velosolex velosolex 20 mars 10:39

@bouffon(s) du roi
La photo de pin up publicitaire ?..Méfiez vous, une fois que la belle aura défait jarretelles et silicone, les fémurs seront peut être un peu moins bandants. Article donc outrageusement simpliste, et qui réchaufferait le cœur des partisans du Brexit, certains ne savant plus très bien où ils en sont. Peut être qu’il y a quelque chose quand même de pourri au royaume d’Angleterre, comme dirait shakespeare. Nostalgie d’un vieux monde où la GB damnait la pion au monde ?...Bien malin si les provocations à la Thatcher, qui ont présidé au choix de Cameron de mettre l’avenir du pays dans la main des nostalgiques de l’empire et des gueules cassées du libéralisme, l’UE jouant la dedans le rôle de bouc émissaire, ne vont pas être le pas de trop ?

Déjà l’Ecosse qui connaissent le danger de jouer avec les fantômes freinent des quatre fers, ne veulent pas quitter l’union, exigent un référendum. Ne parlons pas des irlandais du nord..
 Bien sûr la chute de la livre déjà à l’oeuvre et qui ne fait pas l’affaire des expatriés, n’est qu’un hors d’oeuvre. Il aurait simplement honnête, pour être crédible, de faire le constat, au lieu de jouer « the pound saved the queen » que toutes les entreprises sont loin d’être emballé par cette histoire. Quand à moi, à l’heure où Eerdogan et May tentent de saboter le navire, jamais je ne me suis jamais senti autant européen.
Ces entreprises qui ne veulent pas du Brexit - Le Figaro

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe