mercredi 28 juin - par taktak

La député européenne ex ministre de Macron S Goulard payée par un lobby US 10 000€ par mois !

GOULARD STIPENDIEE DE LA TRANSNATIONALE ATLANTIQUE

« L’ex-ministre Sylvie Goulard touchait 10 000 euros par mois d’un think tank américain pro-UE. C’est ce que revèle la publication par le JDD de la déclaration d’intérêt de la député MODEM que Macron s’était empressé de choisir comme “ministre des armées” sic.

On apprend ainsi que c’est cette stipendiée du supranationalisme atlantique, qui – aux dires de l’ex-député LR Myard « ne se sent pas spécialement française » – que Macron avait choisie pour diriger, non plus la « défense nationale », mais « les Armées », dans la perspective de leur (dés-)intégration dans la « défense européenne » otanisée. Il est vrai que Macron est lui-même « Young Leader »…

Et ces gens-là parlent de « moraliser la vie publique »…

Et Macron ose écouter la Marseillaise main sur le cœur et l’œil mystiquement clos…

Et le mouvement ouvrier officiel devrait continuer de ne pas faire le lien entre défense des acquis sociaux et résistance au « saut fédéral européen » en marche… (commentaire d’Initiative communiste).

Goulard payée par un lobby US

La déclaration d’intérêts de Sylvie Goulard publiée apr le JDD le 25 juin montre que la député MODEM a occupé un poste de conseiller spécial pour le think tank Council on the Future of Europe, poste rémunéré plus de 10 000 € par mois ! Elle aurait touché cette rémunération d’octobre 2013 à janvier 2016 selon l’hebdomadaire. Soit au minimum 280 000 € payé par l’organisme basé en Californie, chargé de “faire la promotion de l’UE et contribuer au débat d’idées”. Une organisation américaine dont la mission est de faire de la propagande pour accélérer l’intégration de l’Union Européenne et l’effacement des souverainetés nationales au profit de la dictature des multinationales et de la domination de l’impérialisme américain.

Pour sa défense, l’ex ministre des armées choisie par Macron indique que c’est “non sujet”. Les Français apprécieront de savoir qu’une élue, choisie pour diriger les armées était rémunérée directement par une organisation étrangère pour faire de la propagande. Un de ses proches cité par le JDD se réfugie derrière les arguments déjà mille fois entendus dans la bouche de Richard Ferrand et autre Fillon « Tout était déclaré et ces sommes étaient brutes »

Rappelons que le 20 juin, empêtrée dans l’affaire concernant un éventuel système d’emplois fictifs du MODEM, la ministre de Macron a été contrainte à la démission

Payés pour démolir la France ?

Rappelons surtout que Macron avait choisi cette ministre pour liquider la défense nationale et mettre sous tutelle l’armée française sous le commandement intégré de l’OTAN et une défense “européenne” directement sous commandement allemand. Cela n’a bien sûr rien à voir avec d’éventuelles rémunérations perçues de la part de groupe de pression étranger. La question que l’on peut poser est évidemment de savoir si d’autres députés MODEM, d’autres personnalités En Marche, qui défendent la même politique que Mme Goulard sont également stipendiés par des organisations étrangères ?

Rappelons que dès le 13 juin, le PRCF avait publiquement lancée un appel à la démission de Sylvie Goulard :

JBC pour www.initiative-communiste.fr

https://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/la-depute-europeenne-ex-ministre-goulard-payee-par-un-lobby-us-10-000e-par-mois/


Code Pénal : Article 411-5 Des intelligences avec une puissance étrangère

Le fait d’entretenir des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou avec leurs agents, lorsqu’il est de nature à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation, est puni de dix ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende.



27 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 28 juin 17:47

    Certains devins (des astrologues) la voyaient déjà première ministre quand c’était à la mode de jouer aux devinettes sur la composition du futur gouvernement du plus beau bébé du monde.


    La question est toujours de savoir quel jeu joue la presse dans tout ça !

    Des fois on éjecte, des fois on protège ! 
    les articles doivent valoir très cher. 
    Les règlements de compte ne se font plus à coup de Walther PPK, mais à coups de scoops.

    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 29 juin 08:17

      Ne serait-il pas plus honnête de préciser que ce lobby US est une organisation américaine dont la mission est de faire de la propagande pour accélérer l’intégration de l’Union Européenne ?

       Q

      uant à sa volonté « d’effacement des souverainetés nationales au profit de la dictature des multinationales et de la domination de l’impérialisme américain », est-ce une chose prouvée ou une simple spéculation ?



    • foufouille foufouille 29 juin 09:48

      @Jean-Pierre Llabrés
      grosse connerie manifestement :

      The Council for the Future of EuropeThe Council for the Future of Europe2 est un groupe de réflexion interne institué afin de débattre et de préconiser des moyens visant à parvenir à une Europe unifiée. Il est présidé par l’ancien Premier ministre italien, Mario Monti. Parmi ses membres figurent notamment d’anciens chefs d’État : Tony Blair (R.-U.), Gerhard Schröder (Allemagne), Felipe González (Espagne), Romano Prodi (Italie), Matti Vanhanen (Finlande), Guy Verhofstadt (Belgique), Franz Vranitzky (Autriche), et Marek Belka (Pologne) ; on y compte également des économistes : Joseph Stiglitz, Michael Spence, Robert Mundell, Jean Pisani-Ferry, Nouriel Roubini, et Otmar Issing ; y figurent encore des chefs d’entreprise tels que Mohamed El-Erian et Juan Luis Cebrián, ou des universitaires comme Niall Ferguson et Anthony Giddens ; l’ex-président de la Commission européenne Jacques Delors ainsi que l’ex-directeur du Comité international de la Croix-Rouge Jakob Kellenberger, le directeur général de l’Organisation mondiale du commerce Pascal Lamy le président de Goldman Sachs et l’ex-directeur de l’Organisation mondiale du commerce Peter Sutherland, l’ex-directeur de la Deutsche Bundesbank Axel Weber, Doris Leuthard, membre du Conseil fédéral suisse et l’homme d’affaires Alain Minc3 en font également partie. Le groupe milite pour une intégration politique plus importante au sein de l’Europe par le biais d’une meilleure consolidation fiscale européenne, d’une extension des pouvoirs attribués à la Banque centrale européenne, et de la contribution active des citoyens européens4,5.

  • rogal 28 juin 17:48

    Dix ans d’emprisonnement et 150 000 euros d’amende, seulement ?


  • BA 28 juin 19:03

    L’Union européenne, c’est le tonneau des Danaïdes.


    L’Union européenne, c’est un gouffre financier, qui appauvrit les classes populaires, qui appauvrit les classes moyennes, et qui demande toujours plus d’argent aux CONtribuables.


    Mercredi 28 juin 2017, nous venons d’apprendre que, dans les années qui viennent, il manquera 20 milliards d’euros par an au budget de l’Union européenne !


    20 milliards d’euros par an !


    CONtribuables, préparez-vous à payer pour remplir … le tonneau des Danaïdes.


    Lisez cet article :


    La combinaison du Brexit et de nouveaux défis coûteux comme la défense européenne vont représenter un « trou » de jusqu’à 20 milliards d’euros par an pour le budget de l’UE, a prévenu mercredi le commissaire européen en charge du dossier.

    Le Royaume-Uni "était un contributeur net malgré le rabais accordé à Margaret Thatcher« et »il nous manquera entre 10 et 11 milliards d’euros chaque année" après son départ, a souligné Günther Oettinger lors d’une conférence de presse.

    « Dans le même temps, l’UE doit financer de nouvelles mesures, en matière notamment de défense, de sécurité et de migrations », a-t-il ajouté, lors de la présentation d’un rapport de la Commission sur l’avenir du budget européen à 27.

    Avec ces nouvelles dépenses, "le trou total pourrait donc être jusqu’à deux fois plus élevé" que celui laissé par le seul Brexit, a écrit M. Oettinger dans un texte publié mercredi à cette même occasion.

    Il y aurait ainsi jusqu’à 20 milliards d’euros d’écart entre le niveau des recettes post-Brexit et celui des dépenses annuelles nécessaires, selon le commissaire, invitant les Etats membres à "ne pas faire la politique de l’autruche" et à exprimer des choix clairs, entre la quête de nouvelles ressources et des coupes dans le budget de l’UE.


    https://www.romandie.com/news/Brexit-nouveaux-defis-un-trou-de-20-milliards-dans-le-budget-UE_RP/809997.rom



  • Pyrathome Pyrathome 28 juin 22:33

    Il y a peu, celui qui disait ça était traité de conspirationniste.....

    Goulard n’est sûrement pas la seule exception, il faut maintenant activement rechercher parmi les politiques, mais aussi parmi les journalistes, intellectuels, experts, partis, syndicats, fondations, associations etc etc et propagandistes de tout poil.......
    Pas très difficile, ils ont tous leur rond de serviette sur le PAF !
     smiley

  • Clocel Clocel 29 juin 07:12

    En tous cas, chez les pourris, la parité est respectée, voire sur-représentée, on aurait du mal à faire le compte des tapineuses de Babylone...

    Une grande victoire pour les féministes new-age...


  • zygzornifle zygzornifle 29 juin 07:59

    tous les mêmes pourris , on devrait passer toute cette racaille au penthotal le sérum de vérité devant les caméras pour les faire avouer ..........


  • zygzornifle zygzornifle 29 juin 08:02

    entre la Goule et la Goulard il n’y a que le lard en plus ......


  • agent ananas agent ananas 29 juin 09:42

    Tiens mon com sur celle qui nique la France pour de vrai, à disparu. Une descente de la Grande Muette ou du Council ?


  • foufouille foufouille 29 juin 09:50

    en tout cas 10000 brouzoufs pour faire pas grand chose est typique de la fRance d’en haut.


  • Taverne Taverne 29 juin 12:02

    L’article pêche par manque de sources sérieuses : toutes les sources sont signées d’un blog propagandiste communiste !


    • Taverne Taverne 29 juin 12:14

      Voici le lien vers l’article du JDD que l’auteur a délibérément décidé de sauter pour faire sa sauce propagandiste.

      Manifestement l’auteur donne un objectif bien différent au think thank : selon Sylvie Goulard, « le Berggruen fait la promotion de l’Union européenne et contribue au débat d’idées ». Toujours, dans le souci de sortir de la subjectivité de cet article, voir sur wikipedia ce qu’est l’institut Berggruen.

      Autre information supprimée par l’auteur et qui figure dans l’article du JDD, cette précision de poids : « Sur sa déclaration d’intérêts au Parlement de Strasbourg, Sylvie Goulard mentionne d’elle-même un poste de »conseiller spécial« auprès de l’ »Institut Berggruen« pour des revenus »supérieurs à 10.000 euros mensuels". 


    • Taverne Taverne 29 juin 12:17

      Au temps pour moi, l’auteur a bien écrit « La déclaration d’intérêts de Sylvie Goulard publiée apr le JDD le 25 juin » etc. Scusi ! smiley

      Si ce sujet n’est pas aussi sulfureux qu’il est prétendu, il mérite tout de même d’être mis au débat. Mais avec les précautions que j’ai indiquées (retour aux sources et aux informations non traitées par des médias de propagande).


  • Gavroche 29 juin 12:58

    Puisse dieu enrichir les opulents.


    • foufouille foufouille 29 juin 14:42

      @Gavroche
      ce qui explique ta richesse.


    • Armelle 29 juin 16:41

      @foufouille
      Pour parler de richesses il faudrait déjà savoir compter mon garçon !!!
      Car quand on prétend (comme vous l’avez fait hier à propos des américains bénéficiant des tickets alimntaires), que 50 millions sur 322 millions ça ferait 20% ?!?!??
      Vous devez avoir un léger problème de neurones, demander une réinscription en CE2, on ne sait jamais...


    • Gavroche 29 juin 18:08

      @Armelle


      C’était la citation d’un célèbre philosophe. Le plus érudit a répondu. smiley

      il suffit de leur tendre un chiffon rouge et ils foncent dedans ; Faute de pouvoir développer des idées sans se faire insulter de différente manière, , tendons des lignes de fond, ça peut être un jeu que de voir qui va tomber le premier dans la nasse.


    • foufouille foufouille 29 juin 19:00

      @Armelle
      les chiffres sont en augmentation constante et c’est bien 20% actuellement que cela te plaise ou pas.
      en france un peu plus de deux millions au RSA sur 66 millions.


    • Armelle 29 juin 21:15

      @foufouille
      bah banane !!! c’et toi même qui prétend ce chiffre de 50 millions, ce n’est pas moi !!!
      Et 50 sur 322 ça fait 15%
      QUE CA TE PLAISE OU NON
      T’en est où là ? Tu ne sais plus ce que tu racontes !!! T’es paumé


    • FreeDemocracy 1er juillet 14:45
      @Armelle

      bonjour,

      postulat de base, une personne lit un article choisi au hasard, on ne sait pas comment, et elle en fait une vérité même si ça n’a aucun sens...

  • Enabomber Enabomber 29 juin 14:56

    Ça, pour être brutes, elles sont brutes les sommes !


  • novo12 29 juin 15:45

    J’ai trouvé un autre lobby néo-cons : l’institut Aspen. Parmi les « Leaders Politiques d’Avenir » de l’institut il y a  Laurent WAUQUIEZ , Jérôme GUEDJ, Olivier FERRAND (DCD), Cécile DUFLOT, Najat VALLAUD-BELKACEM, Jean Vincent PLACE.


    • le crocodile 30 juin 11:40

      @novo12
      Oui , et les fameux Young leaders et le plus que fameux groupe de Bilderberg , dont Macron et un tas d´autres font partie , cela ne vous dit rien ??? Voilà des gens qui trahissent OUVERTEMENT la France , au nez et à la barbe de abrutis de français , et qui travaillent avec et pour les américains , contre la France et contre les français , mais cela ne les empêchent pas de devenir Président de la ripoublique et ministres !!! Il y a quand même quelque chose qui ne tourne pas bien rond en Frankistan !


  • Lugsama Lugsama 29 juin 18:41

    Article de propagande mensonger..


  • phan 29 juin 18:52
    Sylvie Goulard appartient elle à la liste des euro députés sur lesquels Georges Soros peut compter ?
    Source : voici un document particulièrement intéressant, publié par l’Open Society de Georges Soros et intitulé Reliable allies in the European Parliament (2014-2019), soit les alliés au Parlement Européen durant la mandature 2014-2019.

  • FreeDemocracy 1er juillet 14:41
    bonjour,


    l’article du code pénal que vous citez concerne nettement plus un cas comme Lafarge...en syrie.

    le reste est une anecdote si aucune perspective derrière ?

    de plus l’affaire modem remonte à 2015 non 2017 suite à un livre de corinne lepage ex modem édité chez AUTREMENT 2015, elle y dénonçait déjà ces étranges pratiques MAIS en 2015 ça n’intéressait personne...


    encore une fois traitement de l’information sélective.

Réagir