samedi 24 octobre 2015 - par Ariane Walter

Seul sur Mars

Film sympa et, malgré le sujet, (un homme arraché à son vaisseau, suite à une tempête, se retrouve abandonné sur Mars), film plein d'allant, avec une bonne vieille musique style Diana Ross, une bonne 3D, des images style années 50. Le héros décide de survivre et nous joue les Robinson Crusoë sans Vendredi.

Ridley Scott qui a oublié qu'il fut un génie, mais est encore ( malgré quelques tôles), un bon faiseur, nous présente de jolies images de vol en apesanteur, sans oublier le suspense final dont je ne parlerai pas.
Tout ceci, malgré tout, ne casserait pas trois pattes à un canard et se révèle même exaspérant pour qui suit un peu la politique de ce temps.
Ainsi donc les Américains, amis avec les Chinois, leurs alliés, ( disparition totale des Russes !), sont présentés comme un peuple puissant et sympa, multiculturel bien sûr, qui est prêt à tout pour sauver un des leurs. Sauver un homme. Un seul ! C'est tellement important la vie humaine ! Pendant ce temps, dans la réalité ils sont les pourvoyeurs de massacres de la planète, ils parachutent des armes aux pires terroristes, ils sont alliés aux colons les plus impitoyables, mais là, dans ce film, (mais dis donc Ridley, c'est de la propagande, ça !!!), ils sont tout propres et tout gentils.
Ce film, avec ses foules rassemblées pour suivre le suspense final, se plonge avec délectation dans les souvenirs du célèbre baisodrome de 69, "On a marché sur la lune". Il n'y a plus qu'un seul peuple sur terre, radieux, qui communie dans la célébration du progrès et de l'héroïsme humain !
Il est évident que la cote des US, qui s'effondre de jour en jour, a besoin de se raccrocher aux branches et en particulier à la branche des noms qui font ( ou faisaient) rêver : "NASA, Houston, Houston c'è un problema !" ( Je vous donne le texte en italien car j'ai vu ce film à Venise en attendant le train et entendre Tom Hanks parler italien était assez cocasse !)
Actuellement, savoir que des bitoniots se baladent sur une planëte hostile quand la nôtre est abandonnée à de dangereux vélociraptors, bouffée de pesticides, gavée de folies diverses et fatales, n'est que moyennement bandant.
Et les Russes ? 
Gonflés les scenaristes amerloques de les éliminer du paysage car c'est tout de même grâce aux Russes que les Américains se rendent dans le lab international qui tente de se frayer un passage au milieu de Niagaras célestes de déchets ! (On parle de la dangerosité des ceintures de Van Allen, mais de la dangerosité de la ceinture des déchets de l'humanité, chut, évitons et rêvons !)


Injuste donc d'oublier les Russes !

Poutine, avec cet esprit slave qui le caractérise, ayant dit à ce sujet que si les américains continuaient à ne pas être polis avec lui,"ils pourraient aller dans le LAB en trampoline !!"
Il y a de l'humour aussi dans "Seul sur Mars". Matt badine aux portes de la mort pour nous dire sans doute que les héros s'en tirent mieux s'ils sont vegétariens ( car il ne bouffe que des patates.)
Bon, cela vaut-il 10 euros ?


Autant que cet article.
Je vous conseille plutôt d'acheter pour dix euros de pommes de terre et de tenter de survivre jusqu'à la fin du mois prochain !
Kisses !
( Qu'est-ce que je raconte !)
Bons baisers de Russie !

 
 


36 réactions


  • Agafia Agafia 24 octobre 2015 18:29

    Ben je vous rassure, mais ça m’étonnerait que ça défrise les russkov de ne pas être cités dans cette grosse daube de blockbuster US...


    (Et pourtant j’ai aimé Ridley Scott....)

    • Fergus Fergus 24 octobre 2015 23:01

      Bonsoir, Agafia

      « grosse daube de blockbuster US »

      Cela résume assez bien les premiers retours que j’ai eus de ce film.

      A la place, et pour ne parler que de films à l’affiche, je recommande « Par accident », nettement plus ancré dans la réalité et le vécu des gens, ou « L’étudiante et Mr Henri ». une petite perle de comédie-dramatique presqu’aussi réussie que la pièce de théâtre éponyme.


  • Passante Passante 24 octobre 2015 19:38

    donc sur terre, venise elle a dit, bloup,

    mais à quelle distance la terre.. !? that was their only question -
    autrement dit, le simple : seul par mars,
    ou, le plus simple : mars par seul ?..

    c’est déjà à cette distance qu’ils étaient, t’image in.
    drônes obligent, et surtout les smartphônes
    tellement smart justement, que c’est seulement après, bien après,
    dans la nuit,
    qu’on verrait la distance à la terre.


  • Abou Antoun Abou Antoun 24 octobre 2015 20:55

    C’est de la pub déguisée pour une sucrerie.
    Le titre initial était ’seul avec des mars’.


    • Henry Canant Henry Canant 24 octobre 2015 21:06

      @Abou Antoun
      Ce film est d’autant plus ridicule qu’il ne peut se trouver bloquer sur Mars ;

      « Avec un Mars, ça repart »

    • Agafia Agafia 24 octobre 2015 21:09

      @Henry Canant

      Mouais mais l’abus peut nuire à la santé... ^^

  • troletbuse troletbuse 24 octobre 2015 21:21

    C’est le seul moyen qu’ont les Ricains d’aller sur une autre planète, par le cinéma. Ils n’ont jamais posé le pied sur la lune et ils veulent faire croire qu’ils sont capables d’aller sur Mars. J’ai entendu des journaleux pseudo-scientifiques que c’était envisageable en 2030. Du grand n’importe quoi. L’homme est condamné à rester sur terre jusqu’à ce qu’il détruise la planète.


  • tf1Groupie 24 octobre 2015 21:58

    Ce qui est dommage c’est que Mélenchon ne fasse qu’une apparition de 5 secondes dans ce BlogBuster politique.


  • Denis Gelinas Denis Gelinas 24 octobre 2015 23:49

    C’est du Hollywood pur jus avec du « God save always América » « We are the best in word » en trame de fond. Visan à faire croire qu’ils sont d’une avancée technologique pour reproduire la mission Appolo sur Mars en ce moment. Gobbels serait jaloux, niveau propagande. 


  • BlueMan BlueMan 25 octobre 2015 02:51

    Ridley Scott déçoit de plus en plus : il ne cesse de baisser film après film, celui-ci ne faisant pas exception.

    Des scènes prévisibles, des jeux d’acteurs qui sont des clichés pour ménagères au foyer, et une happy end à l’américaine.

    Seul sur Mars a tout du film commercial, et ne tient pas ses promesses. Vous serez déçus.

    Déjà son film précédent, Exodus : Gods and Kings, était une vraie merde, anti-spirituelle, destinée à effacer le sublime Les 10 commandements de Cecil B. DeMille...

    Comme on est loin d’Alien, de Blade Runner, de Gladiator, de La Chute du faucon noir, ou du merveilleux Kingdom of Heaven...

    Pfff...


  • HELIOS HELIOS 25 octobre 2015 02:37

    Cet article me gène un peu, car l’auteur, et d’ailleurs les commentateurs, voudrait que le cinéma de type français, chevillé a la réalité et a ses drames plus ou moins psychologiques soit unique dans l’univers du rêve... justement ce cinéma français qui ne fait pas rêver !


    Voyez vous, Ici en Amérique du sud, ce film est bien reçu, non pas que ce soit un chef d’oeuvre, ceux qui regrette la qualité de R Scott l’on dit, mais parce qu’en général Hollywood et quasiment toujours les blockbusters sont des usines à rêves... et ce qui manque souvent aujourd’hui, c’est du rêve ! Luc Besson et sa bande sont si mal reçu en France parce qu’ils proposent du rêve alors que partout ailleurs ils sont bien reçus et tres souvent admirés.

    Pour s’évader du réel, pour respirer un peu d’air, pour avoir l’impression de trouver dans ses semblables un peu de solidarité, les productions d’Hollywood nous proposent ce que vous semblez rejeter : de l’irréel qu’on se met a croire pendant une heure et demi.

    Certes, il y a des films meilleurs que d’autres, mais comme a l’époque où la science fiction n’était pas considérée comme une littérature majeure, les intransigeants du cinéma ne reconnaissent pas a ce type de sujet, le droit de faire parti du monde du bon cinéma.

    Bon, après vous avoir dit cela, j’attends de meilleures réalisations, mais sachez que je trouve cette critique complétement déconnectée... Il y a la une sorte d’élitisme dogmatique supportée par une pensée unique artistique vraiment dérangeante a l’instar de ce qui se passe au quotidien dans notre pays actuellement dans d’autre domaine.

    Bref, j’aime ce cinéma, je dois être simple d’esprit !

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 octobre 2015 09:01

      @HELIOS
      Vous devez donc être enchanté par les programmes télé..., des merdouilles américaines à toutes heures du jour et de la nuit, sur toutes les chaînes privées et parfois publiques...
      Alors qu’il existe des films dans de nombreux pays du monde, mais nada, wallou, rien du tout ! Pas de films brésiliens, ni africains, ni asiatiques, et encore moins russes, évidemment...
      Nous payons cher et longtemps, le plan Marshall.


    • Julien30 Julien30 25 octobre 2015 09:49

      @Fifi Brind_acier
      Ne soyez pas anti-américaine primaire, je regrette aussi l’omniprésence de la culture américaine chez nous ça ne veut pas dire qu’elle ne produit que de la daube, loin de là. Quant au cinéma brésilien ou africain je ne suis pas sûr que vous y trouviez votre compte, il y a par ailleurs quand même pas mal de cinéma asiatique sur nos écrans ou en sorties dvd et même quelques films russes. 

      Et entre un énième film français sur des bourgeois antipathiques et leurs peines de coeur et de cul dont tout le monde se fout je choisis un film américain tous les jours.

    • HELIOS HELIOS 25 octobre 2015 09:52

      @Fifi Brind_acier


      Commentaire a coté de la plaque !!!

      - Doit-on aimer certaines séries américaines parce qu’on aime des films d’aventure, de fiction ou d’action ???
      - Doit-on ignorer une certaine forme d’art parce qu’on en aime une autre ???

      ... comme d’hab, vision réductrice...

    • Plus robert que Redford 25 octobre 2015 10:35

      @HELIOS
      Non, pas du tout... Elle a raison Fifi.

      C’est sûr que tu vas pas faire avaler un médicament au goût amer à un môme de 3 ans tel quel : faut l’enrobé dans du bien sucré, parfumé... Le cinoche américain c’est pareil : c’est bourré de talents à tous les niveaux, acteurs, techniciens, metteurs en scène, mais au service de la Propagandastaffel des Néocons (j’adore ce terme !!!) et qui n’hésite pas à réécrire l’histoire à leur convenance

      Spectacle séduisant, mais bourrage de crâne assuré, tellement bien fait que tu n’en es même pas conscient !!!


    • Plus robert que Redford 25 octobre 2015 10:37

      @Plus robert que Redford
      Ooups !

      Faut l’enrober, bien sûr :


    • HELIOS HELIOS 25 octobre 2015 12:53

      Plus robert que Redford 


      Voyons, voyons... ne me dites pas que vous ne comprenez pas !

      Quand vous lisez un livre, un roman, vous n’adoptez pas les idées de l’auteur, vous vous glissez simplement dans son histoire le temps du divertissement auquel il correspond.

      Après avoir refermé le livre c’est le retour a la réalité. Pourquoi, après avoir regardé un film américain, voudriez vous vous être laissé bourrer le crâne ?. Une fois l’écran éteint, la réalité est de retour... vous n’avez passé qu’un moment avec le scenariste, le realisateur et bien sur les acteurs.

      En être conscient, évidement ! C’est prendre les gens pour des cons que d’affirmer le contraire. Si certains se laissent avoir pensez-vous, c’est volontairement...surtout quand on ne prêche que des convaincus.

    • Plus robert que Redford 25 octobre 2015 16:00

      @HELIOS
      Vous méconnaissez le côté Obscur de la Force !

      Son caractère cumulatif et insidieux...

      Vous vous dites : Je suis plus fort que ça !

      Néanmoins, comme pour ce qui est de la radioactivité, une petite dose n’est rien...

      Répétez un mensonge suffisemment longtemps, il deviendra une vérité...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 octobre 2015 20:11

      @Julien30
      Le problème n’est pas ce que vous aimez, c’est que les Français aient le choix, or ce choix, ils ne l’ont plus. On leur impose même l’anglais en 1er langue en enseignement supérieur, cf la Loi Fioraso.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 octobre 2015 20:29

      @HELIOS
      Commencez par regarder PSYWAR, la guerre psychologique, puisque vous aimez les histoires américaines, et vous comprendrez avec quelle intelligence, ils vous roulent dans la farine.

      Ils utilisent la psychanalyse, pour manipuler, comme le fait la publicité.


      Le but est de vous imposer, sans même que vous vous en rendiez compte, des valeurs et une manière de penser le monde. Ce sont nos cerveaux qui les intéressent, en finir avec nos valeurs pour nous imposer les leurs.

      C’est la raison pour laquelle la CIA, dès les années 60 a investi le domaine de la culture. Vous vous imaginez que les sculptures « le vagin de la Reine » à Versailles, et autres conneries du même genre, sont un hasard ?

    • Le421 Le421 26 octobre 2015 07:31

      @HELIOS
      Je serais plutôt d’accord avec vous.
      Quand on regarde « commis d’office » (si vous ne l’avez pas vu, je vous le conseille !!), on sait que l’on va finir en prenant du Prozac... Même si le film est excellent, question déprime, bonjour.
      C’est un style de divertissement.
      Et puis, il y a « l’entertainment » à l’américaine ou les clichés et les bonnes intentions sont nombreux, mais si on ne prends que ce qui nous intéresse (j’adore leur recours à Dieu à la moindre occase !!), on a des images distrayantes, et c’est parfois le but recherché.
      Gravity ou Interstellar fournissent des images plutôt sympas.
      Mais à prendre pour ce que c’est.
      De là à donner 10€.
      Un pas que je ne franchis pas.


  • Le p’tit Charles 25 octobre 2015 07:43

    Remarquez...le film en Chinois doit être marrant... ?

    J’adore les patates...ça tombe bien...mais 10 euros...


  • Trelawney Trelawney 25 octobre 2015 08:50

    si les américains continuaient à ne pas être polis avec lui,« ils pourraient aller dans le LAB en trampoline !! »

    je pense qu’il devrait déjà leur imposer une limite de poids. Comme cela Poutine pourrait se targuer de créer pour les américains une politique contre l’obésité beaucoup plus efficace que celle de Michel Obama.

    Sinon elle est bien votre critique. J’attendrais qu’il passe dans mon cinéclub pour le regarder à 4 euro. Après tout voir Matt Damon chier sur ses patates (bonjour les bactéries) vaut bien un paquet de pop corn


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 octobre 2015 09:08

      @Trelawney
      Poutine leur a dit aussi :« Ceux qui détruisent des Nations entières n’ont pas à nous donner des leçons de démocratie et à nous apprendre les valeurs de vivre librement ! »


      C’est méchant, avec toutes les bombes démocratiques que balancent les pays de l’ OTAN un peu partout sur les populations civiles, leurs drones modérément précis, et les gentilles armes que Fabius et Hollande ont livré aux coupeurs de têtes modérés... , leurs efforts ne sont pas récompensés.

  • SamAgora95 SamAgora95 25 octobre 2015 10:19

    Je pense que les Russes ont largement les moyens techniques et artistiques pour produire des films à l’Américaine (sans le coté dégoulinent de bons sentiments à vous dégoutter des sucreries). 

    Non seulement les Russes feraient mieux techniquement, mais ils apporteront de la profondeur et du réalisme.. et il nous débarrasseront enfin de ce foutu drapeau Américain et parleront enfin au nom de l’humanité.

    Cela dit, en attendant que nos amis Russes se mettent au boulot, j’irai quand même voir ce film.

  • Plus robert que Redford 25 octobre 2015 10:26

    Ouf, j’ai eu peur !

    Un bref instant, j’ai cru en lisant votre article que vous alliez nous peindre ce film sous les couleurs rose-orange qui sont ses teintes dominantes...

    Mais non : retour à la réalité et je constate avec joie que mon sentiment sur ce film rejoint le vôtre..

    D’abord, long... très très long ! Souventes fois je regardai mon chronomètre portable, n’ayant pas eu la vigilance de m’enquérir auparavant de la durée du « spectacle »..

    Et puis, (c’est sûrement dû à ma vieille éducation scientifique) j’ai de nombreuses fois bondi sur mon siège (j’en demande pardon à mes voisins !) devant des incohérences manifestes : la sublimitude des paysages filmés (vraiment très beau, je regrette pas) fait parfois apparaitre des bouts de ciel bleu, alors qu’il est prouvé, photos à l’appui, que sa couleur tirerait plutôt vers le rose saumoné...(http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/dossiers/d/astronomie-couleurs-mars-511/page/2/)

    Ensuite, ce pauvre Matthew voit sa combinaison transpercée par un bout de métal, mais, coup de pot, pas de décompression du vêtement !!! si j’en crois Wikipédia, La pression moyenne est 600 Pa (0,6 kPa, soit 6 millibars, environ 170 fois moins que sur Terre) Le coup du sang coagulé, ça tient vraiment pas la route, parce qu’avec un tel différentiel de pression, ça va gicler de partout, croyez moi ! Pareil pour le pétage de la porte de la « zone de vie » !!! Le machin est construit en matériaux super rigides avec des joints d’étanchéité, et tout et tout, d’ailleurs un p’tit truc (on sait pas quoi au juste) conduit à l’explosion du sas, et voilà mon Matthieu qui te répare un trou de 2m de diamètre avec un bout de polyane et du Scotch !!! J’en suis ahuri Grâve !!

    Et puis des tas d’autres détails qui passent pas... Curiosity est enseveli depuis es années sous la poussière rouge, mais, un p’tit coup d’époussetage, et que je te branche deux câbles, et Hop, ça démarre !! Quand tu vois qu’Apple te change les connections de ses appareils régulièrement juste pour que tu puisses pas te servir des anciens modèles, une telle pérennité dans la technologie spatiale, ça laisse rêveur... Bon, je vais pas faire le catalogue, mais soit tu fais du Ridley Scott à la Alien ou Blade Runner, avec plein d’inventions démentes ou farfelues, et là, oui, la cohérence on s’en fout !! (le genre de film qui fait plaisir à Hélios, et à moi aussi...) Soit tu frises le documentaire, et là t’as intérêt à bétonner la docu scientifique...

    Mais bon, brisons là ! Ce qui m’a le plus « interpellé », comme Ariane, c’est le côté typiquement Américaincon, donneur de leçons, moraliste, tout l’aspect lavage de cerveaux, et la propagande US telle qu’elle nous est servie depuis 70 ans !!!

    Tu parles qu’un état qui a déjà bousillé des millions de personnes directement (pulvérisées, blastées, cramées, intoxiquées à l’agent Orange, irradiées, fusillées...) ou indirectement (famines, marasme économique, guerres intestines) il va dépenser des milliards de Dollars pour UN pauvre mec qu’a pas eu de bol !!!

    J’avais récemment lu un article sur Mondialisation.ca (que voici : http://www.mondialisation.ca/vietnam-laos-indonesie-philippines-lasie-du-sud-est-oublie-la-terreur-occidentale/5482857) qui m’a laissé une très sale impression,

    Je peux pas rester bienveillant à l’égard des US au vu de ce qu’ils ont fait subir, et continuent encore à présent..

    100% d’accord avec Denis Gelinas : Hollywood, c’est la machine à propagande Etasunienne dans toute sa splendeur, et son efficacité. Et en plus on les paye pour ça ! Faut vraiment qu’on soit cons !!


  • juluch juluch 25 octobre 2015 11:11

    bonjour Ariane


    Merci pour l’avis mais j’attendrai qu’il soit en Téléchargement.... 
     smiley
    Ca ne mérite pas une place de ciné.....peut etre pour star war

  • egos 25 octobre 2015 14:44

    kisses 


    question d’interprétation, 

    wink (an eye at ...) ou side glance ?

    les cinéphiles apprécieront l’attendion


  • sls0 sls0 25 octobre 2015 20:41

    Suite aux accords Blum-Byrnes en 1946, la France a obligation de passer des films américains.

    C’est pas les cinéphiles qui sont visés mais la masse.
    La masse aime le héros qui défend la veuve et l’orphelin avec son M4 et son chargeur de 3873 balles.
    Pour la masse ils sont les plus fort en plus ils ont les avengers, Rambo, ect...Ils sont imbattables.

    Ils sont pas beaux les terroristes, le héros si et en plus ils sont cons car ils tombent tous sous les balles du héros d’où l’utilité du chargeur de 3873 balles.
    Est-ce qu’ils sont humains ces terroristes, c’est pas sûr, franchement leur but c’est de tuer des américains sans raison, c’est pas humains.

    Cela dit il ont fait des bons films mais ce n’est pas une généralité et il vaut mieux regarder dans la période pré-Bush.


  • Pyrathome Pyrathome 26 octobre 2015 13:16

    Seul sur mars pendant 4 ans à bouffer des patates.....
    Ça fait rêver... smiley


  • Yohan Yohan 27 octobre 2015 20:01

    Le coup de la combinaison crevée pour se diriger dans l’espace, sans dec’. Il n’y a que les ricains pour oser ça sans en prendre plein la gueule.


    • Plus robert que Redford 27 octobre 2015 23:08

      @Yohan
      Ouais ! çui-là, j’ai pas osé le mettre dans ma liste de plus haut, mais effectivement, c’est du très lourd !

      Y’en a eu un du genre qui m’avait fait pisser de rire sous mon fauteuil en regardant le « Abyss » de James Cameron (même pointure que Ridley Scott, à bien des égards)

      Quand le p’tit génie « noie » le rat dans une solution de liquide fluoré pour remplacer l’air par un liquide incompressible, (déjà, au niveau de la mécanique des fluides, les échanges liquide/liquide dans les poumons, ça doit être quêq’chose !!) et qu’il lui dit : « De toutes façon, le fœtus il respire du liquide amniotique dans le ventre de sa mère, donc il va s’en souvenir... »

      Jamais entendu rien d’aussi con !

      pour avoir autopsié des quantités d’animaux mort-nés, je peux vous garantir que dans des poumons de fœtus, y’a absolument rien !! Ca ressemble à deux petits sacs denses et bourrés de sang, qui se déplient à la première inspiration.

      C’est ça aussi le talent des amerloques ! te faire gober les plus grosses conneries avec un applomb monumental !


  • alanhorus alanhorus 26 novembre 2015 10:28

    Ayant découvert récemment la théorie de la terre plate.
    Deux vidéos marquantes
    https://www.youtube.com/watch?v=_6K5ZqR5kgg
    https://www.youtube.com/watch?v=3AKA6h7QZtw
    Suffisamment pour que l’on puisse se poser des questions.


Réagir