mardi 28 mars - par Christelle Néant

Alexandre Zakhartchenko - Il n’y a pas de place pour les traîtres comme Ianoukovytch dans le Donbass

Le chef de la République Populaire de Donetsk, Alexandre Zakhartchenko, a commenté les articles de certains médias sur les plans de retour dans le Donbass de l'ancienne élite politique ukrainienne, et a aussi évalué les commentaires négatifs des habitants de Donetsk concernant cette nouvelle, lors de la conférence de presse du 27 mars.

« La négativité sur les réseaux sociaux, comme réponse des habitants de la République Populaire de Donetsk à cette nouvelle, est une réaction normale de personnes normales.

De fait, Ianoukovytch est le président actuel de l'Ukraine. Il n'a pas remis son pouvoir, il n'y a pas eu d'élections normales, et tout ce qui a eu lieu pendant son exil et sa fuite, est une prise illégale du pouvoir. Mais je voudrais éclaircir les choses une fois pour toutes : Ianoukovytch n'a aucun lien avec tout ce qui concerne la République Populaire de Donetsk.

Qu'il ait été le président ou qu'il le soit de nouveau à l'avenir, on s'en fiche. Où était le président le 26 mai 2014 ? Et lors de l'assaut sur Debaltsevo ? D'abord il était à Kharkov, puis il s'est enfui en Russie. Le président n'était pas avec son peuple ! Et cela s'applique à tous : Ianoukovytch, Azarov, Klimenko, Arbouzov, mon homonyme Zakhartchenko et d'autres. Je suggère d'ajouter ces personnes à la liste de ceux qui sont interdits d'entrée en République Populaire de Donetsk. Nous n'avons rien à faire avec les traîtres !

Si cela concernait le fait que Ianoukovytch apparaisse bientôt à Kiev, nous nous serions assis pour en discuter. Pour Ianoukovytch, Kiev est le point dont il s'est enfui et le point où il doit retourner. Qu'est ce que cela a à voir avec Donetsk ? Le président n'a pas été renversé d'ici, sa voiture n'a pas été la cible de tirs à Donetsk, il n'y a pas eu de pneus brûlés près de ses fenêtres. Si Ianoukovytch avait agi avec sagesse en 2013-2014 : il n'aurait même pas été nécessaire de demander l'aide militaire de la fédération de Russie, il aurait simplement suffi de donner des armes aux gens du Donbass, et alors il n'y aurait pas eu de guerre.

Nous aurions dispersé le Maïdan en deux heures. Nous aurions réussi à éviter les dizaines de milliers de morts de ces trois dernières années. En tant que président normal il devait comprendre ce qu'il risquait, des milliers de vies de citoyens, la destruction de l'économie, et de manière générale le destin du pays. Au lieu d'agir, il s'est enfui en Russie comme un lâche, et maintenant il veut revenir  ? Pas chez nous. Il y a Kharkov, Kiev …. Nous pouvons faire une collecte pour lui acheter un ticket s'il n'a pas d'argent, » a déclaré le chef de la République Populaire de Donetsk.

Source : Site officiel du chef de la RPD Alexandre Zakhartchenko

Agence DONi News / Traduction officielle par Christelle Néant

Note de la traductrice : Cette déclaration fait suite à la publication par des médias ukrainiens d'un plan d'action de règlement du conflit dans l'est de l'Ukraine élaboré par Paul Manafort, l'ex-conseiller de Ianoukovytch, prévoyant que ce dernier retournerait en Ukraine en tant que gouverneur de la RPD et de la RPL.



44 réactions


  • Hecetuye howahkan howahkan 28 mars 18:29

    Salut, je ne peux que reprendre la fin

    Si Ianoukovytch avait agi avec sagesse en 2013-2014 : il n’aurait même pas été nécessaire de demander l’aide militaire de la fédération de Russie, il aurait simplement suffi de donner des armes aux gens du Donbass, et alors il n’y aurait pas eu de guerre.

    Nous aurions dispersé le Maïdan en deux heures. Nous aurions réussi à éviter les dizaines de milliers de morts de ces trois dernières années. En tant que président normal il devait comprendre ce qu’il risquait, des milliers de vies de citoyens, la destruction de l’économie, et de manière générale le destin du pays. Au lieu d’agir, il s’est enfui en Russie comme un lâche, et maintenant il veut revenir  ? Pas chez nous. Il y a Kharkov, Kiev …. Nous pouvons faire une collecte pour lui acheter un ticket s’il n’a pas d’argent, » a déclaré le chef de la République Populaire de Donetsk.


  • sarcastelle 28 mars 22:11

    Nous aurions dispersé le Maïdan en deux heures

    .
    Eh oui ! Une répression fasciste pas faite, c’est une occasion historique manquée ! 

    • Christelle Néant Christelle Néant 28 mars 22:40

      @sarcastelle
      Répression fasciste tout de suite.... Comme si les mecs du Maïdan étaient des anges innocents... Les mecs balançaient des cocktails Molotov sur les Berkout, sans parler des snipers qui leur tiraient dessus... Faire cesser ce massacre çà aurait été loin d’être une répression fasciste.


    • Mychris Mychris 29 mars 09:34

      De manière officielle : 1127 policiers et Berkut ont subi des dommages corporels. De ce total, 196 ont reçu des blessures par arme à feu, 7 Berkut et 10 policiers ont été tués.

      Du coté des manifestants on dénombre : plus de 9000 blessés et 102 morts.


    • Christelle Néant Christelle Néant 29 mars 09:48

      @sarcastelle
      18 morts côté policiers, statistiques données après le Maidan par les nouvelles autorités (« As of 2 March, The Ministry of Internal Affairs reported 18 police-officer fatalities related to the conflict. » https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_people_killed_during_Euromaidan#Police_officers.27_deaths), donc fiabilité nulle


    • Mychris Mychris 29 mars 10:04


      les 102 morts coté manifestants sont sans doute peu fiable également dans l’univers révisionniste de Christelle)


    • roman_garev 29 mars 11:21

      @Mychris
      Mais combien de ces 102 morts l’ont été grâce aux snipers du type Ivan Boubentchik et ses amis nazis qui tiraient dans le dos de manifestants avec le même plaisir sadique qu’à celui des Berkut ?


      Regarder la vidéo.

    • Christelle Néant Christelle Néant 29 mars 12:57

      @roman_garev
      Et combien de ces 102 morts ont été comptés d’une façon différente de celle des Berkouts. Entre autre un mort de crise cardiaque alors qu’un Berkout mort de la même chose n’a pas été compté. Un autre manifestant est mort d’une pneumonie à Ivano-Frankovsk, un qui se serait suicidé en se jetant dans la rivière, un qui est mort à Donetsk, et j’en passe ont été comptés et présentés comme des victimes des Berkouts et de Ianoukovytch... Sans compter ceux qui sont comptés là dedans après avoir été kidnappés et retrouvés morts par après mais pas sur la place du Maïdan (et qui ont pu être kidnappés par n’importe qui, y compris les nazis de Pravyi Sektor). 
      Dans les morts identifiés ici j’ai dénombré 44 morts de tirs de snipers ou de tirs dans le dos... Autant dire tués par les organisateurs du Maïdan. Sans compter ceux où l’origine du tir n’est pas spécifié.
      https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_people_killed_during_Euromaidan#Identified_deaths


    • Mychris Mychris 29 mars 13:28

      @roman_garev

      Pour avoir été sur place durant les événement, et je précise bien sur place durant et pas après pour constater les dégâts comme certains.

      Je vous réaffirme ici que la majorité des manifestants étaient pacifistes jusqu’au moment où les Berkut ont chargé et allégrement matraqué, et dès lors, le mouvement s’est radicalisé. Le Secteur Droit a utilisé cet événement pour prendre pouvoir dans la rue.

      J’ai une très belle vidéo montrant un Berkut tirer à balle réelle sur la foule.
      J’ai aussi une vidéo montrant un policier se retrouvant isolé se faire littéralement lynché par 7 ou 8 nationalistes.

      Quand aux snipers je ne sais pas. Votre vidéo est cependant édifiante.

      En voulant défendre mon caméraman j’ai été arrêté et frappé par la police de Yanukowitch.
      Je vous montrerai bien les milliers de photos et vidéos que j’ai PERSONNELLEMENT faits.
      Ma famille vivant en Ukraine vous comprendrez que je ne peux pas le faire ici.

      Quand au prisonniers politique, les fameux terroristes de Christelle, je connais depuis des années Roman Souchtchenko accusé par le Kremlin espionnage.

      Il est bel et bien en prison de manière arbitraire et sans preuve.
      Accrédité auprès du Quai d’Orsay il a réalisé une centaine de reportages et d’interview en France y compris le miens !

      Le simple fait de l’accuser d’espionnage serait hilarant si cela n’était pas tragique.


    • Dom66 Dom66 29 mars 14:35

      @Mychris

      Avez-vous été indigné par la guerre en Ukraine orchestrée par les USA ?

      Les nombreux morts dans le Dombass ?


      Crime à Odessa


      http://www.voltairenet.org/article183660.html

       


      https://www.youtube.com/watch?v=uid6k1wjPQg

       

      https://www.youtube.com/watch?v=27YweIFiDfk#t=45

       

      Ukraine  : on a oublié de vous montrer... 2] Le choc des photos – Les néo-nazis de Maïdan


    • anna anna 29 mars 14:37

      @Mychris
      «  Je vous réaffirme ici que la majorité des manifestants étaient pacifistes ... »


      pffff  la belle affaire !
      C’est toujours comme ça ! C’est partout comme ça !
      En Ukraine en 2004 durant la première révolution orange, en Égypte, en Libye, en Syrie, en Ukraine en 2014 durant la deuxième révolution orange...etc
      C’est le même logiciel (made in USA) avec des gens « pacifistes » partout :


      Votre majorité des gens « pacifistes » n’a pas vu les drapeaux de Svoboda et Pravii Sector sur Maidan ? Ils ne savaient pas ce que signifient ses drapeaux ? Même a la télé française on les a vu...



    • Christelle Néant Christelle Néant 29 mars 14:52

      @Mychris
      « J’ai des preuves mais je peux pas vous les montrer »... Tiens çà me rappelle les USA cette méthode. C’est surtout que si vous les publiez votre véritable identité sera facile à retracer et donc vos liens réels avec tout ce sac de crotales ukrainiens risque d’apparaître et de saper votre rhétorique pseudo neutre dans les commentaires d’Avox.
      Concernant votre ami, sachant que ce monsieur est défendu par des gens comme Galia Ackerman (russophobe acharnée et la mère de Elena Volochine qui a pondu ce fake reportage sur le Donbass), pas besoin de demander de quel camp il est, ni quel genre de journaliste il est, ni vous d’ailleurs pour le défendre avec les mêmes arguments que cette chère Galia...
      Et pour votre gouverne oui il y a des journalistes qui jouent les espions, c’est avec le personnel humanitaire et celui des organisations genre OSCE et ONU les meilleures couvertures pour ce métier. On en a débusqué un paquet ici sous ce genre de déguisement. Qu’il soit accrédité par le Quai d’Orsay ou par le Vatican cela ne changerait rien à cela.


    • Mychris Mychris 29 mars 15:14

      @Christelle Néant

      Je vous propose une entrevue sans problème avec une personne de confiance de votre choix que nous pourrions mettre en place rapidement.
      « « J’ai des preuves mais je peux pas vous les montrer »... Tiens çà me rappelle les USA cette méthode »
      Dmitri Peskov :
      https://fr.sputniknews.com/russie/201703271030639124-kremlin-manifestation-moscou/
      Édifiant non ? Il a des preuves mais il choisi de ne pas les monter.

      "C’est surtout que si vous les publiez votre véritable identité sera facile à retracer et donc vos liens réels avec tout ce sac de crotales ukrainiens risque d’apparaître et de saper votre rhétorique pseudo neutre dans les commentaires d’Avox. « 

      Accusation sans preuve et à caractère diffamatoire (Soviet, soviet quand tu nous tiens). Vouloir protéger sa famille contre des intimidations du FSB voir pire, c’est donc répréhensible.

       »Concernant votre ami, sachant que ce monsieur est défendu par des gens comme Galia Ackerman (russophobe acharnée et la mère de Elena Volochine qui a pondu ce fake reportage sur le Donbass), pas besoin de demander de quel camp il est, ni quel genre de journaliste il est, ni vous d’ailleurs pour le défendre avec les mêmes arguments que cette chère Galia... "

      le fait que Roman soit défendu par Ackerman justifie son arrestation selon-vous ? Et qu’en bien même d’être dans un camp différent du pouvoir en place justifie également sa détention ?
      Vous m’effrayez Christelle....


    • Christelle Néant Christelle Néant 29 mars 15:56

      @Mychris
      Concernant Peskov il y a une instruction en cours. Le secret de l’instruction cela ne vous dit rien ? Vous par contre n’êtes pas dans ce cas. Donc de nouveau tentative de noyer le poisson en comparant ce qui n’est pas comparable.
      Pour la suite, aucune diffamation de ma part je sais faire 1+1=2. Votre rhétorique, et vos liens en disent long sur qui vous êtes et dans quel milieu vous évoluez. C’est de la déduction et de la logique pure. Pas besoin de m’accuser, vous sans preuve aucune, d’avoir été formée par le FSB. FSB d’ailleurs dont les méthodes sont loin d’être celles du SBU. C’est pas le KGB...
      Ce qui justifie l’arrestation de ce monsieur c’est ses actes. Donc arrêtez de digresser sur mes déductions qui ne font que confirmer les liens douteux de ce monsieur avec des personnes qui sont systématiquement liées à des corrompus et des criminels que l’Occident présente comme des victimes. Point.


    • Mychris Mychris 29 mars 16:18

      @Christelle Néant

      "Ce qui justifie l’arrestation de ce monsieur c’est ses actes. Donc arrêtez de digresser sur mes déductions qui ne font que confirmer les liens douteux de ce monsieur avec des personnes qui sont systématiquement liées à des corrompus et des criminels que l’Occident présente comme des victimes. Point."

      Quels actes ? des liens, des preuves svp


    • Christelle Néant Christelle Néant 29 mars 16:24

      @Mychris
      Décidément vous et le secret de l’instruction ça fait 15... La Russie ne se serait pas permise d’arrêter un citoyen étranger (encore plus Ukrainien) en sachant que cela générerait un énorme scandale si elle n’avait pas des éléments solides contre cette personne. On est plus à l’époque de l’URSS.


    • Mychris Mychris 29 mars 16:34

      @anna

      Bonjour Anne vous étiez donc sur le Maidan en novembre 2013 ?
      Que Svoboda soit présent c’est un fait.
      Seulement, en effet la manif était pacifique. Ne vous en déplaise.

      D’ailleurs la révolution Orange puisqu’on en parle n’a fait qu’une victime : Guéorgui Kirpa.
      Leonid Koutchma n’a pas lancé à l’époque les OMON sur les manifestants.


    • JP94 29 mars 17:09

      @anna

      C’est le genre de pacifistes qui vous flingue si jamais vous prétendez qu’il ne l’est pas.
      On peut constater rien que dans les lignes ici,sur internet, loin de Kiev, dans le virtuel, toute la vindicte, la haine véhiculée par les pro-Maïdan, et stratégie typiquement US, retourner les accusations : les images parlent d’elles-mêmes : ces gens sont des fachos, ils en ont les méthodes, en arborent les insignes,, réhabilitent des fachos notoires comme Bandera... mais vont hurler à la face qu’ils sont des pacifistes, qu’il ne peut s’agir en aucun cas d’un coup d’Etat fasciste orchestré par les Etats-unis... ( le temps qu’on ouvre leurs archives, ils ont le temps de continuer, mais on le saura, comme par exemple pour la Syrie des dossiers déclassifiés montrent que l’intervention US était prévue depuis ... 1986 !).
      Ils n’évoquent pas non plus des jeunes Criméens qui étaient allés voir le Maïdan, ont vu les violences et se sont dépêchés de rentrer en Crimée : mais leurs nombreux cars ont été interceptés par les bandes fascistes ukrainiennes, qui ont filtré les Russophones et Ukrainophones et ont liquidé - de façon certainement pacifique, nous avons ici des gens qui ont de la famille à Kiev et nous le certifieront la main sur le coeur - tous ces pauvres jeunes s’ils étaient incapables de parler ukrainien. Un massacre de civils innocents.
      Evidemment, en Crimée, par contre, on l’a su et ça explique le référendum unanime.

      Sinon ces drapeaux à l’effigie du Trident ( Trizub fasciste) et de l’UE mêlés, c’est très clair mais ce genre d’image est censuré sur nos ondes, forcément. On notera qu’ils ne disputent pas du tout.

      Et le corollaire ce sont les images que vous transmettez avec la tenue du catalogue de la CIA arabe-anglais pour les jeunes payés et formés en vue des coups d’Etat de diverses couleurs...

    • anna anna 29 mars 17:18

      @Mychris
      Ne vous en déplaise, une manifestation sur Maidan avec les drapeaux de Svoboda et de Pravii Sector, et les gentils gens qui sursautent et qui crient  « Moskaliakou na guiliakou » ne peut pas être considérer comme pacifique, ni être présenter par un homme honnête comme pacifique !

      Pour ceux qui ne parlent pas ukrainien, j’explique :
      c’est comme faire une manifestation « pacifique » avec des drapeaux nazi et crier pacifiquement - « les arabes dehors » oui « les noirs, on va les pendre » ou « les chinois, la corde au coup, vous attend »

      Appeler une manif pareille, une manif « pacifique », n’en déplaise a vous, c’est du NON-SENS 
      Et vous, vous êtes malhonnête 
       

    • anna anna 29 mars 17:20

      @JP94
      Absolument !


    • Mychris Mychris 29 mars 17:21

      @JP94

      Je n’ai jamais vu un tel amoncellement d’âneries

      Un exemple ?
      Le Tryzub (trident en ukrainien), se retrouve au Moyen-âge sur les monnaies frappées, les sceaux et le fronton des édifices. On ne sait pas si ce symbole était une arme, ou bien un symbole païen remontant à l’époque pré-slave.

      "Ils n’évoquent pas non plus des jeunes Criméens qui étaient allés voir le Maïdan, ont vu les violences et se sont dépêchés de rentrer en Crimée : mais leurs nombreux cars ont été interceptés par les bandes fascistes ukrainiennes, qui ont filtré les Russophones et Ukrainophones et ont liquidé"

      Pardon ?
      Seriez-vous un lanceur de rumeurs ?


    • Mychris Mychris 29 mars 17:26

      @anna

      Et vous vous êtes hystérique, prenez vos pilules)


    • JP94 29 mars 17:26

      @Dom66

      Il y a le livre de Stephen Lendman, paru chez Delga :Ukraine, le coup d’Etat fasciste organisé par les Etats-unis, et c’est un ouvrage universitaire. 

      ça peut vous intéresser. 

      Mais Mychris,étant dans la provocation, est-ce utile de lui répondre ? 

      La liberté de l’Ukraine passait par le massacre de la Maison des Syndicats, la terreur, l’Ukraine offerte aux bandes fascistes, Svoboda, l’ex Parti national socialiste d’Ukraine, ça veut bien dire liberté , non ? donc bien entendu qu’ils étaient du côté de la Démocratie européenne, et c’est même le nec plus ultra , car les fascistes y font un bien meilleur score qu’en France, en Hollande, à Anvers ou dans les Flandres, etc ...Il faut se faire une raison, il nous l’a dit, ces manifestants étaient mus par les aspirations démocratiques et la non violence, quitte à utiliser des cocktails molotov, des barres de fer, des chaînes, des fusils pour ceux qui’ s’opposeraient à cette démocratie européenne . 

    • anna anna 29 mars 17:27

      @Mychris
      Ce n’est pas la rumeur, regardez cette vidéo :


    • anna anna 29 mars 17:31

      @Mychris
      Patient , rentrez dans votre cellule, l’infirmière vous attend


    • Christelle Néant Christelle Néant 29 mars 18:04

      @JP94 et @anna
      Vous avez parfaitement démontré qu’il n’y a aucune « polémique constructive » avec Mychris, qui n’est bien là que pour essayer de blanchir les nazis ukrainiens. Parce que pour nier le massacre de Khorsun, qui plus que prouvé et avéré, c’est que sa neutralité c’est du foutage de gueule. Fin de toute discussion avec ce monsieur pour ma part. J’ai mieux à faire de mon temps.


    • Mychris Mychris 29 mars 18:09

      @anna

      https://www.youtube.com/watch?v=QDXO421qgX0&feature=youtu.be&t=868

      voici Oksana Medieva de Simferopol qui déclare le 3 mars 2014 qu’il n’y eu aucun tué.


    • Christelle Néant Christelle Néant 29 mars 19:39

      @anna
      Pour compléter vos dires et montrer qu’il y a bien plus qu’un témoignage qui prouve cette tragédie :
      https://youtu.be/loKajkXoTBU


    • Dom66 Dom66 29 mars 22:23

      @Mychris

      Bonsoir,

      " Le Tryzub (trident en ukrainien), se retrouve au Moyen-âge sur les monnaies"

      si vous allez chercher aussi loin je peux vous rétorquer ceci : La croix gammée nazi.

      Les premières représentations de ce symbole ont été retrouvées en Mésopotamie et en Elam, et datées de 2500 à 3000 ans av. J.-C. Sa diffusion passe par la Méditerranée jusqu’à atteindre le Nord de l’Europe durant l’âge du fer. Au IVe siècle av. J.-C., elle aurait gagné l’Inde, et au siècle suivant la Chine.

      Et puis aussi veuillez regarder l’insigne de la 2e division SS Das Reich et dites moi si vous ne trouvez pas une legère ressemblance avec les drapeaux et insignes des nazis de Kiev.

      Merci pour la réponse.


    • Dom66 Dom66 29 mars 22:27

      @JP94
      Merci de l’info

       smiley


    • Doume65 29 mars 22:56

      @Mychris
      « J’ai une très belle vidéo montrant un Berkut tirer à balle réelle sur la foule. »

      Et tu la gardes pour toi !


    • Mychris Mychris 30 mars 12:42

      @Dom66

      Bonjour,
      "Et puis aussi veuillez regarder l’insigne de la 2e division SS Das Reich et dites moi si vous ne trouvez pas une legère ressemblance avec les drapeaux et insignes des nazis de Kiev."

      Évidement, il n’y a pas seulement une ressemblance mais également une idéologie derrière les nationalistes du bataillon Azov.
      Ils sont ouvertement néo-nazi et revendique leur anti-russitude.
      C’est la gangrène de l’Ukraine et j’en suis conscient. 


    • Mychris Mychris 30 mars 13:00

      @Doume65

      En cherchant un peu sur internet on trouve facilement,

      voila une video montrant les violences des 2 cotés.
      https://www.youtube.com/watch?v=B4ByUdeLQJE


  • roman_garev 29 mars 11:32

    À admirer le camps des pionniers « Droujba » (camp pour les enfants en vacances) à Tchassov Iar dans la partie du Donbass occupée par les « libérateurs »-punisseurs volontaires.

    La seule photo en pleines couleurs montre ce camp avant l’arrivée des libérateurs qui ont soit détruit, soit pillé les meubles , les jouets, la vaisselle, le linge... La seule chose qu’ils ont laissé dans les ruines du camp, c’est les tas de seringues...
    Gloire à l’Ukraine !

    • zygzornifle zygzornifle 29 mars 13:12

      @roman_garev


       faut vite les faire rentrer dans l’UE avec la Turquie ..... 

  • zygzornifle zygzornifle 29 mars 13:11
    Il n’y a pas de place pour les traîtres comme Ianoukovytch dans le Donbass..... Pas grave on a de la place chez les LR et les PS , les traîtres nous on les vénère ....

  • malitourne malitourne 29 mars 15:35

    Je comprends le message de Zakhartchenko, après ce que le peuple de Donetsk et de Lugansk a enduré et continue de subir. Mais si ianoukovitchn’est pas le bienvenu, ce qui est compréhensible également, ca signifie alors une secéssion inévitable de ces 2 républiques. Qu’en pensez vous Christelle ?


  • JP94 29 mars 17:45

    Apparemment, on n’a pas évoqué ici des infos concernant l’Ukraine mais se passant à Paris.


    Pourtant s’est tenu à l’INALCO scandaleusement un colloque sur l’Ukraine organisé par les Banderistes, notamment le fasciste ukrainien Vyatrovych ( qui n’est même pas historien).

    Ceci avec l’aval des institutions universitaires françaises ! 

    Des universitaires n’adhérant pas aux thèses fascistes, mais bien naïfs, ont cru bon d’y aller - cautionnant de facto ce colloque - nos fachos se sont bien réjouis. Ils escomptaient dénoncer, paraît-il, les mensonges des organisateurs et invités ( invitée d’honneur et co-organisatrise, Annette Wievorka).

    Le thème était explicité comme tel : « balayer les malentendus entre Juifs et Ukrainiens », tous les deux ayant été victimes du bolchévisme - le cas des judéo-bolchéviques les mettant du côté bolchévique. Donc pas de pogroms de Bandera qui était en fait un ami des Juifs, qu’il a voulu sauver. S’il y a eu quelques Juifs tués, c’est un peu de leur faute ( de celle de leurs compères Judéo-bolchéviques, après on avait du mal à distinguer, et puis c’est le fait d’individus isolés, indisciplinés.Le bandérisme n’a jamais été antisémite, tout ça c’est de la propagande soviétique« .

    Après ce colloque honteux pour nos institutions, nos universitaires avaient promis de réagir très vivement , de le dénoncer urbi et orbi, car ils n’ont pas pu en placer une devant une assemblée de fanatiques. ( Alexandre Werth et Annette Wievorka, par contre, assument totalement leur présence auprès des bandéristes et vont continuer de collaborer, partageant leurs thèses).

    Mais on attend toujours...

    Noter que le premier compte-rendu a été rédigé en anglais alors que le colloque était en France,et en français. ( rédigé par une universitaire qui y est allée, croyant »en placer une".)

    Une pétition avait été lancée pour le dénoncer par d’autres universitaires, contre ce colloque.

    l’historienne Annie Lacroix-Riz avait quant à elle appelé ses collègues à se mobiliser face à de telles initiatives et ne pas jouer le jeu des Vyatrovych .

    • Christelle Néant Christelle Néant 29 mars 18:06

      @JP94
      Nous avions publié l’article d’un lecteur à ce sujet, mais comme l’article n’était pas de moi je ne l’ai pas publié ici : https://dnipress.com/fr/posts/un-revisionniste-ukrainien-invite-par-luniversite-pantheon-assas/


    • roman_garev 29 mars 22:11

      @JP94
      « Le bandérisme n’a jamais été antisémite... » dixit leur Goebbels de nos jours.


      Vraiment, ce tribu rural arriéré des bandéristes, serfs éternels des Polonais, n’étaient jamais et ne sont pas QUE antisémites. Ils sont anti-tout-ce-qui-les-entoure : anti-polonais, anti-hongrois, anti-sémites, anti-slovaques, anti-russes et surtout anti-ukrainiens lorsque ceux-ci ne se déclarent pas en hâte admirateurs de Bandera... 

    • JP94 29 mars 22:23

      @Christelle Néant
      Merci, l’affaire n’est pas terminée et les réactions publiques, on les attend encore ! 

      Ils ont été plus rapides à se rendre à ce colloque qui promeut le bandérisme auprès de ses ex-victimes... enfin de certains historiens qui s’en réclament et qui marchent ! 

      Libération a fait un gros article pour faire publicité de ce colloque, en exposant complaisamment toutes ces thèses révisionnistes , mais le décodex du Monde ne s’est pas déclenché... comme c’est bizarre !

    • JP94 29 mars 22:33

      @roman_garev
      Effectivement ils sont anti-tout ce qui les entoure, mais au bout du compte, comme à l’époque, les nationalistes s’entendent.

      Rien de cela ne serait possible si ces bandéristes n’avaient pas leurs bases arrières au Canada et à Washington, car tout cela nécessite de gros moyens.

      Ils ont aussi pour projet de faire casser le non-lieu dont a bénéficié Schwarzbart, l’homme qui a abattu Simon Petlioura en plein Paris en 1926.
      A l’époque, le jury populaire et le tribunal parisien avaient été horrifiés par les crimes abominables et les pogroms relatés par des survivants venus témoigner contre Petlioura.

      Et le geste de Schwarzbart avait été jugé juste.

      Mais les fascistes ne regrettent jamais qu’une chose : ne pas avoir tué plus. 
      Ils ne reviennent jamais sur leurs crimes et le jour venu, ils continueront.

      Le problème est aussi la complaisance à leur égard non seulement de nos gouvernants, mais aussi des institutions universitaires en France. Sans oublier qu’au Canada et aux USA, les bandéristes financent à profusion des bourses pour promouvoir leurs thèses.

Réagir