mardi 27 juin - par Christelle Néant

Ouverture d’un centre représentatif en France et « reconnaissance » officieuse en Crimée - Le statut de la RPD et de la RPL évolue

Suite à l'ouverture de centre représentatifs en Italie, en République Tchèque, en Grèce et en Finlande, la France est désormais le cinquième pays européen à avoir ouvert un centre représentatif de la République Populaire de Donetsk (RPD).

L'annonce a été faite aujourd'hui par le ministère des Affaires étrangères de la RPD lors de la visite d'une délégation française à laquelle participent les personnes qui ont lancé cette initiative en France. Le centre ouvrira ses portes bientôt dans la ville de Marseille.

Cette annonce est tout un symbole de par le statut de garant des accords de Minsk qu'a la France. Le but de ce consulat officieux est de renforcer les liens informationnels, culturels et économiques entre les deux républiques.

Ce centre représentatif sera présidé par le conseiller municipal et président du centre national des entrepreneurs privés du département des Bouches-du-Rhône, Hubert Fayard.

«  La première étape était d'annoncer que notre centre a été officiellement enregistré le 18 juin, et une déclaration correspondante sera publiée au journal officiel. La deuxième est notre arrivée ici. La troisième étape aura lieu en France. Nous voulons que la voix de la RPD soit entendue en France  », a-t-il déclaré.

L'ouverture de ce centre et la venue de politiciens français est une très bonne nouvelle pour la République Populaire de Donetsk, lui permettant ainsi, comme la Crimée, de montrer directement aux décideurs politiques français la réalité du terrain, très éloignée de la propagande dont ils sont gavés par les grands médias.

Cela permettra aussi une meilleure circulation de l'information à destination du peuple français, et permet de donner une plus grande visibilité internationale à la république.

À cette première bonne nouvelle, est venue s'en ajouter une autre de la fédération de Russie, et plus particulièrement de la péninsule de Crimée.

Lors d'une cérémonie au centre international pour enfants Artek, à laquelle Vladimir Poutine a participé, des délégations étrangères ont défilé drapeau en main.

De manière surprenante, alors que la Russie ne reconnaît toujours pas officiellement la RPD et la RPL, deux délégations représentaient les républiques ont été appelées comme délégations venant de « pays étrangers » avec leurs drapeaux au même titre que l'Italie, la France, l'Australie ou l'Ukraine, mettant ainsi les deux républiques du Donbass au même niveau que des pays reconnus par la communauté internationale !!!

Si cela n'a rien d'une reconnaissance officielle, le fait que ces deux délégations aient été mises sur le même pied que des pays comme la France, en présence de Vladimir Poutine, est tout un symbole. C'est un signal clair que la Russie n'a pas l'intention d'abandonner le Donbass, et que si actuellement la Russie ne peut pas reconnaître officiellement les deux républiques populaires, ce statut n'a rien d'immuable.

Nul doute que cette pique de la république autonome de Crimée va déclencher l'ire de Kiev, qui est déjà en train de faire une crise d'hystérie concernant le projet Nord Stream 2.

Pourtant, comme l'a souligné récemment Denis Pouchiline, si la RPD et la RPL s'éloignent de l'Ukraine c'est avant tout de la faute des autorités ukrainiennes qui sabotent totalement la mise en œuvre des accords de Minsk, et qui appellent de plus en plus ouvertement à appliquer la solution Croate dans le Donbass (c'est-à-dire pratiquer une purification ethnique).

Irrémédiablement les deux républiques populaires se séparent de l'Ukraine et prennent leur envol. Ces événements des deux derniers jours montrent que rien n'est immuable, et que la reconnaissance officielle des deux républiques n'est pas si impossible qu'elle pouvait le paraître trois ans en arrière.

Il est temps que la communauté internationale arrête de se voiler la face et accepte de reconnaître l'état de fait issu de la volonté populaire, dans le Donbass comme en Crimée. Le seul moyen pour mettre fin au bain de sang qui ravage la RPD et la RPL depuis trois ans.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi



52 réactions


  • anna anna 27 juin 11:06

    Un colonel des renseignements ukrainiens a été tué aujourd’hui dans une explosion de sa voiture a Kiev... 


  • Mychris Mychris 27 juin 11:37

    Bonjour Christelle, au delà de la mise en place d’un « bureau représentatif » ce qui louable voir légitime en soit, c’est le CV de Monsieur Fayard qui interpelle quelque peu. Ancien cadre politique du FN devenu maigretiste. il a déclaré son admiration pour l’écrivain Marc Augier, dit Saint-Loup, ancien Waffen SS, et s’interroge : « Qu’est-ce que j’aurais fait pendant la Seconde Guerre mondiale ? Je n’en sais rien. ».
    Vous devriez alerter le gouvernement de DNR avant que cela s’ébruite.


    • Christelle Néant Christelle Néant 27 juin 12:29

      @Mychris
      J’en tiendrai informé le ministère des Affaires étrangères qui s’occupe de ce dossier. Concernant l’interrogation de M. Fayard, personnellement je trouve que c’est faire preuve de sagesse que de dire qu’il ne sait pas ce qu’il aurait fait. Il est facile de se dire que l’on serait un résistant, mais en vrai, combien le seraient réellement et combien l’ont été ?


    • anna anna 27 juin 14:27

      @Mychris
      Les ukrainiens font le salut nazi (zig heil) en pleine rue de Kiev le 22 juin, pour saluer l’invasion de Hitler en URSS :

      (medias ukrainiens)

      C’est vous, qui disiez, que il n’y a pas de nazis en Ukraine ?

    • Mychris Mychris 27 juin 20:25

      @anna

      Bonsoir Anna, vous m’avez entendu une seule fois dire qu’il n’y avait pas de nazi en Ukraine ?
      Ce que je dis depuis le début c’est que l’écrasante majorité des ukrainiens ne sont pas banderiste voir nazi.


    • anna anna 28 juin 06:30

      @Mychris
      « l’écrasante majorité des ukrainiens qui ne sont pas banderiste voir nazi... » s’écrase devant l’écrasante minorité des ukrainiens bandéristes voir nazi


      Et après on nous parle de « l’agression russe », alors que c’est une guerre civile en Ukraine



    • Mychris Mychris 28 juin 10:59

      @anna

      Les minorités aboyantes sont toujours plus visibles et présentes que les majorités silencieuses malheureusement chère Anna.


    • Mychris Mychris 28 juin 11:07

      @Christelle Néant

      Bonjour Christelle, tout le monde se pose la question, c’est quand on est proche des idées pétinistes que l’on connait la réponse implicite. Difficile dans la situation de la France de l’époque de devenir résistant, cependant la morale était alors de ne pas être activiste du régime de Vichy, plus facile.


    • Laurent 47 28 juin 17:19

      @anna
      Ce que vous dîtes est tellement vrai qu’il est très difficile, voir impossible au gouvernement de Porochenko, de trouver de nouveaux militaires !
      Cela s’est confirmé à maintes reprises : les soldats de l’armée régulière ukrainienne refusent de considérer les ukrainiens russophones comme des ennemis. Pour eux, ils font partie de la nation ukrainienne !
      Lors de la prise de contrôle de la base navale de Sébastopol par la marine russe, les militaires ukrainiens se sont laissés désarmer sans opposer la moindre résistance.
      Ils ne voulaient pas être confondus avec les miliciens nazis qui ravageaient le Donbass !
      Beaucoup sont restés en Crimée, d’autres se sont installés en Russie, mais aucun n’est retourné en Ukraine, sachant ce qui les attendaient !
      Et ils n’ont pas eu à le regretter !
      La vie en Crimée est très agréable, aux antipodes de ce que vivent les ukrainiens !


    • Laurent 47 28 juin 17:41

      @anna
      Désolé Anna, mais ce que dit Mychris est exact !
      Il n’a pas dit qu’il n’y avait pas de nazi en Ukraine ( ce sont Laurent Fabius et son guignol de service Bernard-Henri Lévy qui l’ont dit ).
      Il a simplement dit que l’écrasante majorité des ukrainiens n’était pas nazie, ce qui est vrai.
      Les nazis qui gouvernent le pays, depuis le putsch du Maïdan à Kiev, viennent de Galicie, province à l’Ouest du Pays.
      Durant la dernière guerre, ils étaient les alliés forcenés des nazis, et ça n’a pas changé depuis !
      Svoboda, et le bataillon Azov, qui sont les plus féroces adversaires des ukrainiens russophones arborent des drapeaux sur lesquels figurent la rune wolfsangel ( le croc du loup ).
      C’est le même symbole qui était peint sur les chars de la 2ème panzer-division SS Das Reich, qui a anéanti le village d’Oradour sur Glane ( entre autres ) !
      Quand je pense qu’on voulait faire entrer « cette Ukraine » dans la Communauté Européenne !
      Le Centre Wiesenthal a des dossiers à revendre sur les exactions commises par ces joyeux lurons, sur les juifs de Pologne, de Russie, et même d’Ukraine !


    • Laurent 47 28 juin 17:56

      @Mychris
      Bof ! Nos gouvernements font bien ami-ami depuis des années avec un pays qui était dirigé par des nazis, et ça n’a l’air de choquer personne !
      Par contre, ces mêmes gouvernements ont détesté depuis 1945, et continuent à détester la Russie, à
      laquelle on ne peut rien reprocher, qui a toujours aimé la France, ne nous a jamais fait le moindre tort, et a sacrifié 14.000.000 de ses soldats pour éradiquer le nazisme, ce qui nous a évité de parler allemand ! ( les américains 160.000 seulement, sur le théâtre européen )
      Et le pire, c’est qu’ils ne savent même pas pourquoi !
      Mais comme la France n’est plus que l’une des républiques bananières du protectorat américain qu’on appelle pompeusement Communauté Européenne, il suffit que notre maître siffle pour que nos gouvernements obéissent !
      Et tout le monde se demande pourquoi il y a si peu de personnes pour aller voter !
      En dictature on ne vote pas, on obéit !


    • Laurent 47 28 juin 18:00

      @Mychris
      Comme dit un proverbe chinois : « Un arbre qui tombe fait toujours plus de bruit qu’une forêt qui pousse ».


    • Alex Alex 30 juin 19:46

      @Mychris

      Tu as des sources stp ?

    • Mychris Mychris 1er juillet 14:52

      @Alex

      Des sources sur quoi Alex ?


    • Alex Alex 2 juillet 13:05

      @Mychris
      J’ai trouvé sur Hubert Fayard.


  • anna anna 27 juin 11:38

    Ukraine, a Nikolaev, un hold-op dans un magasin des vêtements avec des armes a feu a été filmé par les cameras de surveillance :


    *bientôt ces gentils ukrainiens aurons assez d’argent pour s’acheter des billets pour aller en Europe sans visas 

  • sarcastelle 27 juin 12:53

    Il y a naturellement en France des gens de l’avis de madame Néant. Mais en quoi le fait qu’ils ouvrent librement un « centre de reconnaissance » a-t-il un poids particulier ? 


    • sarcastelle 27 juin 12:53

      @sarcastelle

      .
      Pardon : « centre représentatif »

    • Christelle Néant Christelle Néant 27 juin 12:58

      @sarcastelle
      Cela ouvre une porte entre les deux républiques, permettra aux gens en France d’être mieux informés de ce qui se passe, et permettra de faciliter les échanges culturels, éducatifs, etc entre la France et la RPD.


    • Laurent 47 28 juin 17:05

      @sarcastelle
      Et en quoi l’intention d’Emmanuel Macron, qui veut faire la guerre à la Syrie à lui tout seul, avec ses trois Rafales, a-t-elle un poids particulier ?
      Après-tout, ce ne sont que des paroles, là aussi !


  • Alex Alex 27 juin 19:34

    Vous avez vu ? Cyber attaque en Russie. Sans doute un false flag. 

    Bon, je sors.

  • kitty-cat kitty-cat 28 juin 09:15

    @Christelle

    Merci pour ces bonnes nouvelles. Cela ferrai du bien aux français de pouvoir découvrir une autre face de la médaille de ce conflit. Pour les jeunes républiques RPD et RPL, une sortie de la silence qui s’est établi autour ce dernier temps. Très peu de nouvelles à part vos articles. 
    Il y a encore beaucoup de choses à faire, bien sure, et une grand chemin à parcourir, mais cela fait un grand bien de lire ces lignes pleins désespoir smiley
    Grand merci à vous, Christelle !

  • anna anna 28 juin 09:18

    La démocratie est en marche en Ukraine déjà fortement démocratique :


    *la police tabasse les paramilitaires de l’ATO et les embarquent en taule ! 
    Mais ou va le monde, je vous le demande ? 
    Si ça continue ainsi, ils vont s’entretuer beaucoup plus vite que Poutine l’a prévu

  • Dzan 28 juin 09:35

    Mais que fait le Tasr ???
    Vous êtes payée par qui ???


    • anna anna 28 juin 09:53

      @Dzan
      Débranchez tout de suite votre ordinateur !

      En lisant cet article vous venez d’être infecté par le
      Virus#Petya

    • kitty-cat kitty-cat 28 juin 10:25

      @anna
      Virus#PetsyaPotrochenko smiley 

      Attaque le cerveau directement et les frontières Schenguen

    • anna anna 28 juin 11:37

      @kitty-cat
       smiley

       

      ransomware-virus #Petya Poprocheiko  rançonne les entreprises européennes

    • anna anna 28 juin 12:24

      @kitty-cat

      Tous ces « présidents » mis en place par les USA, grâce a des « révolutions colorées » ont mal tournés.

      Youchenko a terminé sa carrière en Ukraine avec 5% de popularité
      Saakachvili a terminé sa carrière en Géorgie comme un fugitif, il s’est sauvé de la Géorgie, car recherché par interpole
      Ensuite il a commencé sa carrière en Ukraine comme un gouverneur d’Odessa, manque de bol, on ne veut plus de lui, alors maintenant il travaille comme un animateur de télé (!) 
      Un ex-président de la Géorgie travaille comme l’animateur-télé en Ukraine ( !!! )
      Porochenko terminera sa carrière dans une cellule de dégrisement suite a un coma éthylique 


    • kitty-cat kitty-cat 28 juin 13:57

      @anna
       smiley smiley smiley

      « Les désastreux destins des présidents-marionnettes ». 
      Quant à Macron ? smiley

  • Laurent 47 28 juin 16:53

    Félicitations Christelle, pour votre opiniâtreté, et pour la précision de vos reportages sur la situation dramatique que vit le Donbass, depuis le putsch nazi du Maïdan !
    On dirait que les choses bougent, et je pense que c’est dû aussi à l’état de délabrement généralisé de l’Ukraine, et de la corruption du régime de Porochenko !
    A vouloir suivre bêtement les directives de Washington, qui n’en avait rien à foutre de l’Ukraine, et qui cherchait uniquement à emmerder la Russie en transformant ce pays en porte-avions américain, les ukrainiens se sont privés définitivement d’un pays ami, et s’aperçoivent que l’Europe est en train de se détourner de l’Ukraine et n’a pas du tout l’intention de renflouer son économie !
    Maintenant qu’un coin a été mis définitivement entre Kiev et la Crimée, les Etats-Unis, s’apercevant que leur plan a foiré, laissent l’Ukraine face à ses problèmes, et la Communauté Européenne regarde pudiquement de l’autre côté !
    De son côté, M. Hubert Fayard a fait un excellent travail de promotion des deux républiques du Donbass, et on ne peut que l’en féliciter !
    Continuez, on commence à voir le bout du tunnel !


  • anna anna 28 juin 17:52

    Encore un colonel de SBU est mort aujourd’hui dans l’explosion de sa voiture, a Konstantinivka cette fois :


    2 en 2 jours !

    eh ben....

    • Christelle Néant Christelle Néant 28 juin 21:29

      @anna
      Eh ben c’est une véritable hécatombe....


    • JC_Lavau JC_Lavau 29 juin 07:57

      @Christelle Néant. ’fin bon. Au sens propre, un hécatombe est un sacrifice de cent boeufs, dans la Grèce archaïque.


    • Christelle Néant Christelle Néant 29 juin 11:29

      @JC_Lavau
      À l’allure où ca va on aura bientôt atteint le quota


    • JC_Lavau JC_Lavau 29 juin 12:02

      @Christelle Néant.
      Et dans Homère, un des plus beaux compliments faits par le poète à une belle vierge, est qu’elle est alfesiboïaï : elle rapportera des boeufs à son père quand il la vendra en mariage.


      Feu Emile Benvéniste était excessivement prudent, il n’a jamais écrit sa conjecture sur la forme initiale en indo-européen de la même racine commune au grec alfè, ahr en beaucoup d’autres langues notamment les germaniques, désignant la valeur marchande du corps humain, puis par extension, l’honneur.
      Emporté par sa prudence, il a prétendu qu’on n’avait aucune étymologie de mark, markt, merere, mercedis... et que par conséquent, dans les peuples indo-européens esclavagistes, on n’avait pas de mots pour le marché aux esclaves. Quand je lui ai fait un courrier, trop tard, il était décédé.

    • Christelle Néant Christelle Néant 30 juin 20:21

      @Alex
      J’ai déjà commenté plus haut. Les autorités de la RPD ont reçu l’information.


    • Alex Alex 30 juin 20:36

      @Christelle Néant

      On peut supposer qu’ils ont Google et qu’ils le savaient déjà les autorités de la RPD.

    • Christelle Néant Christelle Néant 30 juin 20:43

      @Alex
      Ils sont russophones, pas francophones. C’est comme si vous me demandiez de savoir qui est qui parmi les politiciens Polonais, Lettons, ou Tchèques. Ne parlant ni le polonais, ni le letton, ni le tchèque, ça va être forcément limité. Et Google translate du français vers le russe, c’est juste une catastrophe.... Donc non ils ne le savaient pas.


    • Hairon Hairon 10 juillet 18:21

      @Alex

      C’est toujours amusant les personnes dans votre genre criant au loup en ce qui concerne le fn ou le mouvement megretiste. Mais par contre, vous êtes incapable de voir d’authentique facho en Ukraine commettant d’innombrables crimes contre des civils. Cette maladie porte un nom : la cécité à géométrie variable ! J’ai un ami qui élève des labradors pour les personnes dans votre genre, je peux vous mettre en relation si vous voulez...

Réagir