Pere Plexe Pere Plexe 17 février 17:00

@lloreen
c’est sans doute le plus dérangeant dans cette affaire.

Les Etats unis (mais pas que) espionnent et interfèrent joyeusement depuis des décennies partout sur la planète.
Qu’aujourd’hui les Russes qui essayent sans doute de faire la même chose ce traduit dans nos médias par « les russes manipulent ». 

Pire à l’heure du « Fact Checking » érigé en rempart de la désinformation par certains n’empêche pas les mêmes de remplir leurs colonnes d’allégations sans un début de preuve...
Les mêmes font assez peu de cas des divers réseaux atlantistes qui agissent (manipule si on reprends leurs propre vocabulaire) en Europe et en France.

Qu’une source inconnue donne de vrais infos qui dézingue est selon ces journalistes recevable.
 (et je suis de cet avis)
Mais si c’est Assange Snowden ou des Hackers (forcement Russes) qui révèlent des faits contre Clinton ou peut être Macron ce serait irrecevable...voir condamnable !

Et là je ne comprends pas


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe