mardi 4 avril - par Christelle Néant

Laisser-faire occidental dans le Donbass et en Syrie - La communauté internationale a les mains couvertes de sang

Le nouveau cessez-le-feu entré en vigueur dans le Donbass le 1er avril n'est toujours pas respecté par la partie ukrainienne, avec encore 36 violations du cessez-le-feu par l'armée ukrainienne en République Populaire de Donetsk (RPD). Des bombardements qui ont endommagé un immeuble à Dokouchaevsk et blessé un soldat de la RPD.

La routine pourraient dire certains… Sauf que ces dernières 24 h ont été marqués par deux annonces qui font un peu tâche dans le décor des « valeurs » brandies par la communauté internationale, et une tragédie issue de ces mêmes pseudos valeurs.

La première annonce vient de Kiev, où le procureur général d'Ukraine, Iouri Loutsenko, a avoué publiquement dans une interview accordée au Bild, que l'Ukraine n'a pas l'intention de respecter les accords de Minsk qu'elle a pourtant signés.

Entre autre le cinquième point de ces accords, qui concerne l'amnistie générale pour les personnes ayant participé aux événements qui ont eu lieu dans certaines zones des oblasts de Donetsk et Lougansk.

Commentant ce paragraphe des accords de Minsk, Loutsenko a déclaré qu'une amnistie ne peut être accordée en Ukraine que sur une base individuelle. Et que donc de son point de vue, les 40 000 « séparatistes » ukrainiens devraient admettre leur culpabilité et demander l'amnistie, qui sera examinée au cas par cas par une cour ukrainienne.

Si une personne n'a pas commis de crimes trop graves elle pourra être pardonnée, sinon, ben direction prison. Et ce y compris pour les chefs de la RPD et de la RPL.

Décidément à Kiev on a une conception fascinante du droit et surtout des contraintes légales du point de vue du droit international qu'entraîne la signature d'un accord soutenu par l'ONU. Si l'Ukraine peut s'asseoir de cette manière sur les accords qu'elle a signé, c'est que les autorités ukrainiennes savent que la « communauté internationale » ne leur en tiendra pas rigueur grâce au soutien des USA.

La preuve : aucune plainte de Merkel suite à cette interview pourtant parue dans un média allemand ! Une faute lourde de la part de l'un des garant des accords de Minsk, que la Russie ne manquera certainement pas de rappeler la prochaine fois que l'Europe hurlera au non respect de ces accords par la Russie.

Et pour montrer à quel point Kiev prend les instances internationales pour des dindes, il suffit de voir la deuxième annonce du jour. Celle de l'OSCE qui a « découvert » ce que la RPD et la RPL clament depuis déjà un bon moment, à savoir que les soldats ukrainiens utilisent des voitures maquillées comme des véhicules de l'OSCE pour mener des opérations de reconnaissance dans la zone grise.

Ainsi, le rapport de l'OSCE du 31 mars, mentionne qu'un SUV blanc portant le logo de l'OSCE sur ses flancs, et transportant des hommes en uniforme militaire, a été vu par les caméras de surveillance de l'OSCE à Avdeyevka, et qu'il avait déjà été repéré le 4 mars (il est « amusant » de voir qu'il a fallu attendre la deuxième occurrence de cet incident pour que l'OSCE le mentionne dans son rapport, en effet l'incident du 4 mars n'apparaît aucunement auparavant, ce qui montre bien que les rapports de l'OSCE sont partiaux, et qu'ils omettent un paquet de faits dérangeants pour Kiev).

Dans le rapport de l'OSCE aucune plainte au sujet de cette violation flagrante de toutes les normes du droit international, alors que l'organisation est bien plus prompte à dénoncer les entraves à sa libre circulation. Le deux poids deux mesures occidental se montre ici dans toute sa splendeur, et illustre s'il en était besoin pourquoi Kiev finira par lancer une offensive, puisque personne ne dit jamais rien aux autorités ukrainiennes lorsqu'elles ne respectent pas leurs engagements. Impunité totale.

Ce laisser-aller des USA et de l'UE aura les mêmes conséquences tragiques que celui qui a prévalu en Syrie, où la « communauté internationale » a fermé les yeux sur le développement d'une flopée d'organisations terroristes au nom des intérêts géostratégiques américains.

Des organisations qui semblent avoir décidé de se venger aujourd'hui contre les succès militaires de la Russie en Syrie, en perpétrant un attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg. Cet attentat a fait 10 morts et des dizaines de blessés (auxquels je tiens à adresser tout mon soutien et mes condoléances aux familles des victimes).

Si c'est ainsi que les terroristes espèrent faire plier la Russie, c'est qu'ils n'ont décidément rien compris au peuple russe. Tout comme Kiev n'a toujours pas compris que ces mêmes méthodes terroristes employées dans le Donbass ne feront pas plier sa population.

En attendant, l'Occident souille son âme en se rendant complice du bain de sang.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi



14 réactions


  • Hecetuye howahkan howahkan 4 avril 09:11

    Salut Christelle..

    il faut au moins remonter à 1812, voir avant mais je n’ai pas fait de recherches encore quand il s’agit de la Russie..car il ne s’agit que de cela dans cette zone géographique et de démence occidentale sinon sur l’acteur principal.....Napoléon et la France oui déjà la France contre la Russie, Hitler et la Germanie déjà encore et toujours contre la Russie , et finalement on peut dire aussi les usa et leurs tentatives de voler la Russie à ses habitants, par la Géorgie, la Tchétchénie et l’Ukraine et et ...

    L’ Ukraine qui est pour ces gens un endroit sur une carte à coté de la Russie..rien de plus..

    Ukrainiser un pays est facile..vider les prisons , repérer les plus tarés, les plus déments..en faire une organisation pour détruire , leur procurer statut social, argent...et cela suffit..même chose avec daech ou n’importe quel « terroriste » d’état...

    Effectivement cet occident n’en finit pas avec la violence, les guerres, le vol, les menaces, les crimes de masse etc pour finalement aujourd’hui essayer de s’ auto détruire..enfin ses propres populations qui jusqu’à présent n’en avait rien à faire de notre bordel colonial tant que la vie matérielle était assez douce et que le futur pouvait sembler radieux..

    il est dit : La preuve : aucune plainte de Merkel suite à cette interview pourtant parue dans un média allemand ! Une faute lourde de la part de l’un des garant des accords de Minsk, que la Russie ne manquera certainement pas de rappeler la prochaine fois que l’Europe hurlera au non respect de ces accords par la Russie.

    comme je le dis souvent : la deuxième guerre mondiale n’a jamais été fini..elle est encore en cours...

    CQFD


  • anna anna 4 avril 09:16

    Le 31 mars 2017, le soir, en plein centre de Paris, dans une petite rue tranquille, une cinéaste russe et activiste pour un rapprochement russo-français, Elena Sourina (connue en Russie), s’est fait massacré par homme inconnu :

    vidéo :

    Un homme grand, d’un allure européen, s’est approché de Elena, lui a donné un coup fort au visage pour qu’elle tombe par terre, et ensuite l’a couvert des coups de pieds au visage et au ventre. 
    Elena est en réanimation avec une mâchoire cassé et les cotes cassées. 
    La police française « cherche » le coupable inconnu.
    Il y a deux ans elle a subie également une attaque de deux hommes inconnus, elle a été passé a tabac car elle avait un ruban de St George sur sa veste. Les deux hommes l’ont tabassés et lui ont arrachés son ruban de St George... 

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 avril 10:17

      @anna

      Si la police française est corrompue, pourquoi feindre de se plaindre ?


    • anna anna 4 avril 10:27

      @Olivier Perriet
      La police française n’est pas corrompue.

      En revanche elle est :
      a. débordée
      b. je-m’en-foutiste sur les crimes, qui concernent les russes. Si cela a été une américaine, tous les journaux en ont déjà parlé (pour l’agression d’une russe - pas un mot dans la presse française) et les coupables, ceux, de l’agression de deux ans de cela, ont été trouvé, vu que il y a des caméras a Paris partout

    • JP94 4 avril 18:18

      @anna
      Vous ne comprenez pas le sens de cette provocation de votre interlocuteur : loin d’être choqué par cette agression criminelle d’une femme désarmée par un lâche homme de main (bandériste, sans doute), il vous dénie le droit de dénoncer cet acte qu’il trouve totalement justifié. Cet homme est tellement russophobe qu’il en vient à légitimer les agressions fascistes en plein Paris...Alors imaginez comment pour le Donbass, il félicite ses petits amis au Trizub !


  • JMBerniolles 4 avril 09:36
    Du point de vue occidental, principalement Merkel et Hollande, Minsk était surtout destiné à éviter une trop lourde défaite militaire au régime de Kiev et à lui laisser le temps de se réorganiser militairement.

    Effectivement les français devraient se sentir concernés. Clairement cela veut dire ne pas voter pour Hamon, Macron.. Pour les autres c’est plus complexe. Il est certain que l’idée d’une nouvelle constitution qui enlèverait ce domaine réservé de la politique étrangère et de l’action militaire au seul Président est une très bonne chose. A chacun de voir selon sa conscience. Il est clair que sur cette question malgré sa perte de souveraineté, le peuple français est tout de même embarqué dans ces positions guerrières et criminelles là, en Libye, en Syrie et au Yémen.

    A propos de cet horrible attentat, il ne suffit pas d’avoir de la compassion mais de revoir notre politique vis à vis de la Russie. Surtout si l’on prétend combattre le terrorisme.

  • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 avril 10:15

    Je ne vois qu’une solution :
    que la communauté internationale noie l’Ukraine sous une pluie de bombes, pour arrêter « d’avoir les mains tachées de sang ».

     smiley


  • Jeekes Jeekes 4 avril 11:10

    Et pendant ce temps-là le FMI débloque un « prêt » d’un milliard pour l’ukraine.

    Sans doute histoire de les encourager à être moins agressifs.
    Ou pas ?
     
     smiley
     


  • Doume65 4 avril 11:29

    « Et pour montrer à quel point Kiev prend les instances internationales pour des dindes  »

    Une petite erreur de formulation. Il aurait fallu écrire « Et pour montrer à quel point Kiev a bien compris que les instances internationales sont des dindes » smiley


  • zygzornifle zygzornifle 4 avril 13:21

    les mains couvertes de sang et les poches bourrées de fric .......


Réagir