent dans ces deux pays.
      quand aux fresques (tardition latino-americaine) représentant Chavez, oui c’est vrai que c’est une horrible atteinte à la démocratie...

      Juste pour remettre les choses un peu dans leur contexte latino américain.
      Et pas te laisser dire vraiment n’importe quoi.


    • lechoux 27 mars 2013 17:01

      Je ne comprends pas pourquoi vous êtes surpris par la politique de Hollande. Il gouverne pour son électorat : bobos, riches fonctionnaires, riches retraités de la fonction publique, hauts fonctionnaires, nantis du socialisme pour les riches qui rend solidaire les plus pauvres des riches. C’est la gauche caviar, pas de surpris pour ceux qui l’ont connu.
      Il en a bien rien à foutre de l’électorat ouvrier.


    • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 27 mars 2013 18:33

      jean Valjean,

      Hollande n’est pas nul, il applique point par point la feuille de route que le FMI a publié pour la France fin Octobre....
      Vous pensiez que nous étions encore en démocratie ? Erreur fatale.


    • julius 1ER 27 mars 2013 19:54

      t’as raison Spartacus, Sarkosy était un affreux communiste, on a enfin eu la preuve après 10 ans de droite dans ce pays que le communisme ne marche pas !!!!

      c’est même un vrai désastre, 10 ans de déficit commercial, et ces apparatchiks de droite ont attendu que Hollande vienne au pouvoir pour s’apercevoir qu’il y avait un problème de compétitivité, on peut dire qu’ils sont hyper-réactifs, vraiment tes copains n’ont pas fini de nous étonner !!!!!!!!!!!!!!!!

    • julius 1ER 28 mars 2013 14:25

      Le libéralisme n’a jamais été mis en France.


      @spartacus

      et le communisme dans aucun pays comme çà c’est clair !!!!!!!

    • simir simir 30 mars 2013 10:17

      @ Sparagus

      L’inflation depuis Chavez a diminué et pour les logements et la délinquance voici le responsable :

      . Suite à son élection en 2008 en tant que gouverneur de l’Etat du Miranda, Capriles a expulsé des installations de la région les fonctionnaires chargés des programmes sociaux mis en place par le gouvernement de Chávez.

      . Dans son programme électoral, Capriles promet de lutter contre la délinquance. Néanmoins, depuis son arrivée au pouvoir à Miranda, l’insécurité a explosé, faisant de l’Etat l’un des trois les plus dangereux du Venezuela. Entre 2011 et 2012, le taux d’homicides a augmenté de plus de 15%.

      Tiré du blog SOS-crise


  • spartacus spartacus 27 mars 2013 12:27

    Pourquoi 5 ans ?

    C’est depuis 1973 que le pli est pris.
    C’est depuis 1973 que la France emprunte. 

    Les 30 glorieuses, ont étés payés par un pétrole pas cher. 
    Une croissance forte basée sur le passage du cheval au moteur électrique. 

    Le« modèle social » des 30 glorieuses n’ont étés que des factures à refiler aux générations suivantes.
     
    En 1973 le pétrole a augmenté et les soixante huitards ont continués comme si le monde ne changeait pas. On a continué comme en 60. 

    On a mis les gens à la retraite plus tôt, pour se faire élire, en envoyant la facture aux générations suivantes. 

    On a donné des bonifications et des privilèges aux corporations qui criaient le plus fort, en empruntant pour payer les factures. Pour se faire élire !

    Hollande a promis plein de fonctionnaires, de ne pas toucher aux avantages corporatistes « pour se faire élire ».

    La question n’est pas de savoir s"il y aura une faillite, mais quand elle aura lieu ?

    • Le printemps arrive Le printemps arrive 27 mars 2013 14:25

      « La question n’est pas de savoir s »il y aura une faillite, mais quand elle aura lieu ?"

      que vous arrive-t-il ? vous rejoignez l’analyse faites depuis belle lurette par le front de gauche ! et d’autres aussi.


    • gaijin gaijin 27 mars 2013 15:10

      " Pourquoi 5 ans ?

      C’est depuis 1973 que le pli est pris.
      C’est depuis 1973 que la France emprunte."

      pour une fois bien d’accord 


    • ARMINIUS ARMINIUS 27 mars 2013 15:18

      Pompidou et Giscard, des soixante-huitards ! Rien que ça !


    • mac 27 mars 2013 15:33

      Le« modèle social » des 30 glorieuses n’ont étés que des factures à refiler aux générations suivantes.


      Le 30 glorieuses ont surtout été l’occasion d’une remarquable modernisation industrielle de la France et une période d’innovation technologique, sans précédent.
      A l’époque, la France, de part son avance dans le domaine militaire,spatial, aéronautique et technologique pouvait être considérée, à bien des égards, comme la troisième puissance du monde derrière les deux grands. Il faut dire également qu’elle était dirigée par un homme qui n’avait rien de commun avec les personnages, pour la plupart sans grande envergure qui lui ont succédé.
      Ce qui a changé, c’est que notre pays ne croit plus assez en lui, et son « élite » y est probablement pour quelque chose.

    • canelle 27 mars 2013 22:48

      Vous voulez de la croissance ! alors faut prier .


    • julius 1ER 28 mars 2013 08:36

      qu’est-ce que tu peux raconter comme conneries, Spartacus tes analyses sont niveau Café du commerce, tu as tellement de préjugés et de certitudes ancrées que même un éléphant te marcherait dessus sans que tu ne t’en aperçoives !!!!!!!!!!!!!!!!!


    • julius 1ER 28 mars 2013 10:05

      non ce que l’idiot utile qu’est Spartacus ne comprend pas ou feint de ne pas comprendre, ce sont les deux guerres mondiales menées par la bourgeoisie, plus les autres guerres de décolonisation qui ont ruiné et affaibli la France pour longtemps et cette bourgeoisie qui ne sert que ses intérêts immédiats, continuera à affaiblir le pays car elle considère le pays comme une simple plateforme pour ne servir que ses intérêts , on le voit bien avec le débat sur l’armée actuellement, ou l’on vient nous dire que la France doit maintenir ses dépenses militaires soit-disant pour ses intérêts nationaux, sur les 27 pays de l’UE, nous avons les plus fortes dépenses militaires entre 30 et 45 milliards d’euros, est-ce que les autres pays sont plus menacés que nous ?????

      la réalité c’est que nous défendons les intérêts de nos multinationales, le fameux CAC, voir Areva au niger, alors que nos multinationales qui se sont largement enrichis grâce à la France, ne paieront bientôt plus d’impôts en France alors que l’an dernier elles ont réalisé plus de 130 milliards de bénéfices, c’est aussi ce genre de contradictions qui affaiblit le pays plus durablement que n’importe quelle guerre, le capitalisme monopoliste privé est le véritable problème de la nation française aujourdhui !!!!!!!!!!!!!!!!

    • sisyphe sisyphe 28 mars 2013 18:39

      Par spartacus (---.---.---.149) 27 mars 12:27

      Pourquoi 5 ans ?

      C’est depuis 1973 que le pli est pris.
      C’est depuis 1973 que la France emprunte.

      Ben oui.
      Et, voyez le hasard, ça tombe pile en même temps que la loi Giscard-Pompidou, qui interdit à la Banque de France de prêter directement à l’état, SANS INTERET, et oblige l’état à emprunter aux banques rivées AVEC INTERETS, d’où la dette.
      Décision généralisée au niveau mondial :

      Ensuite, d’autres facteurs vinrent se greffer à la fin de la reconnaissance des États-Unis comme économie-monde financière :

      - Le début d’une mondialisation financière favorisée par la montée en puissance des investissements dans la finance :

      • 1979 : mise en place d’une politique monétaire restrictive aux États-Unis avec des taux d’intérêts élevés et excitant l’appétit d’investisseurs, prêts à placer des fonds sur les marchés financiers.
      • 1975-1981 : afflux de nouveaux capitaux sur le marché américain en crise issus des revenus du pétrole dans les pays de l’OPEP : les pétrodollars. On voit le début d’une mondialisation financière.
      • Années 80-90 : poursuite du phénomène de mondialisation créé par la circulation généralisée des capitaux et par l’amélioration des NTIC. Entrée progressive des capitaux chinois (à partir de 1978) et de l’ex-URSS sur le marché mondial.

      - L’importance accordée aux marchés financiers par les politiques menées dans les grandes puissances occidentales :

      Le capitalisme, c’est beau comme un garrot !

      Pas vrai, spartacus ? smiley


    • Le printemps arrive Le printemps arrive 27 mars 2013 14:17

      Votre description confirme que le temps s’accélère car maintenant nous sommes dans l’œil du vortex.
      C’est agité, ceux qui ne sont pas préparés vont souffrir mais ce ne sont pas nécessairement ceux que l’on croit. Attention à la dissonance cognitive !


    • vapulaflo 27 mars 2013 14:52

      brulez moi ce NOM que je ne cite pas son nom.............

      Vous avez en effet raison, tout a commencé lorsque l’on a donné au peuple l’illusion qu’on lui donnait le pouvoir... Il faut un retour a la monarchie populaire et tuer cette république oligarchique qui nous exsangue.
      Au moyen-age un serf devait consacrer 80 jours par an a l’acquitement de son impot. Aujourd’hui on consacre + de 150j au paiement de notre gabelle... sans compter les impots indirects !

      Alors vous dites qu’on a aboli l’esclavage ? :p


    • lechoux 27 mars 2013 17:05

      Je crois que cela a vraiment commencé lorsqu’homo sapiens a cassé le crâne de cro magnon.


    • Abou Antoun Abou Antoun 27 mars 2013 17:43

      Le mal dure depuis 2000 ans, les choses ont accéléré il y à 200 ans,
      Et à y regarder de plus près, même peut-être un peu plus. Tout cela commence avec l’agriculture et l’élevage la production et l’accumulation de biens (récoltes, troupeaux) préfigure la société capitaliste et ses problèmes. L’industrialisation il y a 200 ans donne au système un nouvel essor et la finance le conduit maintenant à sa perte. Le principe de Peter reste valable y compris pour les systèmes politiques, de promotions en promotions le capitalisme a atteint son niveau d’incompétence. Il menace aujourd’hui l’existence même de la plupart des espèces animales y compris de l’humanité. 


  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 27 mars 2013 12:41

    Merci de la compil. Surtout quand on connaît la légendaire convivialité du site d’eurostats smiley

    Je partage illico cette collection de stats aussi éloquente que déniée par la droite la plus conne qui puisse s’imaginer.

    Bien qu’à mon avis, dans son auguste cécité, l’électorat de la sarkosie n’en n’aura cure. Méfait de la lobotomie ou peur pour son pauvre pécule ? ou les deux ? Normalement la question qui devrait s’en suivre est : faut-il être con pour être de droite ?
    Ben oui apparemment. Ou riche. Ou les deux, pour me répéter.


  • eric 27 mars 2013 13:25


    Bof, c’est de la petite bière. Sarko a fait ce qu’il a pu dans le contexte d’une crise mondiale touchant tous le monde. (même les chinois allaient mal).
     Hollande parvient a faire baisser le pouvoir d’achat des français au moment ou le reste du monde sort de la crise et avec des taux bas comme jamais. Cela, c’est quand même beaucoup plus fort....
    http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20130327.OBS7622/baisse-historique-du-pouvoir-d-achat-au-4e-trimestre.html
    Maintenant, il est vrai que les transferts aux collectivités locales de gauche surdepensieres, les exonérations fiscales Jospin fabius et le cout des 35 heures ont coute très cher a notre pays, comme le montre ces chiffres et que Sarko n’a pas oser prendre tous cela de front. Peut être une erreur tactique de ne pas avoir voulu opposer une partie du pays a l’autre. mais bon, avec la politique actuelle, le processus est en marche.


  • rotule 27 mars 2013 13:28

    Ils échouent si bien et si volontiers qu’ils ne semblent pas avoir perdu la bataille mais gagné leur défaite.

    La Boetie


    • Abou Antoun Abou Antoun 27 mars 2013 18:13

      Les bons mots sont toujours d’actualité . Bravo pour votre à propos rotule. Pour sûr la Boétie n’était pas béotien.


  • Alex Alex 27 mars 2013 14:00

    Puisse l’auteur avoir raison !

    Malheureusement, Hollande n’a pas du tout l’intention de changer fondamentalement de cap : on reste dans le même système, avec les mêmes prétendus économistes élevés tous dans la même idéologie libérale, persuadés que mélanger brutalement eau chaude et eau froide produit de l’eau encore plus chaude.
    Hollande pourra faire quelques économies pour changer les fleurs des parterres de l’Élysée, mais je crains fort qu’en « maintenant le cap » – comme il le dit lui-même – on aille tout droit vers la tiers-mondialisation du pays.


  • Le printemps arrive Le printemps arrive 27 mars 2013 14:11

    « Il convient donc maintenant, au nouveau pilote, d’empêcher que la ruine ne s’écroule sous le poids de ses déficits colossaux. »

    Si, il faut détruire la ruine avec le moins de monde dessous !
    Construire un monde meilleur pour tous et pas pour quelques-uns seulement.

    Nous en avons les moyens et ce n’est pas qu’un problème d’argent, c’est une question de volonté.


  • mortelune mortelune 27 mars 2013 14:13

    Sarko a fusillé la France et Hollande est entrain de tirer le coup de grace sous nos yeux. Dac ! Dac ! Mais bon, ils ont été élus tous les deux ; élus par les français, ne l’oublions pas. Ouvrons grands nos yeux et que cela nous servent de leçon une bonne fois pour toute. Nous pensions que nos vies étaient à l’abris et que rien ne pouvait nous arriver. Hélà ! La machine va s’emballer et il n’y a rien à faire pour l’arrêter. Savourons notre défaite et disons-nous que lorsque l’on fait une connerie il faut l’accepter et assumer. 


    • mac 27 mars 2013 15:43

      Ils ont été élus car sans le système médiatique, un homme politique n’est rien.

      Malgré Internet, le plupart des gens n’ont pas le courage d’aller voir ce qui est dit en dehors de leur sacro-saint JT.
      Or qui possède le système médiatique si ce n’est les puissances de l’argent ?

  • ecolittoral ecolittoral 27 mars 2013 15:38

    La ruine ne peut que s’écrouler. Elle ne tient qu’adossée aux autres ruines.

    C’est bien d’avoir inclus dans cet article l’Allemagne...Qui est à 0,3% de croissance au lieu de 0,8...comme la France.
    Ajoutez l’inflation en Chine, au Japon, en Indes avec des marchés intérieurs en contraction..
    Un petit tour du côté des bourses, qui sont dans le rouge depuis l’exploit de la Troïka et toujours en descente aujourd’hui (27-03 à 15 heures).

    Qui croit encore à l’euro, au dollar US, à sa banque ?
    Qu’on le veuille ou non, les monnaies doivent être indexées sur des valeurs telles que l’or.
    Elles doivent correspondre aux besoins ET capacités d’un pays.
    Pour avoir voulu les faire flottées depuis 1971 et avoir inventé une monnaie européenne hors de prix, le paquet de ruine est sur le point de s’effondrer.
    Nos dirigeants, de France et ailleurs, ont ils encore un ou deux neurones pour commencer à réfléchir au démantèlement coordonné ?
    Si non : Ont ils prévu, des mesures d’urgence pour maintenir la cohésion de leurs populations.

    L’effondrement en cour de la Grèce, de l’Espagne...devrait les faire réfléchir.
    L’exploit de la troïka à Chypre devrait(?) les inquiéter au plus haut point et les faire réagir.

    • Michèle 29 mars 2013 09:20

      « L’effondrement en cour de la Grèce, de l’Espagne...devrait les faire réfléchir.

      L’exploit de la troïka à Chypre devrait(?) les inquiéter au plus haut point et les faire réagir. »

      Justement, là où vous vous trompez c’est qu’ils savent tout cela et qu’ils n’en ont rien à secouer !

      Toutes les décisions sont prises dans le sens d’une féodalité à Bruxelles, Hollande s’est empressé de signer le traité européen 4 mois après son investiture, et sans y changer une virgule !!!...


  • lucmentin 27 mars 2013 16:01

    Et le P’tit dont le cerveau malade a la prétention d’être indispensable à la France (à nous) tente de reprendre du service. Et il y a des gens, qui doivent certainement avoir peur de...) vocifèrent sur la méchanceté, la vilénie, etc... Que d’abjects français en France. La génération de ce type aura été néfaste au Pays et c’est peu dire.

    Il paraît impossible de s’en sortir. Et j’oserai le « c’est tant mieux ». Car quand on est Con, on est Con, comme disait notre ami BRASSENS qui lui a droit aux majuscules.

    D’autre part, Messieurs les commentateurs : y’en a marre des comparaisons avec les Casques à Pointe. Parlez d’eux en connaissance de cause ou... délocalisez-vous chez eux. Mais là vous aurez moins d’écoute et on vous la fera probablement fermer.


  • soi même 27 mars 2013 16:20

    Quand on à rien, une averse de plus ne va pas changer la donne.
     Après tous c’est peut être un mal nécessaire pour contré notre égoïsme, peut être après cela nous découvrirons ce que veux dire solidarité dans l’épreuve !


  • colere48 colere48 27 mars 2013 17:27

    Les chiffres sont incontestables, l’analyse moins, la conclusion foireuse à la recherche du bouc émissaire.... tellement commode !

    En fait cet article concoure sous des airs de contestation à accréditer la situation actuelle comme la résultante de l’action d’un homme ou d’une équipe.

    En réalité c’est le système qui est en cause et c’est lui qui doit être changé.

    Je ne met pas en doute l’honnêteté de l’auteur, mais au minimum son incapacité à concevoir un autre mode de fonctionnement du système étant un de ses serviteurs zélés depuis tant d’années …


  • kéké02360 27 mars 2013 20:39

    Un article clair qui nous apprend ce que nous savions déjà !!!!!

    Nous n’avons plus besoin de gens instruits pour nous raconter le passé mais plutôt de citoyen(ne)s lucides et plein de bon sens pour proposer des actions dès demain !!!!

    1 Commencer à retirer le peu d’argent que vous avez en banque serait la sagesse !

    2 Faire une bonne lessive en nous mettant d’accord pour nous mettre tous dans la même banque de dépôts et faire crever lles autres.

    3 Cesser d’emprunter et de vivre à crédit

    4 Commencer la décroissance en réduisant notre consommation de façon drastique ( histoire d’apprendre à vivre avec peu, c’est ce qui nous attend demain !!! )

    5

    6

    7 ...............................................................


  • alexdeden 27 mars 2013 22:32

    Oyé oyé  Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy fanfaronne en Belgique, il a la frite je vois ....Dire qu’il utilise facebook pour essayer de s’innocenter des fait qui lui sont reprochés ..........Même pasle courage d’affronter les gens en face, ha oui c’est vrai, son image car quand il est agacé il gesticule comme un pantin ;o) 


  • SamAgora95 SamAgora95 27 mars 2013 23:04

    Sarkozy à réussi sa mission à merveille, c’est un véritable génie.


    Cette mission dictée par ses maîtres sionistes, consistait à vider la France de sa substance, mission très difficile, a ne pas prendre à la légère, car il faut réussir à berner le peuple (facile), les différentes strates d’élus, les chefs d’entreprises, les experts en économie, les scientifiques, les ingénieur etc...

    Malgré tout ça ! il a réussi avec brio et cerise sur le gâteau, il a même supprimé le Fromage (symbole de la France) au menu de l’Élysée.



