velosolex velosolex 20 mars 22:48

@doctorix
Je vois que vous adorez pinailler. L’intéressant en tout cas est qu’on ne peut plus arguer que la compétitivité des allemands repose sur une absence de smic, mais sur le nombre de poils que vous adorez compter, comme tout bon obsessionnel. Je sais que l’on peut conjoncturer à l’infini sur le brut et le net, et ce qu’il reste après ou avant imposition.

 On ne devrait pas oublier non plus s’il faut être juste que le niveau des prix à la consommation, ou le panier de la ménagère est bien plus élevé en France qu’en Allemagne, ce que savent bien les frontaliers, de même que les loyers, totalement délirants en France, alors qu’ils sont bien plus modestes en Allemagne. 
Donc, l’ouvrier français est bien moins loti dans notre pays qu’en Deutschland, d’autant plus que le niveau de chômage est infiniment plus bas. Le Munichois, peut utiliser son temps libre à acheter davantage de balais à poils pour le même prix. 
Voilà monsieur ce qui fait la qualité d’une vie. 
Comment peut on imaginer qu’après une bière éventée, l’automne vient d’arriver ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe