philippe baron-abrioux 20 mars 09:26

@l’auteur ,

 Bonjour ,

 « on ne sort pas indemne d’une scolarité chez les Jésuites » .

 PARAFAITEMENT VRAI , cliché disponible mais en fait quel est le système d’éducation dont on pourrait sortir indemne ? une clinique du sommeil peut être ?

 on y apprend parfois à s’opposer à l’obéissance aveugle à l’autorité et à ne pas prendre pour argent comptant ce qui est dit ou écrit .

 rappel : les Jésuites ont même connu des interdictions venues de la papauté de 1773 à 1814 .

 autre cliché à votre disposition : le jésuite est hypocrite .

 désolé , je suis« un fils de Jèses » et hier notre association d’anciens qui existe depuis 1850 , soit 167 ans , organisait sa fête annuelle .

 si ma santé me l’avait permis malgré les 800 kilomètres de distance j’aurais retrouvé avec plaisir mes anciens camarades de pension avec lesquels j’ai aussi appris une indéfectible solidarité et le respect de tous les modes de pensée et de vie . selon moi , c’est déjà pas si mal !

 indemne ou pas , j’ai aussi appris à repérer les clichés et à m’en méfier .

bonne fin de journée , monsieur l’indemne de tout ou presque !

 P.B.A

 

 

  


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe