samedi 10 septembre 2016 - par oscar fortin

Ça passe ou ça casse !

ON N'ENTEND PLUS À RIRE

 

Le président Obama sait très bien que pour le président Poutine le principe de non-intervention dans les Affaires intérieures d’un autre pays est sacré. Il sait également que ce principe doit s’appliquer tout autant en Syrie que dans tout autre pays. Le président Poutine sait, pour sa part, qu’Obama s’octroie le droit d’intervenir dans d’autres pays selon qu’il en juge la pertinence, en tant que leader du monde. C’est dans cet esprit qu’Obama exige le départ de Bachar el Assad de la présidence de l’État syrien pour le remplacer par une opposition, formée et armée par les États-Unis. Ce sont là deux approches aux antipodes l’une de l’autre.

Lors du G-20, récemment réalisé en Chine, ces deux chefs d’État ont eu l’occasion de se rencontrer pour trouver un terrain d’entente en vue de mettre fin au conflit en Syrie, mais aussi en Ukraine. L’heure qu’ils ont pris à échanger n’a pas suffi à trouver un terrain d’entente. M. Obama a demandé, entre autres, à M. Poutine qu’il intervienne auprès du Président Bachar El Assad pour que ce dernier cesse de bombarder et d’attaquer les forces armées de l’opposition syrienne, soutenues par les États-Unis et l’OTAN. On peut également supposer que M. Poutine a demandé au président Obama de s’abstenir de toute intervention en Syrie sans l’accord préalable du président Bachar Al Assad et, par la même occasion, lui rappeler qu’il appartenait au peuple syrien de décider de ses dirigeants.

Cette confrontation entre la Russie de Poutine et les États-Unis d’Obama a ceci de particulier : le soi-disant leader du monde a devant lui, Vladimir Poutine, un autre leader qui a la force de caractère et la puissances des armes pour résister aux pressions de ce dernier. Les sanctions, les menaces, les ultimatums n’arrivent pas à ébranler ce Président qui fait du respect du droit international une référence incontournable à ses engagements internationaux. Les beaux discours n’ont d’écho en lui que dans les décisions prises. Avec Vladimir Poutine, les enrobages sont vite décodés et les objectifs poursuivis, vite mis à nue. 

Vendredi, le 9 septembre, la diplomatie a fait un nouvel effort avec cette rencontre de plus de dix heures entre John Kerry et Sergueï Lavrov. Seul l’avenir nous dira si les décisions prises sont pour gagner du temps et/ou permettre de scruter encore davantage les stratégies de l’adversaire. Ils en sont venus à une entente de cessez-le-feu que le ministre des Affaires extérieures de Russie décrit ainsi :

 "Nous nous sommes entendus sur les régions dans lesquelles nous effectuerons des frappes aériennes. En accord avec les dirigeants syriens, seules les Forces aérospatiales russes et la Force aérienne des États-Unis auront le droit de travailler dans ces régions. En ce qui concerne les Forces armées syriennes, elles opéreront dans d'autres régions non concernées par la coopération russo-américaine",  » 

Il est intéressant de noter le fait que l’intervention des États-Unis, dans le cadre de cet accord, se réalisera avec l’accord du gouvernement syrien. Un accord, en somme, qui respecte le droit et les prérogatives de l’État syrien, seul mandataire du peuple syrien. De part et d’autre, on gagne du temps, mettant de nouveau à l’épreuve les véritables intentions des uns et des autres. On peut être assuré que cette fois, le ravitaillement des terroristes et de l’opposition armée syrienne sera observé de très près. Les interventions concertées des États-Unis avec la Russie seront scrutées à la loupe.

Je soupçonne Vladimir Poutine de vouloir prendre tout son temps pour s’assurer que tous les moyens diplomatiques ont été épuisés et que la guerre à venir frappe là où ça fera vraiment mal à l’adversaire. Il sait que l’humanité entière souffrira d’une telle guerre et, qu’une fois commencée, il n’y aura plus de marche arrière possible. À ce jour, les provocations n’ont pas manqué pour l’entraîner dans cette guerre. Il s’y est résisté, non pas par faiblesse, mais par sens des responsabilités et par détermination à être celui qui demeure maître de son agenda de guerre.

 

Oscar Fortin

Le 10 septembre 2016 



100 réactions


  • Daniel Roux Daniel Roux 10 septembre 2016 12:17

    Je me suis arrêté là.

    « pour le président Poutine le principe de non-intervention dans les Affaires intérieures d’un autre pays est sacré. »

    Juste risible.

    On peut passer son chemin. Encore un article de propagande Poutinolâtre.


    • wesson wesson 10 septembre 2016 13:48

      @Daniel Roux

      En général quand on écrit un truc comme ça, on refile au moins un petit cas exemplaire pour appuyer son propos ... à moins que l’on soit soi-même un propagandiste poutinophobe. 



    • oscar fortin oscar fortin 10 septembre 2016 14:27

      @Daniel Roux : Lorsqu’Obama avait déclaré que ce principe de non intervention dans les affaires intérieures d’un autre pays était sacré pour les États-Unis j’avais alors eu cette réaction :



      Je pense que l’argumentaire vaut toutes les exclamations sans référence fondée sur des faits qui en contredit l’affirmation faite..

    • berry 10 septembre 2016 15:09

      @Daniel Roux
      Il y en avait un qui n’avait pas envie de rigoler au dernier G20, c’était Obama, lorsqu’il regardait Poutine et Erdogan discuter entre eux. La photo parle d’elle-même :
      http://www.armenews.com/article.php3?id_article=131175
       
      Beaucoup de pays sont exaspérés des ambitions hégémoniques des Etats-Unis, de ses guerres et de ses renversements de régimes incessants ; ils se tournent logiquement vers la Russie qui défend sincèrement l’indépendance des états et le multilatéralisme.
      L’Egypte et la Turquie sont les derniers pays à s’être rapprochés du côté russe, ils devraient être suivis par plusieurs pays européens dans les prochaines années.


    • doctorix doctorix 10 septembre 2016 15:10

      @Daniel Roux

      « Je me suis arrêté là. »
      Ce n’est pas une nouveauté : il y a un moment que vous vous êtes arrêté de réfléchir...
      Et vous avez bien raison : vue de votre point de vue, l’Histoire est bien démoralisante.
      Et vous vous êtes planté sur à peu près tout.


    • placide21 10 septembre 2016 19:05

      @Milla
      J’aime bien vous lire, rire me détend.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 2016 19:32

      @Milla
      Tiens, la voix de l’Amérique indispensable ... !


    • chantecler chantecler 11 septembre 2016 07:11

      @Fifi Brind_acier
      Vous parlez à des fantômes ou des commentaires ont été supprimés ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 2016 07:29

      @chantecler
      Je parlais à Milla !


    • chantecler chantecler 11 septembre 2016 07:43

      @Fifi Brind_acier
       smiley


    • Laurent 47 15 septembre 2016 19:47

      @Daniel Roux
      C’est juste de l’humour, ou est-ce que vous êtes vraiment idiot ?
      Parce que comparer Poutine qui ne veut que la paix, à Obama qui ne veut que la guerre et qui ne se rend même pas compte que son pays n’existera plus s’il la déclenche, ça relève d’une totale inconscience, ou d’un asservissement mental incontrôlé aux thèses américaines de maître du monde !
      Allez ! Dîtes-nous que c’était une blague !


    • Charly83 19 septembre 2016 11:58

      @Daniel Roux
      Mais quel abruti celui-là ! Vous le faites exprès ou quoi ? Informez-vous, bordel !!! A moins que vous ne soyez atteint d’une poutinophobie (cache-sexe d’une russophobie) rédhibitoire ??? L’édifice de vos préjugés atlantistes se fissure de toutes parts, ce qui me ravit. Mais je conçois que ça vous ébranle... Par les temps qui courent, ce ne doit pas être facile de soutenir l’Empire.. Je vous plains.


    • tozzzzz 20 septembre 2016 13:00

      @Daniel Roux


      propagande Poutinolâtre.

      de bien grand mot dans ta bouche de cretin.

    • Laurent 47 20 septembre 2016 13:08

      @Daniel Roux
      On ne vient pas sur ce forum pour vendre de la salade ! Pour ça, il y a le marché de Rungis !
      Sur Agoravox, on apporte des arguments vérifiables, on ne se contente pas de répéter bêtement ce que les médias français nous font gober à longueur de temps !
      Alors, quels-sont vos arguments vérifiables, qu’on rigole un bon coup ?
      Puisque vous suggérez de passer son chemin, je vous engage à le faire, pour laisser la place à des gens sérieux !


    • Laurent 47 20 septembre 2016 13:27

      @Daniel Roux
      Pour nous libérer du nazisme, la Russie a payé un lourd tribut : 27.000.000 de morts, mais elle a anéanti toutes les divisions SS, et est arrivée jusqu’à Berlin !
      Alors que nos « libérateurs » ( d’après les naïfs, pour être poli ), ont déploré...160.000 morts, qui étaient des volontaires.
      Par contre, ils ont massacré par leurs bombardements en Normandie 75.000 civils ( toujours leur légendaire précision chirurgicale ).
      Ils ont même réussi l’exploit de faire mieux que la Waffen SS et la Gestapo réunies !
      Ils n’en avaient rien à foutre de la France, qui était considérée comme un pays ennemi allié d’Hitler !
      Ce qu’ils voulaient, c’est traverser notre pays le plus vite possible pour essayer de prendre de vitesse l’Armée Rouge qui fonçait sur Berlin !
      C’est d’ailleurs pourquoi ils ont laissé le général Leclerc libérer Paris avec la 2ème DB, car ils n’en avaient rien à cirer de Notre-Dame !
      Il n’y a que les imbéciles qui n’ont rien compris à leur piège à cons habituel, et qui les voient comme ceux qui nous ont débarrassé des nazis !
      Le sale boulot a été fait par les autres...comme d’habitude !


  • oncle archibald 10 septembre 2016 12:30

    "Le président Obama sait très bien que pour le président Poutine le principe de non-intervention dans les Affaires intérieures d’un autre pays est sacré." ouaf-ouaf-ouaf ...

    Mais le président Poutine ne sait pas que ce principe doit s’appliquer tout autant en Ukraine et en Crimée que dans tout autre pays. ouaf-ouaf-ouaf derechef ...

    Trop drôle !
    Bonne journée.


    • doctorix doctorix 10 septembre 2016 15:33

      @oncle archibald

      La Crimée, encore...
      Vous ne semblez pas savoir ce qu’est un vote démocratique, dans un pays comptant deux-tiers de Russes, et qui a voté non pas à 66% mais à 95% pour le rattachement, ce qui inclue presque tous les non-russes.
      Je sais, ça vous emmerde considérablement, mais les faits sont là : les criméens aiment les russes, comme les syriens aiment Assad. Ils le disent, et se foutent de votre avis.

    • oncle archibald 10 septembre 2016 16:41

      @doctorix . Rappel :

      Le rattachement de la Crimée à l’Ukraine comme République autonome est officiellement reconnu par la Russie en 1997. La nouvelle Constitution est officiellement ratifiée par les deux parlements, russe et ukrainien, les 21 octobre et 23 décembre 1998. De par sa Constitution ratifiée de 1995 - 1998, la Crimée devient une entité administrativement et territorialement autonome au sein de l’État unitaire d’Ukraine. La Crimée n’est pas un État souverain, mais son intégrité territoriale, son autonomie et le statut de sa population russophone et ses droits patrimoniaux sont garantis. Elle possède son propre organe représentatif, la Verkhovna Rada, un Conseil des ministres et un chef d’État. Enfin la nouvelle constitution de la Crimée entre en vigueur le 12 janvier 1999.

      Il parait dès lors difficile de comprendre comment LEGALEMENT on peut détacher la Crimée de l’Ukraine sans prendre l’avis des Ukrainiens, mais chacun sait que la Russie ne peut pas se passer du port militaire de SEBASTOPOL qui permet à ses navires d’avoir accès directement à la mer noire puis à la méditerranée. Dès lors le risque de voir l’Ukraine se rapprocher des occidentaux était insupportable et le retour de la Crimée dans le giron de la Russie incontournable. La fin justifie les moyens, pour Poutine comme pour les autres.


    • doctorix doctorix 10 septembre 2016 18:49

      @oncle archibald

      La Crimée n’est pas un État souverain, mais son intégrité territoriale, son autonomie et le statut de sa population russophone et ses droits patrimoniaux sont garantis.
      Mais vous avez tout dit.
      Vous faites comme s’il ne s’était rien passé à Maïdan, avec la prise de pouvoir illégale des néo-nazis russophobes.
      Dès lors que sa population était en danger, et vous savez bien qu’elle l’était, comme à Donietzk et dans le Dombass, il n’y avait plus de garantie, et il était normal que, avec l’accord de sa population, cette région fasse des choix plus sécuritaires.
       sans prendre l’avis des Ukrainiens,
      De quels ukrainiens parlez-vous ? Des neo-nazis au pouvoir ou de la population concernée par les massacres à venir ? Parce que ceux-là, ils l’ont donné, leur avis.
      Rappelons qu’aucune goutte de sang ne fut versée. C’est cela qui vous manque ?




    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 2016 19:55

      @oncle archibald
      Sinon, sur l’éclatement du Soudan organisé par les USA aidé par Israël, au profit des multinationales du pétrole, vous avez un avis ?


      La Crimée était russe avant d’être ukrainienne, sans que les dirigeants soviétiques ne songent à demander l’avis des habitants. La base de Sébastopol :
      C’est en 1997 qu’un accord a été signé entre la Russie et l’ Ukraine pour les installations militaires, louées à Moscou. Cet accord a été renouvelé en 2010 pour 25 ans. Ce qui veut dire que référendum ou pas, la Russie était légalement autorisée à utiliser le port de Sébastopol.

    • oncle archibald 11 septembre 2016 10:21

      @doctorix ainsi il vous paraitrait normal que les indépendentistes bretons ou catalans ou basques ou corses puissent se détacher de la france sans l’avis du reste des français .... Et au far west c’est celui qui a les plus gros pistolets qui gagne. Ça n’est pas l’idée que je me fais de la démocratie et du respect des accords entérinés, mais quand on ne trouve rien à redire de l’invasion de la Tchecoslovaquie par les chars russes on est bien dans cette logique. Les peuples ont le droit de décider de leur avenir à condition que cet avenir soit celui qui a été décidé pour eux au kremlin !


    • doctorix doctorix 11 septembre 2016 14:37

      @oncle archibald

      Vous avez raison.
      Si on commence à demander aux gens leur avis, où allons-nous ?
      Il me semble que les bretons, les basques, les catalans et les corses n’ont pas à redouter des ratonnades parisiennes, ou un débarquement des chars nazis. Les criméens, si.
      Et encore une référence à la Tchécoslovaquie, du temps de l’URSS ! Il faut sortir, mon vieux : l’URSS, c’est fini.
      Vous êtes un pithécanthrope au niveau de l’Histoire, avec un petit fumet d’anticommunisme désuet.
      Un nostalgique du bon vieux temps, où on était si content d’avoir un ennemi. Rien de tel pour se sentir droit dans ses bottes et porteur des valeurs du bien qu’un bon vieil ennemi. Vous avez beaucoup souffert de la disparition de l’URSS et du communisme, qui vous a privé de votre meilleur ennemi. C’est pourquoi vous vous êtes empressé d’en fabriquer un, sous la forme
      du terrorisme : une superbe trouvaille, créée de toutes pièces.
      Quand on aura supprimé celui-là, vous agiterez le spectre des méchants extra-terrestres...
      Les USA ne vivent que parce qu’ils se créent des ennemis. Faute d’ennemis, comment justifier un budget de 600 milliards annuels pour la « défense » ?

    • oncle archibald 11 septembre 2016 15:23

      @doctorix : « un pithécanthrope au niveau de l’Histoire » ...

      En Août 1968 quand les chars Russes étaient dans Varsovie j’avais 24 ans, ça ne me parait pas si loin et j’en ai la mémoire sans avoir besoin de recourir aux livres d’histoire ..... Poutine avait 16 ans et malgré son jeune age essayait déjà d’entrer au KGB, il doit s’en souvenir lui aussi.

      L’histoire nous apprend ce qui s’est passé hier pour nous inviter à réfléchir et éviter que les mêmes catastrophes se reproduisent demain, c’est intéressant vous devriez vous y pencher.

      Quant à la « création » du terrorisme pour le confort intellectuel des peuples occidentaux, demandez donc à ceux qui étaient sous les balles des tueurs du Bataclan ou sous les roues du camion de Nice ce qu’ils en pensent .. Ils auraient préféré sans doute que ce ne fussent que des utopies ...

      Il y a des coups de pieds au cul qui se perdent ! Au fait pourriez vous me donner un chiffre pour les communistes français encartés qui ont renvoyé leur carte d’adhérent déchirée après les évènements de Tchécoslovaquie d’Août 1968 ?


    • Samson Samson 11 septembre 2016 16:58

      @oncle archibald
      "Ainsi il vous paraitrait normal que les indépendentistes bretons ou catalans ou basques ou corses puissent se détacher de la france sans l’avis du reste des français .... Et au far west c’est celui qui a les plus gros pistolets qui gagne.« 
      Il a bien paru normal aux vassaux de l’Oncle Sam - membres de l’Union €uropéenne et de l’OTAN - de reconnaître, sans consultation de la Serbie et au quart de tour, l’indépendance du Kosovo.

      Ce qui me paraît anormal, c’est qu’on nous présente comme »démocratique« un coup d’état monté et financé à hauteur de 5 milliards de dollars par les U$A et Georges Soros en Ukraine.
      Et encore plus anormal, le soutien par nos €urocrates du pillage de l’Ukraine par une clique - aventuriste, fascisante et corrompue au regard de tous les standards internationaux - qui fait supporter tout le poids des sanctions économiques décrétées par les U$A à l’encontre de la Russie par les seuls producteurs européens.
      Sans même parler de cette stratégie de provocations, de déstabilisations et de chaos orchestrée par l’OTAN et ses alliés à nos frontières, tant orientales que méditerranéennes, générant un flux massif de réfugiés et soumettant le vieux continent et ses populations à l’épée de Damoclès d’un conflit nucléaire.

       »Les peuples ont le droit de décider de leur avenir à condition que cet avenir soit celui qui a été décidé pour eux au kremlin !"
      Le nôtre et celui des peuples d’€urope, il semble que ce soit plutôt à Washington, et dans les CA des quelques multinationales qui y dictent leurs lois avec la prétention de diriger l’univers, qu’il se décide ! Pas sûr qu’on gagne au change ! smiley


    • oncle archibald 11 septembre 2016 18:21

      @Samson oui mais pour le moment c’est la Russie qui a annexé la Crimée, tandis que la Bretagne, la Corse, Monaco et l’Andorre ne sont pas menacées par qui que ce soit ...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 2016 19:42

      @oncle archibald
      Sinon, l’ Alsace et la Lorraine, ça vous rappelle quelque chose ?


    • Samson Samson 11 septembre 2016 21:01

      @oncle archibald

      Une des premières lois passées par les oligarques issus du coup de Maïdan a été de supprimer le russe des langues officielles parlées et enseignées en Ukraine. Quand on interdit la langue de près de la moitié de sa population, on ne fait pas dans la subtilité et on peut s’attendre à certaines réactions : elles ne se sont guère fait attendre. Ce que nos atlantistes qualifient d’annexion par la Russie relève tout simplement pour elle du choix démocratique, exprimé par referendum, d’une majorité de Criméens, soit d’une décision ni plus, ni moins légitime que la partition du Kosovo de l’ex-Yougoslavie, unanimement applaudie en son temps par tous nos médias.

      Et puis, très pragmatiquement et du seul point de vue stratégique, quel fou s’imaginait outre-atlantique pouvoir sans coup férir s’accaparer Sébastopol ? Il a fallu 250 jours de siège aux troupes nazies pour s’en emparer, moins de trois jours aux troupes soviétiques pour les en chasser. Si le rattachement de la Crimée est un coup du Kremlin, on en reconnaîtra tout au moins l’élégance singulièrement économe en hémoglobine ! Ce qui nous change agréablement des millions de victimes sacrifiées par l’Occident sur l’autel des « démocratisations » jihadistes au Moyen-Orient et en Afrikanistan !

      Rattachés à la Russie et soumis aux sanctions économiques qui la frappent, l’avenir des Criméens s’annonce en tous cas bien moins sombre que celui dévolu par Washington à leurs voisins Ukrainiens, soumis à l’arbitraire de milices néo-fascistes et au pillage de leurs ressources par quelques oligarques sans foi ni loi.


    • Laurent 47 15 septembre 2016 19:56

      @oncle archibald
      Par la Loi Publique n° 86-90 du 17 Juillet 1959, le Congrès américain a voté à l’unanimité l’indépendance de la République du Donbass ( villes de Donetz et de Lougansk ), en la séparant de l’Ukraine.
      Cette loi, dite de la semaine des nations captives, a été prorogée d’année en année à la date anniversaire, et le 17 Juillet 2015, Barack Obama l’a de nouveau entérinée !
      Donc, c’est l’Ukraine qui fait la guerre à un pays indépendant reconnu depuis 57 ans par les Etats-Unis !
      Ouaf ouaf ouaf !
      Car la non-intervention de l’Ukraine dans les affaires intérieures de la République du Donbass est condamnable, ce que vous n’avez pas l’air de savoir apparemment !


    • Michel Maugis Michel Maugis 16 septembre 2016 22:49

      @doctorix


      Il faut savoir que Tonton ARCHI BAD est lui même un nazi.

      À chacune de ses interventions il vient au secours des nazis, des US, mais par la bande.
      Il approuve l’ annexion de l’ Ukraine entière par l’Otanazie.

      Il enrage de voir que ses amis terroristes en Syrie mordent la poussière.

      Il adore massacrer les peuples, du moment que ce n’ est pas le sien. c’ est un petit misérable rasiste blanc européen.

      Il est dépité de l ’ imposibilité d’installer une base fasciste US en Crimée, ni en Syrie. comme ils l’ ont fait au Kosovo, 

      C’ est un négationiste. 

      Ce type se fout de l’ Humanité.. Ce qui compte pour lui c’ est la survie du capitalisme, ce en quoi il a raison de penser que cette survie n’ est possible que par un soutien indéfectible au plus grand état terroriste que l’ humanité ait connu les USA.

      Il le sait, il a raison, mais il est trop lâche pour le dire, car tonton archi bad veut passer pour un humaniste..

      ha, il fait des beaux commentaires, de petit nazi bien poli, mais il approuve tous les massacres de ses copains nazi en Ukraine.



    • tozzzzz 20 septembre 2016 13:02

      @oncle archibald
      Trop drôle ! 


      oui tes interventions sont toujours hilarante uncle sam.

    • Laurent 47 20 septembre 2016 13:46

      @oncle archibald
      Le 17 Juillet 1959, le Congrès américain à l’unanimité, a proclamé l’indépendance de la république du Donbass ( comprenant les villes de Donetz et de Lougansk ) en la séparant de l’Ukraine.
      Il s’agit de la Loi Publique n° 86-90 du 17 Juillet 1959, dite de la semaine des nations captives.
      Cette reconnaissance d’indépendance a été prorogée d’année en année, à la date anniversaire, et le 17 Juillet 2015, Barack Obama l’a de nouveau entérinée !
      C’est donc l’Ukraine qui fait la guerre au Donbass, une république reconnue par les Etats-Unis depuis 57 ans, et non les civils du Donbass qui agressent l’Ukraine !
      Jamais il n’y aurait eu de troubles en Ukraine, et la Crimée appartiendrait toujours à ce pays, si vos petits copains américains n’avaient provoqué le putsch du Maïdan, mis des nazis au gouvernement ukrainien, et encouragé les milices néo-nazies Pravy Sektor et Svoboda à la chasse aux juifs et aux russophones dans l’Est de l’Ukraine !
      Faudrait peut-être se renseigner avant de dire des conneries !


    • kitty-cat kitty-cat 5 octobre 2016 13:32

      @oncle archibald

      1. La Crimée à été rattachée à l’Ukraine en 1954 par Khroushhev. Personne n’a demandé l’avis du peuple ce moment.

      2. La Crimée restait toujours la république autonome et non par la territoire souveraine d’Ukraine. 

      3. Le peuple de la Crimée a participé largement au référendum en 2014 pour quitter l’Ukraine et rejoindre la Russie avec des résultats de votes connus largement : plus de 90% souhaitent rejoindre la Russie.

      Et enfin, pour répondre à la question que je cite "Il parait dès lors difficile de comprendre comment LÉGALEMENT on peut détacher la Crimée de l’Ukraine sans prendre l’avis des Ukrainien" par une autre question —> Comment était-il possible de détacher Kosovo SANS RÉFÉRENDUM de la Serbie ?!  Je vous propose de poser cette question à vos idoles états-uniens, car ils y sont arrivés. C’était le précédent parfait pour sauver le peuple de la Crimée de la guerre dévastatrice qui ravage actuellement Donbass à l’aide des USA et EU

       »Le 17 février 2008, le parlement de la province, réuni en session extraordinaire, vote le texte présenté par le Premier ministre Hashim Thaçi proclamant l’indépendance du Kosovo :

      « Nous proclamons l’indépendance du Kosovo, État indépendant et démocratique […] À partir de maintenant, le Kosovo a changé de position politique, nous sommes désormais un État indépendant, libre et souverain22. »  » à et les serbes ? On les a demandé leurs avis ?!


  • oncle archibald 10 septembre 2016 12:36

    « Je soupçonne Vladimir Poutine »

    Allons allons, ne vous laissez pas aller, Vladimir Poutine est au dessus de tout soupçon ! Un mec qui a fait ses classes au KGB. Qui pourrait supputer qu’il n’est pas franc et loyal. M’enfin !


    • sarcastelle 11 septembre 2016 18:06

      @oncle archibald

      .
      15 votes négatifs. L’opinion pense donc largement que le KGB était une bonne école d’humanisme. 

    • Pere Plexe Pere Plexe 15 septembre 2016 20:28

      @sarcastelle
      L’humanisme des grands dirigeants de notre monde reste une notion très subjective.

      Peut on affirmer que Poutine est moins guidé par les valeurs humanistes qu’un Sarkozy un Cameron ou un W bush ?
      L’histoire nous dira.

      Reste qu’au constat des faits c’est bien l’Otan, donc les USA, qui menace la Russie et non le contraire.Otan qui déploie ces missiles en Roumanie et en Pologne alors que le « bouclier anti missile » US était prétendument pour menacer l’Iran...
      La Crimée est un épisode de cette lutte.

    • Michel Maugis Michel Maugis 16 septembre 2016 22:58

      @oncle archibald


      Vous êtes vraiment un petit gosse avec vos commentaires ironiques 

      Qu’ attendez vous pour clamer votre ACCORD avec les NAZY de Kiev ?
      Votre accord avec les terroristes de Fabius en Syrie ?

      etc... Ce qui est marquant chez vous c’ est votre dépit permanent de votre impossibilité manifeste d’ apporter des éléments probants contre Poutine

      Comme les petits merdeux dans la cour de récréation.. vous croyez paraître intelligent avec des propos ironiques sur Poutine.


      le KGB a sauver le monde... et continue à travers Poutine... pour la Nième fois.

      toujours là pour dire que le MOSSAD et la CIA sont des organisations NAZI que vous approuvez.

      PÔVRE TYPE. QU’est ce que vous attendez ? une conflagration nucléaire ?

    • tozzzzz 20 septembre 2016 13:06

      @sarcastelle


      tient toute la clique atlantiste qui vient donner des bons points et faire la morale.on a pas finit de se marrer

  • fred.foyn 10 septembre 2016 12:55

    Le président Poutine dirige la partition, et Obama ne peut que venir l’implorer de faire ceci ou cela...

    Le monde (d’abrutis) regarde vers les USA, alors que la baguette est entre les mains de la Russie... !
    C’est mon sentiment...

    • Pere Plexe Pere Plexe 16 septembre 2016 19:55

      @fred.foyn
      Sur le dossier Syrien c’est évident.

      Reste que ce n’est qu’une partie de l’échiquier.
      Et que même là la partie n’est pas finie
      L’oncle Sam ne reste pas inactif à la naissance d’une monde multipolaire.
      D Roussef vient d’en faire les frais.

      Les BRICS moteur dans la remise en cause de la domination planétaire US sont atteints au cœur.
      Exite le B.
      Le R est en ligne de mire !
      Accessoirement les instances internationales genre FIFA, UEFA CIO AMA sont sérieusement repris en main
      La coupe du monde de foot 2018 et les jeux de Sotchi sont des crimes qui ne resterons pas impunis.
      Le message est clair !

      Si Poutine dirige la partition l’oncle Sam ne renonce pas à l’écrire...

  • sarcastelle 10 septembre 2016 12:58

    Putine (vocatif) noster, qui es in coelis

    Sanctificetur nomen tuum 
    Adveniat regnum tuum..............Naaaan ! Surtout pas !!!

    • Pere Plexe Pere Plexe 16 septembre 2016 16:29

      @sarcastelle
      C’est moins à l’avènement du règne de Poutine auquel nous assistons qu’à la fin de règne de l’empire US...


  • tf1Groupie 10 septembre 2016 13:01

    Ah, l’article hebdomadaire qui nous rappelle que le bon Vladimir résiste encore et toujours à la tentation de démarrer la guerre qui nous emportera tous.

    Résiste Vladimir, résiste, prouve que tu existes ...


    • Ben Schott 10 septembre 2016 14:09

      @tf1Groupie
       
      Jusqu’au 1er septembre 1939, certains persistaient à penser qu’il n’y aurait pas de guerre.
       
      Le Royaume des cieux vous est promis.
       


    • tf1Groupie 10 septembre 2016 14:53

      @Ben Schott

      En matière d’invocation de l’Histoire je ne vous listerai pas tous les cas où les hommes ont vénéré un « leader providentiel » et se sont trompés lourdement...


    • Ben Schott 10 septembre 2016 15:39

      @tf1Groupie
       
      Vous voulez parler de Georges W. Bush ?
       
      Par contre, dès que Poutine envahit la Pologne, commencez à faire des provisions !
       


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 2016 20:07

      @tf1Groupie
      Regardez par la fenêtre, les chars russes sont là !


      Par contre, que l’Europe soit sous occupation des armées de l’ OTAN ne vous dérange pas du tout ... !

    • tf1Groupie 10 septembre 2016 20:28

      @Ben Schott

      Ah parce que vous croyez encore que la guerre se fait avec des fantassins et des pistolets ?
      Vous ne lisez pas assez tonton Oscar


    • Ben Schott 10 septembre 2016 20:56

      @tf1Groupie
       
      « Ah parce que vous croyez encore que la guerre se fait avec des fantassins et des pistolets ? »
       
       ??? C’est à moi que vous répondez ? Je ne vois pas le rapport avec ce que j’ai écrit...
       
      Ce que je sais c’est qu’il y a des gens sur cette planète qui n’hésiteront pas à faire cette guerre, voire la souhaitent et peu leur importe le nombre des victimes, et que Poutine n’en fait pas partie.
       
      Vous pouvez continuer à lire toton Oscar, et commencer enfin à vous dessiller les yeux et ne plus vous tromper sur l’identité du fouteur de merde planétaire. Un indice : il n’utilise plus les pistolets et c’est le seul à ce jour qui a utilisé la bombe atomique pour détruire des civils...
       

       


    • chantecler chantecler 11 septembre 2016 07:19

      @Ben Schott
      Non la pt’iote Groupie ( de sansonnet) fait allusion à Philippe Pétain .
      L’illustre général , « le vainqueur de Verdun » soit disant , devenu maréchal , comme ça sonne bien , qui s’est fait prier en 40 pour revenir de chez Franco, pour signer l’armistice et collaborer , sous l’égide de « l’Etat Français » , soutenu par le haut clergé , dont le programme ressemble de plus en plus à celui du FN , avec l’Allemagne nazie .
      A part ça tout va bien, tout est pour le mieux .


    • covadonga*722 covadonga*722 11 septembre 2016 07:42


      petite omission, un oubli surement :

      et obtenant les plein pouvoir avec des votes de gauche et embauchant
      nombre de socialistes dans l’appareil vichyste .Je me suis laissé dire qu’un grand président français 
      avait porté la francisque.
      Pour comprendre les errements de la gauche française , un survol de la carrière sfio du papa de Lionel 
      Jospin est édifiant , tiens un autre socialiste marwaaaaaaaaf !
       

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 2016 07:44

      @chantecler
      Bonjour, c’est un peu hors sujet, bien que la collaboration des élites françaises avec des puissances étrangères soit monnaie courante depuis le 19e siècle.
      Je suis en train de lire le livre d’Annie Lacroix Riz « Les élites françaises entre 1940 et 1944 », passionnant ..Bien entendu, toute ressemblance avec la situation actuelle, ne peut être que fortuite... 

      "Les classes dirigeantes françaises, confrontées à un peuple jugé trop rétif, ont pris au 19e siècle l’habitude de s’appuyer sur des homologues étrangères, plus puissantes et plus sûres d’elles. Au siècle suivant, elles ont opté tour à tour ou conjointement pour leurs partenaires d’Allemagne et des États-Unis.(...) À l’été 1940, au terme d’une décennie de crise, triompha avec Vichy le tutorat allemand qu’elles avaient mûrement préparé. (..)

      L’attachement durable des classes dirigeantes françaises au tuteur allemand et au tandem Laval-Pétain, qu’elles avaient choisi dès 1934, se prolongea souvent jusqu’à la libération de Paris. (...)
      Cette réalité dicta leur ralliement à la Pax Americana, du grand capital financier aux chefs militaires et au haut clergé, ralliement aussi spectaculaire qu’ignoré des foules : endosser « les habits neufs de la collaboration » permettrait de maintenir intact le statu quo.

      L’objectif semblait à portée de main quand les Américains promurent, en débarquant en Afrique du Nord en novembre 1942, leurs protégés Darlan et Giraud. D’ordinaire simple formalité pour le capital financier, la question du pouvoir politique pour l’après- Libération se transforma pourtant en brûlot. De Gaulle n’aimait pas la tutelle américaine plus que l’allemande et n’était pas disposé à céder l’Empire : élites françaises et Américains le détestèrent en chœur bien qu’il n’eût jamais été un modèle de subversion et fût entouré dès l’origine de « gens très bien ». Comme il était soutenu par le peuple français, très au-delà de sa mouvance, décideurs français et américains durent, à contrecœur, s’en accommoder…"


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 2016 07:47

      @covadonga*722
      Faut-il que la France aille mal pour que les descendants des collabos relèvent la tête et viennent viennent donner des leçons !? Et Philippot qui se dit Gaulliste ? Faut avoir honte de rien !


    • chantecler chantecler 11 septembre 2016 08:13

      @Fifi Brind_acier
      Oui, oh tu sais la vieille sent un peu le soufre ...
      D’ailleurs c’est la maman de Josèphe .
      https://www.youtube.com/watch?v=kBK8rm4DWb0
      En ce qui me concerne pour l’histoire je ne fais confiance qu’aux historiens frontistes et à ceux dûment estampillés par l’église catholique . Un peu à P. de Villiers ...
      Les autres , ça ne compte pas .
      Et d’ailleurs quand j’entends le mot culture , je sors mon revolver .
      Ach, le joyeux temps des autodafés ...
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Autodaf%C3%A9s_de_1933_en_Allemagne
      Et des rafles :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Autodaf%C3%A9s_de_1933_en_Allemagne
      Nostalgie quand tu nous tiens !


    • covadonga*722 covadonga*722 11 septembre 2016 08:19

      @Fifi Brind_acier
      Et Philippot qui se dit Gaulliste ? Faut avoir honte de rien !



      yep ya quelques frontistes canal historique qui doivent avoir mal au c..


      perso m’en fout suis pas frontiste moi 
      suis identitaire canal « lance flamme » 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 2016 19:46

      @covadonga*722
      Oui, bien sûr, il y a toujours pire... !


    • Michel Maugis Michel Maugis 16 septembre 2016 23:04

      @Fifi Brind_acier


      Si vous lisez Annie Lacroix Riz, je vous félicite.

      Mais attention, je vous préviens gentiment, elle est coooommmmuniste Bah. et membre du PRCF.. 

    • tozzzzz 20 septembre 2016 13:08

      @tf1Groupie

      Résiste Vladimir, résiste, prouve que tu existes ...


      tu l’aimes pas vladimir hein ? t’en chie mou ou c est comment ?

    • tozzzzz 20 septembre 2016 13:10

      @Ben Schott
      C’est à moi que vous répondez ? Je ne vois pas le rapport avec ce que j’ai écrit...


      il est creve tf1gogol son superviseur le fait bcp trop travailler.du coup il salope tout

  • sarcastelle 10 septembre 2016 13:21

    Oscar Fortin est un adolescent prolongé. Un ado usuel bassine son entourage avec le socialisme et la révolution. Certains continuent à septante ans passés. Cela doit être pénible pour les d’jeunns qui travaillent dans les maisons de retraite. Mais mon bon Oscar, Fidel et Vlad, on s’en tamponne !!!!


  • zygzornifle zygzornifle 10 septembre 2016 13:48

    Penser remplacer Bachar par un homme de paille des Américains .......


  • oscar fortin oscar fortin 10 septembre 2016 14:01

    Dans le cas présent, ce n’est certes pas Vladimir Poutine qui fait fi du respect du droit internationale du peuple syrien à disposer de son propre destin. Ce n’est pas lui, bien que la propagande meanstream en fait un interventionniste en Ukraine, qui a orchestré le coup d’État visant à renverser le gouvernement légitime d’alors par celui de leurs marionnettes. En Crimée c’est la population ukrainienne du territoire de Crimée qui a voté en grande majorité pour leur indépendance et pour être rattaché à la Fédération de Russie. Le tout s’est fait sans violence et dans le cadre d’un référendum auquel a participé la population.


    Poutine n’est pas parfait, mais il n’en demeure pas moins le chef d’État qui inspire le plus de respect actuellement dans le monde. Les muscles qu’il fait surtout travailler se trouvent particulièrement dans le cerveau et sa morale est plus souvent que moins confirmer par ses actions. Avec Poutine nous ne sommes pas dans un Far West où tous les coups bas sont permis et où le plus fort est celui qui fait les lois. 

    L’avenir qui nous frappera nous dira jusqu’à quel point nous aurons vu juste....Pour ceux et celles dont le seul argumentaire est celui portant sur ma personne, je dirai tout simplement que ça ne m’atteint pas vraiment. 

    Avec tout mon respect

    Je souhaite à tous et à toutes une très bonne journée



    • sarcastelle 10 septembre 2016 14:25

      @oscar fortin
      .

      Est-ce que le décès de Poutine entraînera de par le monde entier un tsunami de désespoir comme on l’a vu en 1953 et comme on le verra bientôt à Cuba ? Je pose la question parce que rien ne garantit que je sois encore là pour le voir. 

    • oscar fortin oscar fortin 10 septembre 2016 14:35

      @sarcastelle : je ne vois pas trop le sens de votre intervention. Poutine me semble être l’homme de la situation pour le contexte international que vit notre monde. Bien de nos dirigeants occidentaux voudraient bien s’en débarrasser comme ils l’ont fait avec bien d’autres avant lui. Avec Castro ils se sont essayés au moins 635 fois qui furent identifiées et classifiées. Avec Allende, au Chili, ils n’y sont pas allé avec des gants de velours. Le peuple Russe a choisi cet homme pour diriger la Fédération et ce sera à lui d’en décider pour l’avenir. Comme Poutine l’a déjà fait par le passé, il se soumettra sans vague à la décision de son peuple. Pour le moment plus de 85% de son peuple l’appuient dans ce qu’il fait. Je ne pense qu’il y ait beaucoup de nos dirigeants occidentaux qui aient cette performance.


       

    • doctorix doctorix 10 septembre 2016 14:43

      @oscar fortin

      La horde des américanomâtres se déchaîne contre vous.
      C’est la preuve que vous êtes dans le vrai.
      Les décisions de Poutine surprennent toujours tout le monde, même nous qui l’apprécions, mais quelques semaines se passent et tout le monde finit par admettre qu’il avait encore vu juste, et qu’il détient les clés de la stratégie et de la sagesse. La force tranquille. Et cela fait des années que ça dure.
      Cet homme est un miracle.
      Le plus grand homme politique de ce siècle.
      Il faut dire que face à lui, il n’y a pas grand-chose de valable. Tout au plus des gesticulateurs. Et ici même, des vociférateurs impuissants et stériles.
      Bavez tant que vous voulez, les caniches : Poutine va encore vous la mettre bien profond, si je peux me permettre, et pour un moment encore...

    • tf1Groupie 10 septembre 2016 14:49

      @doctorix

      « Cet homme est un miracle »

      Oh oui, encore, encore !


    • doctorix doctorix 10 septembre 2016 15:02

      @oscar fortin

      De votre lien, je retiens ces quelques lignes, qui montrent que les USA ne manquent pas de culot, et se prennent à rêver. C’est à propos du soi-disant accord de cesse-le-feu :

      ...Maintenant répondons-y point par point. 

      Cessation totale des hostilités et surtout à Alep, là où on assiste au tournant décisif de la guerre dans laquelle a été plongée la Syrie il y a plus de cinq ans ? Pour quelle raison ? Laisser souffler les terroristes et leur permettre de reprendre du terrain ? Inacceptable. 

      Second point : interdiction pour les forces aériennes de Syrie de survoler leur propre territoire au moment de la phase cruciale dans la lutte antiterroriste ? Les USA se moquent de qui ? 

      Et dernier point : opération aérienne commune ? Pour faire quoi ? Après que la Russie ait proposé nombre de fois de coordonner la lutte antiterroriste à tous les intéressés et d’en faire la priorité, les USA n’ont fait que jouer les sourds. Et maintenant ils proposent une coordination ? Ridicule. Sans oublier que l’opération antiterroriste russe, commencée il y a un tout petit moins d’un an (pour rappel à la demande officielle du gouvernement syrien, à l’énorme différence des USA) a donné incomparablement plus de résultat que ladite « opération » de la coalition US (on se demande d’ailleurs si il y avait « opération »). En passant dernier exemple en date : le numéro deux de Daech, Abou Mohammed al-Adnani, qui a été éliminé près d’Alep, par une frappe russe.

      La réalité est pourtant simple. Les USA qui voient parfaitement que les groupes terroristes sur lesquels ils comptaient arriver à leur fin et dans lesquels d’énormes sommes ont été investies, notamment de la part des régimes saoudien et qatari, qui sont au plus mal depuis les dernières années et à bout de souffle, ont beaucoup de mal à accepter de reconnaitre leur défaite pure et simple. Et essaient donc par tous les moyens de gagner du temps et retarder la victoire finale de la Syrie et de ses alliés sur le terrorisme."



    • oncle archibald 10 septembre 2016 15:04

      @doctorix :

      « La horde des américanomâtres se déchaîne contre vous.
      C’est la preuve que vous êtes dans le vrai. »

      Comme s’il suffisait d’être contredit pour « être dans e vrai » !! Curieuse conception de la preuve et même de la simple logique .... Au fait ce ne serait pas plutôt américanolâtres que vous souhaitiez écrire ?

      « Poutine va encore vous la mettre bien profond, si je peux me permettre, et pour un moment encore... »

      Ah enfin un aveu ! Le rêve de revanche des cocos déçus. S’il veut nous la mettre bien profond jen connais qui vont se régaler et en redemander !

      C’est curieux comme ce qu’il reste d’adeptes d’une idéologie révolue arrivent encore à rêver au grand soir, pour demain évidemment, et sans référence aux « succès » passés .... Demain on rase gratis c’est la même chose version capitaliste ! Vision binaire d’un monde extrêmement complexe.

      Pour vous remettre les yeux en face des trous les paroles d’un vrai libertaire, un homme qui aimait ses semblables et la liberté par dessus tout :

      https://www.youtube.com/watch?v=iZpNgSaYWts


    • doctorix doctorix 10 septembre 2016 15:25

      @oncle archibald

      Avec trois oncles curés, j’aurais eu très peu de chances d’être coco un jour...
      Les cocos, c’était dans un autre siècle. Toujours ces références à un Etat qui n’est plus...
      L’URSS quand on parle de Russie, Hafez el Assad quand on parle de Syrie...
      Le monde bouge, mon vieux, il faut bouger aussi dans votre tête.
      Si Brassens écrivait une chanson aujourd’hui, il serait certainement plutôt derrière Poutine que derrière Obama.

    • oncle archibald 10 septembre 2016 16:23

      @doctorix : Si Brassens écrivait une chanson, aujourd’hui comme hier, il ne serait certainement derrière personne ! Liberté liberté chérie .... Lui l’athée véritable il était aussi capable d’écrire et de chanter ça : https://www.youtube.com/watch?v=MYZuZb5amzM ;

      En mai 1968 beaucoup le voulaient avec eux et s’y sont cassés les dents. Dès que l’on est plus de quatre on est une bande de cons : http://www.chartsinfrance.net/Georges-Brassens/id-100223086.html


    • oscar fortin oscar fortin 10 septembre 2016 16:29

      @doctorix : merci et bonne fin de journée.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 2016 20:12

      @sarcastelle
      La paix ne vous concerne pas ? En somme, que l’Hillarante Hillary veuille provoquer une guerre avec l’ Iran et la Russie, vous laisse indifférent ? Vous ne devriez pas, la Russie ne se laissera pas faire, et savez-vous où tomberont ses bombes ? Sur les pays de l’ OTAN, qui passent leur temps à provoquer la Russie à ses frontières.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 2016 20:16

      @oscar fortin
      Bonjour,
      Je ne sais non plus ce que signifie ce cessez-le feu. J’ai cru comprendre que le précédent avait servi aux USA à livrer des armes aux djihadistes, non ?


    • oscar fortin oscar fortin 11 septembre 2016 00:56

      @Fifi Brin_acier : D’abord bonjour et merci pour vos interventions. Il est reconnu par Lavrov et bien d’autres analystes que les ententes de cessez-le-feu n’ont servi qu’à permettre à redonner souffle et vie aux forces armées de l’opposition et aux terroristes qui oeuvrent à leur coté. Il faut croire que les dix heures de négociation entre Lavrov et Kerry ont évoquée fait et, pour la Russie, il ne saurait être question qu’une telle situation se répète. Je suppose que la surveillance sera amplifiée pour que l’aide humanitaire ne soit pas le réarmement de ces forces d’opposition. Je pense que cet accord vise un but très précis de la part de la Russie : confondre Washington avec ces groupes terroristes qi agissent en appui à l’opposition armée syrienne qui est également soumise au cessez-le-feu. La Russie et Washington von coopérer pour s’attaquer aux terroristes, à savoir ceux qui ne respectent pas le cessez le feu, dont certains sont des alliés combattant pour Washington....Cette fois ils vont pouvoir distinguer l’opposition non terroriste de l’opposition terroriste. Je vous réfère à ce texte paru ce matin qui fait état de la discordance de certains de ces groupes avec l’accord signé par Kerry.



      Il s’agit évidemment d’une opinion que je dégage de ce que le lis et observe.



    • chantecler chantecler 11 septembre 2016 07:25

      @doctorix
      A moins qu’ils n’envisagent une partition de la Syrie .
      Comme avec la Corée , comme au Vietnam etc , etc ....


    • sarcastelle 11 septembre 2016 07:50

      @doctorix

      .
      Les partisans de la théorie de la terre creuse sont derrière Poutine. 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 2016 08:03

      @chantecler
      Il y a la question Kurde, Assad ne veut pas entendre parler d’un Kurdistan qui enlèverait la partie nord à la Syrie, mais que veut Poutine ? Je n’ai pas encore très bien compris...Le projet de Kurdistan soutenu par les USA et Israël est refusé aussi par Erdogan, chaque camp combat ou utilise les Kurdes... un vrai pataquès... !
      « La question kurde, hier et aujourd’hui ... »


    • chantecler chantecler 11 septembre 2016 08:17

      @Fifi Brind_acier
      Que veulent les USA surtout ?
      Ce pauvre Barak a de plus en plus de mal à conduire sa barque ...
      Faut dire que certains en tiennent les amarres .
      Bref , lui aussi ne fait pas ce qu’il veut .


    • chantecler chantecler 11 septembre 2016 08:18

      @sarcastelle
      Et ceux de la terre en petits morceaux , ils sont où ?


    • oscar fortin oscar fortin 11 septembre 2016 12:08

      @Fifi Brin_acier : Bonjour de nouveau, je viens de lire ce texte tout récent où les É.U. exigent de l’opposition syrienne de couper tous les liens avec l’opposition modérée al nosra ;





    • sarcastelle 11 septembre 2016 13:15

      @chantecler

      .
      Vous voulez savoir ce que je pense de ceux qui ne sont pas avec Poutine ? Je vous dis qu’ils conduisent la terre à la destruction. 

    • Odin Odin 11 septembre 2016 15:57

      @oscar fortin

      Merci pour votre article.

      Je pense que vous oubliez un élément important lors de ces négociations pour un cessez-le-feu.

      Il y a du côté de la coalition anti-Assad un nombre important de forces spéciales engagées au côté des gentils égorgeurs

      Du fait de l’encerclement de bastions barbus et des difficultés d’utiliser l’espace aérien, ce cessez le feu pourra permettre l’évacuation de ces forces spéciales et ainsi une intensification des bombardements Russe à partir de la base de Hamadan.

      Cordialement.


    • Samson Samson 11 septembre 2016 17:41

      @chantecler

      « A moins qu’ils n’envisagent une partition de la Syrie . »
      « Diviser pour régner » est la seule stratégie qu’ils semblent connaître (Yougoslavie, Irak, Syrie, ...) ! Et pour tout dire, partout où se partitionnent des nations, partout où s’élèvent des murs pour séparer les populations, on peut reconnaître la patte de l’Empire, c’est pour ainsi dire sa marque distinctive !

      « ... Ce pauvre Barak a de plus en plus de mal à conduire sa barque ... Faut dire que certains en tiennent les amarres . Bref , lui aussi ne fait pas ce qu’il veut . »
      Il y a belle lurette que les Présidents élus de la 1ère puissance mondiale ne sont que les marionnettes des groupes industriels et financiers qui les sponsorisent : même leur intelligence n’est qu’optionnelle. Et tandis même que la suprématie économique occidentale s’effondre inexorablement, la panique gagne dans les think-thanks impériaux, ainsi que la tentation d’une bonne guerre pour relancer la machine. Tout l’ennui, c’est qu’ils menacent maintenant de la faire « chez nous », mais soyons de bon compte : en vassale soumise, l’€urope les a soutenus dans toutes leurs aventures et il n’y a aucune raison que ce soient toujours les autres qui trinquent ! smiley


    • oscar fortin oscar fortin 11 septembre 2016 22:23

      @Fifi Brin_acier : merci pour la référence.



    • Laurent 47 15 septembre 2016 20:23

      @doctorix
      D’accord avec vous ! Vladimir Poutine est un homme providentiel pour la Russie, et les russes le soutiennent à plus de 80 % dans cette période difficile !
      Non seulement, devant l’arrogance guerrière de Washington, il a doté l’armée de son pays de matériels de pointe dans tous les domaines ( terre, air, mer, espace, communications, brouillage électronique ), mais il s’est assuré d’avoir le dernier mot en cas de guerre atomique généralisée.
      Parallèlement, il a fait redémarrer l’agriculture en Russie, et ce domaine est en voie d’exportation de tous les produits agricoles que le pays devait importer.
      Il peut dire merci aux sanctions américaines qui lui ont rendu un grand service dans ce domaine !
      Mais Poutine n’est pas immortel pour autant, et à la différence d’Obama, il ne se prend pas pour Dieu, car il sait qu’il n’est pas le seul en Russie à savoir jouer aux échecs, alors qu’aux Etats-Unis, ils ont déjà du mal à savoir jouer aux dames !


    • tozzzzz 20 septembre 2016 13:14

      @tf1Groupie
      Oh oui, encore, encore !


      c’est ce que tu cries sous les coups de butoir de ton superviseur ca non ?

    • tozzzzz 20 septembre 2016 13:16

      @sarcastelle
      Les partisans de la théorie de la terre creuse sont derrière Poutine. 


      CQFD !bien ton multi tf1gogol !

    • kitty-cat kitty-cat 7 octobre 2016 19:06

      @doctorix
      Bavez tant que vous voulez, les caniches : Poutine va encore vous la mettre bien profond,


      effectivement : Poutine pour les 
      - Russes —> путь phonétique « pout’ » —> celui qui montre le bon chemin 
      - Obamaphiles —> Put in phonétique tout juste « poutine » —> je vous la mets bien profond smiley


  • covadonga*722 covadonga*722 10 septembre 2016 14:09

    yep , moi la haute diplomatie ???? , mais la de mon avis les 7 jours c’est pour désengager les seals 

    qui sont au contacts d’ex « djihadiste fréquentable » je serais les ’al nosra je sais z’ont changé d’étiquette je creuserais profonds pasque pour les 2/3 hélicos russes au tapis la facture est en route ...

  • alinea alinea 10 septembre 2016 14:56

    Je pense qu’il y en a qui riront moins quand ils ne pourront plus ne pas voir les basses ordures sans concurrents, qui nous gouvernent.
    par ailleurs, pour quoi, comme pour s’excuser, dire « Poutine n’est pas parfait... ? ». Si Poutine est parfait dans la situation qui est la sienne, dans la situation qui est la nôtre ; et puis, qui a idée de ce que serait cette « perfection » ?
    Et puis, les premiers cités, s’ils jugent que ces articles sont de la propagande, qu’ils se contentent de Mediapart, Politis ou Le Monde... ils ont l’embarras du choix !


    • arthes arthes 10 septembre 2016 18:13

      @alinea

      Poutine n’est pas parfait dans le sens il n’est pas le messie ? Tout simplement...La poutinolatrie c’est pas terrible...Et cela dit je trouve très bien qu’il existe.

      Ok nous avons les boulets qu’on se traine, ça n’en reste pas moins des êtres humains, et s’ils sont en place faut aussi se poser la question du pourquoi, bref notre propre responsabilité dans cette histoire.

      La France est devenue un organisme hypocondriaque, tiens.

      On peut juger ces articles juste naÎfs, et alors ? En quoi cela signifie t il que l’on trouve pature dans telle ou telle autre presse que vous citez ?


    • alinea alinea 10 septembre 2016 18:46

      @arthes
      Je m’adressais à ceux qui savent que Poutine est un dictateur sanguinaire milliardaire ! Pas aux autres. Pour ma part je suis « phile » et pas « lâtre », jamais !
      C’était juste une petite réflexion au sujet de cette parenthèse mise par beaucoup ( de " phile) quand ils parlent de Poutine ou de el Assad ! Sans plus !! smiley
      Mon conseil de lecture les envoyait dans des canards de gauche, bien sous tout rapport qui ne soit pas russe ni syrien !!


  • QAmonBra QAmonBra 10 septembre 2016 16:56

    Merci @ oscar pour le partage.

    V. Poutine, S. Lavrov & S. Choïgou ne sont que la partie visible de l’iceberg russe déchirant la coque du Titanic occidental en Syrie et Ukraine.

    Des personnalités de cette qualité aux postes qui sont les leurs, n’est absolument pas un hasard ou le fruit d’arrangements entre ploutocrates, et sous entend un « réservoir » et un système de cooptation permettant de désigner l’individu qu’il faut au poste qui lui faut et pour la durée nécessaire, ainsi Lavrov va bientôt battre, si ce n’est déjà fait, le record de longévité de feu A. Gromyko.

    Auprès desdites personnalités, ainsi qu’auprès de nombreuses autres tout aussi importantes, mais auxquelles les merdias ne s’intéressent pas, des patriotes russes soigneusement choisis sont en réserve et formation, ils peuvent a tous moments prendre le relais.

    Avant même que d’être aux commandes de la diplomatie russe, S. Lavrov n’était pas un inconnu pour les diplomates chevronnés.

    En face, c’est la valse ponctuelle des ministres/marionnettes, un « turn over » digne des transnationales et autres multinationales, il est vrai que l’hyper mafia n’a pas besoin de gens dont les compétences pourraient lui poser problème, ou qui pourraient l’être par expérience, bref elle n’a pas besoin de gens intelligents, elle a besoin d’agents royalement appointés, mais se contentant de suivre méticuleusement une feuille de route et qu’on éjecte ou qu’on court-circuite à volonté.

    La partie n’est vraiment pas égale, mais je serai très hypocrite de le déplorer . . .


    • oscar fortin oscar fortin 10 septembre 2016 18:43

      @QAmonBra : merci d’abord à vous de développer davantage certains aspects relevés dans les commentaires.


    • doctorix doctorix 11 septembre 2016 19:43

      @Fifi Brind_acier

      C’est bon de lire ça...
      70 ans qu’on attend ça.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 2016 20:01

      @doctorix
      Un autre article sur le G20 par Pepe Escobar...

      (...) Donc, au cœur du G20, nous aurons les deux projets qui sont en concurrence pour façonner géopolitiquement le jeune XXIe siècle.

      La Chine a proposé OBOR : une connectivité pan-eurasienne spectaculaire, conçue pour configurer un hypermarché d’au moins dix fois la taille du marché américain au cours des deux prochaines décennies.

      Pour sa part, l’hyperpuissance américaine – pas l’Ouest atlantiste, parce que l’Europe est embourbée dans la peur et la stagnation – propose le statut-quo du courant néocon / neolibéralcon, avec ses règles tactiques habituelles de diviser pour régner et la primauté de la peur, enchâssée dans la liste des menaces à combattre du Pentagone : de la Russie, de la Chine à l’Iran. Le grondement géopolitique en arrière-plan de la jungle de la haute technologie – objet du G20 – ne concerne que le confinement des meilleurs membres du G20 : la Russie et la Chine.

      Pas besoin d’oracle pour deviner quel projet est le plus fascinant – et à bien des égards séducteur – pour les pays du Sud, ainsi que pour un éventail de membres des nations du G20.(...)

      La comparaison entre l’Occident et l’Asie peut être entrevue sous une multitude de formes, le contraste imagé entre la paralysie et la paranoïa d’un côté, et de l’autre un projet extrêmement ambitieux de $1400 milliards, touchant potentiellement soixante quatre nations, pas moins de 4,4 milliards d’individus et environ 40% de l’économie mondiale qui pourra, entre autres caractéristiques, créer de nouveaux horizons commerciaux « revigorés, innovants, interconnectés et inclusifs » et sans doute installer une époque post-géopolitique gagnant-gagnant.(...)


  • Clocel Clocel 10 septembre 2016 17:26

    Je n’ose même pas imaginer dans quel état serait la Russie sans Poutine...
    Une sorte de Cuba d’avant la révolution, un bordel et un casino à ciel ouvert..


Réagir