Odin Odin 21 avril 14:18

Merci pour cet article. Pour une majorité de français, ne pas voir plus loin que le bout de son nez est la conséquence de la main mise de cette caste sur l’intégralité des médias. L’état profond a de beaux jours devant lui tant qu’il n’y aura pas de réelles informations des peuples sur la finalité de groupe comme La Trilatérale, le CFR, les Ur-loges, Bilderberg, Davos, la FAF etc… 

« En 2012, Emmanuel Macron devient Young leader de la French-American Foundation [2], dont Philippe Manière (le directeur de l’Institut Montaigne) et Alain Minc (le trésorier de la Fondation Saint-Simon) sont administrateurs. C’est sur recommandation du même Alain Minc, qu’Emmanuel Macron devient Research Fellow à la London School of Economics, lorsqu’il quitte l’Élysée, en 2014.

En mai-juin 2014, Emmanuel Macron est invité à la réunion annuelle du Groupe de Bilderberg. L’ordre du jour prévoyait aussi bien la question de l’échange interétatique de Renseignement que l’architecture du Moyen-Orient post-Printemps arabes. Cette institution a été crée en marge de l’Otan qui en assure directement la sécurité, quel que soit le pays où elle se réunit. Son président actuel est le Français Henri de Castries, Pdg d’AXA et président de l’Institut Montaigne ».

http://www.voltairenet.org/article196012.html

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe