Patrick Samba Patrick Samba 20 mars 17:38

L’un Président, l’autre Premier ministre, mais pour parvenir à ce résultat il faut que tous les deux laissent la porte ouverte à cette alternative. Et pour le moment ces deux abrutis sont en train, contre toute logique (sinon d’appareil), de fermer la porte...

A nous de glisser le pied dans l’entrebâillement !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe