mercredi 8 mars - par REMY Ronald

Révolte électorale en faveur de 300 milliards de remboursement bancaire

Après plus d’un mois de tergiversations, de gesticulations et de crises de nerf, le comité politique des Républicains a décidé de soutenir François Fillon à l’unanimité. Par peur de la défaite, ils ont choisi la honte et le déshonneur. Ils auront donc la honte, le déshonneur ET une splendide défaite. Pourquoi une splendide défaite ? Pour cinq grandes raisons. 1°) Parce que le ridicule tue : ce qui était moralement indéfendable n’a aucune raison d’apparaître ensuitre politiquement défendable. 2°) Parce ce que nombre d’électeurs en ont marre de l’incompétence, de l’autisme et du népotisme. 3°) Les centristes, les Juppéistes, les gaullistes sociaux et les républicains de progrès qui sont partis ne reviendront pas. 4°) Parce que l’équipe Fillon a refusé de modifier un programme anxiogène, récessif, sans un mot concernant les banques arnaqueuses et la haute finance dérégulée. 5°) Parce qu’un explosif scandale bancaire de 300 milliards va leur éclater à la figure sous peu.

La campagne présidentielle a été complètement squattée par les affaires judiciaires. Résultat, très peu de débats sur les programmes et ceux qui ont eu lieu étaient souvent superficiels. De nombreux points très importants ont été occultés. La représentation des usagers au sein du Conseil d’Administration des services publics ? La réforme de l’idiote taxe « Tobin » (pour ne taxer que les flux spéculatifs) ? L’amendement de la crétine loi « Neïertz » (ayant confisqué le service public bancaire au profit des CDI et des riches) ? Le vital financement de la recherche (dont le budget a été divisé par deux) ? Les 150.000 jeunes sortant du système chaque année sans aucun diplôme ? La coûteuse et indispensable réinsertion médicale et sociale des drogués (dont le nombre a doublé) ? La moitié du matériel militaire HS par manque de pièces (et la France sans porte avion pendant 18 mois) ? La réforme française et universelle du Coran (seul moyen de mettre fin au terrorisme) ? Le remboursement bancaire des 300 milliards d’intérêts variables abusifs (les fameux prêts toxiques aux communes) ? Etc. Pour ces sujets et bien d’autres, c’est le silence complet.

 

Cet incroyable médiocrité de la campagne et l’autisme pratiqué par les partis obligent les citoyens à rechercher des solutions hors d’un système vermoulu, inefficace et favorisant l’amoralité. Certes, l’actuelle redistribution des cartes électorales semble sanctionner notre décevante caste politicienne. Mais les citoyens doivent trouver le moyen de s’organiser, avec un minimum de structures, de cohésion et de plans médias pour pouvoir percer l’omerta politicienne. Il serait d’ailleurs intéressant de connaître les raisons secrètes expliquant la bizarre hostilité des partis à certains débats, notamment sur la restauration de dizaines de milliards de remboursement bancaire ordonné à trois reprises par la justice au profit des communes spoliées.

 

La colère publique est arrivée à son comble. Le 8 Mars 2017 a donc sonné le clairon de la révolte populaire contre une caste décriée qui s’est parfois empiffrée sans vergogne. L’objectif majoritaire est qu’aucun des partis parlementaires jugés coupables d’aveuglement et de lâcheté ne soit présent au second tour.

 

Certes, il était trop tard pour choisir sereinement un nouveau candidat à la présidentielle. Des élus locaux ont décidé de manifester leur mauvaise humeur envers les partis défaillants en bloquant les signatures. Cependant, l’envoi de centaines de formulaires hachurés aurait été mieux perçu. Mais des formulaires remplis au profit d’un candidat symbolique anti « banksters & co » aurait été encore plus rentable politiquement.

 

La révolte et la mobilisation citoyenne demeure donc indispensable pour briser le silence. Une stratégie de mobilisation « transversale » cherchera une fructueuse collaboration entre des usagers, des fonctionnaires, des banquiers et des élus, en contournant les oppositions d’intérêts. La victoire de la révolte dépendra de cette originale et délicate alchimie. Les associations de défense des usagers vis-à-vis de l’administration, des impôts, des banques, etc., ont un grand rôle à jouer.

 

Nous devons prouver aux banquiers qu’ils seront gagnants en acceptant un accord amiable pour rembourser les intérêts abusifs aux communes. 1°) Par l’obtention d’un crédit spécial banque de France sur 20 ans. 2°) Par la gestion de l’ensemble des remboursements virés dans leurs succursales. 3°) Par le statut de banques privilégiées pour tous les futurs projets de développements locaux et nationaux. Le meilleur moyen de favoriser ce basculement constructif est de permettre aux banquiers (intéressés par un accord amiable) de participer directement à nos travaux.

 

Nous devons motiver aussi l’administration pour nous aider à faire avancer cette action nationale en remboursement, car cela représentera plus de budget de fonctionnement pour un meilleur confort de travail, depuis les crèches jusqu’aux hôpitaux, en passant par les centres éducatifs jusqu’aux centres sportifs, de prévention ou de retraite, etc. Car si la droite arrive au pouvoir et décide de licencier 500.000 fonctionnaires et de couper dans les budgets, les services administratifs locaux seront bien contents de bénéficier de ces remboursements bancaires pour boucler les fins de mois.

 

Nous devons (re)motiver les élus locaux de tous bords qui enragent d’avoir été trompés par le gouvernement Hollande et le Parlement. (vote du Sénat le 23-04-13 et de l’Assemblée Nationale le 24-08-14, annulant 18 milliards de remboursement pour 270 communes, bloquant de facto 300 milliards pour des milliers d’autres communes). Ce qu’une démentielle loi scélérate rétroactive a bloqué, une autre loi peut le débloquer. Encore faut-il que les élus locaux en question comprennent que l’action électorale est maintenant devenue in-dis-pen-sable. La création d’une association électorale spécifique en vue de l’action en remboursement bancaire sera donc complémentaire à l’action civile déjà engagée auprès de la cour européenne de justice.

 

Nous devons mobiliser les électeurs, tous les électeurs sans exception, de droite comme de gauche, membres ou non de partis. Car ce dossier est très grave et n’est en rien politicien. Il est effectivement aberrant que les contribuables payent plus de 300 milliards d’intérêts illégitimes à des banques arnaqueuses, alors que la justice a décidé à plusieurs reprises que ces intérêts excessifs devaient cesser et que les sommes déjà versées aux banques devaient être remboursées.

 

L’ensemble des candidats vous ont parlé de 40 à 70 milliards de promesses d’investissement pour relancer l’économie. Mais qui payera ? Les contribuables. Alors que les 18 à 300 milliards seront payés par les banques indélicates. Certaines d’entre elles ont déjà été condamnées les 8 février 2013 et 7 mars 2014, TGI Nanterre ; le 25 Juin 2014,TGI de Paris) avec le clair soutien du Conseil Constitutionnel (le 29 décembre 2013).

 

La France en a assez des querelles politiciennes, du népotisme, de l’étroitesse de vue et de l’échec dans quasi tous les domaines que notre élite a géré. Cessons d’être gaulois. Unissons-nous afin qu’une loi trans-partis soit votée au parlement pour rétablir les décisions de justice.

 

 

Face à l’éclatement des partis impuissants, proposons l’union trans-partis des citoyens sur chacun des autres dossiers vitaux à traiter. Cela s’appelle faire de la politique autrement.

 

La France a besoin d’unité, d’ordre, de probité, d’efficacité et d’une grande vision sur notre Monde et sur l’avenir de nos enfants. Contactez vite vos amis et vos élus sur le web (ou autour d’une pizza) pour débattre de tout les thèmes occultés. A+ Cordialement.



31 réactions


  • Hecetuye howahkan howahkan 8 mars 10:31

    Salut

    nous avons accepté par formatage que puisque l’oiseau mange le ver de terre et bien nous devions nous aussi faire de même au travers d’un élimination appelée compétition..

    par formatage le renard nous a fait croire à tous que notre voix était la plus belle du monde, notre opinion devient absolu, elle est vérité..

    puis en regardant le bœuf on a voulu être aussi gros que lui..jusqu’à en éclater...

    etc..

    tout ceci donne ce que chacun peut voir sur la planète

    comme ceci

    comme cela

    ceci aussi

    cela aussi.....etc hélas etc..

    tout ceci et bine plus fait partie des effets directs ou secondaires de la dite competition...ils sont inévitables, prévisibles, etc

    rien n’y fait cependant, nous voulons continuer..le peuple refuse de cooperer, de partager, refuse l’équité, refuse l’entraide , etc et donc continuer de créer les conditions idéales du pire...

    le peuple est stupide n’est il pas ??

    Mais ,mais c’est bien le peuple qui a les clés d’une autre façon de vivre ensemble en coopérant,partageant,aidant,etc etc

    Ce que le peuple a créé , seul le peuple peut le délier....

    Le peuple a le pouvoir seulement si ce pouvoir est coopératif, équitable, partageur , en paix etc

    sinon il le laisse souvent aux pires êtres humains qui peuplent cette planète qui ne feraient pas de mal si nous étions ensemble, volontairement coopératifs, partageurs ,équitables etc..

    Ceci n’est pas notre réalité, nous ne sommes pas cela..nous sommes auto centrés, peureux, en insécurité, malheureux, perdus, en souffrance, terrorisé par la vie car si je suis né ce que je ne refuse pas, je vais mourir...ce qui nous reste de cerveau ne sait pas vivre cela par programmation...

    si c’était tout ce que nous avons comme capacités que la pensée nous serions damnés...condamnés à combattre encore et encore....regardons à nouveau ces liens au dessus..

    Ce que nous voulons..continuer la competition ou le gagnant ne va pas trop gagner....c’est impossible .....voila 3000 ans de ce régime, qui nous montre que cela n’est pas possible...ni en profondeur , ni dans la durée..

    la maître a écrit une fausse histoire, une fausse pseudo évolution, une fausse lignée humaine, etc..pour nous hypnotiser sur la compétition qui serait la structure même de l’univers donc a notre ..la loi du pus fort $$$$

    la loi du plus criminel et taré en fait bien sur....qui s’ auto pardonne de ses crimes par des mensonges si gros que ils ne sont pas perçus..trop gros..

    Tarés que le peuple peut empêcher de unir si il est uni sur l’essentiel , survivre ensemble en bonne entente...= nous aurons la la seule sécurité relative dans nos vies..

    ce que je dis là le maître LUI IL LE SAIT TRÈS BIEN....

    c’est la seule chose qui lui fait peur à ce niveau..sinon pour le reste il est exactement pareil à nous ce qui le rend taré..car pouvoir et argent amplifient ce trait de démence....

     ;-(


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 8 mars 10:41

      @howahkan

      Les élus locaux n’ont pas été trompés. Ils sont secondé par des gestionnaires qui savent ce que sont les emprunts et ne peuvent se dédouaner comme les red neck américains illettrés à qui on a refilé les subprimes. Ce discours victimaire me révulse. Les responsables qui ont signé, ce sont les élus avec leur mégalopathie et leur délire de vouloir des infrastructures disproportionnées pour les communes.D’où ces emprunts pour la gloire de petits potentats locaux


    • Hecetuye howahkan howahkan 8 mars 11:00

      @Bernard Dugué

      Salut, nos discours ne se situent pas au même niveau, voila pourquoi ils peuvent apparaître contradictoires...

      si je puis me permettre tu es dans le superficiel, mot non utilisé ici comme valeur + ou -, ..ce que je dis ne l’est pas ..enfin si mais moins car on est encore loin de l’Origine du drame des humains dans ces propos, elle est en chacun...dans notre programme appelé pensée et dans la panne de nos autres capacités que j’évoque des fois ici..

      C’est logique que le discours pseudo victimaire soit révulsif...à un certain niveau nous avons de nous même l’image d’un mec bien,responsable de rien de ce qui se passe de pire sur cette planète..je dis que ceci est faux et que nous sommes tous co-auteur du désastre par le simple fait de refuser un monde coopératif, partageur et équitable sur une base volontaire en ce qui concerne la survie de tous en paix...enfin c’est plus complexe mais en gros..

      ce simple refus provoque tout le reste...tant que ce refus existe il n’y a pas de « rédemption » possible pour les humains..donc pas de changement radical à tous niveaux, personnel comme collectif comme dans la direction, la profondeur etc etc ..

      etc

      salutations..

       smiley


    • Hecetuye howahkan howahkan 8 mars 11:04

      @howahkan

      You see, this is really a very complex problem. Poverty is the fault of society - a society in which the greedy and the cunning exploit and rise to the top. We want the same thing, we also want to climb the ladder and get to the top. And when all of us want to get to the top, what happens ? We tread on somebody ; and the man who is trodden on, who is destroyed, asks, "Why is life so unfair ? You have everything and I have no capacity, I have nothing". As long as we go on climbing the ladder of success, there will always be the sick and the unfed. It is the desire for success that has to be understood, and not why there are the rich and the poor, or why some have talent and others have none. What has to be changed is our own desire to climb, our desire to be great, to be a success. We all aspire to succeed, do we not ? There lies the fault, and not in karma or any other explanation. The actual fact is that we all want to be at the top - perhaps not right at the top, but at least as high up the ladder as we can climb. As long as there is this drive to be great, to be somebody in the world, we are going to have the rich and the poor, the exploiter and those who are exploited.

      Jiddu krishnamurti


    • non667 8 mars 18:07

      @howahkan
      bernard bac+12 en science ne sait pas qu’il n’y a pas équivalence science /politique ce qui l’amène a être lyssenkiste en politique !


    • Hecetuye howahkan howahkan 8 mars 19:20

      @non667

      Salut, un mot que je ne connaissais pas, voici ce que j’ai trouvé

      , le lyssenkisme est depuis lors utilisé métaphoriquement pour dénoncer la manipulation ou la déformation de la méthode scientifique pour étayer une conclusion pré-déterminée liée à un objectif idéologique ou politique4,5,6.

      c’est assurément un mot intéressant, pas facile à placer dans une conversation pour que cela ai un sens..

       smiley


    • izarn izarn 8 mars 19:21

      @Bernard Dugué
      Pour le coup Dugué, je te plusse à 100%
      Hé hé toi aussi tu as eu affaire au Système ?
      A quel dommage que les patriotes de ce pays s’entretuent...


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 mars 21:33

      @howahka


      Il n’y avait de serieux que le FN pour eliminer les ripous et rigolos du PR et du PS. Si Asselineau trouve ses 500 « souteneurs » - comme il semble désormais qu"il y arrivera - il y a une risque que FN et UPR se divisent le vote protestataire et permetttent aux deux vieilles badernes PS et PR de se glisser au second tour ..... C’est sans doute pour ca qu’on laissera Asselineau se qualifier. 

      Mais l’oligarcjhie a peut etre sous-estimé le ressentiment populaire. Imaginez que le second tour soit entre FN et UPR .... Grand nettoyage des dinosaures. Jouissif !

      PJCA




    • Hecetuye howahkan howahkan 9 mars 08:39

      @Pierre JC Allard

      Salut pierre jc...

      Second tour FN/UPR...
      pas impossible du tout....pour une fois les jeux ne sont pas fait.....

      le ressentiment populaire grandit...

      nous verrons bien..

      salutations..


  • zygzornifle zygzornifle 8 mars 13:10

    Si la droite et la gauche ne sont pas au second tour cela montrera bien que les français sont moins stupides qu’on le croyait mais attention le futur président devra jouer serré , il va être épluché scruté et a la moindre connerie il risqua bien de finir au carcan ..... 


    • izarn izarn 8 mars 19:48

      @zygzornifle
      Pov’con...Tu crois que le français jauge sur la moralité de la couche du président ?
      Retournes dans ta turne évangéliste...
      T’as pas de bite, ça se voit !


  • rogal 8 mars 13:57

    « 2°) Parce ce que nombre d’électeurs en ont marre de l’incompétence, de l’autisme et du népotisme. »
    Surveillez vos métaphores, Ronald, même si vous ne risquez pas trop les foudres des ’’neveux’’.


    • izarn izarn 8 mars 20:17

      @rogal
      Le probléme c’est surtout la trahison....
      Disons que Napoléon a toujours son arc de triomphe...Génant, non ?
      On se demande pourquoi Macron ne se décide pas à le démolir...
      C’est pour effectivement voir le crétininisme ontologique de sa candidature...
      Et Mélenchon qui piaille sur la Bastille démolie...
      Alors Méluche, toi aussi tu veux détruire l’Arc de Triomphe ? Oh ouiiiii ! Hein !
      Connard !
      Tu vois, au Panthéon, quand tu rentres, tu vois Napoléon Bonaparte....
      Aprés, circulez, y a rien à voir...
      Tous les glaireux, les morpions veulent se ranger derrière l’idole du peuple....
      Tout ces cadavres n’ont aucun sens. Et en plus, ils ne souhaitaient pas etre la !
      C’est la technique du trou du cul, genre Mitterrand « la francisque » avec sa rose de merde en 1981...

      En 1981, je ne me suis pas dérangé pour voter pour lui. Vous socialos en 1981, vous étiez déja de la merde...Pourtant j’étais jeune et de gauche !
      Mitterrand ! Hahahahahahha ! Il se fait enculer par Satan !
      Pov’con de Mélenchon ! Comment as tu pu intégrer ce parti ?
      Et tu viens nous cassez les couilles encore avec ta gauche qui n’existe plus ? Cette espece de zombie, qui aprés avoir renié Staline, n’est plus qu’une merde informe ?
      Ca fait de des dizaines d’années que t’es largué, pauvre con ! Ton truc ça n’existe plus, avec ta blouse d’instit ringarde...Et tu vas séduire les jeunes ou les vieux dans les hospices ?
      La gauche ? Mais c’est le FN ! Anti-Système ! T’as compris Méluche ?

      Le nationalisme est désormais Révolutionnaire...
      Staline l’avait prédit.
      Effectivement, Staline.
      Mais Méluche, débrouille toi avec Trotski...Celui qui a inspiré la propagande de Goebbels...
      Et des USA aprés 1945...Contre l’URSS.
      Tu vois ou je te situes ?
      OK !


    • alinea alinea 8 mars 23:50

      @izarn
      Vous ne devriez pas boire izarn, cela ne vous réussit pas !


  • alain_àààé 8 mars 14:29

    je ne crois pas qu il faille nous faire croire que les maires se sont faits avoir. c est archifaux car les maires ont des gens qui les conseillent et qui travaillent pour eux dans les structures des partis. ils y a des gens qui sont des experts pour leur probléme et si ils ont n en pas ils payent des personnes extérieurs aux partis.Maintenant que les banques en ont profités c est leur boulot de faire de l argent.je ne dis pas que c est bien mais l incompétence de ces maires qu ils faut sanctionné lors des élections.mais je prendrais pour EX le président de la région bretagne qu on n as pas vu dans la région de plus je n ai jamais eu un tract mais il a été élu comment mystére ?


    • Et hop ! Et hop ! 8 mars 23:38

      @alain_àààé : Les maires se sont fait avoir parce que l’ancien Crédit aux collectivités qui était un organisme administratif appartenat à la Caisse des Dépôts et Consignation a été transformé en la banque commerciale internationale Dexia.


      Avant, les emprunts des communes suivaient une procédure très administrative, avec contrôle de la préfecture et taux réglementé, ensuite c’est devenu des commerciaux agressifs qui faisaient des cadeaux aux maires et les faisait boire pour leur faire signer des contrats léonins, avec des taux d’intérêts fluctuants indexés sur le cours du Nikel en Francs suisses, qui sont montés jusqu’à 32 % d’intérêts pour certains emprunteurs.

      L’État a protégé cette énorme escroquerie, il a même fait voter une loi annulant une décision de justice accordant à des maires une annulation des contrats et des remboursements d’intérêts.

      Le plus incroyable c’est que la banque Dexia qui a refilé des centaines de milliers de prêts dits toxiques parce que les intérêts sont montés à des hauteurs records (25 % quand le taux interbancaire est 1,2 %) ne gagne aucun argent, elle en perd, elle a d’énormes dettes.

      Une autre pratique de la banque Dexia était d’obliger des communes comme cellede Bruxelles à contracter un emprunt auprès de Dexia pour acheter des actions Dexia et faire remonter leur cours à la bourse. Il n’y a eu aucune sanction pour des dizaines ou peut être centaines de milliards volés.

  • Doume65 8 mars 15:25

    « La réforme française et universelle du Coran »

     ???

    @l’auteur : Remy Ronald
    Vous pouvez expliquer ?


  • REMY Ronald REMY Ronald 8 mars 17:25

    Bonjour.
    Un web atelier a avancé ce travail depuis des années avec distribution de milliers de tracts à paris dans le triangle Nation-république-Bastille et une décennie de permanence face au métro Parmentier (proche de la fameuse mosquée de la rue Jean-pierre Timbaud).
    .
    Un long article a été publié les 20 et 28 Novembre 2015 sur Agoravox ("DAECH : quelle solution contre la barbarie et l’islamophobie ?)
    Mais tous les articles au delà de 10 sont effacés du site Agoravox.
    Dommage.
    Surtout à cause des échanges parfois très intéressants qui sont définitivement détruits.
    .
    Je vais le refaire paraitre s’il y a beaucoup de demande.
    .
    Pour un tel sujet sérieux et sensible, il faudrait un site ou un blog qui soit stable sur plusieurs années.
    Un relai au sein de l’éducation nationale serait à terme nécessaire pour informer, éduquer et empêcher la haine prosélyte et un futur terrorisme en culotte courte en France et en Europe.
    A+
    Cordialement


    • non667 8 mars 18:12

      @REMY Ronald
      dans l’immédiat :
      au 2° tour marine / front ripoublicain vous votez qui ?


  • REMY Ronald REMY Ronald 8 mars 18:56

    Bonjour.
    La tonalité de cet article vous fait comprendre l’extrême lassitude face aux partis parlementaires qui ont échoué dans presque tous les domaines. Dans la mesure où aucun d’entre eux n’a voulu reprendre quelques unes de nos propositions, ce serait grande justice que ces partis parlementaires soient éliminés dès le premier tour. Notre groupuscule désargenté (surnommé « les Bouledogues ») va s’y efforcer en déchirant les chaussettes électorales de ces cancres...
    .
    Pour le deuxième tour, pour l’instant, nous trouvons le moyen d’être divisés entre les 3 options !
    .
    J’attends de voir si Emmanuel Macron va daigner se prononcer sur le remboursement bancaire des communes spoliées. L’idéal serait qu’un banquier connaissant les arcanes de la haute finance fasse soigneusement et rapidement payer (via crédit spécial Banque de France étalé sur 20 ans) les banques arnaqueuses. Nos 8.000 communes spoliées auront grandement l’utilité de cet argent (de suite, pas après 20 ans de long procès comme avec Bernard Tapie).
    .
    Mais si Macron s’en lave les mains ou bien si son entourage l’incite à se prononcer « à l’envers » comme pour « le pseudo crime contre l’humanité en Algérie », ses chaussettes seront au deuxième tour énergiquement lacérées. Pas de quartier.
    .
    J’ai une préférence personnelle pour Marion Le Pen, car elle est spontanée, vive d’esprit, et a l’intelligence de comprendre l’importance de ce dossier.
    .
    Ce qui ne semble pas être du tout le cas ---pour l’instant--- de l’entourage de Marine Le Pen, puisqu’ils refusent même d’en parler. Pourtant, Les « Bleus » n’ont aucun cadeau à faire aux banques. Toutes avaient refusé de lui prêter (un service public bancaire interdit aux représentants du quart de la France, un autre scandale là aussi ! ).
    .
    La campagne n’est pas finie. L’équipe Macron va peut-être évoluer. Les pro FN vont peut-être bouger aussi. On va voir qui va enfin s’engager sur ce dossier occulté (et sur les autres dossiers tout autant censurés).
    .
    A+
    Cordialement.


    • lloreen 8 mars 20:22

      @REMY Ronald
      « un service public bancaire »
      Le service bancaire est privé depuis la création de la FED aux Etats-Unis en 1913. La banque de France même avant la privatisation de 1973 (« loi Rothschild ») a toujours appartenu à des actionnaires.
      https://www.youtube.com/watch?v=JQdyj7Ev8qk

      En 1936, la BDF était sous l’autorité de seuls actionnaires : 
      Francis Delaisi recensait alors « les 200 familles » détentrices (source) :


    • REMY Ronald REMY Ronald 8 mars 20:48

      @lloreen
      Bonjour.
      Un service public bancaire est indispensable.
      Qu’il soit en partie nationalisé et en partie privatisé, l’important est qu’il existe, soit solide et disponible, notamment pour les projets de développement et pour ceux qui en ont le plus besoin.
      Il faut aussi lui fixer un cahier des charges précisant l’éthique et les devoirs, en prévoyant les sanctions pour les banquiers fraudeurs ou escrocs (les simples transactions financières à l’américaine sont insuffisantes. De la prison ferme doit être nécessaire pour les banquiers voyous. ce sera une VRAIE révolution ce jour là).
      .
      Nous devons mettre en place des parlementaires capable d’encadrer le système bancaire.
      C’est un combat politique ancien et qui demeure hélas toujours d’actualité.
      .
      Il appartient maintenant aux citoyens, dans le cadre d’un rassemblement républicain le plus large possible, de remettre en cause l’autorité d’une caste ayant échoué dans presque tous les domaines mais continuant à s’empiffrer sur le dos des contribuables.
      A+
      Cordialement.


    • Vipère Vipère 8 mars 22:48

      @REMY Ronald


      « Mais si Macron s’en lave les mains ou bien si son entourage l’incite à se prononcer « à l’envers » comme pour « le pseudo crime contre l’humanité en Algérie », ses chaussettes seront au deuxième tour énergiquement lacérées. Pas de quartier. »

      Macron est la créature du PS, face à une bérézina annoncée, le Parti de vieux pachydermes a recruté Macron au physique de jeune premier de cinéma pour un rôle de sauveur du Parti qui menaçait de disparaître de la scène politique. 
      Un va-tout gagnant, que n’aurait pas renié Machiavel, plébiscité par les élus et les cadres hollandiens qui abandonnent désormais Hamon, comme les mouches changent d’âne pour continuer à se gaver. Une addiction difficile à réfréner. 

      .

      Pour s’en convaincre, il suffit de compter les ralliements à Macron, rapportés par les médias, jour après jour. Le Parti solférinien se recrée autour de Macron, un Hollande2 qui tout naturellement perpétuera la politique honnie du mentor qui lui a mis le pied à l’étrier. 

      N’oublions pas que Macron, un illustre inconnu en politique, sans compétences particulières  est propulsé aux responsabilités politiques, comme Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du numérique. Son bilan économico- politique ? personne n’en parle et pour cause, il n’a pas fait d’étincelles comme il fallait s’y attendre. 

      Il n’y a rien à attendre de Macron, si ce n’est cinq exécrables années à venir comme celles que Hollande a fait subir aux français.

    • lloreen 8 mars 23:05

      @REMY Ronald
      "Il appartient maintenant aux citoyens, dans le cadre d’un rassemblement républicain le plus large possible, de remettre en cause l’autorité d’une caste ayant échoué dans presque tous les domaines mais continuant à s’empiffrer sur le dos des contribuables."

      C’est le but du conseil national de transition de France.
      http://www.conseilnational.fr/


    • Vipère Vipère 8 mars 23:29

       
      La Tribune ne dit pas autre chose, à savoir que Macron n’a pas fait d’étincelles aux manettes de l’Economie, son bilan est maigre, extrait :


      « Emmanuel Macron fut-il un grand ministre de l’Economie ? La question taraude ceux qui suivent avec intérêt, ou avec regret, son parcours. Incarnation du virage libéral pris par François Hollande pour tenter de sortir l’économie française de la crise à coup de réformes structurelles, Emmanuel Macron, présente un maigre bilan. Pendant son passage, le PIB a certes progressé mais pas assez pour faire reculer le nombre de demandeurs d’emplois. Pire, il a augmenté. Comment expliquer cette performance ? »

      Pourquoi, remettre en selle, un incompétent et qui plus est, l’élire en tant que Président ?

      Les français sont-ils à ce point tombés sur la tête ou subjugué par son physique avenant pour ne pas être plus exigeant à l’égard d’un présidentiable auquel on va remettre le destin économique et politique de la France et des français ? 

      Macron ne pourra cacher trop longtemps aux français ses ambitions démesurées, sa passion dévorante de l’argent et in fine, son incompétence, derrière un visage d’ange. La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a, cela s’applique à E. Macron. Et justement, Macron n’a rien à donner à la France, mais prêt à tout lui prendre.


  • Jean Keim Jean Keim 8 mars 19:24

    Demander le remboursement, ou l’étalement, voire même l’annulation des dettes et/ou des leurs intérêts, c’est encore donner de la légitimité aux mécanismes de l’argent-dette, il faut aller bien au-delà de ces mesurettes. Il faut mettre la Finance hors d’état de nuire, nous devons changer de mode de vie, c’est-à-dire de civilisation et cela ne peut se faire que si nous nous changeons.


    • Hecetuye howahkan howahkan 9 mars 10:48

      @Jean Keim

      Et oui Jean, car là il est uniquement question de changer tout sauf l’humain..or c’est l’humain lui même qui a créé ce foutoir en lui et à l’extérieur , le monde extérieur n’étant bien sur que la projection de ce que nous sommes à l’intérieur et le tout augmenté du combat entre tout le monde ...alors que il est tout à fait possible de ne pas aller dans cette direction..mais le maître a bien œuvré pour nous formater à croire que non ....car sinon, il disparaît...

      Cela dit, certains changement extérieurs sont de suite vitaux je pense...lorsque la maison est en feu..sortir de la maison il faut d’abord....

       smiley


  • lloreen 8 mars 20:06

    "Mais les citoyens doivent trouver le moyen de s’organiser, avec un minimum de structures, de cohésion et de plans médias pour pouvoir percer l’omerta politicienne.« 

    Les français disposent depuis le 18 juin 2015 d’un conseil national de transition, crée par un collectif de citoyens pour les citoyens.C ’est le seul organe légitime de France, internationalement reconnu, dans la mesure où il se base sur les dispositions de l’article 35 de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen de 1789.
    Le conseil national de transition se veut le porte-parole des 54,3% de français qui ont voté non au referendum sur la constitution européenne. Tous les français qui veulent un changement de société peuvent rejoindre le conseil national de transition.

     »Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs« (Article 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen, et préambule de la Constitution du 24 juin 1793).

     Comment sortir de la dictature sectaire et fanatique qui nous dirige ? Edmund Burke nous donne une piste :

     »Les tyrans-Sophistes de Paris déclament bien haut contre feu les tyrans-rois qui dans les siècles précédents ont tourmenté le monde. Ils ne sont si fiers que parce qu’ils sont à l’abri des sanctions de leurs anciens maîtres, des donjons et des cages de fer. Serons-nous plus indulgents pour les tyrans d’aujourd’hui, quand ils nous donnent le spectacle de tragédies plus affreuses encore ? N’userons-nous pas de la même Liberté qu’eux, quand nous pouvons le faire avec la même sûreté ?" (Edmund Burke, Réflexions sur la Révolution de France, 1791, Pluriel Histoire, Paris 2004, p. 136).

    Le conseil national de transition appelle tous les français à le rejoindre pour organiser le referendum national du 2 avril 2017.

    Depuis le coup d’état du 5 décembre 2016 la France est en dictature.

    https://www.youtube.com/watch?v=WIZJRcyYMx4

    Le conseil national de transition a lancé un mandat d’arrêt contre messieurs Valls, Hollande et Sarkozy pour haute trahison et atteinte à la sûreté de l’état.

    http://www.conseilnational.fr/haute-trahison-et-atteinte-a-la-surete-de-letat/


  • lloreen 8 mars 20:12

    Pour information.
    Le 26 janvier 2015 le Canada a annulé la loi Rothschild de 1973 pour anticonstitutionnalité.

    "
    Ceci est une information peu relayée. Lorsque l’on en connaît la teneur, on est pas étonné que les trompettes médiatiques aient été muselées, alors qu’il s’agit d’une information pour le moins fondamentale : Nous avons des outils juridiques pour faire cesser ce système financier inique qui est entrain de mettre notre planète et la majorité de sa population en coupe réglée et nous pouvons les utiliser, la preuve, d’autres l’on fait ".

    Source :https://lesbrindherbes.org/2015/05/02/economie-mais-oui-on-peut-il-faut-juste-le-vouloir/


  • lloreen 8 mars 20:18

    Il faut rendre à Rothschild ce qui appartient à Rothschild : la dette.
    https://bestofactus.wordpress.com/2013/02/21/dette-rendons-a-rothschild-ce-qui-appartient-a-rothschild/

    La dynastie financière des Rothschild est à la tête d’une fortune colossale, bâtie sur leur escroquerie planétaire de la dette et la privatisation du contrôle de la monnaie fiduciaire.
    https://www.youtube.com/watch?v=ePiLHI1fGAQ


  • titi 8 mars 20:59

    Je suis aller voir mon comptable la semaine dernière.

    Depuis quelques temps déjà je joue à la bourse avec mon argent perso avec un certain succès.

    J’ai donc demander : pourquoi ne pas le faire avec l’argent de ma société ?

    D’après mon comptable c’est tout simple...

    Si je gagne en bourse avec l’argent de ma société, les bénéfices iront à la société. Je ne profite pas directement de l’actif généré.

    Si je perds en bourse avec l’argent de ma société, les déficits devront être remboursé de ma poche. Je suis responsable directement du passif généré.

    Pourquoi les élus ne rembourseraient ils pas de leur poche ces fameux emprunts ?

    Dans « responsable politique » il y a le mot « responsable » il me semble ?


Réagir