lundi 12 décembre 2016 - par Daniel MARTIN

Syrie : mais pourquoi veulent-ils éliminer Bachar AL-ASSAD, alors qu’il faudrait le soutenir ?

La France et les USA ne cessent de s’en prendre au régime de Bachar AL-ASSAD, quitte à faire l’impasse, voire à aider les égorgeurs Islamistes d’Al Quaïda, dont Al-Nosra qui sévissent en Syrie. Passons sur le « voyage humanitaire » auprès des « rebelles » de trois député(e)s, la verte DUFLOT, le LR. MARITON et le PS. MENUCCI… Jean Marc AYRAULT ne déclare-t-il pas ce Dimanche à France-Inter que le problème du terrorisme Islamique n’est pas en Syrie, mais à Mossoul (Irak), alors que Daech vient à nouveau d’entrer à Palmyre, mais repoussé grâce au soutien de l’aviation Russe. Ils en avaient déjà été chassés de la cité neuf mois plus tôt, en mars 2016. Daech avait pris le contrôle de Palmyre en mai 2015 et y avait commis d'effroyables destructions et exécutions. Pour ne pas être en reste, au même moment le secrétaire d'État américain John Kerry dénonce « les crimes de guerre, les crimes contre l'humanité », dont est coupable selon lui le régime syrien. Autrement dit, en Syrie les crimes et les destructions ne seraient pas commise par les terroristes islamistes égorgeurs d’Al Quaïda et Daech mais par le régime de Bachar AL-ASSAD avec la complicité de POUTINE. Stupéfiant !

« C’est déjà grand savoir que s’orienter dans le dédale de ses ignorances » Pierre DHAYE (1921 -2008)

Pourquoi veulent-ils éliminer Bachar AL–ASSAD et son régime, ultime rempart à Daech ?

Pour essayer de comprendre, rien de mieux qu'un peu de révision historique. Pendant les derniers quatre siècles, de 1516 à 1920, sans frontières apparentes entre ces pays, la Syrie, le Liban, Israël, la Cisjordanie, la Bande de gaza, la Jordanie avec des parties de l’Irak et de la Turquie faisait partie de l’empire Ottoman. Sous l’empire ottoman, il avait plusieurs provinces syriennes, celle d’Alep, de Damas, de Tripoli, de Saïda et celle de Beyrouth, créée en 1888, sans compter le cas du Mont-Liban, qui relevait de certaines de ces provinces tout en bénéficiant d’une certaine autonomie. La Syrie et le Liban en tant que tels et dans leurs frontières actuelles n’existaient pas comme entités politico-administratives : le terme même de « Syrie » est ainsi un terme ancien, réintroduit comme unité politique par la diplomatie et les ambassades étrangères. Le partage du Moyen Orient entre la France et l'Angleterre décidé lors des accords secrets SYKES–PICOT du 16 Mai 1916 qui organisait le futur dépeçage de l’Empire Ottoman divise la Palestine en cinq zones.

Dépeçage de l’empire Ottoman et partage Franco-Britannique en 1918 des provinces Syriennes. 

 A la sortie de la guerre, les grandes puissances victorieuses ont préparé la chute de l’Empire ottoman et la recomposition territoriale à venir. La France et la Grande-Bretagne s’entendent pour régler le sort des territoires orientaux de l’Empire. Comme puissances victorieuses, elles imposent aux autorités ottomanes de nouvelles frontières sur leur flanc sud, avec la Syrie et l’Irak. Comme puissances mandataires elles tracent des frontières linéaires conventionnelles figurant le lieu de rupture des souverainetés. Comme puissances coloniales elles conçoivent leur installation en Orient comme une opportunité d’agrandissement et de consolidation de leur empire, elles s’efforcent d’étendre leur domination autant que possible.

 A cette époque nous venions d’entrer dans la seconde révolution industrielle, l’ère du pétrole pour la mécanisation s’impose. En 1918, la question pétrolière devient donc dominante. Selon l’accord, la France devrait contrôler la région de Mossoul, où se trouvent d’importantes réserves potentielles, mais les Britanniques, eux, ont les droits de concession. D’une part, Le Président du conseil de la 3eme république, Georges CLEMENCEAU veut bien satisfaire le groupe de pression colonial, mais en se limitant à une « Syrie utile » ne comprenant pas « la Terre sainte  », mais permettant un accès aux ressources pétrolières. D’autre part une trop grande extension territoriale impliquerait de lourdes charges d’administration sans commune mesure avec les revenus que l’on pourrait en tirer à l’époque. C’est l’abandon de la revendication de la « Syrie intégrale » (on dirait actuellement « Grande Syrie »). Au lendemain de l’armistice, il traite directement et sans témoin avec Lloyd George du partage du Proche-Orient.

Des cinq zones résultant des accords SYKES-PICOT : deux sont placées sous administration directe de la France (littoral syrien jusqu’à la Cilicie) et de la Grande-Bretagne (Mésopotamie en grande partie, jusqu’à l’actuel Koweit), deux ne sont que des zones d’influence, française (zone A, comportant le nord de la Syrie actuelle et Mossoul) et britannique (zone B pour la Transjordanie et le sud de la Syrie actuelle). La Palestine est partagée en plusieurs lots, le nord de la Galilée étant dévolue aux Français, la région d’Acre et de Haïfa formant enclave britannique et les « Lieux saints « placés sous régime international (zone brune). Contrôle de la Syrie à la France.... (Extrait de France Diplomatie et Archives du Ministère des Affaires étrangères, Traités Grande-Bretagne, 19160001)

En raison du rapport de force qui leur était favorable, les puissances européennes s’étaient habituées à intervenir dans les affaires ottomanes, par le centre de l’empire et par chacune de ses provinces, elles intervenaient, notamment par le biais de la protection des minorités, c’est-à-dire des chrétiens. Au lendemain de la guerre, la France fait partie des gagnants et elle tente alors de s’imposer en Syrie en essayant pendant près de deux ans, entre octobre 1918 et juin 1920, de trouver un arrangement avec les nationalistes arabistes syriens en leur proposant de soutenir les intérêts syriens et notamment leur volonté d’unification des provinces syriennes. Cependant, les nationalistes syriens refusent toute remise en cause de la souveraineté de la Syrie qu’ils veulent alors instaurer. Or la France a besoin d’alliés locaux pour maintenir et renforcer son pouvoir dans la région. Elle se « rabat » alors sur les Libanais (habitants du Mont-Liban) et les libanistes (les partisans d’un projet politique articulé autour du Mont-Liban). Le projet politique des libanistes autour du Liban correspond en fait à l’émancipation des chrétiens du Proche-Orient. Ils acceptent de demander le mandat français en échange de la réalisation de leur projet politique par la France. Le Grand Liban voit donc le jour alors qu’il faudra attendre plusieurs années avant qu’un véritable Etat syrien apparaisse, puisque la France morcelle cette région en de multiples entités.

Corps expéditionnaire de la France en Syrie, déjà en 1923

En 1920 lors de la conférence de San Rémo, la France devenait mandataire de la Syrie. La conférence de San Rémo scelle par ailleurs le destin des provinces arabes sans prendre en considération les revendications des populations sur place et en oubliant définitivement les promesses d’indépendance ou d’autonomie faites pendant la guerre. Les réactions ne se font pas attendre dans le monde arabe : une insurrection populaire réunissant chiite et sunnite éclate en Irak. En Syrie, les nationalistes se radicalisent alors que des violences se succèdent en Palestine. FAYSAL, proclamé roi du royaume arabe de Damas de manière unilatérale par le Congrès arabe le 8 mars 1920 a refusé de se rendre aux pourparlers. Il sait alors que sa position est fortement menacée. Les alliés lui font d’ailleurs comprendre qu’il est sommé de se soumettre aux décisions de San Rémo. Quelques mois plus tard, les troupes françaises du général GOURAUD mettent fin au royaume arabe de Damas, le 23 juillet 1920 GOURAUD fait bombarder le parlement, moyen élégant de dissoudre la représentation nationale syrienne. En mai 1945, le général de GAULLE envoie des troupes en Syrie pour réprimer le mouvement indépendantiste, les Britanniques s'opposent à l'intervention de la France.

Une entreprise de démantèlement de la Syrie pour un retour avant 1918…

Périodiquement, le spectre d’un nouveau « SYKES-PICOT » ou partage du Proche-Orient imposé de l’extérieur resurgit. La prétention occidentale d’une supériorité morale fondée sur l’application de la démocratie et du libéralisme apparaît alors comme une sinistre mystification. C’est peut-être la conséquence la plus néfaste des choix de la période 1916-1920, régulièrement renouvelés depuis.

Il faut rappeler une fois encore que dans un document révélé par l’ONG de Julian ASSANGE, Wikileaks sur son site internet indique, qu’en sa qualité de secrétaire d’Etat aux affaires étrangères des USA, Mme. CLINTON avait envoyé un email qui apporte des détails sur les motivations qui ont poussé Washington à « aider » le peuple syrien à renverser le régime de Bachar Al-ASSAD … « La meilleure manière d’aider Israël à gérer la capacité nucléaire grandissante de l’Iran est d’aider le peuple syrien à renverser le régime de Bachar Al-ASSAD » pouvait-on lire … L’email fait partie de nombreux documents déclassifiés par le Département d’État américain, suite à la découverte du serveur email privé que Mme. CLINTON utilisait chez elle alors qu’elle occupait, entre 2009 et 2013, le poste de secrétaire d’État de l’administration OBAMA.

Il ne faut pas s’y tromper, et ne cesser de rappeler à une opinion publique totalement manipulée que la prétendue « révolution du jasmin » ou celles des « printemps Arabes, ainsi que l’instrumentalisation des groupe terroristes islamistes, dont Daech, fut un scénario écrit depuis longtemps, si on se réfère à un membre influent des proches de BUSH en 2002 : …« D’abord nous devons en finir avec les régimes terroristes, à commencer par les trois grands : Iran, Irak et Syrie. Puis nous nous occuperons de l’Arabie saoudite …Nous ne voulons de stabilité ni en Irak, ni en Syrie, ni au Liban, ni en Iran ou en Arabie saoudite. Nous voulons que les choses changent. La question n’est pas de savoir s’il faut déstabiliser mais comment le faire.  » (The War against the Terror Masters (Guerre contre les maîtres de la terreur), Sept 2002, de Michael LEDEEN, membre du groupe des néo conservateurs de Georges Bush.)

Il faut aussi abattre le régime Syrien de Bachar AL-ASSAD, pour plusieurs raisons :

L'entreprise de démantèlement de l'état Syrien s'inscrit depuis longtemps dans la politique Américano-Israélienne d'atomiser tous les Etats du Moyen Orient au profit de micro-califats en conflits permanents. Cette agression vise également l’élimination de l'arc chiite Hezbollah libanais-Iran, dont l’objectif passe par la destruction de l'Etat laïque Syrien avec en perspectives celui de l’Iran. Les Kurdes, Musulmans Chiites de Syrie et les derniers chrétiens du Moyen Orient seront les premières victimes. Malgré les dérives autoritaires du régime d’ERDOGAN, la Turquie en fidèle allié des USA se poserait en qualité de protecteur des intérêts Américains, ce qui lui permettrait de se retrouver ainsi avec une emprise sur les territoires moyen orientaux de son ancien empire.

Sans oublier qu’avec une ceinture d’Etats en califats Islamiques radicaux plus ou moins atomisés fidèles alliés aux intérêts Américains au Sud de la Méditerranée et les impacts sur les pays du sud de l’Europe, dont la France, c’est affaiblir la concurrence Euro Asiatique au bénéfice des USA qui aujourd’hui souffrent d’une concurrence économique de la part de l’Union Européenne, de la Chine et de la Russie.

On pouvait ne pas avoir une sympathie particulière pour Saddam HUSSEIN, KADHAFI, ou ne pas en avoir pour Bachar Al-ASSAD, mais on ne pouvait que s’inquiéter et s’opposer avec force à la politique de Georges BUSH, ou ceux, qui chaussaient ses bottes, telle la France de SARKOZY en Libye, les Britanniques en Irak lorsqu’ils allaient renverser leur régime, ou François HOLLANDE en Syrie. Les soutiens Français à la rébellion syrienne ont surtout servi les islamistes avec les armes distribuées au Front Al-Nosra (Al-Qaïda), au prétexte « qu’ils sont efficaces contre Bachar AL-ASSAD « … Comment François HOLLANDE ne peut-il pas imaginer qu’abattre AL-ASSAD et son régime ce serait une manière d’ouvrir un boulevard à Daech, Al Quaïda et consort en direction de tous les pays du Nord de l’Afrique, via le Liban, les territoires Palestiniens, ainsi qu’Israël ? Il est évident que les Islamistes de tout poil, Frères Musulmans, Salafistes, Wahabistes et terroristes Islamistes d’Al-Qaïda, Daech, Boko- Aram et d’autres sont en embuscade, prêts à confisquer toute évolution démocratique et des Droits de l’homme à leur profit, dès que les régimes laïcs, ou apparentés comme tels, seraient tombés.

Si l’Egypte ou la Tunisie, après avoir vécu un temps sous « la férule » des islamistes, les ont écarté du pouvoir, le risque de leur retour n’est pas pour autant exclu.

Quand François HOLLANDE, en fidèle auxiliaire des USA, avec l’aide de médias à son service fait un forcing scandaleux, voire mensonger, contre le régime de Bachar AL-ASSAD

Actuellement, avec une partie des responsables politiques Socialistes, centristes et Républicains, mais aussi des Verts et des médias à leur service on n’a jamais assisté à un tel degré de dénigrement du régime Syrien au profit des groupes terroristes Islamiques qui le combattent. C’est une véritable overdose de mensonges enrobés de sensibleries pour un niveau de manipulation jamais atteint. Par exemple quand un soir au 20h de TF1 un reportage d’Alep montrait une petite fille de 10 ans environ qui errait dans les rues bombardées d’Alep, ce reportage a vraiment donné l’impression d’une mise en scène. François HOLLANDE, qui n’a toujours pas digéré l’opposition Américaine aux frappes militaires qu’il avait décidé en Décembre 2013 contre Bachar AL-ASSAD, accélère et fait le forcing via les médias pour profiter des quelques jours restants d’OBAMA pour accroître les sanctions à la Russie. Nouvelles sanctions que le Gouvernement souhaitait et qui avaient été rejeté par l’Assemblée Nationale.

Lorsqu’il s’agit de prétendues frappes russes sur les hôpitaux d’Alep en Syrie. En cliquant sur le lien ci-dessous vous verrez une vidéo qui parle d’elle-même, c’est une conférence de presse aux Etats-Unis donnée par le ministre de la défense américain. Une journaliste russe demande à ce dernier la liste des hôpitaux d’Alep qui ont été bombardés, liste qu’il refuse de donner en lui répondant même qu’elle demande cette liste au ministre de la défense russe, puis lorsqu’elle demande quelles organisations ont formulé ces accusations de bombardements russes il répond qu’elles sont crédibles et corroborent d’autres sources puis il accuse la journaliste d’être à la solde du gouvernement russe . (https://francais.rt.com/international/29060-departement-etat-rejette-question-rt)

Pendant ce temps, plutôt que d’aider le régime Syrien au coté des Russes, le soutien Français apporté aux « rebelles » d’Al quaïda permet à Daech de revenir faire une incursion à Palmyre. Mrs. KERRY et HOLLANDE, qui est donc complice de crimes contre l’humanité commis ou vont encore être commis par les égorgeurs Islamistes de Al Quaïda et Daech ??... 

On dit que parfois l’histoire « bégaie », depuis un siècle de nouvelles pages de l’histoire se sont tournées, avec leur cohorte de millions de victimes et sont entrées au panthéon de l’Histoire peu glorieuse de ses politiciens. Aujourd’hui, les intérêts Israélo–Américains se conjuguent avec les ambitions Turques de Mr. ERDOGAN, mais le temps de l’empire Ottoman d’avant 1916 est révolu. Comme, le temps est compté pour Mrs. HOLLANDE et KERRY



88 réactions


  • Hecetuye howahkan howahkan 12 décembre 2016 10:43

    ben et le grand Israël. ? on en fait quoi, un ? on en fait quoi ??....le paradis des vendeurs de pantalon à une jambe..

    l’histoire d’aujourd’hui entre autre commencée au siècle des pseudo lumières franc maçonnes laïcardes parasites nomades et financières dont 1789 fut le grand départ et 1ere grande révolution colorée va prendre fin sous peu....soit par la victoire totalitaire des faux maçons...ce qui impliquera une énorme guerre qui pourrait en fait aussi causer leur propre fin, soit par la défaite des faux maçons qui impliquera un peuple uni sur ce qui est vital et devenu partageur..donc éveillé à la nature profonde des chose et de lui même

    le pouvoir n’a pas toutes les clés et très loin de là, la plus importante est détenue par le peuple qui a le pouvoir si il coopère,collabore et partage équitablement.

    Or de vous à moi, je ne vois absolument strictement rien venir de ce coté là..le peuple refuse de coopérer et de partager , plutôt crever....qu’il se rassure le peuple, ça vient !!


    • Hecetuye howahkan howahkan 12 décembre 2016 10:59

      @howahkan

      je disais donc : le pouvoir n’a pas toutes les clés et très loin de là, la plus importante est détenue par le peuple qui a le pouvoir UNIQUEMENT si il coopère,collabore et partage équitablement.

      Mais le fait est que le peuple le perd ce bon « pouvoir » pacifique si il ne coopère pas, le pouvoir du peuple ne peut être que partageur, coopératif....équitable et en paix par volonté intelligente éveillée...

      sinon il le donne aux truands....c’est ce que l’on fait depuis que l’argent qui n’existe pas fut inventé comme aussi les fausses religions..


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 18 décembre 2016 10:50

      @howahkan
       
      MARTIN vous etes UN ecolo ZERO et un ane baté !!!!!!!!!!!

      soutenir assad et poutine pour exterminer le peuple syrien PAUVRE DEBILE !!!!

      POUTINE ET ASSAD MERITENT LE TPI ET LA PENSAISON COMME SADDAM HUSSEINS /


    • rajex rajex 18 décembre 2016 13:40

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

      Sinistre crétin !

    • JC_Lavau JC_Lavau 18 décembre 2016 18:23

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

      Ah c’est vrai ! Pour une fois que Martin n’avait pas ramené sa fable, ta fable des « gaz à effet de serre » et du « Réchauffement Climatique Anthropique que l’éruption du Vésuve c’était de la rigolade en comparaisong ! »...

  • JL JL 12 décembre 2016 10:46

    Merci Daniel Martin pour ces infos et cette analyse.

     
     ’’Quand François HOLLANDE, en fidèle auxiliaire des USA, avec l’aide de médias à son service fait un forcing scandaleux, voire mensonger, contre le régime de Bachar AL-ASSAD’’ 
     
     Il y avait samedi dernier, quelque dizaines de gros bras qui défilaient encadrés par des motards de la gendarmerie ou de la police, preuve que la manif était autorisée ; et des slogans : « Pour la paix en Syrie », « Solidarité avec le peuple syrien  », « Assad, Poutine, assassins ».
     
     J’ai pensé : voilà que notre gouvernement importe leur guerre civile en France, et cerise sur le gâteau, donne une tribune protégée aux renégats. J’étais scandalisé.
     
     Combien de milliers des passants témoins de la manif sont rentrés chez eux le soir avec ce slogan en tête : « Assad, Poutine, assassins » ?
     
     Merci Hollande !
     
      smiley

    • alterleon alterleon 13 décembre 2016 09:41

      @JL " Il y avait samedi dernier, quelque dizaines de gros bras qui défilaient encadrés par des motards de la gendarmerie ou de la police, preuve que la manif était autorisée ; et des slogans : « Pour la paix en Syrie », « Solidarité avec le peuple syrien  », « Assad, Poutine, assassins »."

      Peu nombreux et protégés par la police, certainement un groupuscule sioniste chargé de faire du confusionnisme, faire passer les sauveur pour les bourreaux...


  • aimable 12 décembre 2016 10:50

    peut être que parce qu’il est moins cupide que les autres , il est donc plus difficile a manipuler ils doivent le dégager par tous les moyens , en manipulant par exemple la population , dont les meneurs sont plus cupides eux et le tour est joué , peut importe la perte de vies humaines seul le résultat compte parce qu’il est bien évident que Bachar el assad ne leur a pas laissé le champ libre
    dans cette tentative de coup d’état j’y vois même une certaine naïveté déconcertante de la coalition


  • nenecologue nenecologue 12 décembre 2016 10:56

    La guerre en Syrie est la guerre de l’oléoduc.


    L’Iran veut un oléoduc qui débouche sur la méditerranée et qui passe par la Syrie.
    L’Arabie saoudite ne veut pas ...
    Alors les alliés des Saouds (Les dirigeants de : USA , France , Israël , Allemagne) grassement rétribués en dessous de table déclarent la guerre à Assad.
    MAIS heureusement la Russie de Poutine a des armes de nouvelle génération qui font un peu flipper les « grands ».
    Donc statu quo et Bachar reste en place ... Jusqu’au moment ou l’Iran va commencer à construire son fameux oléoduc et là il faudra pour l’Iran péter la tête des Saouds sinon il y aura des attentats sans fin contre le tuyau.

    • baldis30 12 décembre 2016 13:42

      @nenecologue

      bonjour,

      indiscutablement le tracé de l’oléoduc est en cause , mais ce n’est pas la seule donnée pétrolière : le territoire de la Syrie n’est pas bien étudié géologiquement parlant. D’où une deuxième composante pétrolière liée aux grandes compagnies.


    • doslu doslu 12 décembre 2016 14:10

      @baldis30

      faut pas oublier que le prospecteur de gaz et pétrole au Qatar c’est total
      c’est un gazoduc et un oléoduc qu’ils veulent faire passer en Syrie
      c’est aussi donc pour cela que l’Europe matraque la Russie

      http://www.total.com/fr/medias/actualite/communiques/qatar-total-obtient-une-participation-de-30-dans-la-concession-du-champ-geant-dal-shaheen-pour-une


    • SamAgora95 SamAgora95 13 décembre 2016 09:24

      @nenecologue
      Il ne s’agit pas d’une guerre pour l’énergie, ce type de conflit s’arrange par des guerres économiques.


      Les Saouds n’ont aucune autorité, leur économie est 100% sous contrôle sioniste.

    • nenecologue nenecologue 13 décembre 2016 09:43

      @SamAgora95
      Les Saouds ont l’autorité que leur confère l’argent.


      Et c’est quoi une guerre économique ? Vous avez un exemple de guerre économique pour le contrôle de l’énergie ?


    • SamAgora95 SamAgora95 13 décembre 2016 10:08

      @nenecologue

      L’argent n’est rien, c’est la puissance économique et politique qui compte, l’argent peut acheter des belles voitures, des clubs de foot, mais pas une nation. L’Arabie saoudite ne vaut rien du point de vue économique et politique, c’est une coquille vide, sa seule économie repose sur le pétrole contrôlé par les USA.

      Exemple de guerre économique ? l’Afrique, notamment l’Algérie ! 
      c’est simple l’énergie ira au plus offrant, le plus offrant c’est celui dont l’économie à le plus besoin d’énergie....nul besoin d’anéantir femmes et enfants par millions, et détruire tout un pays pour cela.

      Le sionismes détruit tous les pays Arabes susceptible de progresser et donc d’empêcher l’expansion d ’Israël.

    • nenecologue nenecologue 14 décembre 2016 10:42

      @SamAgora95
      L’argent permet d’acheter les dirigeants politiques de tous les pays !

      Vous croyez que sarko ou hollande vendent la france au quatar et aux saouds pour le fun ?
      NON ! contre des millions versés par ceux qui possèdent l’argent !

  • Daniel Roux Daniel Roux 12 décembre 2016 11:06

    L’empire Transatlantique, comme l’empire Romain, ne peut survivre que par la guerre permanente.

    Comment justifier l’hégémonie du dollars instituant l’impôt impérial, l’OTAN, les milliards versés au complexe militaro-industriel qui enrichissent leurs puissants actionnaires ?

    Comme l’ont relevé plusieurs commentaires, le Grand Jeu continu, avec le contrôle les sources et les flux des matières premières stratégiques.


  • SamAgora95 SamAgora95 12 décembre 2016 11:08

    Les membre de toutes ces organisations terroristes Daesh etc... sont composées principalement de mercenaires sans aucun lien avec l’islam...ils sont recrutés dans les prisons et hôpitaux psychiatriques ou parmi les plus fragiles dans les banlieues occidentales.


    Tout cela pour les intérêts d’un pays « civilisé » Israël !

    Nous verrons si l’histoire jugera que le massacre de millions de personnes y compris et surtout femmes,enfants, personnes âgées sur plusieurs génération était un acte civilisé ou non !

    Honte à tous nos fonctionnaires qui auraient du parler et dénoncer ! 

    Honte à tous nos journalistes qui n’arrêtent pas de nous montrer des personne en pyjama derrière des barreaux pour nous dire plus jamais ça ! et qui pourtant ont laissé faire !

    • alterleon alterleon 13 décembre 2016 10:11

      @SamAgora95

      Israël leur sert de bouc émissaire, mais il ne faut pas oublier ceux qui l’ont créé :

      Le complexe militaro-industriel US, les grandes familles US, qui ont participé (JP Morgan, Rockefeller) à la création du sionisme avec le révérend Blackstone, financé ensuite par les Rotchilds, puis les mêmes avec Henri Ford, Prescot Bush (grand-père de george), la famille Warburg (IG Farben) et j’en oublie, pour mettre le petit Adolphe j Hitler au pouvoir afin que :

      dans un premier temps il puisse envoyer le maximum de juif sioniste en Palestine (contrat de transfert),

      puis dans le second temps, (quand l’Angleterre a fermé les portes de la Palestine aux juif allemand)
      qu’il élimine les autres, non sioniste, pour pouvoir obliger les nations ensuite à accepter la création d’un état juif.

      et de créer aussi un traumatisme profond dans cette communauté juive, ce qui permet encore aujourd’hui grâce aux nombreux rappels sur la Shoah et à la fabrication de l’antisémitisme, de les monter contre le reste de l’humanité et s’en servir contre le reste de l’humanité !

      Tu n’as pas tout à fait tord, car les israéliens sont pour la planète, ce qu’étaient les kapos dans les camps de concentrations, mais en les désignant seuls, en cultivant de la haine contre eux, tu ne fais que servir ceux qui les ont créé et qui sont le vrai ennemi !

      Si ton enfant se fait arracher la mains par un pitbull, n’accuse pas le chien mais l’éleveur qui l’a élevé dans la violence et dans les coups pour s’en servir comme d’une arme !

      Israël ne connaîtra jamais la paix et l’antisemitisme sera toujours gardé à un haut niveau car les israéliens et les juifs qui soutiennent le sionisme (leur pire ennemis) sont les pitbulls des bankstères US.


  • Dom66 Dom66 12 décembre 2016 11:17

    Pourquoi veulent-ils éliminer Bachar Al-Assad ?

    C’est simple…demandez à Tel-Aviv…. Point.


    • cétacose2 12 décembre 2016 18:34

      @Dom66
      Exactement,c’est tout simple ! Israel veut annexer la Syrie en voulant éliminer son gouvernement légitime et en le vidant de sa population d’origine .Ils emploient pour cela les moyens les plus ignobles et ses larbins américains ,français et autres sont prèts pour la curée....


    • SamAgora95 SamAgora95 12 décembre 2016 18:44

      @cétacose2

      Il ne s’agit pas de larbin réellement Français ou Américains, mais d’agent sionistes placés au commande de ces pays (exemple chez nous, Manuel Valls, BHL, pour ne citer ces deux têtes qui dépassent de l’iceberg)

    • Odal GOLD Odal GOLD 12 décembre 2016 21:22


       @Dom66
       
      Ce n’est qu’une théorie mais elle a le mérite de pouvoir expliquer la haine irrationnelle des Occidentaux (de nos dirigeants et oligarques) vis-à-vis de Bachar el-Assad :

       .. peut-être tout simplement que ce qui se passe, c’est qu’ils ne veulent aucun pays arabe même laïque qui tienne la route dans cette région du monde. Qu’ils ne veulent aucun rival, même potentiel, face à Israël. Et dans cette optique, là-bas tout ce qui n’est pas Israël doit être pulvérisé soumis atomisé réduit à « avant l’âge de pierre » : pour que la prophétie du Grand Israël se concrétise... ???

         

       Je fais allusion là « aux 40 millions d’ Évangélistes américain, entre autres, qui soutiennent Israël, car ils attendent le retour de Jésus en Palestine  ». « Et ces fondamentalistes américains sont plus sionistes que les sionistes. On nous met devant les (des) fanatiques musulmans, et ils existent bel et bien, même sous nos latitudes, j’en ai rencontré, et ils ne rigolent pas. Mais dans le dos on a les (des) fanatiques fondamentalistes juifs et chrétiens. »

       

      >> http://odalgold.blog4ever.com/haine-irrationnelle-vis-a-vis-de-bachar-el-assad

       

       

       


    • Odal GOLD Odal GOLD 12 décembre 2016 21:29

       
      40 millions d’ Évangélistes américain, entre autres, qui soutiennent Israël, car ils attendent le retour de Jésus en Palestine
      >> http://static.blog4ever.com/2006/02/106908/Les---vang—listes-am—ricains—alli—s-extr—mement-fid—les-d—Isra—l---Lib—ration.pdf
       
       


    • alterleon alterleon 13 décembre 2016 10:56

      @Odal GOLD

      En fait les sionistes chrétiens ou juifs, ainsi que les islamistes sunnites wahhabites qui se battent avec les israéliens en Syrie contre Bachar, sont tous manipulés par les mêmes interêts US et servent une même cause, qui n’est pas la leur...

      On dis que c’est le révérend Blackstone qui a lancé le sionisme chrétien et juif, et qui a convaincu JP Morgan et Rockefeller de financer cette cause, mais je crois plutôt que ce n’était qu’un agent de ces banquiers.

      Et je ne crois pas du tout à la la prophétie du Grand Israël !

      Déjà qu’ils ont du mal à garder du monde et à en faire venir de nouveau, qu’ils sont obligé d’aller maltraiter les juifs séfarade dans le Maghreb en se faisant passer ou en utilisant des islamistes et de créer une psychose antisémite (et certainement des attentats, voir Panamza) en Europe pour motiver les juifs à partir rejoindre les colonies, (faut voir le voyagiste Netanyahou faire son speech après les attentats).

      Je vois mal comment ils pourraient tenir un plus grand territoire.

      Et je me suis toujours demandé pour qui Soral travaillait réellement, il serait un agent sioniste que cela ne m’étonnerait pas...

      Le « mythe juif » ne tient plus :

      Il n’y a pas de religion juive, la bible est un amas d’histoire sumérienne et égyptienne , la circoncision, la kabbale et l’écriture hébraïque viennent d’Égypte.

      Ils le savent depuis longtemps (19eme siècle, traductions des tablettes sumériennes) mais les églises étaient trop utiles pour casser le mythe.

      Il n’y a pas de peuple juif, que des cananéens mélangés avec des égyptiens et sumériens et ceux qui se croient juifs aujourd’hui ont en fait été manipulé par les sionistes, ils sont d’origine Khazar ou Sefarade.

      Et cela de plus en plus de juif le savent, et ceux qui luttent encore pour le sionisme et pour « Israël » ne peuvent pas voir la vérité parce qu’ils sont aveuglés par la haine, la peur et sont persuadé que le sionisme est leur seul protection alors que c’est leur pire ennemis, mais ils sont de plus en plus nombreux à ouvrir les yeux !


  • Sergio Sergio57 12 décembre 2016 11:25

    Bachar Al-Assad est un des remparts contre Daesch mais pas le seul, il reste néanmoins un ’boucher’ pour l’opposition à son régime, et cela bien avant l’arrivée du califat autoproclamé. 

    François Hollande et Laurent Fabius, fraîchement élus et en mal de reconnaissance internationale, sont allés trop loin et sans soutien (USA, EUROPE, ONU, RUSSIE ...). Voulaient-ils repositionner notre pays dans le grand concert hypocrite et malveillant international ? Voulaient-ils déstabiliser la présence historique de la RUSSIE en SYRIE pour les USA, qui ont eu l’intelligence de se retirer à temps, et laisser les français s’embourber seuls diplomatiquement (sans Fabius bien sur), on constate alors que nos responsables politiques ont été de nouveau trop puérils.

    Dans votre article vous citez la Turquie comme ’fidèle alliée’ des USA, cela m’interroge sur le projet d’adhésion de ce pays à l’Union Européenne, qui n’hésite pas faire planer le chantage des ’migrants’ en cas de refus.

    On dit que parfois l’histoire « bégaie » 
    Elle est aussi écrite par les vainqueurs, et là pour le coup, qui seront-ils ?Probablement pas les enfants, les pères et mères, leur histoire à eux sera écrite par le sang, et vite oubliée, PAR NOUS !

  • devphil devphil 12 décembre 2016 11:40

    Merci beaucoup Daniel Martin pour cette analyse d’une très grande justesse.


    Un habitant proche de Nîmes ....

    Philippe

  • cathy cathy 12 décembre 2016 12:11

    C’est l’Europe qui a imposé le panarabisme, pas le contraire.


  • Hijack Hijack 12 décembre 2016 13:57

    Pourquoi  ? >>> Tout simplement que la vérité qui en sortira leur pètera à la gueule !


  • zygzornifle zygzornifle 12 décembre 2016 15:23

    et le Valls qui avait refusé il y a peu la liste des terroristes des mains de Bachar ?SCANDALE D’ÉTAT ? : Valls a refusé la liste des djihadistes français proposée par la Syrie !

  • HELIOS HELIOS 12 décembre 2016 15:23

    ... ce qui me chagrine le plus, c’est de voir les mêmes intoxiques qui accusent toujours Israel de tous les maux.


    Ils ne se rendent pas compte, qu’Israel est une nation, peu importe qu’elle soit confessionnelle ou pas. C’est une vraie nation avec ses patriotes et ses dirigeants, sa diaspora a l’exterieur et ses sympatisants, comme ses detracteurs.

    Israel n’est pas la France, c’est un pays qui a des couilles, qui sait ce que vaut la vie humaine et fait toujours les choix les plus pertinents pour l’économiser.

    Helas, les manoeuvres de plus vieilles nations, imbues de leur ouvertures sans frontieres (pas pour tout le monde, allez acheter un lecteur de dvd sans zonage) ne veulent en aucun cas du modèle israelien qui marche bien, a fait ses preuves et est issus des modèles européens avant la grand hold-up démocratique et conomique des pays de la « vieille Europe ».

    Comme pour El Assad, l’Europe devrait defendre Israel avec les pays arabes et non pas contre eux. Ce ne sont pas quelques palestiniens -evidement frustrés- qui doivent faire la loi dans cette partie du monde.


    Alors, les commentaires accusant Israel de tous les maux, sont les plus vils, je ne suis pas juif, je suis simplement conscient de l’erreur tactique comme stratégique de cette attritude qui en plus d’etre inefficace met la France et les français en porte a faux avec toutes les populations du nord de l’Afrique jusqu’a l’asie... n’oublions pas que les arabo-musulman ne sont pas des ennemis des juifs, malgrés ce que certains d’entre nous tentent de nous faire croire.


    Ceux qui voyagent de part le monde, hors de cette zone tendues, ecoutent et vivent avec les populations issues de tout le moyen orient ....
    alors, les fantasmes des anti-israel, anti-juifs, anti -tout d’ailleurs, ne sont la que pour la desinformation au services des interets américains -mais pas seulement- pour conserver un haut niveau de risque partout et justifier les tensions militaires.

    • Layly Victor Layly Victor 12 décembre 2016 19:16

      @HELIOS

      Toujours la même rengaine misérable : ceux qui s’opposent à la stratégie meurtrière du Mossad en Syrie, stratégie meurtrière et folle d’alliance avec les monarchies médiévales du Golfe et d’Arabie seraient des « anti-juifs », ceux qui sont pour la fin de la guerre et la défaite des égorgeurs seraient des « anti-juifs ». Argumentation dérisoire : il vous suffit de regarder et d’écouter ce que disent la presse et les médias sionistes. C’est pourtant simple !

      Ce qui met la France en porte à faux vis à vis de nombreux peuples, c’est l’ attitude hystériquement servile aux intérêts sionistes de ses dirigeants.

      Mention spéciale à JM Ayrault ! Lui, comme disent les inconnus, il est carrément serpillière, torchon, carpette ! 

    • Michel Maugis Michel Maugis 12 décembre 2016 22:25

      @HELIOS

      « sa diaspora a l’exterieur » ????

      Cela n’existe pas, par définition !! La diaspora israélienne ??? Une invention perfide.

      Une diaspora est un peuple disséminé ( comme la diaspora arménienne, ou même anticubaine, ou même anti-soviétique et..)

      Il n’y a jamais eu l’exode dont parle l’ancien testament. Ce peuple s’est converti à l’Islam majoritairement. Les palestiniens sont majoritairement des descendants ethniques des juifs de l’époque.

      La diaspora dont vous parlez est la diaspora juive qui REFUSE d’être assimilée à une entité sioniste et raciste.

      Les sympathisants de cette entité soi disant juive sont essentiellement des RACISTES ATHEES ou CHRETIENS.

      La diaspora juive, la pensante, la progressiste a créé le MARXISME !!!!

    • HELIOS HELIOS 12 décembre 2016 22:48

      @Layly Victor


      je dis exactement le contraire de ce que vous m’attibuez comme avis !

    • HELIOS HELIOS 12 décembre 2016 22:57

      @Michel Maugis


      Vous avez là un avis bien tranché, peremptoire et je me demande comment vous pouvez autant faire devier la semantique.

      Comme vous le dites, une diaspora est bien l’expression d’une partie d’un peuple, disséminée effectivement... et cette diaspora a un poids dans la politique de la nation juive. Ce n’est surement pas une invention perfide (oui, oui, vous l’ecrivez, tous les juifs hors d’israel sont perfides) qui ne vous convient pas, ok, mais c’est la réalité sur laquelle vous ne pouvez rien.


      C’est uniquement ceux qui font des raccourcis entre la religion juive et l’ethnie moyenne orientale qui peuvent avoir votre discours... et les traiter de racistes athées et chretiens (vous ecrivez donc aussi que les chretiens sont racistes) vous met immediatement hors circuit d’une interpretation raisonnable des societes et des peuples.

      Cerise... le marxisme, lol !!!

    • Michel Maugis Michel Maugis 13 décembre 2016 13:08

      @HELIOS

      ma réponse a été censurée

    • Yaer 14 décembre 2016 14:54

      @HELIOS

      Je suis tout a fait d’accord avec toi. Le sionisme en tant que complot international est un mythe et une propagande. Les meme medias qui propagent tous les mensonges possibles et meprisent la vie humaine dans tant de regions se placent en grands defenseur de la cause palestinienne. Mon avis c’est qu’au contraire Israel, avec sa bombe nucleaire est le seul pays capable de proteger efficacement la region des agressions exterieurs. Une paix entre le petrole arabe et la bombe atomique Israelienne projeterai le prix du petrole au sommet, a sa vrai place. En plus, je pense qu’il y a une quantité de petrole veritablement MASSIVE sous la mer morte. Pour l’instant on parle de quelques centaines de millions de dollar. Une broutille, suffisante pour justifier le debut de l’extraction mais pas pour justifier qu’autant de milliards soient depensé chaque année en « soutient » au Palestiniens. J’ecris soutient entre guillemets parceque dans les fait, il s’agit juste de les priver d’une paix avec un voisin fort pour leur offrir une « souveraineté » qui leur donnerait le choix entre la prostitution aux puissances ou le chaos de la Syrie. Non l’Europe me semble bien loin d’etre soumise aux Israéliens. Mais au contraire je pense qu’elle refuse de perdre ses territoires petroliers et a tout interet a instituer la haine de l’Israelien (et si cela s’averrait nécessaire du juif) chez un maximum de gens, et de préférence des arabes. Regardez la difference de traitement par nos medias de 300 000 morts en Syrie en 5 ans, et 10 fois moins de palestiniens en 60 ans. Si on les ecoutait on croirait l’inverse.


    • Sergio Sergio57 14 décembre 2016 23:18

      @Michel Maugis


      ma réponse a été censurée

      Rassurez vous, pas votre ’GRRande richesse et rectitude intellectuelles’. Je n’ai pas trouver mieux jusqu’à présent, aussi je me permets de vous conseiller l’autocensure, cela vous rendrait probablement plus heureux, joyeux TROEL

    • Sergio Sergio57 14 décembre 2016 23:21

      @Sergio57

      Correctif

      ma réponse a été censurée

      Rassurez vous, pas votre ’GRRande richesse et rectitude intellectuelles’. Je n’ai pas trouvé mieux jusqu’à présent, aussi je me permets de vous conseiller l’autocensure, cela vous rendrait probablement plus heureux, joyeux TROEL

    • lloreen 18 décembre 2016 14:48

      @HELIOS

      Israël est l’état criminel des Rothschild crée sur le territoire palestinien par l’intermédiaire de leur ami lors Balfour. Ces assassins ont colonisé tous les territoires à partir de leur monnaie de singe pour payer leurs mercenaires et tous les larbins qui servent leurs visées hégémoniques. L’UE est de la même essence:une assemblée de larbins disposant de leur armée privée qui terrorise les 3/4 des territoires qu’ils colonisent économiquement.

      Avez-vous déjà oublié le résultat du referendum de 2005 où 53% de français ont voté non à la constitution européenne , ce qui n’empêcha pas leur agent Sarközy de Nagy Bocsa de faire voter le traité de Lisbonne par le parlement ?
      Si vous n’avez toujours pas remarqué que le territoire européen est tout autant colonisé économiquement et militairement (Otan) que le territoire palestinien c’est que vous ne devez pas vous rendre compte de la réalité.


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 12 décembre 2016 15:44

    Mais vous Daniel MARTIN...


    ... Pourquoi avoir attendu 5 années d’apocalypse qui ont effacé la Syrie de l’histoire et de la géographie pour vous poser cette question ? 

    Il fallait dénoncer l’agent du terrorisme français le terroriste Faviuuuuze qui avait exigé l’élimination président syrien ! Et aujourd’hui la TRÈS RIDICULE DIPLOMATIE OCCIDENTALE SE RÉUNIT DERRIÈRE LA MACABRE DIPLOMATIE FRANÇAISE POUR «  »« EXIGER L’ARRÊT DES BOMBARDEMENTS... »«  » Trop minable hein, ce monde !!! 

  • njama njama 12 décembre 2016 15:52

    Une bonne nouvelle
    euh non, une TRÈS bonne nouvelle !

    Dans quelques heures, l’unification d’Alep
    12 décembre 2016
    L’unification de la ville d’Alep devrait s’achever dans les heures prochaines.

    Désormais, les miliciens sont retranchés dans 2% des quartiers Est qu’ils avaient conquis depuis 2012, ...
     
    http://french.almanar.com.lb/141117


  • njama njama 12 décembre 2016 16:04

    et une info qui m’a fait sourire

    Syrie : trois députés français coincés à la frontière turque

    Cécile Duflot, Hervé Mariton et Patrick Mennucci tentaient lundi matin de rejoindre Alep-Est.
    http://www.lemonde.fr/syrie/article/2016/12/12/syrie-trois-deputes-francais-tentent-de-rejoindre-alep_5047398_1618247.html

    bloqués par les autorités turques !
    que des blaireaux ! il leur fallait passer par Beyrouth, puis Damas (d’un point de vue diplomatique ça paraît être une évidence, et ils auraient bénéficier de la protection de l’armée syrienne), et pas par Istanbul


    • Layly Victor Layly Victor 12 décembre 2016 19:24

      @njama

      Patrick Mennucci est un très brillant politique marseillais, c’est dire ! Spécialiste mondialement reconnu de la pêche en eaux troubles.

      Cécile Duflot, si les Turcs pouvaient la garder, ce serait sympa de leur part, un très bon geste.

      Ces trois pieds nickelés, c’est vraiment le fond du fond de la politique française.

    • JMBerniolles 12 décembre 2016 20:25
      La voie par la Turquie est réservée aux terroristes. Elle en permet pas d’aller à Alep mais plutôt à Raqqa

      Je crois que ces trois laissés pour compte de notre politique nationale ont juste participé à une opération médiatique dans le cadre de la diabolisation de la bataille d’Alep est. Ce ne sont pas les turcs qui les ont bloqués.

      Avant le débarquement d’Obama et celui de Hollande il y a une offensive sur la Syrie : Der Eissor, Palmyre... alors que la coalition du monde libre suspend son offensive sur Raqqa et laisse les takfiris de Daesh aller de Mossoul en Syrie.

      C’est un plan C plutôt que B... établir une zone empêchant la communication entre l’Iran et la Syrie et maintenir un foyer de guerre.



    • Dom66 Dom66 13 décembre 2016 18:16

      @Layly Victor
      je suis du mème avis...je plusse +1 étoile


  • fred.foyn 12 décembre 2016 16:19

    MOÏSE...le retour... le problème est là tout simplement !


  • njama njama 12 décembre 2016 16:23

    d’après Presstv la libération d’Alep est maintenant totale

    Mon Dec 12, 2016 1:52PM

    Tous les 45 quartiers de l’est d’Alep ont été entièrement libérés à l’heure actuelle et les derniers terroristes présents, ont pris la fuite, moralement très affaiblis par la présence assidue de l’armée régulière.

    Le ministère russe de la Défense a annoncé que les forces gouvernementales syriennes s’étaient emparées entièrement des quartiers d’Alep et que depuis le déclenchement des opérations de la reprise d’Alep plus de 2.200 terroristes s’étaient rendus.

    Pendant les 24 dernières heures 728 terroristes ont déposé les armes dans l’est d’Alep avant d’être transférés à l’ouest de la ville. De même 13 346 civils ont quitté des localités de l’est d’Alep.

    http://www.presstv.com/DetailFr/2016/12/12/497551/Syrie-Alep-arme-rgulire



  • microf 12 décembre 2016 16:33

    Bravo la Russie, Bravo Président Poutine, Bravo les alliés de la Russie en Syrie, Bravo Président Assad, Vive la Syrie.


  • Ruut Ruut 12 décembre 2016 16:57

    En tout cas a tous les niveaux la présidence de UMPS des 10 dernières années fut une catastrophe pour notre pays.
    Le pire fut les 5 dernières avec un PS disposant des pleins pouvoirs.


    • leypanou 12 décembre 2016 17:05

      @Ruut
      Le pire fut les 5 dernières avec un PS disposant des pleins pouvoirs. : quels pleins pouvoirs ? Le PS a perdu la majorité au Sénat, la moitié des régions, un nombre incalculable de départements, ainsi que de communes, petites ou grandes.


    • Layly Victor Layly Victor 12 décembre 2016 19:27

      @leypanou

      Les pleins pouvoir de la presse unanime et de tous les médias, une entreprise de matraquage jamais connue dans l’histoire de France.

  • Laurent 47 12 décembre 2016 18:18

    En 2011, l’émir du Qatar ( pays qui recèle d’énormes gisements gaziers ), a décidé la construction d’un gazoduc partant de son pays pour atteindre la Méditerranée, la traverser, et rejoindre l’Europe pour l’alimenter par le Sud et contrer le géant russe Gazprom.
    Ce projet a été accueilli avec l’enthousiasme que vous devinez par la Turquie ( traversée par ce gazoduc qui lui aurait permis à la fois un approvisionnement et des droits de péage payés par le Qatar ), l’Arabie Saoudite ( pays sunnite, ennemi mortel de la Syrie ), les Etats-Unis ( comme à chaque fois qu’ils peuvent emmerder la Russie ), la Communauté Européenne ( qui obéit aux ordres de Washington ), et Israël ( qui envisageait de raccorder ses deux gisements gaziers offshores situés au large de Gaza, au gazoduc du Qatar.
    Le seul problème, mais de taille, c’est que ce gazoduc devait traverser la Syrie, dans la région d’Homs ! ( là où ont commencé les premiers troubles ).
    L’émir du Qatar, croyant s’adresser à un vulgaire chamelier, n’a demandé aucune autorisation à Bachar El-Assad ! Il a « exigé » que le président syrien autorise le passage de son gazoduc sur le territoire de la Syrie ! Comme vous pouvez le deviner, Bachar El-Assad, dont le pays est également producteur de gaz naturel, a envoyé balader le bédouin de service !
    Et c’est à partir de là que des « rebelles modérés » ( des mercenaires payés par les Etats-Unis, qui n’interviennent jamais directement ) ont commencé à tirer sur la police syrienne, puis sur l’armée !
    Tout ce qu’on peut vous raconter sur le respect des droits de l’homme, les horreurs commises par le régime syrien, c’est à mettre au même niveau que les « armes de destruction massive » de Saddam Hussein, ( l’OSDH syrienne des casques blancs, dirigée par un sunnite depuis Londres, qui a fui la Syrie, et qui ne dispose d’aucun réseau fiable de correspondants de guerre sur place ) !
    Et l’ONU n’a jamais envoyé un seul observateur sur Alep pour vérifier l’exactitude des faits.
    C’est tout simplement du pipeau ! Plus exactement une affaire de gros sous qui sent le gaz !
    Quant aux « massacres de populations civiles », ça se passe comment à Mossoul, avec les B-52 qui bombardent " chirurgicalement ?


  • bevaux bevaux 12 décembre 2016 18:24

    Ils représentent qui ces trois là certainement pas la majorité de français


    • damocles damocles 13 décembre 2016 08:06

      @bevaux
       ce trio , c’ est ....... Becassine -Duflot , Tartarin-Mennucci et Mariton-Bouvard-et-Pecuchet (3 en 1 !!!)


      ....un trio de loosers : 

      Duflot eliminée au 1er tour des primaires ecolo

      Mariton incapable de reunir les signatures pour participer aux primaires de la droite

      Mennucci ( piloté par le brillant Heyrault) 3eme aux municipales de Marseille derriere la droite et le FN

      Ils ont voulu faire un coup mediatique , mais vu les reactions sur les reseaux sociaux , leur cote est plutôt en train de piquer du nez ...



  • alinea alinea 12 décembre 2016 19:33

    Peut-être un petit complexe de supériorité de colon, peut-être une nostalgie de la grandeur de La France... vous savez, ce pays qui a découpé des espaces, écrabouillé des peuples, mais, pour leur bien.


    • filo... 13 décembre 2016 01:24

      @alinea
      Pensez vous vraiment de ce que vous venez d’écrire ?
      Est possible, vous Alinea !


    • Layly Victor Layly Victor 13 décembre 2016 12:33

      @filo...

      ne lui en voulez pas, il faut de temps en temps qu’elle montre qu’elle est « de gauche », donc qu’elle tape sur la France.
      Je suis sûr qu’elle nous fournira la liste des peuples « écrabouillés » par la France, avec des détails précis., des comparatifs sur le niveau de démocratie, de civilisation et de santé avant l’arrivée de la France et après son départ. Je ne défends pas le colonialisme, mais de là à parler de peuples « écrabouillés », il y a un grand pas.
      Par exemple, le bilan du mandat français sur la Syrie et le Liban n’est pas aussi mauvais que les idéologues de la télé veulent nous le faire croire.

    • Oceane 13 décembre 2016 20:07

      @alinea

      Tu as parfaitement raison, la France a « découpé des espaces » avec ses complices en colonialisme -« Le partage de l’Afrique » entre Européens, pour ce qui est de continent. Cet article parle pourtant du dépeçage du M-O - « ecrabouillé » des peuples - « Massacres coloniaux » - « pour leur bien ». Et ça continue. Elle veut sauver les Syriens dont le « dictateur » massacre son propre peuple « . C’est une constante chez les dirigeant français, penser pour le »bien" des autres peuples au détriment du leur.

      Il ne faut pas être de « gauche » pour reconnaître la réalité du « Partage de l’Afrique » à Berlin ou des « Massacres coloniaux » perpétrés par la France au nom de sa « grandeur ». Il suffit tout simplement de retirer ses oeillères « democratiques » « respectueuses des droits de l’homme » alors qu’on le massacre à tous les coins du monde.


    • Oceane 13 décembre 2016 20:32

      @filo...

      Pourquoi ne pas relire l’article à partir de « pendant les derniers quatre siecles de 1516-1920 » ?


    • alinea alinea 13 décembre 2016 21:08

      @filo...
      Ce n’est pas une pensée filo, un triste constat.


    • alinea alinea 13 décembre 2016 21:13

      @Layly Victor
      Pas aussi mauvais de quel point de vue ?
      De quel droit sommes-nous allés « donner la bonne parole, le bon dieu » à des gens qui ne nous demandaient rien ?
      Même sans rien avoir pillé, c’eut été intolérable.
      Les peuples, les cultures ravagées par nos soins ? Toutes celles des colonies.


  • JMBerniolles 12 décembre 2016 20:37
    Ces trois bras cassés, laissés pour compte de notre politique nationale, n’avaient pas vraiment l’intention d’aller à Alep.
    C’est pour cela qu’ils passés par la Turquie.

    On peut comparer le traitement médiatique de leur équipée avec celui qui a été réservé aux députés français, dont un socialiste, qui ont été rencontrer Bachar El Assad il y a peu de temps.

    Duflot dans le gouvernement a pleinement cautionné la politique de Hollande/Fabius de soutien à Al Qaeda non seulement en Syrie mais aussi au Yémen. En complicité avec leurs grands amis démocrates de l’Arabie saoudite.

    • njama njama 12 décembre 2016 23:31

      @JMBerniolles

      ce n’était que visite de courtoisie au gouvernement provisoire syrien « illégitime » basé en Turquie, créé en 2013, et subventionné par les US
      Syrian Interim Government https://en.wikipedia.org/wiki/Syrian_Interim_Government

      Députés en Syrie : « La délégation n’a pas l’intention d’aller à Alep »

      L’objectif n’est pas qu’humanitaire. Hervé Mariton, qui a rencontré « le gouvernement syrien de transition » à Gaziantep..."

      Voir le Tweet de Hervé Mariton :

      Hervé Mariton
      @HerveMariton
      Rencontre avec le gouv transition syrien à Gaziantep. Ils souhaitent une coexistence de toutes les religions en paix dans la Syrie de demain
      10:25 - 12 Déc 2016 · Gaziantep, Türkiye
      https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201612121029142443-syrie-alep-delegation/


    • JMBerniolles 13 décembre 2016 09:23
      @njama

      Merci pour l’info.

      Après avoir toujours torpillé les phases diplomatiques, ces gens là se raccrochent maintenant à des manœuvres de diplomatie d’arrière court.

      Mais vu ce qu’ils représentent c’est juste une opération de politique intérieure.

      De toute manière, les russes, iraniens, syriens et Hezbollah sont sur une solution militaire.
      Le terrain ne leur donne pas tort. Vu l’acharnement que met l’administration Obama à continuer ses manœuvres de soutien actif aux takfiris de toute obédience, on se dit que l’arrivée de Trump va changer quelque chose sur ce plan.

  • Doume65 12 décembre 2016 23:40

    « mais pourquoi veulent-ils éliminer Bachar AL-ASSAD »

    Vous avez mal écouté notre Président. Il ne veut pas l’éliminer mais le neutraliser... sans préciser comment.
    C’est vrai que les propos de Fabius qui renie son droit à la vie pourrait induire une réponse.
     smiley


  • QAmonBra QAmonBra 13 décembre 2016 10:59

    Merci @ Daniel Martin pour le partage.

    Bien argumenté, votre article pose une excellente question, quelle est la ou les causes profondes d’un tel acharnement à l’égard du Président et du Peuple syrien ?

    Bon nombre d’intervenants, il n’en manque pas sur l’agora, ont cerné chacun à leur manière ce que je considère comme la bonne réponse, car résumant l’ensemble du problème : Le $ionisme messianique ou talmudo-sionisme.

    En effet, seul l’aveuglement quasi religieux d’une idéologie puisant, plus que jamais, ses arguments dans le talmud et ses mythes suprématistes, ségrégationnistes et raciaux, peut expliquer un comportement aussi irrationnel, fanatique et inhumain.

    Qui se ressemble, s’assemble, $ionisme messianique et wahhabisme sont, à présent, ouvertement cul et chemise dans cette sanglante foire, qu’ils ne cessent d’animer et de relancer avec la protection et la complicité des « nations » occidentales, U$A en tête, qu’ils contrôlent, chacun à sa façon, depuis belle lurette.

    Comme leur prédécesseurs, Hollande, Valls, Fabius, pour ne citer qu’eux, ne sont que les représentants « français » de cette idéologie transnationale et criminelle.
    Merdias aidant, trop nombreux de nos concitoyens l’ignorent encore, dont bon nombre ne savent même pas ce qu’est le $ionisme.

    Nous savons tous que tout a heureusement une fin, mais reste a savoir, c’est là notre inquiétude, si elle aura lieu en temps utile. . .


  • bluerider bluerider 13 décembre 2016 14:12

    vous manquez LA SEULE raison pour laquelle nous voulons la tête d’Assad : les réserves de pétrole et gaz découvertes autour des champs de Qara, et le couloir gazier syrien pour exporter le gaz qatari et non iranien comme Assad l’a décidé... pas de place pour 2 tuyaux hélàs... avec le Qatar, la France gagnerait 4 FOIS MIEUX son pognon qu’avec l’Iran : 1/ Meilleurs négociation du prix du gaz, 2/ meilleur panier de monnaies pour nous composé de dollars et d’euros, sans roubles ni riyals, 3/ meilleurs circuits financiers pour prélever une dime plus importante sur toute cette circulation de pognon, et 4/ une part bien plus importante des travaux de construction et d’entretien des infrastructures nécessaires... VOILA LA REALITE. Vos idées sont certes « intéressantes », mais ne rapportent RIEN. Or nos dirigeants ne prient pas Allah, mais SAVANT COMPTER ! A 850 000 euros pièces le missile SCALP, c’est vite vu, non ? Franchement !


  • QAmonBra QAmonBra 13 décembre 2016 15:32

    @ bluerider

    (. . .) « nous voulons la tête d’Assad » (. . .)

     !!??

    (. . .) « Vos idées sont certes « intéressantes », mais ne rapportent RIEN. » (. . .)

    Vous avez quelques intérêts dans cette sanglante affaire ?


    • Oceane 13 décembre 2016 20:46

      @QAmonBra

      La lecture de Bluerider a aussi sa place. Les va-en-guerre « démocrates » investissent en guerres pour gagner après un max de pognon sur les cadavres encore chauds des récipiendaires de la « démocratie au bazooka ».

      Ça rapporte de faire la guerre, c’est d’ailleurs sa raison d’être.


  • Oceane 13 décembre 2016 20:48

    @ l’auteur,

    Merci pour le rappel historique.


  • baldis30 13 décembre 2016 21:08

    Sur le site Almanar en particulier

    http://french.almanar.com.lb/144373

     sans commentaires le text se suffit


  • QAmonBra QAmonBra 14 décembre 2016 01:41

    @ Oceane

    Je ne conteste pas les histoires de gaz, gazoducs et autres juteux marchés de reconstruction, mais, à mon humble avis, l’appât du gain ne peut expliquer un tel aveuglement suicidaire et, si je devais l’illustrer par une image la plus parlante possible, je dirais que ces histoires de gros sous ne sont que carottes pour mouvoir les baudets et autres zèbres, (les occidentaux et autres idiots utiles) l’essentiel étant de savoir qui agite ces légumes, où veut on mener ces « pauvres » bêtes et non pas de faire, nous aussi, une fixation sur ces racines . . . 


    • baldis30 14 décembre 2016 08:07

      @QAmonBra

      croire qu’une guerre peut être autre chose qu’une recherche d’intérêts financiers relève de la naïveté !

      Or l’énergie a toujours été l’un des moteurs des intérêts : ce fut le charbon pendant un siècle et demi. Par moments ce furent les appropriations des ressources hydrauliques comme prises de guerre .... Et aussi les réserves d’uranium : pourtant ce dernier n’est plus un véritable moteur des intérêts car on sait en extraire d’un peu partout cela ne dépendant que du prix que l’on veut mettre à l’uranium métal .

      Le gros avantage du pétrole c’est ses facilités de transport, de stockage d’utilisation qui rendent d’autres marchés totalement « esclaves » ( plus que captifs...) de cette ressource !


    • Oceane 14 décembre 2016 11:52

      @QAmonBra

      Pour émouvoir les « baudets et autres zèbres », on inevente « les haines et les guerres tribales qui durent depuis la nuit des temps avant l’arrivée des colons européens qui, eux, ne font que limiter les dégâts en s’interposant entre les belligérants tribaux ». Il y a « les couveuses », le « massacre son propre peuple » par le « dictateur ». Or au fond, la raison ultime, c’est le pillage, la soumission des uns aux autres. c’est le vol, qu’on nomme « les intérêts »


  • Dodds Dodds 14 décembre 2016 13:45

    Juste pour mémoire : Sarkozy à Assad : « On va mettre la Syrie à feu et à sang ! » https://www.youtube.com/watch?v=hIMWfJmti7E


  • Yohan Yohan 14 décembre 2016 13:59

    Bachar Al-Assad est une pointure tout comme Poutine. Dommage que l’espèce ne se cultive pas en France


  • QAmonBra QAmonBra 14 décembre 2016 15:45

    @Oceane & baldis30

    Désolé, mais j’ai du mal a comprendre que l’acharnement pathologique des dirigeants occidentaux, notamment « français », à l’égard de la Syrie et son Président, puisque c’est le sujet de cet excellent article, ainsi que les flots de mensonges dont nous abreuvent quotidiennement leurs merdias, n’auraient pour motivation principale que les "intérêts économiques" des puissance occidentales, et leur volonté de contrôler les flux énergétiques de cette région.

    Par ailleurs, ce serait faire fi de leur prétention à l’hégémonie mondiale, en imposant au reste de l’humanité leurs pseudo démocraties, leurs cultures, leurs conceptions sociétales, leurs moeurs, bref, leur idéologie, qu’ils camouflent sous leur langue tartufesque, avec des termes comme, gouvernement mondial, NWO ou NOM et, surtout, passer sous silence le degré de nuisance de leur colonie confessionnelle au cœur du moyen orient, pour laquelle ils dépensent sans compter et ne cessent de se ridiculiser, en se moquant royalement du bien être de leurs Peuples respectifs et de l’image des nations qu’ils « représentent ».

    Avec l’entrée en lice des russes et leurs alliés en Syrie, ainsi que l’expression d’un projet multipolaire partagé avec les chinois, ce sont deux conceptions opposées de l’humanité du futur qui s’affrontent et la véritable naïveté est de croire que tout cela ne relèverait fondamentalement que de ressorts économiques. . .


  • agent ananas agent ananas 14 décembre 2016 20:23

    Merci pour cet article qui montre l’hypocrisie et la duplicité de nos élites.
    La guerre contre le terrorisme, quelle rigolade ... Un attrape couillons !


  • alinea alinea 18 décembre 2016 11:51

    Ils veulent la tête de Assad, parce qu’ils ont celles de Hussein, Kadhafi, Milosevic, et d’autres, plus loin... ils ne supportent pas de ne pas faire ce qu’ils veulent où ils veulent quand ils veulent. Ils détruisent armées, civils, patrimoine, pays,, des désobéissants en prétextant que ces désobéissants sont très méchants avec les leurs qui n’obéissent pas ! Va comprendre ! Mais cela n’a pas l’air de poser problème à la majorité.


    • baldis30 18 décembre 2016 20:32

      @alinea
      bonsoir,

      En remarquant que les têtes visées sont celles de dirigeants de pays aux ressources pétrolières indiscutables.

      Pour le Chili d’Allende c’était le cuivre, viendra un jour la Bolivie pour le lithium !


  • diverna diverna 18 décembre 2016 12:26

    Je ne suis pas daccord du tout.sur ce faux réalisme. Bachar a montré depuis qu’il est en fonction qu’il est dangereux. Il a éliminé ceux qui, au Liban cherchaitent une solution. C’est un dictateur qui tue. Il représente une minorité dans son propre pays. Il ne lutte pas vraiment contre Daesh. Franchement, je pense que c’était un bon point pour Hollande et c’est Obama qui porte la responsabilité de ce bordel.


Réagir