mercredi 19 avril - par Christelle Néant

« Les Russes doivent être pendus » - Bombardements et messages de « trêve » de l’armée ukrainienne pendant le cessez-le-feu de Pâques

Alors que nous suivions une distribution de gâteaux de Pâques sur la ligne de front lundi, nous avons pu voir comment le nouveau cessez-le-feu (qui a débuté le 12 avril à 10 h du matin) était respecté par l'armée ukrainienne.

À Zaïtsevo, les soldats nous ont confirmés qu'il n'y avait pas de cessez-le-feu, et que l'armée ukrainienne avait bombardé leurs positions la veille avec des mortiers (y compris du 120 mm). Parmi les restes d'obus de mortiers, ils en ont trouvé un avec un « charmant » message :

« Les Russes doivent être pendus. Ni la gloire ni la liberté de l'Ukraine ne sont mortes. La chance nous sourira encore, jeunes frères. L'Ukraine vaincra. »

Sur une autre position se trouvait une énorme pile de restes de roquettes et d'obus, tombés récemment sur cette zone du village. Comme nous pouvons le constater, la résolution pacifique du conflit ne semble pas être à l'ordre du jour des autorités ukrainiennes.

Après la distribution des des gâteaux à Zaïtsevo et Gorlovka, nous avons terminé à Yassinovataya, avant de revenir à Donetsk. Juste après que nous ayons quitté Yassinovataya, nous avons entendu et vu derrière nous des bombardements lourds de l'armée ukrainienne sur les positions de l'armée de la République Populaire de Donetsk (RPD) situées entre Avdeyevka et Yassinovataya, puis sur Yassinovataya elle-même et la zone près de Spartak.

Regarder le reportage vidéo :

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi



8 réactions


Réagir