baldis30 20 mars 20:29

bonsoir, 

Roberto Saviano ne dit pas autre chose, presque tous les jours sur La Repubblica et une fois par semaine dans l’Espresso... 
Mais vous avez oublié que la justice italienne est bien mieux rodée et armée que la justice française..... peut-être parce que plus sollicitée et plus traumatisée par les assassinats politico-financiers, comme ceux des juges Falcone et Borsalino. 
De plus l’organisation anti-fraude est conduite par la Guardia di Finanza aux pouvoirs étendus. Et elle ne se prive pas de mise en cause des élus ....

Enfin on ne peut oublier qu’en Italie il n’y a pas qu’un organisation criminelle ; Cosa Nostra agit surtout en Sicile , mais la Camorra se concentre sur la zone napolitaine et la Sacra Corona Unita sur les Pouilles et la Sardaigne. Il y a aussi la magliana romaine qu’on dit en perdition mais dont les activités seraient en cours de reprise par l’une des trois citées. Enfin ces mafias issues du Sud sont en train de migrer vers le Nord. Or dans chaque cas il y a des liens prouvés avec les pouvoirs locaux ou nationaux , et nul ne s’étonne qu’en toute période les affaires fassent la une de certains journaux pendant que d’autres se taisent. 
Unanimement la presse française se tait, contrairement à la presse italienne bien plus libre de ton et d’investigation... ils n’ont pas besoin de Canard Enchaîné....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe