jeudi 18 mai - par Christelle Néant

Escalade des tensions dans le Donbass sur fond de censure croissante contre les voix dissidentes

Depuis plusieurs semaines, le front du Donbass montre une tendance claire à l'escalade. Petit à petit le nombre des violations du cessez-le-feu de la part de l'armée ukrainienne augmente, et les destructions et victimes avec. Les dernières 24 heures ont été marquées par un nombre élevé de destructions d'habitations et d'infrastructures, mais aussi malheureusement par de nouvelles victimes civiles.

Lors des 45 violations du cessez-le-feu par l'armée ukrainienne, presque tout l'armement disponible a été utilisé pour frapper 17 localités de la République Populaire de Donetsk (RPD) : lance-roquettes, artillerie, chars d'assaut, mortiers, missiles antichars guidés, véhicules de combat d'infanterie, véhicules de transport de troupes blindés, lance-grenades et armes légères.

Suite aux bombardements de l'armée ukrainienne, une femme de 62 ans est morte hier soir à Kroutaya Balka et un homme de 34 ans a été blessé. L'homme a été amené dans un état critique à l'hôpital de Yassinovataya. L'armée ukrainienne a tiré 18 obus en deux heures à peine sur cette zone dont 12 obus d'artillerie de 122 mm, et 605 obus, roquettes et autres projectiles au total sur l'ensemble de la ligne de front. À ces victimes civiles, il faut ajouter les 12 maisons et deux écoles qui ont été endommagées durant ces dernières 24 heures en RPD.

Cette reprise de la guerre, tout comme la censure imposée par les récents décrets présidentiels en Ukraine, sonne comme une diversion pour détourner l'attention du public ukrainien des vrais problèmes du pays. L'opposition ukrainienne a d'ailleurs ouvertement dénoncé ce fait, à travers la déclaration de Nestor Shoufrich, député du Bloc d'Opposition.

« Je suis convaincu que les autorités profitent de cette campagne contre l'utilisation du ruban de Saint Georges pour distraire les gens de la pauvreté totale où ils sont, puisque la population du pays est six fois plus pauvre maintenant qu'elle ne l'était il y a trois ans. »

Pour rappel, mardi, le parlement ukrainien a voté l'interdiction du ruban de Saint Georges avec une amende allant de 850 à 2 550 hryvnias pour quiconque s'affiche avec le ruban de Saint Georges et la confiscation de ce dernier, et une amende pouvant aller jusqu'à 5 100 hryvnias ou une arrestation administrative de 15 jours en cas de récidive (plus de nouveau la confiscation du ruban).

Cette nouvelle censure va aussi dans le sens de l'effacement de la réécriture de l'histoire ukrainienne voulus par les autorités ukrainiennes actuelles. Ainsi ce député a rappelé que plusieurs Ukrainiens célèbres comme Ilya Bezborodko et Pyotr Kotlyarevsky avaient reçu l'ordre de Saint Georges, comme des dizaines de soldats ukrainiens qui l'avaient reçu pour leur bravoure. Mais comme cette bravoure s'est exprimé côté soviétique, pour les autorités bandéristes actuelles il faut vite effacer tout cela des mémoires.

Certains députés du front Populaire comme Iouri Bereza sont même pour abattre purement et simplement ceux qui portent un ruban de Saint Georges, et peuvent faire ouvertement leurs appels au meurtre sans que cela ne choque ou n'émeuve grand monde parmi les dirigeants ukrainiens.

Il a dû être inspiré par l'action d'un ex-garde du corps de Dmitro Iaroch (ancien leader de Secteur Droit) contre un chauffeur de taxi russophone à Kamensky. Ce pauvre chauffeur de taxi qui a eu le seul tord de parler russe et de refuser de hurler « Gloire à l'Ukraine », s'est vu frappé par l'un des occupants de la voiture. S'enfuyant de son taxi, il s'est alors fait tiré dessus, et a été touché à la jambe. Lorsque des collègues du chauffeur de taxi ont tenté d'intervenir, ils se sont eux aussi fait tirer dessus.

Regarder la vidéo à 2 min 50 :

Suite aux réactions indignées d'internautes ukrainiens après cet incident les bandéristes ukrainiens eux se sont offusqués de la réaction d'indignation saine d'une partie de la population du pays. En clair, pour les néo-nazis ukrainiens c'est normal et justifié (le porte parole du mouvement de Iaroch a même qualifié d'outrage le comportement du chauffeur de taxi, sous-entendu cela justifiait donc une punition) et les Ukrainiens ne doivent pas condamner ce genre de comportement. Bienvenue en dictature néo-nazie.

Et il n'y a pas qu'en Ukraine que la dictature s'installe pour essayer de formater les esprits, et surtout d'empêcher la vérité d'être connue et partagée. Facebook, travaillant de concert avec les forces néo-conservatrices de son pays d'origine, s'est lancé dans une véritable chasse aux voix dissidentes. Qu'elles concernent le Donbass ou d'autres causes.

Juste avant l'élection présidentielle française, 30 000 comptes avaient ainsi été supprimés par Facebook soi-disant pour éviter la propagation de fausses informations via de faux comptes. Assez étrangement, beaucoup de comptes liés aux opinions politiques totalement opposées à celles de M. Macron avaient été lourdement touchés par ces mesures.

Après l'élection française on était en droit de se dire que cela se serait calmé, mais non. Récemment plusieurs comptes d'activistes ont été bloqués ou supprimés. De Thierry Borne en France, à Joaquin Flores de Fort Russ (l'un des grands médias indépendants de ré-information en anglais sur ce qui se passe dans le Donbass et en Syrie), en passant par Edouard Popov, analyste souvent présent sur Fort Russ, et beaucoup d'autres moins connus, mais néanmoins engagés dans le travail de ré-information, tous ont vu leur compte Facebook bloqué indéfiniment.

Censure de Thierry Borne

La Pologne n'est pas en reste, puisque cela fait désormais un an que Mateusz Piskorski croupit en prison en Pologne, pour ses vues anti-OTAN. Un an après son arrestation, il n'y a toujours aucune charge officiellement retenue contre lui, et sa détention provisoire initiale de 3 mois a été prolongée 5 fois. Le tout sans qu'aucune preuve solide ne vienne étayer les accusations vagues d'espionnage pour une puissance étrangère. Le dossier est maintenu secret, empêchant quiconque de préparer une défense pour Piskorski.

Dictature vous avez dit ? Impossible puisque la Pologne est au sein de l'UE et que l'UE c'est soi-disant la démocratie… Je laisse mes lecteurs juger de l'état de la démocratie en Europe, quand un de ses états membres peut se comporter ainsi. Aujourd'hui la Pologne demain où ? La France ? La Belgique ? Comme le dit Thierry Borne aujourd'hui c'est lui et « demain ce sera peut-être votre tour ».

En attendant, en Ukraine, certains ont décidé de prendre le risque de dénoncer les mesures liberticides prises contre la population du pays. Ainsi un juriste de Kharkov, Dmitry Likhachev, a décidé de poursuivre Porochenko en justice devant la cour suprême pour dénoncer l'illégitimité de la loi sur le blocage des réseaux sociaux et sites internet russes.

« Je ne tolérerai pas une telle illégalité et impunité en violation des droits des citoyens, M. le président. Et le problème n'est pas VK et Odnoklassniki, etc. Le problème est la limitation de la liberté. Qu'est-ce que ce sera demain ? Empêcher de penser ? Interdire de respirer ? Je ne peux juste pas comprendre où et quand j'ai donné à l'état le droit de déterminer où et ce que je dois regarder, lire et écrire  », a-t-il écrit sur son mur Facebook.

Eh bien monsieur, ce droit vous le leur avez donné le jour où vous avez passivement accepté les autorités illégales et soutenues par des néo-nazis, issues du coup d'état totalement anticonstitutionnel du Maïdan. Il est bon de voir que certains se réveillent en Ukraine, mais il est malheureusement trop tard pour empêcher maintenant l'effondrement total du pays.

Ceux qui il y a trois ans en Ukraine, comme aujourd'hui en Europe, se disent que tout cela ne les concerne pas, et que tout ceci n'aura pas de graves conséquences, aurait dû se souvenir de ces sages paroles, qui nous rappellent que l'histoire a une fâcheuse tendance à bégayer :



«  Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste
Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas juif
Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n’ai rien dit, j'étais protestant......
Puis ils sont venus me chercher,
Et il ne restait plus personne pour dire quelque chose.
 »
Pasteur Martin Niemöller

En Ukraine ils ont commencé avec les communistes et les russophones, puis ceux qui se sont érigés contre la guerre dans le Donbass, maintenant ça va être le tour du reste de la population qui ose encore penser en dehors des clous. Et l'Europe suit malheureusement le même chemin.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi



100 réactions


  • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 18 mai 18:29

    Salut.....Les forces « progressistes » s’entraînent en Ukraine, ce pays va être démoli radicalement... c’est ça leur progrès : détruire !! puis cela va , si besoin est, s’étendre à l’Europe là ou l’empire du NOM le jugera nécessaire car ce sont les amis de l’UE , des US etc qu sont à l’œuvre là bas...

     https://fr.sputniknews.com/international/201512231020514944-porochenko-souligne-role-juifs-creation-ukraine/

    http://laregledujeu.org/2014/08/13/17645/avec-petro-porochenko/

    extrait : Il faut soutenir le président Porochenko – il faut le suivre dans la voie qu’il a choisie et qui est celle du refus de l’impérialisme venu de l’est. BHL


  • roman_garev 18 mai 19:24

    On attend le moment quand l’Europe faisant mine de rien s’étranglera avec ce zoo des bandéristes.


  • roman_garev 18 mai 19:44

    Le soi-disant « Institut de Mémoire nationale » ukrainien vient de refuser de reconnaître comme nazis les symboles de la « Division SS Galicie » (« Waffen-Grenadier division der SS Galizien ») composée avec des volontaires ukrainiens provenant de toutes les régions d’Ukraine (Galicie, Ruthénie, Volhynie, Transcarpatie, région de Kiev) ; cependant la majorité d’entre eux était originaires des régions occidentales de l’Ukraine et de Galicie, jugés par Himmler plus facilement aryanisables.



    De nos jours les glorieux continuateurs de Waffen SS exterminent le peuple « difficilement aryanisable » du Donbass...

    Vraiment, « Gloire à l’Ukraine ! » Gloire à l’UE qui la parraine !

    Européens, aucun pressentiment ? 

  • Alex 18 mai 21:51

    Des news « alternatives » du pays parrain du Donbass pour contrebalancer le ton anti-européen de cet article :
     

    • Christelle Néant Christelle Néant 18 mai 22:01

      @Alex
      Oui oui oui les pauvres prisonniers politiques en Russie qui se font arrêter pour corruption, détournement de fonds et j’en passe, comme ce cher Navalny. Le premier et deuxième lien le gars a plaidé coupable d’avoir attaquer un policier, vous excuserez la justice russe d’être moins laxiste que la notre et d’infliger une peine exemplaire à ceux qui prennent les policiers pour un punching ball.
      Quand au troisième lien les journalistes Tchétchènes eux mêmes disent que c’est n’importe quoi https://fr.sputniknews.com/international/201705111031344189-Onu-homosexuel-tchetchene-commissaire-lettre/


    • Alex 18 mai 22:20

      @Christelle Néant

      Et pendant ce temps-là Medvedev n’est pas inquiété. Vous avez vu la vidéo qui fait scandale ? 21 millions de vue à ce jour seulement sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=qrwlk7_GF9g&t=1674s


    • Christelle Néant Christelle Néant 18 mai 22:37

      @Alex
      Voir Navalny dénoncer Medvedev pour corruption me fait mourir de rire. C’est vraiment l’hôpital qui se moque de la charité pour rester polie.


    • roman_garev 19 mai 08:23

      @Alex

      Ohé, voulez-vous dire que ces soi-disant « persécutions des innocents » contrebalancent le massacres des civils au Donbass par la lie nazie ukrainienne ?

      Pauvre troll...

    • roman_garev 19 mai 08:38

      @roman_garev

      Ce collabo d’Alex est de ceux qui se demandent à haute voix : « Pourquoi on a pendu ces dignes politiques, les chefs nazis, quand je voix partout des gamins mettre impuniment leurs doigts dans le nez ?! Mais c’est injuste !! »

    • Mychris Mychris 19 mai 08:41


      Il faut avoir beaucoup d’aplomb pour cité « l’Union des journalistes de Tchéchenie » comme référence :
      En 2008 déjà :

      "Dénoncé par les défenseurs des droits de l’homme pour ses crimes envers les civils, le président tchétchène Ramzan Kadyrov, 31 ans, a été fait « journaliste émérite » lors d’une cérémonie organisée, mercredi 5 mars, à la Maison de la presse à Grozny. Citant « son immense contribution à l’établissement d’une presse tchétchène libre, à la création de conditions idéales pour le travail des médias », le ministre de la presse tchétchène, Chamchaïl Saraliev, l’a fait membre de l’Union des journalistes de Russie. « Les journalistes doivent, sans crainte pour leurs vies, sans regards effrayés par-dessus leurs épaules, dire et écrire la vérité », a déclaré Ramzan Kadyrov."

      http://www.lemonde.fr/europe/article/2008/03/07/le-president-tchetchene-kadyrov-se-fait-nommer-journaliste-emerite-a-grozny_1019972_3214.html#vSWGF6e2Lg2JwLrZ.99

      Il semble bien que cette union de pacotille regroupe les journalistes favorables au pouvoir de Kadyrov d’ailleurs les seules autorisés en Tchétchénie.

      Ridicule...



    • roman_garev 19 mai 08:54

      @Mychris

      « les journalistes favorables au pouvoir de Kadyrov d’ailleurs les seules autorisés en Tchétchénie. »
      Pouvez-vous mentionner des journalistes français non favorables au pouvoir globaliste installé en France (peu importe le nom du président de service) qui seraient autorisés à écrire dans les MSM français et parler de l’écran TV ?

      Cherchez bien, ce ne sera pas facile....

      Donc quelle est la différence ?

      Et surtout, quel rapport avec le thème de l’article ? Prouver qu’il a des défauts en Russie ? Eh bien, il y en a, et alors ? On peut donc restaurer le nazisme, chercher un nouveau Hitler ? Où voulez-vous arriver ?

    • roman_garev 19 mai 09:53

      @roman_garev

      Pas de réponse de Mychris, habituellement si réactif et prolixe.

      Probablement, il est en train de creuser la terre en chechant un seul grand journaliste français indépendant smiley

    • Christelle Néant Christelle Néant 19 mai 09:55

      @roman_garev
      Il a pas fini de chercher... Ils sont déjà tous en train de jouer les pleureuses parce que Macron fait une sélection en fonction du degré de flagornerie, pardon de mérite, de ces chers journalistes pour savoir lesquels auront le privilège de le suivre en déplacement à l’étranger. Comme quoi collaborer avec le système ca ne paye plus....


    • Remosra 19 mai 10:00

      @Christelle Néant

      Oui ils se sont plaints via une lettre, c’est lamentable. Et même Pujadas a été dégagé, M. Playmobil à fait une erreur sur le JT de 20h00 le 16/05/2017 !
      Ca me fait sourire et ça m’agace fortement en même temps.


    • Mychris Mychris 19 mai 10:00

      @roman_garev

      Oui Monsieur Garev je peux :

      - Eric Zemmour
      - Thierry Meyssan
      - Elisabeth Lévy
      - Yvan Rioufol

      par exemple


    • roman_garev 19 mai 10:16

      @Mychris
      Ohohohohohoho !


      Thierry Meyssan le journaliste FRANÇAIS publiant dans les MSM français (Immonde, Figaro, Libé ?) et parlant des écrans TV français (TF1....) !

      Je tombe de ma chaise. Vous faites rire mes pantoufles.

    • Mychris Mychris 19 mai 10:21

      Je peux ajouter l’essayiste philosophe Michel Onfray qui passe littéralement partout.
      Ajoutons les chroniqueurs de Charlie Hebdo et les journalistes du Canard enchainé (qui ont fait tombé un potentiel future président)

      Enfin rappelons que Madame Le Pen et que Monsieur Mélanchon ont été largement présents sur nos chaines durant les élections.


    • Mychris Mychris 19 mai 10:26

      @roman_garev

      C’est moi qui tombe de ma chaise). Thierry Meyssan lorsqu’il a publié son livre sur le 11 septembre est passé sur toutes les chaines de télé croyez-moi.


    • ecophilopat 19 mai 13:22

      @Mychris

      - Eric Zemmour
      - Elisabeth Lévy
      - Yvan Rioufol
      Journalistes ou essayistes polémistes mais pas vraiment opposés au pouvoir.
      .
      - Thierry Meyssan
      Totalement banni des médias depuis 15 ans.
      .
      - Charlie Hebdo
      Hebdomadairel satyrique qui tape sur tout et tout le monde.
      .
      - Le canard enchainé
      Autre hebdomadaire satyrique, dénonçant parfois des scandales politique mais pas opposé au pouvoir.
      .
      Ces journaux et journalistes bien installés dans le système (hormis Meyssan) servent de soupape de sécurité en critiquant tel ou tel ou tel chose mais n’inquiètent absolument pas le pouvoir en place.


    • Alex 19 mai 14:23

      @Mychris


      Dans le genre source foireuse, cette... Union des journalistes tchéchénes, on ne fait en effet mieux. Elle s’est ratée là Christelle. A moins qu’elle le pense vraiment ?

    • Christelle Néant Christelle Néant 19 mai 16:59

      @Alex
      Et en quoi est-ce plus foireux que les communiqués des syndicats de journalistes d’autres pays ? Allez-y développez je pense qu’on va rigoler 5 minutes.


    • Mychris Mychris 19 mai 17:34

      @Alex

      Attendez Alex que la journaliste Christelle Néant trouve normal de citer Sputnik c’est pas étonnant. Nul ici ne peut remettre en doute son allégeance à la DNR qui elle même suit la ligne du Kremlin, c’est parfaitement cohérent.
      Par contre que Sputnik nous monte un article pour couvrir Kadyrov qui a appelé au meurtre de Natalia Estemirova, et puis de Boris Nemtsov (qui ont été assassiné tous les deux comme par hasard) et qui reste un chef de gang notoire, me semble être une preuve supplémentaire que l’on est chez Sputnik très loin de la re-information mais plus proche de la propagande.


    • Alex 19 mai 17:36

      @Christelle

      Je doute que la déontologie de l’Union des journalistes tchéchénes soit aux standards occidentaux. Le risque non plus n’est pas le même. 

       



    • Christelle Néant Christelle Néant 19 mai 18:42

      @Alex
      Vous doutez ou vous savez ? Non parce que si vous doutez simplement c’est une accusation gratuite que vous portez contre ces journalistes.


    • Alex 19 mai 19:00

      @Christelle Néant


      Je doute.

    • Mychris Mychris 18 mai 23:40

      @Alex

      Mais Alex voyons les emprisonnements politiques n’existent pas en Poutinie, c’est un fait.

      Résumons la pensée de l’auteur :
      En Russie on emprisonne les gens de manière totalement justifié en Europe on bâillonne la liberté d’expression.

      Joaquin Flores
      http://www.starktruthradio.com/wp-content/uploads/2014/07/901393_500103616691519_429666042_o.jpg
      En dehors du fait que cet homme de sait pas sourire il est un membre du parti radical serbe, ultra nationaliste.

      Mateusz Piskorsky
      il fonde le parti Zmiana (Changement), qui est considéré comme « pro-Moscou » en 2015 il est mis en détention avec « l’accusation de collaboration avec les services de renseignements russes ».
      et on ajoute qu’une enquête dans le quotidien britannique The Guardian a pu établir d’important virements de fonds d’origine russe en faveur de sa formation politique.
      http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/03/21/the-russian-laundromat-revelations-sur-le-blanchiment-de-milliards-d-euros-de-fonds-russes_5098466_3214.html

      Quand au gentil Thierry Borne qui ne paie pas ses cotisations sociales :
      https://www.facebook.com/Thierry-Borne-143161726032246/?fref=ts

      On s’offusque de bien des choses ici, comme de la détention de Mateusz Piskorsky mais jamais de ça :
      https://www.letemps.ch/monde/2016/10/03/moscou-emprisonne-un-journaliste-ukrainien-espionnage

      Enfin Christelle nous dira bien entendu qu’il s’agit d’une manipulation de nos « Merdias »


    • roman_garev 19 mai 08:20

      @Alex
      Et vous voulez qu’on paie pour lire cette merde ?? 



    • roman_garev 19 mai 08:45

      @Mychris

      Et alors ? On peut de ce fait - que dis-je ? - on DOIT de ce fait brûler vifs des gars à Odessa (en achevant des coups de pistolet ceux qui sautent de s fenêtres) et faire exploser par des missiles balistiques les bébés donbassiens dans leur lits ?? QUEL RAPPORT ??

    • Mychris Mychris 19 mai 09:31

      @roman_garev

      Non on ne peut pas faire cela, c’est criminel et plus que condamnable. Le lynchage du chauffeur de Taxi est un fait divers représentatif de la dérive de certains ukrainiens et les auteurs de ce crime méritent d’être emprisonnés de toutes urgence.

      Hier j’ai eu une discussion terrible avec une amie ukrainienne sur l’interdiction des réseaux sociaux russes qu’elle trouvait juste et normale. Ce fut pour le moins vif et cela dénote en effet une certaine dérive sectaire de la fragile classe moyenne ukrainienne qui est en grande souffrance et qui inévitablement se paupérise avec la chute économique du pays.

      Le rapport c’est dans la deuxième partie de l’article, où l’on explique en filigrane que l’Europe c’est la dictature bientôt, ce qui nous pousse, nous les pro-européens à réagir.

      Que l’on présente un membre d’un parti ultra nationaliste européens comme une victime de la censure de Facebook alors que dans le même temps on dénonce l’ultra nationalisme ukrainien, c’est risible.

      Que l’on nous présente un activiste polonais mis en taule pour avoir collaboré avec les services secrets russe et surtout avoir été financé par les même services, alors que l’on trouve normal de mettre en taule le même genre d’activistes avec des idées contraires en Russie, là c’est pathétique.

      Tous les pouvoirs sont fait de contre-pouvoirs.
      Toute action produits une réaction.
      Cela s’appelle l’humanité.


    • Christelle Néant Christelle Néant 19 mai 10:10

      @roman_garev
      Mychris compare des pommes et des poires pour nous dire qu’il a raison au final. Il compare des cas où un emprisonnement est clair dès le départ, les charges précises établies, alors que dans l’autre un gars croupit en détention provisoire sans charges claires depuis un an... Le tout avec un dossier au secret qui empêche son entourage de préparer sa défense.
      Il compare un nationaliste Serbe qui n’a pas commis de crimes aux néo-nazis ukrainiens (rebaptisés simples ultra nationalistes parce que ca fait plus propre et ca permet encore une fois de comparer des pommes et des poires) qui eux ont du sang sur les mains à ne plus savoir comment nettoyer tout ça.
      Quant à Thierry Borne, Mychris oublie de mentionner qu’il a refusé de payer des cotisations surélevées à la MSA en invoquant une loi européenne qui donne le droit de choisir une assurance privée ailleurs et moins chère. Cette loi primant sur le droit français, Thierry Borne est dans son droit et il se bat pour le faire valoir. On a le même genre de délire avec le RSI en France, qui plombe les entrepreneurs de manière illégale.
      Et pour finir il vient nous sortir que ce qui est arrivé à ce chauffeur de taxi est un simple « fait divers »... Là franchement j’ai failli tomber bas de ma chaise...


    • Mychris Mychris 19 mai 10:47

      @roman_garev

      Christelle Néant évoque encore une fois les 2 poids 2 mesures qu’elle conviendrait de s’appliquer à elle même en priorité et en urgence
      je cite :
      « Je suis étranger. On ne m’a pas permis d’appeler chez moi, ma famille ne sait pas que je suis ici », a expliqué Roman Souchtchenko à Zoïa Svetova, intriguée aussi par l’extrême irritation du gardien de prison l’accompagnant et qui s’efforçait de mettre fin à ce dialogue. Roman Souchtchenko a juste eu le temps de décliner son identité, sa profession, de dire qu’il tombait sous l’article 276 (espionnage) et qu’il était défendu par un avocat commis d’office totalement inexpérimenté. Et surtout, qu’il était la victime de « pressions psychologiques ».

      Quand au nationaliste serbo-mexicano-americain.
      C’est sur que les ultra nationalistes serbes n’ont pas de sang sur les mains, bien-sur.
      Ce sont les crimes de l’organisation politique qui sont en cause. J’imagine que notre chère Christelle national va nous dire que chaque sympathisante du secteur droit à au moins un meurtre de bébé donbassien à son actif.

      Quand au fait divers j’invite la journaliste Christelle Néant à regarder cette jolie définition :
      "Un fait divers est souvent un événement tragique qui attire l’attention parce qu’il frappe sans prévenir et souvent des personnes très ordinaires. On dit ainsi que les accidents, les viols, les disparitions, les meurtres, les catastrophes sont des « faits divers »."


    • anna anna 19 mai 11:52

      @Mychris
      « ...Hier j’ai eu une discussion terrible avec une amie ukrainienne sur l’interdiction des réseaux sociaux russes qu’elle trouvait juste et normale. Ce fut pour le moins vif et cela dénote en effet une certaine dérive sectaire de la fragile classe moyenne ukrainienne qui est en grande souffrance et qui inévitablement se paupérise avec la chute économique du pays... »


      Je tiens a rappeler a Mychris, que encore HIER, sur ce forum, il nous affirmait, dur comme fer, 
      que - TOUT VA PARFAITEMENT BIEN EN UKRAINE, madame la marquise !

      Vous avez été opéré de la cataracte depuis ?

    • Mychris Mychris 19 mai 12:24

      @anna

      Bonjour)
      Faite donc une différence entre la description, post apocalyptique des rues de Kiev, par la journaliste Christelle Néant qu’elle nous sert tout les deux jours et la situation réelle relativement calme avec encore une fois les restaurants et boutiques ouvert.
      Tous va très bien était excessif je vous l’accorde et je vous présente mes excuses quant à mon excès de d’enthousiasme.

      Allez, un os à ronger, ça va vous faire plaisir et sans doute l’après-midi à vous Anna, à Roman et plus que tout à la journaliste indépendante Christelle Néant :
      https://m.lenta.ru/news/2017/05/19/getman/
       smiley smiley


    • anna anna 19 mai 16:34

      @Mychris
      Moi aussi je voudrai vous faire plaisir...


      Le championnat d’échecs pour les ados a Lviv :



    • Mychris Mychris 19 mai 16:53

      @anna
      C’est sympa Anna Merci)

      Finalement je me demande si ce n’est pas une bonne chose de bloquer vk, vu le nombre de vidéos pornographiques qu’héberge ce dernier smiley smiley


    • anna anna 19 mai 17:04

      @Mychris
      On pourrait aussi interdire INTERNET

      Et pourquoi pas le SEX
       smiley

      Maintenant un vrai cadeau pour vous :

      Cette bonne femme habite a San Francisko, et soudainement elle voit dans la rue le portrait de Poutine (dont elle est fan comme vous), donc elle se met a téléphoner a son mari, pour qu’il appelle la police 

      *je me suis fait dessus, tellement je pouvais plus rire

    • Mychris Mychris 19 mai 17:10

      @anna
      Très drôle en effet)
      Mais vous montrez que des trucs qui ridiculisent les ukrainiens, c’est pas sport....

      Moi je vous ai envoyé un vrai dossier concernant la corruption de Porochenko))


    • Christelle Néant Christelle Néant 19 mai 17:18

      @anna
      Merci Anna de souligner les incohérences du sieur Mychris. Qui confond le fait de ne pas prévenir la famille qui pourrait effacer des preuves sur les comptes en ligne du suspect, avec le fait de tenir un dossier totalement secret pendant un an, etc etc etc. Qui oublie qu’avec au bas mot 25 000 - 26 000 néo-nazis ukrainiens actuellement sur le front ca fait effectivement du monde qui a du sang sur les mains, et que ceux qui ne sont pas sur le front appellent à tuer les russophones du Donbass, ceux qui portent un ruban de Saint Georges, et j’en passe... Faut comparer ce qui est comparable en terme de « nationalistes ».
      Sans parler de sa énième invention de propos que je n’ai jamais tenus à savoir la « description, post apocalyptique des rues de Kiev ». Je ne sais vraiment pas ce que ce monsieur consomme mais ca décape les neurones...
      On a aussi eu droit à la énième insulte à l’encontre de notre agence sur le fait qu’il y a pas de critique des autorités de la RPD dans nos articles, parce qu’il n’est pas capable de comprendre que, en tout cas à titre personnel, je suis contente du travail des autorités en étant consciente des limites que sont les leurs dans la situation actuelle. Et que de deux le but de notre agence est de montrer à l’international ce que les autres agences ne montrent pas sur le conflit en cours et la vie au sein des deux républiques populaires. Pour ce qui est de la critique de la politique interne les agence locales en langue russe s’en chargent très bien selon leurs orientations politiques. Et qu’enfin étant seule pour la section francophone j’ai déjà bien assez à faire à montrer les crimes de Kiev que taisent les médias mainstream francophones pour avoir autre chose à faire que de chercher la petite bête au gouvernement actuel de la RPD juste pour le plaisir bien franco-français de critiquer pour critiquer.
      Quant à sa définition, comment dire.... Il a oublié un morceau de la définition :
      « Ces drames, aussi différents soient-ils, sont regroupés dans la rubrique « fait divers » à l’intérieur des pages des magazines et des journaux, car ils ont peu d’importance. »
      Or c’est bien à cela que je reproche à ce monsieur : de ne pas voir que cet événement n’a rien de « pas important », au contraire il en dit long et est symptomatique d’une société à la dérive.


    • Alex 19 mai 18:17

      @Christelle Néant

      Malgré que tu détestes l’Ukraine on t’aime bien quand même Christelle.

    • Alex 19 mai 18:40

      @ecophilopat


      Tu marques des points

    • Mychris Mychris 19 mai 18:41

      @Anna

      Merci également d’alimenter ce fil)
      Donc, entre tenir un dossier secret pendant un an et priver un suspect de voir ses enfants pendant un an, l’empêcher de se défendre convenablement je me demande ce qui est le plus inhumain mais bon je les place sur un pieds d’égalité.
      l’ultra nationalisme serbe c’est en Bosnie une purification ethnique : 33 000 morts dont 8 373 lors des massacres de Srebrenica et 116 pour ceux de Zepa. point. Il n’y a pas de bon et de mauvais ultra-nationalisme, il n’y a que des criminels.
      Quand aux rues de Kiev, la journaliste Christelle Néant, nous sert son borsh habituel tout les 2 jours : les ponts qui s’effondre, les centrales qui sont prêtes à exploser, les attaques de bandits à chaque coin de rue lorsqu’on parle russe. Ce qui n’existe pas à l’échelle évoqué par les médias russes et la journaliste Christelle Néant.

      Je cite :
      "DONi News and Press media project was launched in Donetsk 15.7.2015. For it first active year DONi News Agency was privately funded non-profit-making organization. By the order of the Head of Donetsk People’s Republic, Alexander Zakharchenko, DONi News Agency was promoted as official DPR state media 1.9.2016.« 
      Donc Donipress est bien l’agence officielle de gouvernement de DNR un media d’état.

      Quand au terme »fait-divers", il s’agit bien d’un fait-divers sordide et tragique.
      comme ça c’est un fait-divers aussi : https://www.youtube.com/watch?v=X_J3K_h4GWs&bpctr=1495213685

      Voyez, aucune incohérence dans mes propos chère Anna, juste de la mesure, du discernement et de l’absence d’endoctrinement.


    • Christelle Néant Christelle Néant 19 mai 18:45

      @Alex
      Sauf que je ne déteste pas l’Ukraine. Il y a une différence entre critiquer les autorités et les actes des néo-nazis ukrainiens et détester le pays.


    • Alex 19 mai 18:59

      @Christelle Néant


      Tu vois des nazis partout. C’est ça le problème. Dans un récent commentaire tu parles de « 25 à 26000 » neonazis actuellement engagés sur le front. J’avoue ne pas savoir qu’en penser. Il y a combien de soldats prenant part au conflit dans l’est ? C’est ces 25 à 26000 ? Si c’est le cas, tous sont nazis alors ? Et s’il y a plus de 26000 soldats engagés la différence correspond aux Ukrainiens non nazis, c’est ça ?



    • Christelle Néant Christelle Néant 19 mai 19:01

      @Alex
      Non je n’en vois pas partout seulement là où ils sont. Ces 25 000 à 26 000 représentent environ 1/4 des Forces Armées Ukrainiennes présentes dans le Donbass. Le reste c’est l’armée régulière, qui s’adonne elle-aussi aux bombardements délibéré de zones civiles selon les commandants.


    • Alex 19 mai 19:10

      @Christelle Néant


      Tu décomposes comment ce chiffre de 26000 et quels critères tu appliques pour qualifier quelqu’un de neonazi ?

    • Christelle Néant Christelle Néant 19 mai 19:58

      @Alex
      Ce chiffre est composé de l’ensemble des bataillons et régiment nazis, dont Azov, Aïdar, Dniepr 1 et 2, Donbass, Secteur Droit, etc, mais aussi la Garde Nationale qui est en fait issue grandement de ces bataillons. Quand on fait des sieg heil devant des portraits de tonton Adolph ou de Stepan Bandera, qu’on torture, kidnappe, viole et tue des civils innocents, et qu’on jubile quand on tire sur les civils du Donbass je trouve que le qualificatif de nazis est tout à fait justifié.


    • Alex 19 mai 20:12

      @Christelle Néant


      S’ils font des sieg heil devant le portrait d’Adolf, kidnappent, violent, torturent, tuent et jubilent à l’idée de tirer sur des civils, alors oui, le qualificatif de nazi (ou de psychopathe) est approprié. Mais font-ils cela ? Qui fait cela ? Est-ce que tu ne tombes pas dans la généralisation, l’excès, la propagande ?, je veux dire. 


    • Christelle Néant Christelle Néant 19 mai 20:27

      @Alex
      Faut avoir vécu dans une grotte ou ne lire que la presse mainstream occidentale pour me sortir un commentaire comme le votre. Oui ils font ce que j’ai décrit. Aucune généralisation là dedans. Photos, vidéos, témoignages abondent.
      Le procès des quelques lampistes du bataillon Tornado qui se sont fait arrêtés en dit long, seuls les pires dont les ignominies ne pouvaient plus être cachées sous le tapis ont été condamné et à des peines plus que légères (8 à 11 ans de prison) pour kidnapping, torture, viol y compris sur des mineurs, exécutions sommaires, y compris d’enfants... Le tout filmé avec leurs téléphones portables. Et il a fallu des mois de campagne médiatique du procureur militaire ukrainien pour qu’ils soient enfin arrêtés. Leurs crimes étaient connus publiquement depuis des mois et les autorités ne faisaient rien.
      En dehors de ces lampistes, tous les autres membres du bataillon ont été dispersés dans d’autres unités genre Aïdar et Azov. Où ils peuvent continuer tranquillement leurs merdes.
      J’étais là quand mon collègue a interviewé une femme qui venait juste de sortir d’une prison secrète de Secteur Droit et d’arriver en RPD. Ce qu’elle a décrit, et qui a été corroboré par bien d’autres témoignages avant elle, était à la limite du soutenable. De quoi filer des cauchemars. Et il n’y a pas un ou deux cas. Ce ne sont pas des exceptions.
      Même les recrues étrangères comme ce cher Thibault Dupire qui était chez Azov se vantait sur son mur qu’il s’était bien amusé à bombarder des zones civiles.
      C’est bien ça le problème : ce ne sont pas des exceptions. C’est la règle dans ces bataillons. Un des soldats qui combat ici et que j’avais interviewé était tombé sur un de ces bataillons au début de la guerre en tant que simple civil. Pourtant né dans l’Ouest de l’Ukraine, du fait qu’il vivait ici, les néo-nazis ukrainiens ont considéré que c’était comme s’il était né ici, et que donc il méritait d’être tué comme tous les gens du Donbass.


    • Alex 19 mai 20:46

      @Christelle NéantPersonne ne cautionne ce genre d’atrocité. Qui doit exister de l’autre bord probablement. En faisant une recherche rapide sur google, je tombe sur cet article où il est question d’unités de la Russian army orthododox, de volontaires tchéchènes en roue libre, d’oreilles coupées, de meurtres et d’une jeune fille de 22 ans séquestrée deux semaines, figée dans le mutisme après sa fuite, puis internée en hôpital psychiatrique. http://112.international/interview/disasters-of-war-chechen-and-caucasian-mercenaries-torture-ukrainians-1905.html


    • Christelle Néant Christelle Néant 19 mai 21:56

      @Alex
      Si les autorités ukrainiennes cautionnent ce genre d’atrocités. Faut l’admettre à un moment quand c’est systémique à ce point là.
      Votre article de la chaîne 112, c’est comme Novaya Gazeta ils racontent tellement de merdes qu’il est impossible de savoir si c’est vrai ce qu’ils racontent. Ce que je sais de façon sure c’est que feu Motorola n’avait aucune complaisance pour les violeurs. Avec lui il n’y avait aucun risque de récidive si vous voyez ce que je veux dire. Et d’autres commandants ici ont procédé de même. Ce genre de méthode calme vite les potentiels contrevenants.
      Il y a pu y avoir des gens qui se sont adonnés à des crimes à l’époque de la milice populaire, parce que tout simplement les deux républiques prenaient tous ceux qui venaient se battre. Mais très vite le ménage a été fait quand les actions de ces mecs là ont été connues. Et depuis la milice est devenue une armée, avec une procédure de recrutement. Elle est là la différence fondamentale : le nombre (exceptions vs comportement généralisé), et l’attitude des autorités face à ces comportements criminels (punition vs laxisme voire encouragement).
      Quand Porochenko décore des soldats pour avoir tiré sur des zones civiles vous appelez pas ca de l’encouragement vous ? Quand les autorités judiciaires mettent des mois à emprisonner puis juger des psychopathes comme le chef du bataillon Tornado et les quelques lampistes qui ont été arrêtés avec lui, alors que les faits étaient rendus publics à la télé par le procureur militaire depuis des mois, vous appelez ca comment si ce n’est de la compromission et de la complicité active des autorités du pays ?
      https://www.youtube.com/watch?v=iP3DaGfPnFg
      https://www.youtube.com/watch?v=dufxfFQmMHQ
      https://dnipress.com/fr/posts/bataillon-tornado-les-enfants-victimes-de-la-descente-de-lukraine-dans-les-abysses-de-la-folie-collective/
      Un des nombreux témoignages recueillis par mon collègue Laurent, j’étais là quand elle a témoigné, j’ai vu les cicatrices, elle n’avait presque plus aucune dent en haut tellement ils lui avaient tapé dessus, quand elle m’a montré une photo d’elle avant j’avais peine à la reconnaître https://dnipress.com/fr/posts/natacha-survivante-des-geoles-du-pravy-sektor-viols-et-tortures/
      Quand un soldat de Pravyi Sektor viole une gosse de 12 ans https://www.novorosinform.org/news/69211
      Quand Azov brûle vivant sur une croix un soldat d’ici https://www.youtube.com/watch?v=LIvbom2AeSc
      En Ukraine, l’ancien commandant adjoint du bataillon Azov (un néo-nazi) a été nommé à la tête de la police http://www.humanite.fr/un-neonazi-dans-la-police-ukrainienne-626316
      Quand les snipers ukrainiens tirent autour d’une gosse pendant 30 min pour la terroriser : https://dnipress.com/fr/posts/appel-a-laide-pour-une-famille-de-troudovskoye-touchee-deux-fois-par-lartillerie-ukrainienne/
      Quand un autre sniper ukrainien tire pour le fun 22 fois au dessus d’un civil pour le terroriser https://youtu.be/IoyY3Izm9c8?t=5m32s
      Quand ils tirent sur des zones civiles loin des positions comme ici https://www.youtube.com/watch?v=tPA6TANH2Hc ou ici https://www.youtube.com/watch?v=ZnRGxpaazMo donc délibérément
      Sur un hôpital https://www.youtube.com/watch?v=WU9QmV6gIYE et un autre https://www.youtube.com/watch?v=14HkF10Hv7g
      Sur une école https://www.youtube.com/watch?v=g28yAtAPbF0
      Quand les autorités locales admettent que les soldats ukrainiens utilisent la population comme bouclier humain http://www.stalkerzone.org/ukrainian-military-admitted-hide-behind-civilians-fighting/
      En Ukraine les néo-nazis s’en prennent aux personnes âgées https://fr.sputniknews.com/international/201705011031179040-radicaux-manifestation-heurts-ukraine/
      Ceci n’est qu’un infime extrait de tout ce que j’ai sur les crimes des néo-nazis, des autorités et de l’armée ukrainienne....


    • Alex 19 mai 22:23

      @Christelle Néant


      Qu’en dire ? J’ai regardé deux liens que tu mentionnes. Deux vidéos. La première, celle du viol d’une jeune personne. On ne voit pas les visages ni le viol lui-même. La vidéo est présentée comme montrant un viol. Un plan montre que la veste du soldat déposée sur le divan porte les insignes d’une unité de l’armée ukrainienne. La deuxième vidéo montrerait l’immolation par des soldats ukrainiens d’une personne sur une croix. On ne voit pas l’immolation elle-même. 
      L’authenticité de ces images n’est pas garantie à 100%, je dirais. Il peut s’agir de fakes. J’en ai vu de ces fakes ukraino-russes sur internet. Ca fait partie de la guerre de propagande.
      Cela étant, des atrocités il doit y en avoir dans cette guerre. Et je ne désapprouve.

    • Mychris Mychris 19 mai 22:56

      Oh ben merde... Je trouve l’article de Christelle Néant fort bien construit et très instructif. Je lui ai même mis 3 étoiles alors que je note jamais personne.


    • Christelle Néant Christelle Néant 20 mai 10:03

      @Alex
      Sur toute la liste vous n’en avez regardé que deux, vite classées « possibles fakes ». Pas de bol pour vous, vous auriez du lire l’article qui va avec l’une des deux vidéos pour commencer.
      Celle du viol de la gamine de 12 ans. Vous y auriez découvert que le procureur de Marioupol a décidé de poursuivre ce soldat de Secteur Droit (l’insigne étant un insigne de Pravy Sektor comme le dit la voix off) pour ces faits commis en mars 2015 (il a pris son temps le procureur quand même hein). Pas mal pour un soi disant fake ukraino-russe. Ben oui faut lire ce qui va avec la vidéo.
      Et bien sûr qu’on ne voit pas les visages ni le viol lui-même, vous connaissez le délit de diffusion de contenu pédopornographique ? Vous croyez que la chaine TV TK Union (équivalent local de TF1) va diffuser un viol d’une gamine de 12 ans en intégralité en direct ou sur Youtube ? Vous avez fumé la moquette ou vous avez des fantasmes malsains !!!
      Un tel contenu publié sur Youtube serait retiré en quelques minutes dès les premières plaintes, et avec raison....
      Même chose pour l’immolation du soldat d’ici qui avait été capturé par le régiment Azov. Il se trouve que j’avais pu voir la première version de cette vidéo qui durait quelques secondes de plus à la fin, et où on voyait le feu prendre sur les jambes du malheureux. Cette vidéo fut immédiatement dénoncée pour contenu violent, et la version suivante fut écourtée.
      Il se trouve aussi que j’étais en contact à l’époque de la première publication de cette vidéo avec un soldat d’ici, qui m’a tristement confirmé l’authenticité de la vidéo, le soldat capturé faisait partie de son unité, il avait pu me donner son nom et son prénom. Plus tard un volontaire français qui avait connu aussi le soldat exécuté m’a lui aussi confirmé que c’est bien comme ça qu’il a fini.
      Vous n’avez bien sûr pas regardé les autres contenus, surtout ceux des chaînes TV ukrainiennes sur le bataillon Tornado, et surtout les dates de la première et de la deuxième, l’écart entre les deux. Aucun commentaire de votre part sur le fait qu’un député de la Rada, Semen Semenchenko, avait appelé à libérer ces huit hommes parce que c’était soi-disant des héros de l’Ukraine. Des violeurs de femmes et d’enfants, des sauvages qui kidnappaient, torturaient et exécutaient tout ce qui leur tombait sous la main, même les enfants !!! Ce monsieur est toujours député et n’a jamais été inquiété par la justice ukrainienne pour ses manifestations visant à perturber les séances du procès, ni ses appels à faire libérer ces fous furieux.
      Résultat cela continue encore aujourd’hui https://dninews.com/article/right-sector-gunmen-rape-girl-having-accused-her-separatism-%E2%80%93-lpr-peoples-militia
      Et encore, un autre cas avec mort de l’enfant violé, le tout décrit par une nana qui soutenait pourtant les bataillons nazis http://www.stalkerzone.org/ukrainian-volunteer-reveals-childs-rape-death-ex-brothers-arms/
      A Nikolayev, un soldat ukrainien a tenté de violer une vieille femme http://www.politnavigator.net/v-nikolaeve-bukhojj-zashhitnik-ukrainy-khotel-razdet-i-iznasilovat-pensionerku-no-byl-ostanovlen-policiejj.html
      Allez regarder tout ca et les liens que je vous ai fournis plus haut (et ne venez pas me dire que vous n’avez pas le temps vu le nombre de commentaires que vous avez postés sous cet article), et osez me dire encore après platement que « des atrocités il doit y en avoir dans cette guerre »... Non il ne doit pas y en avoir, il y en a et pas une ou deux....
      Vous dites quoi aussi sur le fait que l’Ukraine décriminalise les symboles de la Waffen SS Galicie, sous prétexte que c’est pas nazi (sic) https://fr.sputniknews.com/international/201705181031441018-ukraine-symboles-nazis/
      Ca aussi ca en dit long sur l’orientation générale que les autorités veulent faire prendre au pays. Alors arrêtez de minimiser les nazis ukrainiens, leur pouvoir (de nuisance surtout), leurs crimes, et ceux des autorités et de l’armée ukrainienne. Faute de quoi je vous traiterai comme ce que vous serez alors : un soutien et un complice des nazis ukrainiens.


    • Alex 20 mai 11:04

      @Christelle Néant


      Je ne minimise rien du tout. Je dis qu’il faut être précautionneux avec ce genre de vidéos. Dans la guerre de l’information il y a des fakes qui sont produits. La vidéo de viol d’adolescente commis par un soldat ukrainien des doutes sur son authenticité avait mise en avant lors de sa diffusion. Ca pose des questions de filmer un viol alors que le spectateur peut aisément identifier l’agresseur à son uniforme. Je pense à ces deux autres vidéos classées comme fake en son temps. Celle de soldats de Pravi sektor pendant un ennemi dans une forêt et celle de l’égorgement d’un commandant des services de sécurité ukrainien chez lui au pied de son lit en présence de sa femme maintenue physiquement à distance. Cela étant, il ne s’agit pas bien sûr de dénoncer comme fake par automatisme tous les témoignages de mauvais traitements commis que ce soit par les uns ou les autres. 
      Je n’ai pas consulté l’ensemble des liens que tu m’as proposé faute de temps.
      Concernant le bandérisme nous ne pouvons pas nous entendre. J’ai plus de compréhension pour celui-ci que pour le stalinisme. 

    • Christelle Néant Christelle Néant 20 mai 11:22

      @Alex
      « Ca pose des questions de filmer un viol alors que le spectateur peut aisément identifier l’agresseur à son uniforme. » => Eh bien allez voir ce que les gars du bataillon ont filmé avec leurs téléphones portables en termes de crimes commis par eux vous allez arrêter de vous poser des questions sur quel genre de personnes peut faire çà.
      « Concernant le bandérisme nous ne pouvons pas nous entendre. J’ai plus de compréhension pour celui-ci que pour le stalinisme. » => Tout est dit je crois... Chacun ici en déduira ce qu’il a à en déduire.


    • Christelle Néant Christelle Néant 20 mai 11:31

      @Christelle Néant
      Je parlais du bataillon Tornado pour les vidéos prises par eux-mêmes


  • roman_garev 19 mai 08:25

    Ce troll méprisable collabo d’Alex essaie de justifier les meurtres par ces histoires rigolos...


  • Mychris Mychris 19 mai 09:01

    "En Ukraine ils ont commencé avec les communistes et les russophones, puis ceux qui se sont érigés contre la guerre dans le Donbass, maintenant ça va être le tour du reste de la population qui ose encore penser en dehors des clous. Et l’Europe suit malheureusement le même chemin."

    A Kharkiv ils sont russophone à 99% je vous confirme que l’on y parlait encore russe la semaine dernière. D’autre part, à Kharkiv ça commence à gronder sérieusement contre Porochenko et ses lois liberticides. Les habitants de Kharkiv se sont battus pour rester ukrainien et contre la dérive autoritaire du donbassien Ianoukowitch. Je ne serais pas surpris que des manifs anti gouvernementale s’organisent dans les prochaines semaines


  • roman_garev 19 mai 09:28

    Citation « top » des réseaux sociaux de l’Ukraine :


    Si — durant la consrtuction de votre État — l’histoire, la religion, les monuments, les noms des villes et des rues, l’état d’esprit des citoyens et les réseaux sociaux où ils préfèrent de communiquer entre eux, vous entravent constamment, c’est que, fort probablement, vous construisez votre État sur le territoire d’autrui.

  • anna anna 19 mai 11:42

    Nadejda Savtchenko a écrit une lettre a E.Macron, dans laquelle elle réclame plus de sanctions contre la Russie :


     smiley smiley smiley

  • Dom66 Dom66 19 mai 19:07

    Christelle Néant, roman_garev, anna, bonjour,

    Vous avez du courage et du mérite pour répondre aux deux trolls que sont les sieurs Mychris et Alex ; Moi ils me fatigue un max. J’ai déjà vu de la mauvaise foi,mais comme ça rarement.

    Mes amitiés à vous.


    • roman_garev 19 mai 19:47

      @Dom66
      Bonjour et merci.

      Hélas, leurs « jets de la merde sur le ventilateur » ne devraient pas rester ici sans réponse argumentée. Quelqu’un doit s’occuper de la vidange, sinon l’article sera noyé dans leurs déchets smiley

    • Mychris Mychris 19 mai 20:07

      @Dom66

      Reprenons donc vos interventions constructives et fleuris sur d’autre fils :

      "Si toutes les ordures PS,plus les ordures LR, plus les imbéciles du milieu se mettent ensemble pour diriger la France, c’est pas gagné. Une France vendu définitivement à l’UE, voila le future.« 

       »Ce troll d’alex me fatigue, perso, je pense que je ne lui répondrais plus, il a trop de caca dans le cerveau... indécrottable ce mec...« 

       »Je rentre de course et tout semblait serein, et je viens faire un petit tour sur AV, et que vois-je ? La tronche à une des plus grosse enflure de notre Pays, ça déjà ça me donne la migraine.

      oui fosse d’aisance d’accord avec « xana »« 

       »Une bien bonne bande de faux culs sur la photo….N° 3« 

       »En grandes surface je passe toujours aux caisses avec caissières, même si je suis obligé de faire la queue. Si l’homme arrêtait de ce chier sur les pieds, la vie serait meilleur."

      Voilà le trollage c’est ça des interventions qui ne mène à rien ou qui sont là pour insulter tous ce qui n’est pas de votre bord. smiley
      Mes amitiés également Dom66.


    • Alex 19 mai 20:21

      @Mychris

      Ouais, Dom66, on a de la peine à cerner le personnage urbain. 

  • roman_garev 19 mai 19:42

    @Mychris

    « ... en Poutinie... »

    Ah bon ? Tant aigüe, votre haine ? Et vous osez parler de quelque impartialité, produit de la Collabofrance ?


    • Mychris Mychris 19 mai 19:49

      @roman_garev

      Non je fais de l’humour, je parle de Poutinie pour justement ne pas associer le peuple russe au gouvernement russe.)

      Je doute que votre Collabofrance soit un trait d’humour par contre....


    • roman_garev 19 mai 19:53

      @Mychris
      Continuez de douter...


      Quant à détacher Poutine du peuple russe, laissez vos espoirs. Votre Big Brother néocon à brûlé des milliards et des milliards pour ça, mais en vain.

    • Mychris Mychris 19 mai 20:13

      @roman_garev

      j’ai plein d’amis/es russes aller, une bonne cinquantaine qui s’en détache très facilement pourtant...
      C’est jamais très bon vous savez de vénérer un dirigeant...


    • Alex 19 mai 20:14

      @roman_garev


      Au fur et à mesure que la jeunesse russe se détache de Poutine elle monte aux lampadaires. 

    • roman_garev 19 mai 20:24

      @Mychris
      « C’est jamais très bon vous savez de vénérer un dirigeant... »


      Si tu ne vénère pas ton dirigeant, tu vas lécher les bottes d’un autre, étranger.
      En Russie (pas en France) on connaît ça très bien, donc vos tentatives pitoyables ne font que rire.
      Quant à votre cinquantaine, c’est zéro pour les statistiques... Parmi 146 millions on en trouvera davantage.

  • roman_garev 19 mai 20:19

    Une réflexion sur l’oeuvre des trolls pro-nazis.


    Ils sont très prolixes à commenter des articles sur le Donbass et l’Ukraine, en essayant (toujours en vain) de les réfuter ou pour le moins abaisser leur valeur, mais ils sont incapables de pondre un moindre article comme contrepoids.

    Ils vont sans doute glapir que c’est l’Agoravox qui ne les accepte pas, mais durant plus de deux ans que je suis ici et que je lis les articles proposés pour la publication je n,ai jamais vu un seul pondu par leurs pareils. Pas un seul article pro-ukrainien proposé durant tout ce putsch nazi et la soi-disant « opération anti-terroriste » contre ses femmes et enfants, honteuse et monstrueuse !

    Se rendent-ils compte du dégoût naturel des modérateurs agoravoxiens envers cette lie debandéristes ou bien leur IQ ne leur permet pas de composer quelque chose de lisible ?

    • Alex 19 mai 20:26

      @roman_garev


      Je le dis doucement : un point de vue non dans la politique éditoriale d’Agoravox ne passe pas la rampe... C’est pourquoi le point de vue « alternatif » n’est décelable que dans les commentaires d’articles parus.

    • roman_garev 19 mai 20:32

      @Alex


      Ce soi-disant « point de vue » que avez l’insolence d’appeler « alternatif » est en fait le seul, uniquement permis à être présenté dans bos me(r)dias main-stream (est-ce cela « passer la rampe » : étouffer toute contradiction ?).

      Donc tout votre soi-disant mérite consiste à polluer les articles par vos liens infectes de ces mêmes MSM. 

    • roman_garev 19 mai 20:43

      @Alex


      Ce site est trop peu visité, c’est pourquoi deux trolls venus pour chier peuvent créer l’illusion dune discussion.

      Pour essayer votre force intellectuelle réelle je vous invite à commenter (avec votre point de vue que vous vous vantez de nommer « alternatif » mais qui en fait n’est qu’un résumé d’un Libé ou autre merdia) les articles sur un site de loin plus fréquenté, à savoir www.les-crises.fr.

      Par exemple, cet article-là (pour ne citer que le plus récent).

      Mais je crois que vous vous rendrez très vite compte de votre échec inexorable avec votre pitoyable « point de vue alternatif »...

    • Mychris Mychris 19 mai 20:44

      @roman_garev

      Voilà une réflexion bien réactionnaire mon cher Roman.
      La vérité c’est que la controverse ne fait pas parti du vocabulaire des pro-poutine comme vous et d’autres.
      Il n’y a jamais de demie-mesure chez vous : tous ce qui ne pense pas comme moi, est un troll, un néo-nazi etc... ça commence toujours bien et puis au bout d’un moment ça se transforme en insultes, sur le QI.


    • roman_garev 19 mai 20:48

      @Mychris

      Je ne parlais pas de vous en personne, mais de quelques trolls.
      Si vous vous y êtes reconnu, c’est votre problème à vous.
      Chez vos potes nazis ça se transforme vite en poteau ou cave de torture...
      En « Poutinie » on ne fait que discuter, quoique parfois rudement. Et qu,avez-vous attendu d’un habitant de la « Poutinie », des compliments ?

    • Alex 19 mai 21:02

      @roman_garev


      Les-Crises, du suffisant Berruyer (tiens il te ressemble celui-là !) sur le conflit russo-ukrainien, épouse le point de vue du Kremlin. Voilà l’essentiel de mon point de vue. Quant à la diversité des médias en Russie, je veux bien. De Pervi Kanal à Novaya Gazeta (sept journalistes assassinés dont Anna Politkovskaia) il y en a en effet pour toutes les sensibilités. 

    • Mychris Mychris 19 mai 21:29

      @roman_garev

      Roman désolé je n’ai pas de pote nazi, ni en France, encore moins en Ukraine.
      Une fois on a interviewé le responsable de la sécurité de Dnipropetrovsk après 3 « Росси́йская Педера́ция » je me suis levé et on a arrêté l’interview.


    • roman_garev 20 mai 08:22

      @Mychris
      Des « potes » dans le sens figuré, vu que vous soutenez le régime ouvertement nazi.

      Ne voyez-vous vous pas qu’il est déjà condamné par l’Histoire, comme ses idoles Hitler et Bandera ?
      Personne en Occident ne va pas le défendre contre le peuple, une fois que le Donbass passera à l’offensive. Les employés actuels tels que ce « responsable de sécurité », ainsi que son chef, le gouverneur Filatov (qui a promis de « les pendre tous » parlant des Donbassiens), essaieront de se diluer quelque part au Canada (tout comme des hitlériens en Argentine). Vous-même et vos pareils préfererez la fermer pour ne jamais vous souvenir...

    • roman_garev 20 mai 08:29

      @Alex
      « sur le conflit russo-ukrainien »


      Où avez-vous trouvé ce conflit ? S’il avait lieu, on aurait déjà oublié l’existence de ce malentendu bandériste à Kiev.
      C’est la guerre civile que Kiev occupé par des Galiciens mène contre la partie du peuple de ce qui est resté de l’Ukraine.

    • Mychris Mychris 20 mai 15:22

      @roman_garev
      Monsieur Garev Bonjour,
      Je ne sais pas où vous avez vu que je soutenez l’actuelle gouvernement d’Ukraine vous avez des preuves ?
      Ne pas soutenir la ligne du Kremlin c’est donc être soutien de Kiev ? Voilà ce que je reproche aux soutiens de Poutine de manière générale, leurs vision binaire et étriqué du monde.

      Je vais vous en donner du binaire :
      Votre grand pays qui était le grand frère de l’Ukraine, et donc avaient une influence capitale n’a rien fait pour limiter la prise de pouvoir des Oligarchs depuis 1991 et le pillage de l’Ukraine systématique par des gangs de bandits. La corruption est devenu la norme en Ukraine de la tête de l’état jusqu’au balayeur de rue avec la complicité passive de la Russie. Le marché noir représentait 25% du PIB de l’Ukraine en 2003, il a sans aucun doute explosé depuis.
      Plutôt que de pousser au pouvoir des bandits corrompus tout en empoisonnant leur opposant pro-européen il aurait été judicieux d’aider à limiter la corruption en Ukraine cela aurait sans doute limité quelques révolutions colorées

      Aujourd’hui pourquoi je tiens le Kremlin responsable ?
      Pour une raison simple. L’Ukraine possède un taux d’éducation parmi les plus élevé du monde : Le nombre d’étudiants s’établissait, en 2007, à 2,8 millions d’étudiants (source : UNESCO) pour une population totale de 46 millions d’habitants ce qui place l’Ukraine à la 2ème place dans le monde selon le coefficient éducatif (0,92) après le Japon (0,93). Cette jeunesse diplômé n’avait qu’une seule alternative : partir à l’étranger, les structures du pays ne leur permettant pas d’exercer leurs profession dans de bonnes conditions. Or pour partir à l’étranger, il faut un minimum d’argent et la crise de 2008 a fini de mettre l’économie oligarchique féodale à plat en Ukraine. La jeunesse étudiante ukrainienne n’avait d’autre choix que de se rebeller contre le pouvoir afin d’amener l’Europe à l’Ukraine si l’Ukraine ne pouvait pas venir à l’Europe. Le déclencheur c’est le refus d’association avec l’Europe de Yanukowitch et le énième replie vers la Russie. Au delà du financement du Maidan avéré par les oligarchs de l’ouest pro-européen comme Porochenko ou Pinchuk et les États Unis, c’est une vraie révolution étudiante qui est née sur le Maidan. Avec comme mot d’ordre, s’associer avec les russes c’est le statuquo, s’associer avec l’Europe c’est l’ouverture et une perspective d’avenir.
      Je me souviens comment Oleh Tyahnybok se faisait huer sur le Maidan les premiers mois de manifestation. Le problème c’est que pour faire une révolution contre un pouvoir autoritaire, il faut des combattants, et c’est là que les milices d’extrêmes droites et néo nazis interviennent. et donc pactise avec le diable. Ces même milices financées et armée par certain Oligarchs de l’Ouest... on connait la suite.
      Les Jeunes ukrainiens se sont fait voler leur révolution pacifique par les Oligarchs de l’ouest et les américains mais aussi par les russes en créant pour les uns le massacre d’Odessa et pour les autres le conflit dans l’est.
      Comment :
      En organisant la prise de la Crimée de main de maitre en prenant d’assaut et en occupant (avec des russes de Russie soyons claire) les bâtiments administratifs à Slaviansk, Donestk, Lougansk et en tentant de le faire à Odessa et Kharkiv. Sur le prétexte d’une proposition de loi, refusés par le président par intérim concernant la reconnaissance de l’ukrainien comme seule langue administrative du pays.
      Le Kremlin n’a fait qu’attiser le sentiment nationaliste en Ukraine, le décupler, en faire la norme en quelque sorte. Du pain béni pour les groupes néo-nazis qui ne cherchaient que le sang des russes et du pain béni pour les oligarchs de l’ouest désormais au pouvoir.
      Le gouvernement russe ne cherchait qu’en à lui qu’une seule chose, conserver sa base navale stratégique et une zone tampon et d’influence c’est pour cette raison qu’il souhaitait une fédéralisation de l’Ukraine afin de créer les conditions favorables à la sécession des oblasts du sud et de l’est pour les récupérer à moindre frais. En se disant que les ukrainiens étaient suffisamment idiots pour ne pas comprendre leurs stratagème.
       
      Alors comment expliquer que les russes n’interviennent pas comme force d’interposition au Donbass aujourd’hui ? Après tout les populations civiles se font massacrer dans l’Est ? C’était plus simple d’intervenir en Ossétie et de limiter le massacre possible objectivement ?

      Reprenons l’historique du conflit :
      Jusqu’en Aout 2014 l’armée ukrainienne (pas la plus puissante du monde) reprends un à un les bastions séparatiste comme Slaviansk, les séparatistes essuient de nombreux échecs militaires et les FAU sont aux portes de Donetsk.
      Et puis vient le fameux convoi humanitaire russe du 21 aout 2014.
      300 camions de transport militaires repeint en blanc rentre en Ukraine, seul 34 de ces camions sont inspectés et on décourage la croix rouge de participer à la distribution pour raison de sécurité.
      3 jours plus tard, l’armée ukrainienne commençait à se faire étriller. Coïncidence ? La journaniste Christelle Néant qui fait si souvent à la logique, n’y voit pas de cause à effet ? Non, on arme et on finance en sous-marin les rebelles, c’est simple et efficace lorsque on possède une frontière commune. Juste assez pour garder les positions. Et ce n’est pas le redémarrage des fabriques de Lougansk, les prises sur le front et le marché noir qui va nous faire croire que les rebelles tiennent depuis 3 ans sans aide.

      En fait l’intérêt du gouvernement russe est de laisser pourrir la situation en attendant tranquillement que Kiev tombe afin d’en reprendre le contrôle facilement et d’intégrer à la fédération de Russie un maximum d’oblasts en y plaçant pourquoi pas un Kadyrov bis.

      C’est limpide et stratégiquement implacable.


  • roman_garev 19 mai 21:09
    @Alex
    Sept journalistes tués, pas soixante-dix-sept, comme en Ukraine ?
    Et combien de bébés tués dans leur lits en « Poutinie » ?

    Ah bon, donc ce méchant Berruyer est le seul, ses commentateurs ne comptent même pas pour vous ?

    Z’avez une drôle notion de l’arithmétique et de système de valeurs.
    En tout cas apportez ici quelque chose d’original, de vos Libés et Immondes on a depuis longtemps marre même au-delà de l’AV. L’AV a été justement créé pour avoir l’info vraiment alternative, pas celle du Figaro dans la narration d’un Alex.

    • Alex 19 mai 21:16

      @roman_garev

      Agroravox c’est une Corée du Nord en miniature. Les voix discordantes ne passent pas la modo.

      Quant à Berruyer, si quelqu’un ne connaît pas encore, il s’est fait ramassé ici : https://www.youtube.com/watch?v=e0oWvAz5dvk&t=3112s

    • roman_garev 20 mai 07:44

      @Alex
      « S’est fait ramassé », c’est votre estimation ? À lire les commentaires, c’est justement le contraire. Par exemple :

       Joakim4803 en fait le journaliste du Monde agit tout à fait comme un religieux, un théologien des siècles passés :« j’ai la vérité officielle et je connais la bible, alors si vous êtes contre, vous blasphémez » (il dit même à un moment : « je pouffe » , ça veut tout dire)

Réagir