mardi 14 février - par C’est Nabum

Le drame de la Saint Valentin 2017

Quand l’amour ne tourne plus rond

Les amoureuses prises dans leurs filets …

 Il y a des moments où l’on se demande si les hasards du calendrier ne sont pas destinés à jeter de l’huile sur le feu ou bien du sel sur les braises. C’est ainsi que la Saint Valentin de cette année risque fort de tourner au désastre, au fiasco, à la Bérézina conjugale ou non. Alors que, depuis quelques années, le monde doit s’arrêter de tourner pour libérer tourtereaux et tourterelles chaque 14 février qui se succède sur Terre, cette année, des esprits retors en ont décidé autrement.

Même si les restaurateurs affichent leurs menus spéciaux, que les médianoches amoureux sont censés regrouper tous ceux qui vivent par paires sans soucis du genre-car notre brave Saint Valentin n’aurait pas cautionné les extravagances de la manif pour tous ni même les positions trop rigoristes de Pénélope et Ulysse faisant tapisserie devant leur unique compte en banque-le risque est grand de connaître un fiasco cette année. La fête fera chou blanc et nulle naissance ne viendra de ce pauvre légume.

Non pas que les amoureux vont se presser dans les meetings politiques. Quand on aime un tant soit peu la vie, voilà bien un endroit à éviter, mais bien, parce que les sirènes de la division vont retentir, une fois encore, dans notre pays. Le choix qui s’offre aux cavaliers, très cavaliers, sera sans doute, à n’en point douter, très révélateur de leur amour supposé pour leur belle.

Offrir un bouquet de roses était déjà prendre le risque d’un retour d’épines ou, bien plus certainement, d’une intoxication à coups de pesticides,-ce qui, avouons-le, est fort peu recommandé, surtout quand on affuble sa camarade de jeu du délicat sobriquet de « Ma puce ! »- mais cette fois, le drame est d’une tout autre nature et inquiète grandement les professionnels de la niaiserie festive.

Le mardi 14 février, Saint Valentin et les goujats, les malotrus, les gougnafiers, les imbéciles et autres étranges spécimens de la gent masculine aux très faibles capacités intellectuelles, vont préférer à leurs belles, leurs merveilleuses, leurs si tendres compagnes, une troupe de jeunes hommes exposant leurs gambettes sans aucune pudeur. Le basculement de cette société vers une exhibition planétaire des pulsions les plus primaires est en marche.

Pour que ce tournant dans l’histoire de l’humanité ait pu se faire, il a fallu le financement et la complicité des princes du pétrole, des puissances de l'argent et des médias de la futilité. La fesse doit reculer devant la cuisse ; l’aile est préférée aux délicieux « becs » des amoureux. Les pauvres compagnes de ces affreux lurons les verront alors se vautrer sur des canapés en compagnie de comparses aussi mal rasés qu’eux. Beaucoup d'hommes auront ainsi viré leur cuti et préféreront ce soir-là s’ébattre avec leurs semblables plutôt qu’en compagnie de leur compagne.

La bière et la pizza remplaceront les délicates bulles de champagne et les petits fours savamment mitonnés par les spécialistes des produits surgelés de premier prix. L’amour fera un four et un coup de froid s'établira dans les relations hommes-femmes en fin de soirée. Le grand écran plat sera préféré à la table ronde agrémentée de bougies ; le tête-à-tête sera supplanté par le tête-à-queue des plaisirs égoïstes de l’homme.

Il n’y aura donc pas de Saint Valentin qui tienne quand le sort des vingt-deux jeunes gens en short se jouera devant les caméras de télévision et quelques millions de spectateurs et téléspectateurs admiratifs et fanatisés. Mesdames, n’attendez pas que votre goujat de compagnon vous invite ce soir-là au restaurant : il aura bien mieux à faire que de vous adresser œillades et compliments ; le match de coupe d’Europe de football entre le PSG et Barcelone sera son seul sujet d’inquiétude.

Je vous invite à mieux choisir la prochaine fois, à éviter ces êtres décervelés et braillards. L’amour peut être, certes, aveugle, mais il doit aussi être sourd et d’une immense patience pour supporter de tels personnages. Il doit bien y avoir dans le pays de galants personnages capables de vous inviter et de ne pas vous conduire dans ces restaurants infâmes où la télévision tient lieu de conversation. S’il le faut, faites ménage à trois ou bien à plus, même si les postulants sont rares. De toute manière, ce sera bien mieux que la partie fine de votre gougnafier de copain avec ses vingt-deux idoles.

Cathartiquement vôtre.

Saint-Valentin-cinq-raisons-d-aimer-quand-meme-la-Ligue-1.jpg

 



31 réactions


  • Massada Massada 14 février 10:54

    Le drame de la Saint Valentin :

     
    Strasbourg : samedi 14 février 1349, jour de la Saint-Valentin, on cerna le quartier juif. 
    Tous ses habitants furent traînés par la foule au cimetière de la communauté, où on les entassa sur un immense bûcher. Deux mille Juifs furent brûlés vifs. Seuls échappèrent un certain nombre d’enfants et quelques adultes qui abjurèrent leur foi. Les biens des suppliciés furent partagés entre les bourgeois, l’évêque et la municipalité. Les créances furent détruites et certains gages rendus à leurs propriétaires qui habitaient hors de Strasbourg 
     
    L’Empereur Charles IV, après avoir menacé la ville de représailles pour avoir osé massacrer ses Juifs, lui accorda, quelques mois plus tard, son pardon. Un arrêté fut pris par le Magistrat, qui interdit pour deux cents ans toute admission de Juifs dans la ville, et dans les possessions de Strasbourg 


    • baldis30 14 février 11:52

      @Massada
      bonjour,

      rien de bien nouveau sous le Soleil


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 14 février 12:27

      @Massada

      On s’en branle.


    • C'est Nabum C’est Nabum 14 février 15:32

      @Massada

      Il est vrai que le massacre des juifs fut longtemps un sport international.
      On peut préférer aujourd’hui les joutes stupides de nos footballeurs.

      L"humain a toujours aimé l’odeur du sang


  • Etbendidon 14 février 11:01

    Bonjour mastulu comme dirait Robert
     smiley
    D’abord faut mettre votre logiciel à jour (je parle chébran)
    la saint valentin a bien changé. Zavez pas regardé la télé ces derniers jours on y voit des couples qui s’embrassent sur la bouche avec DEUX hommes et une autre fois DEUX femmes ?
    faut vous convertir au LGBTisme pépère d’autant plus que ces choses là viennent de votre bord
     smiley
    Autrement OUI ce soir il y a le PSG - Barça
    Avec les copains on va faire rotter les cannettes
    J’espère que le Barça va mettre la patée au PSG because moi pépère j’suis pour l’OM
    et voila comment je commente le match :
    5000000 euros par mois passe en retrait à 700000 euros par mois qui passe à son tour à UN million d’euros par mois et .... qui marque.
    BUUUUUUUTTTTTTTTTT

    Tous ces zeuros ça fait eurotter
     smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 14 février 15:33

      @Etbendidon

      J’avoue partager votre souhait même si je ne me préoccupe guère de sport

      Mais l’argent du Qatar me fait vomir


  • fred fred 14 février 11:15

    Cinq valentin ?..Blanche neige avait bien sept nains et un « petit » peintre célèbre un (désossé) au Moulin Rouge ?


  • baldis30 14 février 11:57

    bonjour,

    texte excellent certes mais tout de même pour un ligérien oser écrire ce qui est souligné 

    « La bière et la pizza remplaceront les délicates bulles de champagne et les petits fours savamment mitonnés »

    est une trahison du terroir ...

     préférer un Bonnezaux à un Quart-de-chaume ou l’inverse ne serait pas grave mais mentionner des bulles sur des petits fours à la crème....nooon !


    • C'est Nabum C’est Nabum 14 février 15:35

      @baldis30

      Rassurez-vous, en place des martyres, le bûcher est dressé pour célébré le millénaire du premier feu vengeur et sacrificiel.

      Il faudra attendre 2022 pour me voir périr pour tous mes textes hérétiques


  • Blondinette 42 14 février 12:08

    Mouais vous avez oublié de dire qui dans de nombreux cas amènera les bières aux convives ou « mieux » encore, qui servira de table basse ! smiley smiley smiley :->


    • C'est Nabum C’est Nabum 14 février 15:36

      @Blondinette 42

      J’oublie beaucoup de chose

      à force de donner des coups de tête dans le ballon, j’ai la mémoire qui flanche


  • piera 14 février 12:51

    Je pleure ! Je sais le temple grandiose pris de tremblements avant son illumination. Je connais cette vibration sourde et puissante qui se fait entendre jusque très loin, quand rien n’est encore commencé. Mais que va-t-il se passer ? Un cataclysme ? Un spectacle ? Une messe ? Une fête ? Une bataille ? Un éblouissement ! Un flamboiement virtuose ! Sur cette pelouse bénie de lumière l’homme se présente à sa juste mesure, à la fois un géant et un être minuscule. Lorsque l’on peut enfin mesurer son regard à l’étendue éclairée, où tout est plus beau, lorsque la foule se prend à exister, qu’elle se prépare à crier, à hurler, à roucouler et à onduler de plaisir, lorsque sa houle nous soulève et nous emporte, sa joie immense il faut s’en pénétrer, la sentir, la vivre, le foot survole le monde ! Ouais….enfin bon je croyais ! J’avais mon billet, mon ticket pour l’espace ! Une soirée Hatem (?), comme je les aime ! Avec mes potes on en parlait depuis des semaines, putain j’ai la haine ! Et mon beau Cavani va-t-il rugir face à Suarez ? Pour rien au monde je n’aurais voulu rater ça ! Et puis patatras ! Ma pétasse s’est retrouvée amoureuse ou j’sais pas quoi, un truc du genre. Une surprise ! Une table dans un restaurant à la con, au bord de l’eau, loin de Paris, loin du Parc ! Car c’est une-fille-très-intelligente, elle a fait des études littéraires ! Elle a tout prévu. Elle m’a trouvé un lieu loin de toute agitation, rustique à son souhait, mais tellement vrai, tellement vieux, tellement tradi, authentique ! Le chef aura tout prévu sans doute, il va nous la jouer romantique ! Il est tellement malin ce gougnafier, ce « professionnel de la niaiserie festive », ce roi de l’humain, qu’il va réussir à nous la faire chialer avec une simple petite loupiotte. Moi aussi sans doute mais pas pour la même raison. A table, entre la moutarde et les cornichons, il me reste à mater ces beaux nichons, ..blottis, dans le virage nord et le virage sud, …Ola !
    (Sorry Nabum, ceci n’est qu’une immonde contre-fiction je ne sais pas ce qui m’a pris smiley)


    • C'est Nabum C’est Nabum 14 février 15:38

      @piera

      Contre-fictionnez si le cœur vous en demande raison
      La belle appréciera ce texte fictif

      Plus c’est fictif plus ce sera cher à ses yeux. Ne s’appelle-t-elle pas Pénélope ?


  • juluch juluch 14 février 15:28

    Au retau ce soir....


    bonne St Valentin à tous !!!

    merci Nabum !!

  • Balrama Balrama 14 février 19:57

     Ce n’ est pas une fête religieuse , ce n’ est pas une vieille tradition , ce n’ est rien , que du vent, du vide , il n’ y a que les billets qui s’ envolent , peut être une petite remonté de libido , c’ est misérable et juste une ode a la fornication . Il n’ y a guère que des niaiseux illusionnés par le concept sentimental de l’ amour, qui n’ existe pas dans ce monde, pour marcher dans cette combine commerciale . Comment peut-on aimer un humain ? Un sac de chair rempli d’ excréments et d’ os, de fluides dégoutants, urine , sang, bille , beurk , c’ est juste quelques millimètres de peau qui donnent l’ illusion de la beauté , mais certains diront « et la beauté intérieure ? » « ben je viens de la décrire », ok on veut me parler de l’ esprit , des qualités , de la gentillesse etc et bien c’ est pire car ce sont les circonstances qui démontrent la grandeur d’ âme et la vertu d’ une personne , ses qualités de compassion , de pardon , de tolérance et là personne ne connait sa propre valeur avant que d’ être testé alors celle des autres . 


    • C'est Nabum C’est Nabum 14 février 20:43

      @Balrama

      Vous prêchez un conviancu

      je m’étonne de la place prise par cette mascarade de Valentin
      Quant au foot, il y a belle lurette que je ne m’étonne plus

      Tout va à l’envers dans ce beau pays


    • piera 16 février 10:18

      @tous
      Mais quelle horreur !!!!!! Dites-moi que c’est du second degré ! En vous lisant, j’ai honte d’avoir blagué grossièrement sur la Saint Valentin. Selon vous, il n’y aurait que des niaiseux d’un côté et des décérébrés de l’autre. Vous êtes méprisants et suffisants comme tous ces gens du net, ce journalisme généralisé, tous ces boursouflés qui accordent l’intelligence à la prose. Ha Ha..

      De l’intelligence ? Il y en avait à la télé (vous savez ce truc pour les « décérébrés ») mardi soir ! Trop peut-être ! Moi je me suis noyé dans Le lac des cygnes. Bernice Copietters, sa majesté la nuit, était prodigieuse ! L’intelligence se lit dans le talent d’un geste et un amour impossible, une tension verticale entre la nuit et le jour, la passe décisive entre l’humain et l’animal, un regard, un calcul infini en un éclair, le sens du jeu et le déploiement éblouissant de la vie et de la mort, la passion décisive, une danse loin des mots. Les mots n’ont pas besoin de tant d’intelligence, juste ce qu’il faut, pas plus, un travail tranquille, pépère. L’intelligence est davantage du côté de l’interprète (ou du footballeur) que du concepteur. Je n’ai pas compris toute sa narration, si ce n’est le voile noir, immense, qui descend sur la scène à la fin, la nuit comme une main qui s’abat et cet air qui vient de si loin, du froid tourbillonnant, qui empoigne et enveloppe. Odette amoureuse restera à jamais un cygne et Siegfried amoureux à jamais seul. Qu’Odile sombre dans l’oubli ! Le voile tournoie et se retire comme par magie, tout a disparu dans l’obscur et la scène reste vide ! 

      ..ou dans la lumière 4 à 0 tout de même !


    • C'est Nabum C’est Nabum 16 février 10:55

      @piera

      Adorez ce dieu
      et laissez les mécréants ne pas l’honorer


    • piera 16 février 11:31

      @C’est Nabum

      « laissez les mécréants ne pas l’honorer »

      Whaaat ????.....Ne pas pas...ne pas pas ...ne pas l’honorer ?

      Au nom de la sainte alliance Qatari, je te conjure d’honorer Hatem, Edinson et Adrien, où tu sommeilles et t’ordonnes, je te contrains par la puissance du grand Satan, motas uaeta, daries dardares astataries dissunapiter’, usque dum coeant. Ferrum, insuper iactato. ubi coierint et altera alteram tetigerint, id manu prehende et dextera sinistra praecide ; ouille ! ad luxum aut ad fracturam alliga : Sanum fiet et tamen cotidie cantato et mi none plou, savor ci que totu valla dice..


    • C'est Nabum C’est Nabum 16 février 12:57

      @piera

      Cessons cette querelle
      Il y a un fossé qui nous sépare


    • piera 16 février 14:27

      @C’est Nabum

      Un fossé, tout de suite ….ce n’est pas parce que je vous ai voué aux flammes de l’enfer qu’il faut tirer la gueule.
      Mais enfin soit, n’allez pas encore répondre, je prends acte de votre cessation.


    • C'est Nabum C’est Nabum 16 février 16:35

      @piera

      L’enfer je m’y sens bien
      Mieux qu’avec des footeux


  • Jean-Marc B 14 février 20:07

    Juluch et c’est Nabum, vous oubliez quelques lettres au passage. Votre trouble est évident.
    Ah les « footeux », de drôles de numéros, même pas ordonnés. Ils sont onze dans chaque équipe mais on voit parfois un numéro 15 ou un numéro 18. Ils aimeraient tous avoir le numéro 10 parait-il. Et tous le même ballon , ça c’est sûr.
    Avec ce qu’ils gagnent, ils pourraient avoir chacun leur ballon....
    Sincèrement, ça ne me tente pas de regarder tous ces décérébrés courir sur une pelouse. Et au passage, il faut « se farcir » les publicités qui alternent le long du terrain. En achetant certains produits, je sais que je participe à la paie , moi aussi, de ces types par trop rémunérés. Et ça, ça me fait mal aux tripes.
    Les « footeux » , les joueurs et les spectateurs, je les envoie sur les roses.
    Et puis ces compétitions sportives, ça ne concourt pas à faire croire que la compétition économique et la compétitivité sont inéluctables ?... sale mentalité , sale esprit ...
    Le jour où on pourra voir des jeux coopératifs , je regarderai peut-être la télé .


    • C'est Nabum C’est Nabum 14 février 20:44

      @Jean-Marc B

      Laissons les
      Ils sont capables de comptes prodigieux quand il s’agit de sommes à gagner ou de prix de transfert

      Comme tout finit dans des paradis fiscaux, je me moque bien de savoir quel numéro ils ont dans le dos, au dessus, il y a écrit Escroc


  • baleti baleti 14 février 21:54

    «  » Mesdames, n’attendez pas que votre goujat de compagnon vous invite ce soir-là au restaurant «  »


    Le malheur des un, fait le bonheur des autres, aurai été l’ambiance

    «  »Je vous invite à mieux choisir la prochaine fois, à éviter ces êtres décervelés et braillards.«  »

    A mieux choisir «  »la prochaine fois«  », il est devenue plus simple de brailler avec les brailleur !!!



    • C'est Nabum C’est Nabum 15 février 06:16

      @baleti

      Braillons

      Il n’est pire aveugle que celui qui crie comme un sourd et on devine aisément les raisons de sa surdité


  • Crab2 15 février 11:03

    Quand l’amour ne peut plus résoudre la quadrature du cercle [ ? ]

    Il était une fois___au Paradis terrestre – la complainte d’Érectus-without

    L’on y raconte qu’un homo – Sapiens – Sapiens, surnommé Érectus-without, souffrant de bien des malheurs, que pour y porter remède s’en alla trouver Éros, l’ami de tous les Sapiens -Sapiens

    Suite :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/publie-en-2010-et-toujours-dactualite.html




    • C'est Nabum C’est Nabum 15 février 11:32

      @Crab2

      La quadrature du cercle voilà une chose tout à fait inaccessible à un footballeur


Réagir