Alren Alren 20 mars 13:11

@alinea

C’est vrai qu’il avait des accents gaulliens quand Jean-Luc Mélenchon s’est exprimé, obligé de parler plus lentement en plein air pour être compris de la foule immense.

C’est vrai que comme de Gaulle parlant de Londres, il incarnait une rébellion contre des adversaires ayant la puissance de l’État et des médias à leur service.

Tous deux ont espéré une libération de la France, des nazis et de la dictature d’extrême-droite à Vichy pour l’un, de l’oligarchie et des traîtres à la Patrie pour l’autre.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe