Feilusha Feilusha 20 mars 16:55
INFO LCP - Filteris, l’étrange boule de cristal des fillonistes
La société, spécialisée dans l’analyse des données, « prédit » depuis un mois la présence de François Fillon au second tour de la présidentielle. Du pain bénit pour le candidat de la droite, alors que l’ensemble des instituts de sondage le voit hors-jeu jusque-là. Mais la « méthode Filteris » pose question et, selon nos informations, l’un des actionnaires historiques est un ami de vingt ans de Pierre Fillon, le frère du candidat.

« Nettoyeur » de web-réputation

Mais qui est Filteris ? Une entreprise canadienne spécialisée dans l’image des entreprises et institutions sur Internet, qui propose notamment de « nettoyer » la réputation de ses clients sur la Toile. Un jeune homme de 18 ans s’affichait un peu trop dans les bars, un verre à la main ? Sa mère paie 5 000 dollars pour qu’il retrouve une image plus sage auprès de futurs employeurs... « Une fois que Filteris se sera penchée sur votre cas, votre cyber-réputation redeviendra blanc comme neige ! », écrit le média québécois L’Actualité en 2010.

Fondée en 2002 par Jérôme Coutard et Isabelle Dornic, un couple de Sarthois expatriés, Filteris a depuis élargi ses compétences aux champs prometteurs du « big data », ces mégadonnées disponibles en quantité folle sur le web et que les algorithmes les plus puissants tentent de déchiffrer, tant pour prévenir les épidémies que pour anticiper les comportements des consommateurs... ou tenter de deviner les résultats électoraux.

« Pas un sondage »

Après les élections présidentielles de 2007 et 2012, le couple et son équipe d’ingénieurs ont donc décidé de rempiler cette année pour livrer quotidiennement leurs prévisions électorales sur Facebook et Twitter, en attendant une application mobile la semaine prochaine.

La méthode Filteris ? « On ne pose pas de question, on ne constitue pas d’échantillon, on évite les biais des réponses ’socialement acceptables’ » explique Jérôme Coutard à LCP.fr. « Nous, on teste les candidats sur les moteurs de recherche, comme on le ferait pour un produit ou une marque, avec une liste de questions. » En tout, plusieurs centaines de milliers d’occurrences sont recueillies.

L’étape suivante est plus floue :

On raffine ces expressions selon un procédé qui constitue notre secret industriel. À partir de ces résultats, on calcule leur poids numérique - parle-t-on beaucoup de lui ? - et leur sentimentalité - en bien ou en mal ?Jérôme Coutard, PDG de Filteris

Troisième et dernière étape, les algorithmes de Filteris traduisent ces résultats en un score sur 100. C’est ce score, selon Jérôme Coutard, qui permet de recouper les résultats électoraux « si l’élection avait lieu le jour même ». À l’heure où le travail des instituts de sondage est largement décrié, cette méthode alternative a de quoi éveiller la curiosité...

Bon ! Voila ce qu’est Filteris !

 Passons à Euromédiations, société française associée à la société canadienne Filteris.

Le lobbying, science de l’influence est plus efficace quand on ne peut le discerner.

A propos d’EuroMédiations

EuroMédiations est un cabinet de conseil en lobbying et affaires publiques basé en France (Paris) et en Inde (Delhi et Mumbai). Notre cabinet met à votre disposition ses compétences professionnelles reconnues dans le domaine du lobbying, des affaires publiques et de l’intelligence économique.

Cabinet de conseil en lobbying, affaires publiques et intelligence économique

L’objectif de notre cabinet en affaires publiques est notamment de vous permettre mieux d’anticiper les évolutions législatives, réglementaires françaises et européennes qui touchent votre domaine d’activité et ainsi de pouvoir réagir de manière appropriée. En particulier, nous vous proposons de vous mettre en relations avec les décideurs publics en lien avec votre secteur d’activité.

Prestations

Nos prestations couvrent les activités suivantes :

  • Veille législative et réglementaire (e. g. surveillance en amont des textes législatifs et réglementaires, participation aux auditions préliminaires, suggestions auprès des rapporteurs, propositions d’amendements, etc.)
  • Réflexions stratégiques
  • Constitution et maîtrise des dossiers
  • Mise en œuvre d’une stratégie d’influence

Voila donc la réalité des « sondages » utilisés et par les mélenchonistes et par les fillonistes ! Une société utilisant un système pseudo scientifique parfaitement contestable alliée à une société de lobbying !

Quand on se prétend plus à gauche que tout autre on devrait choisir ailleurs ses références !





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe