vendredi 12 mai - par Laurent Herblay

Après la présidentielle, partie 3 - ce FN qui rend l’alternative minoritaire

Au soir du premier tour, les opposants à l’UE étaient au coude à coude avec ses partisans. 15 jours plus tard, le plus européiste l’emportait avec plus de 66% des voix exprimés. Ce qui est frappant avec cette élection, c’est le décalage entre les idées du vainqueur et celles des Français. On peut y voir un problème d’incarnation de l’alternative, au premier rang desquels le FN.

 

Les meilleurs ennemis de la pensée unique
 
Bien sûr, les frontistes ne manqueront de brandir le record de voix du FN pour se rassurer, et soutiendront que Marine Le Pen serait en bonne position pour l’emporter en 2022, face à Macron. Mais ce faisant, le FN nous gratifie de la même langue de bois que les autres grands partis. Ils font mine d’oublier un peu rapidement que la présidente du FN pointait à 26-28% à la fin de l’hiver, après avoir mené son parti à 25% aux européennes et aux régionales. Bref, le score de 21%, même s’il représente un progrès par rapport à 2012, est la marque d’un échec, d’autant plus que la droite s’était choisie un mauvais candidat, sans quoi le FN n’aurait sans doute pas atteint le second tour.
 
 
En effet, Marine Le Pen est l’adversaire idéale pour les idées de Minc ou d’Attali. Incapable de défendre les sujets sur lesquels elle est pourtant interrogée depuis 7 ans, son impréparation crasse pour le débat de second tour, et sa prestation lamentable pourraient la disqualifier pour longtemps, de son sketch sur les envahisseurs à ses lubies mille fois répétées. Elle n’est pas au niveau et s’en fiche totalement, comme elle semblait le dire en dansant dimanche soir dernier. Ce n’est pas comme si son accession au second tour était une surprise, comme si elle n’avait pas eu le temps de se préparer et comme s’il n’y avait pas tout ce qu’il faut pour l’aider (voir l’excellente synthèse de Sapir).
 
Un adversaire comme le FN, c’est du pain béni pour qui l’affronte, même pour le ministre oligarque d’une majorité totalement disqualifiée… En 2022, même si elle parvenait à nouveau au second tour, elle serait à nouveau balayée. Il faut dire que ses oscillations et ses compromis sur l’Europe et la monnaie unique, outre le fait d’aboutir à un scénario impratiquable, loin de rassurer les électeurs, semblent plutôt créer de la confusion et disqualifier ses propositions. Marine Le Pen, c’est un extrémisme pas sérieux, qui ne doit son succès électoral qu’au profond rejet des partis dits de gouvernement et au caractère profondément clivant de l’autre grande force alternative qu’est la France Insoumise.
 

 

Voilà pourquoi, même si je respecte pleinement les électeurs du FN, dont le vote a un vrai et légitime sens social, je persiste à penser qu’il est une forme de ruse du pseudo cercle de la raison, qui le maintient au pouvoir en stérilisant les voix qui se portent sur lui. Mais ce que j’espère, c’est qu’après la désastreuse campagne 2017, il puisse lui aussi tomber sous le coup du dégagisme prochainement.
 


13 réactions


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 mai 09:49

    Bonjour,
    le problème c’est que les « alter alternatives » souverainistes au FN n’ont jamais réussi à le supplanter ; même « mauvais » le FN arrive quand même à aller au 2e tour.

    Alors quoi ?


    • Etbendidon 12 mai 10:27

      @Olivier Perriet
      Bonjour olivier
      Alors quoi ?
      ben tout est calculé comme me le dit mon copain illuminati
      * parce que OUI je me suis fait pote avec un illuminati
      Cabanel a un vieil ami africain, moi j’ai un pote illuminati et depuis je sais tout
       smiley
      par ex, aux prochaines légilslatives le FN fera un bide total (démissions et écouerement en masse à l’intérieur)
      MACRON pharaon aura une majorité absolue
      L’europe c’est TOP, la france c’est FLOP
       smiley


    • Durand Durand 12 mai 10:49

      @Olivier Perriet

      Le problème c’est qu’une fois au deuxième tour, la machine médiatique-Système se déchaîne contre le FN et fait gagner son chouchou... Et en 2022 ce sera pareil.

      L’autre problème du FN est l’incohérence entre ce que savent ses élites à propos du fonctionnement nocif de l’Union Européenne d’une part, et d’autre part, les capacités d’une majorité d’électeurs à admettre les conclusions qu’il faut en tirer.

      Voici ce qu’expliquait Marion en russie à la fin de l’année dernière :


      On dirait du Asselineau, non ?

      C’est sur cette base, que F. Asselineau conclue tout-à-fait logiquement qu’il faut sortir de l’UE. Il en fait la base de son programme et récolte 1% au premier tour... 
      Marine Le Pen, sachant pertinemment qu’une majorité de français, intoxiqués par les médias-Système, ont peur de sortir de l’UE et de l’Euro, prétend quand-même réformer l’Union Européenne et obtient 34% au second tout...

      Que faire ?

      – Lutter pied à pied contre la machine médiatique en expliquant la vérité aux Français, comme le fait Asselineau, pour passer de 1% à plus de 50% de convaincus du Frexit ? 

      – Biaiser sur cette question centrale, comme le fait MLP par pure démagogie, espérant être élue et provoquer une crise suffisamment grave avec l’UE de manière à rendre inexorable la solution du Frexit dans l’esprit d’une majorité de Français ? 

      On comprend rapidement les limites de ses deux solutions :

      – Asselineau continuera à être détruit continuellement par les médias-Système, comme c’est le cas depuis dix ans...

      – MLP également, mais seulement entre les deux tours, pour faire élire à coup sûr le candidat qui lui sera opposé, comme c’est le cas depuis les années 80/90...


      Comme vous dites : alors quoi ?!!






    • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 mai 15:51

      @Etbendidon

      MACRON pharaon aura une majorité absolue

      C’est pas forcément très dur à prévoir, le calendrier électoral a été fait pour ça, par Chirac et Jospin


  • Jeff Parrot Jeff Parrot 12 mai 10:26

    Le FN est gonfle et degonfle a volonte par les medias, c’est sous controle quoi !
    Il est la pour perdre au second tour face au candidat du systeme. Et grosse cerise sur le gateau, il permet d’amalgamer les anti-systeme au fasciiiismmme !
    L’arnaque centrale n’etant pas de faire croire que le FN est nazi (pour le faire descendre) mais plutot de faire croire pendant 2 ans avant l’election qu’il aurait une chance de passer (pour le faire monter).
    Cela rappelle un peu l’election de 2007, ou Segolene avait ete sur-vendue pendant 10 mois, destinee a etre le candidat perdant en face de sarko.

    La petit monde qui joue avec ca doit bien se marrer, d’un rire cynique evidemment.

     


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 12 mai 15:39

      @Jeff Parrot

      vous avez déjà vu les têtes de Soros, d’Attali, de Minc, de Castries ?

      vous croyez que c’est le genre à « se marrer » ?

      c’est très sérieux

      on ne rigole pas quand on fait la guerre

  • _Ulysse_ _Ulysse_ 12 mai 11:46

    @Auteur

    Vous faites du Asselineau presque.

    Le FN avec son positionnement d’extrême droite ne pourra jamais réunir 50% de français.
    De même, pour le Front de gauche très compliqué pour lui d’arriver à 50% vu son positionnement.

    Ainsi, l’opposition politique est neutralisée pour longtemps.


    • Durand Durand 12 mai 11:50

      @_Ulysse_


       Pour info :


       Déclaration de Marion Maréchal Le Pen en Russie à la fin de l’année dernière 






       

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 mai 15:52

      @_Ulysse_

      Sauf que le télévangéliste Asselineau, il fera même pas 10% (avec le vent dans le dos).


    • Alren Alren 12 mai 17:12

      @_Ulysse_

      Plus de 50% des Français partagent les idées de la France Insoumise quand on explique aux gens nos propositions.
      Je n’ai rencontré aucune personne, femme ou homme, qui n’approuve pas le fait de nourrir les enfants gratuitement dans les cantines scolaires avec des produits bio pour parfaire leur éducation nutritionnelle.
      L’idée d’une transition écologique et le fait de ne pas prélever sur la planète plus qu’elle ne peut régénérer en une année a également fait consensus.

      Mais un certain nombre ont cependant voté pour Macron en imaginant qu’il aurait la même politique mais « en plus calme » étant « de gauche » malgré ses dénégations et qu’il avait plus de chance de gagner devant Le Pen que JLM.

      D’autres on voté Hamon, parce qu’ils avaient toujours été socialistes comme leur père et que JLM avait « trahi » leur cher parti.

      Un certain nombre d’électeurs du FN approuvent nos idées sur l’écologie et la renégociation des traités UE mais sont convaincus qu’on n’arrivera à rien si l’on n’arrête pas l’immigration, résistant avec obstination à toute démonstration qu’elle est particulièrement limitée en France et nous rapporte à tous.

      Après 5 ans qui s’annoncent catastrophique, les maîtres du fric ne pourront pas nous refaire le coup du Macron. Les Français sauront ce que cela signifie. Si M. Le Pen est toujours à la tête de l’entreprise familiale FN héritée de papa, vu sa médiocrité, elle ne sera pas au second tour.


    • epicure 12 mai 21:29

      @_Ulysse_

      scénarios possibles, et envisagés par les spécialistes, qui pourraient favoriser le FdG :

      - recentrage à droite du FN ( maintient dans l’europe sans volonté de réforme, libéralisme économique comme macron, main tendue vers les LR , etc....    ) => perte de tout un pan populaire du FN. Ce serait la frange « terrienne » contre la frange « marine » qui gagnerait, sous prétexte de la défaite de cette semaine, en oubliant que les bons scores sont dus à l’orientation impulsée par marine lepen, plus proche des préoccupation d’un électorat populaire.

      -alliance ou cohabitation REM/droite classique ( le plus probable ), positionnant la gouvernance sous macron sur la droite.

      et encore plus si les deux phénomènes se réalisent, le « FdG » pourra se poser comme la seule vrai alternative aux politiques libérales et de droite.

      Le problème c’est les effets de la refondation à gauche qui est entrain de de produire suite à la débâcle du hollandisme révolutionnaire. Todd avait un peu raison dans un certain sens, hollande a généré une révolution, mais pas celle qu’on pouvait attendre de l’ennemi déclaré de la finance.
      Le problème de concilier , union nécessaire, et cohabitation de lignes/identités politiques différentes. Chez moi il y aura deux candidats FdG...


  • fred fred 12 mai 17:59
    MLP ne veut pas du pouvoir..son dernier face à face avec Macron le prouve !
    pendant deux on l’appelait Marine pour en deux heures redevenir Le pen !

  • zygzornifle zygzornifle 12 mai 18:20

    dans 5 ans les français vont implorer le FN de prendre le pouvoir .....


Réagir