vendredi 4 août - par Christelle Néant

L’Ukraine profite des discussions à Minsk pour intensifier les bombardements sur le Donbass et tenter de nouvelles attaques

Fidèle à ses mauvaises habitudes, l'Ukraine a de nouveau profité des discussions des groupes de contact à Minsk pour intensifier les bombardements sur la République Populaire de Donetsk (RPD), et même tenter de percer les lignes de défense de la république.

Alors que depuis près d'une semaine la hausse des bombardements est devenue perceptible malgré la fameuse trêve du pain qui est censée être toujours en vigueur, les dernières 24 h ont été marquées par une hausse brutale du nombre de violations du cessez-le-feu et du nombre d'obus d'un calibre interdit par les accords de Minsk tirés par l'armée ukrainienne sur la RPD.

Au cours des 77 violations du cessez-le-feu commises par l'armée ukrainienne durant les dernières 24 h, c'est 372 obus de mortier (82 mm et 120 mm) et de chars d'assaut qui ont été tiré par les FAU, dont 326 rien que pour la périphérie de Donetsk.

Nombre de violations du cessez-le-feu par l'armée ukrainienne

Sur les 46 obus de mortier qui ont frappé le Sud de la RPD, 38 l'ont été sur la seule localité de Leninskoye, lors d'un bombardement intensif qui a duré pas moins d'une heure et demie, hier soir.

À cause de ces bombardements et des tirs de snipers ukrainiens, deux soldats de la République Populaire de Donetsk ont été grièvement blessés, et trois maisons ont été endommagées ou détruites.

Hier soir, profitant de l'obscurité, deux groupes de subversion et de reconnaissance ukrainiens, regroupant 26 hommes au total, ont tenté de franchir les lignes de défense près de Vodyanoye et de pénétrer sur le territoire de la RPD.

Mais là aussi, fidèles à leurs mauvaises habitudes, les soldats ukrainiens ont tenté de traverser leur propre champ de mines sans savoir précisément où celles-ci se trouvaient (l'armée ukrainienne ne tenant pas à jour de cartes de leurs champs de mines).

Le résultat était bien sûr prévisible (ils ont marché sur des mines), et ce fut un véritable carnage dans les rangs de ces deux groupes avec trois morts et sept blessés. Bien entendu le bruit a compromis leur tentative d'infiltration discrète, et ils ont dû battre en retraite, sous des tirs de couverture nourris de la 59e brigade des FAU (tirs de véhicules de combat d'infanterie et d'armes légères).

Commentant cette énième attaque stupide qui s'est finie en désastre pour les soldats ukrainiens, Alexandre Zakhartchenko, le chef de la RPD, a estimé que de telles attaques étaient utiles à Kiev pour se débarrasser des combattants les plus radicaux.

« Les tentatives de percer nos lignes se répètent et ont lieu régulièrement. De cette façon, Kiev se débarrasse des nationalistes enragés. De telles opérations, dénuées de sens, entraînent toujours le même genre de pertes inutiles, » a ainsi déclaré le chef de l'état lors d'une conférence de presse aujourd'hui.

Et l'arrivée de nouvelles armes près de la ligne de front (six chars d'assaut à Dzerjinsk à 5 km de la ligne de front), ou leur redéploiement en cours (10 chars d'assaut en route pour Maryinka), n'est pas pour rassurer sur l'évolution à venir de la situation.

Il faut croire que l'Ukraine est galvanisée par l'éventualité de recevoir des armées létales de la part des États-Unis. Pourtant, comme l'ont montré ce genre d'initiatives par le passé et comme l'a si bien rappelé le chef de la RPD, ce genre d'idée fait plutôt partie des mauvaises idées que des bonnes.

« La proposition de fournir à l'Ukraine des armes létales peut être vue de plusieurs manières différentes. Du point de vue militaire, cette démarche n'aidera pas l'Ukraine - cela va plutôt lui faire du mal. Nous avons déjà été témoins à la fois de la mauvaise utilisation de l'équipement militaire et de sa revente, y compris même parfois à nous. Donc, cela ne nous dérange pas, » a déclaré Alexandre Zakhartchenko.

Néanmoins, une telle « aide » des États-Unis aura forcément des conséquences.

« Une telle démarche de la part des États-Unis peut avoir des conséquences plus sérieuses sur le plan politique. La fourniture par les États-Unis d'armes létales à la partie ukrainienne sera perçue par Kiev comme un encouragement à l'agression. En outre, Kiev s'est préparé à la reprise des hostilités militaires à grande échelle contre nous. Et seuls ses curateurs occidentaux retiennent Kiev.


Pour l'instant ils les retiennent. La situation s'aggrave du fait que Kiev n'avait simplement pas et n'a toujours pas de plan pacifique pour sortir de la crise. Kiev ne pense même pas à la paix. À nos propositions de sortie pacifique de la crise, Kiev répond en renforçant sa rhétorique agressive et en aggravant la situation sur la ligne de front.
Le seul plan qui hante les esprits enflammés des nationalistes ukrainiens c'est la « réintégration du Donbass », qui équivaut, très exactement, au génocide de la population du Donbass. Après tout, dans ce plan de « réintégration » il n'y a pas un mot concernant le dialogue ou la prise en considération des intérêts de ceux qui ont déclaré leur propre positions en 2014, qui ne coïncide pas avec les plans du Maïdan, » a ainsi déclaré le chef de l'état.

Et pendant que Washington réfléchit pour savoir s'ils vont encore rajouter une bonne dose d'huile sur le feu ukrainien, grâce au silence complice des médias et gouvernements occidentaux, les soldats ukrainiens peuvent continuer tranquillement de commettre des crimes près de la ligne de front.

Comme le commandant du 20e bataillon de la 93e brigade des Forces Armées Ukrainiennes, le capitaine Djouline, qui en état d'ébriété, a kidnappé et violé pendant plusieurs jours une jeune fille mineure, avant de la relâcher une fois qu'il avait décuvé, non sans avoir menacé de la tuer si elle allait se plaindre à la police.

Avec des « libérateurs » comme ce commandant et les stratégies militaires inefficaces qu'elle continue d'appliquer sans succès depuis trois ans, l'Ukraine n'est pas prête de « réintégrer le Donbass ».

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi



34 réactions


  • Lugsama Lugsama 4 août 10:23

    Le dollar s’est enfin effondré ?


    • Christelle Néant Christelle Néant 4 août 11:08

      @Lugsama
      Votre QI l’a devancé sur ce point.


    • Lugsama Lugsama 4 août 11:32

      @Christelle Néant

      Rapport avec mon QI ? Non mais soit disant le dollar doit disparaitre et les USA avec ? Bonne propagande.

    • Christelle Néant Christelle Néant 4 août 11:58

      @Lugsama
      Le rapport c’est qu’il faut avoir un QI pas très élevé pour croire que ça se fait en une nuit. Mais bon je ne peux pas attendre d’un adorateur des USA qu’il sache voir plus loin que demain, vu que son idole n’en est pas capable non plus.


    • Lugsama Lugsama 4 août 14:51

      @Christelle Néant

      Je n’adore pas les USA, ça c’est ce que votre système de pensé formaté vous dit, je constate juste la réalité des faits et du monde.. même pas capable d’admettre que le déclin russe menace son armée et son industrie militaire (qui perd la Chine).. c’est pourtant ce qui arrive, les russes eux ne le nient pas et essayent se se relever les manches.

      Vous pouvez vous faire des films ou la Russie est une grande puissance je ne voit pas l’intérêt. Le pays a hérité d’une armée pléthorique qu’elle n’à pas les moyens d’entretenir et de moderniser, ses technologies sont vieillissante et son économie ultra dépendante des ressources naturelles. C’est l’un des pays les plus corrompu du monde.. elle garde pour elle une excellente formation scientifique.

      Pendant ce temps là les USA ont la silicon valley, Wall Street, les grandes universités etc..

      Le PIB des USA c’est 10x là Russie et tous les jours l’écart se creuse..


    • JC_Lavau JC_Lavau 4 août 14:59

      @Lugsama. On a déjà vu des économistes plus réalistes.


    • Lugsama Lugsama 4 août 15:07

      @JC_Lavau

      Quand je me lancerai dans des théories économiques et donnerai mon avis j’accepterai volontiers cette critique, par contre concernant de simples relevé économiques élémentaires je voit pas bien comment on peux parler de manque de réalisme..


    • Christelle Néant Christelle Néant 4 août 16:35

      @Lugsama
      Il suffit de vous lire pour voir que vous être en adoration devant les USA. Ca transpire à chaque ligne. Vous ne constatez rien vous prenez vos fantasmes pour la réalité et vous êtes bouché à l’émeri. Y a pas de déclin Russe, au contraire son économie se relève déjà des sanctions et du prix bas du pétrole. Même les magazines économiques américains le disent.
      Même Forbes dit que les dernières sanctions US favorisent le business Russie-Iran et que ce business fera bien plus que compenser les pertes liées à ces sanctions. Ce papier parle aussi des contrats d’armement passés entre l’Iran et la Russie https://www.forbes.com/sites/wadeshepard/2017/08/01/russia-and-iran-partner-up-as-the-us-turns-its-back/
      Alors vos films de déclins et de peur des Russes à ce sujet vous pouvez les ranger bien sagement, parce que c’est du délire. J’en connais un paquet de Russes et y en a aucun qui considère leur armée comme étant en déclin au contraire. Concernant la modernisation, la Russie a innové et créé un bon paquet d’armes nouvelles ces dernières années, dont le T-14 Armata. Donc celui qui vit hors réalité c’est bien vous. Le PIB des USA est créé grâce à des montants de dette stratosphérique, qui créent une bulle géante qui finira par exploser. Ou par provoquer une guerre, car en temps de guerre on ne rembourse pas les dettes.
      Donc retournez à vos Lego ca vous évitera de vous ridiculiser sur des sujets que vous ne maîtrisez absolument pas.


    • Lugsama Lugsama 4 août 17:23

      @Christelle Néant

      Vous pouvez rester dans votre déni, la réalité est très cruelle.

      Quand l’Iran signe un contrat de 1.8 milliard de dollar les USA signent un contrat de plus de 300 milliard avec les émirats, la France 30 milliard avec l’Australie.. Sortir des contrat comme ça c’est déjà pas sérieux, mais des contrat de cette importance... vous auriez au moins pu sortir le contrat a 400 millard sur 30 ans avec la Chine ou d’armement avec l’Inde.

    • goc goc 4 août 18:35

      @Lugsama
      ses technologies sont vieillissante et son économie ultra dépendante des ressources naturelles.

      vous avez raison, la Russie n’a que des technologies vieillissantes. par exemple, prenons le lanceur Soyouz, qu’est ce qu’il est vieux !!!, alors que les américains ont... ... ...ah on me dit dans l’oreillette que les américains n’ont plus rien, et dépendent complétement des lanceurs russes (vieillissants) et de leurs moteurs (dépassés).

      Et puis vous avez aussi raison, les russes dépendent des ressources naturelles, comme nous...
      - quoi encore l’oreillette ???.... ah nous on n’aurait pas de ressources naturelles, alors que les russes en ont plein et pour des siècles ?? zlot, alors !!


    • Lugsama Lugsama 4 août 19:39

      @goc

      Le lanceur soyouz est utilisé par les USA parce qu’il est moins cher, parce que moins en pointe technologiquement et fabriqué par une mains d’oeuvre moins cher. Le lanceur Soyouz remonte aux années 50..

      Sinon votre commentaire sur les ressources naturelles ne fait que renforcer les faiblesses de la Russie. Surtout qu’on ne devrait pas utiliser des siècles ces ressources, du moins en occident, gâce à la recherche..




    • Christelle Néant Christelle Néant 4 août 19:53

      @Lugsama
      Encore une fois vous prenez en compte un indicateur ou un contrat sans regarder l’image globale. Celui qui fait du déni de réalité c’est vous. Le PIB US est très largement entretenu grâce à de la dette : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Total_US_Federal_Debt_by_President_(1940_to_2015).png ?uselang=fr
      Une dette qui croit de manière exponentielle. Ce qui est insoutenable à terme. La Russie dans le même temps a réduit la sienne et achète de l’or physique. Comme la Chine. Je vous ai envoyé cet article comme un exemple précis de contrat récent qui montre que vos affirmations sont fausses, j’ai autre chose à faire que de compiler touts les contrats d’armement entre la Russie et des pays tiers, de la Chine à l’Inde en passant par l’Iran, la Syrie, etc. En plus le montant du contrat en valeur fixe n’est pas le plus important. C’est l’impact réel sur l’industrie d’armement du pays qui est important. Si les USA vendent 300 pièces pour le même prix que 400 ou 500 pièces d’armement russe, finalement c’est l’usine russe qui est gagnante et c’est l’acheteur final qui est b...é dans l’histoire. Un bon exemple en est là encore le char russe dernière génération, le T14-Armata, qui faut 400 millions de roubles soit au taux actuel 6,67 millions de dollars quand le char américain le M1 Abrams en coûte 8,5 millions et est moins bon que son concurrent russe. Si les USA font un contrat pour 1000 chars à 8,5 milliards de dollars, et que la Russie en vend 1050 pour 7 milliards de dollars, ben ca reste la Russie qui a fait le meilleur contrat.
      Tout comme l’armée américaine qui a un budget pléthorique qui sert à engraisser ceux qui s’en mettent dans les poches au passage de chaque contrat, ou de chaque projet foireux comme le F-35 qui a englouti des sommes astronomiques (plus de 1 500 milliards de dollars) pour sortir une nullité toujours pas utilisable. La source d’origine de l’article est un magazine américain !!! https://fr.sputniknews.com/defense/201704041030743611-usa-chasseur-isuffisances/
      La qualité qui vous manque, comme à beaucoup d’adorateurs des USA, c’est le pragmatisme, très présent chez les Russes. Il ne sert à rien de dépenser une fortune si cela ne sert qu’à engraisser des parasites, ou à faire grimper son PIB de x% si votre dette dans le même temps explose de 2x ou 3x% pour soutenir cette croissance du PIB, qui est au final donc artificielle.


    • JC_Lavau JC_Lavau 4 août 20:17

      @Christelle Néant. L’Abrams est un gouffre à carburant, qui doit s’arrêter au bout de six heures pour attendre les camions-citernes. Et il demande lors de chacun de ces arrêts une maintenance énorme.

      C’est la principale raison pour laquelle en 1991, ils ont laissé s’échapper le plus gros des forces blindées irakiennes, bien plus rapides et légères avec du matériel soviétique. Il n’est pas adapté aux guerres coloniales dans lesquelles il est engagé dans la réalité.

    • Gorg Gorg 4 août 20:49

      @Lugsama

      « Le lanceur soyouz est utilisé par les USA parce qu’il est moins cher, parce que moins en pointe technologiquement »
      Ben non, les zuniens se sont vautrés sur les capacités leur navette (abandonnée) et comme ils n’avaient rien d’autre en magasin, ils se sont rabattus sur le soyouz... La russie leur vend même des moteurs de fusées (comme par hasard en dehors des sanctions...)

      « Surtout qu’on ne devrait pas utiliser des siècles ces ressources »
      Oui, oui, surtout le titane par exemple... Pfff...

      Autrement quoi d’autre dans la boule de cristal... ?


    • Christelle Néant Christelle Néant 4 août 21:51

      @JC_Lavau
      Oui je n’ai pas détaillé en quoi l’Abrams pêche, et est très largement inférieur au T-14 smiley merci de ces précisions qui en disent long sur la « haute technologie » américaine ahum


    • Lugsama Lugsama 5 août 10:36

      @Christelle Néant

      Vous continuez dans votre petit monde enchanté, vous le dites vous même, je ne prend pas en compte « l’image ». Oui je préfére prendre en compte le monde reel, plus interessant que votre monde de cruche ou l’armée russe peux concurrencée l’US Army, ou les technologies russes sont superieurs (lol).

      Vous êtes tellement lobotomise que vous montrer le monde réel, qui est que la Russie est une naine economiquement et militairement comparé aux USA (rien de nouveau ou d’extraordinaire ca reste quand même un fait des plus banales) , vous fait dire que je suis en admiration devant les USA ou je ne sait quelle idiotie.. non je regarde seulement les données objectives et je n’ai aucunes passions pour les USA, ce qui me bote c’est les epoque féodal c’est pour dire, et je trouve de toutes façons l’histoire de la Russie bien plus interessante par exemple. Mais non, désolé pour votre petit monde imaginaire mais vous êtes dans le dénie total d’une Russie qui n’existe plus, c’est aussi ridicule que de croire que les britanniques dirigent le monde ou que la France comme sous Louis XIV reste la première puissance mondiale (et encore c’est très discutable)..

      Le rapport entre le PIB US et Russse est a peu prêt le même qu’entre la France et l’Irak pour comparaison.. on parle d’une puissance régionale et d’une hyperpuissance mondial, il n’y a même pas de discussion, c’est comme comparé le club de foot d’amiens et la selecao bresilienne.

      La Russie a perdu sa seconde place au classements des puissances militaires au profit de la Chine, et elle ne doit sa position théorique que grace au lourd heritage de l’époque soviétique, il n’y a pas de secret, les projection demographiques et economiques sont malheureusement inplacable, la Russie va dégringoler avec les européens de ce classement. La Russie dépense déjà beaucoup moins que la France militairement, alors c’est bien jolie ce faire de jolie appareil sur le papier mais il ne sont pas reelment disponible.. tout le monde le sait.

      L’élément strategique le plus important c’est la supériorité aerienne, la Russie c’est un peu plus de 3.000 avions contre.. plus de 13.000 pour les USA.

      Etc etc..


    • JC_Lavau JC_Lavau 5 août 11:13

      @Lugsama. Après avoir vaincu la Grenade, ton maître ne peut que continuer à régner...


    • Gorg Gorg 5 août 12:03

      @Lugsama

      « la Russie est une naine economiquement et militairement comparé aux USA…bla,bla,bla… »

      Napoléon et Hitler on cru pouvoir la vaincre, mais ils ont du faire demi tour, la queue entre les jambes…

      D’autre part, pour vraiment vaincre un pays il faut une infanterie digne de ce nom, or les Zuniens ont prouvés depuis plusieurs décennies que la leur ne valait pas un clou… et si les missiles anti-aériens Russes sont performants, l’addition risque d’être particulièrement élevée… Le prix d’un missile, c’est peanuts en regard de celui d’un jet… Sans parler du coût humain…

      « La Russie a perdu sa seconde place au classements des puissances militaires au profit de la Chine »

      Pour ce qui concerne la Chine, il lui suffit de mettre sur le marché l’énorme quantité de dollars et bons du trésor états-uniens, qu’elle a en réserve pour, les couler économiquement. Même pas besoins de leur déclarer la guerre…

      Les Zuniens vivent au crochet de la planète, ils aimeraient bien que ça dure, mais certains ne sont pas d’accord…



    • Lugsama Lugsama 5 août 18:46

      @Gorg

      Napoléon à vaincu les armée russes.. je vous laisse vous renseigner sur la bataille de la berezina et la plus grande charge de cavalerie de l’histoire militaire entre autre. Et vous me parlez d’époques où la France et la Russie était de grande puissance, époque révolu..

      Aujourd’hui la Russie n’arrivent plus à la cheville des USA dans le domaine mimitaire, ça n’à rien de honteux, c’est pareil pour le monde entier..

      Sinon vous devriez prendre des cours d’économie, la Chine finance les déficits américains, peut probable qu’elle les menace d’effacer leur dette.. si les USA ferment leur marché la Chine s’effondre..


    • JC_Lavau JC_Lavau 5 août 19:40

      @Lugsama. 

      Bonbons ! Caramels ! Esquimaux ! Chocolats !
      Buvez la liqueur de l’abbé Résina !

    • Gorg Gorg 5 août 20:46

      @Lugsama

      « je vous laisse vous renseigner sur la bataille de la berezina »

      Moi, je te laisse te renseigner sur la retraite de Russie, tu vois vers 1812... et comme tu aimes bien wikipédia, jette un oeuil sur ce tableau ... édifiant...

      « Sinon vous devriez prendre des cours d’économie »

      Tss, tss, tss, parles pour toi...

      « la Chine finance les déficits américains, peut probable qu’elle les menace d’effacer leur dette »

      Où m’as tu entendu dire que la Chine menaçait d’effacer la dette des Zuniens... ? Si, un jour, elle décide de se débarrasser de son bas de laine en dollars monopoly, elle va leur mettre la tête dans le cul, ça c’est sur... Le dollar, monnaie à la valeur inférieure au coût du papier sur lequel elle est imprimée... D’ailleurs les BRICS sont en train de mettre en œuvre ce qu’il faut pour se passer de cette monnaie de singe... Ce jour là, je ne sais même pas si on pourra se torcher avec...

      Bon, quand tu auras terminé les révisions, tu me fais signe afin que je puisse contrôler tes connaissances...


    • Christelle Néant Christelle Néant 5 août 20:59

      @Lugsama
      Non c’est vous qui vivez dans le monde enchanté des bisounours pro-US. Vous n’êtes même pas capable de comprendre la métaphore de l’image globale.... Au secours. Et vous prétendez venir me donner des leçons d’économie et de stratégie militaire. Vous ne regardez pas les données objectives vous regardez celles qui vous arrangent en laissant les autres de côté, et sans prendre en compte les impacts négatifs de certaines.
      Vos comparaisons entre la Russie et les USA, alors que sur le terrain c’est bien la Russie qui a fait reculer Daech en Syrie et non les USA montre que vous êtes totalement déconnecté de la réalité. Pareil pour le classement de l’armée russe qui est tout ce qu’il y a d’objectif. Encore une fois vous comparez les coûts sans comparer l’efficacité sur le terrain. En clair le retour sur investissement. Enfin pour la supériorité aérienne, vous avez oublié un élément important : la défense. Encore et toujours. Eh oui, la Russie n’a pas besoin de 13 000 avions puisqu’elle a développé ses systèmes de défense antiaériens qui réduiront à peau de chagrin les forces ennemies.
      Vous analysez de travers les forces et défauts de l’armée russe en vous basant sur la doctrine US qui est celle de l’attaque. La doctrine russe est celle de la défense. Mais vous percutez toujours pas. Alors allez donner des cours de géopolitique et d’économie ailleurs, dans une école pour sous-doués, parce que ici malheureusement pour vous il y a un certain nombre de gens dont le QI est trop élevé pour gober vos salades.


    • Gorg Gorg 5 août 21:14

      @Christelle Néant

      Salut Christelle,

      C’est un phénomène le lugsama, il est drôlement esquinté... La campage de Russie..., 422.000 au départ, 10.000 au retour,... pour lui c’est une victoire... un grand comique...
      Je me demande si ce n’est pas tab, ou alors son frère... Il serait « différent » lui aussi... ?

      @+


    • Christelle Néant Christelle Néant 5 août 21:18

      @Gorg
      Vous pointez du doigt au final envers ce monsieur le même que moi : il se focalise sur une bataille au lieu de regarder la guerre en entier. Il regarde le PIB, sans regarder la dette, le taux de chômage réel, etc. Il a le nez collé sur ce qui l’intéresse et est incapable de voir l’image d’ensemble de la situation qu’il prétend analyser.


    • Gorg Gorg 5 août 21:40

      @Christelle Néant

      « la situation qu’il prétend analyser »

      Il n’est pas en état d’analyser quoi que ce soit... le pauvre... Il y a longtemps qu’il n’a plus la lumière à tous les étages... J’ai des scrupules, je crois vraiment qu’il est « différent »....


    • Lugsama Lugsama 8 août 08:54

      @Gorg

      C’est l’hiver et la famine qui ont détruit la grande armée, on parlait de puissance militaire, l’hiver n’est pas une armée..

      La bataille de la Berezina est une vicroire française avec une armée inférieur en nombre et affamé, les russes pensaient achevé facilement tellement ils partaient avec un avantage énorme sur tous les points.


  • roman_garev 4 août 16:24

    Comme d’hab, le troll abarnouté n’ayant rien à dire sur le sujet, vomit n’importe quoi.


    N’importe, chaque ligne de cette vomissure est sans doute payée.


  • goc goc 4 août 18:24

    Bonjour Christelle

    Je crains que la véritable motivation des USA, à savoir faire main basse sur les ressources ukrainiennes dans le Donbass, empêche toute résolution pacifique du conflit.

    Cet enjeu est énorme, car en prenant le contrôle du charbon et de l’approvisionnement en gaz, les USA domineront l’UE. ceci explique aussi les nouvelles sanctions imbéciles qui n’ont pour seul but que d’empêcher la construction des nouveaux pipelines, afin de pouvoir imposer le passage par l’Ukraine et ses tuyaux contrôles par les ricains. On peut aussi ajouter la possibilité d’installer des bases militaires aux frontières de la Russie

    Voila pourquoi malgré les propos du gvt contredit ainsi que ses actions contrecarrés à chaque fois par le système US, le vrai jeu des ricains en Ukraine, c’est prendre le contrôle du pays avec génocide programmé dans le Donbass, et ce n’est pas le guignol donald qui pourra l’empêcher.


    • lejules lejules 4 août 19:33

      @goc
      bonjour goc
      en grande partie OK avec vous.
       pour brezinsky le stratege US la puissance qui a la main mise sur l’Ukraine peut avoir le pouvoir sur le monde. imaginons un seul instant que la puissance allemande s’allie avec la puissance de la Russie. nous aurions un« consortium » qui comprendrait la Chine la Russie et l’Allemagne voir l’Europe. et tous ces pays paieraient en d’autre monnaie que le dollar.fini des USA ! le dollar s’effondre, l’économie aussi. Les USA se retrouve rétrogradées a la 5eme ou 6eme puissance du monde. la faillite totale entrainant un chaos mondial. l’Ukraine c’est aussi la route de la soie et des transites pétroliers russe et uniquement russe les US ont perdu la main. ils feront tout pour tenir le verrou. 


    • goc goc 4 août 20:31

      @lejules
      bonjour lejules

      Il est clair que les USA sont en ce moment à une phase critique qui va durer quelques mois (3 ou 4 max). Ils sont comme un véhicule qui tente de grimper un col, mais arrivé la haut, il a dépensé tellement d’énergie qu’il se retrouve en bascule, soit il passe le col et descend vers la nouvelle vallée, soit il recule et repart en arrière pour se retrouver au point de départ, mais sans essence.

      Si toute l’énergie que dépensent les USA pour prendre le contrôle de l’Ukraine ne donne pas le résultat escompté, alors ils le payeront au prix fort, aussi bien sur le plan économique que géopolitique avec une perte complète de prestige (déjà que ce n’est pas fameux). Et s’ils arrivent a leurs fins, ils pourraient bien se retrouver avec une Europe (par le peuple) qui refusera le nouveau joug US.
      Mais surtout ils pourraient se retrouver avec une crise économique interne (le pays est en complète déliquescence avec des bulles qui ne demandent qu’a exploser) débouchant sur une guerre civile.

      Par contre, je ne partage pas complétement votre point de vue concernant la participation de l’Allemagne, sauf en cas de victoire de l’opposition (mais victoire seulement sur la base d’un programme « anti-usa »).


Réagir