mercredi 31 mai - par Christelle Néant

L’Ukraine multiplie les provocations sanglantes et les opérations sous faux drapeau dans le Donbass

Depuis plus d'une semaine, l'armée ukrainienne multiplie les provocations sur la ligne de front, tirant tantôt sur la République Populaire de Donetsk (RPD) pour pousser son armée à tirer en retour, tantôt sur les villes qui se trouvent sous son contrôle afin d'en faire porter la responsabilité à la RPD.

Après les tirs sur Spartak et Troudovskyi la semaine dernière sous prétexte d'attaques fantômes de l'armée de la RPD, et essayant de rééditer l'opération sous faux drapeau menée contre Avdeyevka du 13 mai qui avait fait quatre morts parmi les civils (immédiatement imputés à la RPD alors que la direction des tirs indique clairement des positions qui étaient tenues par Secteur Droit à Vodyanoye), l'armée ukrainienne a tiré sur Krasnogorovka et s'apprête à recommencer.

Le 28 mai, des tirs venant de deux directions différentes ont frappé Krasnogorovka, qui se trouve en territoire occupé par l'armée ukrainienne. Des tirs qui ont blessée une civile, et endommagé plusieurs bâtiments dont l'hôpital. Immédiatement les médias ukrainiens ont hurlé au bombardement de la part de l'armée de la RPD.

Sauf qu'après enquête en analysant les photos et vidéos prises sur place et les témoignages il s'avère que, comme pour Avdeyevka, le bombardement venait bien de l'armée ukrainienne, et plus précisément des positions de la 92e brigade situés à Maryinka et Kourakhovo. Et ce n'est pas du mortier et des armes antiaériennes qui ont été utilisés comme clamés par la propagande ukrainienne mais de l'artillerie lourde et des lance-roquettes multiples Grad (tirés depuis Kourakhovo). Sur les 23 tirs ayant touchés la localité, neuf seulement venaient de Maryinka, le reste venant de Kourakhovo.

D'ailleurs, fait troublant, les officiers russes du Centre Conjoint de Coordination et de Contrôle du cessez-le-feu (CCCC) n'ont pas été autorisés à aller inspecter les zones bombardées. Comme les observateurs de l'OSCE, les membres du CCCC doivent pouvoir accéder aux zones bombardées pour analyse. Le fait que les officiers russes de cette institution n'aient pas été autorisés à inspecter les lieux indiquent clairement que l'Ukraine à quelque chose à cacher.

Et si on rajoute le fait que les observateurs de l'OSCE n'ont rapporté que les dégâts liés aux tirs venant de Maryinka, et pas ceux liés aux tirs de Grad venant de Kourakhovo (soit ils se sont laissés trompés par le commandement ukrainien, soit ils sont décidément très complaisants avec les crimes de l'armée ukrainienne), là il n'y a plus beaucoup de questions à se poser.

Car en regardant la carte, l'évidence saute aux yeux, si les tirs venant de Maryinka peuvent facilement être attribués à l'armée de la RPD en bidouillant l'angle de tir mesuré sur le terrain de quelques degrés, pour les tirs venant de Kourakhovo, c'est bien plus problématique :

Carte du bombardement de Krasnogorovka

Il faut d'ailleurs souligner que ce bombardement sous faux drapeau a aussi fait des victimes parmi les soldats du régiment Azov, dont les positions temporaires se sont retrouvées sous le feu de leurs camarades de la 92e brigade. Le régiment aurait subi des pertes lourdes avec environ 10 morts et 15 blessés, et sept pièces d'armement endommagées.

Suite à ce bombardement, huit soldats de la 92e brigade ont déserté. Il semble que ce genre de méthode ignoble pour faire porter le chapeau à la RPD ne soit pas du goût de tous les soldats ukrainiens. Ils sont actuellement activement recherchés par le SBU et le régiment Azov avec l'aide du 22e bataillon « Kharkov ».

Mais vu l'augmentation constante du nombre de déserteurs, ces unités risquent bien de se retrouver quelque peu dépassées par l'ampleur de la tâche à accomplir. Car ce mois-ci, le nombre de déserteurs recherchés par l'armée ukrainienne a atteint les 10 000, soit 1 700 de plus que le mois précédent. Une véritable hémorragie, qui affaibli les forces armées ukrainiennes présentes sur le front.

Et si le procureur militaire ukrainien, Anatoly Matios tient parole et décide de poursuivre les soldats des bataillons néo-nazis qui ont commis des crimes dans le Donbass, les forces armées ukrainiennes sur le front vont fondre comme neige au soleil (ces bataillons représentant 25 % des forces ukrainiennes sur le front du Donbass) pendant que les tribunaux vont se remplir en Ukraine.

En effet, dans la droite ligne du procès des membres du bataillon Tornado, Matios semble décidé à nettoyer (ne serait-ce qu'un peu) les écuries d'Augias que sont les bataillons néo-nazis. Ainsi, le procureur militaire ukrainien a déclaré avoir lancé des procédures pénales contre plusieurs soldats du régiment Azov qui sont accusés de meurtre, et d'autres contre des soldats de Secteur Droit accusés de viols, enlèvements et trafics d'armes. Il faut dire que leurs crimes atteignent de tels sommets qu'il devient urgent de punir les pires criminels au sein de ces bataillons pour éviter que cela ne fasse trop tâche. Le tout sur fond de conflits de plus en plus violents entre les unités régulières de l'armée ukrainienne et ces bataillons néo-nazis.

Et au vu des nouvelles opérations sous faux drapeau que prépare le commandement ukrainien, la liste des crimes de guerre des bataillons néo-nazis va continuer à s'allonger. Les services de reconnaissance de la RPD ont en effet découvert la préparation d'un nouveau tir sous faux drapeau contre la ville d'Avdeyevka prévu entre le 30 mai et le 2 juin.

Ce sont cette fois des unités du régiment Secteur Droit, installées dans la zone de la responsabilité de la 72e brigade, qui doivent effectuer le tir. Les unités ont même reçu 174 munitions dédiées pour cette provocation : 20 obus de 152 mm et 122 mm, un panier complet de Grad, 30 obus pour chars d'assaut, et le reste en mortiers de 82 mm et 120 mm. Sur ce total, 48 munitions ont été transférées aux unités stationnées à proximité de la zone industrielle d'Avdeyevka. Comme pour Krasnogorovka, il est prévu de tirer depuis deux directions différentes : une au Nord-Est (compatible avec une direction de tir venant de l'armée de la RPD pour accréditer cette thèse) et une au Sud de la ville (incompatible avec un tir venant de la RPD).

Et si cette provocation ne suffit pas à obtenir l'effet désiré, rien n'exclut un nouveau tir sur Krasnogorovka un ou deux jours après ce tir sur Avdeyevka. D'ailleurs il faut souligner que de manière tout sauf fortuite, plusieurs équipes de journalistes ukrainiens sont arrivées dans la zone de responsabilité des 72e et 92e brigade, sans parler des correspondants militaires du centre de presse du quartier général de l'OAT.

En espérant que ces « journalistes » ne nous gratifieront pas d'un nouveau délire, comme celui du « génocide de porcs » qui a été attribué à la RPD récemment. En effet suite aux bombardement de deux anciennes porcheries dans lesquelles sont déployées des unités des forces armées ukrainiennes, l'armée de la RPD a été accusée d'avoir génocidé les cochons qui s'y trouvaient soi-disant.

En plus d'ironiser sur le fait qu'une porcherie était le meilleur endroit pour installer les unités de l'armée ukrainienne, Edouard Bassourine a tenu à rappeler que ces fermes ne fonctionnent plus, et qu'il n'y a donc plus de cochons là-dedans depuis 2014. C'est-à-dire depuis que l'armée ukrainienne utilise ces porcheries comme position.

Comme on peut le voir les provocations et opérations sous faux drapeau, couplées à une propagande ukrainienne de plus en plus délirante, visent à obtenir l'excuse dont l'armée ukrainienne a besoin pour relancer les opérations militaires dans le Donbass. L'escalade est en cours, et ce sont les civils innocents des deux côtés de la ligne de front qui en font les frais.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi



100 réactions


  • Daniel Roux Daniel Roux 31 mai 09:23

    D’un côté vous avez la propagandiste poutinolâtre Roman_Garev qui approuve son idole lorsqu’il intervient avec une extrême brutalité contre la Tchétchénie indépendante de 1999 et de l’autre la propagandiste Christelle Néant (?) qui s’insurge tous les jours contre le droit de l’Ukraine à reprendre le contrôle d’une partie de son territoire tombée aux mains d’insurgés Russes.

    C’est vrai que c’est un métier dans lequel il vaut mieux laisser son cerveau au vestiaire en même temps que sa morale.


    • Christelle Néant Christelle Néant 31 mai 09:38

      @Daniel Roux
      C’est sur que si vous essayez d’interpréter l’histoire depuis le point de vue des médias mainstream occidentaux y a un problème de logique. Le problème c’est que l’histoire revue par ces médias n’a rien à voir avec la réalité. En Tchétchénie, il s’agissait comme lors du Maïdan d’une tentative de révolution par extrémistes fanatiques interposés. En l’occurrence des terroristes islamiques. Ce qui justifiait totalement l’intervention de la Russie contre ces groupuscules terroristes.
      Dans le Donbass c’est la population locale qui s’est soulevée contre les résultats du coup d’état du Maïdan. Vos insurgés russes se trouvent seulement dans votre tête (c’est pas parce qu’il y a eu quelques volontaires russes médiatisés qu’il faut étendre çà à tout le monde, Zakhartchenko est né ici, Givi était né ici, la plupart des commandants d’unités sont nés ici, presque tous les soldats sont d’ici, et la population les soutien à une très large majorité). L’Ukraine essaye de reprendre un territoire qui s’est exprimé par référendum pour l’indépendance. Et qui a donc fait valoir son droit à l’autodétermination tel que prévu par la charte de l’ONU. L’armée ukrainienne tire délibérément sur les zones civiles même loin du front alors qu’il n’y a aucun terroriste ici. La voilà la différence. https://dnipress.com/fr/posts/dans-la-guerre-du-donbass-la-verite-et-les-civils-sont-les-plus-grandes-victimes-du-conflit/
      Si vous n’êtes pas capable de la comprendre, ben tant pis pour vous.


    • Daniel Roux Daniel Roux 31 mai 10:00

      @Christelle Néant

      Votre propagande est si ridicule qu’elle insulte l’intelligence.


    • Christelle Néant Christelle Néant 31 mai 10:28

      @Daniel Roux
      Et vous votre incapacité à répondre factuellement avec des arguments à ce qui est avéré, montre qu’il n’y a rien à insulter chez vous en ce domaine.


    • goc goc 31 mai 13:18

      @Daniel Roux
      C’est vrai que c’est un métier dans lequel il vaut mieux laisser son cerveau au vestiaire en même temps que sa morale.

      On ne peut qu’apprécier votre sens du sacrifice en payant de votre personne, donc merci d’avoir montrer l’exemple en ayant déjà depuis un certain temps laissé votre cerveau au vestiaire. Et même si cela ne vous gène pas trop, vu le peu d’usage que vous en faisiez auparavant , on soutient votre combat

      Bref comme vous dites : « le cerveau au dodo !!! ».


    • Daniel Roux Daniel Roux 31 mai 14:26

      @goc

      « Combat aussi pour une tolerance et une relativisation des choses »

      C’est ce que vous écrivez sur votre profil. C’est du second degré, je suppose.


    • JC_Lavau JC_Lavau 31 mai 14:58

      @Daniel Roux. J’admire le sens moral de « Daniel Roux », la solidarité et la compassion qu’il manifeste aux populations civiles et innocentes bombardées...


    • Zolko Zolko 31 mai 16:14

      @Daniel Roux : « D’un côté vous avez la propagandiste... »
       
      c’est pas faux, mais vous oubliez une chose : l’Histoire (avec un H majuscule) est écrite par les vainqueurs. En Tchétchénie, Poutine a gagné alors c’étaient des insurgés islamistes et il a bien fait de les mettre au pas. En 1945, l’Allemagne était Nazie alors le bombardement par les USA et l’UK de Dresde faisant 300 000 morts civils était pour les faire capituler. Pareil pour Hiroshima. Pareil pour les guerres du Vietnam ou celle d’Algérie, mais à l’envers.
       
      Pour l’Ukraine, on ne sait pas encore qui va gagner alors c’est un peu le suspens. Mais au vu de ce qui s’est passé en Syrie et en Crimée, je ne donne pas cher de la peau de la révolution orange.


    • Daniel Roux Daniel Roux 31 mai 16:39

      @JC_Lavau

      J’avoue que le terrible sort des Tchétchènes, bombardés, battus, humiliés, enlevés, torturés.. m’a beaucoup ému.

      Hélas, ils ne sont pas le seul peuple a souffrir de l’impérialisme sauvage.

      Il n’y a rien de pire que la guerre et ceux qui la provoquent sont des monstres psychopathes.


    • François Vesin François Vesin 31 mai 17:19

      @Daniel Roux
      Qu’attendez-vous pour confondre cette vile propagandiste

      et vous rendre, comme elle, sur le terrain pour nous rapporter
      les preuves qui font cruellement défaut dans les torchons
      insultants que vous lui adressez ?
      Que vous osiez en appeler à l’intelligence est une chose,
      que cette intelligence soit celle que vous avez avec l’ennemi
      en est une autre ! On dirait du BHL


    • Daniel Roux Daniel Roux 31 mai 18:00

      @François Vesin

      Le terrain ?

      Vous voulez dire les régions de l’Ukraine, un pays aux frontières connues et reconnues par l’ONU, occupée par les insurgés russes ?

      J’y vais, je m’habille en costume de camouflage avec une casquette militaire, comme notre courageuse correspondante, notre héroïne sans peur, si ce n’est sans reproches, je vois, je reviens et j’écris : « La zone est occupée par les insurgés russes. »

      Et vous me répondez, sans même vous être déplacé vous même : « Pas du tout, ils ont fait un référendum et ils ont déclaré leur indépendance ! »

      Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages.


    • Alcyon 31 mai 18:34

      @François Vesin : c’est à l’accusateur de prouver ses dires, et non aux autres de prouver qu’il ment.



      Des e-mails piratés qui donnent l’objectif de l’organisation où travaille notre gentille journaliste de terrain qui nous apporte la « vérité » (enfin, la sienne surtout), ça vaut plus qu’un article d’AgoraVox je pense.

    • goc goc 31 mai 18:54

      @Daniel Roux
      C’est ce que vous écrivez sur votre profil. C’est du second degré, je suppose.

      Ah, je vois que le cerveau n’est toujours pas rebranché. Tant pis, ce sera pour la prochaine fois.

      Allez pour soutenir notre valeureux internaute, tous ensemble : « Le cerveau au dodo !! le cerveau au dodo !! le cerveau au dodo !! »


    • Christelle Néant Christelle Néant 31 mai 21:06

      @Daniel Roux
      Pourquoi je fais autant de vidéos ? Justement pour montrer que ce que j’écris est cohérent avec la réalité du terrain. Mais venez ici, nous vous accueillerons avec plaisir et vous pourrez partir à la recherche des insurgés russes qui n’existent pas. Je me ferai un plaisir de filmer vos pérégrinations en guise de preuve irréfutable. Bien plus fiable que l’écrit.


    • Daniel Roux Daniel Roux 1er juin 09:11

      @Christelle Néant

      Dans ces régions ukrainiennes, en 2001, les minorités de russes ethniques pesaient pour 39 % dans l’oblast de Louhansk et 38,2% dans celui de Donetsk.

      Évidemment, cela n’est pas gravé sur leur front.

      Il suffit de leur demander.


    • Layly Victor Layly Victor 2 juin 11:04

      @Daniel Roux

      Votre verbiage propagandiste est tellement abject qu’on en ressent une forte nausée.

      La Tchétchénie n’a jamais été indépendante. Le gouvernement Russe, dans un souci d’apaisement, avait octroyé une large autonomie, avec un gouvernement pratiquement indépendant. Les islamistes qui ont alors pris le pouvoir ont instauré la charia avec une telle violence et un tel extrémisme que les populations ont appelé la Russie à reprendre le contrôle. Ces faits, déformés par la propagande sioniste-islamiste des média français et du Reich, deviennent le fait que « la Tchétchénie indépendante » aurait été agressée par la Russie. C’est abject !
      J’aime bien voir des jeunes filles de Grosnyï se rendre à l’université les cheveux au vent. En tant que socialo, donc sioniste-saoudien et adepte du Reich, vous préférez les voir voilées et esclaves. 

      Sur un autre terrain, les deux premières décisions posées par la junte après le coup d’état du Maïdan, ont été
      1) déclarer héros national Stepan Bandéra, le chef des terribles milices nazies pendant la guerre, les milices bandéristes (notez que vos patrons du Reich encouragent aussi la promotion en Croatie des terribles Oustachis, rivaux des bandéristes au niveau de la cruauté, et en passe de redevenir des saints de l’occident)
      2) interdire les télévisions en langue russe et l’usage officiel de la langue russe

      Pour montrer de quel bois ils se chauffaient, ils ont perpétré le terrible massacre d’Odessa. C’est ce massacre qui a déterminé les habitants de la Crimée à se séparer des nazis.

      Traduit en langage de la propagande otano-bruxello-germano-israélo-saoudienne, on parle de « territoire tombé aux mains des insurgés russes ».
      Ce qui montre, en plus, votre ignorance totale de la géographie.

      Les idées que vous exprimez sont majoritaires en France, je présume, ce qui confirme mon opinion que la classe ouvrière a été balayée et que c’est devenu un pays de traîtres et de collabos.

    • Layly Victor Layly Victor 2 juin 11:17

      @Daniel Roux

      Mais oui, c’est ça.
      Comme en 39, le terrible sort des Sudètes, bombardés, battus, humiliés, torturés, enlevés par les démocrates Tchèques, avaient beaucoup ému Goebbels et Hitler.
      Les djihadistes ont fait de Grosny une ville en ruines et livrée à la charia.
      Aujourd’hui, Grosny est une ville ultra moderne et riche : j’avoue que ceci m’émeut beaucoup !

      Vous êtes répugnant. Quand je dis ceci, ça n’a rien de personnel. Vous êtes le représentant d’une partie largement majoritaire du peuple français, la caste majoritaire des bobos et collabos sans âme ni esprit.

      Si vous faisiez un minimum d’analyse des faits, vous verriez que ce sont les sionistes et leurs alliés qui veulent propager la guerre partout.

    • Christelle Néant Christelle Néant 2 juin 20:04

      @Daniel Roux
      Sauf que si vous regardez le pourcentage de la langue russe comme langue maternelle et pas juste la nationalité inscrite sur le passeport les scores sont de 69 à 75 %. Ce qui est bien plus révélateur de l’origine réelle de la personne que le fait qu’il soit marqué « Ukrainien ». Comme vous dites il suffit de leur demander. Et quand on leur demande la réponse est claire à une très vaste majorité « Nous sommes Russes, nous voulons réintégrer la mère patrie ».


    • Mychris Mychris 3 juin 00:34

      @Christelle Néant

      "Sauf que si vous regardez le pourcentage de la langue russe comme langue maternelle et pas juste la nationalité inscrite sur le passeport les scores sont de 69 à 75 %"

      50% des ukrainiens parlent russe en Ukraine et si on additionne le Sourjyk bien plus
      Mais cela ne veux rien dire, les 41 % de wallons sont français ? Les 19% de québecois sont français ?
      En revanche es 35 millions d’américains d’origines hispaniques sont américains.
      Donc cela n’ai pas significatif .


    • Daniel Roux Daniel Roux 3 juin 09:24

      @Christelle Néant

      S’ils sont Russes et veulent réintégrer la mère patrie, personne ne les en empêche. Ils n’ont que quelques kilomètres à parcourir.


    • Christelle Néant Christelle Néant 3 juin 21:38

      @Daniel Roux
      Ils sont nés ici, ont grandi ici, leur famille est ici. Au nom de quoi ils devraient quitter leur terre ? Ca s’appelle une purification ethnique votre solution.


    • Christelle Néant Christelle Néant 3 juin 21:40

      @Mychris
      Encore une fois vous comparez des pommes des poires et du grand n’importe quoi en ressort. J’en ai assez de me répéter 20 fois par semaine. Je n’ai pas de temps à perdre avec une personne qui fait semblant de ne pas comprendre l’évidence et qui me ressasse sans cesse les mêmes bêtises. Donc je confirme ce que j’ai mis dans un autre post je ne vous répond plus. J’ai plus important à faire.


    • Mychris Mychris 3 juin 23:19

      @Christelle Néant

      Comme d’hab je raconte des bêtises : Parler une langue n’est pas un élément distinctif d’une nationalité. Une majorité d’Ukrainiens parlent le russe et ont des origines russes cela ne signifie pas qu’ils sont russes.

      https://www.les-crises.fr/ukraine-les-langues/


    • Christelle Néant Christelle Néant 4 juin 10:01

      @Mychris
      Vous comparez parler une langue et l’avoir comme langue maternelle. Donc oui vous comparez encore une fois des pommes et des poires. En Belgique la plupart des Flamands parlent le français en plus du flamand. Ca n’en fait pas des Wallons, parce que leur langue maternelle est le flamand et non le français. Vous pigez la différence ou c’est trop compliqué ?


    • Layly Victor Layly Victor 4 juin 10:37

      @Mychris

      Vous, les sionistes, vous avez une forme de pensée vraiment tordue, et vous êtes prêts à tout pour défendre la guerre totale d’Israël.
      Vous excellez dans le trafic de l’Histoire. C’est votre spécialité.
      Ainsi, Kiev est le berceau historique de la nation Russe. D’après vous, cela ne signifie pas que les habitants de l’Ukraine aient la moindre relation avec la Russie ! Dans le domaine de l’impudeur, il faut oser.
      Tout le monde sait que, historiquement, l’Ukraine a été partagée entre une partie orientale restée Russe et une partie occidentale conquise par les Polonais et les Habsbourg. Mais le Reich germano-sioniste ne veut pas se contenter de cette partition historique. Le Reich germano-sioniste veut épurer ethniquement et culturellement la partie Est.

      Pour ceux de mon âge, ceux qui ont grandi à l’époque où on lisait des livres, je rappelle ce merveilleux roman, attribué à Mikaïl Cholokov, qui relate la vie et la culture des cosaques du Don : Le Don Paisible. Ce livre fait partie du Trésor de l’Humanité.

    • Mychris Mychris 4 juin 11:01

      @Christelle Néant

      Non Christelle rien de compliqué.
      Flamand ou Wallons ils sont belges, point. En Ukraine il s’agit d’une guerre civile oui ou non ? Je vous cite au hasard :
      "Si on suit donc le discours de Porochenko, cela indique que l’OTAN est directement impliqué dans une guerre civile et le génocide d’une population innocente. Avec un protecteur comme celui-là, l’Ukraine n’a pas besoin d’ennemis, même imaginaires...Christelle Néant« 
      Une guerre civile c’est quand des forces armées d’un même état se fond la guerre. Que l’on soit pro rebelles ou pro gouvernement donc sans prendre de position, ce sont bien des ukrainiens qui se battent entre eux.
      Donc pas de retour à la »mère patrie« mais une demande de détachement d’une minorité de russes ethnique (et également quelques volontaires russes au départ qui ont occupé les bâtiments administratifs) soutenu par une population ukrainienne russophone qui en à marre de se faire bombarder et qui se disent que leur avenir est russe.

      Exemple concret :
      60% des amis ou personnes que je connais en Ukraine ont pour langue maternelle le russe, ma belle-mère et mon beau-père parlent le russe exclusivement dans la vie courante et l’ont toujours parlé, donc ma femme a pour langue maternelle le russe, de fait. Et de fait elle parle le russe dans la vie de tout les jours, et par conséquent, mon fils ne parle que russe qui est donc sa langue maternelle. Pourtant croyez-moi ils sont dans leur tête et leur cœur 100% ukrainien.
       »Vous pigez la différence ou c’est trop compliqué  ?"

      Le problème Christelle c’est qu’en dehors des médias engagés de votre coté et des personnes du Donbass qui vouent désormais de manière légitime une haine des ukrainiens vous n’avez jamais côtoyé d’ukrainiens d’autres régions que la votre. Vous rapportez donc une analyse manichéenne de la situation et ce de manière brute et partisane. C’est 100% votre droit mais souffrez de devoir faire face à des contradicteurs.


    • Christelle Néant Christelle Néant 4 juin 11:10

      @Mychris
      Vous confondez nationalité de papier et la nationalité ethnique et culturelle. Que des Ukrainiens russophones se considèrent comme Ukrainiens et non comme Russes je le conçois parfaitement. Mais ici dans le Donbass nous sommes dans une configuration différente. Ici la langue est corrélée étroitement à l’origine ethnique et perçue comme telle par la population. Ici les gens se sentent Russes. C’est bien une guerre civile car sur leurs papiers ils étaient marqués comme Ukrainiens. Mais ethniquement, culturellement, linguistiquement, religieusement ils sont Russes.


    • Mychris Mychris 4 juin 12:37

      @Christelle Néant

      Et bien je pense que c’est plutôt le gouvernement ukrainien qui les a poussé à se sentir russe.

      https://www.les-crises.fr/images/3100-democratie/3500-ukraine/01-les-faits/01-4-langues/51-les-5-ukraines.jpg

      Le modèle Criméen n’est pas celui du Donbass, puisque les russes ethniques bien que représentant une très forte minorité ne sont que minoritaires. Aujourd’hui que les ukrainiens ethniques du Donbass se sentent russes me semble cependant une évidence liée au conflit et le résultat de la politique guerrière du gouvernement ukrainien. Il n’existe pas de différence culturelle ou religieuse fondamentale entre un russe, un ukrainien (si on exclu l’extrême ouest) ou biélorusse.


    • Christelle Néant Christelle Néant 4 juin 13:10

      @Mychris
      Le résultat du référendum qui a eu lieu dans le Donbass le 11 mai 2014 était pourtant clair dès cette époque, les gens ont voté massivement pour la séparation d’avec l’Ukraine, ce qui montre bien qu’ils ne se sentaient plus Ukrainiens. Et à ce moment là, la guerre n’était pas encore arrivée à Donetsk... Donc désolée mais votre argument ne tient pas la route. Je suis par contre d’accord avec vous sur le fait qu’à la base la différence entre un Ukrainien, un Russe et un Biélorusse est infime. Mais à vouloir séparer l’Ukraine de la Russie, les USA ont réussi à faire croire le contraire à une partie de la population ukrainienne. L’autre partie a refusé ce délire et on en est là aujourd’hui.


    • Mychris Mychris 4 juin 13:24

      @Christelle Néant

      Le référendum du 11 mai 2014, proposait si mes souvenirs sont exacts : Поддерживаете ли Вы Акт о государственной самостоятельности Донецкой народной республики ?

      C’est à dire l’autonomie du Donbass et non pas pour la séparation ou l’indépendance de la région.
      Si le référendum avait été plus strict êtes vous si certaine que le vote aurait été si claire ? J’en doute. A l’époque on parlait d’une fédéralisation et pas d’indépendance.


    • Christelle Néant Christelle Néant 4 juin 13:31

      @Mychris
      Votre traduction est mauvaise, il s’agit bien d’une question sur l’indépendance de la République Populaire de Donetsk en tant qu’état. On en était déjà plus à la demande d’autonomie et de fédéralisation, qui elle datait d’avril, lors de la prise des bâtiments publics.


    • Mychris Mychris 4 juin 14:16

      @Christelle Néant

      Hum, je pensais самостоятельность signifiait également autonomie alors que независимость signifie pour le coup littéralement indépendance.Mais que l’on se place d’un coté ou de l’autre la nuance est subtile et prête à confusion.


    • Christelle Néant Christelle Néant 4 juin 14:19

      @Mychris
      Cela peut signifier autonomie aussi, mais l’ajout du mot государственной permet de clarifier le sens, on parle bien d’un état indépendant.


    • Christelle Néant Christelle Néant 4 juin 14:21

      @velosolex
      C’est tout ce que vous avez trouvé comme dernière bêtise ? Sérieusement ? Oui Néant est bien mon nom. J’écris bien mes articles, certains (pas tous) sont traduits dans d’autres langues par des personnes ou des médias qui les estiment intéressants. Et je suis bien à Donetsk, comme le prouvent mes vidéos prises sur le terrain. Vraiment pathétiques les derniers trolls qu’on nous envoie...


    • Mychris Mychris 4 juin 15:31

      @Layly Victor

      Vous êtes fatigant Victor, vous les complotistes, vous avez une forme de pensée vraiment tordue, et vous êtes prêts à tout pour accuser l’occident et les israéliens de vouloir déclarer la guerre aux monde. Pour vous lorsque l’on n’a pas la même forme de pensée on est sioniste, ce qui est pour le moins réducteur et inexact. Vous faite exactement ce que vous reprochez aux autre, lorsque ils déclarent que si l’on est anti-sioniste on est antisémite et bien lorsque on est pas pro russe on est donc sioniste. Vous voyer le caractère ridicule de votre affirmation ?

      "Ainsi, Kiev est le berceau historique de la nation Russe. D’après vous, cela ne signifie pas que les habitants de l’Ukraine aient la moindre relation avec la Russie ! Dans le domaine de l’impudeur, il faut oser.« 

      Kiev est le berceau historique des nations slaves qui inclus la Russie en effet, mais également la Pologne, La Slovaquie ou encore la Serbie... https://fr.wikipedia.org/wiki/Slaves#/media/File:Slavic_europe.svg
      Personne ne conteste ici que l’Ukraine à une histoire commune avec la Russie mais de là dire que l’Ukraine orientale c’est la Russie c’est un raccourci facile.

       »

      Tout le monde sait que, historiquement, l’Ukraine a été partagée entre une partie orientale restée Russe et une partie occidentale conquise par les Polonais et les Habsbourg. Mais le Reich germano-sioniste ne veut pas se contenter de cette partition historique. Le Reich germano-sioniste veut épurer ethniquement et culturellement la partie Est.« 

      Historiquement à quelle période vous situez-vous ?
      Voici la France sous Hugues Capet : http://www.cartesfrance.fr/cartes/histoire/carte-france-capetiens-987.png
      Voici la France en 1871 : https://static.intellego.fr/uploads/9/5/95508/media/Contours/CART12.jpg
      Voici la France en 1941 :http://www.histoire-et-philatelie.fr/images/008_indo/1940-44_liaisons_avec_indochine/zones_allemandes.png
      et voici la France actuelle (pour mémoire) : http://www.cartesfrance.fr/cartes/carte_france_villes.gif
      Juste une question qui êtes-vous pour juger de la partition d’un état ? Dans ce cas il faut rendre au grand duché de Savoie sont indépendance car ils ne sont pas Franc.
      Quand à votre délire de »Reich germano-sioniste« pouvez-vous avancer des preuves sans citer Boulevard Voltaire ou Liberté et Réconciliation svp ? Épuré ethniquement et culturellement l’est ? Bah ils vous avoir du boulot car il va falloir le faire au nord, au nord est et au sud... Absurde.
      Pendant 96 ans la Russie n’a pas contestée les frontières de l’Ukraine, l’URSS les a même agrandies bizarrement depuis que Kiev ne lui est plus favorable il faut nier jusqu’à l’existence même de l’Ukraine. Qui réécrit l’histoire ?

       »Pour ceux de mon âge, ceux qui ont grandi à l’époque où on lisait des livres, je rappelle ce merveilleux roman, attribué à Mikaïl Cholokov, qui relate la vie et la culture des cosaques du Don : Le Don Paisible. Ce livre fait partie du Trésor de l’Humanité.« 
      C’est sympa, mais comme je le disais par ailleurs le Donbass et le Don cosaque sont deux entités différentes : »

      Qu’est-ce que le Don cosaque qui regroupe en effet autour du fleuve Don une infime partie du Donbass mais principalement l’Oblast de Rostov sur le Don ?.

      https://i68.servimg.com/u/f68/18/33/51/55/wester10.png

      Sur cette carte vous voyez ni Louhansk, ni Donetsk ne sont inclus dans cette zone géographique."


    • JC_Lavau JC_Lavau 4 juin 15:55

      @Mychris. Directement de la bouche du cheval, écouter Rav Ron Chaya :
      https://www.youtube.com/watch?v=Y7DHbydFfWk


      N’oubliez pas l’arme de destruction massive : le parfum de Christine !

    • Jean Lonnet 5 juin 09:30

      @Christelle Néant
      L’art et la manière d’inverser les rôles. Comment des républiques fantoches soutenues et dirigées par le Kremlin sont victimes de nazis de la junte de Kiev qui les harcèlent jours et nuits dans leur quête de liberté et de bonheur. Quelle motivation vous pousse à distiller de tels mensonges... et ce n’est pas la première fois ! Seriez vous en famille avec Graham Phillips, ce brillant reporter britannique qui se ridiculise à chacun de ses reportages ? 
      La ficelle est trop grosse, je sais, mais vous portez très bien votre nom... Bon courage


    • Christelle Néant Christelle Néant 5 juin 10:21

      @Jean Lonnet
      Et vous quelle motivation vous pousse à décréter que ce sont des mensonges ? Prouvez le avant de déclarer que ce sont des mensonges. Je vis ici, je vois la réalité du terrain depuis maintenant 14 mois. C’est ça que je montre dans mes reportages et mes articles.
      Je connais Graham mais nous ne sommes pas de la même famille. Graham a eu le courage de faire ce que beaucoup de reporters européens n’oseraient même pas envisager de faire. Graham est un homme d’une grande honnêteté qui fait défaut à beaucoup de soi-disant journalistes occidentaux. Le ridicule n’est donc pas là où vous prétendez qu’il se trouve.
      Le ridicule c’est de n’avoir aucun argument tangible à opposer et en venir à m’insulter sur mon nom de famille. Cela prouve bien votre niveau et celui de votre commentaire.


    • JC_Lavau JC_Lavau 5 juin 10:40

      @Christelle Néant. Et une fatwa d’assassinat a été lancée contre Graham Phillips par la junte nazie de Kiev. Les bons apôtres !


      C’est du reste un serveur OTAN de Dallas qui tient à jour la liste des journalistes et autres témoins gênants à assassiner.

    • Mychris Mychris 5 juin 11:31

      @JC_Lavau

      Sources ?


    • Christelle Néant Christelle Néant 5 juin 12:01

      @JC_Lavau
      Oui ils ont mis sa tête à prix pour 2000 dollars


    • Layly Victor Layly Victor 5 juin 12:58

      @Mychris

      Les preuves de l’existence du Reich bruxello-germanique et de sa connexion avec l’axe israélo-saoudien ?
      Il suffit d’ouvrir les yeux. Sans lunettes déformantes.
      Il suffit de regarder les réactions idéologiquement (je dirais plutôt racialement) monolithiques des sionistes. Et il suffit de regarder les réactions de toute la presse affiliée au Reich. C’est triste, consternant, écœurant.
      Le pauvre Finkielkraut a complètement abandonné toute prétention à la philosophie pour devenir un propagandiste de bas étage.
      Sa pensée, du niveau d’une huître de Marennes-Oléron, s’articule en trois étages :
      1) si on n’est pas d’accord avec la politique actuelle d’Israël et son alliance avec le régime hyper-progressiste saoudien, c’est qu’on est antisioniste.
      2) si on est anti sioniste, c’est qu’on est antisémite
      3) si on n’est pas anti-russe primaire, c’est qu’on est antisioniste, donc antisémite.

      Il traite Donald Trump de « gros con », mais depuis que celui-ci bombarde la Syrie, c’est finalement un type bien.

      Les Hollandais votent par référendum contre l’accord UE-Ukraine (accord de soumission de l’Ukraine au Reich), mais le parlement annule ensuite ce vote sur injonction du Reich. Les médias français sionistes et franc-maçons n’en soufflent mot.
      Il vous faut quoi ?
      Le parlement français vote une loi sur la protection des abeilles et l’interdiction de certains produits à l’origine de leur disparition. Le Reich donne des ordres au gouvernement français pour ne pas promulguer le décret d’application. Les médias français sionistes et franc-maçons n’en soufflent mot.
      Il vous faut quoi ?

      Les lois françaises n’existent plus. Ce sont les lois du Reich. La diplomatie française n’existe plus. C’est la diplomatie du Reich et de l’axe israélo-saoudien.Sur tous les plans.
      Il vous faut quoi, comme preuve ?

      Il y a pour moi un mystère que vous, expert en histoire, pouvez éclaircir.
      Pourquoi une telle haine des sionistes envers le grand peuple Russe.
      Je connais la réponse : l’antisémitisme, les pogroms.
      Mais ça ne tient pas. En effet, pourquoi alors votre soumission totale, par exemple en Ukraine, au Reich germanique ? Vous avez oublié la Shoah mais moi, je ne l’ai ni oubliée ni pardonnée.

      Lisez le livre de Boris Frimtzis : from Tadjikistan to the moon. Il explique comment lui, enfant juif de Bassarabie, et sa famille, n’ont du leur survie et le fait d’échapper aux massacres perpétrés par vos amis bandéristes, que par leur fuite éperdue vers l’Union Soviétique, et ce malgré l’antisémitisme. Il explique d’ailleurs que, pendant son séjour au Tadjikistan, l’antisémitisme dont il a été victime était le fait de vos alliés Musulmans.

      Je sais que mes arguments ne servent à rien et que vous choisirez toujours l’aveuglement, vous qui avez la chance d’être en liberté grâce à l’armée rouge.

    • Mychris Mychris 5 juin 18:09

      @Layly Victor
      « Je sais que mes arguments ne servent à rien et que vous choisirez toujours l’aveuglement, vous qui avez la chance d’être en liberté grâce à l’armée rouge. »

      Je ne suis pas certains qu’en 1949 les 14 millions d’allemands de RDA ou les 30 millions de Polonais libérés par l’Armée Rouge aient sentis le souffle de la liberté de prêt comme de loin durant 40 ans.

      Mais pour parler de la France, je dois ma liberté à plusieurs choses :
      - Le délire d’Hitler à rompre le pacte germano-soviétique et le faite qu’il ai concentré ses forces militaires sur le front est.
      - Au courage et la résistance des soviétiques contre les armées de l’Axe.
      - A un homme, le général de Gaulle qui à dit non à la collaboration de Vichy.
      - Aux anglais qui n’ont jamais lâché malgré les V1 et V2
      - Au débarquement alliés en Normandie
      - Aux forces françaises libres et donc à certains communistes français.

      Je dois ma liberté post 2nd guerre mondiale à :
      - L’arme nucléaire française de dissuasion.
      - La constitution européenne.
      - La création de l’OTAN (ne vous en déplaise) face à l’expansionnisme de URSS à l’époque.

      Comme je vous le disais précédemment je ne suis ni fan des murs, ni de la police politique, ni du délit d’opinion et encore moins du goulag. Mais la vérité d’hier n’est pas celle d’aujourd’hui je vous l’accorde bien volontiers.


    • Layly Victor Layly Victor 5 juin 20:53

      @Mychris

      Merci pour votre réponse qui est claire et nette, et je suis d’accord avec vous sur beaucoup de points. J’essaie d’être juste et c’est pour ça que je m’attire des inimitiés de la part des fanatiques.

      Par exemple, je ne suis pas d’accord avec les actions des British (et des Français) en Syrie, et leur soutien actif aux djihadistes, et le fait qu’ils aient foutu la merde au proche Orient, mais je n’oublie pas qu’ils ne nous ont jamais abandonnés en 1940 et 1941, malgré les offres de Hitler.

      L’OTAN a joué son rôle pour la paix à l’époque de la guerre froide, je suis d’accord, mais n’est plus qu’u instrument d’asservissement des pays de l’Europe occidentale à des intérêts étrangers à ce continent. Dois-je vous rappeler que la dissolution du pacte de Varsovie a été faite contre la parole des « occidentaux » de ne pas chercher à étendre vers l’Est l(influence de l’OTAN, parole qui a été trahie et bafouée.

      Vous oubliez facilement (c’est vrai que vous avez allègrement pardonné la Shoah) que les Allemands de l’Est, les Polonais, les Hongrois, les Tchèques, sortaient de la domination nazie. Beaucoup d’anciens de la RDA sont fiers de son épopée. Après avoir goûté aux merveilleux bienfaits de cette époustouflante Europe de Bruxelles, ces peuples ne sont pas aussi convaincus que vous.

      Ce que je ne supporte pas, en tant qu’Européen, c’est que cette Europe en pleine décadence et en cheminement direct vers la mort totale, au lieu de s’occuper de ses enfants, ait la prétention de donner des leçons au grand peuple russe qui est la fierté de l’humanité résistante, et même de l’agresser. Veuillez me pardonner si j’y vois la main et les intérêts d’esprits étrangers à notre vieille culture européenne romantique et classique.

  • Daniel Roux Daniel Roux 31 mai 11:26

    La propagande consiste à ânonné un catéchisme. Il n’y a aucun argument à commenter dans vos articles.

    Ceux qui s’intéresse à ce conflit se reporteront avec profit à l’histoire de l’expansion russe.

    Il ne faut pas confondre le droit des peuples à disposer d’eux même, qui suppose l’occupation historique et légitime, avec les résultats d’une conquête coloniale sous l’égide de la force et de la terreur.
     


    • Christelle Néant Christelle Néant 31 mai 12:41

      @Daniel Roux
      Aucun argument ? Merci de me faire rire. Il y a des faits dans mes articles, que cela vous plaise ou non. Et concernant l’histoire de l’Ukraine, de la Russie et du Donbass allez prendre une leçon https://dnipress.com/fr/posts/la-guerre-du-donbass-les-origines-historiques-profondes-du-conflit-i/
      Ca vous évitera de débiter des âneries sur la conquête coloniale imaginaire de la part de la Russie.


    • Mychris Mychris 3 juin 00:44

      @Jonathan Livingstone

      Et boume le petit copain de Laurent47 :
      Vous allez me trouver un brin cavalier mais pardonnez moi de vous donner un bref court d’histoire.

      Qu’est ce donc que la Cossackia dont cette loi parle ? Il s’agit d’un terme géopolitique américain qui définit les régions ethniques cosaque.

      Alors quel est donc cette région ? Celle-ci correspond originellement à ce que nous appelons l’Hetmanat cosaque, organisation politique et militaire de 1649 à 1764 qui s’est battu contre la Pologne, l’empire Ottoman et la Moscovie. Or celle-ci ne comprend nullement la région géographique de du Donbass.

      https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/5/56/Location_of_Cossac k_Hetmanate.png/800px-Location_of_Cossack_Hetmanate.png

      Lors de la révolution de 1917 le terme Cossakia devint populaire dans la diaspora cosaque et regroupe 7 « unités » le Don, Kuban, Terek, Astrakhan, Ural, Orenburg, et le Kalmuk district qui aspirent
      à indépendance vis-à-vis de l’URSS.

      Qu’est-ce que le Don cosaque qui regroupe en effet autour du fleuve Don une infime partie du Donbass mais principalement l’Oblast de Rostov sur le Don ?.

      https://i68.servimg.com/u/f68/18/33/51/55/wester10.png

      Sur cette carte vous voyez ni Louhansk, ni Donetsk ne sont inclus dans cette zone géographique.

      Maintenant je vous invite à lire cette fameuse Loi n° 86-90.

      Je cite Sputnik qui reprend la loi :

      la politique impérialiste de la Russie communiste par le biais de l’agression directe et indirecte a mené à l’assujettissement de l’indépendance nationale de la Pologne, de la Hongrie, de la Lituanie, de l’Ukraine (…) de la Cossackia…

      Nous avons vu précédemment que la Cassackia n’inclut que par un abus de langage opportun l’Oblast de Donetsk (Donetsk venant de Donets un fleuve affluent du Don et non pas du fleuve Don lui-même) mais en allant plus en avant le Donbass n’est pas un bassin ethnologique Cosaque.

      Non parlons ici de Russie communiste, comme vous le savez la Russie n’est plus communiste depuis1991.

      cette loi cite en nations captives :


      Je ne pense pas que la Pologne ou encore moins la RDA soit encore à ce jour sous le joug de la Russie communiste ? Ceci pour illustré le caractère « iconoclaste » de cette Loi.

      En définitive Monsieur :
      1) le Donbass n’est pas un élément constitutif de la Cassackia
      2) Cette loi est une profession de foi de l’Amérique Étasunienne de 1959 contre l’URSS et la Chine de Mao dans un univers géopolitique largement remanié depuis. Ce qui de faite, la rend anecdotique pour ne pas dire caduque dans le texte sans un profond remaniement et autre actualisation.

      Il va falloir arrêter d’agiter cette loi pour justifier l’indépendance du Donbass au risque d’être ridicule.


    • JC_Lavau JC_Lavau 4 juin 13:32

      @Daniel Roux. La propagande nous répète en rond que « réchauffement climatique, les pauvres ours blancs, la montée des eaux va tout submerger, les glaces arctiques auront toutes fondu en 2012, on a drôlement bien fait de faire la guerre à la Libye et aux Libyens, Gaddafi tue son propre peuple ! Assad tue son propre peuple ! C’est lui qui gaze des enfants à Khan Cheikhoun !... »

      A force, la propagande, on y croit moins.
      Surtout quand on voit les sabotages dans la centrale électrique :

    • Christelle Néant Christelle Néant 4 juin 15:50

      @velosolex
      Oui j’existe et je n’ai pas à tolérer les insultes gratuites et les diffamations sous mes articles ne vous en déplaise. Donc si vous avez des arguments de fond pour discuter de ce qui est exposé dans l’article cela a sa place ici. Mais si vous n’êtes là que pour défouler vos petites frustrations en m’insultant gratuitement votre commentaire dégage. C’est aussi simple que çà. La charte du forum est très claire à ce sujet. Si cela ne vous plait pas vous pouvez aller enquiquiner quelqu’un d’autre ailleurs.


  • Mychris Mychris 31 mai 11:55

    En attendant nos fameux médias mainstreams si souvent décriés par ici pour leur asservissement au pouvoir sont en train de démonter Ferrand ministre de Macron. Plus particulièrement le Monde, propriété de Pierre Berger, soutiens indéfectible du même E. Macron.
    A quand un article dans RT ou Sputnik, sur la corruption du gouvernement de Medvedev ?)


  • Gorgoneion 31 mai 13:37

    @ Daniel Roux

    ce coup-ci vous trollez.

  • Cali Cali 31 mai 13:39

    C’est intéressant, c’est un son de cloche différent... Mais tout de même, je n’ai pas encore tout lu et je vais le faire mais vous semblez dire que la Russie est la « gentille » dans toute ces « affaires », Tchétchénie, Donbass... Ca me parait un peu bizarre sachant que la Russie est au moins autant « manipulatrice » que les USA pour privilégié ses intérêts...


    • Christelle Néant Christelle Néant 31 mai 14:05

      @Cali
      Ce n’est pas une question d’être gentil ou pas. C’est une question de respecter le droit ou pas. La Russie, avec à sa tête Vladimir Poutine est un pays qui systématiquement met en avant le respect du droit international. La Russie a poussé pour une solution pacifique dans le Donbass, comme elle l’a fait en Syrie. La Russie n’est pas manipulatrice. Elle protège ses intérêts tout en respectant les règles qui régissent le monde : la charte de l’ONU et le droit international. Poutine est un juriste de formation, et il agit comme tel. Il joue avec les règles sans les outrepasser, et c’est un bon tacticien. Les USA eux s’assoient sur le droit international, la souveraineté des pays etc. Obama l’a dit lui même, quand il a déclaré que les pays qui ne font pas ce que les USA veulent se font « tordre le bras » pour faire ce que les USA leur demandent. Nous ne sommes donc pas du tout dans le même profil de comportement. La Russie n’est plus l’URSS.
      Dans le cas du Donbass la Russie n’a rien à voir dans le schmilblick. La population d’ici est essentiellement russe sur les plans ethnique, culturel, linguistique, religieux, etc. Quand ils ont vu arriver au pouvoir à Kiev un gouvernement issu d’un coup d’état soutenu par des néo-nazis et que l’une des premières lois adoptée par la Rada a été de révoquer le statut de langue officiel aux autres langues que l’Ukrainien, et bien cela a mis le feu aux poudres tout simplement. Car l’Ukraine est un état récent, artificiel et profondément divisé sur plusieurs plans dont linguistiquement. Je l’explique très bien dans mon article sur l’histoire de l’Ukraine, allez le lire. Ensuite de part la frontière commune, quand il s’est avéré évident que cela dérapait violemment, des volontaires russes sont venus prêter main forte aux miliciens locaux, mais pas seulement, il y a aussi des Serbes, des Français, des Espagnols, des Italiens, des Finlandais, des Anglais, des Américains, des Allemands, etc etc etc. Ces volontaires ont toujours été une minorité, la majorité des soldats de la RPD et de la RPL sont nés ici, ont grandi ici, ou vivent ici depuis longtemps. C’est çà la réalité.


    • Cali Cali 31 mai 16:02

      @Christelle Néant

      Je viens de lire ton article sur la « création » de l’Ukraine et c’est en effet un dossier compliqué...

      J’ai lu aussi pas mal d’article sur le sujet et il me semble que les états ont dans l’ensemble acceptés, ou « tolérés » plutôt, que la Crimée soit revenue dans le giron Russe, mais qu’il sont très fermes sur le fait que ça DOIT en rester là ! :)

      C’est vrai que connaissant le zozo au Kremlin rêvant de restaurer une « grande Russie » il aurait vite pu s’imaginer après cette « victoire » que tout lui était permis... Et ça aurait rapidement pu être hors de contrôle.. pour la planète toute entière...

      Décidément ces dernières années on arrête pas de frôler les conflits généralisés... On va finir par y arriver :(

    • Christelle Néant Christelle Néant 31 mai 20:41

      @Cali
      Sauf que Poutine n’est pas un zozo qui veut restaurer une grande Russie. La Russie est déjà bien assez grande comme çà. Mais il tient à ce que les intérêts de la Russie ne soient plus piétinés. Il tient à restaurer une Russie forte capable de faire entendre sa voix sur le plan international. Poutine est quelqu’un de très calme et très patient. Ce n’est pas de sa part qu’il faut craindre un déclenchement des hostilités, mais bien des USA et de l’OTAN qui ont une rhétorique guerrière hystérique.


    • Cali Cali 1er juin 09:19

      @Christelle Néant


      Autant je trouve que votre son de cloche « partisan » est très intéressant (et nécessaire !) sur cette guerre, autant ce coté « partisan » fini par vous faire dire des bêtises...

      D’abord non la Russie n’est pas « grande », à part en taille, ce qui est donné même à l’antarctique smiley Son PIB dépasse tout juste le milliard smiley et pour un pays historiquement aussi important et soit disant la 2 eme puissance militaire, « échouer » à ce point c’est presque une honte. Ca fait honte pas seulement pour la Russie mais pour la planète entière, même moi j’ai honte pour eux ou bien pitié, ce qui est pire finalement :(

      J’espère franchement qu’il font finir par s’en sortir ! J’aime beaucoup les Russes, c’est un peuple « nature » (de ce que j’en ai vu), franc, généreux, avec beaucoup d’humour et d’intelligence.

      Ensuite croire que Poutine est un bon gars qui respecte les « lois internationales  », et qui, par respect de ces lois n’aurait jamais eu même l’idée de s’agrandir par l’Ouest après la Crimée si personne n’avait rien dit procède rien moins que de l’aveuglement, ou pire de l’endoctrinement sectaire pratiquement ! C’est un type qui n’hésiterait pas une seconde s’il en avait la possibilité.

      Les USA sont exactement pareil d’ailleurs, dès qu’on leur laisse le champ libre ils font n’importe quoi aussi, comme en Afghanistan, Iraq, Libye, .. partout en fait ! la liste est trop longue ! C’est « humain » presque on pourrait dire : quand on est le plus fort dans une situation et si rien ne nous arrête, on prend tout ! « Naturellement » nous sommes de simple sauvages. C’est l’humanité, au sens de « l’ensemble tout entier des humains » qui possède, elle, une « limite morale ». Croire que Poutine est au dessus de ça.. ça serait presque drôle, mais pour quelqu’un d’apparemment intelligente et courageuse comme vous c’est presque suspect...

    • Christelle Néant Christelle Néant 2 juin 19:57

      @Cali
      Quand je parle de la Russie qui est grande je parlais bien de sa taille. La Russie est déjà le plus grand pays au monde, et comme l’a dit Poutine c’est déjà assez compliqué à gérer pour pas vouloir rajouter à tout prix de nouveaux territoires.
      Concernant Poutine, il ne s’agit ni d’aveuglement ou d’endoctrinement sectaire, mais d’analyse depuis des années du personnage, de ce qu’il fait, de ses décisions, de ses actes. Il y a des gens, très rares je vous l’accorde, pour qui le pouvoir n’est pas une fin en soi, mais un moyen de réaliser les projets positifs qu’ils ont pour leur pays. De Gaulle, même si je suis loin d’être une grande fan inconditionnelle, était de ces hommes. Poutine est du même tonneau. Les deux ont été des militaires de carrière (puisque je rappelle que le KGB était une institution militaire), ce sont des hommes qui ont voulu avant tout servir leur pays. C’est çà la différence avec un énarque ou un banquier façon Macron. Après pour réaliser ses plans il joue avec les règles. Je ne dis pas que c’est un ange, loin de là. C’est un homme pragmatique, dur, exigeant, qui est prêt à faire ce qu’il faut pour réaliser les objectifs qu’il s’est fixé. Son but a été de rendre à la Russie sa place sur l’échiquier international, redresser le pays, et redonner une fierté aux Russes qu’ils avaient perdu après la chute de l’URSS. Et il a réussi. Concernant le PIB, personnellement je ne considère pas que ce soit l’alpha et l’oméga du développement d’un pays. Mais çà c’est une autre histoire.
      S’il n’envahit pas de territoires ce n’est en rien parce que les USA et l’UE ont fait les gros yeux, mais parce que Poutine connaît l’histoire et est quelqu’un de pragmatique. Tous les empires de l’histoire de l’homme se sont effondrés à vouloir trop s’agrandir par la force. Ce n’est pas parce qu’en Occident on oublie trop facilement l’histoire que c’est le cas de tout le monde. Et ceux qui retiennent les leçons du passé sont à même d’éviter de les répéter.
      Maintenir une hégémonie par la force a un coût exorbitant, on le voit avec les USA, on l’a vu avec l’Empire Romain. Quand on sait ce qui est arrivé à l’Empire Romain on sait ce qui attend les USA. Poutine le sait, c’est pour ca que l’Union Eurasiatique se développe sur le mode de la coopération. Parce qu’il est pragmatique. Ca coûte moins cher et c’est même plus rentable de bien s’entendre et de commercer avec ses voisins que de les envahir. Donc les états Baltes et la Pologne peuvent arrêter de jouer à se faire peur, la Russie n’en a rien à faire d’eux. Par conte le fait d’accepter des systèmes de missiles de l’OTAN les désigne de facto comme des cibles en cas de conflit entre l’OTAN et la Russie. Point.
      Quant à votre phrase "C’est « humain » presque on pourrait dire : quand on est le plus fort dans une situation et si rien ne nous arrête, on prend tout !" Et bien je dois vraiment être une extra-terrestre alors parce que je ne fonctionne pas comme çà, et je connais d’autres personnes pour qui ce n’est pas la règle. Ce qui montre bien que les exceptions à la règle existe.


  • anna anna 31 mai 14:21

    Des nouvelle de l’Ukraine « démocratiques » :


    Michail Saakachvili est venu manifester devant le ministère de la justice a Kiev contre le gouvernement de Porochenko. Il y a eu des heurts entre 200 manifestants de son parti et la police :


     smiley


    • Daniel Roux Daniel Roux 31 mai 14:29

      @anna

      200 manifestants ? Tant que ça !

      Ce n’est pas une manif, plutôt un attroupement.


    • Layly Victor Layly Victor 2 juin 11:33

      @Daniel Roux

      Ceci dépasse l’entendement de votre crane épais.
      Le fait que Sakhasvili, même avec peu de partisans, s’oppose ouvertement à Porochenko, ceci peut vouloir dire que l’option germano-sioniste de faire exploser l’Ukraine et de mettre ce qu’il en reste sous la coupe d’un gouvernement nazi est peut-être en train de trouver ses limites.

      Ceci veut peut-être dire que l’option de guerre totale que vous soutenez (vous qui soit-disant détestez la guerre) est dans une impasse.

      La Russie est une très grande nation. Les sionistes, dans leur orgueil bouffi, ont décidé, parce qu’il croient que la finance fait tout, de défier trois grandes nations et trois grandes civilisations du monde : la Russie, l’Iran, la Turquie.

    • Alcyon 5 juin 13:29

      @Layly Victor : quand on invente des complots interplanétaires (ou presque), on s’expose à dévoiler sa bêtise.


      D’après les rumeurs (originaires de Russie), la Russie ne soutiendrait plus trop les républiques auto-proclamées en Ukraine contre le silence européen en Crimée et un assouplissement des sanctions. Et Christelle le sait très bien.

    • Christelle Néant Christelle Néant 5 juin 13:58

      @Alcyon
      Arrêtez de prendre vos désirs pour la réalité. La Russie ne veut pas l’assouplissement des sanctions, elle s’en tape des sanctions, elles lui ont permis de diversifier de manière accélérée son économie et l’oblige à plus d’autonomie qui était souhaitée par Poutine mais qu’il avait du mal à mettre en oeuvre. Ça fait 20 fois qu’on nous sort ces histoires de plans où Moscou lâcherait soi-disant les républiques... Et à chaque fois ces rumeurs se sont avérées être juste de la merde. Celle-ci ne déroge pas à la règle.


    • Alcyon 5 juin 15:43

      @Christelle Néant : on a une expert en diplomatie russe. Mais qui n’est pas pro-russe dans ses « billets ».


      Ton visage devient de plus en plus clair.


    • Christelle Néant Christelle Néant 5 juin 16:50

      @Alcyon
      Pourquoi ? Il faut être pro-russe pour analyser correctement les faits et la politique internationale russe au lieu de prendre ses désirs pour la réalité comme vous le faites ? Merci d’avoir prouvé définitivement s’il en était besoin que le binaire ici c’est vous. Tout site pro-russe est forcément malhonnête et c’est de la merde pour vous, vous êtes incapable de juger sur base des faits. Alors que de mon côté je dis qu’il y a des médias occidentaux qui font leur boulot correctement même s’ils expriment une opinion pro-UE, ou pro-OTAN. Merci d’avoir montré VOTRE véritable visage.


    • Alcyon 5 juin 18:06

      @Christelle Néant propagande.
       Résumé de Christelle : Rusdie = bien, Occident = mal.


    • Christelle Néant Christelle Néant 5 juin 18:56

      @Alcyon
      Résumé d’Alcyon Occident = bien, Russie = mal. Franchement c’est pathétique vos tentatives de pourrir mon article... Zéro argument, zéro réflexion, zéro logique.


    • Christelle Néant Christelle Néant 6 juin 09:39

      @Alcyon
      Bon ca commence à bien faire l’inversion accusatoire. Celui qui ici clame que tout ce qui est pro-russe raconte forcément de la merde c’est vous. L’extrémiste c’est vous. Allez vous faire soigner.


  • Mychris Mychris 31 mai 14:28

    Si nous parlons de politique intérieur la mise en cause de Ferrand qui est la pierre angulaire voir le créateur du Macronisme c’est très loin d’être insignifiante.

    Si nous parlons de matraquage, il suffit de taper Macron sur Sputnik pour voir qu’il existe 608 articles :
    dont certains avec des titres ne présentant aucune ambiguïté :

    Macron élu, mais les Français ne voudraient pas lui donner de majorité à l’Assemblée

    Les Français ont plutôt voté contre un Frexit que pour Macron

    Pas de bouleversements en politique extérieure à attendre avec Macron

    Le patrimoine non-déclaré de Macron ne sera pas dévoilé en raison… de la transparence

    etc, etc...

    Pendant ce temps, Marine Le Pen est montée sur le mont Olympe dans plus de 1200 articles. Comme matraquage cela se pose là en effet.

    Vous me parlez des 387 millions d’euros distribués en 2015 au journaux français. En effet les journaux reçoivent une subvention d’état. L’humanité reçoit 3 590 875 € soit 0.36 euros par exemplaire et le Monde 5 438 216 € soit 0.06 euros par exemplaire. Donc aujourd’hui l’état finance mieux l’Huma que le Monde

    Mais que represente 387 millions reparti entre plus de 200 journaux face au 590 millions en 2 ans versé par le gouvernement russe au seul RT ?


    • roman_garev 31 mai 18:57

      @Mychris
      « Mais que represente 387 millions reparti entre plus de 200 journaux face au 590 millions en 2 ans versé par le gouvernement russe au seul RT ? »

      Et pourquoi comparez-vous - TOUT À COUP - le budget des journaux français (et où sont d’ailleurs les chaînes TV ? Elles seraient toutes commerciales chez vous ?) qui servent quelques dizaines de millions de lecteurs, à celui du « seul RT » qui sert des MILLIARDS sur toutes langues (dont la moitié vous n’avez jamais entendu parler) ?
      RT doit opposer seul principalement aux média anglo-saxons (CNN, WSJ, WP, AP... la liste est longue - avez-vous entendu parler ?). Le français est à une dixième priorité pour lui, alors comparez au vôtre ce dixième ou trentième du budget du « seul » RT.
      Le nombrilisme français bat son plein en votre humble personne.

    • roman_garev 31 mai 19:06

      @Mychris


      Et encore, votre Ferrand n’a rien à foutre dans la discussion sur le Donbass. Vous n’essayez qu’ensevelir le sujet sous les soi-disant « nouvelles » qui n’intéressent personne de ceux qui sont venus ici. C’est à quand votre com sur les cacas de vot’ petit chien ?

    • Alcyon 31 mai 20:13

      @roman_garev : oh, le pauvre petit troll russe n’aime pas qu’on souligne la propagande russe ? Mon pauvre.
       


    • Christelle Néant Christelle Néant 31 mai 20:44

      @Mychris
      Le créateur du Macronisme n’est pas Ferrand mais Attali. Celui qui tire les ficelles n’est jamais sous les projecteurs mais toujours dans l’arrière salle. Donc Ferrand est juste une marionnette comme Macron d’ailleurs. L’important c’était de faire élire Macron. Ferrand on peut lui jeter des tomates pourries à la gueule pour faire genre. En vrai il va rester en poste et la justice ne s’occupe pas de son dossier. Point. Le reste c’est de l’enfilage de perles pour rester gentille.


    • Mychris Mychris 1er juin 01:35

      Si Attali à fait macron, Ferrand en est l’architecte. Mais je ne parle pas de politique, je parle d’un média « aux ordres » qui vient de foutre un caillou dans la chaussure de Macron. Et n’en déplaise à M. Garev c’est bien pourquoi j’en parle :

      Nul n’est parfait, aucun média n’est parfait mais lorsque j’entends jour après jour que nous vivons dans une quasi dictature, je suis obligé de réagir.
      Ici les médias sont pour ou contre mais lors d’une élection présidentielle ont à pas ce genre de chose :
      https://www.youtube.com/watch?v=ABkGTEczOUc
      ou ça :
      https://www.youtube.com/watch?v=WYjyXch3j3E

      En 2012, dans la région industrielle de Sverdlovsk, la fraude fût telle que l’addition des scores obtenus par les différents partis atteint 115%, dont 40% pour Russie Unie. Dans la région de Rostov, le total fût de 140%, dont 59% pour Russie Unie.

      И что ты смотришь на сучок в глазе брата твоего, а бревна в твоем глазе не чувствуешь


    • Mychris Mychris 1er juin 01:39

      @roman_garev

      Ca n’empeche pas RT et Sputnik d’être financé à 100% par le Kremlin. Alors lâchez-nous avec nos médias à la solde du pouvoir.


    • Christelle Néant Christelle Néant 1er juin 06:26

      @Mychris
      Les fraudes lors de l’élection présidentielle française de cette année sont flagrantes, entre les 12% de personnes radiées des listes, les bureaux de vote affichant 0 bulletins blancs alors que des gens ont certifié avoir voté blanc, le responsable d’un bureau à Marseille qui s’est barré chez lui avec les bulletins et j’en passe... Sans compter le battage médiatique monstrueux pour faire élire Macron, qui était digne de la propagande de ce cher Goebbels, et indigne d’une soi-disant démocratie. Alors arrêtez avec vos médias qui ne sont pas parfaits. On est au delà de ce stade de la simple imperfection. Vous n’êtes pas capable de voir ce qu’est une dictature soft. Allez lire le meilleur des mondes.


    • roman_garev 1er juin 08:01

      @Mychris
      « Alors lâchez-nous avec nos médias à la solde du pouvoir. »

      Montrez-moi où moi j’aurais entamé des propos sur vos médias. Vos médias, je m’en fous, c’est vous qui pissez chaud sur RT.
      Et qui sont ces « nous » ? Vous en personne, d’accord, et encore ? Vot’ petit chien ?

    • roman_garev 1er juin 08:16

      @Alcyon
      « le pauvre petit troll russe » : 60 articles publiés sur l’AV en 2 ans, avec le nombre de visites uniques à chacun allant de 1000 à 35 000.

      le cancre pitoyable qui essaie vainement de l’insulter : ZÉRO articles, sauf des coms haineux et maladroits du niveau d’une maternelle, tous à une étoile (zéro d’approbation).
      Continuez à aboyer.


    • roman_garev 1er juin 08:30

      @Mychris
      « Ici les médias sont pour ou contre mais lors d’une élection présidentielle ont à pas ce genre de chose... »


      Quel rapport avec RT ?
      Quel rapport avec des millions des gens tués en Irak et Syrie suite à l’intervention de vos copains ?
      Quel rapport surtout avec les massacres des civils au Donbass et à Odessa par la lie appelée « patriotes » et « armée ukrainienne » ? 

    • Mychris Mychris 1er juin 13:07

      @Christelle Néant

      Bonjour Christelle
      Hum dictature soft....
      « 12% de personnes radiées des listes... »
      Bon Soral peut dire ce qu’il veut, si tu donnes pas ton changement d’adresse et que la carte revient à la mairie après envoi c’est que t’es une bille...
      Le code électoral précise bien qu’il est dans obligation de déclarer son changement d’adresse son peine de radiation. C’est justement pour éviter de voter dans plusieurs bureaux que cette règle existe.

      « les bureaux de vote affichant 0 bulletins blancs alors que des gens ont certifié avoir voté blanc »
      Il semble que tout soit rentré dans l’ordre :
      https://fr.news.yahoo.com/pr%C3%A9sidentielle-bien-eu-votes-blancs-%C3%A0-lyon-%C3%A9t%C3%A9-152628032.html

      « le responsable d’un bureau à Marseille qui s’est barré chez lui avec les bulletins »
      http://www.20minutes.fr/marseille/2055599-20170424-marseille-president-bureau-vote-part-bulletins-resultats-retardes-toute-ville, un couac

      Rappelons qu’à Marseille, Le Pen et Meluche sont arrivés très largement en tête dans le 13ième
      http://www.marseille.fr/elections/presidentielle2017/

      Comme « manipulation » du système on trouve mieux.

      "Sans compter le battage médiatique monstrueux pour faire élire Macron, qui était digne de la propagande de ce cher Goebbels, et indigne d’une soi-disant démocratie."
      Quand à ça, en France il existe des statistiques :
      http://www.lejdd.fr/politique/dans-la-presse-macron-bat-le-pen-28301-contre-25304-3321299

      Ok Macron est en tête mais l’écart reste relativement faible avec Le Pen, bien loin de la privation d’audience évoqué par le FN


    • Alex Alex 1er juin 13:23

      @Mychris

      Infos intéressantes.

    • Layly Victor Layly Victor 2 juin 11:48

      @Mychris

      Les média français ne sont pas à la solde du pouvoir. Il sont à la solde de la finance internationale et de sa superstructure intellectuelle contrôlée principalement par la mouvance sioniste et franc-maçonne, dont le représentant officiel local est Attali.
      Le mot « pouvoir » est d’ailleurs vide de sens si on pense en termes démocratiques,puisque Macron et compagnie n’ont aucun pouvoir.

    • Mychris Mychris 2 juin 13:52

      @Layly Victor

      Ah je l’avais oublié celle-là. les sionistes et les franc-maçons. Vous oubliez les illuminatis, le Prieuré de Sion mais aussi la créature de Roswell.


    • Christelle Néant Christelle Néant 2 juin 19:29

      @Mychris
      Sauf que bon nombre de gens radiés avaient fait la démarche et qu’on leur a opposé un souci technique bien pratique à la dernière minute bien sûr, d’autres n’ont pas déménagé depuis 20 ans et ont été radiés des listes. Donc un peu facile de refiler la patate chaude genre c’est la faute des gens.
      Le coup du couac à Marseille et Lyon excusez du peu, mais ca pue. Pour le fait qu’à Marseille ce n’était pas Macron en tête, il a fait un score proche de la moyenne en France, c’était çà l’important.
      Concernant la presse, vous voulez absolument que je vous retrouve cette photo montrant les unes de je ne sais plus combien de magazines dédiées à Macron en même temps ? Ou de la une de Libé appelant ouvertement à voter Macron. Et puis il y a parler de et parler de. Quand les articles sont de la pommade pour Macron et négatifs pour Marine Le Pen, comment oser prétendre que c’est équivalent ? De plus la surmédiatisation de Mme Le Pen était voulue pour cacher d’autres candidats bien plus dangereux pour le système comme Asselineau. Donc continuez à croire que vous êtes en démocratie, je vous l’ai dit la chute sera dure pour ceux qui ont fermé les yeux sur les évidences.


    • JC_Lavau JC_Lavau 2 juin 19:40

      @Mychris. Si si ! Tu peux faire encore plus cloche ! Tu peux le faire ! (« les illuminatis, le Prieuré de Sion mais aussi la créature de Roswell »).


    • Mychris Mychris 3 juin 00:07

      @Christelle Néant

      Asselineau Monsieur 0,92 ? lol

      Avec ses 28182 adhérents il est effectivement dangereux le bougre.

      Ceci étant dit lorsque l’on sait que l’UPR est probablement le seul parti qui vous défend je comprends votre émois : https://www.upr.fr/actualite/lettre-aux-deputes-francais-motion-de-censure-contre-le-gouvernement-pour-son-soutien-politique-et-financier-au-gouvernement-de-kiev

      Mais attendez point n°4 du programme : « Le garant de l’intégrité territoriale ». il devrait être pro ukrainien le Monsieur.

      Enfin là il m’a bien fait rigoler :
      https://www.upr.fr/dossiers-de-fond/signification-logos-des-autres-partis-politiques


    • Christelle Néant Christelle Néant 3 juin 06:20

      @Alcyon
      Il y a des sources, mais après 48 h sur le terrain j’ai autre chose à faire que de refouiller partout dans mon historique Youtube. Vous cherchez fraude élection présidentielle France vous allez en trouver des preuves. Mais vous par contre de me prêter des propos que je n’ai pas tenus a fini de vous décrédibiliser en montrant que vous racontez de la merde juste pour insulter les gens.


    • Christelle Néant Christelle Néant 3 juin 06:25

      @Mychris
      Justement s’il est absent des médias en temps normal c’est bien pour une bonne raison. Le but étant de l’empêcher de faire plus aux élections. Aucun émoi chez moi je ne suis pas encartée là bas. Mais c’était le seul parti dont le candidat parlait ouvertement et sans détours de sortir de l’UE et de l’OTAN. Ce qui est nécessaire pour sauver la France (et pas la peine d’épiloguer la dessus vous et moi ne serons pas d’accord, je vous explique juste pourquoi j’apprécie Asselineau même si on est pas du même bord politique).
      La garantie de l’intégrité territoriale n’outrepasse pas le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Encore une fois vous confondez une chose avec une autre.


    • Layly Victor Layly Victor 3 juin 09:44

      @Mychris

      Ne faites pas semblant de faire du mauvais esprit. Vous n’avez jamais aucun argument et vous essayez de faire de la dérision.
      La mainmise sioniste sur la politique US est patente, et elle est même officielle, à travers son organisme officiel de financement des parlementaires, l’AIPAC, et via, bien sûr, son pouvoir sur les principaux média. Ce n’est ni de l’ésotérisme ni de la science-fiction, c’est bien réel..

      En France, nous avons les sionistes basiques, ceux dont le but est d’entraîner la France dans la guerre anti-Russe et dans le soutien aux égorgeurs en Syrie, ainsi que dans le soutien aux nazis en Ukraine, pour le profit des israélo-saoudiens et du Reich bruxello-germanique. Je suis sidéré de voir des juifs soutenir si activement le Reich et haïr à ce point ceux qui ont libéré l’Europe. Des juifs que l’aveuglement pousse à croire que les sionistes agissent pour leur bien.

      Mais le danger mortel, en France, ceux qui veulent détruire complètement notre pays, sur tous les plans, ce sont les franc-maçons. J’ignore l’origine de leur haine. Peut-être que la France représente encore des valeurs qui sont un obstacle à leur rêve d’hégémonie.

      Donc, nous avons : finance internationale + socialos + écolos + sionistes + franc-maçons.
      Attali réalise la synthèse de ce bouquet vénéneux.

Réagir