Commentaire de Pere Plexe
sur Qu'il est beau, le monde libre !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pere Plexe Pere Plexe 12 août 10:40

Comble d’ironie c’est le geôlier qui impose cette notion de monde libre...

En générale cette expression désigne les usa et ces vassaux.
Pour ne pas apparaître trop en décalage avec la réalité il convient de travestir celle ci.
C’est en ce sens que Assange ou les Fancy Bear sont considerés comme des dangers insupportables.

Alors même qu’on ne leur reproche pas d’avoir menti mais d’avoir révélé... 
La légende du monde libre ne résisterai pas à la vérité.
D’où l’extrême inquiétude et l’impérative obligation à décrédibiliser à défaut de faire taire ces dangers.
Sans quoi les nombreuses turpitudes que rappelle l’auteur devrait faire paraître ce « monde libre »
tel qu’il est : un impérialisme implacable et sanguinaire.


Voir ce commentaire dans son contexte