Philippe Huysmans Philippe Huysmans 17 février 09:31

@Pseudonyme

Les journalistes sont-ils cyniques ou simplement « aux ordres ? ». Perso je pense que non seulement c’est celui qui paie les violons qui choisit la musique mais qu’en ces temps troublés de crise économique accompagnée du rejet populaire des élites, la marge dont ils disposent est de plus en plus ténue.

  • D’un côté je ne voudrais pas être à leur place parce qu’étant compétents pour un certain nombre d’entre-eux, cela doit être une torture, et ils doivent avoir bien du mal à se justifier à leurs propres yeux autrement que par « il faut bien manger ».
  • Et d’autre part, je me dis que non, décidément, même pour manger je ne l’aurais pas fait, moi. On a qu’une vie, si c’est pour la passer comme une lavette, merci, autant lâcher la rampe, ou plus courageusement, envoyer chier ses donneurs d’ordre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe