Commentaire de philippe baron-abrioux
sur Humanitarisme contre humanisme


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

philippe baron-abrioux 13 août 10:31

@Tom Personne

 Bonjour et merci pour votre réponse tout d’abord ,

 

Personne ne prétend que la France est un Havre de perfection, mais notre régime demeure un Etat de droit, et je suis de plus en plus interloqué par la façon dont des ONG délégitiment systématiquement les autorités officielles.

 Je suis aussi de plus en plus concerné par la dérive irrationnelle du discours public qui nous mène à ce que je perçois comme une tyrannie émotionnelle portée par le romantisme politique de militants à la croisée des mondes politique et associatif.

 et si vous inversiez les propositions ?

 n’est ce pas plutôt la dérive irrationnelle du discours public, comme vous l’écrivez , , sur ce sujet comme sur beaucoup d’autres , qui conduit à une forme de « déligitimisation » des autorités officielles ?

 le discours public actuel n’en est pas réellement un mais bien plus un ensemble de « pirouettes » de communication calibrée (et recalibrée d’heure en heure ) , velléitaire et creux qui laisse à penser que ..-on est conscient , on va y remédier , on va lancer un plan massif - au nom de « nos valeurs éternelles » , de notre devise républicaine , quand ce n’est pas de notre culture séculaire (qui selon certains propos n’existerait plus mais qu’il est de bon goût de mettre en avant parfois) ,en sachant pertinemment qu’on n’a pas les moyens de nos ambitions affichées .

 le militant « anarcho -libertaire » ( les deux mots étant assez antinomiques ) , comme bon nombre d’autres citoyens directement concernés par les problèmes des migrants , a fait ce qu’il estimait humainement responsable au vu de ce qu’il avait sous les yeux . vous même vous présentant par ailleurs ,comme un homme impliqué pour un « renouveau humaniste » .

 feriez vous les mêmes remarques aux Grecs des 3000 îles , qui , en pleine crise économique et sous les quolibets de l’Europe entière ,sans rien demander à personne ont accueilli chez eux des familles entières , les ont soignés , vêtus , nourris ou aux Italiens qui ont fait de même ?

 les voyez vous tous comme des victimes d’un « romantisme politique » qui aurait fait d’eux des « militants à la croisée du monde politique et associatif » , quand en Grèce existe AUBE DOREE et qu’un bateau italien a été affrété par des identitaires européens (français , allemands ,hollandais ) pour repousser vers les côtes de leur point de départ toutes les embarcations de fortune qu’ils rencontreraient ?

 il est temps de retrouver la Raison , écrivez vous et je le pense aussi .

 pardonnez moi, mais si « le renouveau humaniste » consiste à attendre que la communauté internationale veuille bien, en usant de toute sa Raison, faire effectivement face aux situations qu’elle a elle même créées par des conflits multiples pour pouvoir s’approprier certaines ressources , en acceptant que la Méditerranée devienne un cimetière ou que certains pays européens refusent de respecter enfin les conventions internationales qu’ils ont signées , je pense qu’on est loin du compte de ce qu’un Humain , un humaniste , peut admettre sans sourciller fut ce au titre d’un renouveau .

 j’ai vécu dans un camp de réfugiés et travaillé de longues années avec des apatrides , des réfugiés , des exilés et j’ai parfois entendu le récit de ce qu’ils avaient vécus et qui expliquait l’arrachement à leur terre natale , l’abandon de leur famille , les dangers de leur transit dans certains pays ; tous évoquaient ceux qui les avaient protégés , aidés, souvent de façon illégale, à sauver leur vie . tous ces aidants d’un jour ou d’un mois ou plus ont fait , en toute conscience , ce qu’ils auraient aimé que l’on fasse pour eux s’ils avaient eu à vivre les mêmes épreuves pour sauver leur vie et celle de leur famille , sans compter , sans aucun calcul politique .

 il est assez facile de coller des étiquettes plus ou moins subtiles sur des actes qui dérangent une société , s’éloignent parfois du cadre strictement légal ,quand on est du bon côté de la barrière et que l’on a la possibilité de faire agir la Justice ou que l’on lance un appel à la Raison à destination d’institutions aveugles et sourdes qui sont, jusqu’à maintenant, incapables de coordonner la moindre action qui attesterait que la Raison invoquée est à l’oeuvre .

 être légaliste revient parfois à se retrancher derrière la loi en oubliant que la loi est bien loin de faire toujours acte de simple justice : ce qui est légal n’est pas toujours juste !

 je ne suis ni juge , ni avocat de quiconque , je me contente avec mon vécu de prendre connaissance de la vie de la société à laquelle j’appartiens et de la manière dont elle tend à s’organiser .

 j’y vois à l’oeuvre des mécanismes nouveaux où les actes individuels doivent céder le pas devant des actions prétendument collectives qui n’existent pas malgré la promotion incessante d’un modèle économique mondial qui , par « effet de ruissellement » , assurerait le bien être universel à des populations épargnées de tout conflit .

 bonne fin de journée !

 P.B.A

 

 

 

 



Voir ce commentaire dans son contexte