dimanche 25 septembre 2011 - par Taïké Eilée

Maître Collard chante pour Vichy : l’incroyable intox du Nouvel Obs !

Le journalisme est mort. Ou presque... Démonstration accablante au travers d'un exemple stupéfiant.

Je viens de regarder, ce samedi soir, l'émission de Laurent Ruquier On n'est pas couché, très peu intéressante il est vrai, mais on ne fait pas toujours des choses intéressantes dans la vie... Un micro-événement me choque : non pas que Christophe Hondelatte, ce journaliste qui s'essaie à la chansonnette, ait quitté le plateau, ulcéré par les critiques trop sèches de Natacha Polony. Non, ce qui m'a choqué, c'est que, dans la séquence du "mur d'images", durant laquelle les invités sont amenés à faire un commentaire sur une personnalité faisant l'actualité et dont le visage leur est présenté, soit sortie la tête de l'avocat Gilbert Collard, et que cette apparition ait donné l'occasion au comédien Gérard Darmon d'insulter celui qui est devenu le président du comité de soutien de Marine Le Pen. Collard s'est vu traiter de "petit con", rien de très original... et Darmon, fin politologue, l'a situé "légèrement à la droite d'Hitler au niveau des idées". Dans une émission qui a décidé de boycotter Marine Le Pen, et qui ne donnera sans doute jamais la possibilité à Collard de répondre, je trouve cela tout de même affligeant : car insulter des gens en leur absence, je n'ai jamais trouvé ça très classe, ni très démocrate, c'est même très lâche, quels que soient les gens en question. Une attaque, ça se fait face à l'adversaire, et sinon, on lui donne le droit de répondre.

Mais surtout, tout le plateau s'est foutu du célèbre avocat, parce qu'en 2008 le bougre était candidat radical (de gauche) à la mairie de Vichy... vous savez, la ville des "collabos", des "fachos"... des frontistes donc ? Le raccourci a fait rire tout le monde, tous ces "démocrates" qui se défoulent sans gêne sur ceux-là mêmes à qui ils interdisent l'accès au débat. Audrey Pulvar se sentant même obligée de rajouter que cet épisode datait d'"après la collaboration". Le vieux franc-maçon qu'est Gilbert Collard, dont le combat jadis contre Jean-Marie Le Pen est resté célèbre (il n'est d'ailleurs toujours pas vraiment ami avec lui...), et qui n'a cessé de dire qu'il quitterait Marine Le Pen sur-le-champ si elle tolérait que des propos racistes soient encore tenus dans son parti, appréciera. Mais le meilleur restait à venir... Car Collard, nous dit-on, avait enregistré un disque à l'occasion de cette campagne électorale, et Ruquier, hilare, nous en fait justement écouter un extrait à l'antenne. L'occasion, une nouvelle fois, de se foutre de lui, tous ensemble.

L'extrait de l'émission a été mis en ligne sur YouTube

Mais dès cette première écoute du "chanteur" Collard, je sens que quelque chose cloche, je ne reconnais pas sa voix... Je m'en vais donc après l'émission sur le Net tenter de retrouver, en vidéo, ce passage (voir la rediffusion d'On n'est pas couché, à 3h09), et je tombe alors par hasard sur une perle : une "exclusivité" du site du Nouvel Observateur, parue le 20 septembre 2011 sous la plume d'Agathe Logeart.

Le canard dirigé par Laurent Joffrin est tout fier de nous sortir ce scoop au sujet de Gilbert Collard, décidément dans le collimateur de nombre de médias : il aurait enregistré une chanson ridicule et risible à l'occasion des dernières municipales en 2008. Notez au passage le jeu de mots du titre "maître et chanteur", qui suggère évidemment l'expression "maître chanteur"... Voici donc la fameuse chanson :

Présentation de la vidéo sur le compte Dailymotion du Nouvel Obs :

La chanson ayant été retirée, le 26/09, du compte Dailymotion du Nouvel Obs, la revoici pour écoute

Je cite encore le Nouvel Obs, qui commente sa trouvaille : "Le document sonore que Le Nouvel Observateur verse au dossier aurait dû devenir un morceau culte, s’il n’avait, curieusement, été retiré de tous les sites internet où il a été diffusé, notamment celui de Maître Mô, avocat anonyme et lillois, d’où il a désormais disparu. L’Obs a retrouvé ce document hilarant, qu’il diffuse ici en exclusivité. Il s’agit d’une chanson utilisée comme tract électoral par l’avocat marseillais, lorsqu’il a, après un premier échec en 2001, tenté une nouvelle fois en vain de ravir la mairie de Vichy à Claude Malhuret en 2008. Dans ce morceau, co-écrit avec son ami Gérard Berliner (l’auteur de "Louise", mort en 2010), Gilbert Collard, d’un joli filet de voix, promet de s’installer durablement à Vichy : "Je m’offre tout entier, je dépose à tes pieds, mon verbe et mon bagage.""

PNG - 208.7 ko
Gérard Berliner

Le Nouvel Obs nous affirme donc que c'est Gilbert Collard qui chante ; on vante même son joli filet de voix... Tellement joli, qu'à la toute première écoute, je me suis dit que ce n'était pas lui qui chantait... Ça me saute aux oreilles. D'autant que Gilbert Collard se met effectivement à parler à la toute fin de la chanson, à partir de 3 min 55, et sa voix ne ressemble en rien à celle du chanteur. Je lis les commentaires de l'article... Bizarre, personne n'a remarqué la supercherie, alors que les internautes sont souvent très prompts à débusquer les intoxications. Je vais sur Twitter. Idem, tout le monde marche et croit que c'est Collard qui chante. Sur Facebook, aucun commentaire critique non plus... La chanson révélée est, au contraire, l'occasion d'insulter de plus bel l'avocat ("Gilbert Gros Lard"...). Je vais sur d'autres sites de presse, qui reprennent tous sans broncher l'info du Nouvel Obs : Le Post, Sud Ouest, La Montagne...

Dans Sud Ouest, on se réjouit même des mérites d'Internet, qui permet de ne rien oublier, et de retrouver quand on s'y attend le moins des documents compromettants pour tel ou tel acteur politique :

"Rien ne se perd sur internet. Un document a-t-il été effacé de partout qu'il resurgit d'un disque dur taquin au moment où on s'y attend le moins. Le document, c'est un enregistrement de Gilbert Collard, dont l'actualité se confond aujourd'hui avec celle de Marine Le Pen. Le Nouvel Obs, qui consacre un dossier au très médiatique avocat, ressuscite aujourd'hui le document en une de son site internet, enregistrement hébergé depuis trois ans aux tréfonds du blog de Maître Mô.

"Aimer une ville, la désensorceler, savoir lui parler, savoir la rendre heureuse..." Il s'agit rien moins que de l'enregistrement au format MP3 d'une chanson spécifiquement composée par Gérard Berliner pour les besoins de la campagne électorale dudit Gilbert Collard. Lequel était (re)parti, en 2008, à la conquête de la ville thermale et charolaise (des mots ont ici leur importance) de Vichy.

L'avocat y pousse la chansonnette avec conviction, pas trop ridicule, vu les circonstances, pour ce qui est du timbre de voix. Pour le reste, chacun appréciera..."

La Montagne, de son côté, exhume pour appuyer sa démonstration la pochette du disque... Or, sur cette pochette, même si c'est écrit en tout petit, on peut lire que l'interpétation de la chanson est celle de Gérard Berliner, qui est aussi l'auteur des paroles et de la musique... Car, en effet, ce n'est pas Gilbert Collard qui chante, mais bien Gérard Berliner. Encore heureux donc que Sud Ouest ait jugé que le chanteur n'était pas trop ridicule... dans la mesure où chanter, c'est précisément le boulot de Gérard Berliner ! La Montagne note d'ailleurs une ressemblance de la voix supposée de Collard avec celle d'un autre chanteur, mais ne perçoit pas l'évidence : "Sur un air de guitare et avec une voix qui rappelle parfois celle du chanteur Nicolas Peyrac, Collard parle de redonner la flamme à Vichy."

Sur ce site consacré aux bides de la musique, on peut lire en toutes lettres que l'interprète de la chanson "Aimer une ville" est Gérard Berliner, et on peut même l'écouter. En 2008, à l'occasion des élections municipales, Le Mague avait interviewé Gilbert Collard, et dans le premier commentaire de l'article on peut lire : "Comme le chante Gérard Berliner (dans le clip de campagne)..." Eh oui, Internet permet de retrouver beaucoup de choses... encore faut-il savoir s'en servir ! L'intox touchant Collard est d'une telle grossièreté qu'elle ne peut manquer de rappeler celle survenue au moment de l'annonce de la mort de Ben Laden, dont on avait exposé la photo du visage, ou encore le fake sur Jean Sarkozy, que certains médias avaient osé diffuser comme des informations sérieuses, alors qu'à chaque fois le trucage était manifeste.

Pour finir de vous convaincre de l'identité du chanteur, il n'y a qu'à vous proposer d'écouter chanter Gérard Berliner et de comparer sa voix avec la vidéo "exclusive" du Nouvel Obs :

Louise

Aimer c'est plus que vivre

Gérard Berliner, avec Michel Drucker, parle de son spectacle "Mon alter Hugo"

Gérard Berliner est mort le 13 octobre 2010 d'une crise cardiaque à l'Hôpital Necker à Paris. L'intox du Nouvel Obs, suivi servilement par une partie de la presse française, m'aura au moins permis de découvrir cet artiste, malheureusement disparu trop tôt.

----------------------

PS : Ce dimanche, Gilbert Collard a vigoureusement réagi sur son blog au dossier à charge que Le Nouvel Observateur, dans sa version papier, lui a consacré (mais il n'a, semble-t-il, pas pris encore connaissance de "l'exclusivité" de la version web). Il taille un costard à la journaliste Agathe Logeart, et, petite pique méchante et vengeresse, publie une photographie issue de l'album de famille de Pierrette Le Pen (l'ancienne femme du chef du FN) qui nous montre, torses nus et tout sourires, lors de belles vacances d'été, le jeune Laurent Joffrin, futur patron du Nouvel Obs, aux côtés de Jean-Marie Le Pen. C'est peut-être pas très classe, mais c'est de bonne guerre, dira-t-on.

Mise à jour (26/09/2011, 11h20) : Gilbert Collard réagit ce matin, dans les Grandes Gueules de RMC, aux propos de Gérard Darmon, qui l'a comparé samedi soir dans On n'est pas couché à Adolf Hitler. Il annonce qu'il va porter plainte contre le comédien. Surtout, il confirme qu'il n'est pas l'interprète de la chanson "Aimer une ville", mais que c'est bien Gérard Berliner : "Ils sont tellement nuls qu'ils ne se sont même pas rendus compte que c'est la voix de Berliner", lâche-t-il. A noter que les journalistes de RMC ont cru, eux aussi, reconnaître la voix de Collard ; ce qui pose une sérieuse question quant à la qualité de l'audition de nos journalistes, car les deux voix ne se ressemblent vraiment pas.

Mise à jour (26/09/2011, 11h50) : La vidéo de la chanson "Aimer une ville" vient d'être retirée du compte Dailymotion du Nouvel Observateur. Elle avait été faussement intitulée : "Quand Gilbert Collard chantait pour gagner Vichy".

Le site du journal La Montagne vient de supprimer son article erroné. Il avait la particularité d'avoir relayé la fausse information du Nouvel Observateur en l'illustrant avec la pochette du disque, sur laquelle on pouvait pourtant lire distinctement que Gérard Berliner était l'interprète.

Mise à jour (27/09/2011, 17h30)  : La vidéo mensongère du Nouvel Obs a été republiée sur Dailymotion. Par ailleurs, ni Le Post, ni Sud Ouest, ni Le Nouvel Observateur n'ont corrigé leurs articles erronés. La désinformation continue donc...

Rappel : selon la Charte de Munich, ou Déclaration des devoirs et des droits des journalistes, les journalistes ont le devoir de "rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte".

Mise à jour (28/09/2011, 19h00) : Le site de Sud Ouest a supprimé son article, qui reprenait la fausse information du Nouvel Observateur.

Mise à jour (2/10/2011) : Une semaine après la publication de cet article, Le Nouvel Obs et Le Post n'ont pas corrigé leurs articles mensongers, et ont sciemment refusé de respecter la Charte de Munich. La Montagne et Sud Ouest ont, eux, reconnu leur erreur et fait leur devoir en retirant leurs articles erronés.



78 réactions


  • Hijack Hijack 25 septembre 2011 17:42

    Bien que je n’aime pas ce .......d de Collard ... ( tiens ça rime ???  smiley ) ... je trouve vraiment scandaleux et très lâche ... le fait de l’insulter alors qu’il n’est pas là ... et qu’on ne lui donne pas la possibilité de se défendre !!!

    Cette émission qui se voulait ... plus politiquement correcte qu’avant ... a bcp perdu bien que je n’ai pas réussi à tenir plus de 10 mn en son réduit ...

    En effet, politiquement correct certes ...mais connement correct surtout !!!


  • Jonathan Moadab Holly_Crapp 25 septembre 2011 17:47

    Décidemment, ça tape sec sur les médias en ce moment ! Bravo pour cet article bien fouillé et documenté, les citoyens devraient réagir plus souvent à ce genre de choses...


    • Taïké Eilée Taïké Eilée 25 septembre 2011 23:35

      Merci.

      Au passage, je signale une 2e erreur dans l’article du Nouvel Obs, où il est dit : « Le document sonore que Le Nouvel Observateur verse au dossier aurait dû devenir un morceau culte, s’il n’avait, curieusement, été retiré de tous les sites internet où il a été diffusé, notamment celui de Maître Mô, avocat anonyme et lillois, d’où il a désormais disparu. » Chacun peut aller le vérifier sur le site de Maître Mô, la chanson en mp3 est toujours disponible, elle n’a pas disparu. http://maitremo.fr/2008/12/28/tribute-to-mon-confrere-collard/

      Apparemment tous ces médias se sont fiés à l’avis de ce Maître Mô, qui soutient à la fin de son billet que c’est Collard qui chante : "Et, pour vous répondre immédiatement sur ce point : oui, oui, c’est bien lui qui chante la majorité de cet autre Hymne à la Joie (pour qui l’entend, s’entend !)", écrit-il.

      Ce billet de Maître Mô aurait été lu plus de 10.000 fois, si l’on se fie aux statistiques que son blog affiche. Au moins une dizaine de journalistes ont, ces derniers jours, écouté la chanson, toute l’équipe de Ruquier... et personne ne s’est rendu compte que ce n’est pas Collard qui chantait. Dingue ! Alors que n’importe quelle oreille à peu près propre et attentive est capable de faire la distinction, tant les voix de Collard et de Berliner sont différentes.

      Cette histoire, malgré son côté anecdotique que certains regrettent, me paraît tout de même très inquiétante... car je ne comprends pas comment tant de gens ont pu écouter cette chanson en se laissant tromper. Mystère... Peut-être avaient-ils tellement envie que ce soit vrai qu’ils y ont cru, et ont mis en veilleuse leur esprit critique.


  • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 25 septembre 2011 17:48

    Belle démonstration qui se lit avec intérêt même quand on a depuis longtemps perdu toute illusion sur l’éthique et le professionnialisme du monde des médias.

    J’ai beaucoup aimé la chute.
    Elle résume parfaitement la tartufferie du monde politico-médiatique actuel.

    Seule véritabble déception : j’aimais bien l’acteur Darmon smiley


  • Serpico Serpico 25 septembre 2011 17:54

    Il n’y a plus de journalistes. Il n’y a que des hyènes et des mercenaires sans foi ni loi.

    En plus ils sont nuls : incultes, approximatifs, menteurs et gonflés comme Joffrin le servile qui ose donner des leçons.

    Pas un pour sauver l’autre. Tous des merdes pas possibles.


  • Maldoror Maldoror 25 septembre 2011 17:54

    Merci pour cet article, la désinfo médiatique est encore une fois à l’oeuvre.


  • gébé gébé 25 septembre 2011 17:55

    La vie (et l’avis) de Collard ne regarde que lui. Et n’interesse que lui. (c’est là mon opinion).

    So what ?

    Quand à savoir qui exactement chante l’immortel tube sur Vichy, est-ce vraiment si important que çà ? Personnellement, je trouve que ça s’apparente à la sodomie des diptères...


    • Taïké Eilée Taïké Eilée 25 septembre 2011 18:05

      L’article ne parle pas de la vie de Gilbert Collard, ni de ses avis...

      « Quand à savoir qui exactement chante l’immortel tube sur Vichy, est-ce vraiment si important que çà ? » Ben oui, dans la mesure où l’un des plus grands hebdos français nous présente cette fausse info comme une exclusivité, très importante à leurs yeux manifestement, et que d’autres journaux reprennent la fausse info sans sourciller, ce qui nous interroge tout de même un peu sur le sérieux de nos médias, non ?


  • nenecologue nenecologue 25 septembre 2011 17:59

    Darmon , membre du lobby juif dans le cinéma français ( grand ami de shabat ... pardon chabat) ne pouvait pas dire autre chose .
    Pour exister médiatiquement ce genre de personnage est prêt à tout !

    Mais le vent tourne et meme hilary clinton le reconnait : le média qui est en train de s’imposer est internet , et là , la censure est bien plus difficile ...


    • Amelia Amelia 25 septembre 2011 20:10

      Pas besoin d’être « membre du lobby juif » pour détester le FN et les Le Pen père et fille. 
      Le « détail » et le « Durafour crématoire » du père, et la fille qui prend volontiers la pose avec des néonazis (l’un arborant le sigle du NSDAP, l’autre la croix gammée et la totenkopf des SS), ça donne quelques bonnes raisons de haïr le FN, ses dirigeants et les « people » comme Collard qui cautionnent ce parti...
       

    • Ronald Thatcher rienafoutiste 25 septembre 2011 20:41

      trop vite en besogne... gardez cette photo pour les élections, sinon vous n’aurez plus de cartouches pour votre sacrifice du FN smiley... comme si MLP en avait quelques chose à foutre de ce détail, quand on voit se que se trimballe l’UMPS comme casseroles, à faire affaires avec des dictateurs bien vivants eux, se partageant l’idéologie de la plus dévastatrice des dictatures : le capitalisme ! MLP est une sainte à côté de tout ces corrompus que ça vous plaise ou non...


    • DSKprésident 25 septembre 2011 21:57

      A Amelia :
      Le Pen a fait un jeu de mot provocateur sur Durafour crémtoire, car 3 jours auparavant, Michel Durafour avait publiquement déclaré vouloir « faire disparaitre Le Pen »... On imagine le tollé si les rôles eut été inversés ! mais là tout est normal, Michel Durafour peut dire des choses aussi graves sans être inquiété.

      le « détail » se rapporte aux chambres à gaz : « un détail de l’histoire ». Le Pen a été condamné pour cette opinion. La 2eme guerre mondiale c’est 60 millions de morts dont 10% de juifs.
      Le Pen ne s’est jamais couché devant le lobby juif, et cette « provocation » en libre penseur, en est une illiustration.

      Les juifs veulent que la Shoah soit le plus grand crime de l’histoire, et que l’anti-sémitisme soit pire que le racisme !

      Allez une petite chanson pour se détendre : (on est pas obligé d’apprécier)
       http://www.youtube.com/watch?v=PkAtQhxLCsM


    • Amelia Amelia 25 septembre 2011 22:24

      @DSK
      Oui, je sais bien, la haine du Juif fait encore recette chez une bonne partie des frontistes... ça a l’air de vous plaire et de vous faire rire...
       

    • agent orange agent orange 26 septembre 2011 07:07

      Ah, je croyais que l’extrême droite faisait front commun avec les sionistes... pour cause d’islamophobie.
      Doit on rouvrir les dossiers Anders Breivik, Gert Wilders, Giancarlo Fini et consorts ?


    • FabLoub 26 septembre 2011 11:23

      Bonjour,

      «  »ça donne quelques bonnes raisons de haïr le FN, ses dirigeants et les « people » comme Collard qui cautionnent ce parti...«  »
      Pourquoi haïr ces gens-là ? Soit leurs opinions ne vous intéressent pas, donc indifférence puisque vous êtes suposée ne pas les écouter, soit vous en tenez compte et vous êtes pour ces idées.

      De plus, je il me semble que la France n’est pas encore une dictature, chacun a le droit de s’exprimer et d’exprimer ses idées.


    • FabLoub 26 septembre 2011 11:27

      Bonjour,

      «  »Ah, je croyais que l’extrême droite faisait front commun avec les sionistes... pour cause d’islamophobie.
      Doit on rouvrir les dossiers Anders Breivik, Gert Wilders, Giancarlo Fini et consorts ?«  »

      Bravo ! Très juste !

      A l’auteur,

      Sous couvert de faire un article en faveur de Maître Collard, ou de la fausseté journalistique, je constate que vous faites l’amalgame de Vichy (gouvernement français en 1939-1944), cet avocat, le FN. Curieux hasard.


    • Taïké Eilée Taïké Eilée 26 septembre 2011 11:36

      "Sous couvert de faire un article en faveur de Maître Collard, ou de la fausseté journalistique, je constate que vous faites l’amalgame de Vichy (gouvernement français en 1939-1944), cet avocat, le FN. Curieux hasard." Je ne comprends rien à vos propos... qui ne sont vraiment pas clairs. Mon article n’est pas en faveur de Gilbert Collard, il dénonce une désinformation. Dénoncer une désinformation ne veut pas dire qu’on prend la défense de la personne victime de la désinformation... La victime, en l’occurrence, importe assez peu. C’est le raté journalistique qui m’interpelle.


  • LE CHAT LE CHAT 25 septembre 2011 18:04

    que Ruquier aille se faire enc... comme dab !
    ces multimillionnaires de gauche ou droite caviar qui comme Arthur se permettent de juger les millions d’électeurs du FN , leurs avis on s’en tape !
    la télé tombe de plus en plus bas , on passe du caniveau dans les égouts ....................


  • bercav bercav 25 septembre 2011 18:06

    Excellent la photo de Joffrin aux côtés de la bête immonde...
    Ruquier -comme Drucker- qui refuse selon sa convenance d’inviter JMLP ou maintenant MLP est une serpillère un peu usée certes, mais toujours bien servile.


  • Taverne Taverne 25 septembre 2011 19:22

    J’ai écouté la chanson. Selon moi - si mon expérience musicale peut ici aider - c’est bien Berliner qui chante. Je reconnais la tonalité et les variations. Sinon pour « Louise » de Berliner, les paroles sont de Franck Thomas.


    • Taïké Eilée Taïké Eilée 25 septembre 2011 20:37

      Merci pour votre expertise. smiley

      Sinon, je rappelle que le but de l’article est de dénoncer une désinformation patente, qu’étonnamment personne n’a remarqué. Le fait que cette intox touche Gilbert Collard est ici secondaire. J’ai déjà dénoncé des intox touchant des gens de tous bords (je crois que c’est ça l’honnêteté). Cela dit, il est vrai que les membres ou sympathisants du FN sont dans une situation singulière, vu qu’ils sont les seuls à être boycottés dans certaines émissions et ne peuvent donc pas répondre aux insultes qu’on leur lance. Sur le service public, ce n’est pas très normal.

      Si l’on doit dire deux mots de Collard, il est dans une situation compliquée, puisque, s’il a toujours été un ami de la fille Le Pen, il a aussi toujours été très réticent vis-à-vis du père. Collard incarne la « dédiabolisation » du FN : il a par exemple soutenu l’exclusion de Laurent Ozon suite à ses propos sur l’attentat d’Oslo... mais n’a évidemment rien pu trop dire contre ceux de Jean-Marie Le Pen, qui reste la figure tutélaire du mouvement. Mais nul ne sait quelle ligne l’emportera au final, sur le long terme, dans ce parti : la nouvelle ligne plutôt douce, ou la vieille ligne dure qui finira par revenir. Il est clair que Collard fait un pari très risqué...


  • Proudhon Proudhon 25 septembre 2011 19:23

    Cette histoire est une preuve de plus qui m’amène à revoir pas mal de mes jugements quand aux différents acteurs politico-médiatiques qui polluent le monde. Je suis de plus en plus en accord avec les discours d’ Alain Soral, n’en déplaise à une pseudo-gauche caviardisée qui s’est vendue aux marchés.

    Que les citoyens lambdas qui ont une véritable idéologie de gauche écoutent et réfléchissent sur les discours d’Alain Soral. Pas mal de « petits secrets entre amis » sont dévoilés. Oubliez qu’il ait appartenu ou appartienne à tel ou tel parti.
    Ecoutez et jugez avec les événements.


  • pastori 25 septembre 2011 19:33

    de toute façon ce sont des émissions qui n’ont un sens que si ça pète. 

    les deux crécelles hystérique, l’extrême facho d’abord qui traite les gens de nuls alors qu’elle ne sait certainement rien faire d’autre que d’éructer,
     
    et celle qui parle du nez au point que c’est insupportable, qui ne sait que dire « vous valez mieux que ça » à tout le monde. comme si elle avait une légitimité pour juger quoi que ce soit !!

    mais ne nous laissons pas avoir, il y a une grande part de cinéma et souvent les insultés sont de connivence, et les deux mégères n’ont rien à foutre d’être conspuées, elles touchent, et c’est ce qui compte ! enfin je plaint quand même les maris. doivent pas rigoler tous les jours !

    en tout cas ségolène leur bien fait sentir ,à ces deux ânesses que l’énarque, c’est elle !



  • pastori 25 septembre 2011 19:49

    quand à collard, que les lepénistes feraient bien de ne pas trop se gargariser, car je suis sûr qu’ils ne vont pas tarder eux non plus à railler collard.


     l’adhésion de collard aux idées du fn, (toutes les idées du Fn, celles du papa qui n’ont jamais été reniées d’ailleurs) est quelque chose de surprenant. 

    ça m’étonnerait qu’avant les présidentielles il ne file à l’anglaise comme Yves Bertrand qui a vite fait marche arrière..

    • epapel epapel 26 septembre 2011 19:57

      Surprenant ? 

      Non, à moins qu’il n’y ait dans une certaine enveloppe la preuve que ce ralliement n’est qu’une farce.

      Mais on ne le saura peut-être jamais si l’enveloppe est tombée par mégarde dans le cercueil d’Yves Montand.


  • pastori 25 septembre 2011 19:55

    enfin, les sénatoriales sont passées à gauche, c’est déjà énorme.


    après il ne restera plus qu’à supprimer cette assemblée qui coûte une fortune et qui ne sert à rien, on n’a pas besoin d’un palais pour retraités de grand luxe. 

  • pastori 25 septembre 2011 20:04

    « Serge Dassault, 86 ans, réélu dimanche sénateur de l’Essonne, est l’actuel doyen de la Haute Assemblée, connu comme pilier de l’industrie aéronautique, patron de presse et pour avoir ravi au PCF en 1995 la ville de Corbeil-Essonnes. ... »


    il doit y avoir une majorité de milliardaires dans l’Essonne.

    • Ronald Thatcher rienafoutiste 25 septembre 2011 20:46

      il est content pastori, ça passe à gauche, l’espoir revient dans les chaumières, le grand soir se profile à l’horizon, affutez les bayonnettes, le sang impur va couler dans les sillons... et si ça peut aider à vivre ceux qui croient encore à un semblant de démocratie, alors là !


    • DSKprésident 25 septembre 2011 22:08

      Le sénat passe à gauche : LA FRANCE EST SAUVéE !

      Non, je déconne : socialisme français = ultra-libéralisme = soumis aux mêmes patrons américano-sionistes que la droite !

      Le peuple est cocu avec la gauche depuis 1983 : je ne vois pas pourquoi cela changerait aujourd’hui.


  • Pie 3,14 25 septembre 2011 21:06

    Oh les mauvais perdants, moi aussi , je suis très content de la victoire de la gauche aux sénatoriales.
    C’est un bon signe pour la suite et cela prouve que la politique néo-centralisatrice de Sarkozy vis à vis des collectivités territoriales exaspère et désespère les élus.
    Au passage, ceux qui ont voté aujourd’hui sont principalement des conseillers municipaux et ils sont à 95% sans étiquette. Si j’étais au pouvoir, je commencerais à m’inquiéter sérieusement.


  • pastori 25 septembre 2011 21:08

    mais soyez quand même contents les nantis, les fouquet’s, . dassault a été élu à 86 ans grâce à ses fans qui lui vouent une reconnaissance éternelle, et bernadette va l’être aussi. les ânes conserveront donc leurs idoles 


    mais ce soir nous ne recevrons pas Mme Balkany. hé non ! elle a été virée. deuil obligatoire à neuilly et dans les chaumières smiley

    ce n’est qu’un début.

    • Pie 3,14 25 septembre 2011 21:16

      L’effondrement de la maison Balkany est un plaisir qui ne se boude pas. Après le conseil général et la perte de son poste, les sénatoriales lui claquent la porte au nez.


    • epapel epapel 26 septembre 2011 20:02

      La reconnaissance vis à vis de Dassault ne devrait pas être éternelle pour très longtemps.


  • pastori 25 septembre 2011 21:14

    reprenons :

     l’adhésion de collard aux idées du fn, (toutes les idées du Fn, celles du papa qui n’ont jamais été reniées d’ailleurs) est quelque chose de surprenant. 

    ça m’étonnerait qu’avant les présidentielles il ne file à l’anglaise comme Yves Bertrand qui a vite fait marche arrière..

  • pastori 25 septembre 2011 21:26

     « Le vieux franc-maçon qu’est Gilbert Collard, dont le combat jadis contre Jean-Marie Le Pen est resté célèbre (il n’est d’ailleurs toujours pas vraiment ami avec lui...), et qui n’a cessé de dire qu’il quitterait Marine Le Pen sur-le-champ si elle tolérait que des propos racistes soient encore tenus dans son parti, »


    sur le champ ? il se garde une porte de sortie. c’est bien ce que je disais.

    franc maçon le directeur de campagne de le pen ? ah bon ?

  • volpa volpa 25 septembre 2011 21:32

    Darmon a enregistré un disque bidon. Il devrait la fermer.


  • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 25 septembre 2011 21:35

    Pour tous ceux qui doutent encore des objectifs des médias, je leur conseille vivement de regarder le documentaire « Manufacturing consent » basé sur les études de Noam Chomsky...
    Pour ceux que l’anglais rebute, vous devriez même pouvoir en trouver des versions sous-titrées dans les réseaux P2P ou en DDL. Ceux qui cherchent des DVD à acheter, il ne faut pas rêver, ça pourrait donner des idées « aux pouilleux », alors on censure en ne distribuant pas sous prétexte que ce n’est pas rentable...

    C’est très instructif et vous saurez tout sur les mécanismes des manipulations de masse des médias à la botte des gouvernements et des lobbies.

    Collard, c’est gentil à côté de ce qui nous a été « vendu » pour la Libye, pour l’Irak, le Vietnam, les Balkans, la Côte d’Ivoire, la « nécessité économique de la mondialisation et les bienfaits du libéralisme » (même pas critiqué par le PS - il y a des socialistes dans la salle ? Il faudrait peut être se réveiller !!!), la « réforme des retraites », bientôt le démantèlement de la sécu (c’est le PS qui devra s’y coller, l’UMP est en train de couler), etc...


    • RougeVif 25 septembre 2011 22:32

      Merci pour l’info sur Chomsky cher Proudhon.

      Pour les francophones et sur le sujet télévisuel je conseille un petit livret court et abordable de Pierre Bourdieu, « Sur la télévision », 6 euros à la Fnac (éditions Raisons d’Agir), où il démonte les mécanismes de la censure invisible et les manipulations s’y développant

      Le sociologue a toujours refusé de participer au grand cirque de ce média. Sauf 1 fois dans Arrêt sur Images qui est un grand moment de mauvaise foi télévisuelle, à voir sur youT ou Daily un présentateur la queue entre les jambes devant son patron présent sur le plateau.


  • Pie 3,14 25 septembre 2011 21:36

    D’accord, ce n’est pas Collard qui chante mais c’est bien lui qui a commandé la chanson et l’a utilisée pour sa campagne.
    Cela signifie qu’il l’a trouvée bonne, il est donc logique qu’il en soit tenu pour responsable si cette dernière s’avère ridicule ( ce qui est le cas).

    A l’évidence, il s’était approprié cette chanson. Comme vous le montrez dans votre article, il apparait seul sur la pochette, le nom de l’interprète est écrit en minuscules, peut-être a-t-il laissé croire aux électeurs qu’il chantait lui-même pendant sa campagne.

    Les animateurs et journalistes qui ont utilisé cet épisode pour se moquer de lui ont certes manqué de précision et sont allés vite en besogne. De là à parler de désinformation, il y a un pas car, sur le fond il s’agit bien de la chanson, chantée ou non par le candidat qui a accompagné la campagne de Collard et c’est là l’essentiel. 


    • Feste Feste 25 septembre 2011 21:48

      et c’est là l’essentiel.

      Euh, non.
      C’est ce que l’auteur exprime qui me semble plus important que la chanson dont tout le monde se fiche.


    • Taïké Eilée Taïké Eilée 25 septembre 2011 21:50

      Je ne suis pas d’accord. On désinforme quand on affirme que quelqu’un a fait une chose qu’il n’a pas faite en réalité... En l’occurrence, Collard n’a pas chanté. Or, c’est sur ce point que tout le monde insiste, non sur le fait qu’il ait commandité une chanson auprès d’un ami chanteur.

      Quant au caractère ridicule de la chanson, après plusieurs écoutes, il ne me semble pas si patent que ça... En tout cas, ça me semble moins ridicule que les « lip dub » du PS et de l’UMP. Une chanson de campagne électorale, ça ne peut pas être bon, par définition je dirais... mais il y a des degrés dans la nullité, et la chanson de Berliner n’est pas la pire à mon sens.


  • Feste Feste 25 septembre 2011 21:46

    Trés bon article. Les tartuffes de l’hopital se foutant de la charité en vase clos.

    Cà fait bien l’écho au film ’Epouvantails, autruches et perroquets’ ou on voit un Val rejoignant Joffrin dans l’abject. Trés bonne photo finale.

    http://epouvantails.collectifs.net/?p=105


  • lebreton 25 septembre 2011 21:54

    @ l’auteur
     
     article nul a chier ,vraiment n’y a t’il pas de sujets autrement plus importants  ?


    • Taïké Eilée Taïké Eilée 25 septembre 2011 21:59

      Si, sans doute... J’en ai d’ailleurs écrit un certain nombre d’articles, sur des sujets importants. On attend en revanche toujours votre premier article... Ne vous privez donc pas de nous éclairer de tout votre talent, que vous gardez jusqu’ici très égoïstement pour vous !


  • jerome 25 septembre 2011 22:15

    @ l’ auteur : merci d ’ avoir fait le boulot !
    J’ ai aussi remarqué cette bizarrerie, mais l’ émission était tellement soporifique
    que je me suis endormi sans chercher à en savoir plus, pauvre de moi ...

    Donc, bravo et merci  :)


  • baska 25 septembre 2011 22:24

    Dans la chanson, collard promet de redonner à Vichy « son âme et sa flamme », ce maître-chanteur est-il un nostalgique de la période pétainiste ?


    • 65beve 65beve 26 septembre 2011 16:49

      Mise à jour (26/09/2011, 11h20) : Gilbert Collard réagit ce matin, dans les Grandes Gueules de RMC, aux propos de Gérard Darmon, qui l’a comparé samedi soir dans On n’est pas couché à Adolf Hitler. Il annonce qu’il va porter plainte contre le comédien.


  • apopi apopi 25 septembre 2011 23:44

     Merci pour cet article édifiant, la machine à désinformer ne connait aucun raté, il va y avoir du travail pour nettoyer les écuries d’Augias en juin 2012. Au fait, l’UMPS serait en train de faire un carton au sénat, çà c’est du scoop !

     Ah çà ira, çà ira.....


  • spartacus spartacus 26 septembre 2011 00:08

    Je viens de voir l’émission avec Mélanchon.

    Les invités de Ruquier c’est du gaucho bobo, sectaires et lamentables.

    Des faux semblants ou sentiments faux de bienveillance sur « le peuple ou les ouvriers » qu’ils ne sont pas et ne seront jamais. Peut être n’en n’ont-ils jamais vu ? 

    Je ne crois pas qu’une seule émission a été faite sans du mépris du parti de Le Pen depuis que ça existe. Une mode qui dure depuis 10 ans.
    C’est devenu creux, Ruquier ne voit pas que c’est inconsistant et pitoyable.Ca en fait même de la pub pour Le Pen.



    • Renaud Séchiant 26 septembre 2011 16:37
      Les invités de Ruquier c’est du gaucho bobo, sectaires et lamentables.

      Des faux semblants ou sentiments faux de bienveillance sur "le peuple ou les ouvriers" qu’ils ne sont pas et ne seront jamais. Peut être n’en n’ont-ils jamais vu ?

      Eux au moins on les vois dans les manifs au côté des ouvriers qu’ils ne sont pas. Pas comme les abrutit de l’UMP ou du FN qui ont sûrement mieux à faire.


    • spartacus spartacus 26 septembre 2011 20:03

      Si les gens de gauche défendaient l’ouvrier ça se saurait.



  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 26 septembre 2011 01:17

    Et ce sont ces mêmes pantins de « journalistes professionnels » qui vont mettre en garde la population contre les « rumeurs » de ce dangereux Internet sur lequel on trouve « tout et n’importe quoi » ! 


    A la télé et dans la grande presse papier on trouve surtout n’importe quoi... et vraiment pas tout.

  • avshareli avshareli 26 septembre 2011 09:10

    Emission de Ruquier : de plus en plus merdique

    Les journalistes d’un point de vue général : rarement indépendants , souvent à la solde de Quelqu’un
    Mais écouter casser de l’Extrémiste Quel Qu’il Soit et de Toutes Contrées.... j’adore ça !!!!!!!!!!

  • mbdx33 mbdx33 26 septembre 2011 10:29

    Mention spéciale pour l’article hommage à Gérard Berliner.

    Pour le reste, ok le nouvel obs s’est planté, acte.

    Les propos de G. Darmon n’engage que lui, il a le droit de s’exprimer, on l’invite aussi pour çà sur les plateaux télé.

    Les responsables de l’émission ont aussi le droit d’avoir le choix d’inviter et de donner la parole à qui ils veulent. Et cela que çà plaise ou non. Et si l’on ne partage pas ce choix, on fait comme on ne regarde pas l’émission.

    Je pense malgré tout qu’orienter le thème de l’article sur cet histoire de chanson présente peu d’intérêt. Le parcours politique de G. Collard et la caution qu’il apporte à la "virginité du FN m’inquiète bien plus.
    Je ne crois pas que les soutiens de ce genre puissent être durable dans le temps.
    On ne peut pas résister à certaines contradictions prétendre s’opposer à la peine de mort et soutenir un mouvement politique qui milite activement pour son rétablissement.
    Prétendre défendre les plus démunis et les victimes d’injustices et accepter le retour massif des immigrés dans leurs pays sans distinction d’aucune sorte.
    etc.

    Tout ceci c’est de la politique spectacle, de la communication et les français attendent aujourd’hui autre chose que de la com. Le pouvoir en place leur en sert depuis cinq ans et il est temps que cela cesse. Ce n’est pas pour laisser la place à des personnes dont l’ambition est de faire pire.


    • Taïké Eilée Taïké Eilée 26 septembre 2011 10:57

      « Pour le reste, ok le nouvel obs s’est planté, acte. » Pas tout à fait : l’enjeu, c’est maintenant de voir si les médias qui se sont plantés (Nouvel Obs, Sud Ouest, La Montagne, Le Post, Ruquier...) vont reconnaître leur erreur, la corriger et éventuellement présenter leurs excuses. A l’heure qu’il est, l’article du Nouvel Obs à l’origine de toute cette histoire est toujours en ligne, sans aucune modification. Attendons de voir s’ils vont faire leur devoir de journalistes, à savoir rectifier leur erreur... pour stopper la désinformation.

      « Je pense malgré tout qu’orienter le thème de l’article sur cet histoire de chanson présente peu d’intérêt. » La désinformation me semble être, au contraire, un sujet présentant un grand intérêt, surtout quand on commet une erreur aussi incompréhensible (vu qu’il faut être vraiment bouché pour confondre Collard et Berliner) et que l’info est publiée explicitement pour nuire à quelqu’un.

      Enfin oui, comme vous dites, Darmon a le droit de dire toutes les conneries qu’il veut (que Collard, qui a toujours été antiraciste, est pire qu’Hitler... ce qui tend à banaliser totalement le personnage d’Hitler au passage...). Cela dit, ce serait bien que les gars du show biz disent parfois autre chose que des conneries, non ?


  • Traroth Traroth 26 septembre 2011 12:02

    Le droit de moquerie doit être respecté. Quand on s’acoquine avec Le Pen, il n’y a rien de spécialement étonnant à se faire tailler sur le sujet. Personnellement, je ne vois là rien de choquant. J’observe que les frontistes sont très prompts à demander des droits de réponse, mais quand Le Pen insulte les gens qui lui déplaisent, les mêmes ont moins hâte à ce qu’on lui réponde...

    La seul chose que cet article m’a appris, c’est que Collard s’est engagé à quitter le FN à la prochaine ignominie du père de la candidate. Je prends donc date, puisque j’imagine que ça ne saurait tarder, l’immondice étant chez lui une seconde nature.


    • mbdx33 mbdx33 26 septembre 2011 18:30

      j’imagine que ça ne saurait tarder, l’immondice étant chez lui une seconde nature.

      J’adore votre définition du personnage et votre sens de la formule.


    • epapel epapel 26 septembre 2011 21:04

      Les êtres immondes pourraient donc pas s’entendre ?


  • pastori 26 septembre 2011 12:47

    aux grandes gueules ce matin, invité collard :


    les autres : « mais qu’est ce que tu fait avec lepen ? »

    qu’est ce qu’il fait ? 

  • Rounga Roungalashinga 26 septembre 2011 15:19

    Je me demande si la photo où Le Pen et Joffrin ont rencontré un être ondulatoire a déjà servi pour faire du chantage.
    Je me demande également combien d’autres photos de ce genre existent.
    Qui est cet « être ondulatoire » ? Un autre journaliste ? Un homme politique ?


  • reveil 26 septembre 2011 16:09

    Cette émission enregistrée n’aurait jamais dû être diffusée, j’en ai retenu que lourdeur, lâcheté, offenses et diffamations, Ruquier infâme n’a même pas recadré le débat dans le sens de la décence.

    Le CSA s’il faisait son travail honnêtement et en toute équité devrait sanctionner cette émission que je qualifierai de trop de la part de Laurent Ruquier.
    Quand au nouvelobs, je le qualifierai de torchon . Dans ce torchon, on y traite les habitants de Vichy de collabos, de fachos et de frontistes. Est ce que ce pseudo journal se rend compte du mal qu’il fait à la population de cette commune dont la plupart des habitants sont nés après la guerre et n’ont rien à voir avec les évènements dont on les accablent.

    • epapel epapel 26 septembre 2011 20:59

      J’en retiens que ce sont des gars comme toi qui la regardent et qui justifient son existence.


  • Thomas Roussot Thomas Roussot 26 septembre 2011 16:58

    Et l’on débattait du cadavre d’un pays entre phasmes. Animateurs histrioniques, chanteurs catégorie Z, chroniqueuses mondaines, entre deux gloussements et trois pseudos vociférations narcissiques.


  • kitamissa kitamissa 26 septembre 2011 17:22

    Qu’est ce que c’est Ruquier ? une tête à gifles qui fait le clown et l’audience d’Europe et d’une chaîne télé nationale .....


    qu’est ce que c’est que son émission on n’est pas couchés ? une espèce de bouffonnerie collective ou chacun aussi bien les invités que les animateurs jouent à celui qui aura la plus grosse !

    taper sur les absents c’est si facile ..et puis Darmon ..qu’est ce qu’il représente ? un acteur de troisième zone qui pousse la chansonnette ( faux d’ailleurs ) et qui se la pète avec son look de marchand de merguez à la sauvette !......

    alors les vannes de Darmon et son avis politique, on se les met au même endroit que la feuille de Moltonel !

  • pastori 26 septembre 2011 18:10

    « et puis Darmon ..qu’est ce qu’il représente ? un acteur de troisième zone qui pousse la chansonnette ( faux d’ailleurs ) et qui se la pète avec son look de marchand de merguez à la sauvette !......
    les vannes de Darmon et son avis politique, on se les met.... »

    donc les avis politiques de tous ceux qui s’expriment ici et qui se la pètent , moi compris, on se les met aussi,  si j’ai bien compris ?
    qu’est ce qu’il aurait darmon de moins que nous ?

    c’est quoi un look de marchand de mergez ? 

  • BARTH 26 septembre 2011 20:28

    Nom de diou, je vous dis pas la manipulation scandaleuse ! Quel scoop et en plus l’os tu le ronges grave, fais gaffe il est pas bien gros, tu vas te bouffer un doigt.

    C’est pas lui qui chante mais il a cautionné le texte !

    1 - c’était pas les radicaux de gauche, mais plutôt des « centristes de droite » (de droite comme d’hab) type valoisiens

    2 - Un élu de la liste Malhuret avait répliqué en faisant une parodie géniale de cette remarquable chanson.

    3 - Cette chanson dont on peut imaginer qu’elle lui a fait perdre l’élection (mais non, je déconne !) avait eu l’honneur d’obtenir le label de la chanson .on dans l’emission de France-Inter « la prochaine fois, je vous le chanterai »


  • epapel epapel 26 septembre 2011 20:42

    Collard victime d’un intoxication médiatique, c’est carrément une tentative de remise en cause de sa compétence professionnelle.

    Pas étonnant qu’il songe à porter plainte, c’était ça ou alors féliciter un auteur qui fait partie du même monde finalement.


  • Montagnais Montagnais 2 octobre 2011 09:05
    Bravo l’Auteur ! Vous êtes nommé immédiatement directeur des ESJ Lille, ESJ Paris, EJC Marseille, CFJ Paris.. et toutes les autres écoles de journalisme de France, de Navarre et d’Euroland.

    (Bon, ça m’étonnerait que Joffrin et la Mafia du Spectron entérine la nomination..)

    10 mecs comme vous, et c’est la Révolution, même chez les pires collabo de la Mafia du Spectron ! 

    IGWT - KYPD

Réagir