  • 6ber 6ber 28 mars 2013 11:53

    Mélenchon, et vite...
    IL est le seul à avoir la force, le charisme et la volonté de s’opposer au pouvoir de la finance et de ses valets, même si ce n’est que pour une période transitoire.
    Malgré les attaques quotidiennes du PS via HD et les autres, malgré le dénigrement des médias et de ses journalistes d’une stupidité rare qui lui mordent les mollets journellement et toutes ces attaques futiles supposées faire baisser sa cote d’amour.
    Ce n’est pas JLM que l’on aime, c’est le programme du FDG « l’humain d’abord et l’ éco-socialisme ».
    A tous ces pseudo-nantis satisfaits de la politique actuelle refusant de voir que nous sommes étranglés un peu plus chaque jour, je dis j’espère, je souhaite que chacun de nous se reveille et que l’enseignement que nous prodigue JLM et le FDG porte ses fruits afin d’ouvrir les yeux à tous ceux qui se croient à l’abri de ces politiques d’austérités qui ravage l’Europe.
    L’affaire de Chypre, qui n’est rien d’autre qu’un hold-up, donne pourtant matière à réflexion.
    Et pour répondre à ceux qui le prennent pour un enragé, à ces gens je dis mettez vous une seconde à sa place, attaqué de toutes parts par le monde politique et leurs chiens de garde médiatiques, il faut qu’il ait une résistance hors du commun pour ne pas flancher et on comprends mieux qu’il puise en partie sa force dans sa colère.
    Et si je vous demandez, à brule pourpoint de choisir pour leur probité, entre un HD, un Fabius ou certains autres représentant de ce gouvernement ou du précédent et JLM, en toute honnêteté, qui choisiriez vous ?


    • lechoux 28 mars 2013 15:41

      C’est sûr que ce coquin de Mélenchon a de la force :

      - une équipe de gros bras poseurs d’affiches : tu lui rappelleras que l’affichage sur la voie publique est réglementé, ce qu’il doit savoir étant député européen, ex sénateur et ex ministre délégué, enfin je l’espère.

      - une équipe d’espions et de filature du citoyen dont 5 employés de la maire de Bordeaux(qui finance leur temps, le carburant et les véhicules), 2 employés du CHU, 2 artisans.

      Je me demande si cet énergumène connaît le droit ?


    • kéké02360 28 mars 2013 19:42

      @ lechoux

      Les Francs maçons sont experts en espionnage et fichage des citoyen(ne)s smiley


    • captain beefheart 31 mars 2013 11:51

      Je crois que les manifestants anti-mariage pour tous ,qui savent rassembler des centaines de personnes pour huer des ministres en déplacement ,ont l’esprit bien plus révolutionnaire que ce Monsieur Mélenchon qui se considère propriétaire d’une révolution qui ne viendra jamais tant que c’est lui qui s’en occupe. Quand un million personnes chantent la Marseillaise ,et quand on scande « Hollande démission » ,on constate que le Front de Gauche est encore en train de rater la coche des évènements.Qu’est-ce qu-ils attendent ,la révolution par les urnes ,2017 ?Laisse-moi rire ,car c’est à pleurer.


  • alberto alberto 28 mars 2013 13:45

    Super Aimé !

    Mais j’entends déjà couiner la bande à Sarko :« ça va, nous ressortez pas une fois de plus cette histoire d’héritage... » !

    Ha ! l’amnésie est bien pratique en démocratie...

    Et puis les média aident bien aussi à effacer l’ardoise, non ?

    Bien à toi.


  • Dwaabala Dwaabala 28 mars 2013 19:08

    A l’auteur : Merci pour ce condensé de « chiffres ».


  • Michèle 29 mars 2013 09:05

    A lire votre article, j’ai l’impression que vous stigmatisez la faillite actuelle de la nation sur la tête de Sarko. Loin de moi de défendre ce nabot a talonnettes, je n’ai pas voté pour lui. Ce qui me chagrine dans votre article c’est qu’il laisse supposer que l’âne qui l’a suivi et qui est notre président actuel, ferait mieux... Si vous n’avez pas encore compris que ces guignols, de droite ou de gauche, ne sont là que pour amuser et donner au peuple l’impression qu’il a le choix, c’est que vous n’avez pas beaucoup regardé et analysé l’histoire de ces 30 dernières années.

    Les français se désintéressent de plus en plus de la politique et on le constate clairement lors des élections qui déplacent de moins en moins de foule. Et pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils ne sont pas dupes, mais le souci est qu’il n’y a que des charlatans proposés sur l’estrade.

