Verdi Verdi 19 mars 10:23

@ eau-du-robinet


« Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui de publicitaire ou de propagandiste ; n’accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs. »

Journaliste moi-même, je ne peux qu’appuyer, avec la plus grande force, votre interpellation d’une chaîne qui illustre parfaitement, depuis sa privatisation, en 1987, la violation de ce devoir essentiel, que devrait respecter, à chaque instant, tout journaliste digne de ce nom. 
Il est impossible, pour le « dinosaure » que je suis, de se reconnaître dans une profession, aujourd’hui totalement dévoyée, ayant perdu toute crédibilité, à l’exception de quelques confrères courageux.
Le fric a aussi pourri le journalisme. Réformer l’exercice du métier d’informer devrait être un des chantiers urgents pour le futur dirigeant de pays. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe