roman_garev 17 février 09:01
On croyait (en observant la présidentielle étasunienne) que c’étaient les politiciens, les journalopes et le personnel responsable du logiciel et de la sécurité informationnelle des USA des ânes bâtés. Mais non, il s’avère que ceux de la France disputent ce championnat de stupidité. Reste à espérer que les électeurs français se montreront aussi raisonnables qu’en USA pour n’y prêter pas attention et élire quelqu’un(e) de sensé(e)...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe