mardi 7 février - par Amaury Grandgil

Gros lard !

On ne peut plus dire comme Pierre Desproges il y a une trentaine d'années que l'Occident est en train de crever de sa mauvaise graisse. Ce serait plutôt l'inverse, il crèverait plutôt d'anorexie. Il ne s'agira pas dans ce petit billet de dire du mal de ce qui peut nous tenir en bonne santé, mais juste de se moquer encore un peu de l'hygiénisme quasiment totalitaire sévissant en 2017 afin de standardiser les corps humains. Les femmes se doivent d'être minces jusqu'à l'absurde, jusqu'à l'anorexie, jusqu'à la maigreur, les hommes également. Il s'agit de montrer que l'on est un individu performant, sportif et dynamique.

Je n'ai rien contre la pratique du sport sauf quand elle devient une manière d'affirmer à tout crin son adaptation, combien on est un rouage docile des diktats totalement délirants que sont les normes modernes pesant sur chaque personne, des normes étouffantes et aliénantes ne serait-ce que pour les jeunes filles. Juger une personne sur son physique est de mise, des « quartiers » aux salons feutrés des bourgeois pédagogues où « vraiment ma chèèère on ne supporte pas les zobèzes ». Je pense particulièrement à celles qui cherchent par exemple à avoir le même « drop tights » que les mannequins maigrichonnes à la mode.

Elles font des régimes ahurissants pour y arriver, se font vomir, sont dans la compétition par l'entremise des réseaux dits sociaux et finalement sont tout aussi soumises que leurs aînées au regard des mâles, lui-même biaisé par la pornographie omniprésente, celle-ci allant de pair avec une ignorance -apparemment paradoxale- de la sexualité.

Le gros est un gros lard c'est un fait entendu. On ne le dit pas en sa présence mais on ne se prive pas de se payer de sa tête en douce voire en sa présence sous prétexte d'humour. Il est la mauvaise conscience de tous ces esclaves dociles de la dictature de l'apparence, abandonnant leur libre arbitre sur le chapitre de leur physique quitte à ne jamais ressentir aucun plaisir lorsqu'ils mangent ou qu'ils boivent un bon vin. Dans ce cas ils seront avertis de la nocivité de l'alcool. S'il est gros, c'est de sa faute, il bouffe trop, il ne fait pas assez de sport. Il ne souffre pas comme tout le monde pour entretenir son corps réduit à l'état de mécanique, d'investissement mobilier en somme que l'on se soit de maintenir en bon état afin que l'entreprise qui vous emploie ne perde pas un centime.

Le gros est un bon vivant, cela aussi c'est un fait entendu, mais il est de notoriété publique selon la psychologie de comptoir en vigueur un peu partout qu'il cache son mal-être et sa dépression derrière une jovialité de façade. En réalité, qu'il aime se réjouir autour d'une bonne table avec ses amis, ses proches est surtout le synonyme de sa grande déprime. Qu'il veuille partager tout cela signifiant sans doute sa solitude affective et sexuelle...

Le gros lard subit à longueur de temps les conseils diététiques de personnes qui sont incapables de se les appliquer à eux-mêmes, qui n'ont pas compris que le gros l'est parce que c'est son tempérament physiologiquement parlant, un genre de malédiction. Il peut grossir en regardant simplement un carré de chocolat. Il ne fait qu'un seul écart il prend tout de suite entre deux ou trois kilos. Il sait bien qu'il ne manque pas d'appétit, il sait également que son côté ogre naît parfois de son angoisse devant le risque de perdre ce qu'il aime et ceux qu'il affectionne. Et il n'est nul besoin de le convaincre de ce qu'il pourrait faire s'il voulait avoir un physique dans les normes, à savoir se priver à peur près de tout ce que les autres peuvent manger et boire sans risques.

A force de lui seriner sur tout les tons qu'il est forcément mal dans sa peau, inadapté, il finit par y croire. Autour de lui on s'étonne alors qu'il sombre véritablement dans la déprime, l'isolement ou le cynisme...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury-



57 réactions


  • nenecologue nenecologue 7 février 10:49

    Oui , mais être assis à coté d’un gros lard à un spectacle ou dans un avion est une épreuve NON VOULUE par les gens de taille NORMALE !


    Surtout quand le gros lard nous assène des « Ce n’est pas ma faute , c’est à cause de mon métabolisme ! »

    Hé , gros lard , faut assumer quand on est un gros lard ...

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 11:04

      @nenecologue
      Ah, la pêche commence, en voilà un et un beau...
       smiley
      mon pauvre, faut changer de place alors


    • nenecologue nenecologue 7 février 11:06

      @Amaury Grandgil
      tu peux changer de place quand la place est numérotée ?


      Non , tu SUBIS"

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 11:13

      @nenecologue
      Personnellement, au théâtre comme au cinéma je ne m’en suis jamais privé, généralement il suffit de demander à l’ouvreure-se.

      Sinon c’est quoi la normalité physique ? il y a une norme comme pour les machines donc ?


    • oncle archibald 7 février 11:19

      @nenecologue : a tout prendre je préfère être à coté d’un mec corpulent qu’à coté d’un mec qui va tousser pendant tout le spectacle .... Et puis qu’est ce qui vous dit que le « gros lard » n’assume pas ? Vous imaginez Georges Freche et Gerard Depardieu qui sont partis dans le même avion un voyage en Chine pour fêter la réélection de Georges Freche à la présidence de la région Languedoc Roussillon ? Vous croyez qu’ils n’assumaient pas joyeusement et à 100/100 leur corpulence ?


    • rocla+ rocla+ 7 février 12:47

      @oncle archibald


      C ’est donc pour ça que l’ avion penchait d’ un côté .....

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 17:57

      @rocla+
      « C’est de l’humour !!
      Faut rigoler »


    • Xenozoid Xenozoid 7 février 18:08

      @Amaury Grandgil

      la on reconait le chef, alors qui rigole ?

    • Sun Tzu Sun Tzu 7 février 21:38

      @nenecologue
      Moi ça m’est arrive une fois sur un Paris - Atlanta. D’une place réservée en businees, je me suis retrouve au fond de la carlingue assis au milieu avec un super gros a cote de moi. Au début je me suis dit merde ça va être long. Le gars m’a parle en premier, un cubain américain je crois, s’excusant, puis on a converse comme ça tout le long du voyage.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 21:40

      @Sun Tzu
      Jolie rencontre


  • nenecologue nenecologue 7 février 11:16

    Nous vivons dans une société surpeuplée.


    Dans les transports aussi j’ai l’impression que les gros me bouffent (lol) mon espace vital.
    Tout ça à cause de leur pulsion qu’ils ne savent pas contrôler.

    Pour moi les gros sont d’abord des gens qui ne se contrôlent pas.

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 11:21

      @nenecologue
      Ah, encore un beau com là

      et un lieu commun d’une sottise crasse smiley
      mon pauvre chéri je compatis


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 11:23

      @nenecologue
      on a tout, du malthusianisme et de la psy de comptoir


    • oncle archibald 7 février 11:24

      @nenecologue : pour vous je ne vois plus qu’une seule solution, déménagez chez les Pygmées !

      Un Obèsophobe ! C’est nouveau ça vient de sortir ! Et en plus le nénécologue doit être capable d’aller défiler pour la sauvegarde des droits des minorités opprimées ! au cri de Liberté Egalité Fraternité maigritude !


  • Jeff Parrot Jeff Parrot 7 février 11:44

    Je pense qu’il faudrait surtout valoriser l’hygienisme mental, a savoir ne pas se gaver de cette merde mediatique : adieu les dictats dont souffrent tout le monde, adieu l’illusion...et surtout byebye la malbouffe (qui sans pub n’est rien) et donc l’obesite qui en decoule. Tout le monde est content en somme  smiley


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 12:06

      @Jeff Parrot
      l’obésité ne découle pas que de la junk food.
      Le problème principal ce devrait être le refus de la standardisation des corps mais ça je pense que ce sera très dur car c’est bien implanté dans les esprits.


    • pemile pemile 7 février 12:13

      @Amaury Grandgil « l’obésité ne découle pas que de la junk food. »

      A 90% quand même, non ?


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 12:18

      @Jeff Parrot
      Sources ?
      l’obèsité a plusieurs facteurs :
      -physiologique, une prédisposition à grossir
      -social ; une carence en matière d’éducation à la nourriture, la cherté des bons produits
      -la pub oui
      -la standardisation des corps (les « modèles » de beauté vus dans les médias entre autres)


    • foufouille foufouille 7 février 12:34

      @pemile
      cela existait dans le passé.
      mais sans statistiques.


    • Salade75 7 février 13:41

      @Amaury Grandgil

      Pour les gros, comme pour les maigres, pour les pauvres comme pour les malheureux, pour les mécontents de leur président comme pour les mécontents de leur traitement médiatique, pour les voyous de banlieue comme pour ceux des chambres parlementaires, .. etc ...

      tout ce qui ne va pas est toujours de la faute des autres ...


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 13:43

      @Salade75
      Je crois que vous avez compris l’article à l’envers ou que vous ne l’avez pas lu.


    • Salade75 7 février 13:54

      @Amaury Grandgil
      Vous avez raison, j’ai oublié de préciser : de la faute des autres ou pour des raisons congénitales « Il regarde un carré de chocolat et il grossit ». Combien de fois je l’ai entendue celle là ! Mais je ne l’ai jamais vue.


    • oncle archibald 7 février 14:38

      @Salade75 : il regarde un carré de chocolat et il grossit, oui, parce que quand il regarde un carré de chocolat, s’il le mange, il a l’envie irrépressible d’en bouffer quatre autres ! C’est comme ça ! La boulimie est tout aussi irrépressible que l’anorexie.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 17:54

      @oncle archibald
      Nez vous fatiguez pas Archibald, je pense que salade75 est de ces personnes qui aiment bien moraliser.


    • Xenozoid Xenozoid 7 février 18:10

      @Amaury Grandgil

      tu va devenir ma 
      chantilly


  • foufouille foufouille 7 février 12:38

    il y a effectivement deux cas : psychologique et physique.
    perso, je ne peut être gros dans les deux cas : j’oublie assez souvent de manger et physiologiquement c’est peu possible également.


  • Xenozoid Xenozoid 7 février 13:51

    il était ,étranger le gros lard dans l’histoire,ou vous êtes en fait un défenseur des animaux ? d’où la dénonciation du gavâge ?

    changé tout ce qu’il dis sur « gros » par 


    Elles font des régimes ahurissants pour y arriver, se font vomir, sont dans la compétition par l’entremise des réseaux dits sociaux et finalement sont tout aussi soumises que leurs aînées au regard des mâles, lui-même biaisé par la pornographie omniprésente, celle-ci allant de pair avec une ignorance -apparemment paradoxale- de la sexualité.

    je vais remettre ce même aumary
    je cite

    Elle aborde tout crûment et de front, sans aucune vulgarité, y compris la sexualité avec un homme à l’époque de trente-cinq ans son aîné. Elle était une de ces adolescentes inadaptées brûlant d’un feu intérieur que personne ne voyait ou ne voulait voir, déjà passionnée par les lettres comme tous les gosses qui ont du mal à s’adapter à la société des êtres humains. Elle avait des parents très artistes et largement excentriques dont le couple était déséquilibré, un père peintre raté et une mère flamboyante mais frustrée de reconnaissance envers ses dons.


    oui tout est possible amaury

  • Clocel Clocel 7 février 16:17

    Hâââ,, Reiser, gros dégueulasse !!! smiley

    Ça envoyait du bois, l’époque des BD décapantes, où le ciné prenait pas la gueule...


    • Xenozoid Xenozoid 7 février 16:21

      @Clocel

      moi c’a me faisais pensé a fluide glaciale

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 17:56

      @Clocel
      « Le roi des cons » aussi d’après Wolinski


    • Xenozoid Xenozoid 7 février 17:59

      @Amaury Grandgil

      alors c’es vrais la cia ne vous contact que dans les immeuble de manipulations génétiques ?



    • Xenozoid Xenozoid 7 février 18:02

      @Xenozoid

      suite
       avec des jeunes filles innocentes ?

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 18:14

      @Xenozoid
      Je rappelle que Joyce Maynard dans le livre dont je parle sur mon blogue qui évoque sa relation avec Salinger a 19 ans pendant cette relation.

      Sinon ce com ci-dessus a été signalé ici comme diffamatoire
      https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil !input.action


    • Xenozoid Xenozoid 7 février 18:21

      @Amaury Grandgil

      c’était une blaque
      mais oui tout est possible

    • Xenozoid Xenozoid 7 février 18:29

      @XAmaury Grandgil

      et puis tu aimes être innocent et victime
      alors 

      comme diffamatoire


      je vais me faire un plaisir

      tu as rencontrée une maigre plein de complexes
      elle est noire

      tu veux la mettre mais tu ne veux pas qu’elle soit noire
      alors tu dis que tu es gros



    • foufouille foufouille 7 février 18:39

      @Xenozoid
      tu es noir ?


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 18:42

      @foufouille
      il m’aime mais il n’ose pas reconnaitre son homosexualité pourtant latente, pour lui les injures et le harcèlement ce sont des préliminaires sexuels.
      Il vient encore de balancer deux ou trois clichés sur les personnes en surpoids et celles d’origine africaine en passant.


    • Xenozoid Xenozoid 7 février 18:55

      @foufouille

      juste maintenant j’ai envie de dire oui

    • foufouille foufouille 8 février 08:55

      @Xenozoid
      donc même réponse que pour ta tête d’australopitthèque.


  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 18:20

    Ce qui est bien avec les commentaires que cet article a eu montre que certains ne déçoivent pas, d’un exposé de tous les lieux communs que je dénonce dans le texte à des attaques infantiles contre ma personne (ça permet d’éviter d’argumenter)


    • marmor 7 février 18:41

      @Amaury GrandgilUne jeune fille innocente à 19 ans ??? Il y a longtemps que Xenozoid n’a ^pas dû voir de gonzesse


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 18:44

      @marmor
      Je le plains...
      Je pense aussi qu’il n’assume pas son homosexualité latente et harcèle les objets de son désir qu’il ne s’avoue pas


    • Xenozoid Xenozoid 7 février 18:53

      @marmor

      je me prend l’arbre tout les matins> ? ça compte ?

    • marmor 7 février 18:58

      @Xenozoid
      Je ne comprend pas bien le néandertalien, mais tu peux te taper un chèvre si ça te fait plaisir !


    • Xenozoid Xenozoid 7 février 19:03

      @marmor

      non on arrête
       aprês tout on vois bien les cons .non ?
      bon j’avoue c’est pas une chêevre

  • Sergio Sergio 7 février 18:22

    ’Le gros est un bon vivant’


  • fatallah 7 février 18:53

    On a certainement à faire à un problème de santé publique du à la qualité de l’alimentation. Il y a une morbidité liée aux aliments préparés industriellement. Trop de sucres, trop de sels, trop de merdes. Et une banalisation des sucres, trop de publicités sur les soda sucrés, ... .. .certains organismes y sont plus sensibles que d’autres.
    Alors oui, il y a trop de gros, pas fondamentalement heureux d’être aussi gras, qui subissent sans trop comprendre d’où ça vient ...
    Des gros qui n’ont pas envie de changer leurs habitudes, comme les fumeurs qui n’ont pas « envie » d’arreter .... c’est pareil ...


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 18:58

      @fatallah
      C’était bien jusqu’à la dernière phrase qui relève du conformisme hygièniste actuel.
      Ce côté moralisateur facile avec les gros


    • fatallah 8 février 18:55

      @Amaury Grandgil
      Et pourtant, le trop gros qui se sent mal dans sa peau, il peut faire quelque chose. Il peut arreter les chips à l’huile de palme hydrogénée, il peut arreter la bouffe industrielle, il peut arreter les sodas, arreter les pizzas industrielles et les faire lui-même, .... . C’est difficile mais ....
      Certains fumeurs y arrivent, avec une drogue autrement puissante. Pas tous hélas.


  • marmor 7 février 19:07

    La mal bouffe, le gavage, lieux communs. 1.80 m , 125 kilos, ancien pilier de rugby, je mange moins que ma femme qui pese 50 kgs et jamais de junk food, pas d’alcool, et 3/4 d’heure de marche par jour .... C’est comme ça !


  • aliante 7 février 21:10

     On accuse les gros de tous les maux Alors que les seules responsables sont ceux qui nourrissent la population avec de la merde en barquette
    Imaginez donc le mal qu’un diabétique ou un hypertendu peut avoir pour manger en fonction
    de ses problèmes sans se ruiner c’est comme une double peine
     quand tout ce vaste champs de vacheries sucrés ,salés bourré d’additif
    envahissent les rayons
    d’ailleurs les gens obèses ne sont pas si rare autant que les faux maigres


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 février 21:22

      @aliante
      l’hypertension n’a rien à voir avec l’obésité même si celle-ci est un facteur aggravant


  • buV buV 8 février 14:12

    Le gros l’est parce que c’est son tempérament physiologiquement parlant, un genre de malédiction. Il peut grossir en regardant simplement un carré de chocolat.> Trois-Cho-co-lats, crè-me gla-cée, Pa-ris-Brest, Mi-lle-feuil-les ! 

    Alors, t’as pris combien ?

Réagir