Fergus Fergus 20 mars 12:50

Bonjour, wesson

Non, c’est tout simplement une question de morale et d’éthique. Pourquoi la France devrait-elle être différente des pays germaniques et scandinaves où des dérives comme celles de Fillon interdiraient tout accès à une fonction exécutive ou législative ?

Il est devenu urgent de nettoyer les écuries d’Augias ! Puisse l’affaire Fillon accélérer le processus de moralisation de la vie politique, notamment sur l’usage des fonds publics des assemblées et sur la prévention des conflits d’intérêt.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe