samedi 23 janvier 2016 - par Le421

Les 35 Heures de retour

On avait presque oublié ce marronier...

Il suffit de lire un tout petit peu mon CV agoravoxien pour découvrir aussi sec que je suis un ancien militaire...

La légende veut que cette corporation, à l'époque, n'était qu'un ramassis de jean-foutre avinés n'ayant comme obsession que la surveillance de la pendule pour ne pas rater la débauche. La réalité sur le terrain était bien différente en réalité et les semaines ou les week-end de garde ou autres permanences se sont succédés, parfois à des rythmes rendant la vie de famille quasiment impossible.

Et ce n'est pas en cette période d'état d'urgence que mes confrères actuels passent leur temps sur le canapé bien au chaud à la maison.

Il va de soi qu'à cette époque, la question des 35 H ne pouvait tenir que d'un fantasme comique !!

Et puis, une certaine Martine Aubry (une femme, beurk, caca, pas bien !!) a décidé - pas toute seule bien sûr - que la solution à l'évolution technologique de la production dans un pays comme le nôtre, voire sur la planète entière, était la réduction du temps de travail effectif.

En effet, quel argument peut-on opposer au fait que l'on dise que les machines, et c'est un bien indiscutable, remplacent et optimisent de façon évidente le travail des hommes dans tout ce qui est roboratif ou épuisant. Le montage des tuiles sur un toit de maison (je sais, tout le monde ne se pose pas la question) est tout de même beaucoup plus facile avec un système mécanisé. Là où il fallait harasser cinq personnes, deux le font dans des conditions bien meilleures.

En conséquence, et que cela plaise ou non, la masse "travail" a forcément diminué et, en même temps, certains penseurs se rendent compte qu'une croissance productive infinie dans un monde fini est une chimère parfaitement idiote. Autant vouloir remplir un bocal à poisson de 10 litres avec 20 litres de flotte !! Là, peut-être, certains vont comprendre.

Un proverbe de je ne sais où dit en substance : "Si haut que montera l'arbre, il n'atteindra jamais le ciel !!".

Alors, que faire ?

Deux visions s'offrent à nous, et c'est là que l'on fait immédiatement la différence entre une philosophie de gauche et celle de droite.

La philosophie de gauche est basée sur la notion de partage. Dans la mesure où le gâteau ne grandit pas et qu'il faut nourrir tout le monde, on décide de faire des parts plus petites. De la même façon, à l'opposé, les plus forts et les plus costauds se taperont la part du lion et ne laisseront que quelques miettes à ceux qui restent.

Là où la tromperie est immense, c'est que, dans la mesure où cette fichue règle des droits de l'homme interdit de laisser crever ses congénères la gueule ouverte, on pique automatiquement une partie des morceaux de ceux qui ont eu quelque chose pour le redonner à ceux qui n'ont rien. Au grand dam des partisans du "chacun pour sa gueule" qui ne sont absolument pas partageurs.

Pour revenir aux 35H, chiffre qui est, dans la réalité des PME ou TPE, qu'une théorie jamais atteinte, dans la mesure où tout le monde aurait joué le jeu, cela aurait rapporté beaucoup plus que cela n'a coûté. Certaines sociétés, notamment dans le bricolage, ont immédiatement compris l'intérêt d'avoir des clients en RTT retapant leur maison ou autre petite occupation.

La droitisation actuelle du pays conduit donc inéluctablement à détruire cette idée de partage. Entre le travail du Dimanche (vous verrez que pour les présidentielles, ils évoqueront les nuits !!) et la non majoration des heures supplémentaires, on voit bien que la tendance va vers la fin de ces 35H. De fait, immanquablement, avec le recul des départs en retraite, les courbes du chômage ne sont pas prêtes de s'améliorer.

Nous sommes d'ailleurs en train de basculer d'un système de chômage utile au patronat vers une tendance plutôt nuisible à la société créant immanquablement, nécessité faisant loi, une multitude de gens sortis des écrans radar vivant de petits boulots payés au black et ne participant donc pas au financement de la société en général.

Petit aparté d'ailleurs, les travailleurs à la petite semaine ne fournissent leurs services qu'à des personnes pouvant les payer rubis sur l'ongle en toute confiance, c'est à dire des gens plutôt aisés.

A qui profite le crime ??

Question à se poser en permanence.



100 réactions


  • alain_àààé 23 janvier 2016 15:20

    dis toi le juteux tu ne manque pas d air toi comme tous les tiens toucher une retraite ou pension de l état a l age de 35 ans et vous avez droit un travail d administration jusqu a 60 ans.MAINTENANT je trouve que vous n étes pas trop fatigué a l armée un parcours de commando est moins d une heure quand en 1969 j étais militaire on se tapait la méme journée un parcour du combatant une marche commando et le soir une marche de 30 ans avec pour moi le P M et cela se répétait plusieurs fois dans l année


    • ricardo 23 janvier 2016 17:07

      @alain_àààé
      toi l’ancien, t’aurais mieux fait de bosser à l’école, du coup, tu ferais moins de fautes d’orthographe !


    • Le421 Le421 23 janvier 2016 17:30

      @ricardo
      Niveau CM1... Et encore.
      Aucun intérêt.


    • alain_àààé 24 janvier 2016 08:39

      @Le421
      cela t emmerde de dévoiler a tous les gens d agorax que les militaires piquent le travail d un chomeur.


    • Le421 Le421 24 janvier 2016 09:15

      @alain_àààé
       ???

      Pouvez m’expliquer ??
      Je suis un peu bête, des fois...


    • Le421 Le421 24 janvier 2016 09:22

      @alain_àààé
      a l age de 35 ans et vous avez droit un travail d administration jusqu a 60 ans...

      Je consens à revenir sur ce point. Je suis un homme de gauche avec de vraies convictions de gauche.
      Aussi, à mon départ, je me suis lancé sans « petit boulot peinard » en prenant un magasin en gérance à 500Km de chez moi.
      J’avais appris à me battre pour vivre, pas à me mettre les pieds au chaud.
      Mais tous les militaires ne sont pas de gauche. Si vous arrivez à comprendre ce que j’écris.
      Ce n’est pas le tout d’avoir des convictions, la première personne à qui il faut les appliquer, c’est à soi-même.
      On dirait du Rousseau !!  smiley
      Nan, je déconne...


  • rocla+ rocla+ 23 janvier 2016 17:34

    cette manie  de décider combien d’ heures il faut travailler ....




    • Le421 Le421 23 janvier 2016 17:57

      @rocla+
      Comme de décider qu’il faut rouler à 90 sur les routes. Pareil.
      On appelle cela des règles. Elles permettent de faire vivre une société avec un minimum de cohésion.
      En fait, Rocla, vous êtes peut-être un anarchiste rouge qui s’ignore !!  smiley


    • JL JL 23 janvier 2016 19:01

      @Le421,


      rocla est un anarchiste de droite : comme tous les siens, il ne respecte que les règlements qui lui sont profitables.

  • rocla+ rocla+ 23 janvier 2016 19:10

     description des anarchistes de gauche , 


    exemple  salariés EDF Le racket organisé 

    85 jours de repos par an !

    À EDF, les salariés travaillent 32 heures par semaine et peuvent choisir de les faire en 4 jours. Ils bénéficient de 85 jours de repos par an, soit 25 journées de congé, 45 grâce à la semaine de 4 jours, plus 10 ou 15 en cas d’heures supplémentaires. Soit, tout compris, plus de 4 mois de vacances et 1 440 heures de travail par an. Le salaire brut moyen est de 3 800 euros par mois auquel s’ajoutent des avantages en nature de 10 % (dans le privé, salaire brut médian : 2 200 euros par mois, pour 1 872 heures par an).

    Les agents EDF bénéficient d’un emploi à vie, de soins de santé gratuits (tiers payant), de vacances à 20 % du prix normal dans les centres du comité d’entreprise (CCAS), de repas à 50 % de réduction, l’électricité et le gaz à 10 % du tarif, d’avantages en nature non imposables, d’un salaire d’embauche à 36 % au-dessus du smic, sans compter un « régime spécial » de retraite à 55 ans pour les « actifs » (60 % du personnel), qui touchent 75 % de leur dernier salaire. Pour bénéficier du droit à la pension, les actifs doivent totaliser au moins 15 ans de service, 25 ans pour les autres. 

    Entrons dans le détail des primes. Mariage de l’agent : 2 mois de salaire. Remariage de l’agent : 1 mois de salaire. Naissance du premier enfant : 1 mois de salaire. Deuxième et troisième enfants : 1,5 mois de salaire. Quatrième enfant et plus : 2 mois de salaire. Décès : 2 mois de salaire ou de pension au conjoint. Mutation entraînant un changement de résidence : 2 mois de salaire.


    • Osis Oxi gene. 23 janvier 2016 19:36

      @rocla+
      C’est pas joli-joli la jalousie...


    • rocla+ rocla+ 23 janvier 2016 19:50

      @Oxi gene.


      C ’est la description des poujadistes de gauche ...

    • foufouille foufouille 23 janvier 2016 20:38

      @Oxi gene.
      il a surtout peur de la faillite d’EDF car sa retraite ne pourrait plu être payé par les salariés.


    • rocla+ rocla+ 23 janvier 2016 20:52

      @foufouille


      Ma retraite  tu sais ce qu’ elle fait ma retraite  ?

      Elle t ’encule ma retraite ... smiley

      Foufouille le connard mondial d’ Agoravox  qui s’ inquiète pour ma
      retraite .

      Elle t ’ emmerde ma retraite . .. smiley

      Foufouille l’ obsédé sexuel de ma retraite 

      Elle te chie dessus ma retraite ... smiley

      Foufouille le niqué  têtal  de ma retraite 

      Elle te souhaite une bonne nuit ma retraite .

      Les connards ont droit comme tout le monde à une bonne nuit . 

      N’ oublie pas , imbécile congénital , demain ,  parle moi encore de ma retraite , 
      si tu veux je ’ t’ envoie une photocopie . 

      De mon cul .... smiley


    • foufouille foufouille 23 janvier 2016 21:50

      @rocla+
      tu es vexé.
      je vais le répéter jusqu’à amen.
      ta caisse de retraite a un gros déficit annuel et est donc payé par les salariés.
      ta vraie retraite est de 200€ sans CMU vu le matelas de billets suisse.
      ensuite tu seras un cassos ASPA.
       smiley


    • tonimarus45 24 janvier 2016 04:50

      @rocla+-« dechet d’humanite » et en plus grossier ????


    • rocla+ rocla+ 24 janvier 2016 08:29

      @tonimarus45


      tu relèves pas l’ obscénité  des acquis sociaux EDF qui perdure 
      , un imbécile à roulettes comme toi relève celui qui dénonce les 
      saloperies des syndicats pourris dont tu fais partie .

      Tu pourras marquer un million de fois le mot déchet de l’ humanité ,
      il reste que les vrais salauds sont ceux  qui ont les avantages
      élevés plus haut . 

      Croyez vous que je suis jaloux ?

      Pas du tout pas du tout , j’ ai un truc  qui fait crac boum uhhhh
      quand à la place vous avez un truc pour vivre sur le dos des autres . 


    • Le421 Le421 24 janvier 2016 08:50

      @rocla+
      EDF blablabli EDF blablabla EDF blabla...

      Ils vous ont coupé le courant ??


    • tonimarus45 24 janvier 2016 13:49

      @rocla+bonjog-êquand je vous accuse de mensonges et d’exageration,voici en copie colle ce que l’on trouve sur le net et c’est un site « officiel »

      «  »« 17 % des salariés aux 32 heures

      L’accord collectif sur le temps de travail chez EDF SA remonte à… 1999. « Or la vision du partage du travail de 1999 n’est pas forcément celle qui prévaut aujourd’hui », a admis la DRH du groupe. Le dossier est d’autant plus complexe que plusieurs milliers d’accords locaux régissent l’organisation du travail dans le groupe. Face à « ces extraordinaires disparités locales », l’objectif de la DRH est de parvenir à un accord avec les organisations syndicales permettant d’instaurer le forfait jour pour les cadres (30% des salariés d’EDF SA) et d’allonger la durée du temps de travail (17% des salariés du groupe sont aujourd’hui aux 32 heures). Dit autrement, de faire passer tout le monde à 35 heures

      Comme vous pouvez le voir vous faites une generalite du fait que seulempent 17 pour cent d’agents »edf" sont au 32 heures( peut etre est ce en compensation de certaines servitudes comme ’l’astreinte ???) 


    • tonimarus45 24 janvier 2016 13:55

      @rocla+bonjour -vous citez un article du point que l’on retrouve sur le net et vous oubliez de citer les mise au pont de certains intervenants en voice une

      «  »«  »Jalousie...

      Tous les avantages cités sont exposés de façon très avantageuse, les salaires sont loin de ce qui est cité, quant au CE c’est de loin le paradis, les centres CCAS sont très vétustes et tous les agents n’y ont pas accès pas manque de places ! Excepté l’avantage énergie et la retraite qui est calculée sur les 6 derniers mois, on ne pars plus à 55 ans mais bien à 62 ou plus ! Je travaille dans un gros groupe privé et les avantages sont bien plus intéressant ! 
      Sinon il faut s’attaquer à Air France, SNCF, Auchan (les salariés bénéficient de 10% sur chaque achat) et bien d’autres entreprises. Ce n’est que de la pure jalousie mal placée !«  »"


    • tonimarus45 24 janvier 2016 13:59

      @rocla+-et auss,iautre mis en cause de ce merdias que vous semblez tant aprecier «  »«  »Métier à vivre

      Les idées reçues et les diverses ragots sont apparemment toujours les mêmes, d’une les 32 heures ; ce n’est pas dans toutes les entités EDF car se sont des accords locaux, mes 32 heures effectués sont aussi décomptés de la même façon pour la retraite et le salaire correspond également. 
      et de deux le salaire supérieur au SMIC, faux ; la grille de salaire de base GF3 NR30 est en dessous du SMIC depuis plus de trois ans au moins. 
      petite aparté avant de continuer. 
      pour les envieux bon nombre de postes restent à pourvoir au seins des équipes d’interventions distribution, production, mécanique nucléaire ou hydraulique depuis au moins deux ans, mais les déplacements, la proximité de lignes hautes tensions, de génératrices hautes tensions, ou d’interventions par tout temps (y compris tempêtes) ainsi que sur tout les reliefs hautes montagne rivières et fleuves en crues n’intéressent peu de monde. 
      et pour finir je parlerai du soit disant CE la CCAS j’invite toute personne souhaitant porter un jugement sur ce comité d’entreprise de se renseigner sur les textes de lois de 1946 sur la nationalisation de Marcel PAUL (statut national des industries électriques et gazières). 
      et surtout pensez à remercier le gouvernement qui à pensé à l’ouverture des marchés ce qui a supprimé le tarif régulé. 
      voila je vous ai mis quelques moteurs de recherche... 
      tarif régulé, CCAS, marcel paul 1946, statut des industries électriques et gazières, allez-y.. ;«  »"


    • tonimarus45 24 janvier 2016 14:15

      @rocla+— et encore en copie colle

      «  »«  »Les agents EDF bénéficient d’un emploi à vie« 
      Faux. Rien dans le statut des IEG ne garantit un emploi à vie. 
      Par ailleurs, tous les salariés EDF ne sont pas statuaires »« 
      —Et j’en ai bien d’autres a votre service
      Alors si vous voulez etre credible renseignez vous avant de repeter n’importe quoi surtout venant d’un »« merdia » comme le point ;
      (Je ne sais pourquoi les «  »copie colle" s’inscrivent en gras comme ce que j’ecris a la suite)

  • Plus robert que Redford 23 janvier 2016 19:38

    Un ancien militaire qui manie aussi bien la langue, c’est sûr, ça surprend (et alain_àààé corrobore pleinement la légende que vous évoquez en préambule) 

    En plus, reconversion dans une entreprise libérale ??!!

    Certainement, vous avez subi une erreur d’aiguillage au départ !


    • Le421 Le421 23 janvier 2016 21:10

      @Plus robert que Redford
      Aussi surprenant que cela puisse paraître, j’ai retenu de l’armée des valeurs de partage et de solidarité. En école militaire, ça ne rigolait pas vraiment tous les jours. Les copains qui se jetaient à la Charente ou même s’attachaient sur les rails, si ils ne peuvent plus en témoigner, ils l’ont prouvé. On serrait les rangs et les dents et on partageait tout. Le bon et le moins bon.

      Et laisser les gens crever sur le bord de la route... Pas trop notre style.

      Quand à l’ancien militaire qui manie la langue correctement, c’est en premier par respect pour mon pays.
      J’ai d’ailleurs noté que beaucoup de nationalistes se revendiquant « patriotes » ont bien souvent des problèmes de syntaxe. Pour ce qui est de la morphologie de leurs écrits... Je passe !!  smiley

      La reconversion dans une entreprise libérale, elle se justifie pleinement par le fait que mon métier, l’électronique, a toujours été une véritable passion. Donc, pas de souci pour moi.
      Mais j’applique mes visions de la société dans les rapports aux clients.


    • sarcastelle 24 janvier 2016 18:10

      @Le421


      Et pourtant je vous suggère de vérifier le sens de « roboratif » et la différence entre « près de » et « prêt à ». 

  • Spartacus Spartacus 23 janvier 2016 23:33
    Il manque la lecture de Schumpeter.....

    Comparer encore l’économie en 2016 à un gâteau est consternant.

    L’économie n’est pas un gâteau à périmètre fixe, mais plutôt un volcan ou au centre se crée la richesse et qu’elle se déverse sur la société en élargissant le périmètre du gâteau..

    L’approche misérabiliste voudrait sous entendre que la quantité de travail est finie. Absurde. Les besoins des hommes sont infinis. 


    Les notions de gauche sont surtout le partage « de l’argent des autres » et on les retrouve dans les castes et réserves à fonctionnaires.

    Proche de l’état les gauchistes se savent les premiers a profiter de la gamelle en cas de partage forcé......

    C’est pas vrai ?

    Tellement partageurs qu’ils n’hésitent pas a réclamer en castes plus de privilèges corporatistes et différenciés pour leur gueule.

    Le « partage » de gauche traduit en langage normal c’est de la convoitise de l’argent des autres.

    • Le421 Le421 24 janvier 2016 08:54

      @Spartacus
      L’économie n’est pas un gâteau à périmètre fixe, mais plutôt un volcan ou au centre se crée la richesse et qu’elle se déverse sur la société en élargissant le périmètre du gâteau...

      Encore un qui pense que la Terre augmente de diamètre chaque année comme le tour de son cerveau.

      Allez, posez votre smartphone et revenez sur le plancher des vaches.
      Votre volcan qui déverse ses richesses garde celles-ci bien au chaud dans sa gueule.
      Les éruptions sont aussi courantes que celles du Puy de Dôme...

      Comment vous dites déjà :
      « C’est pas vrai ?? »


    • lloreen 24 janvier 2016 09:35

      @Spartacus
      « Le « partage » de gauche traduit en langage normal c’est de la convoitise de l’argent des autres »

      Encore un qui n’ a pas compris que l’ argent n’ existe pas...
      « L’ argent » c ’est de la dette. Convoiter la dette des autres, quelle ambition !


    • Le421 Le421 24 janvier 2016 09:54

      @lloreen
      Spartacus a remplacé depuis longtemps « partage » par « spoliation » et « solidarité » par « assistanat ».
      En fait et sur le fond, son bonheur doit se limiter à l’écran de son I-phone et ses copains sur Facebook.
      Ceux qu’il a ailleurs, il se les achète certainement.

      Une vie bien triste.
      Mais bon.
      C’est un choix, c’est un point de vue, et comme je suis de gauche, je le respecte.
      Pour moi, c’est un devoir.
      Cela ne m’empêche pas de contrer ses écrits.
      De l’échange vient la richesse, la vraie, celle de l’esprit.


    • lloreen 24 janvier 2016 10:04

      @Le421
      « De l’échange vient la richesse, la vraie, celle de l’esprit. »
      On est bien d’ accord.


    • Spartacus Spartacus 24 janvier 2016 10:14

      @Le421


      Incroyable de vouloir rester dans le monde parallèle de l’ignorance par dogmatisme.

      Mais non. 
      Chaque année on produit plus de travail sur terre que l’année précédente.
      Ceci est une réalité . 

      C’est une base dans absolument tous les livres d’économie 

      Pour s’instruire en accès libre sur Internet : L’économie en une leçon. Chapitre VIII Henri Hazlitt « le partage des emplois »

      Et vous avez le droit de lire la totalité du livre d’économie, c’est l’un des plus simple et facile à comprendre. L’économie en une leçon
      Ça évitera de passer pour l’ignorant de service vous et vos amis gauchistes...



    • Spartacus Spartacus 24 janvier 2016 14:24

      @Le421


      Effectivement nous n’avons pas le même sens des mots « partage » ou « solidarité »....
      Le partage ou la solidarité dans le monde de gauche, c’est que que le viol est à l’amour.

      C’est toujours pris de force. Jamais volontaire.....

    • tonimarus45 24 janvier 2016 14:43

      @Spartacus-bonjour-«  » l’argent des autres«  » comme vous dites.C’est l’argent que vous ont fait gagner les ouvriers que vous payiez avec un lance pierre ou l’argent d’un heritage qui vous a seulement «  »« demande l’effort »" de naitre au bon endroit.Alors demander des conditions de travail satisfaisantes et un salaire decent quoi de plus normal non ????et c’est contre ce partage là que vous vous elevez ?????Car un patron ne cree pas de richesses, ils la font creer aux ouvriers en essayant de les payer le moins possible ?C’est pas pareil


    • rocla+ rocla+ 24 janvier 2016 14:55

      @tonimarus45


      Car un patron ne crée pas de richesses, ils la font creer aux ouvriers en essayant de les payer le moins possible ? C’est pas pareil

      Admettez qu’ il faut être un peu peu-neu de créer de la richesse 
      pour un patron qui paye le moins possible , alors qu’ il suffirait de travailler
      à votre compte  pour garder l’ argent  et l’ honneur qui va avec . 

      Pffffff .... aller se prostituer pour des clopinettes , quel manque d’ orgueil .

    • Spartacus Spartacus 24 janvier 2016 15:40

      @tonimarus45


      Vous ne connaissez rien à l’entreprise et vivez dans un autre monde fait de clichés absurdes. 

      Vous n’ avez pas l’impression d’être ridicule à confondre bénéfices et masse salariale ?

      C’est l’échange rentable qui crée la richesse. Ni le patron ni le salarié.

      Le salaire ne dépend pas de la richesse créé par l’entreprise mais du contrat.
      Ces 2 choses ne sont pas absolument pas liées. 

      Quel que soit la richesse produite par l’entreprise, le salarié est toujours payéSi l’entreprise fait des pertes, le salarié est quand même payé....
      Contrat qui a été accepté et qui peut être rompu volontairement par le salarié. Il n’y a pas de soumission.

      Le profit est la rémunération du risque et de la mobilisation de l’épargne de ceux qui ont investi.

      C’est entre les actionnaires que les décisions d’affectation des bénéfices, qui sont des prises de bénéfices que dans 30% des cas. 70% des entreprises ne distribuent rien en France.

      Le niveau des salaires est contrairement à vos clichés absurdes non pas un vase communiquant, mais une parallèle entre salaires et bénéfices.

      Plus les entreprises réalisent de gros bénéfices, plus les salaires sont élevés. Et non pas l’inverse.


    • Le421 Le421 24 janvier 2016 17:21

      @Spartacus
      Incroyable de vouloir rester dans le monde parallèle de l’ignorance par dogmatisme...

      C’est exactement ce que je pense de vous.

      Et je n’arrive pas à comprendre que l’on s’arcboute sur un système qui prouve qu’il ne fonctionne pas.
      Je vais pas vous rabâcher l’histoire des 62 qui ont autant de biens que 50% de la population mondiale, vous êtes capable de trouver cela normal.
      Seriez-vous atteint du complexe du larbin ?

      Parce que si vous faisiez partie de ces 62, je pense que Agoravox ne serait pas votre défouloir...


    • Spartacus Spartacus 24 janvier 2016 18:10

      @Le421

      Ha oui les 62 de OXFAM ?


      Vos sources d’entre soi gauchistes ?
      Ces guignols de l’altermondialisme remplis de vos semblables fonctionnaire gauchistes qui se prétendent ONG et qui préfèrent stigmatiser les riches que d’aider réellement les pauvres ?

      Espèce de vil riche dans les 10%
      Booooouuu !
      Vous avez pas honte ? Partagez donc donneur de leçon ! Montrez votre altruisme ! Faites donc l’exemple. Donnez 98% de vos revenus aux pauvres pour faire partie de la moyenne mondiale.

      Savez vous que selon vos disciples OXFAM, vous faites partie des 10% des plus riches sur terre si vous disposez plus de 68 000USD...Soit 85 000€.
      Vous avez bien ça dans la poche ?


      Odieu riche ! 
      Pour faire partie des 1% il faut 760 000USD..soit 830 000€....

      Comme fonctionnaire rentier de l’état votre pension constitue un capital caché qui permet de générer un revenu mensuel. Considérer que pour disposer pendant 30 ans de 2000€/mois il faut 1 million à un capitaliste. 

      Ca vous fait quoi d’être dans les 1% des plus riches ? Cette vil caste qui possède plus que l’ensemble du reste de la population mondiale ?

    • tonimarus45 24 janvier 2016 18:27

      @Spartacus—«  » bonjour «  »je maintiens le patron ne cree pas de richesse mais la fait creer«  » d’ailleurs il y a des entreprises qui fonctionnent sans patron et creent de la richesse par contre une entrprise sans ouvriers ne peut fonctionner et encore moins creer de la richesse

      Quand a ce que vous dites«  »Plus les entreprises réalisent de gros bénéfices, plus les salaires sont élevés. Et non pas l’inverse.«  »- il n’y a rien de moins vrais regardez les salaires dans la grande distribution ????quand a votre«  »si l’entreprise fait des pertes, le salarie est toujours paye«  » pas toujours surtout si elle met la cles sous le paiasson de plus la variable d’ajustement dans beaucoup de cas est la main d’oeuvre que l’on ne craint pas de sacrifier en l’envoyant a pole emploi.
      ET j’ajouterais que pour vous et vos semblables,dans tous les cas c’est la faute aux ouvriers et jamais la faute du patron qui peut etre n’a pas su gerer son entreprise

    • Trelawney Trelawney 24 janvier 2016 18:56

      @Le421
      l’histoire des 62 qui ont autant de biens que 50% de la population mondiale

      Voila un vrai sujet qui n’a rien d’économique. C’est tout simplement politique voir même historique. Prenez l’exemple d’Alexandre, Gengis Khan, napoléon etc, c’était les 62 de l’époque. Si, de nos jours, les chefs d’états acceptent le fait qu’une famille ou une personne possède un empire à lui tout seul, moi pas. Mais trouver comme excuse ces 62 pour incriminer un système économique imparfait mais qui fait quand même vivre la planète, c’est dédouaner nos politiques et ne pas régler le problème


    • tonimarus45 24 janvier 2016 19:06

      @rocla+— bonjour- Je suis vos elucubrations depuis que vous postiez avec votre pseudo ’haddock« et comme je vous considere comme un » menteur compulsif« (j’en ai garde les preuves ; ne m’obligez pas a vous aider a vous souvenir ce que vous ecriviez (au besoin en copie colle)
      Je vous rappellerais quand meme comme vous l’aviez ecrit que peux apres votre regiment si vous avez pu prendre ou creer une boulangerie c’est GRACE A DE L’AIDE.Tant mieux pour vous mais peut etre d’autres qui auraient bien voulu ne l’ont pas pu, car sans aides

      Ceci dit sans vous rappeler votre episode des chichis au camping de palavas il serait bien que vous arretiez d’affabuler avec votre »«  »multinationale boulangerie«  »
      Pour finir je vous conseille de vous preoccuper de balayer devant la porte de votre proffession qui vend 80 pour cent des patisseries industrielle au prix de la patisserie artisanale et presque pareil pour les sandwichs.Sur la cinq a 15h40 un reportage« le beurre et l’argent du beurre’ » etait tres explicite a ce sujet. Alors contentez vous de parler des metiers que vous connaissez et de grace lors que vous copiez un sujet comme celui sur « edf » ayez L’HONNETETE de dire que c’est un copie colle du merdia « le point » bien connu pout sa defense du patronat et de l’ultra liberalisme
      Je terminerais ,puisque vous m’interpellez a ce sujet, que quand j’interviens, ce n’est surement pas pour moi car bien que faisant parti des ouvriers que vous meprisez tant, je n’ai pas a me plaindre( si vous voulez des precisions priere de les demander)

    • Spartacus Spartacus 24 janvier 2016 19:26

      @tonimarus45


      La création de richesse se définit par l’échange et uniquement cela..
      C’est simple. 
      Vous avez créé un bel objet en bois. Il ne vaut aucune richesse. Il ne vaut rien.
      Une personne vous l’achète 10€. C’est a ce moment que se crée la richesse.
      L’échange a créé de vous une richesse de 10€ et l’autre a trouve un bout de bout qu’il estime a 10€ et n’a pas perdu d’argent.
      La richesse vient de se créer.

      Youtube n’a pas besoin d’ouvriers, juste d’un serveur pour vendre sa musique. 
      Les entreprises de profit par rentes, telles les immobilière, de location, de droits d’auteur, de méthode, de licence, n’ont pas besoin d’ouvrier pour créer du chiffre d’affaire.

      L’exemple de a grande distribution est très mal choisit car c’est un secteur ou les bénéfices sont faibles, la marge marginale et très peu de bénéfices.
      Les salaires et salariés s’y sentent très bien contrairement à vos clichés et idées reçues. http://www.journaldunet.com/business/salaire/classement/metiers/salaires-distribution

      Les salariés de ce secteur souffrent surtout des horaires décalés, des mi-temps, ou contraintes que de la feuille de paye. 

      Si l’entreprise fait des pertes le salarié est toujours, toujours payé. Quoi que vous en pensiez.

      C’est l’employeur qui a donné l’emploi. Ne disposant pas de boule de cristal, il ne peut garantir la pérennité de celui ci. Le marché n’est pas la stabilité de la fonction publique, ce sont les clients qui déterminent indirectement la masse salariale. L’employeur ne fait que s’y adapter en licenciant ou embauchant. Çà n’a rien d’immoral. 

      L’employeur fait un contrat qui détermine les conditions de vie et aussi les conditions de séparation. Licencier est un acte normal de bonne gestion. Le tors c’est de croire que le patron est capable d’offrir un emploi à vie.

    • tonimarus45 24 janvier 2016 19:44

      @Spartacus—«  »« Vous avez créé un bel objet en bois. Il ne vaut aucune richesse. Il ne vaut rien. »«  »" dites vous —Bien sur que c’est a la vente que l’on voit ce que vaut l’objet, mais si l’ouvrier ne cree pas cette richesse(cet objet) dont la valeur ce revelera a la vente c’est sur que là il ne vaudrat rien

      Ceci dit et je le repete, le patron au sens litteral du terme ne cree pas la richesse ; d’ailleurs si une entreprise sans patron creant de la richesse fonctionne(il y en a) une entreprise, sans ouvriers creant cette richesse, (ces objets) ne peut fonctionner

    • JL JL 24 janvier 2016 19:47

      @Spartacus


      ’’La création de richesse, blabla ...’’

      Vous confondez création et mesure. C’est ridicule et pitoyable.


    • Le421 Le421 24 janvier 2016 20:07

      @Spartacus
      Voyons...
      18H10

      Hum.

      Y’en a qui supportent mal le Ricard, à première vue...


    • Spartacus Spartacus 25 janvier 2016 07:44

      @tonimarus45

      Que veux tu. 
      Quand on est dans le déni et resté à Germinal et qu’on veut y rester parce qu’on voudrait simplifier.
      La richesse ne se crée qu’a l’instant de échange. C’est pas une valeur mais une création.

      Le vrai créateur est l’investisseur. C’est lui qui a mobilisé son patrimoine, et pris le risque qu’il existe un jour un échange.
      Le salarié ne prend aucun risque. C’est un « moyen ». Il est payé indifféremment de la création de richesse. Il est « remplaçable ».
      Comme un outil ou une machine à la différence qu’il peut partir quand il veut.
      C’est une réalité. C’est aussi le choix de l’ouvrier de s’être mis en situation de servitude. Pas la faute du patron.

      Par ailleurs ces paramètres issus de la pensée Marxiste sont obsolètes et absurdes et encore plus depuis les années 2000 ou la création de richesse est devenu immatérielle et la possession de l’outil de travail contre productive.

      En 2016 ont crée plus de richesse sans ouvriers qu’avec. On crée plus de richesse sans posséder d’usine qu’avec.
      Avoir des salariés aujourd’hui c’est s’acheter des problèmes. Disposer de bien matériel ou foncier, c’est s’acheter une immobilité pénalisante.

      Et si les investisseurs ou patrons gagnaient tellement d’argent avec les ouvriers nous devrions être le paradis de l’investissement. Regarde autour de toi. Personne ne veut investir ? Çà pose pas des questions sur ton raisonnement ?

      Les actions de UBER, Google ou Facebook qui ne possèdent rien, valent plus cher que la capitalisation de Renault et y’en a qui croient que c’est l’ouvrier qui crée la richesse.....








    • Trelawney Trelawney 25 janvier 2016 08:48

      @tonimarus45
      une entreprise, sans ouvriers creant cette richesse, (ces objets) ne peut fonctionner
      Une richesse n’est pas forcément associé à un objet. cela peut être un service ou tout autre chose.

      Prenez l’exemple d’un téléphone portable vendu 500 euro. la part travail humain y compris extraction de matière première ne représente à tout cassé que 10 euro. Tout le reste est communication, RetD, etc. Je vous fiche mon billet que dans un proche avenir, ce seront des ordinateurs ou intelligence artificielle, qui inventeront eux même sans aucun humain les téléphones de demain, les fabriqueront en inventant l’usine de demain. et c’est très loin d’être une utopie.

      Dans ce contexte on est très loin de Marx et sa théorie de « la richesses créée par les mains de l’ouvrier. Si on continue a débattre de la condition humaine en conservant des principes qui ont disparu, on se plante tous.

      Par exemple :

      En refusant le travail du dimanche, les syndicat CGT FNAC ont rendu un grand service à leur patron qui pourra continuer le plan de réduction d’emploi qui est économiquement plus simple à mettre en place que la conservation des magasins de centre ville.

      En parlant continuellement de la »lutte des classes« vous rendez un service aux banques et système financier qui continuent à mettre un place un système de spoliation des richesses de la planète en ayant comme principale débateur des »économistes" qui se sont arrêtés à Germinal.


    • rocla+ rocla+ 25 janvier 2016 08:53

      lire  : économistes arrêtés en phase terminale  smiley


    • Pere Plexe Pere Plexe 25 janvier 2016 18:59

      « Incroyable de vouloir rester dans le monde parallèle de l’ignorance par dogmatisme. »


      Quand on sait qui écrit ça !
      Sans doute le plus bel effet comique de ce début 2016 !

  • bakerstreet bakerstreet 24 janvier 2016 00:54

    Bon, moi je vois pas trop ce que la cour de l’armée vient foutre la dedans ; à quoi bon raconter sa vie, c’est pas ça qui donnera du boulot, à moins de promotionner le métier de conteur, sur la place du village, après roulement de tambour. Un truc qui me plairait assez après tout. Voilà une idée de création de poste, redonnez du plaisir à nos concitoyens. Baba un jour baba toujours que voulez vous ! Mais à quoi bon raconter mes années de jeunesse ? Tout de même, militaire ou coureur cycliste, on voit bien qu’elles continuent de nous structurer, de nous donner matière à penser, d’imaginer le monde et les solutions pour l’avenir !

    Mais on n’est pas obligé de mettre son doigt sur la couture du pantalon, quand Macron souffle dans le clairon des 35 heures « T’as du boudin, t’as du boudin, mais plus pour longtemps..... »
    Digression lancée comme ça, avec le clavier qui me brûle les doigts...Les 35 heures, qu’on fait semblant de vouloir nous reprendre pour nous faire peur, comme une tartine de confiture au gouter, il faut bien sûr en savoir l’historique d’abord : Elle se sont faites sur annualisation du temps de travail, et autres avantages perdues, concédées par les syndicat, dans un pays où la rentabilité au travail des salariés était et reste la meilleure ou la seconde au monde. 
    Délocalisation, et rentabilité de plus en plus importante, ont fait que l’objet fabriqué avait de moins en moins besoin du prolétaire...inutile de dire que les 35 heures, ne sont donc pas un cadeau, mais correspondent simplement à une amélioration donc des facteurs de production, une constante historique depuis le dix-neuvième siècle, où l’on faisait travailler les gosses. Donc, entre faire gonffler les chiffres du chomage et de l’assistanat, et de son cortège de catastrophes en tous genres se déclinant comme des poupées gigognes, l’état à choisi le moins pire.
    Cela a évité donc que chômage soit plus important !. Il ne faut pas croire que la France est le seul pays a réduire ses heures, en Allemagne , dans les pays nordiques ou au canada, quand une entreprise est en difficulté, ou quand son carnet de commande baisse, au lieu de licensier, on réduit les heures de tous les ouvriers et des cadres, l’état finissant le manque à gagner. 
    Voilà une des nuances de grey qu’on nous expliquera pas, le medef faisant croire que le travailleur français est un privilégié, dans un pays où l’état a filé 40 milliards ( ou est-ce 60 ?) au patronat sans contreparties. 
    Surtout il vit dans un pays, où après le Portugal, les écarts de salaire sont les plus importants. C’est à dire donc que la confiscation de l’argent, va des plus faibles, vers les plus riches. 
    Ah, j’en ai trop dit, Macron va nous parler encore des 35 heures et jouer du clairon et du tambour pour nous faire peur !


    • Le421 Le421 24 janvier 2016 09:02

      @bakerstreet
      Heu... Je me suis mal exprimé je pense.
      Au-delà du fait de l’anecdote militaire dont le but était de montrer que beaucoup dans ce pays ne savent pas ce que sont les 35H, je voulais en fait discourir sur le fond.
      Les primates de la lecture se sont arrêtés aux trois premières lignes et ont embrayé comme des béotiens.
      Vous avez su parler du fond, je vous en remercie. Comme ceci :

      Il ne faut pas croire que la France est le seul pays a réduire ses heures, en Allemagne , dans les pays nordiques ou au canada, quand une entreprise est en difficulté, ou quand son carnet de commande baisse, au lieu de licensier, on réduit les heures de tous les ouvriers et des cadres, l’état finissant le manque à gagner...

      C’est tellement logique que nos crânes d’oeuf avec leur pinn’s 1 MILLION (que Gattaz a envoyé au pilon après l’avoir fait fabriqué en Europe de l’Est !!) n’y pensent pas...
      Vous avez dit « idéologie » ??

      En fait, le patronat est resté connement, je pèse mes mots, à la lutte des classes, contrairement à ce qu’il veut nous faire avaler.


    • Le421 Le421 24 janvier 2016 09:12

      @bakerstreet
      J’ai recopié « licensier » mais, bien évidemment, il faut lire « licencier »... De « licence ».

      Copier-coller, tout simplement.


    • bakerstreet bakerstreet 24 janvier 2016 12:14

      @Le421
      Je fais c’est vrai beaucoup de fautes d’orthographe, omettant trop souvent de me relire. Sinon je vous reçois 5 sur 5


  • tonimarus45 24 janvier 2016 05:00

    bonjour - a Le 421- tout a fait d’acord avec ce que vous dites et en particulier ceci

    «  »« Nous sommes d’ailleurs en train de basculer d’un système de chômage utile au patronat vers une tendance plutôt nuisible à la société créant immanquablement, nécessité faisant loi, une multitude de gens sortis des écrans radar vivant de petits boulots payés au black et ne participant donc pas au financement de la société en général. »« . En effet le chomage, que les dernieres forfaitures de »hollande« , va aggraver est d’apres le medef qui evite bien sur de le dire »utile et necessaire« pour faire pression sur les revendications ouvrieres
    Juste une petite precision il n’y a plus de gauche au gouvernement juste une droite plus que liberale qui est là pour se plier aux desideratas du medef( en cela aide par le syndicat »collabo" CFDT)

    • Le421 Le421 24 janvier 2016 09:05

      @tonimarus45
      Si vous étiez un habitué de mes commentaires, vous sauriez que depuis 2010 au moins, je décris le PS comme une composante de la droite française.
      Je l’avais déjà analysé en 1982 quand j’ai vu les agissements de Mitterrand.
      Je n’ai pas attendu que les petits boutonneux aux dents rayant le parquet genre Macron, fassent leur show !!


    • tonimarus45 24 janvier 2016 14:22

      @Le421—Tout a fait le virage a droite du ps a commence au debut des annees 80, sous mitterand( qui avait lui aussi renie ses promesses), quand les camarades communistes pour protester ont tous demissionnes du gouvernement


  • rocla+ rocla+ 24 janvier 2016 08:23
    foufouille 23 janvier 21:50

    @rocla+
    tu es vexé.
    je vais le répéter jusqu’à amen.
    ta caisse de retraite a un gros déficit annuel et est donc payé par les salariés.
    ta vraie retraite est de 200€ sans CMU vu le matelas de billets suisse.
    ensuite tu seras un cassos ASPA.
     


    T’ as vu , je t’ économise ....


    • tonimarus45 24 janvier 2016 14:27

      @rocla+—bonjour- la caisse de retraites des « non salaries »(donc vous) est abondee par les caisses de retraites des « salaries »

      Cherchez sur le net et evitez moi un « copie colle »-merci-

  • rocla+ rocla+ 24 janvier 2016 08:24

    J’ en remets un dans le cas où  tu le vois pas ...



    foufouille 23 janvier 21:50

    @rocla+
    tu es vexé.
    je vais le répéter jusqu’à amen.
    ta caisse de retraite a un gros déficit annuel et est donc payé par les salariés.
    ta vraie retraite est de 200€ sans CMU vu le matelas de billets suisse.
    ensuite tu seras un cassos ASPA.
     


    • Le421 Le421 24 janvier 2016 09:09

      @rocla+
      C’est quand que vous posez votre costume de troll et que vous débattez du fond ??

      En tant que grand patron d’une multinationale boulangère, vous devez avoir une expérience fabuleuse à partager.
      Parce que si vous gériez votre boutique comme vos interventions avec Foufouille, je pense que vos salariés devaient avoir un sacré taux de « turn-over ».

      Désolé pour mes écrits, il ne sont que du niveau d’un ancien « con de militaire »... Gaucho en plus !! Ben merde alors !!  smiley


    • rocla+ rocla+ 24 janvier 2016 12:21

      @Le421


      Ben oui , dans ma multinationale  de boulangerie mondiale j’ avais que 
      des couillons comme Foufouille  genre handicapé du cerveau , les clients 
       avant d’ acheter du pain ils se renseignaient en demandant si c ’est 
       Foufouille qui l’ avait fait , si je disais oui ils repartaient  les mains vides .



      Alors  je les ai envoyés  « turn-ailleurs » 

    • Shawford Naoh 24 janvier 2016 12:39

      @rocla+

      Riz turn slowly to the sender, don’t worry, Dealer de raviolis (c’que tu t’es lâché sur Lolo ce matin, l’a bien cherché le meurteau smiley smiley )


    • rocla+ rocla+ 24 janvier 2016 12:58

      @Naoh


      Dealer de raviolis moi ? 

      C ’est petit et mesquin . 

      Dealer de ravioli-piccata Milanese aurait eu de la gueule ... smiley

    • Shawford Naoh 24 janvier 2016 13:03

      @rocla+

      Ben mets la charrue en forme d’escalope alors, que je puisse enfin (re)lâcher les bœufs (dont notamment celui qui commence à te donner à juste titre des hémorroïdes smiley smiley smiley )


    • rocla+ rocla+ 24 janvier 2016 13:09

      @Naoh


      Dur dur , j’ ai connu pas mal d’ ex salopes viennoises , mais 
      un ex salaud  comme  Foufoulle  faut chercher beaucoup 

      Agoravox a l’ immense bonheur d’ en posseder un exemplaire .


      sinon , concernant les hémorroïdes  vaut mieux habiter au Gratémoilà .

    • Shawford Naoh 24 janvier 2016 13:22

      @rocla+
       tss tss tss Italia siempre va encore attendre que je tombe pour la France ?
      foufouille mouille de lui rendre tous les égards qu’elle mérite, cabron


    • tonimarus45 24 janvier 2016 14:33

      @Le421—« rocla » patron d’une multinationale boulangere ???? permettez moi d’en douter

      Lui qui selon ses dires passe ces vacances dans un campind de palavas ??? ou il confectiones des chichis( sorte de beignets) pour s’attirer la sympathie des ses voisins de caravane qui si il repete les ignominies qu’il ecrit sur « ago » doivent le mepriser cordialement-

    • rocla+ rocla+ 24 janvier 2016 14:50

      @tonimarus45


      Ben non banane , les mecs avec des camping-car à 80 000 euros sont
      tous de droite , des types qui se démerdé dans la vie , tout seuls , sans acquis 
      sociaux , juste avec leur savoir-faire et leur courage . 

      Les autres couchent dans des petites tentes canadiennes , et quand il pleut 
      on leur offre quelques place dans nos camions , pour qu’ ils ne se mouillent pas , un peu comme dans leur vie professionnelle , ils sont salariés , pour ne pas se mouiller... smiley

    • Le421 Le421 24 janvier 2016 17:28

      @rocla+
      Ben non ma poule !!
      Ca, c’est dans les fantasmes.
      Je connais des gens relativement aisés (j’ai pas dis UN gars !!) et parfaitement de gauche.
      Pour ma part, je vis correctement, merci, et je suis aussi parfaitement de gauche.
      Quand les puissants regardent en bas, ils ne voient que de la merde.
      Quand les petits lèvent la tête, ils ne voient que des trous du cul !!


    • Trelawney Trelawney 24 janvier 2016 18:48

      @Le421
      Je connais des gens relativement aisés (j’ai pas dis UN gars !!) et parfaitement de gauche.

      Ca n’a rien d’anormal, je connais des gens de gauche avec papier officiel certifié pur socialiste voir même pur communiste qui fraudaient le fisc, où qui oubliaient de faire leur déclaration d’impôt ou même qui se faisaient payer leur logement par le parti ou le syndicat.

      Quand toute ses valeurs sont rangées au placard, être de gauche ou de droite ne veut plus rien dire


    • tonimarus45 24 janvier 2016 19:56

      @rocla+—Bonjour— C’est sur que « le camping de palavas » que je connais bien(il y en a plusieurs) car habitant pas tres loin est bien connu pour etre le rassemblement des patrons des multinationales et l’on y cotoie les bollores, dassault ,lagardere..ect et bien sur "haddock, rocla, rocla + ..SI,SI

      Mais peut etre viennent t’ils deguster vos chicchis a l’huile de palme ?????Ceci dit merci de m’indiquer que en fait vous etes de droite sinon ils ne vous acepterait pas ;DE droite, je ne m’en serais absolument pas doute

    • Le421 Le421 24 janvier 2016 20:43

      @Trelawney
      Le type qui fraude le fisc, il est rarement de gauche.
      Bien sûr, si vous me parlez de Cahuzac !!

      Mais je répète « de gauche »...

      Ah si !! Ma femme a essayé de frauder le fisc.
      Elle faisait des ménages et avait oublié de déclarer 230€ d’un employeur occasionnel saisonnier.
      Au Cesu, ils sont impitoyables. Et les impôts aussi. Surtout pour 230€.
      Si ça avait été 230 millions, il y a longtemps qu’il seraient partis aux Bahamas avec les soussous du vieux Le Pen !!  smiley


  • lloreen 24 janvier 2016 10:18

    Pour sortir de la programmation mentale , je vous invite à visionner cette vidéo et à la diffuser autour de vous.

    https://www.youtube.com/watch?v=Vgv-rIqFT0w


  • petit gibus 24 janvier 2016 12:38
    @ Le421
    T’es un bel exemple qui ridiculise tous ceux qui biberonnent 
    sans arrêt avec leurs préjugés
    Un ancien militaire de gôche qui plus est pense juste smiley
    Môdieu, modieu ,
    quelle anomalie de dame nature pour certains ! smiley


    • Le421 Le421 24 janvier 2016 17:30

      @petit gibus
      J’ai un avantage en me rasant le matin. Je ne me coupe quasiment jamais parce que ça ne me gêne pas de me regarder en face sans baisser les yeux.


  • Trelawney Trelawney 24 janvier 2016 18:44

    Je crois savoir que la réduction du temps de travail avait pour but affiché, le partage du dit temps de travail. On fait moins d’heure comme cela il faut plus de monde pour accomplir la charge du travail et on limite ainsi le chômage.

    Il y a un esprit solidaire qui n’est pas pour déplaire à beaucoup de personnes à commencer par l’auteur. Le problème est que la réduction du temps de travail ne s’est pas accompagnée par la réduction du salaire en proportion, ce qui aurait été normal si on se voulait solidaire jusqu’au bout.

    Donc nous avons eu une semaine de 35 heures au lieu de 39 heures accompagnée d’une augmentation du cout horaire pour faire la soudure. Comme les cadres d’une entreprise ont un minimum de notions économique, ils n’ont pas répercuté cette hausse en limitant leurs marges (car sans bénéfice une société ne peut vivre), ils ont simplement répercuté cette hausse sur le prix de vente au risque d’être plus cher que le concurrent.

    « C’est vrai je suis long dans mes explications, mais il y en a ici qui ne comprennent pas tout en matière d’entreprise, aussi il me faut être rudimentaire dans mes propos afin d’être compréhensible ».

    Une diminution du temps de travail accompagné à une hausse (déguisé) des salaires a déclenché un phénomène prévisible mais volontairement masqué : la perte de compétitivité de nos entreprises. Normalement cette baisse de compétitivité ne devait être que provisoire, car vous n’êtes quand même pas stupide au point de croire qu’après ce changement d’horaire il y allait avoir des augmentations. Il ne faut quand même pas exagérer.

    Le problème est que cette réduction du temps de travail c’est aussi faite chez les fonctionnaires et la perte de charge occasionnée par cette modification a engendré un surcout non négligeable dans les dépenses de l’état. Surcout qu’il a fallu combler en augmentant les impôts et cotisations sociales et cette dépense supplémentaire a de nouveau altéré la compétitivité de nos entreprises et a surtout contribué à l’appauvrissement du français. Ce qui fait qu’à aujourd’hui le chiffre d’affaire créée par l’industrie et le bâtiment ne représente plus que 12% du PIB. Si demain toutes les fabricants d’automobile, de machines outil, de meuble, d’électroménagers, d’avion, de train,  etc. arrêtent de produire et tous les entreprises de bâtiment arrêtent de construire ça ne touchera que 1/8 de notre PIB.

    De plus la perte du pouvoir d’achat des français occasionnée par ces 35 heures est à l’origine de cette sous économie faite de brocantes, travail au noir, échanges quelconque et le tout en marge de la légalité.

     

    Les 35 heures sont un bel exemple du progrès social à l‘envers à savoir, moins de travail et plus de pauvre


    • tonimarus45 24 janvier 2016 20:09

      @Trelawney— bonjour le paronat a obtenu beaucoup de contre parties en echange des 35 heures soit vous ne le savez pas soit vous faites semblant de l’oublier et bien sur certains ouvriers ont vu leur salaire baisse( cherchez sur le net)

      Ceci dit revenir aux 39 heures pour quoi pas mais avec hausse des salaires de ceux qui ont vu leur salaire baisse du fait des 35 heures et remise en cause des avantages et autres amenagements que les patrons avaient obtenus ; oui mais voilà les patrons veulent bien revenir aux 39 heures( ce qui entre parenthese augmentera le chomage) mais veulent garder les avantages qu’ils avaient obtenus c’est ce qui s’appelle vuloir le beurre et l’argent du beurre

    • tonimarus45 24 janvier 2016 20:24

      @Trelawney— voila en copie colle de l’express et qui va a l’encontre des fables racontes par certains
      «  »« 

      Les Français travaillent-ils vraiment moins que les Allemands ?

      L’entrée en vigueur des lois Aubry a eu un effet immédiat sur la durée effective du travail des Français : la durée du travail hebdomadaire théorique des salariés est passée de 38,4 heures en 1998 à 35,9 heures en 2006. Néanmoins, l’annualisation du temps de travail et le recours aux heures supplémentaires ont lissé cet effet. Selon Eurostat, en 2009, un salarié français à temps complet travaillait 39,4 heures par semaine. C’est 1 heure et 12 minutes de moins qu’un salarié allemand. Pourtant, selon les statistiques de l’OCDE, les Français travaillent 1554 heures dans l’année, contre 1390 pour les Allemands. Donc plus. Le fait est que l’Allemagne n’a pas réduit le temps de travail des salariés à temps plein mais a massivement développé le temps partiel. Ce qui explique aujourd’hui la relative résistance de sonmarché de l’emploi. Selon l’OCDE, 22% des salariés allemands travaillent à temps partiel, contre 13% des salariés Français. »Tous les pays développés ont connu dans la période récente une baisse du temps de travail, souligne Olivier Ferrand, président de Terra Nova. En dix ans, le temps de travail annuel moyen a diminué de 135 heures en france mais aussi en allemagne



    • Le421 Le421 24 janvier 2016 20:28

      @Trelawney
      la perte de compétitivité de nos entreprises...

      Parlez surtout de managers incompétents qui n’ont pas su évoluer et dégager ainsi des marchés nouveaux. On veux fabriquer des hydroliennes ? Vite !! Vendons les turbines Alstom aux ricains !!
      Etc, etc... Du sabotage pur et simple.

      Raisonnons par l’absurde.
      Que faudrait-il faire ??

      Travailler 50H par semaine pour 200€/mois ?
      Là, on serait compétitif !!
      Ben non, parce qu’en fait, dans le monde, des gamins bossent pour moins que ça.
      Disons qu’on va supprimer le smic, les 35H et le Code du Travail. Voilà.
      Bosser le Dimanche et la nuit, et aussi pour les gosses, tiens !!

      Et bien moi, je vous donne 6 mois avant que ça nous coûte très très cher.
      Surtout pour reconstruire tout ce qui va flamber et enterrer les morts.

      Je noircis ? Ben non. Parce que de toute façon, ça va arriver.
      En plus, avec les partis politiques qui montent les gens les uns contre les autres, automatiquement...
      Moi, si je devais faire péter quelque chose, je m’attaquerais en premier au réseau GSM. Histoire que tous ces petits cons n’aient plus 4 barres sur le « phone » et commencent à réfléchir !!


    • Trelawney Trelawney 24 janvier 2016 20:40

      @tonimarus45

      Il y a bien eu dans un premier temps, le changement de taux d’heure supplémentaires, pour accompagner cette mesure, mais à aujourd’hui tout est rentré dans l’ordre. les heures sup non imposées de Sarkozy n’existent plus.

      Il y a eu aussi des réductions de cotisations pour l’embauche de salariés à bas salaires. Ce qui a accéléré l’embauche des personnes faiblement formés au détriment des personnes diplômés.

      Il ne faut pas oublier l’impact qu’a eu les 35 heures chez les investisseurs étrangers. C’est aussi pour cela que la Grande Bretagne s’est reconstruit à l’époque une industrie.

      J’apporte mon expertise aux créateurs d’entreprises et comme je suis retraité je le fais bénévolement et je peux vous dire que la majorité les créations d’entreprises, c’est 1 voir deux emplois et pas plus. On entre dans une économie où le terme PME ne veut plus rien dire. j’ai aidé deux jeunes à créer leur entreprise d’informatique, mais ils se sont très vite développés et ont déménager en Californie où ils ont actuellement un effectif moyen de 700 personnes sur l’année (ca varie entre 2500 et 400 en fonction des commandes). En France avec les codes du travail et la législation sur les cotisations, ca n’était pas possible de développer ce genre d’entreprise.

      il y a les politiques qui râlent mais il ne faut surtout pas oublier les gens qui s’adaptent à la situation et trouvent des artifices (comme les auto-entrepreneurs) pour conter le système quand celui ci est trop restrictif et c’est toujours au détriment de la communauté


    • Trelawney Trelawney 25 janvier 2016 09:04

      @tonimarus45
      Pour bien faire la différence entre l’Allemagne et la France, il ne faut surtout pas oublier que le français est plus productif que l’allemand.

      Néanmoins le contexte économique est très différent, car il existe de très grande différence entre l’Allemagne et la France. L’Allemagne est un pays industriel et pas la France (l’industrie allemande c’est 65% de son PIB et pour la France c’est 12%). 70% du PIB de la France provient des services (transports, assurances, banques, bureaux d’études, communication etc). Dans les services il est plus facile de réduire son personnel pour le remplacer par des ordinateurs ou même sous traiter une partie à l’étranger et c’est pour cela que le chômage français est endémique.

      Dans une Allemagne industrielle il est normal qu’en fonction des charges d’entreprises on emploi des travailleurs à temps partiels


    • tonimarus45 25 janvier 2016 18:26

      @Trelawney- 
      «  »« Pour bien faire la différence entre l’Allemagne et la France, il ne faut surtout pas oublier que le français est plus productif que l’allemand. »" dites vous !!Tout a fait

      Je voulais ajouter cela a mon post puis j’ai oublie

    • tonimarus45 25 janvier 2016 18:31

      @Trelawney— etats unis 50 millions de misereux ?????seuls ceux qui ont un travail peuvent ce soigner convenablement ???? alors oui par contre certains ce gavent


    • tonimarus45 25 janvier 2016 18:33

      @Trelawney— la france fut un pays industriel a qui la faute si elle ne l’est plus ???


    • Trelawney Trelawney 26 janvier 2016 08:01

      @tonimarus45
      la france fut un pays industriel a qui la faute si elle ne l’est plus ???

      A l’éducation nationale qui pense que travailler dans une usine ou sur un chantier est une régression

      Au divers gouvernement qui pensent encore de nos jours que l’industrie représente un risque économique important car tributaire d’un savoir faire difficilement maitrisable.

      Au système de prélèvement des cotisations sociales qui fait la part belle à des activité qui demande peu de mains d’œuvre ou de la main d’œuvre délocalisée tels que le négoce, les services etc.

      Au système de création d’entrepris par actions qui exige des bénéfices rapide car distribution de dividendes qui vont avec. N’avez vous jamais remarqué que les grands pays industrialisé (Allemagne, Japon etc) possèdent de grandes entreprises qui ne sont pas coté en bourse et appartiennent souvent au PDG

      Comme cette France verse dans la facilité et la fainéantise depuis des lustres, ce ne sont pas les causes qui manque

      Mais comme c’est de l’histoire ancienne et qu’on ne refait jamais l’histoire, c’est ce qui coulera ce pays dans les prochaines années


    • Le421 Le421 26 janvier 2016 12:24

      @Trelawney
      A l’éducation nationale qui pense que travailler dans une usine ou sur un chantier est une régression...

      Ben ouais tiens !!
      Et les parents ?? Vous connaissez beaucoup de parents qui ne voient pas leur « enfant roi qui a droit à tout et à qui on ne refuse rien » devenir médecin, ingénieur ou autre directeur...

      C’est plus facile de taper toujours sur les mêmes, ça en fait moins qui gueulent. Jacques Chirac


    • oncle archibald 26 janvier 2016 12:32

      @Trelawney : «  la france fut un pays industriel a qui la faute si elle ne l’est plus ??? A l’éducation nationale qui pense que travailler dans une usine ou sur un chantier est une régression »

      Le travail qui était offert dans certaines usines est en effet une horreur qu’on n’accepte que par force.

      J’ai eu l’occasion de visiter une usine de fabrication de chaussures. Il y avait une femme qui à longueur de journée collait un petit morceau de cuir pré-taillé pour habiller les hauts talons des chaussures pour femmes. Pof, un coup de pinceau pour étaler la colle, hop je saisis le petit bout de cuir, youpie avec mes doigts habiles je colle juste là ou il le faut le petit bout de cuir et je retourne ce qui dépasse sur le dessus du talon qui va venir sous la chaussure. Je dépose mon oeuvre, le talon habillé dans le chariot et au suivant ... Le tout sous le chronomètre du directeur de fabrication qui compte les boites avec les chaussures finies qui arrivent juste sous son bureau légèrement surélevé pour qu’il puisse voir tout l’atelier ...  

      Vous vous voyez faire ça huit heures par jour pour un SMIC tout rond ? Pas moi ! Les boulots les plus dégueulasses sont aussi les plus mal payés. Bingo ! Vous avez tiré le gros lot ! Pourquoi un SMIC tout rond ? Parce qu’il est interdit de vous payer moins ... Mais patience, grâce à Hollande et Macron ça va peut être changer, juste pour faire baisser les statistiques du chômage à la veille de la prochaine élection ...


  • oncle archibald 24 janvier 2016 19:29

    Votre présentation du monde du travail est totalement caricaturale. Si l’on veut avoir un gâteau à partager il faut d’abord faire le gâteau. La mécanisation, l’automatisation et la robotique ont détruit beaucoup d’emplois peu qualifiés et répétitifs mais ils ont aussi créé beaucoup d’emplois car l’appareil de manutention sur pneus qui monte les tuiles au niveau du toit sans mobiliser deux « gros bras » à longueur de journée avec une corde et un seau, il a quand même fallu le fabriquer.

    Idem pour les automates et les robots. Il y a donc une évolution très importante des emplois proposés sur le marché qui sont aujourd’hui beaucoup plus qualifiés qu’hier mais existent bel et bien. En outre les emplois peu qualifiés qui restent personne n’en veut sauf ceux qui sont obligés de les accepter.

    Quant au partage des fruits du travail il était parfaitement organisé par un impôt sur le revenu à taux progressif par tranches, qui est à mes yeux une espèce de solidarité obligée. A l’heure des ordinateurs qui ont partout remplacés les comptables cet impôt pourrait être complètement rénové, affiné, modulé pour satisafire aux besoins de redistribution d’une partie des revenus de chacun suivant ses capacités à verser plus ou moins dans la cagnotte commune, tout en faisant en sorte qu’il reste intéressant pour ceux qui le souhaitent de produire plus pour « gagner plus » et que ceux qui préferent du temps pour dépenser ce qu’ils ont gagné en aient la liberté.

    Or cet impôt au fil des ans disparait remplacé par des taxes à taux fixes qui frappent de la même façon celui qui a de gros revenus et celui qui a de petits revenus. Je trouve cela scandaleux, comme pour le gouvernement actuel d’errer sans but et au gré des sondages au lieu de réformer vraiment ce qu’il y a lieu de réformer.


  • rocla+ rocla+ 24 janvier 2016 20:13

    Cher Monsieur Tonimarus , 


    à ce stade de la discussion , à un neuneu se plaignant de se faire exploiter 
    par un salaud de patron , ce neuneu n’ ayant pas de couilles pour émarger 
    à la liberté d’entreprendre  , ce neuneu qui continue jour après jour à se 
    faire mettre , je dis :

    Soit vous continuez de vous faire mettre et vous êtes content .

    Soit vous changez de vie et vous faites quelque chose pour changer de vie .

    Ou  , si vous voulez bien  allez au bureau de réclamation des gens pas 
    bien dans leur peau et qui savent pas ce qu’ ils veulent . 

    C’ est à gauche premier bureau chambre 7 

    Et faites nous pas chier avec votre maladie .

    Bonne nuit  Monsieur Tonimarius .



    • Le421 Le421 24 janvier 2016 20:31

      @rocla+
      Vous, si on vous enlève les histoires de cul, couilles et autre pratiques anales, je pense que vous allez vous ennuyer...
      Remarquez, ça colore le paysage.


    • rocla+ rocla+ 24 janvier 2016 20:36

      @Le421


      L’ ironie c ’est rigolo , et je dirais même plus , c’ est rigolo ,
      la question est de savoir à quel endroit il y a le mot cul  le mot couilles et 
      autres pratiques  anales  dans mon commentaire à Tonimarius . 

      Sinon , comme dit plus haut l’ ironie c’ est rigolo .




    • tonimarus45 24 janvier 2016 20:39

      @rocla+— bonjour—si il y a quelqu’un sur ce fil qui s’est plain d’etre malade ??? ce n’est surement pas moi mais peut etre vous ??? dont le cas semble relever de psychaitrie
       Comme je vous l’ai deja dit il n’y a qu’a lire vos posts depuis que vous ecriviez sur le pseudo « haddock » pour s« apercevoir que vous etes un »menteur compulsif« et un »affabulateur« 

       »«  »Soit vous changez de vie«  »« dites vous surtout quand quelqu’un vous a fait la courte echelle(aide) comme vous l’avez ecrit au tout debut sous »haddock"
      Quand a moi si j’interviens ce n’est surement pas pour moi dont la carriere, la remuneration quand je travaillais et mon niveau de retraite actuelle vous fairez baver

    • rocla+ rocla+ 24 janvier 2016 20:39

      En fait oui , il y a le mot couilles dans le commentaire , mais c’ est pour 

      signaler le manque de testicules du sieur en question . 

      Un mec qui en a , des couilles , ne se plaint pas d’ être exploité et en 
      même temps  continue de rester à se faire exploiter . 

    • tonimarus45 24 janvier 2016 20:44

      @rocla+bonjour— comme vous semblez ne pas l’avoir lu je reposte

      «  »"@rocla+— bonjour- Je suis vos elucubrations depuis que vous postiez avec votre pseudo ’haddock« et comme je vous considere comme un » menteur compulsif« (j’en ai garde les preuves ; ne m’obligez pas a vous aider a vous souvenir ce que vous ecriviez (au besoin en copie colle)

      Je vous rappellerais quand meme comme vous l’aviez ecrit que peux apres votre regiment si vous avez pu prendre ou creer une boulangerie c’est GRACE A DE L’AIDE.Tant mieux pour vous mais peut etre d’autres qui auraient bien voulu ne l’ont pas pu, car sans aides

      Ceci dit sans vous rappeler votre episode des chichis au camping de palavas il serait bien que vous arretiez d’affabuler avec votre »« »multinationale boulangerie« »
      Pour finir je vous conseille de vous preoccuper de balayer devant la porte de votre proffession qui vend 80 pour cent des patisseries industrielle au prix de la patisserie artisanale et presque pareil pour les sandwichs.Sur la cinq a 15h40 un reportage« le beurre et l’argent du beurre’ » etait tres explicite a ce sujet. Alors contentez vous de parler des metiers que vous connaissez et de grace lors que vous copiez un sujet comme celui sur « edf » ayez L’HONNETETE de dire que c’est un copie colle du merdia « le point » bien connu pout sa defense du patronat et de l’ultra liberalisme
      Je terminerais ,puisque vous m’interpellez a ce sujet, que quand j’interviens, ce n’est surement pas pour moi car bien que faisant parti des ouvriers que vous meprisez tant, je n’ai pas a me plaindre( si vous voulez des precisions priere de les demander).



    • rocla+ rocla+ 24 janvier 2016 20:46

      @tonimarus45


      Vous êtes à la retraite ? 

      Vous avez un niveau de retraite qui me ferait baver ? 

      Dites moi tout , quel est votre niveau de retraite  ? 





    • tonimarus45 25 janvier 2016 18:05

      @rocla+— Contentez vous de savoir que quand j’interviens sur ago ce n’est surement pas pour moi mais pour ceux qui sont souvent dans la detresse.Je pense avoir une certaine humanite , un peu d’empathie envers ceux que la vie n’a pas favorise et surtout de la dignite, ce qui vous manque totalement, c’est pourquoi pour faire court je vous qualifie de « dechet d’humanite »« mais cela je vous l’avais deja dit. Je vous avais conseille de faire lire vos posts a vos proches bien sur sans dire qu’il s’agit de vous et voir leur reaction.Si vous avez besoin d’aide je vous conseillerais certains »posts« venant de vous, pas piques des vers comme on dit communement 

      Quand meme une confidence ; lorsque au tout debut vous postiez sous le pseudo »haddock« , devant tant de »degueulasserie" j’ai cru que cela etait du deuxieme degre ; mais bien vite il m’a fallu dechanter c’etait bien du premier degre

  • Le421 Le421 24 janvier 2016 20:17

    ils ont aussi créé beaucoup d’emplois car l’appareil de manutention sur pneus qui monte les tuiles au niveau du toit sans mobiliser deux « gros bras » à longueur de journée avec une corde et un seau, il a quand même fallu le fabriquer.

    Combien de machines vendues fabriquées par combien de personnes ??
    5000 pour 100 personnes à la fabrication ? C’est souvent pire comme ratio.

    Les 5000 machines ont sucré 10.000 emplois et donné du travail à 100.

    Je vous apprends quelque chose ?
    Non.

    Présentation caricaturale ? Disons simplifiée, vulgarisée...

    Par contre, je remarque que les champions des calculs mirobolants et autre architectes cosmiques spécialiste en tirage de plan sur comète ne font que deux choses.
    Se contredire en permanence les uns et les autres.
    Bien se garder un plaçou au chaud et passer à la télé de temps en temps.
    Pendant ce temps là, pépère trime au boulot pour des clopinettes.

    Les champions de l’économie n’ont jamais su ce qu’était une ampoule aux mains...

    Maintenant, vous allez me dire que celui qui cherche du boulot il en trouve, j’entends ça tous les jours à la Brasserie des Sports, surtout vers 12H30.
    Ben non.
    Du boulot pour tout le monde, c’est fini et bien fini.

    Mais évidemment, je ne suis pas un grand expert.
    Mais j’ai de bons yeux.


    • oncle archibald 25 janvier 2016 10:34

      @Le421 : vous voudriez nous expliquer que « le bon vieux temps » c’était celui des mineurs de fond qui faisaient tomber le charbon sur leurs gueules noires pendant que leur fils de 12 ans le ramassait pour en charger les wagonnets tirés par un cheval qui avait son écurie au fond de la mine ? Allez faire un tour au musée de la mine à Lewarde vous verrez qu’on aurait tort de se plaindre de la mécanisation des taches ....

      Mais au bout de ce processus il y a la logique implacable de Spartacus : avec la robotisation ce sont les machines qui font le boulot, ce sont les investisseurs qui achètent les machines de production, il est donc logique que ce soient les investisseurs qui empochent les bénéfices.

      Il faudra bien comprendre un jour que les « emplois de masse », y compris dans le travail « intellectuel » c’est fini. Rappelez vous, dans les années 50, il y avait des armées de petits comptables dans les banques qui faisaient les opérations de compte à la main, les OS du travail intellectuel en quelque sorte .... zéro zéro zéro zéro ... je pose zéro et je retiens zéro ... Des colonnes de chiffres interminables additionnées à la main ! On ne trouverait plus personne pour faire ce boulot sans se tromper plus que de raison !

      A mon avis c’est vers de petites structures fonctionnant en SCOP que l’on pourrait trouver un équilibre et une indispensable satisfaction morale des travailleurs. Idem pour l’agriculture : des organisations ou le producteur assume aussi la transformation et la vente pour aller directement au contact des acheteurs. D’ailleurs le fait que Spartacus ne supporte ni les SCOP ni probablement les coopératives agricoles, est plutôt bon signe.


    • oncle archibald 25 janvier 2016 10:46

      @Le421 "vous allez me dire que celui qui cherche du boulot il en trouve, j’entends ça tous les jours à la Brasserie des Sports, surtout vers 12H30« 

      Ben il n’en trouve pas forcement mais en revanche ce qui est vrai c’est qu’il y a quand même des offres d’emploi, que se présentent pour une offre un nombre pléthorique de prétendants, et que parmi ceux ci il y en a qui arrivent dégoutés d’avance tandis que d’autres arrivent hypermotivés ... En règle générale c’est en choisissant parmi les seconds que le poste est pourvu.

      Ma soeur qui est dans le grand age et observe ses nombreux petits enfants qui arrivent sur le marché du travail très motivés me dit même que c’est plutôt plus facile qu’avant car il y a moins de concurrence pour ceux qui veulent vraiment le boulot. Que déjà quand tu ne vas pas à l’entretien d’embauche avec un look style »Gaston Lagaffe" tu attires l’attention, que si en plus ta première question n’est pas de savoir si on a le vendredi après midi de libre et si on pourra avoir le mois d’Août entier dès cette année, tu marques encore des points, bref ..

      Elle exagère un peu sans doute mais il y a certainement aussi du vrai dans ce qu’elle dit ... Si tu vas à l’entretien d’embauche en étant sûr de ne pas avoir le boulot, et en tendant d’entrée ton papier à faire viser pour continuer à toucher tes allocs de chômage, tu ne donnes pas à l’employeur le sentiment que tu souhaite travailler chez lui et peut être même pas travailler du tout .. il en tire la conclusion qui s’impose.


    • Le421 Le421 25 janvier 2016 18:19

      @oncle archibald
      vous voudriez nous expliquer que « le bon vieux temps » c’était celui des mineurs de fond qui faisaient tomber le charbon sur leurs gueules noires...

      Ah non !! Sûrement pas...

      J’ai toujours considéré le progrès comme un bienfait. Je le dis, je l’écrit et je le pense.
      Ce qui est négatif, c’est la gestion que l’on en fait.

      Si le progrès mène au THF, ce n’est pas de la faute des machines mais bien de ceux qui spéculent en les utilisant.
      Par exemple...


    • Le421 Le421 25 janvier 2016 18:21

      @oncle archibald
      En effet, quel argument peut-on opposer au fait que l’on dise que les machines, et c’est un bien indiscutable, remplacent et optimisent de façon évidente le travail des hommes...

      Je vous remets cette phrase que vous avez du zapper.
      Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit.


Réagir