jeudi 16 mars - par REMY Ronald

Délinquance financière française : MACRON peut-il contrer les « Banksters » ? Le propose-t-il ? Le fera-t-il ensuite ?

Oui, Emmanuel Macron est un ancien banquier. Une médisance le rend donc automatiquement suspect d’être à la solde des banques. Oui, il a déjà été conseiller de Hollande puis son Ministre. Il est donc suspecté de lien avec le pouvoir et d’être un outil de maintien d’une oligarchie ayant échoué. Oui, un manque de culture historique et d’expérience en politique étrangère lui est lourdement reproché. Oui, il est soupçonné d’avoir été « choisi » et poussé comme un pion, comme l’avait été… Poutine.

Mais ne pourrait-il pas surprendre au cours de la campagne en complétant son programme « gruyère ». Ne pourrait-il pas surprendre aussi après sa campagne en encadrant et moralisant le système financier, puisqu’il en connait bien toutes les arcanes et les failles ? Ne pourrait-il pas faire preuve de caractère et d’indépendance impériale une fois élu, comme l’a spectaculairement fait celui qu’on surnomme parfois « Vladimir 1er » ? Cependant, une influence citoyenne doit vite se manifester sur son complément de programme, sur son mode d’élaboration et sur son cercle de conseillers…

Emmanuel Macron a largement distancé dans les sondages le Titanic François Fillon, fracturé par la pointe émergée d’un incroyable iceberg de cupidité personnelle. Passé en tête des sondages, Emmanuel Macron a donc fait face à une contre offensive généralisée de ses concurrents, avec son lot d’attaques sous la ceinture et autres « boules puantes » du style « Comment a-t-il financé sa pré-campagne puis sa campagne ? », etc. Résultat, après les nombreuses semaines perdues par les polémiques sur Fillon, nous débouchons sur une campagne superficielle de caniveau tournant en boucle et contournant la majeure partie des points intéressant véritablement les français. Nombre de problèmes et de propositions passent à la trappe : La représentation des usagers au sein du Conseil d’Administration des services publics. La réforme de la taxe « Tobin » (pour taxer uniquement les flux spéculatifs) et de la loi « Neiertz » (pour débloquer le crédit). La relance de la recherche (qui a perdu la moitié de son budget). Le plus grand taux d’échec scolaire de l’OCDE. Le nombre des toxico-dépendants ayant doublé avec échec de la prévention comme de la réinsertion médico-sociale. La clochardisation matérielle de l’armée de terre. Le chantier intellectuel et éducatif pour contrer le terrorisme islamique. La sécurisation budgétaire des communes. Etc. 

 

A la question précise : Macron peut-il contrer les « banksters », les voyous en col blanc de la haute finance et les banques délinquantes (condamnées à des amendes inférieures aux gains et dont les dirigeants ne sont jamais condamnés à de la prison) ? Macron peut-il réformer le système bancaire dont les règles sont internationales et sont généralement décidée à NewYork ? Malgré toutes les difficultés parfaitement décrites dans l’excellent film documentaire « Inside Job », la réponse surprenante mais logique est OUI.

Certes les immenses murailles de ce vaste système inique et spoliateur sont estimées imprenables. Certes, la grande majorité de nos épargnants sont directement ou indirectement complices du terrifiant moloch spéculatif mondial. Mais Emmanuel Macron connait le sérail, les structures, les mœurs et surtout… les failles de cet ensemble complexe. Car il y en a. Nous avons besoin de ses connaissances pour prendre cette « bastille moderne » avec un minimum de pertes (y compris un minimum de « pertes colatérales » pour nos épargnants). AUCUN autre candidat n’est mieux armé que lui pour une telle gigantesque et délicate tâche. Trop de politiciens sont réélus alors qu’ils sont outrageusement complices des banques arnaqueuses (voir les tristes dates des 23-04-13 et 24-08-14 où d’incroyables votes de lois rétroactives ont blackboulé des décisions de justice, ont annulé des condamnations de banques spoliatrices de milliers de collectivités territoriales. Des dizaines de milliards d’Euros en cadeau aux filous sur le dos des contribuables (lire article précédent). Quel niveau général de corruption cache ce vote digne d’une « ripouxblique bananière » ? Il est vrai que dans la liste des pays les plus corrompus de l’OCDE, la France campe à une place peu glorieuse.

 

A la question : Macron propose t-il une réforme du système bancaire et financier ? Nous aimerions avoir le plaisir de répondre OUI d’ici peu. Et surtout d’en connaitre les détails. Car trop de temps a été perdu à cause de l’incompétence de certains de ses conseillers sur des points objectivement secondaires, voire faux et inutilement blessant (comme la colonisation de l’Algérie = crime contre l’humanité).

 

A la question : Macron le fera-t-il ? Là encore, nul ne le sait. S’il conserve en l’état son programme et son mode d’élaboration, s’il n’oxygène pas son actuel cercle de conseillers, les électeurs seront en droit d’émettre un doute. Et personne d’autre qu’Emmanuel Macron ne pourra lever ce doute.

 

En conclusion, ce flou programmatique devient de plus en plus intolérable. Afin de favoriser la clarté du scrutin (et donc favoriser la future légitimité des résultats), chaque candidat doit être interrogé sérieusement sur les sujets oubliés ; et leurs réponses devront être comparées. Le seront-ils enfin un jour dans ce contexte médiatique centré sur les affaires ? Et quand ? L’aiguillon des journalistes est donc indispensable pour faire avancer à la fois les débats et… les programmes.

 

En attendant que les médias audiovisuels se décident à cibler les questions orphelines, les tractages et les harcèlements sur les réseaux sociaux peuvent générer quelques résonances puis, parfois, déboucher sur des avancées programmatiques. La veille de la présidentielle et surtout, la veille d’une terrible série de triangulaires (voire de quadrangulaires) aux législatives, n’est-ce pas justement le parfait moment pour mobiliser la vigilance active de tous les bouledogues de la République ? Au vu de l’éclatement de l’échiquier politique actuel, 1 à 3% des voix feront la différence dans la majorité des circonscriptions. Nombre de candidats faisant preuve d’autisme sur nos questions peuvent être battus. Donc à vos plumes et pas de quartier. Lacérez soigneusement tous les voiles d’obscurité qui obstruent les champs de vision de cette campagne.



37 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 16 mars 10:31

    « Ne pourrait-il pas faire preuve de caractère et d’indépendance impériale une fois élu, comme l’a spectaculairement fait celui qu’on surnomme parfois « Vladimir 1er » ? »


    Si vous croyez que Poutine est indépendant, vous vous mettez le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Il a beaucoup plus de rigueur et de cohérence que ceux qui l’ont mis en place, mais il gère mieux leurs intérêts qu’ils ne le feraient eux-mêmes (comme ils avaient commencé à le faire d’une façon calamiteuse). Les oligarques ont une qualité indéniable : ils apprennent vite.

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 16 mars 10:42

      @Jeussey de Sourcesûre

      Ajoutons que Macron n’a ni la formation ni la personnalité de Poutine, ex officier du KGB remarqué pour son courage et son aptitude à affronter le danger : ce n’est pas le genre à s’égosiller à la fin d’un discours ni à louvoyer pour éviter de répondre aux questions en ménageant la chèvre et le chou comme le petit asticot jésuite ! L’un est Tartuffe, l’autre le Cid. Choisissez !

  • Louve Louve 16 mars 10:45

    Macron © est une marque déposée au mondialisme effréné.


    • Louve Louve 16 mars 11:02

      @Jeussey de Sourcesûre


      Je ne crois pas qu’Emmanuel Macron soit responsable de la mort du PS. Le candidat Macron, ni de droite ni de gauche, bien au contraire, ex banquier chez Rothschild et compagnie obtient maintenant l’adhésion des socialistes déçus du résultat de la primaire. Ne cherchez pas la logique, il n’y en a pas sauf l’appât du gain, Hamon étant donné perdu. 

      C’est qu’il est gourmand l’animal et il a tellement faim de pouvoir qu’il en a oublié de nous présenter son programme. Le beau gosse y pensera peut être après son élection.

  • Clocel Clocel 16 mars 10:54

    Vous me faite penser à ces pauvres papillons qui vont se fracasser dans la lumière qui les fascine.


  • Hecetuye howahkan howahkan 16 mars 11:08

    Salut..de mon point de vue..les verts =cohn bendit= ps = mondialisme = vive macron..= NOM


  • Tall Tall 16 mars 11:22

    Pub macronniste perverse ...


    car la question : va-t-il réguler les banques ? ... ne se pose pas

    Il est leur agent ...

    Si on devait croire à l’honnêteté de cette « question », il suffirait alors qu’il dise bientôt face caméra : « Oui, je vais réguler les banques ! » comme Hollande avait dit « Mon ennemi c’est la finance ! » ... et le tour est joué
     
    Ben voyons ...

    • Tall Tall 16 mars 11:26

      Macron est un candidat européïste ... et cela seul suffit à comprendre qu’il poursuivra ce qui se fait depuis 10 ans ( 2 présidences rejetées )


    • vachefolle vachefolle 21 mars 11:13

      @Tall

      Il vient d’avoir le soutien d’un ministre Allemand, tout est dit !


  • Alex Alex 16 mars 12:04
    Faisons confiance à un type lancé par l’« ennemi de la finance, » et soutenu par Attali, Minc et Rothschild !

  • troletbuse troletbuse 16 mars 12:44

    Il faut diffuser cette vidéo où on voit son manque de culture, son imbécilité. Comment peut-on applaudir à ses phrases totalement débiles. « Pensez printemps », mais parlait-il du magasin ? « y’a des fleurs ; des poissons, des frères, de soeurs » Un veritable galimatia dont voici la définition (Galimatias double :  que ne comprend ni celui qui le fait, ni celui qui l’écoute)
    Pour la culture, ca crève les yeux que lui n’en a vraiment pas du tout. « Ceux qui ne peut pas voyager pourront voyageront plus facilement » Il aurait mieux fait de faire comique
    Quand ce connard commence une phrase, il ne sait pas encore ce qu’il va dire, alors il sort n’importe quoi
    La vidéo
    https://oumma.com/contradictions-de-macron/


    • Clocel Clocel 16 mars 14:54

      @troletbuse

      Juste une question de réglage, trois fois rien, il sera prêt dans deux mois !

      Merde, soyez patients, c’est un prototype ! smiley


  • joelim joelim 16 mars 12:49

    Fillon et Macron ont pour but de faire du fric en vendant le bien-être et l’effort des Français.


    Fillon avec AXA (vente de la sécu), Macron avec le business pharmaceutique (Servier) et encore c’est un tout petit bout de la partie visible de l’iceberg.

  • Alpo47 Alpo47 16 mars 13:29

    C’est François du Bearn qui a le mieux décrit Macron , comme « .. Jamais quelqu’un n’a été autant inféodé ,dépendant et soumis aux financiers ... ».
    Macron est vraiment l’homme du système prédateur en place. Le « dézingage » des médias -et de la justice- de Fillon vise à lui dégager la route. L’énorme battage médiatique de la presse aux ordres le démontre encore plus. Tout le système est à son service.

    Macron est définitivement l’adversaire (ennemi) N°1 des 99%.


  • Hecetuye howahkan howahkan 16 mars 15:28

    Macron représente les intérêts des gagnants du jeu auquel tout le monde aspire à jouer..soit par nature, soit par perversion..mais aussi par ignorance lié à la peur de demain...donc de la mort..

    ce jeu ,appelé compétition pour mieux cacher qu’il élimine donc tue et qui entre autre est donc la guerre qui en est un développement tout à fait naturel comme le vol, l’annihilation de cultures etc ,

    ce jeu donne des gagnants et des perdants..peu de gagnants et énormément de perdants ..des pauvres, des crimes de masse etc

    et vous savez quoi..tout le monde sauf rares exceptions veut continuer à jouer...si si ,c’est même pas une blague....cooperer, partager..surtout en occident il n’en et pas question..distribuer un peu au mieux si le maître a peur mais pas plus...injuste est la vie....

    une fois organisé ensemble la survie équitable...là on peut vivre , on n’en veut pas..moi j’ai peur je veux du flouze , tout si u me laisses faire...certains en ont assez pour 1000 vies ,ils seront mort demain cependant..et bien ils continuent..

    moi je sais pourquoi..

    essayez donc d’organiser un marathon avec grosse prime au vainqueur et demander lui de ne pas gagner....

    c’est ce que l’ on ose croire..

    la solution..plus de courses...juste du sport pour la forme..pas question dit tout le monde..sauf exceptions..

    mais je sais que déjà avec cela qui est si simple et superficiel rien ne remonte pas aux neurones de 90 % des humains tellement notre formatage est bien fait..on nous fait regarder la puce RFID sous cutanée ..mais il n’y en a même pas besoin..comment voulez appréhender quoique ce soit avec une telle ignorance...

    j’en viens à comprendre le maître..je n’approuve pas, mais je comprends car la masse donne le bâton pour se faire battre, voler tuer si il le faut etc ..et elle en redemande...incroyable !!!!!

    c’est effrayant de mon point de vue..et totalement désespérant que cette servitude volontaire..mais les mots ne suffisent plus devant la débâcle humaine..

     smiley.. smiley

    je nous laisse avec mon ami E de la Boétie..comme souvent , écrit vers 1550 ..c’est du réchauffé...

    Soyez résolus de ne servir plus, et vous serez libres...c

    Chose vraiment surprenante (...) c’est de voir des millions de millions d’hommes, misérablement asservis, et soumis tête baissée, à un joug déplorable, non qu’ils soient contraints par une force majeure, mais parce qu’ils sont fascinés et, pour ainsi dire, ensorcelés par le seul nom d’un, qu’ils ne devraient redouter, puisqu’il est seul, ni chérir, puisqu’il est, envers eux tous, inhumain et cruel"

    Et pourtant ce tyran, seul, il n’est pas besoin de le combattre, ni même de s’en défendre ; il est défait de lui-même, pourvu que le pays ne consente point à la servitude. Il ne s’agit pas de lui rien arracher, mais seulement de ne lui rien donner.

    Vous vous affaiblissez, afin qu’il soit plus fort, plus dur et qu’il vous tienne la bride plus courte : et de tant d’indignités, que les bêtes elles-mêmes ne sentiraient point ou n’endureraient pas, vous pourriez vous en délivrer, sans même tenter de le faire, mais seulement en essayant de le vouloir.

    Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres.

    Je ne veux pas que vous le heurtiez, ni que vous l’ébranliez, mais seulement ne le soutenez plus, et vous le verrez. comme un grand colosse dont on dérobe la base, tomber de son propre poids et se briser

    une seule solution cooperer , partager équitablement mais uniquement sur une base volontaire..

    sommes nous murs pour cela ?

    PAS DU TOUT...refus absolu....le maître a réussi cette prouesse à faire croire à des milliards d’humains que le combat est la nature profonde de ce que l’on est , alors que cela est juste la nature perverse profonde du maître qui est ultra minoritaire...

    mais il est perverse certes..mais pas con sur ce plan là...de plus entre eux, ils coopèrent sur l’essentiel..la masse elle se bat sur tout, surtout elle se bat...

    leur plan là est de se débarrasser définitivement de toutes concurrence d’ailleurs..le saviez vous ? et comme le maître est taquin mais partageur la competition et bien il nous la laisse...

    à lui le pouvoir, la gloire, l’argent et le statut social, à nous de les lui procurer....

    alors le combat va continuer...


  • troletbuse troletbuse 16 mars 15:31

    Finalement, pour ses 3 millions d’euros gagnés, a-t-il été payé pour ses galéjades avec des vieux débris mais milliardaires comme Soros, Rothchild ? J’espère que vous m’avez compris  smiley


  • novo12 16 mars 18:50

    Macron a exactement le même profil que Sarkozy et Hollande :

    Membre du groupe Bilderberg, Membre du siècle et young leader de la french american foundation.
    Il n’y aura absolument pas de surprise sur sa politique.

    Si vous ne connaissez pas ce qu’est le Bilderberg regardez ça :

    Pour le siècle :

    Pour les young leaders :

  • phan 16 mars 19:20

    Hier, mon adversaire c’était la finance, Demain, mon maître ce sera la finance.
    Hier, G Pompidou, ex-Rothschild, président de la république française, Demain peut-être, E Macron, ex-Rothschild, président de la république française.
    Pour mémoire la loi 73-7 du 3 janvier 1973 - loi Rothschild-Pompidou, cause de l’endettement de la France
    Avec l’article 25 de la loi 73-7 du 3 janvier 1973 interdit à la Banque de France de faire crédit à l’État, condamnant la France à se tourner vers des banques privées et à payer des intérêts ; alors qu’avant cette loi, quand l’État empruntait de l’argent, il le faisait auprès de la banque de France qui, lui appartenant, lui prêtait sans intérêt.
    Autrement dit : auparavant, l’État français avait le droit de battre monnaie, et avec cette nouvelle loi, il perd ce droit qui est du même coup légué aux banques privées, qui en profitent pour s’enrichir aux dépends de l’État en lui prêtant avec intérêt l’argent dont il a besoin.
    Cette décision correspond à une privatisation de l’argent et ramène la nation au même rang que n’importe lequel de ses citoyens.


  • fred fred 17 mars 06:19

    Vous comparez macron à Poutine..un nain à un géant ?


    • phan 17 mars 07:45

      @fred
      Non, toutes les occasions sont bonnes pour donner une pique à Poutine : pour les Verts ou ex-Verts et beaucoup d’autres, la gamelle de Soros est bonne comme pour Yannick Jadot, Eva Joly comme Rebecca Harms, une opposante hystérique à la Russie chez les Verts allemands.
      Un tiers des députés européens sont des féaux de George Soros.


    • REMY Ronald REMY Ronald 17 mars 21:45

      @phan
      Bonjour.
      Poutine s’est débarrassé de ses mentors les plus gênant et a mis au pas tous les autres. Aucun de ces oligarches ne s’attendaient à cette autorité et à cette rebellion, l’espérant au contraire soigneusement obéissant. Un splendide retournement de situation digne du bon judoka et du bon joueur d’échec qu’il est.
      Aucune pique envers Poutine dans mon texte.
      Et j’ai quitté les Verts (car devenus « Verts-pastèque ») en... 1995 !
      .
      Macron fera-t-il la même chose que Poutine ? En aura-t-il la capacité voire même l’envie ?
      Telle était ma question.
      .
      D’autant que nombre de cadre du FMI et autres instances financières internationales ont commencé à retourner leur vestes contre le tout libéral, le tout spéculatif et les banques voyous.
      .
      On va donc continuer à harceler l’équipe de Macron à ce sujet et surveiller de prêt ses chaussettes électorales encore toutes neuves.
      .
      J’ai signalé par ailleurs son grand manque de maturité en politique étrangère :
      Sa phrase assimilant la colonisation de l’Algérie à un crime contre l’humanité était à la fois
      => fausse historiquement : 
      L’Algérie a été libérée du joug ottoman et de l’esclavage, développée, équipée, soignée, instruite et enrichie. Rien à voir avec le génocide et l’esclavage nazi ou le génocide et l’esclavage prônés noir sur blanc par le Coran encore aujourd’hui vis-à-vis des non croyants. D’où l’indispensable réforme française, universelle et pacifique du Coran qui a déjà été réformé de nombreuses fois par les 5 successeurs de Mahomet (tous assassinés par d’autres musulmans, ceci dit en passant)
      => idiote électoralement : 
      Puisque lui faisant perdre les voix d’un million de pieds noirs + les déscendants + les harkis + les descendants + 7 millions d’appelés du contingents, etc.)
      => méchante inutilement :
      Quel intérêt y a t-il à déterrer le passé en fustigeant à l’étranger la France tout en blessant des pieds noirs et harkis qui ont tout perdu. Macron doit comprendre en plus que la France demeure très majoritairement fière de son passé coloniale.
      Son conseiller, le député socialiste Richard Ferrand semble être le responsable de cette manipulation idéologique et médiatique connerie diplomatique (responsabilité que je vous invite néanmoins à vérifier).
      .
      En attendant que Macron se réveille sur l’encadrement des banques, quel autre candidat va enfin clairement s’engager à rétablir les décisions de justice ayant condamné les banques arnaqueuses ? 
      .
      Car, pour le moment et pour tous (« patriotes » compris), c’est silence radio. Par conséquent, chers bouledogues de la République, allez tous leur secouer les chaussettes électorales à eux également. Sans exception.
      .
      A+
      Cordialement.


    • phan 20 mars 16:22

      @REMY Ronald
      Bonjour,
      L’exemple du combat de Poutine contre les oligarques n’est pas très judicieux, il faut prendre l’exemple des Islandais qui font démissionner leur premier ministre et emprisonner les banquiers voyous !
      Pour la question coloniale voir mes opinions dans le l’article de Bruno Guigue (La repentance n’a rien à voir avec l’Histoire)
      Les paroles de Macron en Algérie, n’est que diversion : remuer le passé pour faire oublier le bilan catastrophique économique et sociale du quinquennat de Hollande.
      Pour les mesures gouvernementales, voir les traitements politiques lors de la crise de 2008 et les évasions fiscales.
      Finalement voici 2 liens pour comprendre les mécanismes bancaires par Eric Toussaint et comment socialiser le système bancaire par Patrick Saurin.
      Bien à vous !


    • REMY Ronald REMY Ronald 21 mars 10:29

      @phan
      Bonjour.
      Merci pour vos liens fort utiles et votre remarque que je partage et que mon texte soutient entre les les lignes voire entre les mots :
      les « banksters », les voyous en col blanc de la haute finance et les banques délinquantes (condamnées à des amendes inférieures aux gains et dont les dirigeants ne sont jamais condamnés à de la prison)
      Il est absolument scandaleux de constater cette quasi impunité aux USA, en France et dans le reste de l’OCDE. Oui, vous avez tout à fait raison, les choses changeront vraiment lorsqu’en cas de fraude avéré, les pénalités seront supérieures aux gains frauduleux et surtout (afin de ne pas « casser » l’outil de travail via trop de pénalités), lorsque certains de ces voyous seront assurés (comme en Islande) de méditer quelques mois en QHS sans confort
      (NB/ QHS pour les protéger des risques de « taquineries » des autres taulards).
      .
      Sans doute avez-vous remarqué que le grand débat TV du 20 Mars n’a aucunement abordé l’urgente nécessité de l’encadrement des banques et de la spéculation. Pourtant, nos patriotes révoltés Mélenchon et Le Pen ont largement pu s’exprimer. Ont-ils peur de s’attaquer aux banquiers arnaqueurs ?
      Silence également des Maires concernant les 300 milliards récupérable en cas de véritable changement de majorité parlementaire (des Maires qui se plaignent pourtant de leurs déficits budgétaires et craignent une disparition ou forte diminution de la taxe foncière. Désespérant de veulerie et lâcheté).
      .
      Telle une agaçante nuée de moustiques, une guérilla des internautes réveillerait-il et rehausserait-il un peu le débat ?
      A+
      Cordialement.


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 17 mars 09:34

    Il est interdit de salarier un homme
    Démission à la moustache du capitaine


    Hé patron, prends ça dans ta trompe
    Démission unilatérale, démission sans préavis
    Démission sans putain de pointage au chômage
    Démission point final


    Salutations, monsieur, madame
    Veuillez accepter ma démission
    Là comme ça, scotchée sur tes lunettes de champion mondial du dentifrice


    Tous en même temps
    Démission massive, démission collective, démission générale


    On n’en veut plus d vos virements de radin
    On n’en veut pas de votre putain de SMIC à la con
    On n’en veut plus d’vos miettes
    On ira cultiver la terre, bouffer des racines ou crever sous la lune
    Ce qu’on fera peu importe et surtout on vous emmerde
    Votre salaire de pièces jaunes, votre putain d’abonnement à la misère
    Vous pouvez vous l’rentre dans l’coccyx


    Le brut, le net tu peux t’en faire un paquet, tu te l’emballes, tu te le roules en cône
    Tu te le fumes avec ton comptable et tout le conseil de masturbation

    Comme ça demain, on fait l’mur, on détalle tous, on déclare le rêve général
    Nous avons le devoir de désobéir à tous ces marchands de bétail
    A tous ces DRH et autres grands prêtres en management, le devoir d’en finir
    Vous m’entendez les galériens, on prend sa main droite
    On prend une feuille, un stylo, on écrit
    "Madame, monsieur, j’ai l’honneur et le plaisir de vous caler ma démission entre les deux parties charnues et avec mon meilleur souvenir"

    Démission, vous êtes pas encore partis
    L’économie c’est un truc qui sent l’ail
    Un truc qui nous rabaisse, un truc qui nous salit
    Non on est plus grand qu’ça papy, on a des ailes
    Économie, ça veut dire radinerie
    Un sou est un sou
    Mais nous on s’en cogne
    On va tout voler, on va tout donner
    Comme ça gratos, ça va vous faire drôle
    L’économie c’est la science de l’avarice, le royaume des enculés

    Elle attendra l’économie qu’on lui trouve un putain de sens


  • zygzornifle zygzornifle 17 mars 09:35

    Il est au courant de toutes les magouilles et de la manière de ne pas se faire chopper le Macron , c’est un bourgeon de l’arbre des Rothschild et au gouvernement il a appris le peu qu’il ne savait pas .....

    S’il est élu on va bien rigoler , il va vous défoncer jusqu’aux molaires....lol et Merkel va lui donner de l’élan .....

  • lloreen 17 mars 09:39

    Comment monsieur Macron et tous les larbins satanistes pourraient-ils donc contrer leur maitre Mamon ? C’est en se vendant à lui qu’ils ont acquis le pouvoir et la richesse comme tous ceux du monde du spectacle, des médias, du sport et de la « culture »...


  • lloreen 17 mars 10:23

  • zygzornifle zygzornifle 17 mars 14:59

    on n’appelle pas sa de la délinquance financière mais le pouvoir ....


  • Zip_N Zip_N 17 mars 23:29

    Il dégaine sur la France de l’Algérie, mais il est bien content que l’Algérie parle bien le français, il veut (re)conquérir l’Afrique économique.


  • vachefolle vachefolle 21 mars 11:12

    Macron est un simple ambitieux qui commence a prendre le melon. Que fera t’il si il est élu, personne ne le sait, même pas lui, car il n’a pas d’idéologie politique, c’est un pur pragmatique.

    Alors il fera au pouvoir, ce que Merkel lui dictera, comme ce que vient d’annoncer le ministre allemand Michael Roth.

    Au moins les choses sont claires MACRON sera le ministre de l’économie de DBank...


  • foufouille foufouille 18 avril 14:27

    auteur atteint d’une macronite aiguë et donc a lobotomiser d’urgence en bloc opératoire avant un AVC certainement fatal qui risque de se compliquer par une macronite cardiaque sévère aboutissant à un infarctus du myocarde mortel.
    à moins que ce le vrai visage du khmer vert ?


Réagir