mercredi 31 août 2016 - par Robert GIL

Asselineau : farouche défenseur du capitalisme

Même si son influence reste groupusculaire, François Asselineau est un personnage plutôt bien placé dans la nébuleuse réactionnaire, et sur le net certains militants de l’UPR mènent une insistante démarche de lobbying dans les forums et auprès des médias de masse accusés par François Asselineau de le censurer, au point que l’action de ces militants a pu être décrite comme un « harcèlement ». Par ailleurs, l’UPR, n’ayant pas le nombre d’adhérents suffisants, ni de militants particulièrement dynamiques sur le terrain s’est totalement investie dans le cybermilitantisme.

 Asselineau se proclame anti système et se veut la voix de ceux qui subissent la politique des partis traditionnels, des gouvernements successifs et de Bruxelles. Dans cette énumération de responsables, il en oublie volontairement un : le patronat. Les fermetures d’usines, les suppressions d’emplois, le chômage, les bas salaires, la remise en cause des acquis sociaux ne seraient pas de sa responsabilité. Comme si les décisions du gouvernement, et celles de Bruxelles, n’étaient pas prises en fonction des besoins et des seules exigences du patronat !

Pour comprendre cela, revenons vers ce personnage qui se dit antisystème ; le parcours, les discours et les amitiés de F.Asselineau fleurent bon une droite extrême et réactionnaire : il fait ses études à H.E.C. (1980) et l’E.N.A (1985). En 1985 il est inspecteur général à l’inspection générale des Finances. De 1989 à 1990, il est le chef de la mission pour le Crédit National. Il a aussi été le président de la Société pour l’Analyse Économique et Financière (SADEF). Ensuite, il occupe le poste de directeur de cabinet auprès de ministres du gouvernement Juppé (1995-1996), avant de rejoindre en 1999 le R.P.F. de Philippe de Villiers et Charles Pasqua. Entre 2000 et 2004, il occupe des postes importants de conseillers aux côtés de Pasqua, alors président du Conseil Général des Hauts-de-Seine. Toujours avec le même, alors allié à Jean Tibéri, il est élu sur une liste de droite dissidente aux municipales parisiennes de 2001. C’est sans étonnement qu’on le voit nommé par Nicolas Sarkozy le 20 octobre 2004 à la tête de la Direction Générale à l’Intelligence Economique à Bercy ; il travaille alors en étroite collaboration avec Jean-Pierre Raffarin. Le 31 décembre 2004, il a décidé de rejoindre le groupe l’Union pour un Mouvement Populaire (UMP) au Conseil de Paris. En mars 2007, il crée l’UPR.

Son parti « l’Union Populaire Républicaine » a des accointances affichées avec les paranoïaques d’Egalité et Réconciliation, dont il imite les séquences vidéo de leur gourou, ou du mouvement La Rouche. Les cadres du mouvement l’expliquaient dans un communiqué par une volonté de ratisser large, sans pour autant forcément partager leurs opinions. D’ailleurs, ce groupuscule ne se prétend « ni de droite ni de gauche, en lutte contre l’Union Européenne, jugée comme la priorité absolue, devant laquelle doivent s’effacer tous les clivages. Les références à la résistance sur fond de gaullisme « arrêtons les clivages pour s’en prendre à notre ennemi  », l’Europe, sont monnaie courante. Mais ces postures ne résistent pas à un décryptage un peu plus approfondi.

Son idéologie est présente dans la vision qu’il a de l’Histoire de France. Le mythe de la « France éternelle », vieille antienne de l’extrême droite, y est développé, autour duquel s’accroche une historiographie profondément réactionnaire : mise en avant de « nos ancêtres les Gaulois » comme des « premiers Français » et des « premiers résistants » à l’invasion étrangère (suivant une historiographie très « 3eme République »), ou bien une histoire des 19eme et 20eme siècle axée sur la valorisation de la « nation Française que tous les peuples du monde envient », dans laquelle n’apparaît ni l’affaire Dreyfus, ni le Front Populaire, ni la guerre d’Algérie, ni Mai-68, mais dans laquelle apparaissent bien entendu les aspects positifs de la colonisation . Des oublis idéologiquement significatifs, puisqu’ils ont tous trait à l’histoire de la gauche et du mouvement ouvrier. Et quand il n’oublie pas d’en parler, Asselineau réécrit leur histoire.

Ainsi, il ne parle de la Commune de Paris que comme un mouvement patriote de résistance à l’invasion étrangère. Tout ceci pour arriver à la conclusion que le nouvel ennemi venu de l’étranger qu’il faudrait abattre serait l’« empire » Européen. Cette vision transparaît aussi à la lecture de la charte de l’U.P.R., qui prétend rétablir la « souveraineté nationale » et « redonner à la France sa vraie personnalité », tout en ne disant rien sur le rôle fondamental des Etats-nations, ni de leur bourgeoisie dans la construction européenne ni sur la complicité de leurs gouvernements dans la mise en place des politiques ultralibérales et destructrices de services publics, certes décidées au niveau européen, mais qui vont parfaitement dans le sens des politiques voulues par les gouvernements et les divers organisation patronales de chaque Etat, et ce depuis de longues années. Asselineau voudrait nous faire croire que c’est l’Europe qui oblige le patronat et le Medef à prendre des mesures anti-sociales et à délocaliser… nous prend-il vraiment pour des pigetons ? Il voudrait nous faire croire que le simple fait de sortir de l’Europe serait le miracle pour obtenir miraculeusement des augmentation de salaires et des droits sociaux nouveaux ! Non à l’Europe : OUI, mais à la sauce Lordon par exemple, pas à la tambouille Asselineau !

Les gens de droite aiment brouiller les pistes et c’est bien normal, car les sondages montrent que nombreux sont ceux qui s’opposent au capitalisme et au libéralisme, dont ils voient les effets, alors on les manipule et on les trompe en leur disant ce qu’ils veulent entendre et en déformant la perception de la réalité. Le but est de les tromper pour qu’ils votent pour des démagos de droite ou sociaux-libéraux, le système étant bien verrouillé pour éviter le vrai changement. Asselineau est bien un représentant d’une extrême droite qui essaie de faire passer ses idées réactionnaires en les prétendant « ni de gauche, ni de droite » (comme Le Pen ou Macron !). Asselineau est un garant du système capitaliste et dans sa vision, chacun doit rester à sa place … surtout les salariés ! L’Europe est pour lui comme les moulins à vent de Don Quichotte, un leurre ! Certes on ne peut qu’être d’accord avec lui lorsqu’il dit qu’il faut combattre cette Europe, car c’est l’Europe du Medef, des banques et des lobbies… mais il est hors de question pour lui de s’opposer au Medef, aux banques et aux lobbies à l’intérieur de l’hexagone : il ne veut pas détruire le capitalisme, il veut le réguler comme Sarkozy…car il sait où est son intérêt et ne veut surtout pas mordre la main qui le nourrit ! Asselineau n’est pas idiot, par contre son arrogance fait qu’il nous prend pour une bande de demeurés !

Sortir de l’euro sans sortir du capitalisme c’est encore un slogan de droite pour éviter que les salariés s’en prennent au système en place … Asselineau manipule les gens au profit du Medef et de l’ordre établi ! L’UPR est l’une des composantes créées au service des droites européennes. Dans chaque pays de l’union il y a son équivalent (lister toutes les formations plus ou moins marginales de droite et d’extrême droite qui fleurissent dans les divers pays de l’UE) pour canaliser la colère des gens et les empêcher de pencher trop à gauche ! Leur but est que si l’Europe explose, dans chaque pays le capitalisme sera préservé et les affaires pourront continuer …avec comme partenaires les autres capitalistes européens … tout changer pour que rien ne change ! Evidement, l’autre « liant » de tous ces groupuscules c’est leur anticommunisme primaire, en agitant le spectre du bolchevisme, du stalinisme ou du marxisme, d’ailleurs, leur inculture fait qu’ils confondent tout. C’est vrai que pour donner des leçons de démocratie ils sont très forts, alors que dans leur groupuscule, le gourou est en principe nommé à vie !

Sur internet, les partisans de l’UPR font passer un message bien rodé pour appâter le chaland : « Le programme de l’UPR, c’est un copié/collé de celui du CNR, fortement inspiré par feu le PCF, du temps où il défendait la France et les français, avant de devenir, lui aussi européiste. » Quant à la question de savoir pourquoi on ne les voit jamais dans les luttes, ou en soutien des ouvriers en grève ? Là aussi la réponse est toute prête ; non, ce n’est pas parce qu’ils ont peur de s’opposer au patronat et au capital, non, mais plus simplement parce que : « l’UPR préfère s’attaquer aux causes qu’aux conséquences. Les causes sont les traités européens. La ligne de séparation aujourd’hui ne se fait plus en Droite/Gauche, mais entre européistes et non européistes. » Et le summum de la nov-langue UPR-iste : » ceux qui défendent leurs droits dans la rue sont des euros atlantistes au service de Bruxelles ! »… fallait oser, mais comme disait Audiart : « Les cons ça osent tout, c’est à ça qu’on les reconnait », rarement telle citation aura été si bien vérifiée ! Evidement pour Asselineau nostalgique du capitalisme de papa et des privilèges de l’ancien régime, il est hors de question que les salariés osent se rebeller face aux « bons » patrons nationaux, ni contester « les élites » dont il fait parti ! Dormez braves gens Asselineau et l’UPR veillent sur vous !

 

A lire également : SECTES ET MOUVEMENTS D’EXTREME DROITE

« Faire semblant d’être différent et novateur pour mieux vendre des produits périmés »…C.PADEMOI



100 réactions


  • hunter hunter 31 août 2016 10:33

    La petite Fifi est demandée d’urgence derrière son clavier.......ceci n’est pas un exercice, je répète, ceci n’est pas un exercice !

     smiley

    Adishatz

    H/


    • Fergus Fergus 31 août 2016 17:44

      Salut, hunter

      Que Fifi et les autres lobbyistes de l’UPR répondent ou pas, le fait est que la mise au point de Robert Gil est bienvenue car elle remet assez largement les pendules à l’heure, tant sur la personnalité d’Asselineau que sur l’idéologie de ce micro-parti.


    • doctorix doctorix 31 août 2016 19:24

      Quand je vois la kyrielle de candidats à la présidentielle 2017, que ce soit de droite ou de gauche, je ne vois qu’une suite de magouilleurs de longue date.

      Il y en a cependant deux qui surnagent de ce bourbier puant, ce sont Asselineau et Mélenchon.
      Tous deux ont en commun d’expliquer par des conférences très pointues et très documentées toute la vicissitude du système, et comment on pourrait en sortir, avec des mots simples et compréhensibles, et leurs démonstrations sont limpides, à la portée de tout un chacun, au contraire des autres discours où les hommes politiques, à l’exception de Mélenchon, nous prennent visiblement pour des cons..
      Il n’est pas étonnant qu’un Robert GIL vienne tenter de démolir ces deux exceptions, qui pourraient faire en sorte que tout change, parce qu’il veut surtout que rien ne change.
      Ainsi, il taxe Asselineau d’extrême droitisme, ce que quiconque a écouté ses conférences trouverait parfaitement ridicule. Le FN a toujours ce rôle d’épouvantail commode, et on le met à toutes les sauces. Un outil haïssable et stérile, mais bien utile pour tous les partis en place ou qui veulent la place du vizir.
      Il l’accuse d’être issu d’un système pourri : c’est pourtant parce qu’il en a connu et reconnu les vices de l’intérieur qu’il est capable de les contrer, au contraire de tous ces minables qui en ont croqué et ont bien l’intention d’en croquer encore et encore.
      Il est le seul à nous proposer les trois solutions qui feront renaître la France, la sortie de l’Europe, de l’Euro et de l’OTAN.
      Nous éviterons ainsi les pièges de l’atlantisme, qui comprennent le TAFTA, en mauvaise passe mais qui reviendra, des normes assassines pour notre industrie, une absence de contrôle de notre monnaie (ce qui fragilise l’emploi) et les guerres sans fin imposées par l’OTAN.
      Les défenseurs du système actuel dont GIL est ici le chantre hypocrite savent parfaitement qu’Asselineau expose dans son programme les solutions à nos maux.
      En fait, GIL montre ici qu’Asselineau est un grave danger pour le système et qu’il faut l’abattre.
      C’est en quelque sorte un hommage qu’il lui rend, montrant ainsi que le chef de l’UPR n’est pas un mince danger, contrairement à ce qu’il affirme.
      Robert GIL est un sacré faux-cul, prenez -en conscience, ce n’est pas la première fois qu’il en fait la démonstration : c’est un apôtre du système en place.
      Mettez tout ce petit monde politique à la poubelle, et choisissez l’une des deux valeurs en piste, Mélenchon ou Asselineau.
      Concernant l’accusation de GIL de collusion d’Asselineau avec le MEDEF, cela fera bien rigoler ceux qui ont lu ses commentaires sur la loi El Khomri...
      Ici, à 29 minutes.
      Si Asselineau est l’ami des patrons, alors ils n’ont plus besoin d’ennemis.
      Maintenant, vous pourrez hésiter avec Mélenchon, dont la dernière conférence est époustouflante (je la cite pour rétablir l’équilibre, et montrer mes hésitations : tous deux seraient un cadeau pour la France) :


    • JMBerniolles 31 août 2016 20:32
      @Fergus

      Ce texte est fait d’attaques personnelles non fondées et ignore les propositions de l’UPR.
      Que l’on peut discuter, ne pas les croire, mais les ignorer volontairement comme le fait l’auteur est assez grossier.

      C’est à cela que je réagis. Le débat politique est déjà assez pourri dans les médias officiels, avec l’épisode quasi comique du Macron plein les écrans, - le système ne sait plus qui nous vendre comme homme politique d’avenir-, pour que sur ce site l’on évite ce genre de manœuvres politiciennes.

      * La sortie de l’OTAN
      * La sortie de l’Euro et des institutions européennes non démocratiques et ultralibérales
      * Un nouveau CNR pour redresser la France après sa dévastation économique par le système...

       méritent mieux que cet article qui cache à peine sa haine.

      Pour être crédible, il faut une tenue morale minimum...


    • Yanleroc Yanleroc 31 août 2016 21:16

      @doctorix


      Vous oubliez un truc Doc, c’est que Asselineau ne veut pas de mecs comme vous !
      Héhé.

    • Yanleroc Yanleroc 31 août 2016 21:24


      Choisir entre Mélenchon et FA, c’est quand-même choisir entre Europe ou pas Europe !


      Pas très équilibré, pas très Fair-Play pour JL. C’était 55%, vous vous rappelez, pour ou contre l’Europe.

      Très très grosse abstention massive, ça aurait pas de la gueule ?

      Aprés avoir soutenu Trump, vous nous demandez de soutenir un autre milliardaire. 
      Le FN aussi vote pour des milliardaires. 

      Pourquoi pas directement pour Rothschild ?

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 août 2016 22:05

      @Fergus
      Vous avez remarqué que dans l’article, il n’y a que des accusations, mais aucune preuves ?
      Cela ne vous gêne pas, semble t-il.

      C’est toute la différence avec l’UPR.
      Toutes les analyses s’appuient sur des documents vérifiables par tout le monde !
      Par exemple le dernier article sur Macron. 
      Fournir des preuves, ça s’appelle avoir de la rigueur intellectuelle.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 août 2016 22:10

      @JMBerniolles
      Robert Gil s’inspire de l’officine antifas INDYMEDIA, qui accuse tous ceux qui dérangent, sans fournir la moindre preuve. Manque de chance, l’ UPR a fait son enquête, cette officine est financée par les fondations Soros, Ford, Rockefeller (pas capitalistes pour deux sous !) et plusieurs Départements d’états Américain ...


    • Kapimo Kapimo 31 août 2016 23:43

      @Fergus
      Disons que cataloguer comme farouche capitaliste le dirigeant d’un parti qui a dans son programme des nationalisations, par les temps qui courent, c’est plutot une vraie mise au point sur le caractère mensonger de cet article et par conséquence de son auteur.


    • aliante 1er septembre 2016 00:58

      @Fergus

      j’avoue que pour un chef de parti groupusculaire Monsieur Gil a quand meme pris sa plume pour lui écrire une bafouille méprisante surtout qu’à l’heure actuelle ceux qui défendent le mieux le capitalisme s’appelle le parti socialiste rue de solferino avec une violence encore plus exacerbée que l’ère Sarkozy On se demande bien ce que font les défenseurs de la veuve et de l’orphelin révolutionnaire de pacotilles de l’extrême gauche


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er septembre 2016 08:47

      @Yanleroc
      Où avez vous vu cela ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 1er septembre 2016 08:54

      @JMBerniolles
      ouah ! berniolles est de retour...

      il défend Asselineau...je pari à 10 contre un que ce dernier est favorable à l’industrie nucléaire...
       smiley

    • JMBerniolles 1er septembre 2016 09:58
      @olivier cabanel

      Bonjour monsieur Cabanel

      Comme souvent vous vous trompez sur toute la ligne.
      Je proteste contre la méthode mensongère et manipulatrice de l’article.

      Il occulte notamment la proposition de l’UPR pour un nouveau CNR qui me parait être le seul moyen de redresser la France.... si c’est possible.

      Il se trouve que cela vient du NPA, certainement un parti de masse, qui est anti nucléaire primaire.
      Comme le Front de Gauche.... 

      Donc vous perdez votre pari.... vous avez la réponse plus bas.... la nucléaire est un sujet clivant (cette manière de présenter le débat sur le nucléaire m’amuse...) pour l’UPR, comme d’autres.

    • aliante 1er septembre 2016 10:21

      @Fifi Brind_acier

      ce sont des vieilles lunes distillées par les mondialistes de gauche pour balader les gens sur le mal fondé de l’impérialisme de l’Ue en ressortant la lutte des classes
      pour qualifier les partisans du retour aux nations de joujoux des capitalistes
      Alors que la plupart des gens qui veulent en finir avec l’Ue sont justement les gens qui votaient pour la gauche historiquement et qui ne se reconnaissent plus dans les partis politiques
      traditionnels


    • Manu 1er septembre 2016 11:55

      @Fergus
      L’article de Robert n’a rien d’une mise au point, c’est encore un de ces articles avec des attaques gratuites faites d’affirmation non démontrées. Le mec n’a visiblement pas lu un seul des articles du traité de Lisbonne pour comprendre l’origine du problème. SI il s’était intéressé un peu à ce que dénonçait l’UPR mais aussi vérifié ce qui était avancé par son président, puisque toutes les sources des arguments avancés sont toujours cités, il aurait au moins une idée de l’origine de la délocalisation. IL existe une thèse faite par un étudiant de la Sorbonne à ce sujet qui démontre que le mot délocalisation est apparu en 1992 après la signature de Maastricht.
      Personne à l’UPR ne remet en cause que le MEDEF ou les grands patrons mettent la pression sur les salariés, ce que dénonce l’UPR c’est le cadre, donc le traité, qui permet à tous ces profiteurs d’exercer ces pressions sur nos têtes, autrement dit l’élément principal, la cause, l’origine.

      Enfin il dénonce l’appartenance des « grands syndicats » à la CES, Confédération Européenne des Syndicats, financée par l’Europe dont le but est bien de désamorcer la colère des Français, cette confédération ne pouvant s’opposer à « la main qui la nourrit » : l’europe.
      Pour autant ça ne veut pas dire qu’Asselineau et les membres de son parti considèrent les gens qui descendent dans la rue pour défendre leur bifteck comme des anarchistes, il aurait tendance à plutôt affirmer que l’action, pilotée par les syndicats, donc la CES donc l’Europe ne peut aller à l’encontre de ceux qui en fixe les objectifs.

      Enfin, c’est quoi cette histoire d’extrême droite ? Quel élément permet à Robert d’affirmer que l’UPR est un parti d’extrême droite ???
      C’est pas le tout de balancer n’importe quelle ineptie, comment justifie-il cette remarque ?
      l’UPR s’affiche avec Egalité et Réconciliation !!!???!!! là je crois qu’il a fumé la moquette le Robert...et pourtant les vidéos sur le sujet existent...

      1/ Le parti est classé « listes diverses » par le ministère de l’intérieur aux dernières régionales et aux dernières Européennes.
      2/ Un programme basé sur celui du CNR peut il être d’extrême droite ?
      3/ Un parti qui souhaite instaurer le référendum populaire comme outil principal des décisions politiques des Français peut-il être d’extrême droite ?

      L’objet de l’UPR est de rassembler, il met donc en avant les sujets qui nous concernent tous et qui remettent en cause le cadre qui permet aux pervers qui nous gouvernent d’accomplir leurs objectifs carriéristes personnels.

      L’extrême droite aujourd’hui, elle est au pouvoir, elle tue des millions de gens dans des guerres illégales, arme des terroristes, s’oppose aux enquêtes sur l’origine des attentats,bafoue les droits de l’homme, détruit nos acquis sociaux. et si vous considérez que ce gouvernement est de gauche smiley et que vous pensez qu’un seul des clowns sur la scène actuelle puisse redresser quoi que ce soit on a pas fini d’en ch...
      A part Asselineau, qui, des hommes politiques Français dénoncent tous ces crimes devant une caméra ?


    • jmdest62 jmdest62 1er septembre 2016 15:50

      @doctorix

      «  montrer mes hésitations : tous deux seraient un cadeau pour la France  »
      Par rapport aux requins de droite et du PS je vous accorde que François serait , peut être , préférable mais son positionnement « trans-partis » _ « trans-courants » donne la très nette impression qu’il basculera dès que l’occasion se présentera et ses gènes (HEC + ENA) le feront basculer à droite .
      Quand on voit ce qu’un certain « ennemi de la finance » (HEC + ENA lui aussi) a été capable de faire.........
      @+


    • Ar zen Ar zen 1er septembre 2016 16:37

      @jmdest62

      L’UPR est un mouvement « provisoire » c’est à dire une organisation « temporaire » crée en vue d’une revendication déterminée ou d’une cause spécifique (sortir de l’UE et de l’OTAN). C’est ce que Moiséi Ostrogorski appelle « le parti idéal ».

      Je vous invite à réfléchir à cette proposition De Rosa Luxemborug, citée par Pierre Bourdieu : « L’autorité et l’influence des »chefs« dans la démocratie ne s’accroissent que proportionnellement au travail d’éducation qu’ils accomplissent en ce sens. Autrement dit, leur prestige et leur influence n’augmentent que dans la mesure où les chefs détruisent ce qui fut jusqu’ici la fonction des dirigeants, la cécité de la masse, dans la mesure où ils se dépouillent eux-mêmes de leur qualité de chefs, dans la mesure où ils font de la masse »la« dirigeante, et d’eux mêmes les organes exécutifs de l’action consciente de la masse ».

      Alors, figurez vous que François Asselineau fait un travail remarquable d’information des masses. Mais il ne peut atteindre que ceux que veulent bien l’écouter. Seul un individu ayant son expérience est à même de dévoiler le dessous des cartes. C’est un lanceur d’alerte. Il fait un travail d’éducation formidable, rien ni personne ne peut le nier. Il est, par conséquent, sans doute, le seul dans cette posture « éducative » des masses afin de leur ôter leur « cécité ». C’est pour cette raison que les « merdias » ne veulent pas lui donner la parole et qu’ils cachent son existence et ses propos pédagogues. Il est le plus redouté de l’oligarchie car son message « risque » de prendre et d’ôter son pouvoir à l’élite qui nous gouverne.


    • doctorix doctorix 1er septembre 2016 16:56

      @Ar zen

      3500 lecteurs pour cet article, à c’t’heure.
      Evidemment, Robert GIL la concierge médisante fait mieux avec le Burkini (13000).
      Mais tout de même, au travers des commentaires, je pense qu’Asselineau vient de gagner quelques centaines de voix.
      Merci Mr GIL.
      Et remettez ça dès que possible.
      On a besoin de gens sales pour voir comme Asselineau est propre.

    • Ar zen Ar zen 1er septembre 2016 17:14

      @doctorix

      Finalement, c’est une stratégie payante, digne d’un second degré. Robert GIL n’y avait certainement pas pensé.

      Merci qui ? Merci Bob !


    • Erx (---.---.96.145) 1er septembre 2016 17:46

      @Yanleroc

      Et pourquoi Doc ne pourrait pas adhérer aux idées de l’UPR ? F. Asselineau ne décide pas qui fait parti du mouvement seul l’adhésion aux idées de la charte fondatrice est un critère.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er septembre 2016 18:18

      @aliante
      Bonjour,
      L’UPR avec 12 000 adhérents représente assez bien, je pense, la variété des opposants à l’ UE. 
      Nous ne sommes ni eurosceptiques, ni souverainistes, mais des opposants à l’ UE, à l’euro & à l’ OTAN. Plus de la moitié vient de toute la Gauche, les autres n’ont souvent jamais été inscrit dans aucune organisation politique. La moyenne d’âge est de 34 ans, souvent de jeunes actifs qui s’inquiètent pour leur avenir professionnel ou celui de leurs enfants. Ou des chômeurs, ou des étudiants...
      Voici par exemple, le témoignage d’un électeur qui a voté Hollande.


      Ils sont venus à l’ UPR pour des motivations diverses, pour l’emploi, pour la démocratie, pour sauver les services publics, pour la paix, ou pour que la France cesse de plonger dans tous les domaines etc L’UPR a aussi un taux d’expatriés important, supérieur à celle d’autres Partis politiques...

      Les motivations sont très variées, vu les dégâts que provoque notre appartenance à l’ UE, il n’y a que l’embarras du choix pour vouloir sortir de ce machin européen et de l’ OTAN. D’une manière générale, on vient à l’ UPR par refus de cette classe politique, et par la compréhension du monde qui nous entoure qu’apportent les analyses d’ Asselineau et de ceux qui l’entourent, dont Vincent Brousseau, ancien économiste à la BCE.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er septembre 2016 18:25

      @olivier cabanel
      Le choix des énergies est un sujet qui divise et sur lequel personne n’a jamais songé à demander l’avis des Français. C’est ce que l’ UPR se propose de faire : après la sortie de l’ UE, de l’information, des débats et un referendum.
      Je suppose que vous n’avez rien contre la démocratie ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er septembre 2016 18:33

      @Erx
      Doctorix fait partie des adhérents de l’ UPR, Yanleroc raconte des conneries.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er septembre 2016 18:36

      @Ar zen
      C’est le principe de la publicité, « parlez-en en bien ou en mal, mais parlez-en ! »
       


    • Martha 1er septembre 2016 22:20

       
       @Manu,

       Cet article pourri est maintenant en première page, lorsque l’on clique sur : upr.

       Elections 2017 en vue et voilà que le matraquage imbécile reprend de plus belle, ce que nous avions constaté au moment des « régionales ». Là, cela repart à fond.

       Grotesque, débile et mensonger et Il faut s’attendre à pire, maintenant.

       L’UPR gagne actuellement 10 adhérents supplémentaires par jour et vient de dépasser, aujourd’hui, les 11900.
       C’est le seul parti qui parle vrai, va au fond des choses et s’adresse à l’intelligence des Français.

       Le puant qui a écrit cet article ne se pose pas un instant la question de savoir pourquoi Asselineau et l’UPR, qu’il a créé, sont totalement blacklistés dans tous nos médias sauf sur internet, où justement il vient y lâcher son pet.
       Il y a une disproportion énorme entre cet article calomnieux et le silence des médias au sujet de ce parti. Les stratèges de la manipulation des esprits ont lâché leurs trolls sur le net, mais rien de neuf, ils ne peuvent que ressasser les mêmes balourdises.
       Ils ont peur : ils savent à quel point F.Asselineau a raison.


    • Françoise BELLUT 2 septembre 2016 02:56

      @Fergus
      Si UPR est un micro parti, pourquoi alors perdre du temps à écrire des articles sur l’UPR ? Pourquoi vous dérange il ?

      Françoise B.


    • gorgonzola 9 septembre 2016 00:36

      Pour résumer en quelques mots, le terme « article » est trop élogieux pour qualifier ce patchwork des même textes vu et revu, issus de la nébuleuse néo-antifas (des anti-France qui eux sont de vrais idiots utiles).

      Article bidon puisque l’UPR n’est pas plus anti-système (au sens sous-entendu par l’article) qu’elle n’est anti-capitaliste... pas plus que ne l’étais son illustre inspirateur : le CNR à qui on doit quand même pas mal. Là où le CNR entendait arracher la France des griffes du 3ème Reich en rassemblant les chapelles pour reconstruire le pays exsangue à cause de la guerre, l’UPR entend arracher la France de l’UE en rassemblant les citoyens hors des chapelles politiques qui divisent afin de reconstruire le pays exsangue après des décennies de libéralisme économique... Donc les anar et les intégristes trotskystes pourront tranquillement continuer à diviser l’électorat anti-système pour s’assurer que soit le parti unique reste en place, soit que tout cela se finisse dans un grand bain de sang puisque c’est visiblement ce qu’ils attendent.


  • fred.foyn 31 août 2016 10:42

    Excellent...

    Un drôle de zigoto... !
    Fifi « brin-d’osier » plie mais se rompt pas...va venir cracher sa bile et ses mensonges pour soutenir son champion...

    • Sozenz 31 août 2016 18:48

      @fred.foyn
      fifi , ne dit pas que des mensonges . si vous vouliez bien faire le tri de ce qui est dit et d analyser , de chercher etc ... vous verriez que les points les plus importants sont traités avec justesse.
      monsieur Asselineau, en politique c est une personne qui permet de mieux comprendre l ensemble de la situation dans laquelle nous nous trouvons . pourquoi nous ne pouvons pas passer par ce que nous passons actuellement .
      Oui l Europe est une pure folie , telle qu elle est conçue et voulue . et nous savons que l Europe de la façon dont elle a été construite , ne sera pas changée pour une meilleure Europe .
      et nous voyons le système pervers de l tan ..
      Nous ne pouvons que le remercier pour ses conférences
      pour ce qui concerne FIFI , soyons heureux qu une personne comme cela repete et repete . c est aussi grace a des personnes comme elles que les regards sur ce qui se passe peut se transformer .
      je la salue pour son investissement , ses commentaires constructifs et intelligent s au lieu d avoir des rigolos qui gesticules tout le temps et parlent pour ne rien et dire ou juste pour amuser la galerie en prenant des airs sérieux .


    • Sozenz 31 août 2016 18:55

      @Sozenz
      je n ai rien contre les amuseurs , loin de là , j apprécie beaucoup zygzornifle .
      je pense même que c est une personne intelligente , il me fait beaucoup rire petit clin d oeil à lui ^^


    • Sozenz 31 août 2016 19:06

      @gravinoir

      vous ne les lisez pas ?

      comment savez vous alors si ce qu il y a dedans est juste ou pas ?


    • Sozenz 31 août 2016 19:10

      @gravinoir
      vous me rappelez ces personnes qui encensent certaines personnes ou les critiques et quand on leur demande d aller jeter un oeil sur un document sur eux , . ils sentiraient tellement cons a devoir changer de position qu ils ne font..surtout pas la démarche ... .


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 août 2016 22:15

      @gravinoir
      Hélas pour vous, beaucoup lisent les commentaires de l’ UPR, les miens ou d’autres sur les dizaines de médias où les militants de l’ UPR interviennent...


      Vous devriez fréquenter la page Facebook de l’ UPR, le nombre des adhérents ne cesse d’augmenter, alors que l’ UPR est censurée dans les médias dominants, étonnant, non ?

      Vous savez pourquoi les autres Partis politiques n’ont pas de compteurs d’adhésions en temps réel ?
      Parce qu’ils perdent quasiment tous des adhérents.

    • Yanleroc Yanleroc 31 août 2016 22:34

      @Fifi Brind_acier


      En forme FiFI !!

      Bon début, tonique, toussa.


    • fred.foyn 1er septembre 2016 08:07

      @Sozenz000....mais alors, pourquoi taper sur le FN, vous avez les mêmes idées ?


    • fred.foyn 1er septembre 2016 08:08

      @Fifi Brind_acier...sauf vos amis du FN...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er septembre 2016 08:49

      @gravinoir
      Vous devriez lire et ouvrir les liens que je mets, cela vous rendrait plus instruit et plus intelligent, mais à l’impossible, nul n’est tenu ...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er septembre 2016 08:57

      @fred.foyn

      Parce que le FN enfume les électeurs ! Il fait des discours sur la souveraineté, mais dès il s’agit décrire le programme officiel et les professions de foi, terminé, il n’est plus question de quoi que ce soit .


      Relisez attentivement la profession de foi de Marine Le Pen en 2012, et celle de Dupont Aignan.
      Et dites nous où vous trouvez la phrase : « Sortie définitive de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN par l’article 50 » ?
      L’UPR vous promet une caisse de champagne si vous trouvez !


    • fred.foyn 1er septembre 2016 09:27

      @Fifi Brind_acier...Toujours du n’importe quoi...J’ai lu qu’il ferait un référendum et que ce sera le peuple qui décidera de la sortie ou non...ça vous le savez, mais vous ne pouvez vous retenir de raconter des mensonges à longueur de vos commentaires...« Ah-Ce-Lino » devrait vous indiquer la porte de sortie, ou alors il est complice de vos mensonges ?


    • Ar zen Ar zen 1er septembre 2016 13:12

      @fred.foyn

      Vous avez un vision bien particulière de la politique Fred !

      Un programme politique pour gouverner la France cela s’annonce et cela se prépare.

      Figurez vous que proposer un programme dans le cadre de l’UE est à des années lumières que de proposer un programme hors de l’UE. Est-ce que vous faîtes la différence ?

      Parlez d’un référendum pour sortir et demander au peuple s’il souhaite sortir « après » l’élection présidentielle est une escroquerie majeure. Pourquoi ? Un parti politique a une vision de la société et un projet pour elle. Alors le projet d’un parti qui annonce un « référendum » est de la manipulation dans la mesure ou son programme de gouvernement ne l’envisage en aucune façon. Parce que le projet, tant du FN que DLF, que du FG est de faire « une autre Europe ». Voilà, voilà, voilà. Ceux qui aiment sont pris pour des imbéciles devraient y réfléchir. N’est-ce pas Fred ?

      Est-ce que vous comprenez un chose aussi évidente ?


    • fred.foyn 1er septembre 2016 15:05

      @Ar zen..........( demander au peuple s’il souhaite sortir)...pour moi, c’est au contraire avoir le respect du peuple, c’est toute la différence entre les margoulins qui imposent des lois non voulues...Votre vision est du XIX siècle...comme les gangsters de l’UE...


    • Ar zen Ar zen 1er septembre 2016 18:11

      @fred.foyn

      ALlez jusqu’au bout de votre idée Fred. Pourquoi le FN propose t-il un programme de gouvernement complet (économique, justice, agriculture, handicap, culture....)v ? Pourquoi ne demande t-il pas l’avis du peuple pour ces matières ? Il n’y a que pour la sortie qu’il faudrait entendre la voix du peuple ?

      Votre analyse ne tient pas la route. On présente un programme où on ne le fait pas ! Un programme c’est une idée de la société. La sortie de l’UE n’est pas au programme du FN. C’est un fait incontestable. Mais vous pouvez botter en touche en affirmant que le FN interrogera le peuple pour avoir son avis. Le FN n’a donc pas d’avis sur un point aussi crucial de la souveraineté de la France ? C’est une bien belle curiosité n’est-il pas ? Après, tout est affaire d’objectivité.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er septembre 2016 18:41

      @fred.foyn
      Un referendum, d’accord. Et pour faire quoi ensuite ? Pour faire « une Autre Europe » ! Comme Mélenchon ! Et pas du tout, pour en sortir définitivement.
      La preuve est dans cette vidéo :
      « Plus libres, plus forts, une Autre Europe est possible ! »


      L’ UPR ne veut ni de cette construction européenne, ni d’une autre.
      C’est cela la souveraineté.

    • Françoise BELLUT 2 septembre 2016 03:02

      @fred.foyn
      Fifi ne soutient pas son champion, elle défend les idées des bientôt 12 000 adhérents.
      Je pense que la progression de l’UPR dérange fortement.

      Alors que c’est une bonne nouvelle. De plus en plus de citoyens mettent de côté leur idéologie PROVISOIREMENT pour sauver la France.

      C’est une révolution politique, qui vient du programme de François Asselineau, de la charte.


    • fred.foyn 2 septembre 2016 06:59

      @Fifi Brind_acier...Encore des tripatouillages de votre part...La question est voulez vous sortir ou restez dans l’UE...c’est clair non...Vous êtes pitoyables !


    • fred.foyn 2 septembre 2016 07:03

      @Françoise BELLUT...Arrêtez de nous gonfler avec ce parasites venu de l’UMP...On connait ses arrières pensées de faire de l’argent sur la naïveté des gens qui lui donnent leurs contributions....sa place est en prison pour détournement d’argent..un arnaqueur comme les autres dans la mafia-politique... !


    • fred.foyn 2 septembre 2016 07:08

      @Ar zen...Ma réponse est à une question bien précise rien de plus..celle de l’UE...Pourquoi faire l’imbécile en répondant à côté ?
      Après du FN, rien à faire..je ne vote pas en France, mais aux USA !
      J’aime pas les arnaqueurs comme ce type c’est tout...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2016 07:45

      @fred.foyn
      Vous êtes facile à enfumer... Sortir de l’UE pour remplacer ces Traités par d’autres, c’est toujours rester dans la construction européenne ! C’est le principe même de la construction européenne qui est un échec. C’est le fait de pacser ensemble des pays qui n’ont ni la même économie, ni la même histoire, ni les mêmes intérêts, qui font que l’ensemble disjoncte !!


      L’UPR veut des accords de coopération dans le monde entier, cela ne peut se faire qu’en redevenant un pays indépendant et souverain. L’UPR s’oppose à cette Europe, mais ne veut pas la remplacer par une autre Europe, c’est clair ou pas ?

      Quand le FN dit « Une Autre Europe est possible », il veut rester dans la construction européenne.


    • fred.foyn 2 septembre 2016 10:02

      @Fifi Brind_acier....Non honnête et qui n’aime pas les magouilleurs dans votre genre qui utilise Agora comme tribune politique...pour servir un parasite...Bonne journée.


    • Ar zen Ar zen 2 septembre 2016 15:18

      @fred.foyn

      Moi non plus je n’aime pas les arnaqueurs. Il ne suffit pas de le dire, il faut apporter des arguments. Et, de ce point de vue, vous êtes en cale sèche.

      Alors, jetez vous à l’eau et apportez des arguments. Nous pourrons avoir un débat. Les invectives sans fondement n’ont strictement aucun intérêt.

      Vous être contre sans même savoir pourquoi, ou alors je vous ai mal lu. Je parle, vous l’aurez compris, du programme de gouvernement pour la France proposé par l’UPR. Dire qu’Asselineau a le charisme d’une limace peut faire rire certains mais cela ne présente aucun intérêt dans le relèvement de la France.


    • fred.foyn 3 septembre 2016 07:54

      @Ar zen....si vous n’êtes pas capable de voir ses mensonges, cela veut dire que vous défendez ses sornettes et son ’gourou"...donc également pas crédible à défendre un arnaqueur...la même secte en somme !


    • Ar zen Ar zen 6 septembre 2016 08:07

      @fred.foyn

      Jetez vous à l’eau et parlez moi des « sornettes » que vous avez identifiées ? 

      Vous êtes dans la dénonciation, sans argument. Ce que vous dîtes ne compte pas dans ces conditions. Vous psalmodiez et rien d’autre. 

    • gorgonzola 9 septembre 2016 00:51

      Ya que moi que ça choque, un type avec Donald Trump en photo d’avatar (l’inconscient est un grand bavar) qui vient traiter les autres de menteurs ?

      ... aaah, internet me fera toujours autant marrer smiley


  • zzz999 31 août 2016 10:43

    C’est précisément parce que son audience est marginale que je ferais plus confiance en quelqu’un comme Asselineau. L’audience est proportionnelle à la soumission au système, c’est cruel mais c’est comme ça.


  • Alpo47 Alpo47 31 août 2016 10:44

    C’est sur, le changement profitable aux peuples, ne passera pas par Asselineau. Lui, reste dans l’orthodoxie, dans le système.
    Ce dernier a pour caractéristique de nous présenter constamment de fausses alternatives, afin de rassembler momentanément les mécontents et leur éviter de se retrouver seuls dans la rue. La plus grande crainte du Pouvoir .
    L’UPR a de nombreuses caractéristiques d’une secte : d’abord le « gourou » qui sait et a toutes les réponses, puis les affiliés qui défendent celui-ci bec et ongles. Bon, aussi c’est le cas de nombreuses autres « organisations ».


    • hunter hunter 31 août 2016 10:48

      @Alpo47

      Il faut lui reconnaître un truc cependant : il est très pédagogue, et lorsqu’il fait une conf’, c’est sourcé et maîtrisé !

      Donc il a des qualités certes, mais dans le fond effectivement, aucun changement du système en place, juste quelques modifs’ superficielles qui ne cassent pas trois pattes à un canard !

      Adishatz

      H/


    • samy Levrai samy Levrai 31 août 2016 13:29

      @Alpo47
      Encore un spécialiste , qui répète des mots sans en connaitre le sens... 

      allez mon canard, c’est quoi une secte ( la definition ) et c’est quoi un gourou ? 
      qu’est ce qu’à l’UPR de la secte et Asselineau du gourou ? 
      C’est quoi l’ortodoxie ? c’est quoi le systeme ? je pense que c’est pareil que pour gourou et secte, tu n’en sais rien mais il fallait que tu prononces des mots qui étaient censés te faire briller mais qui te font passer pour ce que tu es...
      C’est quoi les fausses alternatives ? c’est quoi les vrais alternatives ? il faudrait rester dans le truc ( l’UE et l’OTAN) dans lequel tu es depuis 20 ans et qui n’a rien apporté à ton pays du tout, bien au contraire ? 

    • Clemoutch 31 août 2016 13:35

      @hunter
      Tout à fait d’accord ! Il faut lui reconnaitre son coté pédagogue et la richesse de ses sources.
      C’est pour ca que quand l’auteur nous dit : « son arrogance fait qu’il nous prend pour une bande de demeurés ! » je relativiserai ce point.
      En faite, Asselineau ma paru etre l’outil adapté pour sortir la vis cassée de mon carter. On a pas dit non plus que c’etait lui qui allait changer l’embrayage... et c’est important de s’en rendre compte !

      Ducoup je me dit que si on reflechissait plus a utiliser le bon outil au bon moment plutot que de croire en permanence que son outil est le meilleur. on avancerai .


    • hunter hunter 31 août 2016 13:40

      @Clemoutch

      J’aime beaucoup vos métaphores mécaniques, très significatives et drôles !

      Adishatz

      H/


    • samy Levrai samy Levrai 31 août 2016 13:43

      @hunter
      Des trucs superficiels comme la democratie et la souveraineté ( la liberté), la soumission à la finance ,soumission aux américains à travers l’UE et l’OTAN qui nous mène surement à la guerre mondiale ... des trucs et pouvoirs qui nous ont été confisqués sans notre accord mais qui ne sont pas si importants dans le fond... continuons à abrutir le peuple avec des choses tellement plus intéressantes et tellement plus fondamentales... burkini ? jupe ? achat d’enfants à l’étranger ? la vie de Macron ?


    • Michel Maugis Michel Maugis 31 août 2016 16:32

      @hunter


      l’urgence absolue est de sortir la France de l’ OTAN et de mettre un coup d’arrêt à la construction de ce que j’ appelle l’ Otanazie, approuvée par le PCF avec son satisfecit dégueulasse au lendemain de l’ assassinat de Khadafi par Sarkonazy « personne ne regrettera kadhafi » : 

      Vaut mieux un candidat de droite, seul susceptible de nous sortir de cette Otanazi qui se construit avec l’ aide du PCF et ses revendications merdeuses qui poussent à la recolonisation du monde musulman— pour les satisfaire.


    • Sozenz 31 août 2016 17:37

      @hunter
      pour les hypers grandes modifications du système du Monde . presque aucun humain n est prêts . ni mentalement , ni spirituellement .
      Asselineau ne sort pas du système . mais montrez moi des personnes qui en sont sorties ...
      Nous sommes dans ma matrice . vous n etes pas libres . que vous le vouliez ou non ....
      Alors basta de casser des personnes qui tenter de faire mieux que les autres et de proposer des moyens progressifs de sortir de ce système actuel qui est l un des plus mortifère qui soit :
      Oui asselineau n est pas parfait , oui Asselineau fait aussi parti du système . Oui Asselineau est un homme avec ses qualités mais aussi ses défauts . Oui ce qu il propose n’ est pas l idéal . mais allez tenter de mettre le vrai idéal dans ce Monde quand on voit déjà les réactions à la con de tous ici bas ....
      Oui ce sera peut etre reculer pour encore une fois mieux sauter , car l humain est tordu et que depuis des siècles il est empêtré dans sa M ...

      Quand je vois l article de non je ne voterais pas en 2017 et les propositions qui sont faites sans réfléchir . ben franchement , je préfère un réaliste à un idéaliste aveugle ...


    • Fergus Fergus 31 août 2016 17:47

      @ hunter

      Asselineau « est très pédagogue, et lorsqu’il fait une conf’, c’est sourcé et maîtrisé ! »

      C’est en effet plutôt bien construit. Dommage pourtant que ces conférences s’appuient sur des manipulations, et parfois des mensonges, notamment sur les Euro-régions.


    • JMBerniolles 31 août 2016 17:57
      @samy Levrai

      Bien dit

    • Sozenz 31 août 2016 18:34

      @Fergus
      mensonges ou partis pris ..on le voit par exemple sur la révolution.
       oui , ça casse grandement ses discours , c est dommage car il a vraiment beaucoup à donner et à transmettre .

      A trop vouloir mettre en avant le patriotisme ect ... il en devient bien moins pragmatique .
      On ne doit pas flatter l histoire ou les foules quand on doit appeler un chat , un chat ... 


    • Yanleroc Yanleroc 31 août 2016 19:28

      @Fergus
      «  ..ces conférences s’appuient sur des manipulations.. »


      c’est un peu risqué pour quelqu’un qui te donne justement les clefs pour apprendre à les déjouer. 

      Asselineau en a déjà trop dit...

      ..ou pas assez au contraire !! ( c’est là son erreur).

    • doctorix doctorix 31 août 2016 19:59

      @hunter

      quelques modifs’ superficielles qui ne cassent pas trois pattes à un canard !

      Vous avez raison : une France sortie de l’Europe par l’article 50, de l’Euro et de l’OTAN, c’est une modification tout à fait superficielle.

      il est très pédagogue, et lorsqu’il fait une conf’, c’est sourcé et maîtrisé !

      Pourquoi alors salissez-vous votre première réaction, que partagent tous ceux qui ont vu ses conférences, ceux dont Robert GIL ne fait pas partie ?
      Vous avez là un homme tout à fait exceptionnel, évitez d’en parler avec condescendance : il vaut bien mieux que ça. C’est le seul avec Mélenchon a nous vouloir du bien.
      En fait, presque tout le monde est d’accord pour reconnaître ce caractère exceptionnel, mais on dirait que ça vous écorche la bouche de le dire.
      Qui pouvez-vous aligner en face de cet homme à la carrure d’homme d’Etat ? Un homme qui nous rendrait notre fierté quand tous les autres nous font honte ? Seul De Gaulle, depuis 50 ans, m’a donné ce sentiment.
      Il nous faut le reconnaître, nous n’avons en face que des baudruches et des a-plat-ventristes.


    • JP94 31 août 2016 20:06

      @Michel Maugis

      Ne dîtes pas n’importe quoi, vous vous déconsidérez : Le PCF a toujours farouchement contre l’OTAN et même contre ses prolégomènes.

      Que l’OTAN s’arrange bien de l’UE - et réciproquement - est une chose.

      La direction du PCF a le tort de penser ( ou faire tout comme) que l’UE est réformable ( ça peut toujours se discuter, mais l’UE est l"institutionnalisation des programmes du Patronat, donc ne se réformera pas ) , mais elle n’a jamais cessé de dénoncer l’OTAN.
      Le plus grand parti contre l’OTAN, c’est le PCF !

      Pas un communiste ne soutient l’OTAN, de quelque manière que ce soit. Le PS est atlantiste, il y a une fracture impossible à réparer.

      D’autre part, lisez l’Huma et vous verrez que le PCF reste, malgré son positionnement critiquable sur pas mal de points, le grand parti de la classe ouvrière. Toutes les luttes sociales y sont commentées et soutenues. 
      Mais cela ne saurait suffire. 

      Asselineau c’est bien un homme de droite. C’est son droit. Les positions qu’il défend sont plus honorables que celles du PS et bien sûr du reste de la Droite, mais il y a une part d’opportunisme dans son positionnement, en ce qu’il n’a pas un positionnement global critique. 
      Effectivement, critiquer l’UE pour les lois qu’y décide la Commission européenne ,et se figurer que le patronat devenu d’intérêt national va combattre ce système, c’est poser un antagonisme. 

      Asselineau n’a pas d’appareil de parti et je doute qu’il arrive à s’en forger un. Dans notre système, impossible de s’en passer. Mais quelle est la vraie finalité de la posture d’Asselineau ? 

    • hunter hunter 31 août 2016 20:23

      @samy Levrai

      D’accord avec vous, sauf pour l’achat d’enfants ! Je trouve ça particulièrement abject et ignoble !

      Vous allez sans doute me trouver vieux-jeu, mais je n’accepterai jamais qu’on assimile un être humain à une marchandise, et encore moins un pauvre gosse, qui n’a pas les outils intellectuels et physiques pour se défendre !

      N’en déplaise au milliardaire Pierre B. qui ne voit pas de différence entre un homme qui loue ses bras dans une usine, et une femme qui loue son utérus à un couple de riches infertiles occidentaux !

      Que cet homme soit maudit, lui et ses semblables en pensées !

      Adishatz

      H/


    • JMBerniolles 31 août 2016 20:43
      @JP94


      Le petit problème est que le PCF soutient Hollande qui est un valet criminel de l’OTAN....

      Alors ce que l’Humanité raconte s’adresse à des militants depuis longtemps anesthésiés....

      J’ai suivi les débats à l’Assemblée nationale sur la LTE.... cette Loi vise à la privatisation complète du secteur de production d’électricité (avec notamment la privatisation de l’hydroélectrique et à la constitution d’une bulle financière autour des EnR éolien et PV.

      Qu’a fait Chassaigne ? il s’est abstenu.... compte tenu du nombre de députés qui participaient à cet assassinat cela revenait à faire passer cette Loi.






    • Parrhesia Parrhesia 31 août 2016 20:46
       @doctorix
      >>> Un homme qui nous rendrait notre fierté quand tous les autres nous font honte ? Seul De Gaulle, depuis 50 ans, m’a donné ce sentiment.<<<

      Fort bien !

      Mais puis-je relever que M. Asselineau se montre parfois un adversaire primaire et viscérale du général (Du moins si nous en croyons certains posts de son porte-voix Fifi, notamment). ???

      Mais, bonne soirée !

    • JMBerniolles 31 août 2016 20:49
      @Fergus


      Précisez SVP .... personnellement j’ai entendu un discours d’Eva Joly qui proposait carrément un démembrement de la France à partir de régions transnationales....

      Une Catalogne indépendante serait irrémédiablement sous la coupe de Bruxelles....

      Même Houllebecq a compris que la liquidation de la France était dans l’agenda secret du PS (et de l’UMP qui existait encore au moment de soumission)



    • doctorix doctorix 31 août 2016 21:01

      @Parrhesia
      Référence ?

      Encore une accusation sans fondement.
      De Gaulle a dit merde aux américains, Asselineau dit merde aux américains.
      A partir de là ils sont en parfaite cohérence, avec l’honneur de la France en point de mire.

    • Yanleroc Yanleroc 31 août 2016 21:47

      @doctorix


      « L’ Honneur de la France »

      PUTAIN C’EST QUOI ?

      Celui d’ être des caïds sur le plan mondial ?.. à la pointe de la technologie, de l’économie, de réduire la courbe du chômage ou de rendre les gens intelligents ?

      Sortir de l’ Otan nous rendra honorables, d’accord.
      D’autres vont se sentir déshonorés.


      Chacun place son Honneur où il peut, mais pas très loin du porte-monnaie.
      S’ il s’agit d’un état, c pareil !!

      DECROISSANCE , Spirituality and Love.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 août 2016 22:32

      @Alpo47
      Mélenchon aussi a fait partie du système, pourquoi ne le critiquez vous pas ?
      Seul Asselineau n’a pas le droit de changer d’avis ?


      Une secte est clairement définie par la Miviludes.
      Un gourou est suivi par ses adeptes, même quand il change d’avis :
      Asselineau explique la même chose depuis 9 ans.

      Les gourous font de l’ argent avec les sectes. Si Asselineau était intéressé par l’argent, il aurait continué sa carrière à la tête d’une grande banque avec retraite chapeau de plusieurs millions d’euros...


      Quant au système, tous ceux qui expliquent le dessous des cartes sont forcément issus du système ! Sauf qu’ils ne sont plus d’accord avec le système.
      Snowden, John Perkins, faisaient partie du système.
      Pour avoir rendu un rapport décapant sur l’ UE & l’euro, Asselineau a été placardisé par Sarkozy, son service à Bercy supprimé. Ce qui en dit plus long que vous sur son désaccord avec le système...

      Pourquoi ne dites-vous rien sur ces milliers de Hauts fonctionnaires, de Diplomates, d’économistes, de politiques, qui savent exactement les mêmes choses qu’ Asselineau, qui se taisent et préfèrent leur carrière ??

    • doctorix doctorix 31 août 2016 23:28

      Vous devriez vraiment lire le lien précédent proposé par fifi, dans son intégralité.

      Vous y découvrirez par exemple cette analyse :

      « En somme, tous les responsables politiques français se déclarent pour le principe de la construction européenne et contre la manière dont on constate qu’elle se déroule.

      Pour tenter de résoudre cette contradiction, chacun se proclame invariablement pour une « autre Europe » et laisse miroiter, devant des électeurs de moins en moins crédules, que cette « autre Europe » serait en quelque sorte une France en plus grand.

      Mais aucun ne précise que cette séduisante perspective n’est qu’un vœu pieux qui restera sans aucun effet. Car ce n’est ni par hasard ni par inadvertance que l’Europe est telle qu’elle est. C’est parce qu’elle est la résultante de 28 intérêts nationaux antagonistes et que la France, avec désormais un Commissaire sur 28 (soit 3,7%) n’est tout simplement plus en mesure de faire prévaloir son point de vue, ses valeurs et ses intérêts dans un cénacle où les pays alignés sur les États-Unis sont très majoritaires. »

      Donc vous voyez bien qu’en ce qui concerne les Français, la seule Europe qui vaille est une Europe morte, assassinée par le bon sens. Au pire une Europe qui vive sans nous, c’est-à-dire très peu de temps. Vous voulez contrer les américains ? Tuez l’Europe. Car elle est leur oeuvre, créée par eux ( Monet, Schuman, agents de la CIA) pour nous vassaliser, nous paralyser, nous coloniser.

      Voyez en particulier le chapitre 9 de ce long article :

      https://www.upr.fr/dossiers-de-fond/la-face-cachee-de-robert-schuman

      Et appréciez au passage la prodigieuse culture historique de François Asselineau, à mettre en parallèle avec celle de sarko, hollande et le pen.

      Un géant face à des nains de jardin.


    • Michel Maugis Michel Maugis 31 août 2016 23:33

      @JP94


      PCF : « personne ne regrettera Khadafi ». C’ est clair et net : le PCF est d’accord avec Sarkonazy.

      Qu’ attend le PCF pour appeler à manifester contre l’ OTAN et à en sortir ?

    • doctorix doctorix 31 août 2016 23:44

      Finalement, on ne remerciera jamais assez Robert GIL d’avoir publié cet article ordurier.

      Il y expose magistralement ses propres mensonges, ses calomnies, ses bassesses.
      C’est le genre d’article où on ne trouve rien dans le texte, mais tout dans les commentaires.
      Ils permettent de voir l’étendue du soutien populaire que recueille Asselineau, et l’estime qu’on lui porte.
      Il permettra aussi à de nombreux lecteurs de découvrir ce personnage, au travers des hommages respectueux qu’il reçoit ici, et des quelques liens qui sont proposés. En effet, presque personne ici n’a nié la justesse de ses analyses.
      A comparer avec n’importe quel article parlant des trois autres malandrins, qui ne recueillent généralement que des insultes justifiées.
      Monsieur GIL, il n’y a pas de mauvaise publicité, il n’y a que de la publicité.
      Merci encore..

    • samy Levrai samy Levrai 1er septembre 2016 00:06

      @hunter

      Je suis désolé je voulais parler du mariage gay et autres adoptions qui ne sont pas primordiales, maladroit et je ne pouvais corriger...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er septembre 2016 00:49

      @JP94
      Contre l’ OTAN, c’est bien, mais pas suffisant, car l’UE et l’ OTAN, c’est la même chose. Ce sont les deux faces de la même médaille : la soumission aux intérêts américains. Avant Mitterrand le PCF avait une analyse de la construction européenne très proche de celle d’ Asselineau.


      La CGT aussi. Voici ce qu’écrivait la CGT en 1956 - 1957 sur le Marché commun.

      "- La libre circulation des marchandises, donc le déchaînement de la concurrence fondée sur l’infériorité des salaires et de la législation sociale, l’harmonisation par le bas des conditions sociales dans les différents pays, l’opposition renforcée à toutes les revendications des travailleurs. (...) - La libre circulation des capitaux, le danger d’évasion des capitaux, de dévaluation et même de remplacer la monnaie nationale par une monnaie commune. (...)"

      Et en 1957, avant la ratification par la France du Marché commun, la CGT, par la voix de Jean Duret, directeur du Centre d’études économiques de la confédération déclare :

      L’enjeu est énorme : le Marché commun conduit infailliblement, à plus ou moins brève échéance, à la disparition des souverainetés nationales, à la création d’un super-État européen, réduisant à sa plus simple expression tout ce qui pourrait subsister d’individuel, de politiquement et économiquement indépendant chez les membres de la Communauté. Ce super-État sera dominé par le pôle d’activité économique le plus puissant : la Ruhr ; par la puissance la plus énergique et la plus dynamique : l’Allemagne de l’Ouest.« (..)

      --------------------------

      Mais c’est fini tout ça, le PCF est devenu pro européen et la CGT émarge aux finances de Bruxelles... Il suffit de lire l’analyse de Pierre Laurent après l’élection de Syriza en janvier 2015 :

       »L’Europe est un atout pour Syriza, pas un obstacle ! " Rêve !!

      Et puis vous comparez avec l’analyse d’Asselineau sur le même sujet.

      Qui avait raison ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er septembre 2016 09:01

      @Alpo47
      Vous vivez avec des schémas anciens, du temps où les lois se décidaient en France !
      Elles sont décidées désormais par la Troïka, le gouvernement n’est plus qu’un gouverneur de province. Vous vous trompez de cible !


      Le pouvoir n’a pas peur des manifestations, les Grecs en ont fait plus de 20 000, sans aucun résultat ! Le pouvoir a peur que vous décidiez la sortie de l’ UE et de l’ OTAN ! Vous pouvez continuer à manifester, il s’en fout !

    • Manu 1er septembre 2016 12:18

      @hunter
      Sortir de l’UE de l’€ et de l’OTAN des modifs superficielles..Je l’ai vraiment lu ou je suis en train de rêver ?
      Pour le changement les amis, OK tout le monde veut une démocratie participative telle que E. Chouard la conçoit, par exemple, mais pour en arriver là on fait comment ?

      faire une transition via une démocratie représentative qui prend vraiment en compte notre avis devrait déboucher sur une démocratie participative...


    • Parrhesia Parrhesia 1er septembre 2016 14:26

      @doctorix

       

      Donc, reprocher à Fifi d’être antigaulliste est une accusation sans fondement

       

      Citation de son post du 29 Août 07 : 47

      >>> @Verdi
      Il n’y a plus de Droite gaulliste depuis Pompidou ! Ils sont tous euro-atlantistes...
      Les Français attendent du nouveau, pas ces vieilles lunes ... Relayer leurs tribulations, c’est faire comme les médias, leur faire encore de la publicité.
      Les Français n’en veulent plus, à quoi bon perdre votre temps avec eux ?
      Qu’attendez-vous pour nous présenter les nouveaux Partis politiques ?
      <<<

       Une déclaration d’amour aux gaulliste, peut-être ???

       

      Puis la citation de son post du 30 août 07:06

       >>> @Yanleroc

      Asselineau n’a pas traîné longtemps avec les Gaullistes historiques : 2 ans, et pas 40 ! Le temps de comprendre qu’ils n’avaient pas du tout l’intention de sortir la France de l’ UE & de l’ OTAN, et de se faire placardiser par Sarkozy à Bercy. <<<

      Plus de doute ! Elle nous aime !

       

      Mais le gaulliste historique que je suis, et qui n’a donc jamais traîné dans les antichambres sarkozistes (ni dans les autres, d’ailleurs), commence à se demander qui Fifi et les siens aiment en réalité…

      Et n’essayer donc plus de créer une confusion entre « gaullistes historiques » et faux-nez de Sarkozy !!!

       


    • Parrhesia Parrhesia 1er septembre 2016 14:30

      @Parrhesia
      Il s’agit d’une réponse au post de Doctorix en date du 31/08 à 21H 01.


    • doctorix doctorix 1er septembre 2016 17:02

      @Parrhesia
      De Gaulle était pour une Europe des six, non autoritaire mais consensuelle.

      Pas pour ce merdier infâme et dictatorial.
      L’Europe de De Gaulle n’était pas atlantiste, et il est d’ailleurs sorti du commandement de l’OTAN pour ne plus obéir.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er septembre 2016 18:51

      @Parrhesia
      Ah bon ? Asselineau cite souvent de Gaulle, et je n’ai jamais entendu de critiques de sa part. Mais c’est vrai que de Gaulle divise, c’est la raison pour laquelle l’UPR n’est pas un mouvement gaulliste. « L’UPR est-elle Gaulliste ? »


      Ce qui est à souligner, alors que la classe politique en panique se sert de de Gaulle à tous propos... et surtout, hors de propos !

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er septembre 2016 19:08

      @Parrhesia
      A mon avis, il n’y a plus de Gaullisme depuis que Pompidou a fait entrer les Anglais dans l’ Europe, puis a fait voter la loi de 1973, qui est devenue l’article 104 puis 123 du TFUE, obligeant les Etats à emprunter au marché, et non plus à la Banque de France.... D’où la pharamineuse dette publique !


      Puis il y a eu quelques velléités gaullistes de Chirac et de Villepin.
      Ensuite c’est le trou noir euro-atlantiste de Sarkozy....

      S’ils restaient des Gaullistes à l’ UMP, aussi bien que de vrais Communistes au PCF, ils devraient depuis longtemps avoir fait alliance avec l’ UPR, ce qui n’est pas le cas.

      Même Myard, qui a des analyses très proches de celles d’Asselineau, refuse de venir à l’ UPR !
      « Asselineau demande à Jacques Myard de quitter l’ UMP pour venir à l’ UPR » : Nada, wallou, rien du tout !


      PS : J’écris toujours « UMP », car à mon avis, ils sont désormais aussi « républicains » que je suis moine tibétain !

    • JC_Lavau JC_Lavau 2 septembre 2016 12:27

      @Fifi Brind_acier. Dérouler le sigle : UMP = Uniquement Motivés par le Pognon.


  • hunter hunter 31 août 2016 10:46

    Ouais, ça va être l’avalanche de liens, mais elle en met tellement, qu’à la fin on ne peut plus suivre....illustration parfaite d’un militantisme outrancier totalement contre-productif !

    Adishatz

    H/


    • hunter hunter 31 août 2016 11:19

      @hunter

      C’était pour Fred ! j’ai oublié de faire « répondre » sous le message de Fred.

      Adishatz

      H/


    • Doume65 31 août 2016 14:34

      @hunter
      « ça va être l’avalanche de liens, mais elle en met tellement, qu’à la fin on ne peut plus suivre »

      Le seul truc que t’as trouvé contre cette militante c’est qu’elle argumente ses propos ! C’est pauvre, mais j’imagine que selon toi, c’est « productif ».


    • doctorix doctorix 31 août 2016 20:13

      @hunter

      Il est 20 heures et on n’a encore rien vu.
      Vous n’êtes donc pas Nostradamus.
      L’attaque est vicieuse, il est normal qu’elle peaufine ses réponses.
      Mais vous ne serez pas déçu, j’en suis certain.
      Certes, elle va vous demander de lire des liens, et je comprends que ça vous fatigue...

      Contre-productif ? Les partisans d’Asselineau sont légion ici, et ils font des petits.
      C’est son oeuvre.
      Et ses adversaires ne sont pas très propres sur eux, si j’en juge ici.

    • hunter hunter 31 août 2016 20:26

      @Doume65

      Non, je ne critique pas le fait qu’elle argumente, vous avez mal compris !
      C’est l’excès d’information que je trouve contre-productif...qui a lu tous les liens qu’elle donne... ?je dis bien tous......vous ?

      Je l’avoue, j’en ai lu certains, mais pas tous, sinon je passe la journée sur un seul article !

      Moi je l’avoue, d’autres ne veulent même pas se l’avouer à eux-mêmes !

      Adishatz

      H/


    • Yanleroc Yanleroc 31 août 2016 21:55

      @hunter

      T’imprimes (si tu peux) et tu lis au lit.

      FiFi fait sa traversée du désert, elle est maintenant ici en odeur de Sainteté, prochainement Canonisée. Pas touche.

      Son absence, ou son retard ne peuvent que lui servir et apporteront beaucoup à son image de marque. Les reines savent se faire attendre et désirer.

      Elle a surestimé en fait les capacités de ses lecteurs.


    • Sozenz 31 août 2016 22:25

      @hunter
      elle ne répète pas uniquement pour les habitués d agoravox , mais pour toute personne pouvant passer sur le site.
      quand la première fois je lui ai demandé mais pourquoi vous répétez vous tout le temps et que beaucoup ne veulent même pas faire l effort d aller voir ou de comprendre . elle m’a répondu , mais des personnes passent ne restent pas forcement sur agoravox , et ne s inscrivent pas pour déposer un commentaire . 3 000 personnes lisent un article et commentaires . donc vous comprendrez les répétitions .

      Etant donné que monsieur Asselineau ne passe pas par les grands medias ( qui lui sont refusés ) c est un travail de titan et de fourmis qu elle doit faire .
       et rien que pour cela je lui tire mon chapeau .
      respect pour tout son engagement quelle assume avec beaucoup de rigueur.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 août 2016 22:38

      @hunter
      Comme les européistes de tous poils, nous mènent en bateau avec leur propagande depuis plus de 35 ans, forcément, ça fait beaucoup de choses à remettre dans le bon sens ..., demandez leur des comptes ! 

      S’ils ne mentaient pas tant, ce serait plus facile ...
      Vous voulez écouter les promesses « d’ Europe sociale » de la Gôoche ? C’est gratuit.


    • Ar zen Ar zen 1er septembre 2016 10:13

      @hunter

      Dans cet océan de contrevérités, de mensonges et d’informations biaisées dont les télévisions, les radios et les journaux nous abreuvent du matin au soir, et même la nuit, comment voulez vous fonder votre propre opinion sans faire les mises en perspective nécessaires ?

      Les liens que propose Fifi, je les ai tous lus, je dis bien tous. Pourquoi ? Parce vous aurez remarqué que ces liens ne sont pas si nombreux que cela. L’avez vous remarqué ? Les liens de Fifi permettent de débusquer les menteurs et ceux qui prennent en considération les informations des « merdias ». Fifi ressert, par conséquent, les mêmes liens assez souvent. Je m’étonne qu’un fervent d’Agoravox comme vous ne l’ayez pas remarqué.

      Alors Hunter, si vous êtes objectif, et pourquoi ne le seriez vous pas, quelles critiques constructives peut-on faire contre Asselineau. ? Moi, figurez vous, que je suis preneur. Mais il se trouve, pour avoir lu et relu le programme de l’UPR, que je n’y vois strictement aucune démarche purement capitaliste. Non, le programme de l’UPR est au service du peuple de France. Cela écorche la bouche de certains de le reconnaître. D’autres, ignorent totalement le programme, comme Robert GIL himself, et ne trouvent aucune incohérence à critriquer Asselineau sans même savoir ce qu’il propose.

      Connaissez vous le parti politique « idéal » ? Je vous invite à le découvrir en lisant Pierre Bourdieu et Moiséi Ostrogorski. C’est simplement lumineux. Je tente un résumé en quelques mots :

      Le parti politique idéal est un parti « provisoire » crée en vue d’une revendication déterminée ou d’une cause spécifique.

      Un parti politique ne peut donc être monté pour répondre à tous les sujets de société et avoir des idées sur tout. Et pourtant, c’est bien ce qui se passe. Les adhérents d’un tel parti doivent épouser toute l’idéologie du parti. Ils ne réfléchissent plus par eux même, le parti répond de « tous les sujets ». Robert GIL doit en savoir quelque chose lui qui ose employer le terme de « gourou » contre Asselineau. Il ne se rend même pas compte, et il lui sera beaucoup pardonné pour cette ignorance crasse, qu’il est submergé par la « ligne » du parti politique qui lui a mangé ses neurones. Il ne réfléchit plus par lui même, il s’en remet à « son » parti pour tous les aspects de sa vie.

      Je vois sur ce fil des intervenants qui critiquent Asselineau tout simplement parce qu’il n’a pas une recette miracle pour tout, qu’il ne répond pas à tous les sujets. C’est justement ça qui fait la différence. D’aucuns ne le comprennent pas.

      Je vous laisse réfléchir aux partis politiques français et me dire lesquels annoncent, dans leurs statuts, qu’ils sont créés à titre « provisoire ». J’en connais un seul ! C’est l’UPR. Et ce parti, correspond très exactement à ce que Bourdieu et Ostrogorski appellent « le parti idéal », c’est à dire celui que se rapproche le plus de la démocatie « directe ».

      Les critiques peuvent pleuvoir sur Asselineau mais c’est le seul qui annonce la couleur : l’UPR est, de part ses statuts, un parti provisoire créé pour faire sortir la France de l’UE et de l’OTAN. A bon entendeur !


    • Tythan 1er septembre 2016 14:41

      @Ar zen

      Le problème Ar Zen, c’est qu’il est impossible d’avoir une discussion sérieuse avec Fifi Brin d’Acier, dont le comportement frise le trollisme (pour ne pas dire qu’elle y verse complètement).

      J’ai répondu avec patience (enfin pas toujours, mais je m’y suis du moins efforcé) à bon nombre de ses commentaires, essayé de lui faire comprendre mille fois (comme à vous d’ailleurs) que contrairement à ce qu’elle pense, Nicolas Dupont-Aignan n’était pas son ennemi.

      Peine perdue : elle ressort toujours les mêmes conneries. Je crois vous l’avoir déjà dit, mais j’ai des amis au sein de l’UPR. Son cas est connu, elle est décrit comme une folle à l’action contreproductive, l’exemple type du cyber-militant fanatisé repoussoir.

      Pour le reste, le fait que l’UPR soit un parti provisoire n’a aucune importance : c’est une promesse qui n’a aucun sens puisqu’elle supposerait que l’UPR arrive au pouvoir pour mener à bien la sortie de l’UE et de l’OTAN, ce qui n’est pas près d’arriver. Du reste, à supposer que cette hypothèse délirante se réalise, rien dans les statuts n’empêcherait François Asselineau de monter un autre parti et de se maintenir en politique...

    • Ar zen Ar zen 1er septembre 2016 15:15

      @Tythan

      Je vous invite à lire Pierre Bourdieu et Moiséi Ostrogorski (un pavé de 700 pages). Vous comprendrez pourquoi un parti qui n’est pas provisoire ne peut pas être une solution. Voulez vous un extrait de Bourdieu ? Je n’attends pas votre réponse :

      « Quant aux plus démunis économiquement et culturellement, ils n’ont d’autre choix que la démission ou la remise de soi au parti, organisation permanente qui doit produire la représentation permanente de l’existence continue en tant que »classe« mobilisée ou mobilisable de ceux qu’il prétend représenter et qui sont toujours menacés de retomber dans la discontinuité de l’existence atomisée ou dans la particularité des luttes strictement revendicative. Pour eux, le march de la politique est un des moins libres qui soient. Ils ont besoin de partis entendus comme »organisations permanentes« orientées vers la conquête du pouvoir qui proposent à leurs militants et à leurs électeurs un »programme" de pensée et d’action, et demandent de ce fait un adhésion globale et anticpée. Mais comment ne pas voir que si l’existence d’une organisation permanente, relativement indépendante des intérêts corporatifs et conjoncturels, est la condition de la «  »représentation« permanente et proprement politique d’un groupe, et, par là, de l’existence de ce groupe comme tel, elle enferme aussi la menace de la dépossession des membres »quelconques"..... La « fixes implicita », délégation globale et totale par laquelle les plus démunis accordent en bloc au parti de leur choix une sorte de crédit illimité, laisse libre cours aux mécanismes qui tendent à les déposséder de tout contrôle sur l’appareil : c’est ce qui fait que, par une étrange ironie, la concentration du capital politique n’est jamais aussi grande que dans les partis qui se donnent pour objet la lutte contre la concentration du capital économique.

      Quant à Nicolas Dupont Aignant, dont j’ai acheté le livre, que j’ai écouté maintes fois, il ment comme un arracheur de dents. Il est pour « une autre Europe ». Il ne veut pas quitter l’Union Européenne, il veut « rénégocier » les traités. Ce n’est donc pas un fossé que le sépare d’Asselineau mais un continent tout entier. NDA ne dit pas autre chose que Tsipras au moment de sa campagne électorale. Nous en voyons les excellents résultats.

      Nicolas Dupont Aignant est un Euro-atlantiste à la botte des USA. Il est un « Young leader » de la « frenc american foundation ». Il a été formé pour la modique somme de 100.000 dollars aux USA. Il est d’ailleurs assez troublant de remarquer que parmi les prétendants à l’élection présidentielle de 2017 figurent 5 « Young leaders » dont certains ont passé la date de préremption. Outre Nicolas Dupont Aignant nous trouvons le plus « ancien » « Young leader » Alain Juppé mais aussi Nicolas Sarkosy, François Hollande, Arnaud De Montebourg. Emmanuel Macron, qui en est un également, peut donc se présenter à l’élection : il a l’autorisation des USA et des élites financières.

      Je ne partage pas votre avis sur Fifi brin d’acier. Pourquoi ? Je lis tous les liens qu’elle propose. Ils permettent de faire des mises en perspective. D’une manière presque systématique de nombreux intervenants sur Agoravox stigmatisent l’action de tel ou tel dirigeant politique français oubliant l’adage : « lorsque le sage montre la lune du doigt, l’imbécile regarde le doigt ». La constitution française a été modifiée à 19 reprises de 1992 à 2008 pour satisfaire aux traités européens. Des transferts massifs de souveraineté ont été effectués vers l’UE. Aujourd’hui 85% des lois et règlements pris en France sont l’application dans le droit national de règlements européens, de directives européennes, de recommandations européennes, de décisions européennes (tous ces termes existent dans le TFUE). Le budget annuel de la France est soumis à Bruxelles, pour correction, avant que d’être soumis à « notre » Assemblée nationale. Voilà le résultat de 25 années d’euro-atlantisme forcené. La France est en train de disparaître, les entreprises désertent le pays, les bijoux de famille sont vendus les uns après les autres pour le plus grand profit des élites financières qui gavent leurs clients. La France prend directement la direction de la Grèce. Ne pas s’en apercevoir c’est faire preuve d’une grande culpabilité.


    • Tythan 2 septembre 2016 11:25

      @Ar zen

      Votre comportement est proche de celui de Fifi. Je pense avoir démonté mille fois cette ridicule histoire des young leader, que ce soit avec vous ou avec d’autres. Et vous me ressortez encore des saloperies immondes en assénant « Nicolas Dupont-Aignan est un euro-atlantiste à la botte des USA ». 

      C’est une honte d’écrire des saloperies pareilles. Passe encore chez ceux qui n’ont pas les armes intellectuelles de donner crédit à ces fadaises. On peut leur pardonner. Comme j’ai envie de vous sauver, je vais vous classer dans cette catégorie.


      Nicolas Dupont-Aignan n’est pas parfait, mais je ne vois pas en quoi il mentirait. Quand vous dites « NDA ne veut pas quitter l’UE », vous êtes l’auteur d’une grosse manipulation puisque NDA veut quitter l’UE dans sa forme actuelle. Et s’il s’avérait qu’il était impossible de réformer l’UE, alors il maintes et maintes fois rappelé qu’il en sortirait de la manière dont vous le souhaitez.

      Le fossé que vous voyez est donc totalement artificiel et n’existe que dans votre imagination.

      De même, sur Alexis Tsipras, vous vous trompez totalement sur ce qu’a pu en dire Nicolas Dupont-Aignan. NDA a toujours expliqué qu’Alexis Tsipras était incohérent en n’allant pas au bout de sa volonté de rupture européenne et qu’il aurait dû quitter l’euro. Marine Le Pen a dit la même chose. De manière assez significative, lorsque François Asselineau a dénoncé l’aveuglement sur Alexis Tsipras, il a analysé les déclarations de Pierre Laurent (secrétaire général du PCF) puis a dit que pour Marine Le Pen ou Nicolas Dupont-Aignan, c’était la même chose. Ben non, il se trompe sur ce point.


      « Le budget annuel de la France est soumis à Bruxelles, pour correction, avant que d’être soumis à « notre » Assemblée nationale. Voilà le résultat de 25 années d’euro-atlantisme forcené. La France est en train de disparaître, les entreprises désertent le pays, les bijoux de famille sont vendus les uns après les autres pour le plus grand profit des élites financières qui gavent leurs clients. La France prend directement la direction de la Grèce. Ne pas s’en apercevoir c’est faire preuve d’une grande culpabilité. »

      Pose-toi la question honnêtement : crois-tu vraiment que c’est au sein d’un parti groupusculaire, dont le leader n’est pas élu et ne bénéficie d’aucun accès médiatique, qui n’est absolument pas certain de pouvoir concourir à l’électionprésidentielle, que tu seras efficace dans la lutte contre cette tendance funeste ?

      Par ailleurs, et bien que je sois en première ligne pour constater les effets ravageurs du déclin économique français, dire que nous prenons le chemin de la Grèce est inutilement alarmiste. Nous avons de grandes faiblesses et sommes malheureusement en déclin, mais notre situation économique est bien moins grave que celle de la Grèce.

Réagir