vendredi 21 juillet - par taktak

Camarades, le Venezuela est attaqué par l’Axe UE/USA, et c’est tous les peuples qui sont visés !

“Le de Bolivar et de Chavez est aujourd’hui attaqué. La Révolution Bolivarienne affronte aujourd’hui, peut-être, l’un des plus grands défis de son histoire. Le peuple vénézuélien affronte une menace violente et criminelle, qui vise à lui arracher le rêve d’une patrie plus juste et humaine.”

C’est par ses mots, simples et justes, que nos frères venezueliens lancent un appel à la solidarité internationale. Un appel qui doit être entendu. Pour la paix, la démocratie, la liberté !

PNG

Le Venezuela attaqué par l’Axe UE USA : la raison ? le Venezuela organise des élections ! Le Venezuela est libre, le Venezuela refuse la dictature du Capital !

Trump, le milliardaire ultra réactionnaire et fascisant qui trône à la tête des Etats Unis, lui qui a été élu à la faveur d’un système anti démocratique alors qu’il avait moins de voix que sa concurrente principale vient d’annoncer qu’il va renforcer ses attaques contre le Venezuela. La cause de ces nouvelles attaques ? l’organisation d’élections. Oui, pour interdire des élections les Etats-Unis attaquent un pays, un peuple souverain et indépendant. Le Venezuela aujourd’hui, la France demain, si d’aventure un gouvernement refusant les diktats de Washington et de Bruxelles pour défendre les intérêts de notre peuple contre celui des multinationales et des banques accède au pouvoir ?

“Je ne pense pas que nous soyons très proches, mais si vous êtes capable de trembler d’indignation à chaque fois qu’une injustice est commise dans le monde, alors nous sommes des camarades, ce qui est plus important… soyez toujours capables de sentir, au plus profond de vous-mêmes, chaque injustice faite contre quiconque, n’importe où dans le monde. C’est la plus belle qualité d’un révolutionnaire”

Le Venezuela est attaqué, et c’est tous les peuples qui sont visés !

Oui, Camarades, le Venezuela est attaqué par l’Axe UE/USA, et c’est tous les peuples qui sont visés ! C’est vous et moi qui sommes attaqués. Car à travers la révolution bolivarienne, à travers le Venezuela souverain, l’attaque lancée par les USA et son ombre qu’est l’Union Européenne vise à imposer partout sur la planète la dictature la plus féroce de leurs multinationales, de leurs banques, de leurs cartels, et surtout des oligarques qui les détiennent. Car quel est le crime du Venezuela de Chavez et Maduro ? avoir pris son destin en mains. Confier le pouvoir au peuple et reprendre le contrôle d’une partie de ses richesses – essentiellement le pétrole, pour le moment. Refuser la dictature des multinationales et de la classe capitaliste de Caracas, aux ordres des USA, refuser la colonisation par Washington ou Bruxelles. Avec pour principal résultat celui de la fin des régimes autoritaires à la main de la CIA qui se succédaient à Miraflores écrasant le peuple sous leur, celui du recul spectaculaire de la pauvreté.

Le Venezuela est attaqué ? Défendons le !

Alors, nous tous qui sommes la même Humanité sur cette planète, l’attaque qui s’amplifie et qui frappe le Venezuela, c’est une attaque qui frappe aussi chacun de nous. Oui la morale élémentaire, le devoir et l’honneur, celui de la solidarité élémentaire c’est bien de défendre le Venezuela bolivarien par tous les moyens, et notamment en résistant pour empêcher que son propre pays via son gouvernement ne participe de cette odieuse attaque. C’est une urgence en France, Car Macron se tient aux ordres de l’UE, de l’OTAN, des USA pour frapper nos frères venezueliens. C’est aussi à cela qu’il utilise l’argent de nos impôts, qu’ils détournent de nos services publics. Mais ce n’est pas seulement cela. C’est aussi la nécessité impérieuse de se défendre soi même, de défendre sa classe, notre classe, celle des travailleurs contre une attaque qui la frappe directement.

Camarade, lorsque le Venezuela est attaqué, nous sommes attaqués  : défendons nous ! Tous Ensemble !

signez l’appel : cliquez ici



57 réactions


  • Neldemir 21 juillet 13:01

    L’humanité se bat CONTRE la dictature que vous êtes en train de défendre sans aucune honte


    • sls0 sls0 21 juillet 14:06

      @Neldemir
      Dans un autre article sur le Venezuela je faisais la remarque à Lugsama que sa promptitude à réagir avec des arguments style département d’état US me paraissaient bizarre.

      Ca s’adresse à vous aussi.

      Si on prend le cas d’antiréac, on sent que c’est idéologique, dans vos deux cas vous me faire penser à deux nègres payés au commentaire, rien d’idéologique, deux petits toutous aux ordres sans plus.

    • Laurent 47 21 juillet 14:12

      @Neldemir
      De quelle dictature parlez-vous ?
      De celle du Venezuela, ou de celle du pays qui veut s’emparer du pétrole et du gaz vénézuélien ?
      Il serait intéressant que vous nous précisiez votre opinion !


    • PRCF PRCF 21 juillet 14:14

      @Neldemir

      Le fait est que ce que vous dites est doublement faux :

      • le Venezuela n’est pas une dictature. Son président et son gouvernement sont légitimement et démocratiquement issue d’élections régulières reconnues par l’ensemble de la communauté internationale.
      • Ce que les USA et l’UE reproche au Venezuela, c’est... d’organiser des élections.

      Ce sont bien les putchistes de 2002 et 2014 qui tentent à nouveau la voie du coup d’état pour imposer leur dictature au pays et remettre la main sur les richesses qu’ils se sont accaparées pendant des décennies. Rappelons que ces gens ont été graciés en 2003 malgré leurs actes gravissime. C’est bien eux qui sème la violence et la haine dans les rues du pays, causant comme en 2002, comme en 2014 des dizaines de morts, des centaines de victimes.

      Rappelons que ceux qui crient à la dictature ont été incapables de réunir les conditions constitutionnelles pour lancer un referendum révocatoire contre Maduro. Rappelons que le referendum révocatoire n’existe pas en France ni au USA et que l’Union Européenne elle refuse d’appliquer les résultats des votes lors des referendum.

      Rappelons que Chavez a gagné le referendum révocatoire organisé contre lui par ces mêmes putchistes et que le pouvoir venezuelien a gagné régulièrement et démocratiquement quasiment toute les élections.

      Rappelons que le Venezuela est un pays souverain et que sa politique n’a pas à être décidé ni à la maison blanche ni à la Commission Européenne.
      Le 30 juillet, les venezueliens pourront se rendre aux urnes et voter. démocratiquement. L’inverse exact d’une dictature.


    • Lugsama Lugsama 21 juillet 16:16

      @sls0

      On à bien compris que face à la dure réalité tout ce qu’il vous reste comme « arguments » c’est « payés par les américains » et autre réthorique pipi caca.

      C’est le problême qud on défend un mensonge, on à aucun fait pour soi.

    • Lugsama Lugsama 21 juillet 16:21

      @PRCF

      Et que Madura a perdu les derière éclection de breaucoup et maintenant toute crédibilité au Vénezuéla, organise une constituante à un an des prochaines élection, comme par hasard, sans passer par un référundun normalement obligatoire qu’il est sur de perdre.

      De même que le référundum révocatoire ou il était déjà donné perdant a 69% contre lui et qu’il a fait annulé par le tribunal suprême..

      C’est sur que voter entre un chaviste et un chaviste c’est un choix démocratique évident pour le 30 juillet..

      Non on appel ça la dictature.

    • Emma Joritaire 21 juillet 17:11

      @PRCF


      « le Venezuela n’est pas une dictature. »

      Exact., c’est une folkloricature, et Maduro est folkloricateur smiley


    • antiireac 21 juillet 19:08

      @sls0
      Antiireac comme son nom indique combat les réacs et les menteurs dans ton genre.


    • antiireac 21 juillet 19:16

      @PRCF
      On a bien compris que vous soutenez un président devenu dictateur sanglant et complètement impuissant face aux réalités du pays.


    • Pere Plexe Pere Plexe 21 juillet 19:19

      @Neldemir
      L’humanité...à l’exception négligeable de la Chine de l’Inde du Brésil de la Russie de l’Iran et quelques autres : à peine les deux tiers de la planète.


    • Lugsama Lugsama 21 juillet 19:34

      @Pere Plexe


      Le voisin brésilien ne voit pas d’un bon oeil le régime chaviste.

    • Lugsama Lugsama 21 juillet 19:36

      @antiireac

      C’est un nostalgique de la terreur, pour situer le personnage. On comprend mieux sa défense de Maduro smiley

    • mennesson 23 juillet 03:18

      @Lugsama Hé bien oui Monsieur , vous pouvez choisir d’etre et de rester dans le déni de réalité mais elle est bien là avec oui des USA qui financent à coups de millions de dollars ,cette tentative de renverser ce gouvernement !Comme au Chili ,avant le renversement d’Allende par la CIA et la compagnie Américaine ITT .

      Il faudrait que vous alliez chercher sur le net ,des sites d’infos qui ne trichent pas la réalité !


    • mennesson 23 juillet 04:29

      @antiireac

      Dictateur sanglant ? N’importe quoi .

      La police n’a pas le droit de tirer sur les manifestants . Et c’est bien normal . Les morts sont dûs à des tirs de manifestants d’extrême droite , à des paramilitaires qui n’ont pas hésité à tirer sur les manifestants . D’autre part ,nombre de policiers et de militants chavistes font parties du nombre des tués . Mais ça les médias dominants le taisent scandaleusement .

      La désinformation et la propagande vont bon train chez les propriétaires milliardaires de grands médias ici qui ne font que reprendre les dépêches ( non vérifiées ) des agences de presse dans ce pays .

      Libre à vous de répéter ces mensonges comme un vulgaire perroquet mais la réalité politique est toute autre que celle que ces médias veulent bien en dire et c’est consternant .

      Comme au Chili en 1973 avant le coup d’Etat contre Allende , le Vénézuéla est la triste victime d’une tentative de déstabilisation et de coup de force de la part de la classe possédante là-bas et des USA en sous-main , à l’aide de dizaines de millions de dollars .

      On oublie de dire que le Vénézuéla est l’un des 3 pays au monde à détenir les plus grandes réserves de pétrole et rien que pour ça , ce pays est menacé par les grandes puissances occidentales ! 


  • Laurent 47 21 juillet 14:06

    Les Etats-Unis organisent, depuis le début des troubles au Venezuela, un blocus systématique des biens de consommation qui sont importés, essentiellement par voie maritime.
    Les entreprises alimentaires sont « incitées » à ne rien livrer ( sinon...), et même les entrepôts où sont stockés les produits alimentaires prennent feu comme par enchantement !
    Et c’est Maduro qui est traité de dictateur ( système habituel pour définir un président qui refuse de se plier aux ordres de Dieu ( je veux dire de Washington ).
    Car le Venezuela a les moyens de payer ce qui est importé...sauf s’il n’y a rien à importer, comme par hasard !
    Mais le Venezuela a un énorme défaut ! Il sent, que dis-je, il pue le pétrole !
    Et dès que ça pue le pétrole quelque part, les nazis américains ne se sentent plus pisser !


    • Emma Joritaire 21 juillet 14:25

      @Laurent 47

      Répète après moi :

      El pueblo unido jamás será vencido

      Mille fois smiley


    • mennesson 23 juillet 04:34

      @Emma Joritaire C’est honteux d’utiliser cette phrase qui symbolise la lutte contre l’opression et le fachisme et de le faire dire par la classe possédante et les agents de la CIA en plein travail là-bas pour renverser un gouvernement démocratiquement élu .

      Ne vous faites pas les défenseurs des opprimés ! Honteux ! 


  • amiaplacidus amiaplacidus 21 juillet 15:26

    Je crois revoir au Venezuela aujourd’hui ce que j’ai vu en 1973 au Chili.

    Les moyens de déstabilisation sont exactement les mêmes : grève « générale », organisation de la pénurie, mobilisation des « classes moyennes » (oh les pigeons), etc !

    La CIA n’aurait-elle rien appris en 44 ans ?


  • Lugsama Lugsama 21 juillet 17:11

    Ça fait un moment que le Vénézuéla de Bolivar et son peuple est attaqué par le régime militaire de Maduro. L’armé assassine tous les jours des étudiants en échange du laissez faire sur les narco-traffiques..


    Hier encore durant le succès de la grève général face à un président rejeté par plus de 85% de sa population, suite au referundum anti-maduro qui avait déjà connu un succès surprenant même l’opposition, le régime fachisant de Maduro à encore franchit un cap dans la répression martial. Deux nouveaux manifestant ont été assassimné par le régime qui aurait procédé à plus de 260 arrestations (dont des journalistes en plein reportage..)

    Donc oui le peuple du Vénézuéla est attaqué, mais par sa propre armée, ce qui est contraire à l’essence même des textes bafoués du héro national Simón Bolivar au passage.

    La constituante (dite « prostituyente » sur les réseaux sociaux vénézuéliens..) fait craindre un basculement définitif du pays dans la dictature.
    Toutefois si les échéances démocratique sont respectés comme le souhaiterai l’armée, le chavisme rejoindra les poubelles de l’histoire en 2018, date des prochaines élections présidentiel.

    Sinon le Vénézuéla peux toujours compter sur l’appuie des peuples démocratiques du monde entier qui commence a se mobiliser de plus en plus pour faire pression sur le gouvernement de celui qu’on appel aussi « l’ancien président » Maduro.
    En Espagne la grève général est devenu le sujet numéro un des journaux télévisé hier, le pays (pourtant économiquement affaiblit par un chomage de masse) étant devenu un refuge privilégié avec la Floride pour les réfugiés vénézuéliens.

    Tic tac tic tac, Maduro ta fin approche. Le peuple vaincra. smiley

    Apperement quelques bovidés au Vénézuéla le soutiendraient encore, en France il semblerait qu’il y ait quelques dinausores sur Agoravox nostalgiques des dictatures « populaire » smiley


    • bubu123 21 juillet 17:47

      @Lugsama

      vous faite quoi dans la vie pour avoir le temps de débiter votre messe 24/24 sur agoravox ?

    • Lugsama Lugsama 21 juillet 18:42

      @bubu123

      Travail administratif sur ordinateur, donc oui j’ai souvent l’occasion de répondre.

    • Garibaldi2 22 juillet 04:30

      @Lugsama

      Une fois de plus vous mentez et en toute connaissance de chose puisque je vous ai déjà indiqué ce lien. Le référendum organisé par l’opposition a donné les résultats suivants :

      Inscrits = 19 805 002

      Votants = 7 676 894 soit 38,75 % des inscrits

      Exprimés = 7 535 289 soit 38,04%

      Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Référendum_vénézuélien_de_2017

      Encore faut-il souligner qu’il s’agit là des chiffres donnés par les organisateurs et non vérifiés par une autorité indépendante.

      Donc vous mentez, et pas que sur ce point.

      Traitez-vous également de bovidés les manifestants ’’chavistes’’ sur cette vidéo qui rend compte de la manifestation pro Maduro d’avril 2017 :

      https://www.youtube.com/watch?v=SjZTcTiFWmk


    • Garibaldi2 22 juillet 04:56

      @Lugsama

      Le Wall Street Journal a participé à la légitimation de l’intervention de la CIA dans les médias, en l’auréolant de son prestige de Mecque du journalisme international. Pourtant, il est intéressant de lire avec attention les articles au sujet du Venezuela. En effet, le WSJ reconnaît que toute l’information utilisée provient de fonctionnaires du gouvernement des Etats-Unis et de ses services secrets. Le journal reconnaît aussi que les Etats-Unis tentent depuis dix ans de monter des affaires judiciaires liées au narcotrafic contre le gouvernement du Venezuela sans y parvenir faute de preuves indiscutables, et qu’une opération en cours consiste en provoquer des désertions de fonctionnaires et de militaires afin de leur donner le statut de témoins en échange de compensations comme un titre de séjour aux Etats-Unis. "Les services secrets américains –reconnaît le WSJ- ont accéléré le processus de recrutement de déserteurs qui offrent des informations utiles". Des agents de ces services ont expliqué au journal que des exilés vénézuéliens les aident à contacter des fonctionnaires gouvernementaux afin de leur proposer qu’ils deviennent des déserteurs et partent se réfugier aux Etats-Unis.

      Source : https://lc.cx/cNvU

      Un article de 2014 du journal anglais The Guardian, peu soupçonnable d’être pro-chaviste !) sur la révolte des riches : https://lc.cx/cx4B


    • Lugsama Lugsama 22 juillet 10:54

      @Garibaldi2

      Sur quoi ai-je menti ? Je ne contredit pas ces chiffres, de même que,ils ne contredisent pas l’incroyable impopularité désormais abyssale de Maduro et de son régime.


    • Lugsama Lugsama 22 juillet 11:06

      @Garibaldi2

      Des preuves irréfutables visiblement il y en a et des peines de prisons ont été prononcés.

      Ensuite les articles du WSJ ne sont pas des sources pour moi et ils seraient plus intéressant de nous fournir des liens vers ces fameux articles glorifiant une intervention imaginaire de la CIA..

      Votre « article » de 2014 qui est dans la rubrique opinion est assez drôle, le Vénézuela serait donc peuplé à 85% de riches ? :) Avez-vous suivie ne serait-ce qu’une seul fois une journée de manifestation ces 100 derniers jours. Je veux bien que l’on prenne les gens pour des cons mais à ce point..


    • amiaplacidus amiaplacidus 22 juillet 11:44

      @Lugsama : « ....Travail administratif sur ordinateur, donc oui j’ai souvent l’occasion de répondre. .... »

      Et votre patron, il en pense quoi ?
      Ah, c’est vrai, j’oublie, vous êtes payé pour raconter vos salades.


    • Lugsama Lugsama 22 juillet 11:56

      @amiaplacidus

      Il a pas à se plaindre de mon travail visiblement, ça ne me prend pas vraiment de temps d’écrire trois ligne pensant mes pauses..


    • Garibaldi2 23 juillet 01:59

      @Lugsama

      En somme, vous êtes une feignasse qui bulle au boulot en postant sur internet, et qui fait la promo des thèses économiques de Milton Friedman ! On aura tout vu sur Avox !


    • Garibaldi2 23 juillet 02:03

      @Lugsama

      C’est bien ce que je disais : le nez dans votre merde vous dites qu’elle sent bon !


    • Doume65 24 juillet 12:12

      @Lugsama
      « ils ne contredisent pas l’incroyable impopularité désormais abyssale de Maduro »

      Si l’impopularité de Maduro est abyssale, alors sa popularité est au sommet !


  • alanhorus alanhorus 21 juillet 18:33

    La pression que veut mettre Donald Trump qui menace Maduro d’embargo est insoutenable.
    c’est un peu comme si, quand vous êtes malade, votre médecin vous interdisait de prendre des médicaments.
    C’est connu ce sont des mercenaires et des agitateurs de la cia qui manifestent au Venezuela.

    La mort d’Hugo Chavez est d’ailleurs suspecte.
    https://blogs.mediapart.fr/pizzicalaluna/blog/111215/venezuela-comment-la-cia-fabrique-des-informations-contre-le-gouvernement
    https://venezuelanalysis.com/analysis/800


  • DACH 21 juillet 20:13

    N Maduro finira comme B Mussolini. Le peuple qui aspire à la liberté, à se libérer de ses chaines gagne toujours.


    • sirocco sirocco 21 juillet 23:25

      @DACH

      Maduro finira peut-être comme Salvador Allende, puisque des troubles commandités par la CIA sont actuellement fomentés au Venezuela comme ils le furent autrefois au Chili, mais certainement pas comme Mussolini.

       
      Si Cuba était riche en matières premières, il y a longtemps que des émeutes y auraient été organisées aussi par les mêmes commanditaires.


    • Lugsama Lugsama 22 juillet 00:18

      @sirocco

      Avec 70% de la population qui pensent que le gouvernement ne vaut rien on se demande bien pourquoi la CIA irait perdre de l’énergie la-bas !

      Les USA n’ont pas à se cacher pour dénoncer les deux dernières dictatures d’amerique du Sud, qui de toutes façon s’effondrent d’elle même. Les chavistes sont face aux plus longues manifestations populaires de l’histoire de l’AMSUD et Cuba se converti petit à petit..

      Un anciens guerillos communiste a fait une tres bonne analyse sur le sujet : https://elpais.com/elpais/2017/07/13/opinion/1499932152_975666.html

      Il y explique d’ailleurs qu’autrefois l’amerique du sud souffrait des USA quand aujourd’hui tous les dignitaires chavistes planques leurs argent en Floride.. il dénonce aussi les posture idéologique des intellectuel pseudo-revolutionaire qui se refuse à critiquer les dictateurs d’extrême gauche ou la designation de l’opposition centriste de la MUD en opposition de « droite ».

      « Qué triste debe ser comprarse una revolución de mentiras y ser derrotado por una de verdad. »


    • Garibaldi2 22 juillet 04:27

      @Lugsama

      ’’Les dignitaires chavistes planquent leur argent en Floride’’. Et ils n’ont pas peur que leurs comptes soient bloqués ?


    • sls0 sls0 22 juillet 05:52

      @Garibaldi2
      Il ose tout ce bon lugsama.

      Le lecteur lambda ayant qu’une connaissance moyenne de l’histoire de l’Amérique latine s’aperçoit rapidement que ses arguments c’est de la daube. Sa méthode c’est inverser les faits la pĺupart du temps, c’est assez visible.

    • Lugsama Lugsama 22 juillet 06:35

      @Garibaldi2

      C’est le cas pour 7 membres du gouvernements.


    • Emma Joritaire 22 juillet 09:22

      @Garibaldi2

      « Et ils n’ont pas peur que leurs comptes soient bloqués ? »

      Bien sûr que non : les Américains ont tout intérêt à stimuler la corruption vénézuélienne, et au-delà sud-américaine.

      D’autant plus que, dans cette région du monde, c’est le seul truc, la corruption, qui fonctionne à peu prés « correctement ».


    • Lugsama Lugsama 22 juillet 11:08

      @sls0

      N’importe qui ayant une connaissance minimal de l’Amérique latine sait que je parle de faits connu de tous le monde..

      Il y a du progrès, maintenant je ne suis plus un agent infiltré des USA ? smiley


    • sls0 sls0 22 juillet 13:59

      @Lugsama
      L’un n’empêche pas l’autre.

      Le fait que vous retourniez le sens de la phrase que j’avais écrite est assez représentatif de votre méthode.
      Vous inversé les faits ou l’histoire en espérant avoir à faire à des béotiens et ainsi faire passer la parole du département d’état US.
      Il n’y a pas que des béotiens sur terre, j’ai des doutes sur votre méthode.
      Même chez moi où il subsiste quelques caractéristiques héritées d’une période de dictature assez longue, votre méthode ne serait pas efficace.

    • Garibaldi2 23 juillet 02:52

      @Lugsama


      « Les responsables vénézuéliens, actuels ou anciens, qui violent les droits des citoyens vénézuéliens et sont impliqués dans des actes de corruption publique n’ont pas leur place ici, et nous avons désormais les outils pour bloquer leurs avoirs et leur utilisation des systèmes financiers américains », écrit Josh Earnest, porte-parole de la Maison-Blanche, dans un communiqué.’’

      C’est du pipeau, il y a blocage d’ÉVENTUELS avoirs, comme pour les juges de la cour suprême.

      ’’Les Etats-Unis ont porté un rude coup au camp du président Nicolas Maduro en plaçant sur leur liste noire financière huit membres de la Cour suprême vénézuélienne, accusés d’avoir aggravé la crise politique du pays en affaiblissant l’autorité du Parlement.....

      Aux termes des sanctions, les huit juges, dont le président de la Cour suprême du Venezuela, voient leurs ÉVENTUELS actifs aux Etats-Unis gelés et ils ne peuvent entrer en relation d’affaires avec des Américains.’’

      Source : https://lc.cx/cALX

      Il n’y a jamais eu aucun communiqué US disant que des avoirs avaient effectivement été bloqués.


  • Christian 22 juillet 06:43

    Il y a gauche et gauche, il y a celle totalement incapable de comprendre que la richesse d’un pays est avant tout liée à la possibilité donnée à des entrepreneurs, des inventifs, des bosseurs de créer de la richesse permettant de nourrir des familles, d’éliminer le chômage etc. Cette gauche incapable de comprendre cela est une imposture et c’est elle qui, lorsque le pays possède une richesse naturelle comme le pétrole, distribue quasi gratuitement cette richesse au peuple, exactement ce qui est arrivé au Vénézuéla., cette gauche là le fait uniquement pour pavaner et discourir. L’autre gauche, la vraie est parfaitement consciente que seul l’employé d’une entreprise, ouvrier ou non, est capable de savoir s’il se fait exploiter par son entreprise ou s’il doit être reconnaissant à son entreprise. Donc la vraie gauche s’attèle à parfaire l’entente entre patrons et ouvriers et non à sans arrêt mettre les bâtons dans les roues, elle s’active évidemment contre les patrons exploiteurs.


    • Lugsama Lugsama 22 juillet 11:09

      @Christian

      Cette gauche la participe évidement à la rébellion, d’ou le suivie massif de la grève dans leson syndicats du secteur publique, cette gauche est démocratique.


  • Mowgli 22 juillet 12:05

    Je me souviens, il y a quelque temps de cela, de Clémentine Autain écrivant« c’est quelqu’un comme Chavez qu’il nous faudrait ». Et Mélanchon d’applaudir des quatre mains.

    C’est quelqu’un comme Clémentine qu’il nous faudrait. Ah ça irait ça irait ça irait !
     
     


  • Initiativedharman Initiativedharman 23 juillet 01:57

    Le Venezuela attaqué par l’axe UE/USA ? Il fallait oser ! 

    Pendant l’ère Chavez, les vénézueliens ont souffert et très vite la dictature s’est installée avec la corruption, la censure et tout le tintouin...Le peuple vivait dans la misère mais Mélenchon disait sans rire que le Venezuela était un pays extraordinaire en terme de politique sociale...
    D’ailleurs, l’ensemble des immigrés des pays du tiers-monde voulaient s’exiler là-bas, c’est bien connu tellement la vie y était belle....
    Le peuple se révolte contre le chavisme et ses dérives et réclame un régime démocratique et des vies décentes, je ne vois pas ce que l’axe ( du mal ??? smiley vient faire là-dedans.


    • Garibaldi2 23 juillet 03:32

       @Initiativedharman

      Les cons ça osent tout, disait Audiart, c’est même à ça qu’on les reconnaît ! C’est votre cas ! Suis-je assez clair ?

      ’’Depuis les années 1970, les Colombiens ont fui au Venezuela pour éviter le conflit armé colombien qui touche leur pays1 et, dans les années 1990, ils représentent 77 % de tous les immigrants au Venezuela, selon Raquel Alvarez, sociologue à l’université des Andes au Venezuela2. Lorsque la crise frontalière éclate, plus de 5 millions de Colombiens vivent au Venezuela, dont plusieurs centaines de milliers ont immigré illégalement. La présence de ces derniers reste néanmoins acceptée par les autorités vénézuéliennes, et les migrants illégaux peuvent également bénéficier des programmes sociaux proposés par leur pays d’accueil3. Au début des années 2000, le président vénézuélien Hugo Chávez avait développé de nombreux programmes sociaux appelés « Missions bolivariennes »4,5. Avec ces programmes, le gouvernement de Chávez a accordé aux Colombiens la résidence, le droit de voter et d’autres services sociaux, offrant même les trajets en bus pour faire traverser la frontière aux Colombo-Vénézuéliens souhaitant participer aux élections1,6. La création de contrôles des changes et de subventions sous l’ère Chávez a également entrainé un développement des activités de contrebande au niveau des frontières7. Ainsi, des bandes organisées colombiennes, paramilitaires ou non, profitaient souvent des subventions du gouvernement bolivarien sur les produits d’usage courant, pour les transporter illégalement vers la Colombie où les mêmes marchandises s’échangeaient sur des prix beaucoup plus élevés 8.

      Par ailleurs, les groupes paramilitaires colombiens orchestraient, selon le gouvernement chaviste, des meurtres de nature politique au Venezuela, comme ceux de Danilo Anderson, procureur vénézuélien chargé de l’enquête sur des personnes impliquées dans la tentative de coup d’État d’avril 2002, assassiné en 2004 9 ; et de Robert Serra, élu socialiste à l’Assemblée nationale tué avec son épouse en 201410.’’

      Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_entre_la_Colombie_et_le_Venezuela_(depuis_2015)

      500.000 Colombiens ont immigré au Vénézuéla entre 2012 et 2015

      Source : https://lc.cx/cAt3


    • Garibaldi2 23 juillet 03:50

      @Initiativedharman

      Les cons ça ose tout disait Audiard, c’est même à ça qu’on les reconnaît. Vous en êtes. Suis-je assez clair ?!

      ’’Depuis les années 1970, les Colombiens ont fui au Venezuela pour éviter le conflit armé colombien qui touche leur pays1 et, dans les années 1990, ils représentent 77 % de tous les immigrants au Venezuela, selon Raquel Alvarez, sociologue à l’université des Andes au Venezuela2. Lorsque la crise frontalière éclate, plus de 5 millions de Colombiens vivent au Venezuela, dont plusieurs centaines de milliers ont immigré illégalement. La présence de ces derniers reste néanmoins acceptée par les autorités vénézuéliennes, et les migrants illégaux peuvent également bénéficier des programmes sociaux proposés par leur pays d’accueil3. Au début des années 2000, le président vénézuélien Hugo Chávez avait développé de nombreux programmes sociaux appelés « Missions bolivariennes »4,5. Avec ces programmes, le gouvernement de Chávez a accordé aux Colombiens la résidence, le droit de voter et d’autres services sociaux, offrant même les trajets en bus pour faire traverser la frontière aux Colombo-Vénézuéliens souhaitant participer aux élections1,6. La création de contrôles des changes et de subventions sous l’ère Chávez a également entrainé un développement des activités de contrebande au niveau des frontières7. Ainsi, des bandes organisées colombiennes, paramilitaires ou non, profitaient souvent des subventions du gouvernement bolivarien sur les produits d’usage courant, pour les transporter illégalement vers la Colombie où les mêmes marchandises s’échangeaient sur des prix beaucoup plus élevés 8.

      Par ailleurs, les groupes paramilitaires colombiens orchestraient, selon le gouvernement chaviste, des meurtres de nature politique au Venezuela, comme ceux de Danilo Anderson, procureur vénézuélien chargé de l’enquête sur des personnes impliquées dans la tentative de coup d’État d’avril 2002, assassiné en 2004 9 ; et de Robert Serra, élu socialiste à l’Assemblée nationale tué avec son épouse en 201410.’’

      Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_entre_la_Colombie_et_le_Venezuela_(depuis_2015)

      500.000 Colombiens ont immigré au Vénézuéla entre 2012 et 2014.

      ’’El Gobierno venezolano dijo que entre 2012 y 2014 ingresaron al país de forma ilegal 494.597 ciudadanos colombianos tras rechazar las « manipulaciones » de supuestos enemigos de las buenas relaciones entre Venezuela y Colombia sobre el tema migratorio y los derechos humanos.’’

      Source : https://lc.cx/cAt3


    • Initiativedharman Initiativedharman 23 juillet 05:29

      @Garibaldi2

      Oui, oui...L’axe du Mal, ce sont les pays démocratiques comme l’Europe et les USA et le paradis sur terre, c’est le Venezuela, tout le monde sait ça ! Suis-je bête.
      Sinon, j’aime beaucoup les films d’Audiard, avec un « D » s’il vous plaît.

    • Garibaldi2 24 juillet 01:14

      @Initiativedharman

      Sinon, sur le fond, les faits que j’ai rapporté sont exacts ou non ?


    • Initiativedharman Initiativedharman 24 juillet 03:23

      @Garibaldi2
      Sur le « fonds » avec un « s », L’article de Wikipedia est exact à n’en pas douter, cependant je ne vois pas bien la relation entre votre argumentaire et les propos de l’auteur de l’article que je trouve navrants, stupides, fantasmatiques, désolants, choquants, consternants, affligeants, empreints d’une vision tronquée du monde réel.

      Il est douteux d’associer l’Europe et les USA, pays démocratiques à un « axe du Mal ».
      Je suis désolé également de constater que l’auteur soit nostalgique d’un régime politique autoritaire, corrompu et incompétent qui a ruiné le Venezuela.
      J’ai beaucoup de respect pour les citoyens de ce pays d’entamer une révolution pour obtenir un régime démocratique.

  • Garibaldi2 23 juillet 03:12

    Lugsama 21 juillet 23:29

    @Garibaldi2

    Ai-je dit une seul fois qu’il n’y avait pas de journal d’opposition ??

    Il y a un sondages de 500 personnes, le suivant plus récent est de base 1000. Et tous les autres sondages qui vous donnent tord ont des échantillon très large par ailleurs. Et sinon le sondages anciens avec 500 était plutôt fiable vu les résultats comparatif, et ce n’est d’ailleurs pas une base ridicule comparé à la population.. Et il y a bien un lien direct sur le sondage de 500 personnes, suffit de cliquer dessus, effort incroyable.

    Oui le gouvernement chaviste s’est couvert de honte lorsqu’il a du importer du papier toilette, un fait resté célèbre, encore faut-il suivre l’actualité du pays.

    « la majorité des sondés (54.6%) signalent le président socialiste Maduro comme le responsable de la crise tandis que 15.3% blâment les ministres et le gouvernement en général »

    Ce qui signifie que 69.9% considère le pouvoir comme responsable de l’effondrement du pays, ou est la question mal posé ? Surtout la réponse qui vous gênes.

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Garibaldi2 22 juillet 03:05

    @Lugsama

    Mais dans une dictature il n’y a pas de journaux d’opposition. Il y a donc des journaux d’opposition au Vénézuéla. Dont acte. C’est bien, on avance ! Combien de fois vous êtes-vous gaussé sur l’affirmation dans des commentaires que les médias privés sont majoritaires au Vénézuéla ?

    Voici une liste de journaux vénézuéliens. Vous pourrez certainement me signaler ceux qui sont ‘’chavistes’’

    Cadena Global

    El Carabobeño
    El Nacional
    Notitarde
    Panorama Digital
    Tal Cual
    El Universal
    Venezuela Analítica
    La Verdad

    Un échantillon de 500 personnes sur une population de 30 millions n’est pas une base fiable, et d’ailleurs les autres sondeurs utilisent une base du double, au moins. Sont-ils assez idiots pour engager des frais de questionnaire inutiles ?

    Quelle entreprise avait le quasi monopole de la fabrication du papier toilette au Vénézuéla lors de sa pénurie ? Réponse : Manpa, qui curieusement a continué à produire du papier pour la presse alors que sa chaîne de production de papier hygiénique était à l’arrêt. Il a fallu l’occupation d’une usine par les autorité pour que cette production puisse redémarrer.

    Twitt de :
    Alejandro Fleming @AleFleming

    La ocupación temporal de la productora de papel higiénico MANPA está amparada en Art 60 de Ley de Costos y Precios Justos

    Source : https://lc.cx/cN5A

    Qui, en dehors des ministres constitue le gouvernement ? Le gouvernement ’’en général’’ est constitué de qui ? La bonne question serait :

    Qui est responsable de la crise :

    -  le président ?

    -  les ministres ?

    -  le président et les ministres ?



    J’attends toujours vos réponses !


  • Mowgli 23 juillet 06:45

    « La désinformation et la propagande vont bon train chez les propriétaires milliardaires de grands médias ici ».

    Lugsama est donc un propriétaire milliardaire de grands médias... mais... mais... alors moi aussi ! Youpi !

    C’est vrai, je suis milliardaire... en bolivars


Réagir