Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 20 mars 11:46

Le dysfonctionnement des mécanismes électoraux ne touchent pas que la France et ne paraissent pas liés à la constitution de la cinquième république (qui a instauré une monarchie non héréditaire).


La campagne électorale pour l’élection présidentielle française est un remake de la campagne américaine dans lequel on trouve les mêmes ingrédients (état profond, N.O.M., banques transnationales, fonds d’investissements et médias contrôlés par ce qui précède) dans des proportions différentes : ce que la potée est à la choucroute !

Le malaise est beaucoup plus profond et ne se limite pas à l’hexagone qui n’est qu’une petite province de l’empire, une sorte de Dacie par rapport à Rome. Les contradictions des intérêts entre les différents lobbies sont en train de s’exacerber et les maquillages arrachés par les adversaires font apparaitre la bête agonisante comme un écorché dans une salle de biologie. Les masques tombent, les imposteurs ne sont plus crédibles et les électeurs sont désorientés.

Une sixième république ? Pourquoi vouloir changer de coquille quand on ne sait pas ce qu’on veut mettre dedans ? Si c’est pour continuer à jouer la cinquième roue du carrosse derrière les USA et l’UE, ça ne sert à rien. C’est un cautère sur une jambe de bois.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe