Episode 5 : La pêche du pithécanthrope Crassanel
 
« Les objets que connaissent les pithécanthropes, eux-mêmes, leur pâtée gogocho, leur jouets bobo, ne sont pas des assemblages de micro-objets, mais des combinaisons d’entités élémentaires qui, elles, ne sont pas des objets, mais des froncements de sourcils, des pensées de l’Esprit du vide. » ‘L’hylémorphisme d’Aristote’ Maître chat Schrödinger
 
 
Le chat Maître Schrödinger emmena son valet pithécanthrope Crassanel pêcher au Lac des 4 Quantons. Dans ces eaux très bouseuses (les bonobobo verts aiment le purin), où on ne voit pas à 1cm de profond, les pithécanthropes ont coutume mondaine d’y pêcher des poissons hadrons : Le thon pro, le thon électrique (dangereux), le faux thon et le thon neuneu (spécialité de Crassanel avant qu’il devienne lui-même un thon neuneu spéciste).
Le pithécanthrope bonobobo vert, benêt par tautologie, se croit un paquet de Légo assemblés, et pense que les poissons du lac (qu’il ne peut pas voir quand ils soi-disant nagent) sont des autres paquets de Légo assemblés de même, baignant dans une autre sorte de Légo, plus en vrac, l’eau boueuse liquide ; ce qui amusait beaucoup Schrödinger qui décida de jouer un tour à son valet.
Pour s’imaginer qu’il changeait de free-fishing crétin, cette fois Crassanel jeta sa ligne avec un appât à faux thon. Le plouf fit donc évidement condenser un faux thon. Crassanel croyait bêtement (tautologie encore) qu’il y avait déjà le faux thon dans le lac, il ne connaissait pas la condensation du faux thon à partir de l’eau du lac, découverte par le Maître chat de Broglie (contrée qui fut ensuite colonisée, gland remplacée par des colons rappeurs importés par Capital). Et le pithécanthrope Crassanel fut très fier et joyeux de sortir un faux thon, sous les yeux amusés de Schröndinger.
 
Alors Schrödinger ferma les yeux...
 
Et il y eu un bruit de chasse d’eau, comme quand Crassanel allait dans sa cabane au fond du jardin. Le faux thon était retombé liquide dans le lac, par le simple clignement des yeux du Maître chat observateur, faisant juste une onde à la surface qui se propagea. Si Crassanel le pithécanthrope fut très désappointé et resta un peu gogocho, dans une autre galaxie, un autre bonobobo vert qui s’appelait Hulot Kérozène, valet du Maître chat Aspect (qui en fait était Schrödinger dédoublé) vit bondir au même instant un faux thon, condensé de son propre lac des 4 Quantons. 
 
Évidement le fat pithécanthrope Hulot ne savait pas qu’il fallait que le chat Schrödinger-Aspect ferme les yeux dans une galaxie, et les ouvre dans une autre, pour que la vision du poisson hadron fasse écho.
 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe