vendredi 27 janvier - par oscar fortin

Trump à sa première semaine de présidence

IL Y A LA PARTIE CONNUE MAIS AUSSI CELLE QUI NE L'EST PAS

On ne peut évidemment pas s’attendre à ce qu’un Président donne suite à toutes ses promesses la première semaine de son entrée en fonction. Sur bien des aspects, il est passé vite à l’action. Les nombreux décrets signés tout au long de ces sept premiers jours en disent long. Il y a toutefois des décisions prises plus discrètement qui ne vont pas tout à fait dans la ligne des promesses formulées dans son discours d’intronisation. À moins qu’il y ait des correctifs qui viennent en annuler la réalisation, certaines de ses paroles rejoindront celles de ses prédécesseurs qu’il a lui-même qualifiées de « vides ».

Voici ce qu’il a dit de la présence militaire des États-Unis à l’étranger :

Nous obéirons à deux règles simples : acheter américain et embaucher américain. Nous chercherons à garder l’amitié et les bonnes grâces des autres pays du monde, mais ils doivent comprendre que chaque pays a le droit de faire passer ses intérêts avant ceux des autresNous ne cherchons pas à imposer notre mode de vie à quiconque, mais nous voulons qu’il serve d’exemple aux autres. Nous voulons être un exemple d’excellence. »

À la lumière de ces propos, nous sommes en droit de nous demander comment il peut justifier l’implantation d’une nouvelle base militaire étasunienne au Pérou, encourager par son silence l’arrivée de l’OTAN en Colombie où les États-Unis ont déjà 7 bases militaires. Au même moment, son Secrétaire d’État aux Affaires extérieures menace le Venezuela en déclarant qu’il va s’unir au Brésil et à la Colombie pour y réaliser un changement de régime.

En Syrie, les initiatives se poursuivent pour créer une nouvelle base militaire où plus d’un millier de soldats y sont déployés. Rien n’indique que cette initiative soit prise en concertation directe avec le gouvernement légitime de Syrie. Le « chaque pays a le droit de faire passer ses intérêts avant ceux des autres » sonne plutôt faux en pareil contexte.

Les atomes d’interventionnisme qui s’inscrivent dans l’ADN des gouvernants des États-Unis ne semblent pas avoir rendu l’âme avec l’arrivée de Donald Trump. Cette première semaine n’est pas très encourageante pour les peuples de l’Amérique latine et pour celui de Syrie. Il est important qu’un signal clair soit donné à l’Amérique latine et au Moyen-Orient quant à la détermination du nouveau Président de donner suite à ses propos visant le droit de chaque pays à décider de ses propres politiques et du respect de leurs droits de faire passer leurs intérêts avant ceux des autres. Il s’agit là d’une véritable révolution qui commande une révision complète de la pertinence des bases militaires étasuniennes dans le monde.

« Des décennies durant, nous avons enrichi les industries étrangères aux dépens de l’industrie américaine. Nous avons subventionné les armées d’autres pays, tandis que nos équipements militaires se dégradaient. Nous avons défendu les frontières d’autres pays tout en refusant de défendre les nôtres. Nous avons dépensé des billions de dollars à l’étranger, alors que l’infrastructure des États-Unis tombait en décrépitude. Nous avons rendu riches d’autres pays, pendant que la richesse, la puissance et la confiance de notre pays se dissipaient à l’horizon. Une à une, les usines ont fermé, sans une seule pensée pour des milliers de travailleurs américains laissés pour compte. La richesse de notre classe moyenne a été arrachée des foyers et a été redistribuée au monde entier. »

Lorsque le président Trump prononça ces paroles lors de son discours d’investiture il ne laissait planer aucun doute sur sa détermination à mettre un terme à ces bases militaires et, il faut le dire, de nombreux peuples à travers le monde en ont ressenti un grand et profond soupir de soulagement. Nous ne pouvons qu’applaudir sa détermination à faire le grand ménage dans son propre pays tout en invitant les autres à en faire tout autant dans le leur. Encore faudra-t-il qu’il laisse les autres faire leur propre ménage.

Il faudra voir maintenant les suites qu’il va donner à l’OTAN qu’il a déjà qualifiée d’obsolète. J’espère pour les jours qui viennent ce décret par lequel les États-Unis se retireront de cette Organisation, tout comme il l’a fait, cette semaine, pour le Traité transpacifique. Il est également urgent qu’il affiche clairement ses couleurs à l’endroit de la légitimité du gouvernement de Bachar Al Assad et que sa coopération dans la région du Moyen-Orient se réalise conformément à ses déclarations du 20 janvier dernier, faisant de cette date le signal du départ d’une nouvelle ère.

« Maintenant nous sommes résolument tournés vers l’avenir. »

L’Amérique Latine et le Moyen-Orient attendent des signes concrets de Donald Trump qui marqueront sans équivoque qu’il y a vraiment un changement de cap des États-Unis dans ses relations avec les autres peuples du monde.

« L’époque des palabres inutiles est révolue. C’est le moment d’agir.  »

 

Oscar Fortin

Le 27 janvier 2017 

http://humanisme.blogspot.com



100 réactions


  • fred fred 27 janvier 09:15

    heu..les critiques venant de la France, lui servent de PQ au WC..

    En quoi sommes nous habilité pour lui dire quoi faire surtout vu la situation de la France !

    • lautrecote 27 janvier 09:28

      @fred
      euh, je crois que le monsieur Auteur est québecois, pas français !


    • fred fred 27 janvier 10:02

      @lautrecote...Agora est français il me semble ?


    • roman_garev 27 janvier 10:30

      @fred
      « Agora est français il me semble ? »


      Pas du tout. Agora est EN français, ne vous en déplaise.
      D’après whois.net :
      address : FONDATION AGORAVOX
      address : 81, Avenue de Tervuren
      address : 1040 Bruxelles
      country : BE
      phone : +32 0273774

      Pour des médias français, cherchez plutôt l’Immonde, le Figaro, etc.

    • fred fred 27 janvier 10:37

      @roman_garev...Bruxelles pour payer moins d’impôts ?

      Les « fourbes »..comme tous les merdias en somme !

    • roman_garev 27 janvier 10:40

      @fred
      « Bruxelles pour payer moins d’impôts ? »

      Peut-être. Et peut-être aussi pour plus de sécurité smiley

    • lautrecote 27 janvier 11:35

      @fred
      et ?


    • Et hop ! Et hop ! 27 janvier 13:39

      @lautrecote : L’auteur s’imagine que M. Trump allait la première semaine après son entrée en fonction, signer un décret fermant les 900 bases de l’US Army dans le monde ?

      Comme il le fait remarquer, M. Trump a déjà beaucoup fait en une semaine, il a déjà réalisé plus de promesses électorales en une semaine que le prix Nobel Obama pendant ses deux mandatures.

      Il a déjà dénoncé le traité pacifique, abandonné les négociations du TAFTA, obtenu du Pentagone qu’il donne à la Russie les positions des bases de Daesh pour les bombarder, il a annoncé la prochaine sortie de l’OTAN.


    • oscar fortin oscar fortin 27 janvier 14:27

      @Et hop ! Ce que jai retenu ce n’est pas tellement le fait qu’il n’y ait pas de mesures prises contre les bases militaires, mais qu’il poursuive le développement de nouvelles bases militaires.


    • Paul Leleu 27 janvier 17:39

      @fred


      jusqu’au jour où il apprendra qu’à force de trahir ses alliés on n’a plus que des ennemis... c’est vrai dans la vie personnelle... c’est vrai entre les états... Trump plane, shooté par sa propre arrogance... il sert surtout de sex-toy géopolitique pour la classe moyenne occidentale décadante et impuissante. 

      la plupart des « plans industriels » qu’il annonce étaient en fait annoncés depuis des mois par les-dites entreprises... Et de son côté, il n’a pas annoncé rapatrier ses investissements persos délocalisés du Mexique, de Chine et d’Indonésie... Tout cela c’est de la com’... Attendons de voir le réel. 

      Quant aux guerres, cet imbécile de Trump va apprendre qu’elles ne sont pas le fruit des caprices des « droit-de-l’hommistes », mais le prolongement élémentaire de la politique capitaliste américaine... s’approprier les ressources et garantir ses débouchées... la guerre c’est pas du tourisme, c’est une politique en soi-même. Trump ne pourra pas si facilement désengager la puissance américaine, sous peine de voir s’effondrer l’économie américaine dans des proportions inimaginables... 

      En attendant, il est déjà en « guerre » avec le Mexique... ça commence mal... que va-t-il se passer quand les amércains n’auront plus accès à la consommation low-cost en provenance du Mexique ? Et quand le Mexique sombrera dans le chaos économique et social aux portes des USA ? Il n’est pas si facile de sortir du « système »... 

      En attendant il insulte et vexe à tour de bras... urbi et orbi...

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 janvier 21:22

      @Paul Leleu
      le prolongement élémentaire de la politique capitaliste américaine... s’approprier les ressources et garantir ses débouchées... la guerre c’est pas du tourisme, c’est une politique en soi-même.

      Voui, mais voilà, pour cela il faut qu’il reste des pays à piller... Et vu l’état de l’armée américaine, il ne s’attaquera pas à la Russie, à l’ Iran ou à la Chine, de trop gros morceaux...


      Il reste une possibilité assez facile d’accès : l’Arabie Saoudite. D’une pierre deux coups, il s’allie à la Russie pour en finir avec les terroristes, et met la main sur le pétrole et les richesses des Saoud...
      C’est l’hypothèse de Dmitri Orlov. 

    • doctorix doctorix 27 janvier 23:12
      Une nouvelle base au Pérou ?
      Voici ce que dit l’article :
      « Les travaux d’un montant un peu supérieur à 1,35 million de dollars commenceront le 29 décembre 2016 »
      Vous savez ce qu’on finance avec cette somme ? Tout juste un pavillon à Bécon-les Bruyères...
      C’est ça, une base militaire US ? Pas étonnant qu’on en compte 800 dans le monde.

    • fred fred 28 janvier 07:17

      @Paul Leleu.....Trump va servir à nettoyer une certaine classe politique..D’autres viendront après lui..pour finir le travail..ça prendra du temps..plusieurs générations !


    • joelim joelim 28 janvier 13:30

      @doctorix

      Vous savez ce qu’on finance avec cette somme ? Tout juste un pavillon à Bécon-les Bruyères...
      C’est ça, une base militaire US ? Pas étonnant qu’on en compte 800 dans le monde.

      C’est le nouveau concept : on construit un Mac Do, on plante des tentes autour et on entoure tout ça avec des palissades. Du moment que ça justifie l’augmentation des contrats d’armement c’est okayyy.

    • Laurent 47 28 janvier 20:12

      @Et hop !
      A mon humble avis, les forces russes en Syrie en savent beaucoup plus que les américains sur les positions des bases de Daech en Syrie !
      Et elles ne vont surtout pas se fier à des renseignements en provenance des Etats-Unis.
      Les russes ne sont quand-même pas aussi idiots que ça, vu les résultats obtenus en quelques mois !
      Et il n’est certainement pas question pour la Russie d’intervenir en Irak !
      Chacun sa merde !


  • Massada Massada 27 janvier 09:32

    « L’Amérique Latine et le Moyen-Orient attendent des signes concrets de Donald Trump »

     
    Pour le MO les signes sont très clairs 
     
    Quand la PM britannique déclare : « C’est le devoir du Royaume-Uni et des États-Unis de défendre une démocratie comme Israël ».
     
    Quand le président américain Donald Trump annonce deux décrets présidentiels qui suspendront le financement américain alloué aux Nations unies et aux autres institutions qui accordent une adhésion totale à l’Autorité palestinienne (AP) ou/et à l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP)
     
    Lorsqu’il n’y a plus aucune critique concernant les constructions 
     
    Lorsque Trump discute de l’Iran avec Netanyahou et l’invite à Washington
     
    Oui des signes concrets sont bien présent et meme plus on assiste à un changement de paradigme.


  • velosolex velosolex 27 janvier 09:35

    Trump est une farce, qu’on espère tout de même pas fatale. Ce n’est pas la première qu’un agitateur ayant des problèmes de paranoia et de mégalomanie, potentialisés par une myopie non corrigée accède aux responsabilités. ..Promotionné par Poutine, ce qui en dit long sur la volonté de déstabiliser l’occident....

    Et adulé par des abrutis qui préfèrent d’ailleurs rester dans leur trou en ces moments difficiles à digérer, même au fan club. 
    Malgré tout une reste toujours une crème officianados à casquette à visière, le même qu’on voyait dans le dernier bunker, à Berlin, en 45...
    Actuellement, il chauffe beaucoup sur sa lampe de lancement, et le risque est grand d’exploser avant même qu’il s’èlève vraiment de terre. En une semaine, l’homme a sorti au moins huit fois son colt pour tirer dans tous les sens. A t’il la valise électronique dans sa poche ?
    Je ne saurais lui conseiller qu’un voyage de promotion à Dallas, en voiture découverte, pour redorer dira t’on sa popularité. La voiture devra éviter d’être rose, afin de ne pas provoquer les femmes, plus la moitié de l’humanité. Et noire pour la même raison envers les personnes de couleur. 

    • roman_garev 27 janvier 09:51

      @velosolex

      « sur la volonté de déstabiliser l’occident.... »

      Ah bon ? Comme s’il n’était pas déjà déstabilisé on ne peut plus par les fous néocons aidés par leurs caniches européenes ??
      Il est difficile de détruire des ruines...


    • sarcastelle 27 janvier 10:19

      @roman_garev
      .

      Laissez tomber, Garev. L’URSS a passé des décennies à user de la méthode Coué pour décrire un Occident malade de sa propre nature, et pour finir c’est elle qui s’est cassé la figure. Bosser concrètement pour élever son propre pays au lieu de rêver ne vous viendra-t-il jamais à l’esprit.

    • roman_garev 27 janvier 10:31

      @sarcastelle
      « L’URSS a passé des décennies... »

      Descendons plutôt à Bonaparte ?

    • velosolex velosolex 27 janvier 11:38

      @roman_garev
      Faut il en rire ou en pleurer ?....Au moins la sauce Trump sert de révélateur à la bêtise. 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 janvier 11:45

      @velosolex
      Sinon, vous avez sûrement de brillantes idées pour résoudre le problème de la paix et du chômage, n’hésitez pas à les faire connaître... !


    • alinea alinea 27 janvier 13:06

      @velosolex
      « Promotionné par Poutine » ?
      Il a dit de lui « qu’il était haut en couleur, et... je ne le connais pas ! »
      Tu parles d’une promotion ; mais quand un président américain dit que la Russie n’est pas l’ennemi, ça change non ? Donc Poutine sourit !


    • velosolex velosolex 27 janvier 15:57

      @alinea
      Certaines taches ne s’en vont pas au révélateur Trtump, le cas de plus haute folie et de soutien inconditionnel à la connerie délirante, pathologique, encastrée au plus profond des tissus. 


    • velosolex velosolex 27 janvier 16:12

      @Fifi Brind_acier
      Des idées pour vaincre le chômage à la sauce Trump ?...


      Mettre des Fifi brin d’acier tous les cinq mètres, tout le long des frontières de la France, avec dix rangées de barbelés, ce qui relancera en même temps la sidérurgie. 

    • roman_garev 27 janvier 18:53

      @velosolex
      « Faut il en rire ou en pleurer ?....Au moins la sauce Trump sert de révélateur à la bêtise. »

      Libre à vois de rire à travers les larmes...
      La « sauce » Hollande-Merkel-May et consorts servirait de révélateur à quoi, selon vous, sauf débilité sénile ?
      Déjà Theresa May (ainsi plusieurs autres politicard de l’ancienne vague restés au gouvernail par mégarde) déclare de « ne parler à la Russie que de la position de force ». Pourtant pour cela il faut encore l’avoir, cette force. Jusque-là 3 ou 4 missiles « Trident » lancés lors des manoeuvres depuis les sous-marins britanniques, ont pris la direction opposée, vers l’Amérique.
      Trump est le premier leader occidental depuis les décennies à avoir le bon sens.

    • alinea alinea 27 janvier 19:17

      @velosolex
      je ne fais pas partie des soutiens inconditionnel’ !!) et Poutine non plus !!


    • velosolex velosolex 27 janvier 19:23

      @roman_garev

      Je ne vais pas me casser le cul à chercher à vous prouvez que la terre est ronde, quand Trump « à la chasse aux chattes » et ses disciples ont décidé qu’elle était carrée.

      Vous voyez un tableau de Matisse, là où je vois moi un tableau de Jérôme Bosch.
       J’en suis à parler en image, tant tout cela dépasse le sens commun. 
      En clair seul le sens de l’humour et le gout de la farce peuvent justifier ma présence et mon intérêt pour un tel ramassis d’inepties. . 

    • velosolex velosolex 27 janvier 19:31

      @alinea
      Heureux de vous l’entendre dire. 

      C’est que la misère du monde est de plus en plus dure en parler, par ces temps obscurs.
      La distribution est brillante
      Les humoristes sont tétanisés, ces types leur pique la vedette. Trump est l’aboutissement ultime de la rencontre de la modernité nucléaire et des quelques gènes de l’homme de néantherdal, celui qui a réussi à violer quelques femmes cro magnon, avant de disparaître, victime de sa force et de son inadaptation.
       Ne manque plus rien à l’affiche pour nous mener droit en enfer, sur fond de réchauffement climatique, autre sujet sensible ici, où l’habitude est de nier les lois de la gravitation, et de vous demander de vous expliquez si vous tombez de haut. 
      Je ne sais pas ce qu’en penserait Darwin et Newton. 

      Mais non, nous dit Trump, la glace ne font pas, je le veux ! 

      Bon je vais me taper une pomme pendant qu’il est encore temps


    • kalachnikov lermontov 27 janvier 22:08

      @ velosolex

      Pour une fois, je suis sur la même longueur d’onde que velosolex. Trump est un affairiste, genre Sarko qui lui aussi parlait bien, subjuguait, etc. J’ai mis un message plus bas qui est moinssé et je ne comprends pas pourquoi ; cette affaire de pipeline est pourtant révélatrice. Il n’en a rien à foutre de l’Amérique, des Américains, etc. Et c’est pourquoi la bourse fait des saltos : ce ramassis de fils de p... qui étranglent les peuples et génèrent les guerres savent trop bien que c’est un des leurs qui est dans la place, un loup dans la bergerie.


    • velosolex velosolex 27 janvier 23:51

      @lermontov

      On pourra me moinser tant qu’on veut, je garderai mes opinions, loin d’être en fait bien révolutionnaires, tenant à la grande prudence du lapin qui a déjà traversé la route....Quoi de neuf en Russie ? Le parlement songe à remettre au gout du jour le droit de battre sa famille comme plâtre, avec le knout sans doute, une veille tradition du temps des tsars que la révolution des soviets avait béni....Cela fait sens tout de même. Nous sommes loin du rêve de l’internationalisme. La bas les écarts de fortune entre la plèbe et les seigneurs, ( saigneurs ?) sont les plus grands de la planète, encore plus importants que les usa de trump. Mais celui ci a promis d’y remédier. ! Les pauvres cons qui ont voté pour lui seront gros jean comme devant. Pour se venger, ils pourront battre leurs femmes, parfaits bouc émissaires, et avec un peu de chance, obtenir de Trump que cela ne soit pas pénalisable, tout comme en russie, le pays qui’il y a un siècle faisant tant rêver les utopistes et libertaires
      En Russie, frapper femme ou enfant ne serait plus un crime | L’HumaC’est à ce genre de chose qu’on comprend mieux la modernité qui se met en place, des deux cotés du pacifique.....Inutile donc de vous dire ce que je pense de la situation actuelle, sans me référer à la novlangue de ce bon vieux Orwell. Q’en penserait il cet old felow ? Personnellement j’ai toujours eu du mal à comprendre ceux qui refusent de bouger de leur rail, en ne tenant pas compte de la dynamique des événements, ni de la tectonique des plaques, confondant fidélité et trismus (contraction involontaire des muscles de la mâchoire quand on est atteint de la rage).... 
      A l’ouest du nouveau, et à l’est aussi ; Fillon au milieu, soutenu par Poutine ; au vu des derniers événements on comprend mieux maintenant pourquoi, au vu de l’ incorruptibilité et de la vanité du personnage....Nous avons un petit Trump, plus saillant il est vrai, pas un pet plus haut que l’autre. 
      Certains ont cru pouvoir crier au miracle lors de l’intronisation de Trump, croyant bêtement que les ennemis de leurs ennemis étaient leur amis.


    • velosolex velosolex 27 janvier 23:53

      @velosolex

      rectification 
      .Quoi de neuf en Russie ? Le parlement songe à remettre au gout du jour le droit de battre sa famille comme plâtre, avec le knout sans doute, une veille tradition du temps des tsars que la révolution des soviets avait béni.

      Pas « béni » non...Bani....ce qui n’est pas tout à fait la même chose.

    • velosolex velosolex 28 janvier 01:06

      @lermontov


       « J’ai mis un message plus bas qui est moinssé et je ne comprends pas  »

      Marrant...Moi je m’inquiète plutôt quand mes messages, dans ce genre d’article, reçoit un avis favorable. 

      Tout est affaire en effet de compagnie
      Si vous commencez à déplaire au polit bureau, c’est que vous êtes sur la bonne voie. Vous progressez. dans l’approche des lumières. Encore un p’tit effort
       Pour vous encourager, je m’en vais d’ailleurs vous moinsser, si ce petit coup de main peut vous encourager...

    • Jade4230 28 janvier 01:10

      @velosolex

      Toi t’es vraiment une petite tepu ! Tu vas faire fuir heure au #B42 smiley smiley


    • Jade4230 28 janvier 01:11

      @Snoopynette

      Sur ce je vais mettre la viande dans le torchon

      Bonnnnnnnnnnnnne nuuuuuiiit les pitttttttttttiiiiiiiiittttttts !!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 janvier 07:46

      @velosolex
      Les propositions de l’ UPR sont plutôt celles utilisées par les Islandais !

      - Souveraineté & indépendance de la France par l’article 50.
      - Retour au Franc et dévaluation de la monnaie
      - Remise en place du contrôle des mouvements de capitaux.
      - Remise en place du rôle de la Banque de France.
      - Nationalisation des banques qui ont reçu de l’argent de l’Etat etc


    • Seudo 30 janvier 10:33

      @velosolex

      En Russie, frapper femme ou enfant ne serait plus un crime | L’Huma
      Et en France, si les parents frappent leur enfant cela n’est toujours pas un crime : La mesure, qui prévoyait d’interdire toute violence corporelle des parents sur les enfants a donc été retoquée par les Sages, qui ont estimé que la disposition ne présentait « pas de lien » avec le projet de loi Égalité et citoyenneté.
      http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/pourquoi-le-conseil-constitutionnel-a-t-il-censure-la-mesure-anti-fessee-7786952636


  • roman_garev 27 janvier 09:47

    Les 1ers dialogues téléphoniques Trump-Poutine et Trump-Merkel devraient avoir lieu demain, le 28 janvier.

    Il s’agirait sans doute, entre autre, de l’idée de Trump de créer des zones de sécurité en Syrie.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 janvier 11:44

      @roman_garev
      « Moscou ne se fait pas d’illusions au sujet des relations avec Washington... »


      Sur le plan militaire, les remarques de l’auteur sont justifiées, mais l’état de l’armée américaine ne justifie plus que Trump roule trop les mécaniques ....

      « La meilleure armée de la planète ?? » article du Saker francophone.
       Comparaison entre l’armée russe et l’armée américaine.


    • kalachnikov lermontov 27 janvier 14:08

      @ Fifi Brind_acier

      Mais il y a de quoi se marrer. La semaine dernière, pour me claquer le beignet, tu osais un ’trump et poutine copain comme cochons’ qui fit bondir justement Garev. Et jusqu’à peu, tu étais au bord de l’apoplexie dès que le nom de Trump était écrit ici : ’Trump, Brexit, blablabla’, ’réveil des peuples, blablablabla’.

      En fait, tu as toute une tripotée de liens qui disent tout et son contraire et que tu sors en fonction du contexte.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 janvier 21:38

      @lermontov
      Les situations évoluent, savez-vous ?
      Poutine n’était pas hostile à Trump, qui a fait des déclarations disant qu’il voulait améliorer les relations avec la Russie, s’allier à la Russie contre le terrorisme et que l’ OTAN n’était plus utile.
      Il faudrait l’en blâmer ?


      Maintenant, Trump passe des déclarations aux actes, donc on juge les actes et plus les intentions. En ce qui concerne l’ Europe, Trump se fiche de son avenir, il veut des accords bilatéraux avec chaque pays. Les élites euro-nouilles sont en panique !

      Poutine n’a pas changé, à ce qu’il me semble, il est toujours favorable aux souverainetés des Etats et au respect du Droit International.

      L’Union européenne est donc mal barrée, ça vous va comme résumé ?


    • doctorix doctorix 27 janvier 23:24

      @lermontov

      On sera peut-être fans de Trump- ou pas- selon ce que nous allons voir dans les deux mois qui viennent.
      Nous avons été derrière lui jusqu’ici pour la seule qualité vraiment avérée qu’il a montrée jusqu’ici, et qui est indéniable, extraordinaire, inespérée :
      Il a viré Clinton, et c’est un premier exploit, sauvant ainsi la paix mondiale. C’est ce que nous attendions de lui.
      Pour l’instant, on s’en contentera, et pour la suite, wait and see.
      Maintenant, nous allons de notre côté aller voter Dimanche pour réaliser un deuxième exploit : voter Hammon pour éliminer Valls à coups de pied au cul, comme on a éliminé sarko et Juppé. Pour la suite, wait and see.

    • Shawford Orange Skink 42 27 janvier 23:34

      @doctorix

      Morue !!!!!


    • doctorix doctorix 28 janvier 00:23

      @Orange Skink 42
      Je suis allé regarder vos commentaires, ici :

      Pas à dire, vous avez de la conversation, plein de choses à dire, de quoi passionner vos lecteurs...
      Je crois que vous finirez dans un établissement spécialisé, un jour ou l’autre, avec une camisole et un entonnoir sur la tête.
      Mais peut-être y êtes-vous déjà ? Sinon, votre toubib a loupé un diagnostic.


    • Elric de Melniboné Elric de Multi Botté 28 janvier 00:29

      @doctorix

      Yep, c’est ce que m’a dit Jean Louis SOURGEN, un psychiatre bordelais patenté proche d’y passzr, et ami perso, quand je lui ai dit que je voulais changer le monde il y a 20 ans : ça a quelque peu réfréné notre amitié !

      Par certains détours ou pas, celui qui le ressemble le plus sur AV est Neo.

      Allez demander son diagnostic au cas où !
      Difficile de parler de son hydropic... ou pas devant la Faculté réunie smiley


    • Enabomber Enabomber 28 janvier 00:34

      @doctorix
      Effectivement, soit son discours emploie les codes ésotériques d’une « tribu », soit l’électricien qui a réalisé son câblage n’avait jamais entendu parler des isolants.


    • Ouallonsnous ? 28 janvier 00:56

      @doctorix

      En participant à cette imposture d’élection que sont les primaires du régime hollandiste finissant pour son enterrement, vous vous écartez du bon sens dont vous avez fait preuve dans vos posts jusqu’à maintenant !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 janvier 09:00

      @Ouallonsnous ?
      Je n’irai pas voter demain, mais je comprends que virer Valls soit un plaisir de fin gourmet...
      « Et de Pampérigouste on en vit la fumée... » La mule du Pape.


    • Durand Durand 28 janvier 10:14

      @doctorix



      C’est précisément le contraire qu’il faut faire !
      En éliminant Valls, vous favorisez Macron et Fillon... 

      Voter massivement pour Valls permet d’éliminer Hamon/Montebourg et de favoriser les reports de voix vers JLM et son accession au second tour des présidentielles. Valls fera de l’ombre à Macron qui fera de l’ombre à Fillon... Ils se neutraliseront mutuellement au premier tour des présidentielles et JLM pourra accéder au second tour...

      A moins que vous préfériez les candidats qui ne veulent pas sortir de l’UE et dont les programmes seront inapliquable dans le cadre des traités actuels...
      Bizarre pour un soutient d’Asselineau... !





    • JL JL 28 janvier 10:28

      @Durand, doctorix,

       
       ce n’est pas en votant massivement pour éjecter demain Manuel Valls que vous vous préparerez le terrain de l’éjection de Benoit Hamon.
       
       Au contraire, c’est en n’allant pas voter que vous affaiblirez le vainqueur de cette primaire ridicule, quel qu’il soit, même si cette primaire nous a donné un bon moment, un seul : le beau débat de mardi dernier. Mais un débat ce n’est pas une programme, et les programmes ... 
       
       Votes utiles, votes futiles. Mais pas perdu pour tout le monde puisque le vainqueur quel qu’il soit est toujours renforcé par l’importance de la participation.
       
       Voter utile, c’est toujours donner sa voix aveuglément au vainqueur.

    • Durand Durand 28 janvier 11:08

      @Fifi Brind_acier



      « mais je comprends que virer Valls soit un plaisir de fin gourmet...  »

      Surtout pour ceux qui comme vous préfèrent Macron ou Fillon ! 



    • Durand Durand 28 janvier 11:23

      @JL



      Vous ne m’avez pas bien lu ! C’est Hamon, qu’il faut éliminer pour favoriser les reports de voix sur JLM au premier tour des présidentielles !
      Et je suis en désaccord avec doctorix qui propose naïvement le contraire...

      De plus, dire que l’abstention est plus efficace que le vote est soutenir une aberration.

      D’autre part, quel que soit la participation aux primaires, le vainqueur n’en tirera aucun bénéfice pour le premier tour des présidentielles : les deux scrutins sont totalement déconnectés l’un de l’autre. 
      Pensez-vous vraiment que Valls ferait 31% au premier tour des présidentielles ?... Ridicule !




    • JL JL 28 janvier 11:45

      @Durand
       

       je ne conteste pas votre raisonnement, j’en conteste le principe. D’autres petits malins comme vous feront le raisonnement inverse du vôtre, à savoir que renforcer Valls c’est éliminer plus tard Macron, parce que, parce que ... et voteront Hamon.
       
       Qu’est-ce qui nous prouve que votre raisonnement pour éliminer Hamon, donc voter Valls n’a pas été élaboré dans l’équipe de Valls ? Il en a toutes les apparences, puisque c’est lui qui en sera le bénéficiaire. 
       
       Tous ces votes utiles s’annulent mais viennent gonfler la participation, et donc bénéficient à tous les participants. Si vous n’êtes pour aucun d’entre eux, ça me parait stupide.
       
       La seule vérité dans un scrutin à deux plusieurs tours, et cette finale des primaires est une sorte de premier tour de la Présidentielle, que l’on ne vote que pour son candidat préféré. Point barre.

    • Durand Durand 28 janvier 14:19

      @JL



      Si Valls est au premier tour des présidentielles, il devra partager ses voix avec Macron qui devra partager les siennes avec Fillon/Bayrou...
       Du coup, aucun des trois n’aura assez de voix pour battre JLM au premier tour.

      Si Hamon gagne la primaire, il bénéficiera des voix de Montebourg, d’une partie de celles de Valls mais beaucoup des électeurs de ce dernier iront voter Macron au premier tour des présidentielles et en Mai, à la place d’un second tour MLP/JLM, on aura MLP/ Macron ou MLP/Fillon...

      Renforcer Valls au second tour des primaires, c’est l’affaiblir au premier tour des présidentielles puisqu’il sera en concurrence directe avec Macron/Fillon/Bayrou et il lui sera impossible de battre JLM qui lui, aura récupéré une bonne partie des voix de Hamon/Montebourg.

      Je ne m’étonnerait même pas d’un désistement de Valls en faveur de Macron (ou vice-versa...) avant le premier tour, tellement leur défaite est cousue de fil blanc et que Hamon perde la primaire ou pas...
      Par contre, si Hamon perd la primaire, une partie de ses voix iront à JLM, quoi qu’il se passe par la suite... Ce qui est pris est pris !

      Que l’on soit pour sortir de l’UE, pour un vrai programme de Gauche ou les deux à la fois, demain, on a donc intérêt à éliminer Hamon/Montebourg dans tous les cas de figure...

      D’un autre point de vue, ne croyez vous pas qu’il est temps d’éliminer le fameux candidat de dernière minute appelé « FRONT RÉPUBLICAIN » (qui n’est autre que celui du « on ne change rien ! »...) en favorisant un second tour MLP/JLM ? 

      Il me semble urgent que les Français puissent enfin choisir entre un vrai programme de Droite et un vrai programme de Gauche avec, dans les deux cas, des candidats qui sont prêts à sortir des traités pour pouvoir appliquer leur programme et non-pas les directives de Bruxelles, comme leurs concurrents... 

      Pour une fois, les Français pourront choisir selon leurs affinités et l’abstention aura changé de camp...


       




    • JL JL 28 janvier 18:36

      @Durand

       j’ai dit que je ne contestais pas le raisonnement mais le principe du vote utile.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 janvier 19:41

      @Durand
      Il vous a échappé que je vote pour Asselineau à l’élection présidentielle ... ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 janvier 07:58

      @Durand
      Le nouveau PS promu par Hollande, c’est Macron !!
      Valls fait de la figuration, il est cuit, les Français n’en veulent plus.


      Hamon est poussé en avant pour gêner Mélenchon.
      C’est le plan de Julien Dray pour se débarrasser de Mélenchon.

    • JL JL 29 janvier 08:36

      @Fifi Brind_acier
       

       « Mélenchon est un obstacle au rassemblement politique de la gauche, il doit donc être traité comme un obstacle » (Julien Dray, cité par lefigaro.fr)
       
       Moi je dirais : Le PS est un obstacle au rassemblement politique de la gauche, il doit donc être traité comme un obstacle.
       
       La seule stratégie pour la gauche, la vraie : boycott des votes utiles ce dimanche. 

    • JL JL 29 janvier 08:38

      Votes utiles, votes futiles : 

       
       Si Hamon gagne, tout le PS sera derrière Macron. Si Valls gagne, c’est rebelote avec le PS.

    • Durand Durand 29 janvier 11:43

      @Fifi Brind_acier



      « Hamon est poussé en avant pour gêner Mélenchon. »


      C’est bien pour ça qu’il faut voter pour éliminer Hamon !

      Valls, lui, s’il est élu gênera Macron qui lui-même gênera Fillon... et Mélenchon récupérera une bonne partie des voix de Hamon/Montebourg au premier tour des présidentielles...

      Finalement, vous me donnez raison !


       




    • Durand Durand 29 janvier 11:48

      @JL



      «  j’ai dit que je ne contestais pas le raisonnement mais le principe du vote utile. »

               Vos principes stupides feront élire Fillon ! Merci pour lui !




    • JL JL 29 janvier 12:08

      @Durand
       

       Fillon ? Mais je crois qu’il est grillé.
       
       Ce que je veux dire, c’est que nous sommes des souris comparés aux chats qui récupèrent nos voix dans les urnes : tous les petits calculs de votes utiles, outre qu’ils les ont déjà anticipés, se neutralisent entre eux.
       
       Les votes utiles sont des pièges à cons, pardon pour l’expression. 
       Démonstration : si je ne vote pas utile pour ma cause mais qu’ un autre votera utile contre ma cause, si bien que je serai perdant ; donc je dois voter utile. Et l’autre se fait le même raisonnement.
       
       Avec pour résultat que mon votre utile et celui d’en face se neutraliseront mutuellement, mais les bénéficiaires de ces voix négatives s’en prévaudront comme de voix positives.
       
       Une façon de transformer du plomb en or, à leur profit.
       


  • LE CHAT LE CHAT 27 janvier 11:34

    c’est pas tous les jours qu’un élu fasse vraiment ce qu’il a promis de faire pendant sa campagne ,

    et rapidement !!!

    c’est pas comme en France , le changement c’est vraiment maintenant !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 janvier 11:53

      @LE CHAT
      J’espère que vous n’êtes pas pressé...
      Avant que Marine ma Divine ait renégocié les 520 accords et Traités signés par la France avec les 26 autres pays européens, et obtenu l’accord unanime des 27 Parlements, vous avez le temps de voir venir, ça peut prendre plusieurs années ... !

      Le Brexit, lui devrait prendre 5 ou 6 mois, explique Michel Barnier.


    • LE CHAT LE CHAT 27 janvier 12:40

      @Fifi Brind_acier

      Pas besoin , nous avons voté non en 2005 , et il suffit d’accuser de haute trahison ceux qui ont voté le traité de Lisbonne 2008 pour le rendre nul et non avenu.

      donc , tu sais où te mettre ton article 50 dont tout le monde s’en tape en France , Il n’y a qu’au sein de L’UPR qu’on trouve des gens à se palucher dessus !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 janvier 12:47

      @LE CHAT
      Si vous êtes d’accord pour payer les millions d’euros des sanctions de la Cour européenne de Justice, tout va bien ! Mais vu les soucis financiers du FN, ce sont les militants et les électeurs du FN qui decront payer, je ne crois pas que les Français soient d’accord pour financer vos couillonnades.


    • LE CHAT LE CHAT 27 janvier 13:57

      @Fifi Brind_acier
      puisqu’on te dit qu’on s’en fout aussi , si on est plus en Europe ! t’est buté , toi !

      c’est à croire qu’à l’UPR , vous êtes attachés au respect des institutions européennes ! en bref ,

      vous êtes exactement l’inverse de ce que vous prétendez être ....


    • baldis30 27 janvier 14:03

      @LE CHAT
      bonjour,

      c’est une bonne position ... et contrairement à ce que d’autres pensent le fait de la haute trahison est un aspect pénal .... par conséquent, et c’est vrai dans les pays qui se disent démocratiques le pénal tient les autres juridictions en l’état.... dont les éventuelles indemnités qui pourraient être réclamées seraient nulles et non avenues.

      A moins que la justice européenne ne soit qu’une justice de façade ....


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 janvier 21:42

      @LE CHAT
      Non, l’ UPR est attachée au respect du Droit international, comme Poutine.
      Le FN ne veut pas sortir de l’ UE, puisqu’il prépare des projets économiques pour « la Nouvelle Europe ».


    • Durand Durand 28 janvier 11:29

      @Fifi Brind_acier



      Pas besoin d’être pressé... Avec MLP, c’est le référendum sur le frexit dans les six mois suivant son élection... 
      Vos milliers d’articles des traités à renégocier, c’est six mois et pas un de plus, à prendre ou à laisser.

      Vos arguments ne valent rien !





    • Durand Durand 28 janvier 15:09

      @Fifi Brind_acier



      Encore une entourloupe à la Fifi !


      Les Britanniques n’ont pas les mêmes problèmes que nous pour sortir de l’UE et aux six mois que propose Barnier, il faut ajouter le temps écoulé depuis le référendum du Brexit pendant lequel la Grande Bretagne s’affaire à préparer sa sortie de l’UE (et l’UE, la sortie de la GB, quoi qu’on en dise...).

      D’autre part, le calendrier électoral européen pousse Barnier et sa clique à accélérer la procédure du Brexit, ce qui ne sera pas forcément le cas pour un Frexit.

      Comparer le Brexit au Frexit n’est pas honnête tant les intérêts, les problèmes et les avantages du Royaume Uni sont différents de ceux de la France.

      La seule chose qui soit véritablement comparable entre la position britannique et celle de la France, c’est l’intérêt pour chacun de régler ses problèmes au mieux de ses avantages, y compris en raccourcissant les délais imposés si c’est son intérêt...




    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 janvier 08:01

      @Durand
      Le FN peut promettre la lune, 85% des Français n’en veulent pas depuis 40 ans ...


    • Durand Durand 29 janvier 11:55

      @Fifi Brind_acier




      De 300 à 500 nouveaux adhérents par jour au mois de janvier pour MLP... Contre 270 nouveaux adhérents à l’upr ces 5 derniers jours...

      Avez-vous la moindre idée du chemin qu’il vous reste à parcourir, a l’upr ?




    • Et hop ! Et hop ! 29 janvier 14:17

      @baldis30 : Très bonne remarque, ce sont les fautifs qui paieront solidairement les amendes données par l’UE.


      Selon l’article 1240 du Code civil, les pénalités de sortie sans respecter l’article 50 étant dues à la faute de ceux qui sont entrés dans l’UE illégalement car contre l’avis du peuple français exprimé par référendum, seront imputées solidairement et personnellement à ceux qui auront été convaincus de haute trahison en passant outre le résultat du Référendum, c’est-à-dire 
      - MM. Sarkozy, Fillon, ses ministres, 
      - tous le parlementaires qui ont voté le traité de Madrid, 
      - ainsi que les membre du Conseil constitutionnel et du Conseil d’État.

      Code civil article 1240. - « Tout fait quelconque de l’homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer. »

  • Alren Alren 27 janvier 11:53

    En politique intérieure, Trump prend des décisions.
    En politique extérieure, il fait des déclarations.
    Mais il y a souvent loin de la coupe aux lèvres !

    Il ne parviendra pas à imposer au peuple vénézuélien un régime ultra-réactionnaire pas plus que ses prédécesseurs n’ont réussi avec le peuple cubain.

    Cela parce que le peuple vénézuélien a vécu le changement apporté par un régime à son service et non plus à celui des vautours qui l’écrasaient dans la misère et l’obscurantisme auparavant et qu’il est prêt à le défendre les armes à la main. Un putsch qui ne pourrait pas de ce fait, comme l’avait fait Pinochet en 1973, utiliser des soldats issus du peuple pour combattre le peuple.


  • kalachnikov lermontov 27 janvier 12:00

    Concernant l’oléoduc Dakota Access, Trump avait des actions dans au moins deux sociétés ayant des parts dans sa construction. ’Au moins’ car l’avocat de Trump en charge de la chose a précisé ne pas savoir si Trump avait d’autres participations dans le projet ; de même, il n’a pas été capable de fournir la preuve que Trump avait cédé ses actions. La société, maître d’oeuvre du projet, a arrosé le candidat Trump à coups de gros chèques.

    Au mépris de toutes les règles, éthiques, et même légales (il cherche à les contourner), Trump entend continuer à présider son groupe, et le gérer, en même temps que la présidence. Il a refusé de dévoiler sa feuille d’impôt, etc, etc. Un vrai patriote.

    Voilà qui est Trump.


  • Gogonda Gogonda 27 janvier 12:18

    « Nous obéirons à deux règles simples : acheter américain et embaucher américain. Nous chercherons à garder l’amitié et les bonnes grâces des autres pays du monde, mais ils doivent comprendre que chaque pays a le droit de faire passer ses intérêts avant ceux des autresNous ne cherchons pas à imposer notre mode de vie à quiconque, mais nous voulons qu’il serve d’exemple aux autres. Nous voulons être un exemple d’excellence. »


    Bon...ben...c’est reparti pour un tour !

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 janvier 12:49

      @Gogonda
      Pourquoi ? Vous préférez les élites françaises qui ont vendu la France à l’Europe des banksters et à la mondialisation pour un plat de lentilles ??


    • Gogonda Gogonda 27 janvier 17:42

      @Fifi Brind_acier

      Ce n’est pas parce qu’on dénonce un extrême qu’on défend l’extrême opposé.



    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 janvier 21:44

      @Gogonda
      Si la mafia de Killary n’avait pas savonné la planche à Sanders, Trump n’aurait peut-être pas été élu... Allez protester à qui de droit !


    • Gogonda Gogonda 28 janvier 06:22
      Que Hillary Clinton et l’interventionnisme des gouvernements d’avant est une grosse part de responsabilité dans l’élection de Trump je n’en disconvient pas Fifi, en revanche, ils ne sont nullement responsable si Trump ne tiens pas certains de ses engagements, car il est bel et bien le seul à les avoirs revendiqués.



    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 janvier 09:07

      @Gogonda
      Attendons un peu pour voir et juger...
      Les pouvoirs du Président des USA sont limités par la Constitution.
      Il a peu près les mêmes pouvoirs qu’un Président du Conseil sous la IVe République en France : peanuts... Sur la plupart des sujets, en particulier si cela exige un financement, ce n’est pas lui qui décide.


  • microf 27 janvier 12:28

     
    Depuis l´installation du Président Trump á la Maison Blanche, le Président Poutine n´a encore rien dit. Le Président Poutine le « Mozart de la politique » est un judoka, et lorsque le judoka combat un adversaire, il ne se dévoile pas au début du combat, mais jauge son adversaire, ses forces et ses faiblesses, et alors défini une stratégie pour le vaincre, surtout si l´adversaire apporte la brutalité. C´est ce qui va se passer avec le Président Trump s´il ne tient pas á ses promesses, il a déja perdu, car il a des ennemis partout que ce soit dans son pays ou en Europe, alors il n´aura pas de choix s´il veut réussir, que de s´allier á la Russie et tenir ses promesses. 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 janvier 12:53

      @microf
      Bonne remarque !
      « Gagner la guerre sans combattre selon Sun TZU »
      Partie 1

      Partie 2


    • baldis30 27 janvier 14:05

      @microf
      bonjour,

      il est aussi un joueur d’échecs et c’est la même stratégie ....

      enfin il est un ancien du KGB... et c’est la même stratégie ....


    • microf 27 janvier 17:19

      @baldis30
      Bonjour,
      Merci. Il faudrait ajouter que c´est aussi un juriste, il agit toujours dans le cadre de la loi. Invité en Syrie par le Président légitimement élu ASSAD, il va d´abord aux Nations-Unies demander la formation d´une coalition Internationale pour lutter contre les coupeurs de têtes de femmes, d´enfants, de vieillards et d´hommes. Avec ceux qui l´ont suivi, il y va et fait du très bon boulot. C´est un stratège hors pair, c´est pourquoi je lui ai donné de Mozart de la politique.


  • Alter 27 janvier 15:21

    Je pense que concernant la différence entre un traité de libre échange qui était à peine en application et une machinerie comme l’OTAN il y a une différence majeur.


    Donald Trump n’a pas dit qu’il abandonnerait l’OTAN comme certains de nos médias se complaisent à l’interpréter, il a dit simplement que l’OTAN était obsolète et qu’il fallait changer de fonctionnement.
    Les Etats Unis depuis le début du conflit de la guerre froide et la fin de l’URSS conduisent une politique internationale qui leur coûte extrêmement cher. On peut dire que l’U.E est le point d’orgue de la domination des Etats Unis dans ce sens. Cependant, même si leur projet d’impérialisme commençait à aboutir, la « mondialisation » ou plus précisément une doctrine économique imposé à la planète entière a eu pour effet que tout le pays se désindustrialise.
    Il y a une expression qui dit que « l’argent c’est le nerf de la guerre ». Sans argent, avec une économie dans un état lamentable comment peuvent-il financer à long terme une politique internationale basé sur l’OTAN qui consiste à installer des bases partout et qui se règle à coup de milliard de dollars ?

    Les Etats-Unis ne sont plus une superpuissance, ils sont en déclins et nous en tant que français nous devons l’admettre et le comprendre. Après concernant l’OTAN, je pense que nous n’avons aucune prise dessus (et quand en 2002 nous avons été remis dedans on vous l’a pas dit) donc qu’on le veuille ou non c’est Donald Trump et les citoyens des Etats Unis qui décideront de l’avenir de cette fameuse alliance (si les citoyens américains on vraiment leur mot à dire là dessus permettez moi d’avoir des doutes).

    Après je dis qu’une alliance miliaire avec les Etats Unis n’est pas forcément mauvaise. La France a toujours été un pays en bon terme avec les Etats Unis et même la Russie mais une alliance militaire c’est pas quelque chose qui doit être continuel dans le temps et elle ne doit pas s’imposer de fait.
    Nous devons choisir quelle guerre nous ferons ou pas. C’est ma position en tant que citoyen français. 


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 16:22

      @Alter,

       Bien d’accord sur le point concernant l’OTAN et la mondialisation.
       L’argent c’est le nerf de la guerre et plus pacifiquement le sang de la vie.
       Les States ne sont plus une superpuissance et c’est Trump qui pendant son élection a fait rêver les Américains de remettre sur les rails comme « America great again ».
       Ce qu’on oublie toujours c’est que la plupart des Américains sont religieux.
       D’après une étude réalisée en 2014 par le Pew Research Center, 68 % des Américains se déclarent chrétiens (47 % protestants et 21 % catholiques), 23 % n’ont pas de religion et 6 % pratiquent une autre religion (judaïsme - 1,9 %, islam - 3,9 %, bouddhisme - 0,7 %, hindouisme - 0,7 %, autres religions - 1,8 %).
       L’athéisme a tendance à progresser aux États-Unis.
       Une tendance seulement. Le président continue à prêter serment sur la Bible (Trump en avait deux, de plus. ,Des pasteurs homme et femme sont venus pendant son investiture.
       Un Américain a comme une mission divine sur terre à devenir le gendarme du monde.
       Les Républicains vont très vite s’opposer à la fermeture complète des frontières.
       Ou alors, le commerce américain fera semblant d’obéir.
       La stratégie d’IBM par exemple, est de promettre des embauches d’Américains massives à Trump tout en licenciant en recherchant en chine, en Inde et en Argentine de nouveaux « collaborateurs ».
       Il ne faut pas charrier si le Congrès était adversaire à Obama. Il va très vite le devenir pour Trump quand cela deviendra « tricky ».


  • Massada Massada 27 janvier 17:24

    BOOM !

    la Syrie se trouve au seuil de changements dramatiques qui auront un impact direct sur la situation stratégique et militaire le long des frontières syriennes avec Israël et la Jordanie. Ils dérivent d’un accord discuté cette semaine entre le président américain Donald Trump et le président russe Vladimir Poutine pour l’établissement de zones de sécurité américaines, russes et turques en Syrie.
     
    Dans le cadre de cet arrangement, toutes les forces de l’armée iranienne, les milices chiites pro-iraniennes et le Hezbollah seront tenus de quitter la Syrie.
     

    Le changement majeur sur le terrain sera l’établissement d’une deuxième zone de sécurité américaine adjacente aux frontières de la Syrie avec Israël et la Jordanie. Cela signifie que les quelques 7,500 soldats des forces spéciales américaines actuellement en Jordanie seront déplacés vers le nord, au sud de la Syrie.

     

    Suppression donc de la menace des forces iraniennes et du Hezbollah déployées le long de notre frontière nord avec la Syrie.


    • covadonga*722 covadonga*722 27 janvier 17:34

      @Massada

       bonjour , 
      « Cela signifie que les quelques 7,500 soldats des forces spéciales américaines actuellement en Jordanie seront déplacés vers le nord, au sud de la Syrie. »


      yep a moins que le« moine » n’explique a Trump que ça signifie que des soldats américains vont recommencer a mourir , les USA participent a la défense d’Israël avec leur dollars je me demande s’ils seront aussi enthousiaste quand ça sera avec leur sang...

    • roman_garev 27 janvier 18:17

      @Massada
      « Ils dérivent d’un accord discuté cette semaine entre le président américain Donald Trump et le président russe Vladimir Poutine pour l’établissement de zones de sécurité américaines, russes et turques en Syrie. »


      C’est quoi, ce bobard sur la « discussion » ? La 1ère conversation entre Trump et Poutine aura lieu demain. Ces zones de sécurité américaines ne sont que des souhaits déclarés de Trump, et aucunement des résultats d’un accord inexistant.

    • leypanou 27 janvier 22:45

      @Massada
      Où est-ce que çà en est du rétro-pédalage de D Trump concernant le transfert de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem ?


    • Massada Massada 28 janvier 12:03

      @leypanou
       

      rétro-pédalage de D Trump concernant le transfert de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem
       
      coté israélien les services de renseignement israélien ont informé Netanyahu que les risques d’embrasement de la région nécessitent un déploiement sécuritaire musclé qui demande préparation.
       
      côté américain, les services de sécurité ont informé que les risques pour les ambassades et possessions américaines à l’étranger et spécialement dans les pays arabes demandent à voir leur sécurité renforcée avant toute action.
       
      Voyant le monde arabe déchaîné, Trump et Israel ont compris que l’ambassade représente une monnaie d’échange inestimable pour exiger et obtenir de la Ligue arabe (les Palestiniens ne décident rien), des compromis essentiels à Israël.
       
      La bêtise des Arabes, qui par leurs hurlements contre cette ambassade, ont fait monter les enchères sur sa valeur symbolique constitue un donnant-donnant majeur pour Israël.


    • Et hop ! Et hop ! 29 janvier 14:25

      @Massada : À mon avis les USA n’obtiendront pas de conserver de quelconques forces militaires en Syrie, le Président Bachar El Assad (et la Russie) serait vraiment fou d’accepter sur le sol de son pays la présence de l’armée de son pire ennemi, surtout qu’ils occupent déjà le pays voisin, l’Irak.


      Quant aux forces iraniennes, elles ont très largement contribué au retour de la paix et à la défaite de la coalition américano-soudienne, donc l’Iran est parti prenante avant les USA dans le traité de retour à la paix.

Réagir