soi même 20 mars 14:50
Cinquième république piège à con, la sixième piège a andouille.

Tant l’on aura pas compris la séparation des pouvoirs, tant l’on aura compris que l’État de Droit n’a pas à siniser dans l’économie et que le monde économie doit pas avoir un mariage incestueuse avec le Pouvoir Politique et tant que la Société Civile n’est pas reconnue pleine et entière dans sa Liberté de s’organiser, l’on peut rêvé sur toutes les Constitutions possibles , elles finiront tous en une chienlit.

Ce n’est pas la Cinquième qui pose problème, c’est le monde des idées qui n’est plus ’interrogent pour crée et innover le sociétale, la paresse de la pensé est toujours retourné vers les formes du passée et de jamais tendre vers les impulsions de l’avenir qui ne peuvent en aucun cas reproduire le les impulsions du passé et du présent.

Et tant que le serra pas en mesure que l’on est a la fois social et anti social, l’on pourra faire toutes les proposition les plus enchanteresses, l’on serra toujours dans la fantasmagorie car l’on ne veut pas tenir compte de ses lois fondamentales qui régis les rapports humains.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe