lundi 9 janvier - par pirate

Eloge du conspirationnisme ou la controverse interdite

En France, tradition de Guignol oblige, il existe désormais une façon simple de mettre les rieurs de son côté : inviter sur un plateau télévisé des gens qui remettent en cause ce qui s’est passé le 11 septembre, en reprenant si possible les théories les plus farfelues. Ils sont désignés sous le nom infamant de conspirationnistes. En février 2009, à l’antenne de France Inter, Philippe Val les qualifiait de « sales cons » et disait qu’ils représentaient 10 % de l’opinion publique. Et en 2013, sur la même antenne, dans l’émission des « Controverses de l’Histoire », Fabrice d’Almeida se fendait d’une chronique finement intitulée : « Le 11 septembre et les clowns ». S’y retrouvaient, dans un discours à charge, Richard Millet et son éloge d'Ander Brievik, Robert Faurisson et les conspirationnistes du 11 septembre. Ici, apparemment, pas de controverse : rien que des négationnistes et assimilés.

Or, si les négationnistes sont bien des amateurs de conspiration, leur travail consiste non pas à discuter les faits, mais à en nier l’existence. Les 6 millions de morts de la Shoah ? Gérard Majax ! C’est ici où la nuance commence. Personne, pas même les conspirationnistes (surtout pas eux en fait), ne peut nier que plus de 3000 personnes sont bien mortes le 11 septembre à New York ni – à part quelques illuminés – que toutes les religions et toutes les tendances politiques étaient représentées dans ces tours de Babel.

 

Tout effet a une cause

La Théorie du complot est concomitante de toutes les affaires qui enflamment l’opinion. Elle n’est pas née dans les années 1960 avec la commission Warren, ni même pendant l’affaire Dreyfus. Il suffit d’un peu de mystère, du concours potentiel de la surveillance de l’État et de cette aura d’omnipotence et d’omniscience qu’on prête à ses commis. Il suffit d’une antériorité. Comme cet autre 11 septembre, celui qui vit la mort d’Allende et de Neruda, qui montre sans peine la capacité des États à fomenter des complots.

Discuter du ratage du 11 septembre du point de vue du strict Renseignement, revient à reprocher au gouvernement américain de ne pas être ce qu’on voudrait qu’il soit et de mener la politique qu’il conduit à travers la CIA et la noria d'agences de sécurité à son service.

Le « 11 septembre » n’a pas commencé en 2001, ni même avec la résistance afghane. Pour les Américains, il a débuté en 1979, quand l’ayatollah Khomeiny renversait le pouvoir. Cette année là, les ultras de l’islam se rendaient compte non seulement de leur force, mais ils prenaient conscience qu’une nouvelle cause allait enfin les fédérer, celle de l'Afghanistan justement. Pour le monde, le « 11 septembre » s’est solidifié, constitué, fabriqué, du moment où l’Amérique de Reagan a, ouvertement et sans discernement, soutenu les moudjahidines, opportunément surnommés « combattants de la liberté ». En réalité il s'est réalisé à partir du moment où la Maison Blanche a commencé à vouloir mettre la main dans la boite à bonbon du renseignement : les opérations clandestines, c'est à dire à partir de Kennedy lui-même. Tous les militaires vous le diront, ne pas, jamais, laisser les hommes politiques jouer avec le fil piège, et paf l'Iran Gate !

Le 11 septembre n’a été possible, enfin, que par une somme d’erreurs, d’incompétences et de dysfonctionnements coordonnés au même moment. Et ne voyez pas dans l'usage du verbe coordonner une tentative de ma part d'interpréter ce qui s'est passé, c'est un constat, un fait, au même moment, plein de super james bond se sont montré.... humain, ils ont fait des erreurs. Intentionnellement ? Je ne sais pas, pas plus que des gens beaucoup plus sérieux que moi.

Il n’y a pas que les amateurs de conspiration qui s’intéressent à ce sujet figurez-vous, en France ou ailleurs, il y a aussi des amateurs professionnels. Car c’est un objet de controverses au sein même des services de renseigement, et chez les responsables en activité. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’apparition des théories du complot au sujet du 11 septembre est moins due à la nature extraordinaire de l’événement qu’au rapport remis sur ce sujet en 2004. Traduit dans toutes les langues, établi par le gouvernement américain comme vérité officielle, il est très loin d’avoir contenté tout le monde, y compris les victimes elles-mêmes et les services chargés de la sécurité des États-Unis. Cependant, il faut bien amettre que dans le courant des amateurs de conspiration, que je préfère à ce terme si connoté de "conspirationniste" ou encore des théoriciens du complot, qui me semble mieux décrire le phénomène, il existe bien une tendance à croire que ce dont eux seraient parfaitement incapable, même avec de la pratique, d'autres le seraient au seul fait qu'ils travaillent pour une organisation gouvernementale. Petite explication.

 

Omnipotence et omniscence

La première erreur de ces théoriciens, comme de toute personne qui ne croit pas en une thèse officielle, c’est de tenir pour vrai ce que les services de Renseignement s’ingénient à faire croire comme tel : leur omnipotence et leur omniscience. Si le Renseignement tend à le faire croire, c’est moins pour des questions de propagande que de stratégie. Si le grand public veut le croire, c’est moins à cause de sa naïveté supposée que de sa volonté à penser qu’il existe, quelque part, des individus moins stupides, mesquins, médiocres et lâches que lui. Après tout, c’est une question statistique : s’il existe des superméchants comme Ben Laden, il doit bien exister des supergentils, comme dans les films.... Excepté que Ben Laden n’était pas un superméchant, mais un homme déterminé et fanatisé, dont l’histoire personnelle explique sans doute en partie le parcours, et le contexte la réussite de son entreprise.

La réalité est bien plus affligeante. Quand le shah d’Iran a été renversé, personne à l’ambassade des Etats-Unis ne parlait le farsi. Son ami personnel, ambassadeur des États unis à Téhéran, directeur de la CIA sous Nixon, le sulfureux mais taiseux Richard Helm, ignorait même qu’il avait un cancer. Ce que n’ignorait pas le SDECE de l’époque. Voilà pour l’omniscience. À plusieurs occasions, les services américains ont eu l’opportunité d’éliminer Ben Laden ; chaque fois, un contre-ordre est intervenu, soit l’opération semblait trop risquée, soit elle perturbait une réélection. Voilà pour l’omnipotence.

La seconde erreur c’est de vouloir absolument donner des explications à des faits sur lesquels des personnes plus informées ne savent rien et ne sauront peut-être jamais rien. Nul n’explique comment deux terroristes connus et répertoriés ont pu bénéficier de visas américains, se balader sur le territoire, sans être inquiétés une seule fois, sans qu’aucune agence de sécurité, à l’exception notable de la CIA, ne sache qu’ils étaient là… Personne ne peut dire pourquoi la CIA n’a pas informé ses collègues des autres agences de l’existence d’une réunion majeure à Kuala Lumpur, où tout se serait décidé. Ni pourquoi le nom d’Ali Mohamed, officier des forces spéciales américaines et probable agent double voire triple au service d’Al Qaïda, n’est jamais mentionné dans le rapport de 2004, alors qu’il est l’une des pièces maîtresses du puzzle. Personne n’est capable d’expliquer non plus à April Gallop, victime au Pentagone, pourquoi elle n’a pas vu de débris d’avion, alors qu’elle attendait d’être évacuée, ni pourquoi, ce jour-là, la sécurité intérieure a rompu avec le protocole en vigueur. Et encore moins la raison qui a poussé le département d’État a tenté d’acheter son silence. April Gallop qui reproche d’ailleurs aux théoriciens du complot d’utiliser son témoignage…Personne enfin ne comprend, ou fait mine de comprendre, pourquoi Saddam et les talibans furent désignés co responsable alors que tous les terroristes étaent saoudiens et que leur chef supposé, Ben Laden, était lui-même une pièce à part de la famille royale..

 

11 septembre : incompétence, opportunisme ou sacrifice nécessaire ?

Qui s’intéresse un peu à la question sait que les services américains cultivent entre eux une détestation réciproque et ancienne. Elle peut expliquer nombre de ratages monumentaux dans les années et les jours précédents la date fatidique : rétention d’information des uns et des autres, négligences. Qui sait les problèmes qui préoccupaient alors l’administration Bush (projet Guerre des Étoiles, Chine, Irak…) peut concevoir qu’un chef d’État soit totalement déconnecté des vrais enjeux, qu’aucune élection au monde, aussi démocratique et transparente soit-elle (ce qui n'a jamais été le cas avec Bush), ne préviendra personne d’avoir pour dirigeants des imbéciles, parfois des opportunistes plus ambitieux que malins. Et dans ce cas il est tout à fait possible de s'arrêter à cette interprétation disons humainement plausible, comme on dit en anglais, shit happens. Mais il est parfaitement légitime de se poser des questions, d’autant plus que le crime fut finalement profitable non seulement à Al Qaïda et affidés, mais également à l’administration Bush et quelques autres, en fait tout un nouveau système paramilitaire. On ignore encore à ce jour pourquoi la CIA et la Maison-Blanche firent mine d’ignorer les alertes et d’interdire délibérément aux informations de circuler. Au-delà de cet attentat, des milliers de personnes perdirent la vie au cours des conflits qui ont suivi, sans compter le viol du droit international, du droit américain avec le Patriot Act et la démonstration que l’ONU était une coquille vide. Ce n’est sans doute pas pour rien que Desmond Tutu a demandé à ce que Bush Junior et Tony Blair soient traduits en justice pour avoir déclenché une guerre sur un mensonge.

Le qualificatif de « conspirationniste » n’interdit pas seulement de poser les bonnes ou les mauvaises questions, il interdit surtout de mettre le doigt là où ça fait mal, de s’interroger sainement sur la compétence réelle de ceux qui sont chargés de notre sécurité, comme de leurs donneurs d’ordres. Et même de comprendre le fonctionnement de nos ennemis. Alors 10 % de sales cons peut-être ; mais, à jeter ainsi l’anathème, on interdit autant le raisonnement qu’on se trompe d’ennemis, au point de finir par poser les mauvaises questions alors que les interrogations sont parfaitement légitimes.



75 réactions


  • pirate pirate 9 janvier 11:14

    ce qui est dommage avec Agora c’est que personne ne corrige personne et tu te retrouves avec une énorme faute dans le titre et des fautes de frappe (j’ai un clavier pourri) dans le texte, désolé les lecteurs, je ne peux rien changer à ça. smiley


    • Daniel Roux Daniel Roux 9 janvier 11:20

      @pirate

      Il suffit souvent de le demander gentiment par courriel en allant sur « contact ».


    • pirate pirate 9 janvier 11:23

      @Daniel Roux
      ce que je viens précisément de faire


    • Pere Plexe Pere Plexe 9 janvier 18:47

      @pirate
      Lire les intervenants, moi compris, devrait vous décomplexer niveau orthographe.


      Votre article illustre parfaitement la vilaine tendance à disqualifier par un simple mot.
      Plus souvent par facilité mais parfois aussi par manque cruel d’argument, voir par manipulation délibéré.
      Conspi sonne comme hier collabo, ou comme antisémite : la discussion est close je ne débat pas avec vous !
      il y a les variantes polymorphes : islamophobe, nazi, (crypto)marxi ste ,néo con... suivant l’auditoire et le sujet.
      Il y à aussi les versions un poil plus soft mais qui n’en sont pas moins définitive : bobo, populiste,démago,intégriste...

      Avx n’échappe pas à cette vilaine tendance : lire les commentaires est souvent éclairant.

    • pirate pirate 9 janvier 22:00

      @Pere Plexe

      pour l’orthographe en fait les autres je m’en fout, c’est que voyez vous pendant 3 ans j’avais une correctrice. Une catho facho versaillaise avec 9 enfants ! Tout allait bien dans le respect de euh disons nos différence et puis un jour patatra elle s’est mise à parler de l’IVG dune manière disons décomplexé. Par exemple j’ai un excellent texte en modération qui est bourré de faute et fort long. J’en ai corrigé une partie et je l’ai mit sur mon blog, il a un succès inattendue sans l’aura Agoravox, il est même plus lu que celui là tout de suite, sans la pub. Hélas ici même le seul commentaire éclairant que j’ai eu était du niveau proviseur, où me recommandait de ne pas dire de grossièreté, ce qui vu le contexte, le porno, me parait totalement dérisoire vu ce que je raconte et comment. Et ça me saoule d’autant que le plus important ici c’est pas si je suis poli mais bien 1) l’orthographe 2)ce que je pourrais alléger ou césurer mais apparemment certain modo confondent l’édition avec la dissertation et je me casserais pas le cul question icone et titre si j’étais dans la disserte. Au delà de moi voyez j’essaye de faire en sorte qu’agoravox soit lu. Streetpresse a décidé de lui faire concurrence en passant à Street Vox, le reportage branché dont tout le monde se fout va devenir l’info dont tout le monde parle mais sous un angle branché. Pour faire la différence l’antériorité ne va pas suffire, la qualité par contre...

      Pour les anathèmes vous avez parfaitement raison je suis un abonné donc je sais de quoi vous parlez, j’ai été successivement traité, d’antisémite, d’islamo-gauchiste, de facho, d’islamiste somalien même une fois (si si sur Causeur, ils ont quelques flèches smiley ) de sioniste, de bobo écolo, de regarder trop la télé donc d’être un mouton... tout et son contraire selon l’interlocuteur. Une fois un de mes contradicteur était tellement furieux qu’il est allé chercher une déclaration sans la lire pour démontrer que j’étais un horrible antisémite.... et où je me faisais en réalité traiter de sioniste par d’autre parce que je défendais Israel..... c’est assez savoureux j’avoue quant on sait que je ne suis pas juif mais que mes arrière grand-parent sont mort dans le ghetto et mes neveux sont musulmans, que je n’ai pas regardé un poste de télé depuis au moins 7 ans et que mon seul acte de militant concernait ni l’écologie, ni la gauche ou la droite.... mais le Sida.

      Les commentaires sous cet article sont totalement affligeant, si j’avais su j’aurais pas venu.


    • doctorix doctorix 10 janvier 14:22

      @pirate

      Vous êtes parti dès le départ sur une fausse piste.
      Ben Laden est mort en Décembre 2001 d’une maladie incurable, le syndrome de Marfan, affection rénale qui nécessite un épurateur rénal, produit qui n’est pas disponible dans les grottes d’Afghanistan.
      Après, ce n’est plus la peine de discuter.
      L’épisode de la mort de Ben Laden 10 ans plus tard, et tous ceux qui défendent la VO à partir de cette fable, deviennent sans réalité concrète.
      Le gouvernement américain, qui cautionne cette version grotesque, est donc bien dans le coup.
      Comme tous ceux qui discutent sur cette base, qu’ils en aient conscience ou non.

    • Doume65 10 janvier 17:57

      @pirate

      Oui, c’est malheureux que sur AV on ne puisse pas corriger son propre texte.
      Ce que je pourrais conseiller à tout le monde, c’est de passer en « mode anticipation ». Avant d’envoyer ton texte, tu le sélectionnes (Ctrl + A), tu le copies (Ctrl + C), tu vas sur le site scribens.fr et tu le colles dans la zone de texte (Ctrl + V). Puis tu cliques sur le bouton « Vérifier ». Là, tu pourras voir toutes les fautes soulignées avec une explication en passant la souris sur les mots soulignés. Chaque fois que je l’utilise, j’en découvre !
      Tiens, je viens de passer ce tout petit texte à la moulinette, et pu y corriger 2 erreurs.


    • pirate pirate 10 janvier 18:26

      @Doume65
      merci beaucoup du tuyaux, je ferais ça à l’avenir


  • Daniel Roux Daniel Roux 9 janvier 11:17

    L’argument de Vall me rappelle celui de BH Levy, lors du débat sur Maestricht.

    Il n’avait dit qu’une phrase : « Ceux qui sont contre sont des cons. »

    Les braves gens !

    L’échange et la qualité des arguments devant le peuple sont parmi les fondements de la démocratie.

    N’y a t-il pas un parallèle à faire entre la fin du journalisme, c’est à dire des enquêtes sérieuses faites par des professionnels compétents pour des médias indépendants, et la montée des thèses conspirationnistes, pas obligatoirement loufoque, mais sans preuve irréfutable.


    • pirate pirate 9 janvier 11:49

      @Daniel Roux
      Aujourd’hui les sources pour s’informer sont innombrables et je m’en rend compte chaque fois que je fais une recherche sur tel ou tel sujet, l’info exact n’existe pas, notamment quand on parle de chiffre et de statistiques. Par exemple si vous vous contentez dans l’affaire Sauvage de la fiche Wiki, vous êtes dans la culpabilité sans appel, si vous élargissez la question vous relativisez et déplacez la problématique. Il y a parfois des écart de 20, 30 millions entre deux affirmations. On peut lire chez les uns que le trafique de cannabis en France est de 220 tonnes sur un an, et ailleurs 284 tonnes pour la même année. Et puis il y a la fiabilité des sources, toujours dans le domaine de la drogue, l’ONU avance un chiffre d’affaire global de 600 milliards or dans le même temps la même ONU annonce un chiffre de 400 milliards pour la seule cocaïne et de 300 milliards pour le cannabis. Cette réduction pose question dans le contexte des paradis fiscaux et des scandales HSBC et consor. Je crois donc que cela repose non pas sur la fin supposée du journalisme qui à mon sens est une réflexion convenue mais 1)la prodigalité des sources 2)le manque de méthode voir de culture dans le domaine qui les intéresse je pense notamment à une culture du renseignement qui éviterait de lire et d’écrire quelques conneries 3)la capacité de discernement, en essayant de ne pas faire passer son intime conviction avant les information, ce qui est déjà compliqué par nos éditorialistes 4)celui de prendre du recul par rapport au sujet 5)la désinformation prodigué par les gouvernements et les organisations, quelle soit intentionnel ou dû à l’incompétence qui n’aide pas à avoir confiance.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 janvier 12:31

      @pirate
      oué oué, ou la controverse interdite hein ?!
      Rigolo.


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 janvier 11:35

    Dépêchons nous de conspirer...
    « Obama a signé avant de partir la création du »Ministère de la Vérité« ..


    Et la Commission européenne, jamais en reste pour jouer les carpettes des néo cons, prépare la censure du net...
     »Les 10 gestes quotidiens sur le Web, que la Commission veut rendre illégaux"

    • pirate pirate 9 janvier 11:59

      @Fifi Brind_acier
      autant le premier lien me parait inquiétant autant le second n’a rien avoir avec les néo con mais avec la protection du copyright pour l’essentiel, et vu comment américains et chinois se tapent du copyright c’est pas plus mal.


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 janvier 11:41

    "Or, si les négationnistes sont bien des amateurs de conspiration, leur travail consiste non pas à discuter les faits, mais à en nier l’existence. Les 6 millions de morts de la Shoah ? Gérard Majax ! C’est ici où la nuance commence.« 
    Et quelle nuance !! Vous avez oublié de dire qu’une loi nous empêche de »conspirationner".


    • pirate pirate 9 janvier 11:52

      @bouffon(s) du roi
      ce qui ’est pas plus mal les tatouages s’effacent plus vite que les conneries qu’on propage. Mein Kampf en tête des ventes à Noël.... en France.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 janvier 12:13

      @pirate
      donc
      - si aujourd’hui une loi passe pour nous interdire de remettre en question la version officielle de l’attentat des tours jumelles, ça serait « normal » ?
      - si on refuse un débat aux révisionnistes, avec confrontation de preuves, c’est « normal » ?
      ... (j’abrège)

      Au nom de qui d’une part, et pour le gout de la « vertu répressive » ?


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 janvier 12:26

      @pirate
      « Mein Kampf en tête des ventes à Noël.... en France » Point Godwin, vite atteint, commode pour détourner toute vraie analyse. De plus, quelles références ?


    • pirate pirate 9 janvier 12:30

      @bouffon(s) du roi
      mais allons soyons sérieux qui refuse un débat aux négationnistes et non pas aux révisionnistes. Le révisionnisme c’est Zemmour avec Pétain, le négationnisme c’est Faurisson, faites donc un tour sur Youtube, entamez une conversation avec un de ces dingues, premier réflexe du dingue, lui apporter des preuves à charge que lui-même ne cherche pas parce que ça n’arrange pas son antisémitisme. Dans la loi Geyssot est une farce qui non seulement n’empêche seulement que les pseudo chercheurs (Faurisson n’a pas l’ombre d’un diplôme tout est bidon) vedette fasse les coqs avec des ambulances servit sur un plateau, comme Zemmour par exemple le fait régulièrement. De plus les négationniste ne sont pas dans la confrontation des faits mais dans leur négation et leur sémantique consiste à se reposer sur l’idée que si on contredit leur pseudo recherche c’est qu’on est partial. Un peu comme les réacs, toute pensée qui ne soit pas uniquement la leur est du domaine de la pensée unique. C’est pas de la vertu répressive, c’est u principe de précaution. Dans les faits dites ce que vous voulez sur un réseau social et ça ira. Youtube a fait et fait encore sa fortune sur le seul nazisme, lisez les commentaires, vous verrez si on est dans la vertu répressive. En revanche interdire de réfléchir sur le 11/09 serait stupide et anti démocratique parce que 1)ça ne touche pas au racisme, à l’antisémitisme et à la négation mais à l’examen des faits, donc ça se rapproche du travail historique 2)discuter du 11 septembre n’a pas les mêmes conséquences idéologique que de discuter de la véracité de la Shoah.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 janvier 12:33

      @pirate
      (oups mal placé)

      oué oué, ou la controverse interdite hein ?! Rigolo.


    • pirate pirate 9 janvier 12:40

      @bouffon(s) du roi
      ce qui est rigolo c’est qe vous vous arrangez avec mes propos pour établir votre vérité, les négationniste comme so nom l’indique ne sont pas ans la controverse mais dans la négation, et cette négation fait controverse. Si vous voulez des cours de sémantique et de français....


    • pirate pirate 9 janvier 12:45

      @bouffon(s) du roi
      les libraires, et un copain éditeur, je remarque d’ailleurs que votre premier réflexe est de me parler de point Godwin, pas de relever ce fait inquiétant et d’immédiatement me réclamer d’apporter des preuves, comme un négationniste justement smiley


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 janvier 12:49

      @pirate
      blablabla, tu assènes le point de vue de la doxa. Inintéressant, next.


    • pirate pirate 9 janvier 12:53

      @bouffon(s) du roi

      vous réalisez seulement que vous obéissez à la lettre à tout ce que je viens de dire sur les négationnistes ? Chapeau bas, être à ce point buse pour faire dériver le débat c’est du grand art smiley


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 janvier 13:11

      @pirate
      Non je ne confirme rien du tout quant à votre délire, je m’en fous, vs confirmez ce que je sais déjà et il est juste inutile de discuter avec vous.


    • pirate pirate 9 janvier 13:19

      @bouffon(s) du roi
      si vous confirmez en employant la rhétorique de vos amis 1)réclamer des preuves pour tout 2)nier le discours de l’autre et l’autre en expliquant qu’il est partial et au service de, ici la « doxa » 3)mis face à votre propre échec, vous m’expliquez qu’on ne peut pas discuter avec moi. en effet, désarmé comme vous l’êtes on ne peut pas. smiley


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 janvier 13:29

      @pirate
      Je pourrais, mais vous ne m’intéressez pas, vous êtes plein de fatuité, perroquet savant répétant la même petite litanie bien apprise mais éculée.


    • pirate pirate 9 janvier 13:41

      @bouffon(s) du roi
      mais non allons mon ami ne prétendez pas à des facultés qui ne sont de votre domaine et vous en faites immédiatement la démonstration avec cette permanence dans l’erreur qui frise le génie involontaire. Par exemple l’usage de l’anathème doit être pertinent sinon il tient du quolibet et le quolibet est révélateur de votre impuissance. par exemple dans perroquet savant, le mot à retenir est savant et traduit votre désarrois à me faire fermer ma gueule. Quand à celui de perroquet il rejoint l’usage d’une sémantique rassurante qui consiste à réduire tout autre discours que le sien à une répétition, c’est donc la défense des négationnistes, moins parce qu’ils le sont au sens commun, je ne connais pas vos vices et je m’en garderais bien que parce qu’ils sont précisément dans la négation de l’autre, or ici je ne vous nie pas, je vous révèle.

      Vous comprenez maintenant mieux ce que je disais quand j’affirmais que vous étiez un peu démuni ? smiley


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 janvier 13:53

      @pirate
      si ça vous fait plaisir votre monologue.
      Néanmoins vous n’avez pas abordé le fond du sujet, et vous avez vite occulté mes interrogations sans y répondre, sauf par l’anathème du méchant « négationniste ». Normal puisqu’il n’y a rien d’autre à m’opposer ici, si ce n’est cet a priori bien inculqué par la doxa.


    • pirate pirate 9 janvier 14:01

      @bouffon(s) du roi
      bel exemple de négationnisme que vous venez d’illustrer là parce que j’y ai répondu et à plusieurs reprise mais apparemment mes propos ne vous convenant pas c’est qu’ils sont le fait d’autre. Je vois que vous aimez le terme de doxa qui ne signifie rien de plus qu’opinion, mais dans la sémantique réac que je reconnais ici il signifie opinion dictée. Je voulais savoir, vous comptez vous faire ridiculiser toute la journée ou vous allez faire une pause ? smiley


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 janvier 14:19

      @pirate

      Ce que je vois, c’est que vous ne voulez surtout pas remettre en cause certains faits qui secouraient votre petit monde fantasmé. Je ne sais pas si c’est de le peur ou de la bêtise (ou les 2), mais votre réaction était prévisible malheureusement. Je vous laisse à vos analyses de textes.


    • pirate pirate 9 janvier 14:30

      @bouffon(s) du roi
      mon ami je vois que la pause n’est pas votre domaine, le ridicule est votre droit et vous le revendiquez, permettez moi de vous faire remarquer toutefois que le « c’est celui qui dit qui est » fonctionne dans le primaire, au delà c’est hasardeux. Ni peu ni petit monde fantasmé mon gentil troll, l’histoire de ma famille n’est pas une fiction et ne m’effraie pas, la bêtise m’amuse, la preuve vous me faites systématiquement sourire smiley


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 janvier 14:36

      @pirate

      « la preuve vous me faites systématiquement sourire » .. oui, le sourire du benêt.


    • Rincevent Rincevent 9 janvier 16:06

      @pirate

      Si Mein Kampf a du succès, c’est précisément parce qu’il a été longtemps interdit de réédition. Ceci-dit, je l’ai trouvé facilement et gratuitement sur le Net et en français. Sa lecture en est pénible ( pensée confuse, raisonnements obsessionnels, phrases ampoulées, lourdeurs, etc.) mais si, à l’époque, plus de gens y avaient porté attention (il s’était peu vendu), on aurait pu peut-être éviter la suite.


    • pirate pirate 9 janvier 16:26

      @Rincevent
      oui le moins qu’on puisse dire c’est que ce n’était pas un écrivain, au mieux un habile graphiste, je me suis servit de quelques une de ses formulations pour écrire une nouvelle, la plus part du temps il a fallu que je les reformule pour les rendre plus digeste. Et en effet la confusion mentale est assez criante, c’est même pas un livre, c’est les considérations de Maurice du café du commerce mais qui parlerait de lui à la troisième personne et chaque fois qu’il entrerait quelque part donnerait le sentiment d’entamer la campagne de Russie un tricorne sous le bras


    • pirate pirate 9 janvier 16:28

      @bouffon(s) du roi
      non je parlais du sourire intérieur, je vous rassure vous n’êtes drôle qu’involontairement.


    • marmor 9 janvier 16:43

      @pirate
      Mein Kampf en tête des ventes à Noël.... en France.
      Voilà un exemple d’interprétation douteuse d’une statistique : savez vous si les ventes de ce livre ont été dictées par une envie de savoir ou pour approuver l’idéologie ?


    • Rincevent Rincevent 9 janvier 19:52

      @pirate

      Comment voulez-vous qu’on puisse le savoir vraiment ? A mon avis, c’est l’attrait de ce qui a été longtemps interdit, non ?


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 9 janvier 20:25

      @pirate

      Mein Kampf en tête des ventes à Noël.... en France.

      Votre pote éditeur et vos libraires favoris doivent être des lecteurs assidus, mais mal-comprenants, des archives du Figaro !
      http://www.lefigaro.fr/livres/2014/01/10/03005-20140110ARTFIG00449—mein-kampf-le-livre-d-hitler-bat-des-records-sur-le-net.php

      Vous me permettrez de préférer les chiffres fournis par Edistat aux fantasmes douteux de vos relations qui le sont tout autant. Aucune trace de Mein Kampf (ni de Mon Combat) dans les 200 meilleures ventes.
      http://www.edistat.com/palmares.php

      Aucune surprise, :
      1) Parce que les Nouvelles Éditions Latines seraient bien incapables de répondre à une demande importante.

      2) Parce que je n’ai jamais vu ce titre dans la vitrine d’un libraire et très rarement en rayon (même virtuel).

      3) Parce que les libraires sont des épiciers comme les autres. Quand un produit se vend bien, on l’expose en tête de gondole.


  • zzz999 9 janvier 11:44

    Encore un article qui va nous attirer la racaille collabo habituelle du système.


  • baldis30 9 janvier 12:11

    Bonjour,

    Une phrase rapportée par Saint-Exupéry résume parfaitement cette vision :

    « Les événements on les commande, et ils obéissent pensait Rivière »

    Rivière autrement dit : Didier Daurat ... Evidemment il ne s’agit ni de tomber dans le catastrophisme ni faire profession d’angélisme . La phrase demande à être commenté bien plus longuement et sur d’autres plans .


  • Yvance77 Yvance77 9 janvier 12:20

    Si les conspirationnistes sont à chercher parmi les Snowden, Assange, Denis Robert ect ... alors on peut s’en enorgueillir. Je pense sincèrement qu’il lève un voile sur les intérêts qui peuvent se conjuguer à certains niveaux et qui privent les peuples de la part qui devrait leur revenir de plein droit.

    .
    Hier comme aujourd’hui on est dans le travestissement de la vérité, où l’on empêche les bonnes questions d’avoir les bonnes réponses.
    Toute ma jeunesse, j’ai entendu dire qu’il y a eu 6 millions de morts durant la shoah. On sera presque tous d’accord pour dire que cela est une des plus grandes abominations du siècle passé, mais maintenant j’ai un doute sur ce chiffre. C’est mon droit d’avoir ce doute, car le travail des historiens est impossible sous peine que dès que l’u d’eux tentera de faire ce travail dont il a la légitimité, il sera immédiatement taxé de « négationniste » ... et des exemples ainsi il y en a des wagons !

    • pirate pirate 9 janvier 12:37

      @Yvance77
      et moi je n’en ai aucun, mais c’est sans doute la différence qu’il y a entre une personne dont la famille a été épargné par la Shoah et une autre... non il n’y en a pas des wagons d’exemple, ne noyons pas le poisson, et personne n’a jamais été empêché d’examiner les faits déjà établi, mais les nier certainement pas, et perso l’arithmétique du cadavre m’intéresse beaucoup moins que le phénomène en soi, car c’est ça les négationniste, en remettant en doute un chiffre c’est un système qu’il vise à minimiser, effacer. Faurisson va jusqu’à affirmer que le terme même de Solution Finale n’a jamais été employé, alors qu’il est directement issu des pages de Mein Kampf.


    • Yvance77 Yvance77 9 janvier 12:52

      @pirate

      C’est votre droit. Moi la comptabilité aussi m’intéresse car soit elle juste soit falsifiée et pour quels intérêts. Et désolé des wagons d’exemples il y en a aux travers de toutes les guerres du siècle dernier et de leurs lots inutiles de mort pour que dalle.

      Maintenant Faurisson, s’il a dit cela et bien devrait effectivement être condamné, car nier cette évidence est ... je n’ai pas le mot pour décrire cette abjection.

    • pirate pirate 9 janvier 12:58

      @Yvance77
       toujours pas, il n’y a aucune équivalence en terme de négation, aucune. Personne ne conteste le massacre au Rwanda et personne ne remet en question les chiffres, curieusement, pourquoi avec les uns c’est plausible et avec les autres il y aurait falsification ? C’est le côté noir « sauvage » qui passe bien et le côté juif qui passe moins ?


    • volpa volpa 9 janvier 14:16

      @Yvance77
      Faut lire. Pas le monde non plus.


    • laertes laertes 9 janvier 15:38

      @pirate : pas de chance pour vous ! Faurisson a ds ce cas particulier raison. Jamais Hitler n’a utilisé le terme « solution finale » dans « Mein Kampf ». Mais vous avez raison, peut-être dans ce phénomène il n’y a eu qu’une suite d’erreurs et d’incompétences coordonnées qui ne peuvent en aucun cas être assimilées à un complot visant à solutionner le problème juif. C’est pour cette raison sans doute que , comme dirait Desproges, les allemands étaient persuadés que les camps de concentration n’étaient rien d’autre que des extensions de l’usine Olida et que il ne faut en rien interpréter le camouflage systématique de ces massacres en 1944/45 comme un camouflage délibéré. Seulement une suite d’erreurs et d’incompétences coordonnées.
      Vous êtes vraiment un bouffon et comme tel seules les bouffoneries sont de règle pour vous commenter.


    • pirate pirate 9 janvier 16:11

      @laertes
      bah au moins si je suis un bouffon vous devez vous sentir en famille, par contre en principe une bouffoneries est drôle, si vous pouviez faire un effort de ce côté.... sans vous commander bie entendu. Bien entendu qu’Hitler a employé ce terme, dans Mein Kampf en effet il ne parle que de régler le problème juif une bonne fois pour toute....aaaah ces négationnistes, pour le ridicule ils sont sans nuance, pour le reste faut voir smiley


    • Rincevent Rincevent 9 janvier 16:19

      @Yvance77

      Il y a une différence essentielle entre le journalisme d’investigation et les théories réellement complotistes : Le premier se base sur une recherche, à charge et à décharge, le second ne retient que les éléments à charge qui vont nourrir son sentiment de départ. L’astuce est d’amalgamer les deux, pour décrédibiliser l’investigation. En ce sens, les vrais complotistes sont donc les alliés objectifs du (des) pouvoir (s).


    • laertes laertes 9 janvier 16:39

      @pirate : non je ne me sens pas en famille avec vous car non seulement vous faites des phaute d’aurteaugrafe ce qui est bénin mais en plus vous êtes approximatif. Je le répète, au cas où vous ne compreniez pas le français après première lecture : Hitler n’a jamais employé l’expression « solution finale » dans « Mein Kampf », nuance , vous savez peut-être ce que ce mot veut dire ? Je veux parler du mot nuance. 
      Non, vraiment, la nuance ce n’est pas votre tasse de thé.
      Je dois vous dire que je vous flattais en vous traitant de « bouffon » car je vois que contrairement aux vrais bouffons qui amusent en ridiculisant la prétention du pouvoir mais qui lui obéissent, vous vous êtes le bouffon de vous même : vous vous...ridiculisez car vous si vous avez la prétention de savoir, une remarque sur une simple approximation ne suscite en vous que la prétention...sans le savoir ! Vous êtes donc un bouffon de bouffon malgré lui !


    • pirate pirate 9 janvier 16:55

      @laertes
      ah oui j’avais oublié, pardon, en plus d’être drôle si vous pouviez également apprendre à écrire. Parce que je suis absolument ébahi par votre sens de l’orthographe, et que dire de celui de la nuance mais encore plus par votre faramineuse capacité à dire des choses qui n’ont pas beaucoup sens avec une lourdeur faramineuse. Alors je vous donne un truc de débutant : pas plus d’une idée ou deux par phrases, des formulations courtes, des phrase synthétiques. Bouffon et approximatif, c’est bien ce que je dis, vous vous sentez comme à la maison smiley


    • laertes laertes 9 janvier 17:38

      @pirate : « Parce que je suis absolument ébahi par votre sens de l’orthographe, » AH AH AH !
      C’est bien ce qui me semblais. Vous tombez dans le moindre piège qu’on vous tend. Vous êtes un authentique « Trissotin ». Quoique ... Trissotin poursuivait un intérêt personnel dans son ridicule affiché. J’espère (mais je n’y crois pas trop) que c’est un peu votre cas.


  • Osis Osis 9 janvier 13:11


     
     N’EST-CE PAS DÉJÀ UNE CONSPIRATION....

    qu’une accusation de conspirationnisme... 

     

     


  • zzz999 9 janvier 13:32

    Le conspirationisme est autorisé à condition qu’il aille dans le sens de la mafia au pouvoir : exemple avec Poutine qu’on accuse quasiment de tout ce qui ne va pas en ce bas monde.


  • non667 9 janvier 13:56

    comment appeler ceux qui croient encore aux armes de destruction massive ?
    je ne vois qu’un mot de 3 lettres (4 au pluriel )


  • volpa volpa 9 janvier 14:14

    Les six millions .C’est parti de plus bas.L’année prochaine ce sera peut être sept.
    La troisième tour, c’est le souffle de l’esprit saint.
    Le pentagone, c’est comme un avion sans ailes.
    Assad le boucher.
    Obama le prix Nobel.
    Normal premier, petit soldat à mobylette comme Omar ;
    Les émissions d’intellectuels comme ONPC avec de faux contradicteurs.
    Quand est ce que l’on touche le fond ?.
    Pendant ce temps on se pâme.


    • pirate pirate 9 janvier 14:25

      @volpa
      « les six millions .C’est parti de plus bas.L’année prochaine ce sera peut être sept. »

      non je ne crois pas, les chiffres sur ce sujet ont peut éventuellement les examiner comme ça été fait durant une partie de l’après-guerre en s’appuyant sur le recensement et le décompte physique pas d’en rajouter de façon fantaisiste 50 ans plus tard, c’est la différence entre un historien et un épicier. Vous qualifiez ONPC d’émission d’intellectuel ? smiley... je n’ose pas imaginer comment vous qualifiez un Hanouna, une émission scientifique ? smiley


    • volpa volpa 9 janvier 14:36

      @pirate
      Bonjour Pirate,
      Il y a eu des études de faites sur le nombre de juifs existants avant la guerre et après en Europe.
      Il y a eu d’autres morts aussi, ne l’oublions pas.
      Le différentiel était moindre même si chacun sait qu’il y a eu beaucoup de morts. Faurisson ne le nie pas non plus.
      De toute manière une loi anticonstitutionnelle a été créée pour ne rien remettre en question et surtout ne pas faire de recherches.
      J’apprécie les deux dernières lignes de ta réponse.


  • pirate pirate 9 janvier 16:17

    non elle a été créer pour éviter aux ignorants d’injecter leur relativisme morbide et leur antisémitisme enthousiaste et je préfère une loi parfaitement constitutionnel bien entendu puisque validé comme telle au bavardage de vieux messieurs et d’enfant dont la compétence historique et la rigueur scientifique s’apparente à celle d’un lavabo


    • Rincevent Rincevent 9 janvier 16:39

      @pirate

      Cette loi est quand même très discutable, sur au moins deux points. 1) Elle instaure une vérité officielle figée. Si demain, de nouveaux éléments apparaissaient, modifiant par exemple les chiffres (en plus ou en moins) ou impliquant des personnes jusqu’ici épargnées, qu’est-ce qu’on fait ? 2) Elle interdit pratiquement aux historiens de travailler et c’est énorme.

      Après, vous me direz qu’un Faurisson s’est drapé dans une posture d’historien mais, en fait non, son seul titre universitaire c’est docteur es-lettres, point-barre. Une telle loi, dans un pays à forme démocratique, fait déjà tiquer. Imaginez ce que la même donnerait dans un pays qui le serait moins…


    • Rincevent Rincevent 9 janvier 16:41

      @Rincevent

      Rectification : dans un pays qui le deviendrait moins.


    • pirate pirate 9 janvier 17:00

      @Rincevent

      sans doute mais comme vous pouvez le lire ici même Faurisson est moins le problème qu’un ramassis de veaux et de puceaux incultes qui ont des prétentions scientifiques et historique alors qu’ils sont à peine capable de trouver leur bite sans un manuel de 6 pages.


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 9 janvier 17:11

      @pirate

      Cela n’est pas vraiment pour me surprendre de la part d’un individu dont la rigueur scientifique est proche de celle d’une bouche d’égout !

      La loi Gayssot, toute constitutionnelle qu’elle est, a surtout démontré qu’elle ne sert strictement à rien, si ce n’est à donner une bonne conscience citoyenne à quelques marioles incultes.
       
      Cela fait presque 40 ans que Faurisson débite ses sornettes. C’est en 1978 qu’il a publié son premier article sur le sujet.
      Ses oeuvres complètes sont en ligne avec plus de 1 100 articles et billets à ce jour ! Sans grand résultat du côté de la XVIIème Chambre qui le condamne de temps en temps à une amende et un peu de sursis.

      D’ailleurs, il n’y a guère que dans vos milieux faiblement éclairés que l’on considère Faurisson ou Reynouard comme des pointures révisionnistes...

      D’autres ont choisi la pédagogie. Les animateurs de ce blog par exemple :
      http://holocaustcontroversies.blogspot.fr/
      (Vous feriez bien de consulter leurs archives pour éviter de débiter des imbécillités)

      Ils ont probablement fait plus pour lutter contre le révisionnisme (et l’antisémitisme) que tous les législateurs à la petite semaine et journalistes citoyens réunis.


    • pirate pirate 9 janvier 17:25

      @Robert Lavigue
      Dis moi mon Robert à propos de ma rigueur scientifique pourrais tu me dires où tu as déterminé cette petite certitude que tu t’es construite à mon propos ? Autre question, c’est quoi mon milieu dis moi ? Vu que tu sembles au courant pourrais tu me renseigner.. Tant mieux que ces sites existent, j’en garderais même l’adresse à la prochaine fois où les veaux viendront meugler. Au regret de vous décevoir ce n’est pas la loi « anti faurisson » elle n’est donc pas exclusivement prévu pour lui, voir pas du tout mais donc pour les veaux dans leur ensemble pas juste un des chefs de bande, et je doute qu’aucun de ces veaux n’ai jamais entendu parlé de ce site sans quoi, si comme vous l’affirmez il avait fait plus que la loi, il n’y en aurait pas autant ici même, j’en reviens donc à votre assertion quand à la rigueur scientifique, ce n’est pas très sérieux de tenir ces propos à mon endroit quand soi-même on ne fait pas preuve de la moindre rigueur et qu’on est exclusivement dans la certitude de son intime conviction.


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 9 janvier 18:01

      @pirate

      Dis moi mon Robert à propos de ma rigueur scientifique pourrais tu me dires où tu as déterminé cette petite certitude que tu t’es construite à mon propos ?

      Ben quelques commentaires plus haut, où un écrivain écrit cette vérité vraie :
      Faurisson va jusqu’à affirmer que le terme même de Solution Finale n’a jamais été employé...

      Franchement, il n’y a qu’un crétin citoyen pour oser écrire ça ! Dépasser Faurisson dans la falsification, ça mérite une médaille de bovin civique.

      Robert F. est beaucoup plus fin qu’un journaliste citoyen en recherche de notoriété (ce n’est pas très compliqué au demeurant).
      Il prend l’expression ’Endlösung des Judenfrage’ dans son sens littéral (solution finale de la question juive) et non comme un euphémisme pour désigner l’extermination des juifs...et le tour de passe-passe est joué !

      Cette technique est un grand classique dans la critique littéraire à la mode Faurisson. Technique qui a eu ses heures de gloire dans les salons germanopratins dont pirate est un ultime avatar.
      Faurisson disséquait les oeuvres de Lautréamont, Rimbaud ou Nerval à la manière d’un Pirate.

      J’ai pris Faurisson comme exemple de l’échec de la loi Gayssot, parce que dans les milieux à faible capital culturel, il n’y a que lui que l’on fait semblant de connaître... Un totem en quelque sorte...
      Ajoutons peut-être Garaudy du côté de la gauche islamo-compatible.

      Bardèche, Rassinier, Mattogno ou Graf sont moins connus des salonards citoyens et des veaux écrivants. Je ne sais s’il faut s’en féliciter ou s’en réjouir...


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 10 janvier 10:40

      @pirate
      Pour votre info, au moins vous aurez l’air un peu moins bête la prochaine fois, il y a eu en 2010, une pétition pour l’abrogation de la loi Gayssot (signée notamment par Chomsky entre autres sommités) et surtout 56 juristes qualifiant cette « loi mémorielle » d’abus de pouvoir et accusée de « violer la constitution à plus d’un titre ». Des négationistes eux aussi ? smiley


    • pirate pirate 10 janvier 11:51

      @bouffon(s) du roi
      bah non on peut quand même être tous aussi minables que vous même mon petit. et puis si sain Chomsky vous a donné son imprimatur pour que vous puissiez répandre le bon antisémitisme il faut sûrement s’incliner, mais pas tout de suite hein, j’ai piscine. smiley


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 10 janvier 12:02

      @pirate

      Et voilà, vous êtes désobligeant, et reprenez exactement le credo des gens qui ne réfléchissent pas. Vous savez, reconnaitre qu’on se trompe, c’est signe d’intelligence. Mais allez nager, ça vous fera du bien.


  • pirate pirate 9 janvier 16:30

    Pourquoi c’est les pleureuses à Faurisson qui s’intéressent à faire des commentaires, dites les gars si vous vous cherchez des amis montez un club.


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 9 janvier 18:08

      @pirate

      Ben, si tu cherches des lecteurs faudra faire avec ce qui vient ou aller pisser ta copie ailleurs !
      T’es en tête de gondole avec tes congénères...


    • pirate pirate 9 janvier 22:11

      @Robert Lavigue
      Roro la science, le roi du calembour, des lecteurs, au vu de mes stats, il me semble que j’en ai, mes stats ici et les stats de mon blog qui en quatre ans a drainé 6000 vues et 12000 visiteurs avec 26 abonnés le tout sans pub et en n’éditant jusqu’ici que sur un site confidentiel et FB (bon en plus je ne peux pas partager mes articles sur FB, la fonction marche pas donc de la pub pour mon blog). Non là je remarque qu’au contraire de tous mes articles toi et tout tes amis troll ont vu la lumière et ont pensé se trouver un ami. Ca me déprime.

      ....

      Euh... quand je dis ça me déprime Roro la Science c’est une image hein va pas encore te prendre au sérieux ça serait déplacé et ridicule. smiley


    • pirate pirate 9 janvier 22:31

      @Demiramis
      oh le sens des valeurs c’est, et tu le sais bien, très variable, par exemple s’arrêter sur cette seule réalité et éviter de mentionner les stats ici même c’est une manière de déplacer la valeur (tu vois ce que je veux dire par « mauvaise foi label Faurisson » mon Roro) moins de mes écrits que de leur fréquentation.

      La modestie mon bon je laisse ça à votre insignifiance c’est la qualité dont aime se parer ceux qui en font généralement défaut, de modestie et de qualité.


  • pirate pirate 9 janvier 22:23

    A tous mes amis trolls qui ont pris leurs aises ici, Roro le scientifique et les autres, pardon je n’ai pas prit le temps de tous vous lire et conséquemment de vous faire une réponse individuelle mais je suis certain que ça devait être très intéressant.

    Roro mon canard ne confond pas mon manque de rigueur immédiat avec un esprit scientifique, un esprit scientifique ne fait pas qu’une recherche internet comme tu le fais ou moi, il expérimente sur des souris, alors que je me contente des trolls, il cherche et démontre. Toi par exemple tu démontre avec science que ton petit coeur de réac a été blessé par mon hommage à la loi de monsieur Gayssot, remet toi mon Roro, en réalité je m’en fout complètement. Si par exemple tu faisais montre de rigueur scientifique et pas de tenter de battre le record de platitude réac à mon endroit (te fatigue pas j’ai écrit des commentaires sur Causeur pendant 5 ans, je connais votre rhétorique par coeur) tu aurais vu das les commentaires que je ne me fait aucune illusio à ce sujet. Toute fois je te remercie de m’avoir ouvert une porte ouverte à expliquer la question de la mauvaise foi sauce Faurisson mais je connais la méthode. Tes amis réacs et toi empoyez tous exactement la même à une variante près smiley


  • Doume65 10 janvier 18:07

    « La Théorie du complot [n’est pas née de] l’affaire Dreyfus  »

    De nos jours, le fameux « J’accuse » ne serait pas publié, ou alors sur un site web genre AV Qualifié d’« obscur » et serait traité de théorie conspirationniste. Et on prétend avoir progressé en démocratie !


Réagir