Durand Durand 20 mars 10:54

@Durand


 La prospective : 

– la méthode américaine...

« La prospective américaine est centrée sur l’information des dirigeants, la prévision de l’avenir et l’anticipation. Il s’agit essentiellement d’une prospective exploratoire. Elle est l’œuvre des seuls prospectivistes. Ce sont eux qui construisent les scénarios. L’accent est mis sur l’innovation. Les facteurs clés en sont la technique et la R&D[9]. »



– la méthode française

« La prospective française est tournée vers l’action. Elle choisit parmi les scénarios un futur possible et souhaitable. Parfois le but de la prospective est fixé dès le départ. Ainsi l’étude des modes de vie en 2050 a été menée dès le départ pour déceler le scénario le moins émetteur de gaz à effet de serre[10]. Elle ambitionne d’agir déjà sur le présent afin de le réaliser. Pour ce faire elle a besoin de tous les acteurs. Les parties prenantes, clients, fournisseurs, salariés, etc. sont associées aux experts et prospectivistes. Dès le départ elles participent à l’élaboration de la prospective et veulent construire l’avenir. L’approche est volontariste. Enfin l’accent est mis sur l’être humain[9]. »






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe