jeudi 9 février - par CHALOT

INTERPELLONS MONSIEUR MACRON : 600 000 Chômeurs de plus de 2012 à 2016. Monsieur Macron vous leur devez des explications

Alors que Monsieur Macron ex ministre libéral d’un gouvernement dirigé par Manuel Vals a le droit des honneurs de la presse ;

Alors que ce monsieur surfe sur des sondages qui lui seraient favorables ;

Alors que beaucoup de personnes ne voient en lui qu’un homme jeune, honnête et qui veut changer la donne et préparer à la France un avenir plein de promesses ;

Il faut rappeler que cet homme est co-responsable d’une politique de rigueur, antisociale et qu’il en a été le héraut le plus zélé.

Ce texte que j’ai co-signé rappelle quelques vérités.

 

« Monsieur Hollande a renoncé à se présenter à l'élection Présidentielle en ayant eu l'honnêteté de reconnaître qu'il avait échoué dans sa politique de lutte contre le chômage. Les électeurs de primaire de la "la belle alliance populaire" n'ont pas retenu la candidature de Manuel Valls.

Vous avez pour ce qui vous concerne décidé de vous "mettre en marche " vers l'Elysée.

Vous connaissez d'ailleurs parfaitement le Palais Présidentiel pour y avoir exercé la responsabilité de Secrétaire Général adjoint du Président de la République de mai 2012 à juin 2014.Vous avez été à ce titre le principal inspirateur de la politique économique libérale du gouvernement. Par la suite, du 26 août 2014 au 30 août 2016 vous avez assumé la pleine responsabilité de cette politique économique. A ce jour aucun ministre qu'il ait été de droite ou de gauche n'avait été aussi adulé que vous par le MEDEF. On peut le comprendre aisément, depuis 2012 les entreprises ont reçu 60 milliards d'impôts du budget de l’État, financés par les français, et qui ont bénéficié surtout aux entreprises du CAC 40 qui en 2016 ont versé 55,7 Milliards de dividendes à leurs actionnaires. En retour de ces merveilleux cadeaux le MEDEF avait promis un million d'emplois. On a eu droit à 600 000 chômeurs de plus. Vous qui aviez présenté avec grande aisance et beaucoup de talent votre politique lors des assemblées du MEDEF, vous avez vite compris qu'elle ne pouvait être défendue devant les Français.

Comme vous ne manquez pas d'audace vous avez lancé le 6 avril 2016 la création d'une nouveau collectif politique :"En marche" en promettant de faire du neuf. Oublié les 600 000 chômeurs et les cadeaux fantastiques aux actionnaires...

Vôtre appétit mais aussi votre "énorme capacité de travail" forcent l'admiration. Vous n'aurez donc aucune difficulté à expliquer aux chômeurs à tous ceux qui souffrent, pourquoi votre politique d'austérité a si fortement bénéficié aux actionnaires du CAC 40 alors que 600 000 Français de plus se sont retrouvés au chômage. Vous leur devez des explications !

La démocratie, c'est d'abord rendre des comptes sur ses actes !

Nous exigeons donc que vous assumiez enfin toute votre responsabilité sur la conduite d'une politique qui a échoué !

Pour signer cette pétition envoyer un mail à :

carassus.permanence@orange.fr »

C’est un texte qu’il faut faire connaître !

Jean-François Chalot



32 réactions


  • Tall Tall 9 février 11:10

    Implacable synthèse objective et factuelle qui nous rappelle, une fois de plus, la fantastique complicité hypocrite des médias avec le « système ».


    • mmbbb 9 février 20:36

      @Tall bemol ce sont les PME PME , les artsians et les professions liberales qui pourraient creer des emplois, mais Chalot oubli de dire que l’administration fiscale et l URSSAFF sont sans pitie . Il vaut mieux etre migrant roms ou un illegal dans ce pays ,ne pas avoir apporte un euro de richesse et beneficier de toute la generosite des francais qui confine a la cretinerie C’est peut etre pour ces rasions qu il y a tant de chomage dans ce pays .


    • Tall Tall 10 février 09:37

      @mmbbb


      Mais Macron va continuer la politique de Hollande, puisque c’était la sienne encore en tant que ministre l’été dernier.
      Macron = Hollande 2.0 avec une nouvelle gueule pour l’incarner, c’est tout
      Application de toutes les directives de Bruxelles avec la bénédiction de Merckel

      Vous avez aimé les 5 dernières années ?... voter Macron !
       
      C’est tellement clair ...

  •  
     
     
     
    « RU a vaincu chômedu ! »
     
     
     
    Lécheur, gogocho shiteux négrier, de babouches islamiques, en café ouvrier colon ...
     
     
     
    On s’en fout donc du chômage ...  smiley
     


  • gaijin gaijin 9 février 12:58

    « des explications »
    voilà :
    « c’est une chance que nous leur donnons de cesser d’être des feignants, de se prendre en main et de devenir milliardaires comme tout le monde »
    E.Macron


  • titi 9 février 14:08

    Politique d’austérité ?

    Quand un état dépense chaque année 70 milliards qu’il n’a pas on est sur tout sauf de l’austérité.


  • Garasixti 9 février 14:31

    Monsieur Macron n’a pas été Président de la République ni Premier Ministre, et a quitté le gouvernement à cause de ses désaccords avec ces derniers. Voilà une explication.
    Comme 95% des français vous gardez vos oeillères et ne lisaient ou n’écoutaient que ceux qui soutiennent vos thèses. Aucun esprit d’analyse mais seulement votre vieux réflexe éculé, les riches sont de droite et les gens de gauche doivent être pauvres.


    • amiaplacidus amiaplacidus 9 février 15:07

      @Garasixti

      C’est vrai que M. Macron est victime d’une grande injustice : la loi travail, dont il est l’un des principaux inspirateur, ne porte pas son nom, mais celui d’une vulgaire plagiaire :El Khomri.

      Autre injustice, la nouvelle économie, l’économie « participative », celle dont il dit monts et merveilles, et calomniée par les chauffeurs Uber, chauffeurs totalement ingrats et qui ne voient pas ce que le retour au 19em siècle leur apporte de bien.

      C’est comme les petits patrons qui s’extasiaient devant les possibilités d’expansion quasi illimitées offertes par les transports en bus, maintenant qu’il font faillite, ils râlent. Remarquez qu’une multinationale d’origine US, Flixbus, fait son beurre avec ces bus.

      Bref, continuez, continuez M. Macron, la France est à genoux, vous allez la mettre à plat ventre.


    • HELIOS HELIOS 9 février 22:15

      @Garasixti

      Macron est ce qu’il est, mais ni lui ni ses soutiens sont loin d’être cons.
      Tout le monde savait depuis longtemps que Hollande soit ne se présenterai pas, soit serait viré et il fallait un plan B

      Le plan B ce n’est en aucun cas les « frondeurs » de la primaire auxquels on a délégué un épouvantail, M Valls au cas où les circonstances auraient été favorables.

      Le Macron en question n’a pas démissionné pour un quelconque désaccord, il s’est « extrait » du gouvernement pour être le recours tactique de Hollande et de ses suzerains. Car les « communicants » savent tres bien que les electeurs ont une mémoire de poisson rouge.

      La preuve, ça marche il y a d’autres cons qui s’apprêtent à voter pour lui, candidat sans programme, sans aucune espèce de lien avec une quelconque gauche. 

  • LE CHAT LE CHAT 9 février 14:53

    dire que tu vas devoir voter pour lui !!!!!


    • mmbbb 9 février 20:43

      @LE CHAT et oui il pourra geindre encore pendant cinq ans et nous pondre ces articles larmoynat sur la pauvrete Si Macron est elu le PS explose en vol et se sera une tres bonne chose 


    • posteriori 10 février 00:38

      @LE CHAT


      J’ai pas été voter lepen en 2002 et pourtant il a bloqué à 18%, cette fois et toujours sans moi la marine va bien monter à 20% vu qu’elle voit deux fois mieux.

  • meslier meslier 9 février 15:06


    Mr Macron est l’exemple caractéristique qui prouve que les médias sont inféodés à la finance .

    Pour être Président de la république , il faut quelqu’un de respectable et respecté , Macron n’en fait pas parti .


    • aimable 9 février 15:55

      @meslier
      et en plus il me parais bien léger pour affronter la grosse Bertha , ils ne jouent dans la même catégorie, Hollande a était jusqu’au 2éme round , lui ne verra même pas la fin du 1er


    • HELIOS HELIOS 9 février 22:28

      @aimable

      Face a Marine Le Pen, la grosse Bertha aura beaucoup de mal, et on peut penser que même un match nul est peu probable : la France retrouvera ses couleurs, enfin.

  • Spartacus Spartacus 9 février 15:11
    Le chômage correspond à une période de disparition des structures productives en excès et des dettes.

    Pour créer des emplois il faut créer avec des innovation de nouveaux marchés.

    Aucun ministre, même Macron ne peut le faire.
    Il peut au mieux créer les conditions....Mais avec les Marxistes attachés comme des molusques à la gamelle de la rente de l’état qui veille. 
    C’est même pas possible.

    • France Républicaine et Souverainiste France Europe République 9 février 15:46

      @Spartacus
      Monsieur de Lesquen se prend pour Spartacus ! Vous oubliez que vous-mêmes étiez haut fonctionnaire, et que jamais vous n’avez géré d’entreprise... Faites ce que je dis, pas ce que je fais !


    • mmbbb 9 février 18:47

      @Spartacus Certes mais ce ne sont pas les seuls Lisez les rapports sur Fillon , cette raclure est encore plus puante que les autres puisqu il se faisait passer pour un preux chevalier C’est tout de meme un problème avec la droite francaise . Vous ne pouvez le nier


    • Spartacus Spartacus 10 février 12:02

      @mmbbb

      Bien sur Fillon n’est pas un saint.
      Je crois surtout qu’il y a un problème dans la mise en contexte des individus...
      Fillon n’a pas fait pire que les autres. Il est juste pas aimé des média qui font plus caisse de raisonnante et il fait vendre du papier et de l’audience que les autres.
      Il a comme les autres utilisé a fond un budget qu’il aurait perdu s’il n’avait pas payé sa femme.
      Il en est de même de ses concurrents.
      Melenchon a de la même manière utilisé les fond le budget de ses frais parlementaire pour se créer des biens immobiliers de sa permanence en investissant et s’auto-louant sa permanence à Paris.
      Macron a lui utilisé le budget de Bercy en fêtes et organisation pour faire des dépenses a but personnel de sa future candidature.
      Hamon lui a bénéficé de l’inverse comme employé de complaisance et a bénéficié des largesses de Hidalgo comme attaché parlementaire et emplois de complaisance à l’IFOP.
      Dupond Aignan, Asselineau sont en  profit des avantages parlementaires comme en "disponibilité de la fonction publique...

  • France Républicaine et Souverainiste France Europe République 9 février 15:44

    Des boulots (publics) à 500000 euros pour les uns, de la précarité pour les autres : le libéralisme économique est aussi une forme de féodalité...


    • Xenozoid Xenozoid 9 février 15:52

      @France Europe République

      l’économie est le servage de notre temps, essayé donc de « gagner »votre vie sans la banque,quand cela est obligatoire, essayer d’être un peux autonome sans les rêgles économiques ?
      essayer d’être sans portefeuille a la naissance ?

      oui l’argent est dans les arbres,essayer de vous en distancier,l’humains n’est jamais descendu de l’arbre, il en est l’esclave

  • ZenZoe ZenZoe 9 février 16:36

    Je ne vais pas voter pour Macron, mais quand même, faut être gonflé pour lui attribuer la paternité entière des 600 000 mille chômeurs de plus pendant le quinquennat !!
    Mais comme Hollande et Valls sont hors course, j’imagine que Macron étant le seul canard encore en vol, on lui tire dessus faute de mieux. Excusez-moi, mais c’est bête. On n’est pas crédible avec un argumentaire comme ça.


  • Alex Alex 9 février 16:44
    Chalot, vous êtes injuste !
    Macron a gagné à la sueur de son front 2,8 millions d’euros en 3 ans : ce salaire correspond à des œuvres d’intérêt public (des actionnaires n’en ont-ils pas profité ?), pour un travail payé à peine 116 euros de l’heure.
    Évidemment, il faut travailler 22 heures par jour et 365 jours par an, au lieu de se tourner les pouces, comme le font tous ces soit-disant chômeurs alcooliques et illettrés.
    L’article en lien demande ce qu’il a fait de ses millions : il les a donnés aux pauvres, en toute discrétion, comme tous les politiques.
    Heureusement, il y aurait 20% de la population prête à voter pour lui au premier tour, et 60% au second, preuve que des millions de gens reconnaissent en lui un modèle génial...
    C’est beau, la démocratie !

  • zygzornifle zygzornifle 9 février 16:57

    Macron l’homme de droite qui a coulé la gauche et qui va couler la droite .....


  • zygzornifle zygzornifle 9 février 18:38

    pour interpeller macron il faut parler le langage du CAC 40 ou le dialecte de la haute finance voire baragouiner MEDEF autrement il ne comprendra pas....


  • Samson Samson 9 février 18:48

    Vous n’aurez donc aucune difficulté à expliquer aux chômeurs à tous ceux qui souffrent, pourquoi votre politique d’austérité a si fortement bénéficié aux actionnaires du CAC 40 alors que 600 000 Français de plus se sont retrouvés au chômage. Vous leur devez des explications !« 

    Mais non, voyons ! Quoique déjà adoubé par Rothschild, le Medef et l’ensemble des éditocrates à la botte, le »Puceau d’Orléans n’a encore jamais été élu. Au nom de quoi donc nos technocrates en costard devraient-ils maintenant rendre compte au citoyen, électeur et contribuable ? De la démocratie, peut-être ??? TINA ! smiley

    Alors même que l’expérimentation familiale du revenu universel par Filou la Rigueur tourne à la débandade ripoublicaine, nous devrions au contraire lui être reconnaissants. Au risque même de salir son costume, ce jeune prêcheur bien sous tous rapports des nouveaux sacrifices à toujours plus concéder par la République et le citoyen aux idoles de la Sainte Croissance - et surtout au patrimoine de ses vénérables officiants au CAC40 - n’hésite pas à s’abaisser jusqu’à solliciter en couinant le scrutin de la populace pour, faute d’oser produire un « programme » et au prix même du ridicule consommé, nous vendre pour « Révolution » les mêmes vieilles recettes qui aboutissent déjà à notre ruine et notre malheur présents !

    « Nous exigeons donc que vous assumiez enfin toute votre responsabilité sur la conduite d’une politique qui a échoué ! »
    A la lecture des dividendes distribués aux actionnaires du CAC40 en 2016, cette politique n’a manifestement pas été un échec pour tout le monde !
    Du fait de l’automatisation, l’informatisation et la mondialisation de la production, et si même nos politiciens et technocrates s’acharnent de longue date à l’occulter, le « chômage » est une donne désormais structurelle. Que représentent donc le détricotage du « Code du travail », la paupérisation massive des citoyens et le sacrifice de 600.000 chômeurs supplémentaires sur le vertueux autel du « Retour à la Compétitivité » ? Bien trop peu, j’en ai peur !


  • vesjem vesjem 9 février 19:24

    ce sont les nombreux amis franc-mac de chalot, qui sont au gouvernement, qui ont amené notre pays dans cet état de décrépitude ; tiens, un petit dernier scandale de ses amis :

    Les 3 chauffeurs de Madame CAZENEUVE payés par les contribuables.
    Après le coiffeur de HOLLANDE à 9 385 euros par mois ;
    Le magazine « Le Point » révèle cette semaine que l’État met 3 chauffeurs à la disposition de Véronique Cazeneuve, l’épouse du ministre de l’Intérieur. Ce privilège est dû à la fonction de son mari. Toutefois, Véronique Cazeneuve n’utilise qu’un chauffeur, le deuxième étant dévolu aux déplacements de leurs deux enfants et le troisième servant à remplacer les deux autres chauffeurs en cas d’absence.


  • ravidelacreche 10 février 00:41

    Macron vous invite a « marcher »² .Il ne dit pas si vous devez marcher derrière ou devant lui. Dans ce dernier cas, évitez d’être trop près : il n’y a pas que les matraque policières qui peuvent vous entrer dans le fondement. Les bonnes réputations ça se mérite... Et il parait qu’il n’y a pas de fumée sans feu.


    • troletbuse troletbuse 10 février 00:54

      @ravidelacreche
      Qu’il soit à voile et/ou à vapeur, en théorie, le meneur est toujours devant


  • zygzornifle zygzornifle 10 février 17:13

    Macron, Fillon = pognon .....


  • yvesduc 11 février 08:58

    Merci pour votre article. Hollande n’assume pas sa politique de droite et se retire. Cela a une certaine logique. Mais c’est pour laisser la place à des personnages encore plus à droite ! Il suffit d’écouter Macron pour comprendre que sa politique sera de la même eau, ou plus droitière encore, que celle de l’actuel Président.


Réagir