Fergus Fergus 20 mars 16:32

Bonjour, Victor

Excellent article !

« On sera à la Pen ou on mangera de la Macronade… Fort indigeste tout ça. »

En effet, et cela parce que deux candidats de gauche auront refusé d’unir leurs forces sur une candidature de progrès très largement rendu possible par la grande proximité de leurs programmes, même s’il existe des points de divergence parfaitement surmontables au demeurant.

Je ne cesse de le dire, et je le redis ici : c’est consternant !!!


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe