vendredi 14 avril - par C’est Nabum

Tout sur le vote

Jeu

Identifiez ceux qui sont avides de vos voix

Toujours désireux de vous apporter mon éclairage personnel sur une période riche en rebondissements et surprises de toutes natures - que nous avons le bonheur de vivre pour notre plus grande distraction- je vous propose un portrait de chaque candidat, parfaitement subjectif, rigoureusement malhonnête et totalement décalé. Le seul intérêt sera de tenter de retrouver chaque personnage derrière l’adjectif choisi et le petit descriptif qui l’accompagne. À votre perspicacité.

Le premier adjectif, par ordre alphabétique est CUPIDE. Il revient en droite ligne au héros de cette campagne : celui sans lequel nous aurions somnolé durant tout le début des escarmouches. Ce personnage est devenu la risée d’une Europe qui n’en croit pas ses yeux que nous puissions encore en faire un favori, alors que bon nombre d’électeurs passent au-dessus de ses frasques financières pour continuer d’en faire leur champion.

Arrive ensuite un adjectif qui me donne des frissons dans le dos : FÉTIDE. Je redoute plus encore que ce classement ne soit celui du premier tour ; ce serait alors l’expression du profond désarroi moral du corps électoral. De ce candidat émanent des effluves nauséeux d’idéologies rances et de comportements ignobles. Derrière le masque, se cache le visage hideux de la bête : le monstre terrifiant de la haine et du racisme.

Puis arrive une proposition sans doute tirée par les cheveux pour respecter la contrainte. Ce candidat se voit attribuer l’adjectif FLUIDE, car son discours coule de manière si prévisible et si attendu que jamais nous n'en sommes surpris. Il répète en cela celui, historique, de son devancier. Le même rythme, les mêmes mots qui coulent de source dans cette mouvance. C’est limpide et sans surprise, c’est d’une inaltérable sincérité.

Puis surgit du diable vauvert celui que je qualifie d’INSIPIDE. Profondément honnête, miraculeusement sincère, il n’en tient pas moins un discours d’une affligeante platitude malgré l’accent et le bonhomme haut en couleur. Il est dépassé par l'événement, tourne en rond sur des idées anachroniques ou mal exprimées et ne parvient pas à être audible malgré son fort coefficient de sympathie.

Alors, de sa boîte sort le trublion de la fête : le discoureur INTRÉPIDE qui ose tout, ne recule devant aucun bon mot et se paie le luxe de discours qui n’ont pas été écrits par d’autres. Il donne du souffle à cette campagne, propose de balayer le vieux système bien qu’il en soit un digne héritier. Il est romantique et cultivé, ce qui, après tout, nous change quelque peu de ses camarades. Il a le vent en poupe et se propose de coiffer tous les autres sur la ligne d’arrivée.

Très loin derrière sans doute mais dans une cohérence parfaite arrive le candidat LIMPIDE. Tout chez lui tient en une idée de base qui entraîne tout le raisonnement ultérieur. C’est d’une clarté imparable derrière une proposition qui donne de l’urticaire aux tenants de l’ordre établi. Il n’a que peu de chance de se faire entendre mais se satisfait pour l’heure de se faire connaître. L’avenir, je pense, lui donnera raison, c’est toujours ainsi quand on pense autrement.

Arrive ensuite le candidat sympathique par excellence, celui en qui les gens ordinaires peuvent enfin se reconnaître. Il est SAPIDE, il a la saveur des simples gens de la France d’en-bas, leur allure et leur langage. Il mène la vie de tout le monde, à l’exception de ces grands bourgeois prétentieux qui l’entourent et le méprisent. Une cravate autour du cou et il s’étrangle d’indignation ; c’est d’ailleurs ce qui justifie la force de sa parole : il porte notre colère en bandoulière.

Le candidat suivant est flanqué d’un adjectif peu favorable : STUPIDE ; non pas que ce transparent personnage le soit mais parce qu' il convient à tous ceux qui se rallient à lui derrière son beau panache brillant. Il agglomère les contraires, il promet la Lune à tous les ambitieux qui n’ont pas trouvé place dans les grandes écuries ; il vend du vent et souffle sur les braises des incendies dans les vieux partis. C’est le choix le moins malin puisque c’est la synthèse de tous les travers d’un système à bout de course.

Le postulant suivant vous forcera sans doute à ouvrir votre dictionnaire. Chevalier blanc de la moralité, son discours semble réactiver la mémoire d’un glorieux ancien sans pour autant restituer la couleur et le force de son défunt modèle. C’est le candidat TÉPIDE : il ne crève pas l’écran, il se fond dans le décor, nous laisse indifférents, en dépit d’une volonté affirmée de se démarquer de son ancien parti, qui s’apparente désormais aux écuries d’Augias.

Le suivant n’a pas été gâté par votre serviteur. Ce TURPIDE sonne le glas d’un espoir sans fondement, d’un renouveau qui se serait fait résurrection. Ce n’est pas lui qui mérite l’adjectif mais tous ceux qui l’entourent et le suivent sans conviction, pour conserver encore les subsides d’un parti qui a eu son heure de gloire et sombre désormais de manière irréversible. Autour de lui, trahisons et reniements se succèdent et justifient pleinement ce choix.

Le dernier tient le pompon du mystère et l'inconstance. Qu vient-il faire dans cette galère ?non que je remette en cause son engagement et ses convictions mais parce que je déplore la vacuité de ce qui reste de son discours. C’est lui qui héritera certainement de la dernière place et qui mérite ce VIDE qui sonne le creux et l’inutile. Que veut-il ? Le prix du témoignage me semble bien élevé et la démarche aussi vaine que dérisoire.

Voilà c’est à vous de jouer et de retrouver la belle équipe de onze candidats qui s’offre à vos suffrages. De toute manière, la suite sera aussi une loterie.

 

1 : CUPIDE => …........................ 2 : FÉTIDE => …........................

3 : FLUIDE => …........................ 4 : INSIPIDE => …........................

5 : INTRÉPIDE => …........................ 6 : LIMPIDE => …........................

7 : SAPIDE => …........................ 8 : TÉPIDE => …........................

9 : INTRÉPIDE => …........................ 10 : TURPIDE => …........................

11 : VIDE => …........................

 



10 réactions


  • emphyrio 14 avril 19:19


    Une Loire turbide
    fut un jour limpide
    elle dut joindre à ses eaux
    un plus noble ruisseau


  • Old Dan Old Dan 15 avril 01:00

    Ouais ! Moi aussi j’voterai Méluche :

    Un humaniste cultivé, un projet construit, une vision durable...
    S’il n’est pas élu, j’aurai fait un beau rêve, sans regret pendant 5 ans ou plus...
    .
    [... Pas comme avec les deux émétiques précédents, argh ! ]


    • C'est Nabum C’est Nabum 15 avril 07:53

      @Old Dan

      Le vote demeure secret et je conserve ma part de silence à ce propos

      Je vous comprends
      Quant à l’éventualité d’un second tour avec les deux mis en examen, j’en tremble d’indignation et dans pareil cas, je renverrai immédiatement ma carte d’électeur à la préfecture


  • devphil devphil 15 avril 08:06

    Allez je tente de répondre

    Cupide = François Fillon
    Fetide = Marine Lepen
    Fluide = Nathalie Arthaud
    Insipide = Jean Lassalle
    Intrepide = Jean Luc Melenchon
    Limpide = Nicolas Dupont Aignan
    Sapide = Philippe Poutou
    Tepide = François Asselineau
    Stupide = Emmanuel Macron
    Turpide = Benoit Hamon
    Vide = Jacques Cheminade

    Les points 5 et 9 ont été nommé intrépide , un piège de l’auteur.
    Il y a un seul intrépide et l’autre est stupide

    J’espère ne pas faire un bide .....

    Pas simple quand même

    Philippe


  • JL JL 15 avril 08:49

    A mon tour : 

     
     
    Cupide = François Fillon 
    Fétide = Marine Lepen
    Fluide = Nathalie Arthaud
    Insipide = Nicolas Dupont Aignan 
    Intrépide = Jean-Lassale
    Limpide = Philippe Poutou
    Sapide = Jean Luc Melenchon
    Tepide = Benoit Hamon
    Stupide = François Asselineau
    Turpide = Emmanuel Macron
    Vide = Jacques Cheminade
     
     Tépide : Personne qui manque de caractère ou de bravoure
     Sapide : contraire d’insipide

    • C'est Nabum C’est Nabum 15 avril 14:39

      @JL

      Ma proposition

      4 Insipide et => Lassalle

      2 Fétide => Le Pen

      5 Intrépide => Mélenchon

      8 Stupide => Macron

      1Cupide => Fillon

      9 Tépide => Dupont-Aignan

      7 Sapide => Poutou

      6 Limpide => Asselineau

      3 Fluide => Arthaud

      10 Turpide => Hamon

      11 Vide => Cheminade


    • JL JL 15 avril 20:14

      @C’est Nabul,

       
       Asselineau limpide ? Essayez donc de m’expliquer que la sortie de l’UE en invoquant l’article 50 est limpide !
       
       Macron stupide ? Non, seulement médiocre.
       
       Hamon, turpide ? Vous en auriez une de ses turpitude à signaler ?
       
       
      Les deux plus flagrantes turpitudes de cette campagne c’est d’une part l’exonération Macron (impôts locaux ou taxe foncière, je ne sais plus) pour 80% des gens ! Mais sur quels critères ? La bonne solution plus juste, serait donner un crédit d’impôt à tout le monde.
       
      Le deuxième, c’est la défiscalisation des heures supplémentaires. C’est la porte ouverte à une fiscalité qui brise l’égalité devant lm’impôt puisqu’elle qui tient compte de la façon dont on a gagné son argent. 
       
       

    • C'est Nabum C’est Nabum 15 avril 21:15

      @JL

      Je ne suis qu’un âne


    • JL JL 15 avril 21:58

      @C’est Nabum
       

       Mais non, c’est moi.

Réagir