jeudi 10 août - par Jeussey de Sourcesûre

Les Etasuniens et les armes à feu : une histoire fusionnelle

En tant que nation, les Étasuniens entretiennent une relation profonde et durable avec les armes à feu qui constituent pour beaucoup d’entre eux un objet de fierté. Que ce soit pour la chasse, le tir sportif ou la protection personnelle, la plupart des propriétaires considèrent que le droit de porter des armes constitue le fondement de leur liberté. 

Au moins les deux tiers des citoyens américains ont vécu dans une famille possédant un pistolet au cours de leur vie, et les trois-quarts ont tiré avec un pistolet à un moment ou à un autre. Aujourd'hui, trois adultes sur dix disent posséder une arme à feu, et la moitié de ceux qui n’en possèdent pas disent qu’ils en achèteront peut-être un jour. 

Pourtant, la moitié des adultes connait personnellement quelqu'un qui a été abattu, accidentellement ou intentionnellement, et environ un quart reconnait avoir été menacé par arme. Ils considèrent que la violence des armes à feu constitue un très gros problème aux États-Unis, même s’ils en possèdent une eux-mêmes.

Une enquête nationale menée en mars et avril 2017, fait apparaitre les résultats suivants (1) :

 

Des liens souvent profonds, enracinés dans l’histoire

La majorité des propriétaires d'armes à feu (66%) en possède plusieurs et environ les trois quarts (73%) disent qu’il leur parait inconcevable de ne pas en posséder. Ils vivent pour la plupart dans un contexte social où la propriété des armes à feu est la norme. Près de la moitié de tous les propriétaires d'armes (49%) disent que la totalité de leurs amis en possèdent. Par contre, parmi ceux qui ne possèdent pas d'arme à feu, seulement un sur dix dit avoir des amis possédant des armes.

Le contact avec des armes à feu et leur maniement commence relativement tôt, en général vers 12 ans, surtout pour les garçons qui sont nés dans une famille qui en possède. Pour les filles des mêmes familles, l'âge moyen de leur première expérience de tir est de 17 ans. Les hommes ont tendance à acheter armes plus tôt que les femmes : 19 ans en moyenne, contre 27 ans pour les femmes.

L’élément caractéristique des propriétaires d'armes à feu est la liaison qu’ils établissent entre le droit à posséder des armes.

 

Démographie, géographie et culture

La possession d'armes à feu fait apparaitre un écart d’éducation : 41% des hommes non diplômés possèdent des armes à feu, contre 26% chez ceux qui ont suivi des études supérieures. Sur le plan géographique, la propriété des armes à feu est moins concentrée dans le Nord-Est que dans d'autres régions du pays, et il existe une grande différence entre les régions urbaines et rurales. 

 En ce qui concerne les médias spécialisés, presque quatre propriétaires de pistolets sur dix (39%) déclarent qu'ils regardent des émissions de télévision et des vidéos sur des armes à feu et 35% fréquentent des sites Web sur les armes à feu, la chasse ou d'autres sports de tir. 

Les hommes regardent plus ce genre de spectacles télévisés ou de vidéos que les femmes.

 

La protection, première justification

Les deux tiers des propriétaires d'armes à feu disent que la protection est une des principales raisons pour lesquelles ils possèdent un pistolet. Suivent la chasse et le tir sportif. La collection d'armes ou l’utilisation professionnelle arrivent en fin de liste. Bien sûr, pour de nombreux propriétaires d'armes, ces motifs se cumulent : 44% offrent plus d'une raison majeure pour posséder un pistolet.

Environ un adulte sur sept possédant ou ayant possédé une arme (15%) dit avoir tiré ou menacé de tirer pour se défendre, défendre sa famille ou ses biens.

 

Un pistolet ou un fusil à portée de la main

Quatre propriétaires sur dix (38%) estiment qu’un pistolet doit être à la fois chargé et facilement accessible à tout moment chez eux. Les hommes sont particulièrement attentifs à disposer d'une arme chargée : 43% des propriétaires masculins contre 29% des femmes disent que chez eux, un fusil chargé est toujours facilement accessible.

Parmi ceux qui possèdent une arme de poing, environ un sur quatre (26%) porte son arme sur lui en dehors de son domicile, proportion qui peut atteindre 41% s’ils considèrent l’environnement local comme dangereux.

 

Les précautions

Parmi les nombreuses précautions de sécurité possibles que peuvent prendre les propriétaires d'armes à feu, deux semblent faire l’unanimité :

  • les armes devraient être rangées dans un endroit fermé quand des enfants vivent dans la maison.
  • les parents devraient suivre une formation cours sur la sécurité des armes à feu. 

La majorité des Américains qui ne possèdent pas d'armes à feu estiment qu'il est également important dans une famille de ranger les armes à feu déchargées dans un endroit différent des munitions. 

Mais lorsqu'on leur a posé des questions sur leurs propres habitudes, seulement la moitié des propriétaires d'armes à feu ayant des enfants de moins de 18 ans ont affirmé que toutes leurs armes étaient rangées dans un endroit fermé (54%) et qu’elles étaient déchargées (53%), et 30% d’entre eux ont admis garder à portée de la main une arme chargée.

 

Des propositions

Si la majorité des propriétaires et des non-propriétaires d'armes à feu sont favorables à l’exclusion des personnes atteintes de maladies mentales et des personnes figurant sur les listes fédérales, les groupes sont plus divisés en ce qui concerne trois autres propositions de réglementation :

  • créer une base de données fédérale pour contrôler les ventes d'armes à feu
  • interdire les armes de guerre
  • interdire les chargeurs à grande capacité.

Certains propriétaires d'armes sont ouverts à ces propositions. Environ la moitié d’entre eux (54%) est favorable à la création d'une base de données fédérale et 48% à l'interdiction des armes d'assaut. Mais seulement 44% des propriétaires d'armes seraient d’accord pour l'interdiction de chargeurs de grande capacité. Le soutien à ces propositions est beaucoup plus élevé chez les « non armés », avec environ les trois quarts ou plus affirmant qu'ils soutiendraient chacune de ces propositions.

En fait, la majorité des propriétaires d'armes préfèreraient des propositions qui élargissent leurs « droits », par exemple en autorisant de porter des armes dissimulées dans plus d'endroits et en permettant aux enseignants et à l’encadrement scolaire de porter des armes dans les écoles « à risques », propositions qui ne sont soutenues que par environ un tiers des non-propriétaires.

 

Clivages politiques et idéologiques

Il existe une fracture idéologique concernant la possession et le contrôle des armes à feu : plus de quatre républicains sur dix sont des propriétaires d'armes (44%), contre 20% des démocrates.

Les républicains sont beaucoup plus réticents que les démocrates pour créer une base de données sur le suivi des ventes et l’interdiction des armes de guerre et des chargeurs à grande capacité. En revanche, les républicains sont plus ouverts aux propositions qui élargiraient les « droits des armes à feu » : 82% des propriétaires d'armes républicaines sont favorables à l'extension des lois sur le port dissimulé à plus d'endroits, contre 41% de leurs homologues démocrates.

Les républicains sont deux fois plus nombreux que les démocrates à affirmer que posséder une arme est essentiel à leur liberté (91% contre 43%). De même, les républicains sont plus nombreux que leurs homologues démocrates à porter leur arme sur eux, ne serait-ce que temporairement (63% contre 45%). En réalité, 55 %des démocrates qui possèdent une arme de poing disent qu'ils ne la portent jamais.

 

La violence armée est-elle un problème aux États-Unis

La moitié des Américains décrivent la violence armée comme un très gros problème aux États-Unis, mais les perceptions des propriétaires d'armes à feu et de ceux qui n’en possèdent pas diffèrent considérablement. Alors qu'une majorité de ceux qui ne possèdent pas d'armes à feu (59%) considèrent la violence armée comme un problème majeur dans le pays aujourd'hui, un tiers des adultes qui possèdent des armes à feu disent que c'est un très gros problème. 

La majorité des Américains considère que la facilité avec laquelle les gens peuvent se procurer des armes illégalement est un facteur majeur de la violence armée aux États-Unis, mais les opinions divergent quand il s'agit d'armes à feu obtenues légalement

 Les non-propriétaires considèrent que la restriction des ventes d'armes légères entraînerait moins de fusillades en masse (56%), mais pas les propriétaires (29%). Les propriétaires d'armes à feu prétendent même qu'il y aurait moins de crimes si plus de personnes possédaient des armes à feu.

 

Le public est divisé en ce qui concerne l’influence de la NRA (2) sur les lois concernant les armes à feu aux États-Unis. Même si 44% de tous les adultes affirment que la NRA a une influence considérable sur la législation des armes à feu, 40% considèrent qu’il s’agit d’une influence positive. Relativement peu (15%) estiment que la NRA a trop peu d'influence.

Pour leur part, les membres de la NRA sont largement satisfaits (63%) de l'influence de l'organisation concernant les lois sur les armes à feu aux États-Unis. Pour 28%, elle en a trop peu, et pour 9% d’entre eux, leur organisation a trop d'influence concernant les lois sur les armes à feu. Parmi les non-propriétaires, 50% considèrent que la NRA est trop influente.

Entre 2000 et 2015 les armes à feu ont tué plus d’Américains que le sida, la drogue, le terrorisme et les guerres réunis.

 

_________________________________________________________________________

  1. Source : Survey of U.S. adults conducted March 13-27 and April 4-18, 2017 « America’s Relationship With Guns – Pew Research Center.
  2. NRA : National Rifle Association, dont le but est de promouvoir les armes à feu aux États-Unis et la défense d'une interprétation « non restrictive » du deuxième amendement de la Constitution des États-Unis. 


71 réactions


  • Yvance77 Yvance77 10 août 12:56

    « Si de posséder une arme assurerait la sécurité, alors les USA serait le pays le plus sûr du monde »

    Michael Moore

  • covadonga*722 covadonga*722 10 août 13:01

    peut être mais eux sont des citoyens et nous des sujets et cette différence est contenue la toute entière :


     A well regulated Militia, being necessary to the security of a free State, the right of the people to keep and bear Arms, shall not be infringed

    • francois 10 août 15:32

      @covadonga*722
      l’herbe du voisin a toujours meilleur gout. Les asiles sont remplis de citoyens.


    • covadonga*722 covadonga*722 10 août 15:52

      @francois
      bonjour , pour l’asile c’est selon mais je vais m’essayer a la courtoisie.

      Dans les cahiers de doléance de 1789 , il y a une antienne parmi d’autre qui revient sans arrêt :

       les paysans veulent le droit de chasse , 
      a votre avis c’est parce qu’ils aiment tout le civet de lapins ?
      ou parce que ce droit les autoriseraient a posseder un fusil comme les nobles et leurs commensaux l 

    • UnLorrain 10 août 16:59

      @covadonga*722

      Salutations.

      Le permis de chasse et le permis de chasser sont deux choses différentes ( le premier doit être un put... de cerfa qui autorise un propriétaire a accorder le droit de chasser sur ses terres,l’autre est le document vert deux volets donnant droit de chasser ) Dans votre commentaire,se peut-il que ces paysans de 1789 voulaient détenir un droit d’accorder la possibilité d’exercer la chasse sur leurs terres ? ( sans qu’eux même soient chasseurs vous aurez compris,de plus je suppose qu’ils n’étaient pas propriétaires mais bailleurs )


    • covadonga*722 covadonga*722 10 août 17:42

      @UnLorrain
        bonjour , votre option est intéressante mais la plupart des paysans travaillaient pour autrui ou étaient fermiers « ils tenaient la terre pour quelqu’un d’autre » donc je pense que ce qu’ils voulaient c’est le droit d’avoir un fusil .



    • Jean Pierre 10 août 19:51

      @covadonga*722
      Le droit de chasse était réservé à l’aristocratie sous l’ancien régime. Même le piégeage (collet, glue) était interdit. Le résultat était que des nuées de pigeons ou des bandes de lapins dévastaient les récoltes des paysans non aristocrates qui ne pouvaient rien faire.


    • UnLorrain 10 août 22:41

      @covadonga*722

      Oui vous avez certainement raison. A défaut de fusil il reste pour le malin paysan le braconnage...sévèrement puni !


  • microf 10 août 13:18

    Rien d´étonnant que les armes á feu soient prisées aux Usa, il ne faut pas oublier que la conquête de ce pays et sa création ont été faites par les armes á feu.

    Lorsque les Occidentaux arrivent, ils déciment les Autochtones avec les armes á feu pour s´installer.
    Après s´être installés, c´est l´esclavage, faite toujours par et avec des armes á feu, après l´esclavage, c´est la guerre de seccesion entre Occidentaux faite par et avec des armes á feu entre le Sud esclavagiste et le Nord, tout n´a été fait que par et avec des armes á feu aux Usa.
    Et aujourd´hui, la domination des Usa de par le monde ce fait par et avec des armes á feu.
    L´arme á feu est presque dans leur ADN, mais ils oublient seulement une chose, qui tue par l´épée, périra par l´épée, et pour le cas des Usa, nous nous y approchons.


  • Jurassix Jurassix 10 août 13:32

    Merci a l’auteur pour cet article.

    Quelques information supplementaires :
    - les republicains les plus a droite donnent souvent comme raison le peu de confiance qu’ils accordent au gouvernement federal, ce qui selon eux justifie pleinement le besoin de posseder une arme a feux conformement au second ammendement.
     - la notion de « concealed gun » : la loi varie d’un etat a l’autre, mais dans certains etats, il est interdit de porter une arme cachee (concealed), elle doit etre bien en evidence.
    - de meme, la encore selon les etats, certaines entreprise refusent le port d’arme en leur sein. Cela peut aller jusqu’a interdire toute arme dans une voiture garee sur le parking de l’entreprise.
    Pour info, Mr Trump a annule une loi de l’ere Obama qui empechait les « malades mentaux » d’acheter une arme. Tout va bien.

  • Massada Massada 10 août 13:36

    John R. Lott, Jr. est l’auteur du livre « More Guns, Less Crime » autrement dit « plus d’armes, moins de criminalité ».

     

    Le titre du livre illustre le fait qu’aux E.U. les Etats qui possèdent le taux de port d’armes les plus élevés sont les états qui présentent le moins de crimes violents !  

    Il est évident que ces états n’autorisent le port d’armes qu’à des adultes sans casier judiciaire et sans antécédents médicaux incompatibles avec le port d’armes.

     

    La réduction des crimes et provoquée par deux facteurs principaux :

    Tout d’abord, les criminels hésitent à s’attaquer à des personnes qui peuvent être en mesure de se défendre, ensuite la victime potentielle ayant les moyens de se protéger, le crime a tout simplement moins de risques de se réaliser.


    Ces conclusions se basent sur l’analyse de 18 ans de statistiques 


    http://www.press.uchicago.edu/Misc/Chicago/493636.html



  • Massada Massada 10 août 14:16

    Les universitaires Don Kates et Gary Mauser de Harvard, se sont penchés en 2007 sur la question de savoir si l’interdiction des armes à feu pouvait entraîner une réduction des homicides.

     
     
    Les données montrent de manière constante que davantage d’armes signifie moins de crimes. 


    • microf 10 août 15:04

      @Massada

      Bonjour @Massada, j´espére que vous vous portez bien et vous le souhaite.

      J´ai beaucoup pensé á vous hier car l´Église Catholique célébrait la Fête de Sainte Edith Stein, née Juive Orthodoxe, convertit au Catholicisme, elle deviendra Carmélitaine, arrêtée par les nazis, elle sera envoyée á Auschwitz oú elle mourra, avant de mourrir, elle offrira ses souffrances pour la conversion du peuple élu.
      Le Pape JPII la canonisera faisant d´elle une des Patronnes de l´Europe.
      Hier á la Sainte Messe, je ne vous ai pas oublié, j´ai beaucoup prié pour vous.

      Pour ce qui est des armes á feu, comme je l´ai écris dans mon premier commentaire, les Usa ont été crées par les armes á feu, ils gèrent le monde par la terreur des armes á feu, et ils mourront par les armes á feu, car qui tue par les armes á feu, mourra par les armes á feu.


    • kalachnikov kalachnikov 10 août 17:05

      @ Massada

      Tu sais très bien que c’est faux puisque, en Israel, on étend régulièrement et de façon de plus en plus large, le droit au port d’arme en réponse à l’augmentation des crimes. Et puisque ce droit est de plus en plus étendu (voir un lien que j’ai mis dans un post plus bas), cela signifie qu’il n’y a aucune action sur ce plan.

      Et puis ce que tu me dis plus bas concernant les Arabes, ces non civilisés, ces sauvages, si je t’entends bien... cela signifie qu’il y a des territoires perdus* en Israël (ou pas encore conquis, lol) et qu’étant incapable d’y imprimer son ordre, Israël préfère armer son peuple. Et donc, ’Massada ne tombera pas une seconde fois’ ?

      *si mr Bensoussan me lit, il y a un livre à écrire !


  • bob14 bob14 10 août 14:49

    Combien d’armes y a-t-il aux États-Unis ?

    Il n’y a pas de chiffres officiels sur les ventes d’armes aux États-Unis, ni de registre sur les propriétaires. La possession d’armes à feu est vue comme un droit constitutionnel qui ne saurait être restreint d’aucune façon.

    Cependant, on estime que le nombre total d’armes à feu (tant licites qu’illicites) possédées par les civils ou disponibles pour la vente est d’environ 310 millions....

    Combien y a-t-il d’homicides par arme à feu chaque année ?

    Plus de 30 000 personnes sont tuées chaque année dans des incidents impliquant des armes à feu. Cependant, les deux tiers de ces incidents sont des suicides....

    Le deuxième amendement de la Constitution américaine dispose : « le droit de chacun de posséder et de porter une arme ne doit pas être enfreint, pour ce qu’une milice bien organisée est nécessaire à la sécurité d’un Etat libre »....

    Chaque Etat a ses propres lois sur le port d’armes, et décide s’il est nécessaire d’avoir un permis pour en porter et en utiliser une. Bon à savoir aussi, chaque état est souverain pour reconnaître les permis d’autres états.

    Ainsi, la Floride reconnaît les permis des résidents de certains Etats – notamment ceux de la Géorgie, mais pas ceux de New York ou de Californie.

    La Géorgie, elle, reconnaît les permis des résidents et non résidents d’autres Etats, notamment la Floride....

    La seule arme qui m’intéresse, c’est le tire-bouchon.
    Jean Carmet

  • Robert Lavigue Robert Lavigue 10 août 14:51

    Près de la moitié de tous les propriétaires d’armes (49%) disent que la totalité de leurs amis en possèdent. Par contre, parmi ceux qui ne possèdent pas d’arme à feu, seulement un sur dix dit avoir des amis possédant des armes.

    Une traduction très approximative qui mène à une conclusion complètement fausse !

    Le PEW R.C. écrit dans l’introduction de l’étude  :
    "Roughly half of all gun owners (49%) say that all or most of their friends own guns. In stark contrast, among those who don’t own a gun, only one-in-ten say that all or most of their friends own guns."


    Parmi ceux qui ne possèdent pas d’arme à feu, ils sont 79% à avoir des amis qui en possèdent (voir page 3 de l’étude complète).


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 août 14:59

      @Robert Lavigue

      ça change tout...

    • covadonga*722 covadonga*722 10 août 15:48

      @Robert Lavigue
       yep dans les 70s il y avait un lieut des marines a L’ETAP de Pau pour échange.

       je lui demandais un jour si les camps politiques se déterminaient par rapport a la possession 
      d’une arme .
      Il m’a répondu les ruraux démocrates et républicains sont plutôt pour les armes et aussi les
      new républicains des villes 
       moi c’est quoi un new républicain des villes ?
      ben un citadin démocrate qui c’est fait agresser ....

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 10 août 18:07

      @Jeussey de Sourcesûre

      ça change tout...

      Je ne sais pas... Je n’ai pas lu la suite de votre billet.
      Merci pour la référence US de l’étude du PEW R.C. Elle va rejoindre ma pile virtuelle de trucs à lire d’urgence.

      (C’est correct de votre part d’avoir sourcé votre article. Vos comparses mitoyens ne le font pas souvent.)


  • kalachnikov kalachnikov 10 août 15:01

    Ce rapport aux armes est conditionné par le fait qu’aux usa, contrairement en Europe, la police et la justice(et donc la sécurité des biens et personnes) n’entre pas dans les dispositions régaliennes de l’Etat fédéral. (le système est complexe et fonctionne selon le mille feuille instituionnel ; mais à la base, de façon générale les policiers sont élus par la population au niveau du Comté par la population, de même que les procureurs.)

    De façon générale, les Usa ne peuvent se concevoir de façon unitaire que dans leur rapport avec le reste du monde. Sur le plan intérieur, il s’agit d’Etats avec leurs lois propres, parfois contradictoires les uns avec les autres, qui reposent sur des ressorts culturels spécifiques.

    La défiance envers l’Etat fédéral est un peu la même que celles des antieuropéistes (dont je suis) face à l’Ue ; une instance supranationale (supraétatique aux usa). Trump a en partie été élu par quantité de gens sur l’idée qu’il mettrait au pas l’Etat fédéral parce que celui-ci est perçu comme ayant la volonté d’aller des prérogatives qui lui sont concédées ; ainsi il y a une bonne part qui refusent que l’Etat fédéral se mêle de la question des armes à) feu non parce qu’elles sont pour ces armes mais parce que l’Etat doit rester à sa place.


  • Massada Massada 10 août 15:01
    Etudes démontrant que les homicides sont principalement concentrés dans les zones urbaines qui ont les législations les plus restrictives sur la détention des armes à feu

    https://crimeresearch.org/2017/04/number-murders-county-54-us-counties-2014-zero-murders-69-1-murder/


    • Massada Massada 10 août 15:28

      @Jeussey de Sourcesûre
       

      Evidement un site anti arme smiley
      C’est ballot 

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 août 15:31

      @Massada

      forcément, vos liens à vous se réfèrent à des sites neutres, objectifs...

      vous êtes dans le camp du et de la vérité...



    • Massada Massada 10 août 15:34

      @Jeussey de Sourcesûre
       

      Evidement !

    • francois 10 août 15:43

      @Jeussey de Sourcesûre
      Massada ne produit que des liens d’un pro arme. Des liens neutres quedal.


    • Massada Massada 10 août 15:49

      @francois
       

      « Massada ne produit que des liens d’un pro arme. »

      Normal, tireur et collectionneur d’armes, je suis un militant actif du port d’arme citoyen

    • francois 10 août 15:59

      @Massada
      Normal ? Mais pas crédible, y a un soucis Massada.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 août 16:00

      @Massada

      il faut savoir qu’Israël fait une distinction, sur les documents d’identité de ses citoyens, entre citoyenneté et nationalité.

      Tous les ressortissants d’Israël sont de citoyenneté israélienne, mais de nationalité :

      • Juive
      • druze
      • circassienne
      • bédouine
      • arabe.
      Le ’port d’arme citoyen" se limite donc pas dans votre esprit aux ressortissants de nationalité juive, mais englobe tous les citoyens : druzes, circassiens, bédouins et arabes, non ?

    • kalachnikov kalachnikov 10 août 16:13

      @ Jeussey de Sourcesûre

      Ils feront comme d’hab. ce port d’armes sera réservé à ceux qui ont fait le service militaire obligatoire, c’est-à-dire les Juifs et seuls les Juifs puisque les Arabes israéliens sont exemptés en compagnie des débiles mentaux et des handicapés.

      Là-dessus, Massada va encore me sortir les quelques Arabes (200/an, je crois) qui, volontaires, ont été acceptés dans Tsahal pour faire croire au slogan rigolo ’la seule démocratie du proche-orient’ . 

      Les Arabes israéliens représentaient en décembre 2015 environ 20,7 % de la population d’Israël, soit environ 1 757 600 personnes.


    • Massada Massada 10 août 16:13

      @Jeussey de Sourcesûre
       

      Les conditions pour obtenir un port d’arme.

      avoir terminé le service militaire ou être résident permanent depuis 3 ans et avoir plus de 27 ans.

      disposer d’un certificat médical adéquat. 

      Ce formulaire se compose de 24 questions, allant de la santé physique du patient à son histoire de toxicomanie et de soins psychiatriques.

      La police effectue une vérification des antécédents et transmet les renseignements au ministère des licences d’armes à feu du ministère

      Enfin, suivre une formation d’entrainement au tir, à la connaissance de l’arme et des règles de sécurité.

      Mon épouse chrétienne possède un port d’arme.
      Toute détention supplémentaire (collection, ....) doit faire l’objet d’une autorisation spéciale

    • Massada Massada 10 août 16:26

      @kalachnikov
       

      Les arabes israéliens ne s’embarrassent à faire une demande de port d’arme.
      Enormément d’armes illégales circulent dans les villages arabes.
      Il y a des organisations criminelles qui vendent des armes, il y a des vols dans les maisons et des gens qui ont un permis de port. Il y a des soldats dont les armes sont volées, ainsi que des bases militaires qui sont cambriolées.

      Les fusillades dans les villages arabes sont une réalité quotidienne, fusillades sur la maison ou le magasin d’un concurrent pour l’intimider. Ou encore durant les mariages, ça pétarade dans tous les sens avec régulièrement des blessé par balle perdue.


    • kalachnikov kalachnikov 10 août 16:43

      @ Massada

      Il n’y a que 200 000 personnes qui ont un permis de port d’arme en Israel* ; c’est peu et d’autant plus que les demandes sont en augmentation. Peut-il être refusé de façon discrétionnaire (= même si toute la procédure est ok) et en cas de refus, celui-ci est-il motivé ?**
      De plus, hors de régions à risque, on ne put se promener avec que dans une valoche sécurisée.

      http://www.tel-avivre.com/2015/10/08/alerte-bleue-blanc-comment-obtenir-un-permis-de-port-darme-en-israel/

      *on ne compte pas dans ce chiffre les militaires qui ont l’obligation d’emmener leur arme même en permission, s’ils vont au restau, à la plage, etc.
      on ne compte pas également les personnes qui sont réservistes puisqu’ayant fait son service militaire, on est réserviste d’office.
      Etc, etc.

      ** 40 % des demandes sont rejetées. En vertu de quoi ?

      ’Cependant, contrairement aux États-Unis, le port d’arme n’est pas un droit fondamental, mais un privilège, suffisamment étendu pour améliorer la sécurité de tous’.

      http://institut-mirabeau.org/port-darme-israel/


    • covadonga*722 covadonga*722 10 août 19:38

      @Jeussey de Sourcesûre
      Bonjour je crois qu’au états unis de nombreux documents officiels font état de la race.


      Pour Israel j’y suis allé il y a fort longtemps , et de mémoire les druzes et bédouins que j’ai rencontré
      étaient très heureux d’être différenciés des juifs israéliens .
      Et ils sont si peu armé que beaucoup de bédouins servent dans le negev et que l’un des bataillons d’élite de tsahal est composé exclusivement de druzes .
      Il y a suffisamment de choses critiquable sur Israël pour que cela soit construit sur la vérité 

    • kalachnikov kalachnikov 10 août 22:25

      @ covadonga*722

      Aux Etats-Unis, c’est à simple titre anthropométrique (si je puis dire) et il n’y a plus de ségrégation. En Israel, c’est à titre ethnique et cela sert à pratiquer une ségrégation implicite.

      Et concernant les druzes :

      http://www.lesclesdumoyenorient.com/Le-dilemme-des-Druzes-israeliens-minorite-arabe-et-soutien-historique-d-Israel.html

      La vérité, comme tu as l’aplomb de dire.


  • Massada Massada 10 août 15:07
    Comparaison du taux d’homicide par tuerie de masse entre différents pays

    France 0,347 alors que les USA ont un taux bien inférieur de 0,089

    https://crimeresearch.org/2015/06/comparing-death-rates-from-mass-public-shootings-in-the-us-and-europe/

    • francois 10 août 15:41

      @Massada

      Nous sommes sauf John R. Lott est un économiste et nous savons tous ici lecteurs assidus d’agoracafé, le crédit a apporté aux économistes.

      Bref, Du vent.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 août 15:53

      @Massada


      au fait, pendant que vous êtes là, avez-vous les chiffres pour Israël ? 
      ça m’évitera de chercher.

      Par la même occasion, vous me dires si vos statistiques concernent les tueries de masse par un état (génocides, assassinats de groupes politiques, massacres de prisonniers de guerre, tuerie de masse de civils dans des opérations de blocus, camps de réfugiés...), par un individu (tueries de Colombine et de Norvège), ou par le terrorisme avec ou sans false flag...

      merci d’avance !

    • Massada Massada 10 août 16:03

      @Jeussey de Sourcesûre
       

      Israel est un cas particulier puisque nous devons faire face à un terrorisme endémique.
      Mais grace une militarisation de l’espace public, une majorité d’attentats visant des civils est empêchée, ou du moins le terroriste est neutralisé avant ou après l’acte, par un civil armé. 
        
      Dans 40 à 50 cas au cours des 10 dernières années, des citoyens israéliens armés sont intervenus lors d’attentats terroristes  et  dans plus de 70 pour cent de ces cas, leur intervention était cruciale.

      Plus de citoyens armés = plus de vie sauvées


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 août 17:05

      @Massada

      « nous devons faire face à un terrorisme endémique. »

      Von Choltitz avait le même problème à Paris en 1944.

    • Massada Massada 10 août 17:14

      @Jeussey de Sourcesûre
       

      Avec une moyenne d’un attentat par mois en France, un état d’urgence qui n’en finit pas et une opération Sentinelle qui se prolonge sans que personne ne comprenne vraiment son utilité ....
      Vous faite rire avec vos insinuations ridicules.

    • Lugsama Lugsama 10 août 17:25

      @Massada

      Taux d’Homicide en France : 1.2 pour 100.000 habitants
      USA 4.2

      Ce résultat catastrophique des USA est grandement du aux armes a feu.

    • Massada Massada 10 août 17:44

      @Lugsama
       

      Votre comparaison n’a pas de sens, la France est trop petite par rapport aux USA.
      Comparons avec l’Europe, le taux de criminalité est plus élevés en Europe qu’aux USA
      Tandis qu’aux USA, la criminalité s’est effondrée, en Europe, elle ne cesse d’augmenter.

      Depuis 1990, la criminalité aux USA a accentué sa tendance à la baisse.
      En Europe, il s’est passé juste le contraire, les crimes sur le Vieux Continent ont augmenté de manière très significative, spécialement au Royaume-Uni (où ils sont un véritable problème), en Allemagne et dans les pays nordiques.

      De nombreuses études démontrent qu’aux USA il y a une forte croissance des armes à feu mais une diminution impressionnante des crimes.



    • Lugsama Lugsama 11 août 16:23

      @Massada

      C’est votre réponse qui n’a aucun sens, il s’agit justement d’une comparaison en proportion de la population, avec presque 70 millions d’habitants je ne pense pas que l’échatillon français soit bancal..

      Probablement que les attentats ont plombé els statistiques française depuis mais bon.. Et si l’échantillon ne vous conviens pas vous pouvez prendre l’Europe, mais le taux est plus bas que pour la France..

      "Plus le nombre de propriétaires d’armes est élevé dans un Etat américain, plus le taux d’homicides y est élevé, affirme une étude américaine publiée jeudi 12 septembre.

      Dirigée par Michael Siegel, chercheur de la Boston University School of Public Health, l’étude met au jour une « corrélation solide » entre le taux estimé de détention d’armes dans un Etat et le nombre des homicides par balles qui y est commis.

      « Quand le taux de détention d’armes augmente de 1%, le taux d’homicides augmente de 0,9% », conclut l’étude réalisée en réponse à une affirmation du lobby américain des armes, la National Rifle Association (NRA), selon qui la possession d’une arme n’entraîne pas d’augmentation de la violence, voire la fait baisser.

      Pour ce travail publié dans la revue American Journal of Public Health, le chercheur a étudié les chiffres estimés, sur 30 ans (1981-2010), du nombre de propriétaires d’armes et des homicides par balles dans chaque Etat."


  • Coriosolite 10 août 16:59

    Mais pourquoi un article traitant des armes à feu aux USA dérive vers Israël ?


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 août 17:06

      @Coriosolite

      parce que Massada vient mettre ses gros sabots

    • Massada Massada 10 août 17:10

      @Jeussey de Sourcesûre
       

      Non, sois honnête pour une fois : parce tu dérives le sujet :
       
      je te cite : 
      « au fait, pendant que vous êtes là, avez-vous les chiffres pour Israël ? »



    • francois 10 août 17:14

      @Coriosolite

      Un sophisme est une argumentation à la logique fallacieuse. C’est un raisonnement qui cherche à paraître rigoureux mais qui n’est en réalité pas valide au sens de la logique (quand bien même sa conclusion serait pourtant la « vraie »).

      Patience, aprés il y a le point Godwin


    • Massada Massada 10 août 17:17

      @francois
       

      point Godwin ?
      je cite l’auteur de l’article : « Von Choltitz avait le même problème à Paris en 1944. »
       
      Vous faites rire les gauchistes, vous reprochez aux autres ce que vous faite allègrement vous meme.

    • francois 10 août 17:25

      @Massada

      Que puis-je faire à partir de rien ? rien

      Que vient faire Von Choltitz ici ?

      Les gauchistes rient ? Je doit bien être le dernier des derniers vrai gauchiste de toute l’Europe.

      Soyons sérieux, les israéliens (pensent) se protégent des arabes soit. Les amers ricains (eux ils n’ont jamais été en état de penser) se protègent des amers ricains. les contextes sont différents et sans lien.


  • zygzornifle zygzornifle 11 août 08:18

    Au moins ils consomment leurs armes « made in USA » , chez nous ça vient de l’est


  • generation désenchantée 11 août 15:08

    si je me souvient bien , avant 1996 ,
     on pouvait acheter des fusils de chasse avec une simple carte d’ identité

    dans les années 1980 , avant on pouvait même acheter des fusils semi automatique avec chargeur

    avant 1939 , on pouvait acheter des pistolets et des revolvers

    pourquoi cela a changer ?


  • troletbuse troletbuse 11 août 21:34

    Posséder une arme est inscrit dans la constitution aux Etats-Unis. Les politiques voudraient désarmer las américains parce qu’ils ont la trouille qu’elles se retournent contre eux. Ce n’est pas à cause de la criminalité. C’est bien ce qui se passe en France, non ?


  • FakeNews49 FakeNews49 12 août 15:43

    Ouaip, mais entre posséder une arme, et désarmer la population, mon choix est vite fait. Nos rues ne sont plus sures et les agressions à domicile ont explosé les statistiques . Après tout, l’Etat, lui, il est armé, et ses dirigeants protégés. Et quand vous faites partie de la maison, comme ils disent, vous obtenez plus rapidement de l’aide. Et ce n’est pas les juges qui vous reproche de vous être défendu chez vous qui vous diront le contraire. Eux, leurs arrières sont sécurisés ... à ces enculés * Je sais de quoi je parle  smiley


  • generation désenchantée 13 août 10:17

    Mirabeau avait voulut mettre ce droit dans la déclaration des droits de l’homme et du citoyen

    http://www.armes-ufa.com/spip.php?article365

    mais cela n’ a pas été fait

     les membres du comité ont considéré à l’unanimité que « le droit déclaré dans l’article X non retenu était évident de sa nature, et l’un des principaux garants de la liberté politique et civile que nulle autre institution ne peut le suppléer ».


  • révolQé révolQé 13 août 11:27

    En ex france il y a plus de détenteurs d’’armes en campagne que dans les villes (chasse oblige...) et pourtant c’est bien en milieux urbain qu’il y a le plus d’homicides par armes à feu,mais,tous comme aux US,c’est avant tout lors de règlements de compte comme cela a tjrs été le cas dans les milieux chauds.

    La médiatisation du moindre coup de flingue est voulue pour effrayer les mougeons qui pensent ensuite que les AK 47 et autres RPG7 remplissent les caves de certaines citées.

    Quand depuis gosse on voit les fusils dans l’armoire ou au mur,on en connait la dangerosité et on ne s’en sert pas pour faire le guignol en bas de chez soi.
    Une arme est un outil,seul celui qui l’utilise mal est dangereux .
    Jusqu’en 1995 toute personne majeur pouvait acheter légalement un fusil ou une carabine de gros calibre,était-ce pour autant l’hécatombe dans nos villes ???
     Non...

    ’’D’après une étude menée par l’Institut de hautes études internationales et du développement de Genève, entre 18 et 20 millions d’armes à feu circulent en France, soit une pour trois personnes. Selon ce classement, la France arrive en septième position quant au nombre d’armes par civil, derrière les États-Unis, la Finlande et la Suisse, ce qui en ferait le 2e pays le plus armé de l’UE’’.
    Source Wiki.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Contr%C3%B4le_des_armes_%C3%A0_feu_en_France


Réagir