samedi 14 janvier - par roman_garev

Le Maïdan étasunien fixé au jour d’inauguration de Trump ?

Après plusieurs faux départs plutôt boiteux, les néocons ont maintenant franchi une étape qui ne peut qu’être qualifiée de déclaration de guerre contre Donald Trump.

Voici l’article du Saker dans son intégralité :

La déclaration de guerre des néocons contre Trump

Par le Saker – Le 11 janvier 2017 – Source The Saker

Tout a commencé par un article publié par CNN intitulé « Intel chiefs presented Trump with claims of Russian efforts to compromise him [Les chefs du renseignement ont présenté à Trump les allégations à propos d’efforts russes visant à le compromettre] », qui affirmait :

Des documents classifiés présentés la semaine dernière au président Obama et au président élu Trump comprenaient des allégations que des agents russes affirment avoir des informations personnelles et financières compromettantes sur M. Trump, selon ce qu’ont dit de nombreux responsables officiels américains ayant une connaissance directe des réunions d’information à CNN. Ces allégations ont été présentées dans un résumé de deux pages annexé à un rapport sur l’interférence russe dans l’élection de 2016. Les allégations venaient, d’une part, de notes compilées par un ancien agent secret britannique, dont les responsables du renseignement étasunien considèrent le travail passé comme crédible […] Le résumé de deux pages contenait aussi des allégations qu’il y a eu un échange continu d’informations pendant la campagne entre les suppléants de Trump et des intermédiaires du gouvernement russe, selon deux responsables de la sécurité nationale.

Le site internet Buzzfeed a publié ensuite le document complet.

Lorsque j’ai lu le document, ma première intention était de le démonter phrase par phrase. Je n’ai cependant pas le temps de le faire et, franchement, ce n’est pas nécessaire. Je vous fournirai seulement suffisamment de preuves simples et directes que c’est un faux. Voici quelques éléments de preuve :

  1. Le document n’a pas d’en-tête, pas d’identification, pas de date, rien. Pour beaucoup de bonnes raisons techniques et même juridiques, les documents sensibles du renseignement sont créés avec beaucoup d’informations de suivi et d’identification. Par exemple, un tel document porterait généralement une référence à l’unité qui l’a produit ou une combinaison de chiffres et de lettres indiquant la fiabilité de la source et de l’information qu’il contient.
  2. La classification CONFIDENTIEL / SOURCE SENSIBLE est une plaisanterie. Si c’était un vrai document, son niveau de classification serait beaucoup, beaucoup plus élevé que « confidentiel » et, comme la plupart des documents du renseignement viennent de sources sensibles, il n’est pas nécessaire de le spécifier.
  3. L’affirmation que « Le dossier est contrôlé par le porte-parole du Kremlin, PESKOV, directement sur les ordres de POUTINE » est tout à fait risible. À l’évidence, l’auteur de ce faux n’a aucune idée de la manière dont travaillent les services de renseignement et de sécurité russes (indice : le porte-parole du président n’a aucune implication dans quoi que ce soit).
  4. À la page 2, il y a une autre phrase hilarante : « exploiter l’obsession personnelle et la perversion sexuelle de TRUMP dans le but d’obtenir un « kompromat » adéquat (du matériel compromettant) sur lui. Personne, dans un véritable document du renseignement, ne se donnerait la peine de préciser ce que le mot « kompromat » signifie, puisque tant en russe qu’en anglais c’est évidemment la combinaison des mots « compromettant » et « matériel ». N’importe quel officier de renseignement occidental, même très jeune, connaîtrait ce mot, ne serait-ce qu’à cause des nombreux livres d’espionnage du temps de la Guerre froide écrits sur les techniques de piégeage du KGB.
  5. Le document parle de « source A », « source B », en suivant l’alphabet. Maintenant posez-vous une simple question : que se passe-t-il après que la « source Z » a été utilisée ? Une agence de renseignement peut-elle travailler avec un bassin potentiel de sources limité à 26 ? Ce n’est évidemment pas de cette manière que les agences de renseignement classent leurs sources.

Je m’arrêterai là et suggérerai qu’il est amplement prouvé que c’est un faux brut produit par des amateurs qui n’ont aucune idée de ce dont ils parlent.

Cela ne rend pas ce document moins dangereux, cependant.

Premièrement, c’est l’élément vraiment crucial, il y a plus qu’assez ici pour destituer Trump pour de nombreuses raisons à la fois politiques et juridiques. Permettez-moi de le répéter encore une fois : c’est une tentative d’éliminer Trump de la Maison Blanche. C’est un coup d’État politique.

Deuxièmement, ce document salit tous ceux qui sont impliqués : Trump lui-même, bien sûr, mais aussi les méchants Russes et leurs affreuses techniques machiavéliques. Trump est ainsi « confirmé » comme un pervers sexuel qui aime embaucher des prostituées pour uriner sur lui. Quant aux Russes, ils sont fondamentalement accusés d’essayer de recruter le président des États-Unis comme agent de leurs services de sécurité. Cela ferait de Trump un traître, d’ailleurs.

Troisièmement, en une petite semaine nous sommes passés d’allégations de « piratage russe » à « avoir un traître qui siège à la Maison Blanche ». Nous ne pouvons que nous attendre à ce qu’un prochain tsunami d’affirmations de ce genre continuent et deviennent de pire en pire chaque jour. Il est intéressant que Buzzfeed ait déjà anticipé l’accusation que c’est une campagne contre Trump visant à le salir et le diaboliser en écrivant : « Maintenant, BuzzFeed News publie le document complet, pour que les Américains puissent se faire leur propre opinion sur les allégations à propos du président élu qui ont circulé aux plus hauts niveaux du gouvernement étasunien », comme si la plupart des Américains avaient l’expertise nécessaire pour détecter immédiatement que ce document est un faux grossier !

Quatrièmement, à moins que tous les responsables qui ont informé Trump sortent et nient que ce faux était une partie de leurs réunions d’information avec Trump, il apparaîtra que ce document a l’imprimatur officiel des hauts responsables du renseignement américain et que cela leur donne une autorité légale probante. Cela signifie de facto que les « experts » ont évalué ce document et l’ont certifié « crédible »même avant toute procédure devant les tribunaux ou, pire, devant le Congrès. J’espère que Trump a eu la prévoyance d’enregistrer en audio et vidéo cette réunion avec les chefs du renseignement et qu’il est maintenant en mesure de les menacer d’action en justice s’ils agissent d’une façon contredisant leur comportement devant lui.

Cinquièmement, le fait que CNN ait été impliqué dans tout cela est un facteur essentiel. Certains d’entre nous, y compris votre serviteur, ont été choqués et dégoûtés lorsque le Washington Post a publié une liste de 200 sites internet dénoncés comme « propageant de fausses nouvelles » et de la « propagande russe », mais ce que CNN a fait en publiant cet article est infiniment pire : c’est une attaque sordide et politique contre le président élu au niveau mondial (la BCC et d’autres publient déjà la même merde). Cela confirme de nouveau qu’on ne prend plus de gants et que la presse sioniste est en état de guerre totale contre Donald Trump.

Tout ce qui figure ci-dessus confirme ce que j’ai dit ces dernières semaines : si jamais Trump parvient à entrer à la Maison Blanche (j’écris « si » parce que je pense que les néocons sont parfaitement capables de l’assassiner), sa première priorité devrait être de sévir impitoyablement, aussi durement qu’il le peut légalement contre ceux dans l’« État profond » américain (ce qui comprend les médias) qui lui ont maintenant déclaré la guerre. Je suis désolé de le dire, mais ce sera soit lui soit eux – l’une des parties ici sera écrasée.

 

Aparté

Pour ceux qui se demandent ce que j’entends par « sévir », je résumerai ici ce que j’ai écrit ailleurs : la meilleure manière de le faire est de nommer un directeur du FBI hyper loyal et déterminé et de lui faire savoir qu’il doit mener des enquêtes sur des accusations de corruption, abus de pouvoir, conspiration, entrave à la justice et tous les autres types de comportement qui se perpétuent au Congrès, dans la communauté du renseignement, le monde bancaire et les médias. Traiter les néocons comme Poutine l’a fait avec les oligarques russes et comme les États-Unis l’ont fait avec Al Capone – les attraper sur l’évasion fiscale. Pas besoin d’ouvrir des goulags ou de tirer sur les gens lorsque vous pouvez les attraper tous sur ce qui est leur comportement quotidien normal.

 

J’espère sincèrement me tromper et j’admets que c’est possible, mais je ne sens pas dans mes tripes que Trump a ce qu’il faut pour frapper suffisamment fort ceux qui utilisent toutes les affreuses méthodes imaginables pour l’empêcher de faire quelque chose à la Maison Blanche, ou obtenir sa destitution s’il essaie de tenir ses promesses de campagne. Je ne peux pas le lui reprocher non plus : l’ennemi a infiltré tous les niveaux du pouvoir dans le système politique des États-Unis et il y a un signe puissant qu’ils sont même présents dans l’entourage immédiat de Trump. Poutine a pu faire ce qu’il a fait parce qu’il était un officier du renseignement à la volonté de fer et hautement qualifié. Trump n’est qu’un homme d’affaires dont la meilleure « formation » pour faire face à ce genre de gens serait probablement son exposition à la foule à New York. Sera-ce suffisant pour lui permettre de l’emporter sur les néocons ? J’en doute, mais je l’espère.

Comme je l’ai prédit avant l’élection, les États-Unis sont sur le point d’entrer dans la pire crise de leur Histoire. Nous entrons dans des temps extrêmement dangereux. Si le danger d’une guerre thermonucléaire entre la Russie et les États-Unis avait considérablement reculé avec l’élection de Trump, la guerre totale des néocons contre lui fait peser un risque très grave sur les États-Unis, y compris la guerre civile (si le Congrès contrôlé par les néocons destituait Trump, je crois que des soulèvements se produiraient spontanément, en particulier dans le Sud, et surtout en Floride et au Texas). Au risque de paraître exagérer je dirai que ce qui se passe maintenant met l’existence même des États-Unis en danger, presque indépendamment de ce que Trump fera personnellement. Quoique nous puissions penser de Trump comme personne et de son potentiel comme président, ce qui est certain est que des millions de patriotes américains ont voté pour lui pour « drainer le marais », virer la ploutocratie basée à Washington et restaurer ce qu’ils voient comme les valeurs américaines fondamentales. Si les néocons manigancent maintenant un coup d’État contre Trump, je prédis que ces millions d’Américains se tourneront vers la violence pour protéger ce qu’ils considèrent comme leur mode de vie, leurs valeurs et leur pays. En dépit de l’image que Hollywood aime à donner d’eux, la plupart des Américains sont des gens pacifiques et non violents, mais s’ils sont poussés trop loin, ils n’hésiteront pas et saisiront leurs fusils pour se défendre, en particulier s’ils perdent tout espoir en leur démocratie. Et je ne parle pas seulement des péquenauds armés, ici, je parle des autorités locales, étatiques et des comtés, qui se soucient beaucoup plus de ce que leurs concitoyens locaux pensent et disent que ceux de Washington. Si un coup d’État est organisé contre Trump et si quelque prétendant à la présidence, du genre Hillary ou McCain, donne l’ordre à la Garde nationale ou même à l’armée américains de briser une insurrection locale, nous pourrions voir ce que nous avons vu en Russie en 1991 : un refus catégorique des services de sécurité de tirer sur leur propre peuple. C’est le plus grand et l’ultime danger pour les néocons : le risque, s’ils donnent l’ordre de réprimer la population, est que la police, les services de sécurité et l’armée puissent tout simplement refuser d’obtempérer. Si cela a pu se passer dans le « pays contrôlé par le KGB » (pour utiliser un cliché de la Guerre froide), cela peut aussi arriver aux États-Unis.

J’espère vraiment me tromper et que cette récente attaque contre Trump est le dernier « vivat » des néocons avant qu’ils renoncent enfin et s’en aillent. J’espère que tout ce que j’ai écrit plus haut est l’expression de ma paranoïa. Mais, comme on dit : « Ce n’est pas parce que vous êtes paranoïaque que personne n’en a après vous. »

Donc s’il vous plaît, dites-moi que je me trompe !

The Saker

Traduit par Diane, vérifié par Wayan, relu par Cat pour le Saker francophone

…………………………………………………………………………………………………………………

Il paraît que, cet ordre reçu, les forces armées néoconnes passent à son exécution.

Le mouvement DisruptJ20 (Briser le 20 janvier) appelle et rassemble tous les anarchistes, les gauchistes extrêmes tels que Occupy Inauguration, les amateurs des pogroms tels que Black Lives Matter et d’autres bénéficiaires du fonds George Soros : voir l’analyse du réseau Twitter d’après leur hashtag #disruptj20.

À noter que le chef de la Garde nationale du district de Columbia, le général Errol Schwartz, vient de recevoir l’ordre de démissionner le 20 janvier à 12h01m.



38 réactions


  • sarcastelle 14 janvier 18:09

    Il s’agit en somme de compromettre Trump en le faisant défendre vigoureusement par Moscou ? 


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 janvier 19:15

      @sarcastelle

      quelle tartine, mon dieu, qui finit par « j’espère me tromper » :

      quoi qu’il se passe en fait on aura eu raison, puisqu’on a déjà anticipé sa propre erreur.

      Du grand délire, de l’onanisme de haut vol.


    • vesjem vesjem 15 janvier 09:20

      @Olivier Perriet

      « mon dieu »
      à quel dieu fais-tu allusion ;olive ?


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 janvier 10:28

      @vesjem

      je ne sais pas, devant tant de bêtise, je suis déboussolé.

      C’est pas grave, dans 10 jours on aura vu la stupidité profonde de cette article, qui d’ailleurs, n’a aucune valeur, puisqu’il « espère se tromper ».

      Et dans 6 mois, on se rendra compte que Trump agit dans la continuité d’Obama smiley


    • Alren Alren 15 janvier 15:48

      @Olivier Perriet

      Et dans 6 mois, on se rendra compte que Trump agit dans la continuité d’Obama

      Peut-être, au moins en partie, mais votre prédiction à la madame Soleil n’est pas aussi étayée que celle de Roman Garev.

      Ce qui est très vraisemblable, sinon certain c’est que Trump dans six mois aura changé les têtes des services secrets qui complotent contre lui ce qu’ils refusent avec énergie bien entendu.
      Or ces gens-là peuvent donner avant leur éviction prévisible des ordres à des tueurs professionnels de leurs services pour liquider Trump comme ils l’ont fait pour Kennedy ou Martin Luther King, sans qu’on retrouve jamais les vrais tireurs et ceux qui leur ont commandé ces deux assassinats..


    • Pere Plexe Pere Plexe 15 janvier 17:10

      @sarcastelle
      C’est effectivement tordu.

      Mais cette « affaire » est tordue à bien des titres...

      La presse a repris sans broncher la rumeur sans un début de preuve ou d’enquête
      Normal
      Le gus à l’origine de l’histoire,espion soi disant reconverti , c’est évaporé.
      Normal 
      Il était mandaté par des républicains opposés à Trump 
      Normal
      Les services secrets US et Obama/Clinton, eux, n’étaient pas au courant alors meme que le « dossier » circulait dès juillet.
      Normal
      Ces mêmes services valident l’histoire qui affaibli leur pays.
      Normal

      Pour le fun j’adore l’argument massue repris lui aussi un peu partout « l’arme de prédilection des renseignements Russes » 
      DSK, MarkFoley, Larry Craig, Elliot Spitzer et bien d’autres apprécieront !




  • Laurent 47 14 janvier 18:21

    Les néocons pourraient faire venir aux Etats-Unis quelques néo-nazis de Pravy Sektor ou de Svoboda, dont ils connaissent la redoutable efficacité, puisque c’est Washington qui les a financé et entrainé pour le coup d’état du Maïdan de Kiev !
    Entre nazis, on devrait pouvoir se comprendre sans trop de difficulté !
    Comme ça, lors des manifestations anti-Trump, ils tireraient sur les manifestants pour pouvoir en accuser la police, et donc Donald Trump, comme cela a été fait à Kiev, où il a été scientifiquement prouvé, en suivant au faisceau laser les trous dans les arbres de la place du Maïdan, que les tirs provenaient du 9ème étage de l’hôtel Ukrainia, occupé par les miliciens nazis de Pravy Sektor.
    ( voir la vidéo très instructive de la chaine télé régionale allemande ARD, qui doit encore trainer sur le Net ).
    Comme ça, on pourrait obliger Donald Trump à se réfugier en Russie, et la tarée hystérique pourrait enfin se mettre à l’œuvre : faire la guerre à la Russie et à la Chine !
    Bon courage, la vieille !


    • roman_garev 14 janvier 22:19

      @Laurent 47
      « Les néocons pourraient faire venir aux Etats-Unis quelques néo-nazis de Pravy Sektor ou de Svoboda, dont ils connaissent la redoutable efficacité... »


      Détrompez-vous, cette lie droguée n’étaient bonne que massacrer les policiers kiéviens « Berkout » désarmés par le traître Ianoukovitch, et ensuite pour piller et torturer les civils de la partie du Donbass tombée sous l’occupation des punisseurs de la junte. Contre les policiers ou les Gardiens nationaux étasuniens dûment armés, équipés et surtout motivés ces salauds n’ont qu’à mouiller leur culotte.
      Les entraînés, c’étaient quelques tireurs d’élite à fusiller le Maïdan, pour la plupart, semble-t-il, polonais, baltes et géorgiens, placés sur les toits.


    • Laurent 47 16 janvier 21:12

      @roman_garev
      Ce que vous dites est totalement faux, ce qui prouve que vous n’avez pas vu le reportage de la chaine TV ARD, c’est pourquoi je ne vous en veux pas.
      Dans cette vidéo, on voit nettement les faisceaux laser illuminer le 9ème étage de l’hôtel Ukrainia, situé à l’opposé des bâtiments gouvernementaux.
      Et on ne peut pas truquer un faisceau laser !
      Or, ce jour-là, la totalité de l’hôtel était occupée par les miliciens de Pravy Sektor, et c’est la raison pour laquelle beaucoup de manifestants ont été tués d’une balle dans le dos.
      On entend même les Berkuts qui s’appellent entre eux : « qui est en train de tirer ? Sur qui ? ».
      Contrairement à ce que vous dites, les policiers qui protégeaient les bâtiments officiels n’étaient pas désarmés ( ce sont des unités d’élite ), mais ils n’ont pas tiré sur les manifestants.
      Les enquêteurs de cette chaîne sont allés rencontrer le ministre de l’intérieur, qui leur a affirmé que « l’enquête suivait son cours » ( elle n’est toujours pas terminée et ne le sera jamais ).
      Moi, je suis comme Saint Thomas, je ne crois que ce que je vois, et j’en ai vu suffisamment !
      Et le traître Ianoukovitch n’avait pas pris le pouvoir par la force, lui, mais avait été élu démocratiquement ! Le président qui lui a succédé est par contre en train de massacrer les civils dans la république du Donbass. Or cette république a été reconnue indépendante et séparée de l’Ukraine, à l’unanimité du Congrès américain le 17 Juillet 1959, par la Loi Publique n° 86-90, dite de la semaine des nations captives.
      Il y a donc 57 ans que cette république est indépendante, excusez du peu !
      Chaque année à la date anniversaire, cette loi a été prorogée, et le 17 Juillet 2015, Barack Obama l’a de nouveau entérinée !
      Les Etats-Unis ont donc fomenté le coup d’état du Maïdan, et provoqué une guerre contre un pays qu’ils ont reconnu, et qu’ils sont censés protéger !
      Le jour où des gens avec un cerveau seront à Washington, n’est pas près d’arriver !


  • rogal 14 janvier 20:14

    Comme une impression de tentative de la dernière chance.


  • Layly Victor Layly Victor 14 janvier 20:19

    La grosse erreur de beaucoup d’analystes a été de croire que les USA sont un pays libre. Quelle erreur ! Et de rendre les USA responsables de tous les malheurs. Si on regarde bien, ce sont toujours les British qui foutent la merde partout, comme on l’a vu récemment en Syrie. Pourquoi les British ? Parce que la City est le véritable QG de Soros et des sionistes.


    Or ceux ci ne renonceront jamais à leur pouvoir. Ils peuvent perpétrer les pires des actions, ils ont toute la presse occidentale avec eux.
    Ainsi, nous sommes en France un peu plus enchaînés que les USA (l’élection d’un Trump serait impensable en France), mais ils le sont aussi.
    Regardez par exemple ce qu’ils ont fait d’Obama, comment ils ont réduit quelqu’un qui portait les espoirs du monde à l’état de marionnette disloquée ! Comment ils lui ont imposé leur folle politique de guerre en Syrie et en Ukraine, par exemple. Comment ils matraquent le peuple américain avec leur propagande anti-Russe.

    Je n’ai aucun doute sur le fait que les sionistes vont tenter un coup de force, d’une façon ou d’une autre. Un blocage du fonctionnement des institutions par les chambres contrôlées par l’AIPAC.
    Une révolution colorée comme ils les aiment bien. Un scandale conduisant à l’empeachment (le Nouvel Obs l’annonce déjà).
    Ou, carrément, l’assassinat de Trump par « un déséquilibré ». Les journaux français parleront d’un type « dépressif », comme d’habitude.
    Les jours qui viennent vont être décisifs pour la paix dans le monde.

    • Hecetuye howahkan howahkan 15 janvier 09:43

      @Layly Victor

      Salut, en fait peut être pas plus que d’habitude....un conflit global éliminerait les us , la Russie, l’Europe, l’Israël en priorité...Heureux Africains par exemple...

      certes il suffit de quelques suicidaires ..

      mais cela n’est pas le sujet vital pour moi
       le sujet que je vois vital est

      les humains veulent ils continuer à jouer à la compétition qui cache derrière l’intention d’éliminer , de voler, de tuer, de détruire etc....la réponse claire de l’immense majorité occidentale et amis est : OUI !!

      ou ont il saisis que la seule direction est l’approche volontairement coopérative et partageuse ...la réponse est : NON....

      or il est évident que c’est l’approche de l’élimination que nous choisissons toujours, mon cul est le plus beau de l’univers.., sans d’ailleurs avoir la moindre compréhension de ses tenants et aboutissants en nous même et sur le monde extérieur

      cela signifie que la masse qui a le pouvoir uniquement si elle coopère volontairement et amicalement et donc partage ,choisit toujours de ne pas coopérer, de ne pas partager et donc de laisser le pouvoir aux gagnants actuels de la dite élimination et donc  décide de ne rien faire du tout pour changer radicalement....les cause en elle même , en chacun du désastre planétaire humain..

      et pourtant les neocons et alliés de circonstance qui sont l« utilisés » sans le savoir par des forces dont ils ne connaissent pas l’existence font tout ce qu’il peuvent pour nous pourrir la vie ..derrière cela il s’agit de cette Énergie Originelle à l’œuvre qui essaye de nous pousser là où l’on doit aller....

      mais on accepte tous les coups...c’est incroyable ..


    • ENZOLIGARK 15 janvier 16:13

      @howahkan ... , Bonghjornu ... , ... perso je veux apprendre .... A VOLER ... avec les jolies russes en krilocostum ( wingsuit ) .... et mes potes qui sont deja a « Mach 5 » ... [ Russian record wingsuit 2015 ... by Gleb ....... au dessus de la " Corse russe ... !!! ]  !!! . ... LEARNING TO FLY [ Music / Video official by Pink Floyd ... ] ... . ... AFF ИСС ... 


    • Hecetuye howahkan howahkan 15 janvier 17:43

      @ENZOLIGARK

      same here.... smiley

      I wish I was there..


    • Hecetuye howahkan howahkan 15 janvier 17:45

      @howahkan

      I am from Brittany and in my youger year I rememeber that relation were really friendly with people from Corsica

      just saying ...I wish I was there..as well smiley


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 janvier 19:29

      @howahkan. Et tu vas faire comment pour inciter les femmes à changer de comportement et de critères dans la sélection d’un mâle ? Ça dure comme ça depuis, houla ! Depuis l’Ordovicien ?


    • Hecetuye howahkan howahkan 16 janvier 09:29

      @JC_Lavau

      hello

      moi, mais je ne vais rien faire d’autre que ce qui est faisable pour moi même..qui en profondeur ne vient pas de moi même..ce moi même qui est une illusion non perçue pour ce qu’elle est et qui est vitale pour ne pas tomber de la falaise bien sur donc pour survivre mais rien de plus....la survie n’est pas la profondeur de la vie..

      quand à l’histoire officielle de notre pseudo passé, pour moi c’est poubelle..

      je te salue..


  • leypanou 14 janvier 20:37

    Comme la confiance n’est pas totale entre les différents protagonistes, le responsable de la Garde Nationale à D.C été remerciée, et le remerciement prend effet le jour d’investiture du 20 janvier.

    Comme beaucoup de manifestants -les Néocons & Soros n’ont pas dit leur dernier mot- sont attendus lors de la cérémonie, D Trump a dû prendre les devants et avoir quelqu’un en qui il a confiance.


  • arthes arthes 15 janvier 08:30

    Cela prend la tournure d un « combat a mort » entre deux poles qui s opposent, je dirai que c est logique, faut qu un tombe a terre.

    En France nous vivons quelque chose d un peu similaire avec une v olonte de basculement vers une droite republicaine (Fillon)qui rencontre une resistance qui veut rester « dans l ancien monde utopiste ultra liberal »...Les medias attendaient Juppe et on dirait 
    que leur nouveau poulain est Macron, bref certainement pas Fillon qui contrarie...

    La Russie a reussi son basculement a droite en revanche....Faut qu on soit en osmose (US/France/Russie) mais cela ne se fera pas facilement.

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 janvier 10:25

      @arthes

      vous êtes pathétique dans votre défense acharnée de Fi(ll)on, l’homme qui veut tondre les salariés :

      pas la peine d’aller chercher des arguments géopolitiques pour défendre votre porte-monnaie smiley


    • F-H-R F-H-R 18 janvier 10:58

      @Olivier Perriet

      « vous êtes pathétique dans votre défense acharnée de Fi(ll)on, l’homme qui veut tondre les salariés »

      Bien que hors sujet de l’article, permettez-moi de vous dire que quand je lis que vous soutenez Dupont Aignan, qui est l’archétype de l’énarque incompétent et profiteur, un imposteur qui n’a jamais rien fait de sa vie à part de la com’ et qui, lui, tond jusqu’au derme ses administrés, je trouve votre point de vue pour le moins déplacé.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 janvier 19:28

      @F-H-R

      oui je sais vous vous êtes sans défaut, puisque vous voulez prendre « les bonnes décisions » avec « les bonnes volontés ».

      Qui décide ce qu’est « une bonne décision » dans votre monde enchanté ?


    • Jade4230 20 janvier 19:31

      @Olivier Perriet

      TOI, FUFU de la Saintonge.

      Je préfèrerai que ce soit Fabrice HOURQUEBIE (de Port en Veaux), VICE-PRESIDENT de l’Université de Bordeaux !!!!!!!


  • Jeff84 15 janvier 08:38

    Qu’est qui vous fait dire que c’est un coup des neocons ?

    Franchement oui, cela me paraît être de la paranoïa. C’est effectivement un faux très, très grossier. Même moi, j’aurais fait mieux. Vous ne croyez pas que les neocons auraient plus de moyens pour produire un faux correct ?

    • roman_garev 15 janvier 08:49

      @Jeff84

      Je cite :
      « le fait que CNN ait été impliqué dans tout cela est un facteur essentiel » 
      Donc c’est un faux des néocons.
      Vous auriez fait mieux ? D’ac, moi aussi, je crois.
      Mais dites-moi, durant une vingtaine d’années qu’est-ce que ces kons ont produit mieux que ça ?
      Un seul succès dans n’importe quel domaine, une seule opération menée à bout, ne soit-ce que médiatique, pouvez-vous la nommer ?


    • Jeff84 15 janvier 11:18

      @roman_garev
      Houla. A ce point. Ah oui, vous êtes vraiment parano, en effet.


  • roman_garev 15 janvier 09:06

    On voit déjà Poutine ordonner au Kremlin à son Hacker suprême : « Fabriquez à l’intention de ces idiots quelque chose d’inouï, de jamais vu, afin que chacun ayant un seul neurone se rende compte de leur débilité parfaite. » Et ça a marché !


    • sarcastelle 15 janvier 12:35

      @roman_garev

      .
      Putain, mais avec une supériorité intellectuelle comme la sienne, qu’est-ce qu’il attend Poutine pour mettre son PIB et sa longévité (« sa » ne désignant pas la sienne !) au standard des pays évolués ? On a beau dire en Russie que l’essentiel n’est pas là mais dans l’élévation de l’esprit, n’empêche...

    • roman_garev 15 janvier 14:48

      @sarcastelle
      Ah bon, car cela se fait d’habitude durant une nuit ou un an ? Rien d’autre à répliquer ? Pas d’accord que le rapport était fait par les idiots pour des idiots ?



  • Hecetuye howahkan howahkan 15 janvier 09:12

    Salut..pourquoi pas un pseudo maidan aux us...après tout sur une échelle de 1 à 100, 1 l’ origine et 100 les derniers développement superficiels , pour le moment les humains ne vient que les niveaux 95 à 100 , fourchette haute...

    Il y a une ignorance incroyable des niveaux 1 à 94, 1 étant le niveau en chacun indépendamment de la rencontre avec les autres...

    chaque humain est lui aussi l’origine du drame qui nous frappe et qui est en fait une régression mentale radicale depuis genre + ou - 3000 ans, mais ceci est impossible à savoir avec précision car l’histoire officielle est fausse, mensongère etc ......bien sur le fou humain ne sait pas qu’il est fou, aussi le suis je peut être moi aussi bien sur..quoique les pires qui cherchent désespéramment des excuses à leurs conduites, c’est pas ma faute c’est c elle du singe smiley semblent savoir qu’ils sont mauvais, malsains, tarés..sinon pourquoi se chercher des excuses, là je parle de dirigeants de haut niveau...

    Et alors ? alors les mêmes causes inconnues qui sont avant tout en chaque humain à l’origine continuent de produire les mêmes effets quoique nous fassions ou ne fassions pas

    le progrès et encore est ce un progrès ? question valide , ne concerne que les machines...et les calculs nécessaires pour ce faire...pour tout le reste c’est régression terrible .

    pour le moment nous sommes un échec patent, une espèce non viable par rapport à L’Origine, malsaine et mauvaise...

    Comme pour le moment nous ne comprenons toujours pas grand chose sur cette échelle imaginaire , la menace de destruction demeure....

    Alors le pire qui est l’équivalent de la souffrance mentale et de ses effets pour une personne dont les effets sociétal sont multipliés par 7 milliards , ce pire demeure la seule possibilité pour le moment...

    contrairement aux prévisions de certains, visions anciennes , ou récentes, nous pouvons très bien ne pas nous en sortir...

    parce que la masse qui est la créateur de ce pire refuse de voir son écrasant responsabilité initiale et présente dans ce désastre humain , en effet ce ne sont pas selon moi les élites qui sont les pires mais la masse qui en refusant de collaborer et de coopérer, la seule issue viable en paix, donnent à ces inévitables gagnants du jeu auquel la masse joue, la competition qui élimine, donne à ces gagnants les pleins pouvoir pour agir comme ils le veulent...

    Je ne vais plus insister longtemps sur ces sujets ici et ailleurs, c’est réalistement parfaitement inutile....je crois que nous n’avançons pas du tout...et que la prochaine étape devenue nécessaire que je pensais évitable ne l’est pas....

    Le pire doit arriver en fait..et encore même âpres cela, il est possible que les humains ne s’en sortent pas...il est peut être trop tard...nos cerveaux qui ont perdu une partie vitale de leurs capacités sont peut être déjà trop endommagés...

    Dommage, vivre est un enchantement , des « vacances », un contentement etc si la pensée ne dirige pas le cerveau , sinon c’est un enfer, une souffrance, une terreur , etc

    Merci ....

    et comme dit un des maîtres de la quenelle Dieudonné...respect et robustesse.. smiley


  • Doume65 15 janvier 13:45

    « Cela confirme de nouveau qu’on ne prend plus de gants et que la presse sioniste est en état de guerre totale contre Donald Trump. »

    Que vient faire le sionisme là-dedans ? C’est une obsession ? Pourquoi attaquerait-il le père d’une femme qui s’est convertie au judaïsme afin d’épouser un sioniste patenté. Pourquoi attaquerait-il à l’ennemi (soumis inconditionnellement à Israël depuis son dernier discours devant L’AIPAC) de Obama qui vient d’autoriser son administration à ne pas s’opposer à une résolution de ONU contre Israël ?


  • JP94 15 janvier 16:22

    On verra, mais le Capitalisme arrive vraiment au bout de sa logique : une guerre totale, le chaos et aucune perspective d’un futur autre ( ceux qui se rappellent il y a une trentaine d’années peuvent comparer).

    Le climat ( et je parle pas de réchauffement de l’atmosphère) se détériore et on vit dans un contexte de tension extrême.
    Et tout cela paraît la norme.
    Mais à bien y regarder de près cette logique délétère qui évoque une machine infernale sociale, n’est pas si universelle.
    Qui la mène, qui l’organise ? 
    Certainement pas tous les pays et dirigeants du Monde : faites abstraction des Etats-Unis et de ses satellites : vous n’aurez pas un beau paradis, certes, mais vous aurez un monde où l’on ne déclare pas ennemi tous les pays non alignés sur votre toute-puissance, vous n’aurez pas ces guerres au Moyen- Orient, les Palestiniens brimés, les discours bellicistes de l’UE, vous n’aurez pas les fascistes en action en Ukraine avec la bénédiction de l’UE... et vous n’aurez pas DAESH,ni les terroristes « qui nous menacent », vous n’aurez pas les coups d’Etat en Amérique latine, en Afrique, et vous n’aurez pas la bombe atomique sur les Japonais, vous n’auriez pas eu le financement de l’industrie militaire qui a permis à Hitler d’équiper l’Allemagne ni les passe-droits pour casser les traités...

    Au fond, on serait déjà beaucoup plus près du paradis...et dans l’immédiat, pas de risque qu’un autre pays opprime le monde entier : car aucun autre pays n’en est à ce stade suprême...

    Quant à la Russie, son histoire, au 20ème siècle, montre qu’elle a toujours privilégié une politique d’entente avec les pays non-amis, et une politique d’amitié, avec les autres.

    • Le421 Le421 15 janvier 17:28

      @JP94
      Se désengager de toutes ces merdouilles en mettant un chef en place anti-guerre serait un choix de marque dans les 5 premières puissances du monde.
      Après, je dis pas. Il faudra éviter les « dégâts collatéraux » !! Evidemment.


    • JP94 15 janvier 17:37

      @Le421
      Déjà pour paraphraser Romain Garev sur les codes, j’ai découvert celui d’Obama : en fait la première lettre n’est pas un O mais un 0 ( zéro). 

      Donc désormais c’est Zéro-bama qu’on doit lire.
      Donc on l’enlève ...

      Mais pour l’anti-guerre, ce sont les peuples qui doivent s’y mettre. Car à chaque manif d’ampleur, nos dirigeants hésitent à les poursuivre. Mais depuis les attentats, on a remplacé les manifs anti-guerre par les manifs « je suis Charlie » ( et Charlie apparemment, fait la guerre aux barbus, avec le soutien de nos dirigeants.

      Je ne me rappelle d’aucune manif anti-guerre depuis lors... sauf bien sûr en Ukraine, où les femmes se battent contre la guerre imposée par Kiev.

  • rogal 15 janvier 19:21

    D’après notre ami Hannibal, Poutine sort les crocs pour défendre son petit camarade. Merci aux Moutons.


    • roman_garev 15 janvier 20:01

      @rogal
      Rien qu’à lire ce début : Un sombre et urgent rapport du ministère russe de la Défense (MoD), daté du 12/01/2017, affirme que le président Poutine a reçu un "avertissement grave" de son service de renseignements (SVR)

      on comprend le caractère délirant de l’article.
      Examinons le triangle Poutine - MoD - SVR.
      Le SVR n’est aucunement lié au MoD (qui. lui, a son propre service de renseignements appelé GRU, donc concurrent), alors que fait le SVR dans le rapport du MoD ? Absolument insensé.
      D’ailleurs les rapports de ce genre sont strictement confidentiels. Aucune chance pour un Hannibal d’en prendre connaissance. Vu qu’il pond ces « sombres rapports » du MoD, du FSB, etc. presque chaque semaine, pourtant reste toujours en vie, c’est que ses « rapports » sont imaginés de la première à la dernière lettre. Bonne lecture.

  • jjwaDal jjwaDal 15 janvier 21:42

    Cela fait un moment que l’on sait la démocratie aux USA en bien mauvais état et pas seulement parce que la moitié du corps électoral va à la pêche, mais surtout que les politiques se font arroser par la sphère financière et entre collusion et corruption tout ceux aptes à accéder au pouvoir suprême ne sont ni puceau ni vierge. Se souviens-t’on encore que la candidate démocrate était poursuivie dans une enquête du FBI et que le même James Comey a abandonné les poursuites contre Clinton, alors que les charges étaient semble-t’il sérieuses ? Le même, qui aujourd’hui semble sortir du chapeau des affirmations sans preuves concernant l’opposant principal de Clinton durant les présidentielles...
    S’il est sûr que Trump n’est pas blanc comme neige (sinon il ne serait pas en passe d’être POTUS) et qu’on pourrait sans doute le coincer sur pas mal de choses, c’est encore plus vrai pour sa principale adversaire et bon nombre de ses opposants actuels les plus virulents. Un grand déballage public serait fort utile à la démocratie dans ce pays, mais il a pêu de chances de se produire, vu qu’il éclabousserait l’élite entière de ce pays.
    Un mauvais calcul des adversaires de Trump est cependant possible. Qu’ils se souviennent que leur candidate malheureuse a tellement mal protégé des courriels professionnels sur serveur personnel (en violation de la loi) que les russes (forcément, s’ils sont partout...) fourniront à l’équipe du président tout ce qui est nécessaire pour créer un pare-feu. La peur doit être dans les deux camps, je pense.


  • clodius clodius 15 janvier 21:47

    Ma pensée est, qu’il y a du sport en perspective...
    les bikers

    "Chris Cox, fondateur de Bikers for Trump, l’association des motards ayant soutenu Donald Trump lorsqu’il était candidat pour le camp républicain, a appelé les membres de sa communauté à ériger un « mur vivant » pour protéger les Américains qui assisteront à l’investiture du 20 janvier prochain."


Réagir