    D’ailleurs tout a bien été ficelé pour que ceux qui seront proposés sur l’estrade soient déjà bien formatés au dictat européen, empêchant ainsi la pluralité du choix aux électeurs. Dans ces conditions on ne peut pas être surpris du fait que Hollande ait remis dans la foulée les clés de la nation à Bruxelles. D’ailleurs quel est son pouvoir aujourd’hui, à part traiter du mariage des homosexuels, rien d’autre à faire puisqu’il n’est plus qu’un homme de paille. Le budget, la défense, même le découpage de la nation en départements lui échappent, et ceci conformément à sa signature sans discussion du traité européen alors même que lors de sa campagne électorale il affirmait le contraire.

    Alors un peu d’honnêteté svp, ne jouez pas des castagnettes sur les années Sarko histoire que le lecteur ne s’interroge sur ce qui se passe aujourd’hui, c’est guère mieux et dans 5 ans (si ça dure encore 5 ans cette mascarade) nous ferons les comptes.

    Un seul homme politique a retenu mon attention depuis un an, on ne le trouve que sur internet et pour cause, il est certainement le candidats le plus sérieux qui pourrait changer tout ce merdier, c’est François Asselineau. Mais chut, faut pas le dire puisque c’est pas politiquement correct d’être intelligent, intègre et non inféodé à Bruxelles et à l’argent ! Car Bruxelles n’est rien d’autre qu’un conglomérat d’intérêts de lobbys en tout genre et des banques.

    Allez, continuez Monsieur... à distraire le lecteur en lui parlant de Sarko, pendant ce temps là on ne parle pas des problèmes qui sont notre quotidien de mars 2013... Ca marche encore cette technique du « vas y que j’t’embrouille » ??? A lire les commentaires, oui, les moutons bêlant ne sont pas loin.

    Pour ceux qui sont curieux je recommande un livre qui répond à bien des questions que tout le monde se pose. De Pierre Jovanovic, « Blythe Masters, la banquière de la JP Morgan à l’origine de la crise mondiale ». Là au moins on n’a pas l’impression que l’auteur nous prend pour les imbéciles, au contraire, il nous tire vers le haut. Asselineau c’est pareil, ça nous change des Pieds Nicklés actuels.


  • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 31 mars 2013 10:30

    Moralité : fantasme de l’anonyme invité sur un plateau de fiction... N’importe quel quidam qui recopie ces chiffres pourrait la faire fermer à ces haineux outrecuidants revanchards donneurs de leçons !


  • tf1Goupie 31 mars 2013 22:52

    Pour aller à la ruine les Français n’ont pas besoin de pilote ; et de toute façon le pilote ne pourra jamais rien piloter face à 60 millions de râleurs qui se prennent pour des révolutionnaires .

    Vous pouvez comparer avec l’Allemagne une nouvelle fois smiley


  • Attilax Attilax 1er avril 2013 15:51

    Votre article est intéressant. Néanmoins, il me semble que vous ne prenez pas tous les éléments en compte, notamment les politiques volontaristes qui nous menent au dépècement de l’état. Vous semblez critiquer l’étatisme de ce pays, mais pensez-vous que quelqu’un d’autre que l’état puisse assurer la solidarité nationale ? Vous croyez que le privé va s’occuper de ça ? Le problème n’est pas l’Etat, car l’état c’est nous tous, mais l’intégrité de ceux qui le dirigent... Et là, effectivement, on a un gros souci.


  • travelworld travelworld 1er avril 2013 18:20

    Je n’aime pas ce sale type, mais il n’a pas vendu TOUT l’or, par contre il n’a pas écouté les conseils de la Banque de France ou de France trésor je ne sais plus, qui déconseillait cette action....
    Chirac a une grosse responsabilité aussi, mais le champion c’est Balladur !


  • RICAURET 2 avril 2013 00:13

    vous savez messieurs dames que vous vivez encore sous des lois de Pétain et écoutez

    Henri GUILLEMIN sur PETAIN et vous verrez que rien n’a change depuis ce n ai que la suite 

    NOUS SOMMES DES GENS DE RIEN ILS SONT DES GENS DE BIENS


Réagir