Pseudonyme Pseudonyme 17 février 09:00

Les russes ayant le sens du ridicule, ils ne pouvaient pas cibler Macron.

Les électeurs français qui participent de l’élan Macron, eux, sont ’différents’. Think different !

Les journalistes qui ont relayé l’info, sont simplement cyniques, eux, car ils savent pertinemment que les russes s’en contrecarre de Macron.

Macron, de qui est-il le nom d’abord ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe